Actualité Vidéoludique

Les jeux vidéo sur consoles et PC, dernières news, astuces...
Sont aussi abordés les jeux de société, jeux de rôle, livres dont vous êtes le héros, MMORPG. Le forum consacre par ailleurs une place d'honneur aux franchises suivantes : Final Fantasy, The Legend of Zelda et Tomb Raider ! Bonne visite !
Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » mar. nov. 29, 2011 3:47 pm

Vous en rêviez, UFC Que Choisir l’a fait : l’association s’attaque aux pratiques discutables des jeux vidéo comme le Online Pass.



Les éditeurs de jeux vidéo sont des sociétés comme les autres qui souhaitent générer le maximum de profits. En découlent certains abus qui ne manquent jamais de révolter une communauté vidéoludique toujours prompte à râler, mais souvent sans résultat. Mais réjouissez-vous, gamers opprimés, car l’association de défense des consommateurs UFC Que Choisir va trainer devant la justice quatre éditeurs (Codemasters, Warner, THQ et Bethesda) et trois revendeurs (Micromania, FNAC et Game) pour pratiques commerciales trompeuses et tromperie.

Une fois passées les fautes de frappe ("Codesmasters", "THQ de jeux", "Bethasda"), on apprend que c’est à l’issue d’une enquête menée auprès du public (459 personnes) que l’association a isolé divers problèmes divisés en deux catégories : les jeux dits incomplets (buggés, vendus en kit, trop courts) et les dérives du online (code d’activation et autres DRM, Online Pass, téléchargement des patchs correctifs, problèmes de connexion aux serveurs).

Ce qui retiendra surtout l’attention des joueurs, c’est bien sûr l’attaque du Online Pass, une pratique largement critiquée puisqu’elle contraint les amateurs d’occasion à débourser des deniers supplémentaires pour accéder à l’intégralité du contenu. Car bien que les éditeurs soient perdants sur le marché de l’occasion (ils ne récupèrent pas un centime sur ces transactions), les fans de seconde main n’ont pas à débourser plus pour régler leur problème. UFC Que Choisir dit que le Online Pass "vise à tuer le marché de l’occasion puisque le consommateur qui achète un jeu de seconde main doit investir dans un nouveau code d’activation rendant le jeu ainsi acquis aussi cher qu’un jeu neuf", et a de plus constaté que le Online Pass est rarement indiqué clairement sur la boîte, induisant ainsi en erreur le consommateur.

En plus de porter plainte contre les 7 acteurs précités, UFC Que Choisir va également demander à la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) d’ouvrir une enquête. Nous, on se demande juste comment Ubisoft est passé au travers des mailles du filet, eux qui n’ont pas chômé dernièrement pour abuser de certaines pratiques discutables.

Source : JVN & Le Monde

Il manque EA createur du Online Pass,Ubisoft,Sony etc... qui pratiquent eux aussi le Online Pass.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Doctor Jones
Les Havres du Lindon
Les Havres du Lindon
Avatar du membre
Messages : 16117
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Doctor Jones » mar. nov. 29, 2011 5:38 pm

UFC que choisir ont été mandaté par Familles de France ?

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » mar. nov. 29, 2011 7:41 pm

Non ils ont ecoutés les consommateurs autrement dit les joueurs et je suis dit d'accord avec l'ensemble des motifs de la plainte surtout le Online Pass qui est une arnaque legale.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » mar. nov. 29, 2011 8:24 pm

"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » dim. déc. 04, 2011 7:44 am

UFC Que Choisir : l'occasion s'exprime

Le principal représentant du marché de l'occasion en France rebondit sur la plainte déposée par UFC Que Choisir.



Après la réaction du SELL par voie de presse, le marché de l'occasion s'offre une tribune à son tour par un communiqué officiel de l'enseigne Gamecash. Spécialisée dans le marché du jeu vidéo de seconde main, cette enseigne possède 50 points de vente en France. De par sa position, Gamecash est bien entendu favorable à la plainte déposée par UFC Que Choisir mais regrette que celle-ci soit « bien tardive et pas assez exhaustive. »

Gamecash n'hésite pas à avancer que la lutte contre le piratage est un « prétexte fallacieux » qui cache deux objectifs moins avouables : obtenir des bases de données clients pour se passer des distributeurs et augmenter honteusement des profits déjà confortables. La lettre note par ailleurs que faire recette plusieurs fois sur une même galette (DVD ou Blu-ray) est un cas unique dans la distribution de produits physiques. « Certains éditeurs du jeu vidéo (et nous ne stigmatisons pas l'ensemble de la profession, la plupart ayant pris leurs distances vis à vis de ces pratiques) pensent qu'ils peuvent réinventer les règles fondamentales du commerce », estime Gamecash.

L'enseigne présidée par Philippe Cougé (en photo) compte alerter les députés afin de solliciter éventuellement un encadrement législatif aux pratiques des éditeurs sur les pass, et se met à la disposition de UFC Que Choisir. A noter que les boutiques Gamecash vont mettre en place ce mois-ci leur propre signalétique pour indiquer en magasin la présence de pass en ligne ou autres codes sur les produits neufs comme sur les jeux d'occasion.

La lettre complète de Gamecash est disponible sur [url]AFJV.fr.[/url]

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » mar. juin 12, 2012 4:18 pm

Diablo 3 : l'UFC-Que Choisir met Blizzard en demeure

L'appel à témoins lancé la semaine dernière par l'UFC-Que Choisir a semble-t-il porté ses fruits. L'association de consommateurs annonce aujourd'hui avoir mis en demeure Blizzard "de remédier sous 15 jours aux différents problèmes dénoncés" et lui demande "de communiquer sans délai de manière très transparente sur les mesures mises en place pour atteindre cet objectif".

En cause, bien sûr, les innombrables problèmes d'accès au serveur de jeu, familièrement baptisés "Erreur 37", mais aussi les lags et déconnexions qui ont rythmé régulièrement le premier mois de sortie du jeu. L'UFC-Que Choisir demande également à l'éditeur de "dédommager les consommateurs ayant subi un préjudice" et a contacté la DGCCRF afin qu'elle se saisisse du dossier.

Mais l'association ne s'arrête pas là et condamne dans son communiqué ces DRM qui exigent une connexion internet permanente, en considérant à raison qu'ils perturbent l'expérience de jeu "sans aucune contrepartie tarifaire". Là encore, l'UFC-Que Choisir indique être intervenue auprès de la DGCCRF dans l'optique qu'elle engage un travail sur la politique des éditeurs, et "plus particulièrement sur la légitimité [de ces] mesures techniques de protection".

Source : Gamekult
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Meikai
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6177
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 12:42 am
Localisation : Là où tu n'es pas
Contact :

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Meikai » mar. juin 12, 2012 4:34 pm

Ah ben je n'avais pas vu ce topic !

Bah je suis bien content pour Blizzard mais bon ils ont bon dos quand tu vois comment s'est comporté Ubisoft ou quoi.
Image
Le phénix est le symbole même de l'espoir, celui qui guérit les blessures, qui libère des charges les plus lourdes, puis fatigué de vivre, il meurt puis renaît. Il chante et déploie ses ailes avec une telle force qu'il s'enflamme.

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. juin 15, 2012 4:20 am

Diablo 3/Que Choisir : "Les DRM sont problématiques"

Alertée par de nombreux consommateurs déçus des erreurs à répétition accompagnant la sortie de Diablo III, l'UFC-Que Choisir a annoncé mardi avoir mis en demeure Blizzard de remédier à ces problèmes, tout en signalant la situation à la DGCCRF.
Ce n'est pas la première fois que l'association de consommateurs s'élève contre la politique commerciale des éditeurs : elle avait notamment publié une étude et déposé plainte contre une partie d'entre eux en novembre dernier, afin de dénoncer DLC et online pass.

Nous avons profité de ce nouveau communiqué pour poser quelques questions sur le sujet à Edouard Barreiro, directeur des relations publiques de l'UFC-Que Choisir.



Quel est votre objectif avec cette mise en demeure ?

Il faut distinguer deux choses, la communication et la mise en demeure. La mise en demeure, c'est surtout pour que Blizzard se bouge et mette les choses en place le plus vite possible pour que le consommateur puisse jouir tranquillement de son jeu. La deuxième chose qu'il y a dans le communiqué, c'est l'aspect DRM. Pour vous le dire en toute franchise, c'est pour moi ce qu'il y a de plus important.

Par principe, les DRM réduisent les droits du consommateur et réduisent les usages, c'est quelque chose qui dans le jeu, puisque c'est toujours en relation avec une connexion internet, crée des désagréments techniques. Du coup, à l'avenir, même si les éditeurs de jeu mettent les moyens sur l'infrastructure, sur les réseaux, jamais on aura une situation idéale. Même si on fait l'hypothèse que le réseau marche parfaitement bien, que le joueur arrive toujours à se connecter pour s'identifier, le fait est qu'il ne peut plus faire ce qu'il veut de son jeu.

La première chose, c'est qu'il ne peut pas en jouir comme il veut. Vous partez en voyage, vous voulez jouer dans le train, ce n'est pas possible, même avec une connexion Wifi dans le Thalys par exemple, ce n'est même pas la peine d'y penser. Vous allez chez Tata, si jamais elle n'a pas de connexion c'est foutu. Et si connexion il y a mais qu'elle n'est pas de bonne qualité, avec ce système comme dans Diablo III où la partie est déportée dans un serveur distant, ce n'est même pas la peine d'y penser non plus.

Ensuite, le deuxième point, c'est que vous avez un bien que vous avez acquis, mais finalement vous n'avez pas les droits qui vont avec, l'usufruit, etc : vous ne pouvez pas le transférer, vous ne pouvez pas le revendre, vous ne pouvez pas le donner.

Le terme DRM est relativement large. Vous mettez en cause la protection anti-copie en général, qui n'est pas toujours liée à une connexion internet permanente, ou celle-ci en particulier ?

De manière générale, les DRM sont problématiques. Ca crée toujours des problèmes de compatibilité, que ce soit la protection anti-copie sur un CD il y a 15-20 ans, ou les DRM sur les morceaux mp3, sur les DVD, les blu-ray ou les jeux boîtes. Même avec juste une authentification en ligne, et non pas une connexion internet permanente, ça posera toujours des problèmes, par rapport à la connexion, ou si Steam ou Battle.net saturent parce qu'il y a trop de monde, et pas forcément sur le même jeu que vous... Le DRM, par principe, pose un vrai problème.

Quels sont concrètement les pouvoirs de l'UFC-Que Choisir dans ce type d'affaires ?

Les pouvoirs sont ceux que l'on a sur tous les sujets, finalement. C'est de pouvoir saisir la justice, d'avoir les moyens de mener une action, ce que n'a pas forcément le consommateur : on a les moyens de se payer un avocat, on a aussi une expertise interne avec plusieurs services, juridique, économique, et on a accès à une base de consommateurs qui peuvent nous apporter des témoignages. C'est ça nos moyens. Et puis on a aussi ce pouvoir politique, qui n'est pas toujours fructueux bien entendu, mais qui nous permet de saisir tous les acteurs publics et les pouvoirs publics en leur disant qu'il y a un vrai souci et qu'il faut s'en occuper.

Dans le cas de Diablo, vous pensez vraiment obtenir un dédommagement ?

Il ne faut pas caricaturer, on ne demande pas à Blizzard de rembourser les joueurs. Mais de manière générale, un dédommagement, ça peut être offrir des objets, ça peut n'être qu'un geste, montrer au consommateur qu'on ne le méprise pas, qu'on a vraiment conscience qu'on a fait preuve d'un manquement. C'est leur demander quelque part d'être commercial. Vous faites quelque chose qui ne fonctionne pas, la moindre des choses c'est de dédommager, pas forcément indemniser. Comme un opérateur mobile peut vous donner une demi-heure gratuite par mois, quelque chose comme ça, quand il y a un problème.

Diablo 3 n'est pas le premier jeu à demander une connexion internet permanente...

Mais on l'a déjà dénoncé ça, il y a six ou sept mois.

Il y a six ou sept mois, ça concernait surtout les passes en ligne, vous aviez déposé une plainte à ce sujet d'ailleurs ?

Oui, tout à fait. En fait, quand on fait une communication, on relève un certain nombre de choses et déjà à l'époque, on avait pris position contre les DRM. Les passes en ligne, c'est aussi une forme de DRM, ce n'est pas autre chose. Quand vous avez un jeu avec un code unique pour l'activer ou pour jouer en multijoueur, et que ce code vous ne pouvez pas le céder, ou alors quand vous le cédez, celui qui vous l'achète a accès à vos résultats et ne peut pas recommencer depuis le début, d'une manière ou d'une autre c'est aussi une forme de DRM.

Justement, la plainte sur les passes en ligne, ça en est où ?

Hé bien les procédures en France sont très très longues, c'est-à-dire qu'on n'a pas de retour du tout pour le moment. Vous savez, une procédure dure plusieurs années, donc je pense qu'on n'aura pas de jugement définitif avant deux ans... enfin maintenant un an et demi, vu qu'elle a été lancée il y a six mois. La procédure suit son cours, on n'a pas d'éléments supplémentaires pour le moment.

Pour vous, la sortie de Diablo 3 c'était l'occasion d'en remettre une couche ?

Il faut toujours distinguer deux choses dans une communication de consommateurs. D'une part, c'est demander à un éditeur, ici Blizzard, de faire les choses bien, mais c'est aussi mettre en perspective une demande politique plus générale.

Concernant Diablo, pour le moment c'est une mise en demeure avec transmission à la DGCCRF, ce n'est pas une plainte. Est-ce que vous envisagez, si la réponse de Blizzard ne vous satisfait pas, de passer à l'étape supérieure ?

Rien n'est exclu. On étudie plusieurs possibilités, que ce soit pour Blizzard ou d'autres d'ailleurs. Nous notre souci, c'est d'être certain que ce marché fonctionne bien et que le consommateur ne se sente pas lésé. En fait, tant que l'on aura par période des arrivées massives de gens qui nous saisissent de différentes questions, parfois d'ordre général... Par exemple, pour notre première communication, on avait beaucoup de témoignages de joueurs qui nous disaient "les jeux ne sont pas finis, ça ne fonctionne pas", c'est ça qui avait déclenché le truc. Cette fois-ci, ce sont vraiment des gens qui nous ont saisi sur Diablo, mais à chaque fois qu'on aura comme ça, épisodiquement, des demandes massives de consommateurs, ça voudra dire qu'il y a des choses qui ne fonctionnent pas : on va s'y intéresser et on verra ce qu'on peut faire.

Vous avez d'autres pistes, d'autres combats à venir dans le jeu vidéo ?

Je ne peux pas vous le dire, car si on commence à en parler trop tôt, les éditeurs trouvent des parades qui sont toujours à la limite de la légalité mais qui n'améliorent pas les choses pour le consommateur. On est en train d'étudier plusieurs choses, qui pourront peut-être aboutir à une procédure parce qu'il y a toujours un travail d'étude de faisabilité à faire, mais je ne peux pas vous en parler car on risque de mettre en danger l'action.

Il ne faut pas oublier que quand on entame une action contre un éditeur, l'objectif n'est pas de le faire condamner lui, c'est plutôt de créer une jurisprudence qui protège le consommateur à l'avenir.

Mais par exemple, l'achat de jeux dématérialisés, comme Steam, c'est quelque chose qui vous intéresse ?

Oui, bien sûr. Ce sont des choses qu'il faut surveiller, sur le plan contractuel, sur le plan du prix aussi. Je trouve étonnant qu'un jeu dont les usages sont beaucoup plus réduits, c'est-à-dire qu'on ne peut pas revendre, qu'on ne peut pas utiliser où on veut, coûte le même prix qu'un jeu boîte, qui permet tout ça. Je sais que c'est un exemple qui devient totalement anachronique, mais on assiste quand même à une diminution des droits des consommateurs qui ne s'accompagne pas d'une diminution du prix.

En contre-exemple, on peut prendre l'offre de cloud gaming de Bouygues Télécom, je cite celle-là mais ça pourrait en être une autre. Quand vous payez un jeu 10 à 15€ et que vous avez le droit de l'utiliser pendant un an, bon, vous arrivez à comprendre : vous ne payez pas le jeu, mais vous payez un droit d'usage, 10 à 15€ ce n'est pas 60 ou 80€. C'est un peu le même principe avec la musique, quand vous achetez un CD 15€ avec une jaquette, une pochette, le travail qui est fait sur la présentation, et pendant ce temps on vous propose les fichiers numériques pour le même prix. Comme le coût n'est pas du tout en rapport avec le prix, vous avez vraiment l'impression qu'on se moque de vous.

Source : Gamekult
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » mar. janv. 08, 2013 10:02 pm

Image


Topic consacré a l'actualité et a l'industrie vidéoludique.Nouvelles consoles,rapport financiers des editeurs,hardware PC,les ventes etc... seront traités sur le topic.

On commence :

Une nouvelle acquisition chez Microsoft

Microsoft s'empare d'une jeune société qui intéressait paraît-il Apple et Google.

Le Wall Street Journal annonce que Microsoft a acquis une entreprise nommée R2 Studios, plus spécifiquement pour renforcer sa division Xbox. Créée en mai 2011, R2 Studios travaille visiblement sur des projets intéressants puisque la startup était aussi en contact avec Apple et Google, selon les sources du journal. On ne sait pas grand chose sur la nature de R2 Studios, à part que son travail se situe dans la technologie de distribution et de diffusion de contenu numérique sur TV, ainsi que dans la domotique, c'est à dire le contrôle et l'nteropérabilité des différents appareils du foyer. On l'aura compris, il s'agit une nouvelle fois d'un achat visant à renforcer la position de Microsoft sur le secteur du divertissement.


THQ va perdre ses licences et ses studios

Plusieurs éditeurs, dont EA et Warner Bros, vont pouvoir faire une offre sur les licences et les studios de THQ, dont l'existence même est peut-être sur le point de s'éteindre.

Les promesses de Jason Rubin resteront donc vaines. Devant les nombreuses protestations de créditeurs soucieux de ne jamais revoir leur argent, le Tribunal de commerce du Delaware n'a pas accepté le plan de rachat de THQ par Clearlake, jugé peu équitable pour les autres sociétés intéressées.

Sauf retournement de situation peu probable, cette annonce signifie que THQ ne va pas pouvoir rester l'entité que l'on connait (Volition, Vigil, Relic, THQ Montréal) et va se faire picorer chacune de ses licences par les autres éditeurs, mais aussi potentiellement ses studios. On voit mal par exemple un éditeur racheter Saints Row sans récupérer Volition, ou Company of Heroes sans Relic.

Suite à la nouvelle audience présidée par la Juge Mary Walrath ce lundi, Distressed Debt Investing était à l'écoute et rapporte que THQ va devoir mettre ses actifs aux enchères le 22 janvier. Les créanciers ont donc gagné la bataille et empêché le rachat global de THQ par Clearlake, à la suite d'un processus qui faisait débat.

On annonçait la semaine dernière que 5 entreprises sont intéressées par l'héritage de THQ. L'une d'elle est de source sûre Warner Bros. On sait maintenant que Electronic Arts fait également partie de ce fameux Club des Cinq, auquel il serait surprenant que Ubisoft ne participe pas.

Saints Row chez Ubisoft ? Darksiders chez Warner Bros ? WWE chez EA ? Homefront chez 2K ? Toutes les hypothèses semblent désormais ouvertes et ce jusqu'aux enchères du 22 janvier.

L'annonce de cette vente pièce par pièce est un énorme retournement de situation qui jette un doute glacial sur le futur du groupe THQ, lequel peut potentiellement se retrouver complètement démuni et incapable de subsister. L'hypothèse qu'un éditeur décide de racheter la totalité du groupe semble en effet totalement improbable à ce jour.

Outre les projets en cours de développement chez THQ (South Park, Metro Last Light) il convient de s'interroger sur ses contrats à long terme comme le jeu de Patrice Désilets chez THQ Montréal (nom de code 1666) ou le jeu de Turtle Rock (nom de code Evolve). Les éditeurs seront-ils intéressés par l'acquisition de ces projets dont on ne sait (publiquement) rien ?

Inutile de dire qu'un nombre considérable de personnes vont retenir leur souffle comme jamais dans les jours à venir.


Steambox : premières images et infos

On croyait devoir attendre la GDC en mars ou l’E3 en juin pour découvrir la Steambox, mais il n’en est rien : voici le Piston.

Car Valve a décidé de commencer à montrer sa console/PC au CES de Las Vegas qui se tient actuellement. Première nouvelle : Valve a investi (pour un montant inconnu) dans le fabricant de mini-PC Xi3 pour profiter de leur savoir-faire afin de concevoir la Steambox. Steambox, ou plutôt Piston puisque c’est le nom de code de cette machine optimisée pour faire tourner Steam et le Big Picture Mode. Le Piston est en tout cas actuellement montré sur les stands de Valve et de Xi3 au CES, et même si on ne connait pas encore toutes les spécifications techniques, on a quelques indices. Déjà, le Piston est basé sur le modèle X7A de Xi3 (999$) qui embarque un processeur quad-core de 3,2 GHz et 8 Go de RAM DDR3.

Pour ce qui est des authentiques renseignements sur sa configuration, on sait que le Piston pourra embarquer jusqu’à 1 To de mémoire et qu’il sera possible d’ajouter des modules complémentaires pour ajouter de la RAM ou même améliorer les performances du processeur. Pour ce qui est des connectiques, Valve et Xi3 n’ont pas lésiné : un port Ethernet, trois ports audio (dont un optique), quatre ports USB 3.0, quatre ports USB 2.0 (dont un dédié au clavier), quatre ports eSATAp, deux ports Mini Display et un port HDMI/Display. Rien que ça.

Polygon a pu voir la bête au CES et nous en propose quelques images :

Image

Image

Image

Source : JVM.C


Nvidia dévoile Project Shield, une console portable Android

Le fabricant de puces graphiques Nvidia a dévoilé hier au CES 2013 de Las Vegas la toute première console de son histoire : Project Shield.

Jen-Hsun Huang, le CEO de la firme, a présenté physiquement en conférence ce produit hybride puisqu'il s'agira d'une console portable dotée d'une sortie TV HDMI. Le design de la bête rappelle un peu l'ancêtre PC Engine LT, avec une base en forme de manette proche de celles des consoles actuelles surmontée d'un écran, de 5 pouces tout de même. La Project Shield sera un monstre de puissance dans sa catégorie puisqu'elle embarquera la toute dernière puce nomade de la firme, le Tegra 4 qui a lui aussi été dévoilé lors de l'évènement. Avec 72 coeurs GPU (6x plus que sur Tegra 3) et 4 coeurs Cortex A15, le dernier Tegra s'annonce, naturellement, comme beaucoup plus puissant que la génération précédente.

Une puissance qui servira évidemment au jeu, mais aussi à la lecture de vidéos 4K, le tout en restant économe en énergie avec une gravure supposée de 28nm. Côté extensions, Project Shield aura aussi un port USB et un slot SD Card, et l'on parle aussi d'une connectivité pour le jeu PC (via Steam et avec une carte graphique Nvidia récente), visant à utiliser Project Shield comme manette et même en diffuseur d'images sur la TV du salon.

Le tout reposera sur Android, sans surcouche, et pourra profiter des jeux optimisés proposés sur le service Tegra Zone. Enfin, si la sortie du produit est programmée pour le printemps 2013 en Amérique du Nord, il faudra encore patienter pour avoir un prix.




Dix millions de 3DS au Japon

Si la dernière portable de Nintendo n'a pas réussi à atteindre la barre des dix millions d'unités écoulées au Japon avant la fin 2012, il n'aura pas fallu attendre longtemps en 2013 pour que cela soit accompli.

Selon les estimations de Famitsu/Enterbrain, au 6 janvier dernier, 10.068.192 3DS ont été acquises sur l'archipel nippon depuis sa sortie le 26 février 2011. On apprend au passage que la console se serait vendue à un peu plus de 300.000 exemplaires sur la première semaine de janvier. On verra si les chiffres de Media Create devant tomber demain confirmeront ce résultat.


PlayStation 2 : l'heure des hommages

Clap de fin : depuis aujourd'hui, Sony a cessé officiellement de distribuer la PlayStation 2 sur le territoire japonais, quelques semaines après avoir stoppé les chaînes de production. Une page d'histoire se tourne pour le jeu vidéo, laissant derrière elle plus de 150 millions de machines, un record pour une console de salon, loin devant la PlayStation et la Wii, autour des 100 millions chacune.

Désormais rangée aux seuls rayons des souvenirs, le temps que les derniers stocks disparaissent, la PlayStation 2 est une machine qui a marqué de son empreinte le début de ce siècle, devenant l'un des produits culturels incontournables de son époque.

Source : Gamekult
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. janv. 11, 2013 9:37 am

Australie : le premier jeu 18+

En Australie, la sortie de Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge a une saveur toute particulière.

2013, l'année du changement pour les joueurs australiens. Comme l'annonce l'Interactive Games & Entertainment Association, le premier jeu 18+ est désormais commercialisé dans les boutiques de ce territoire bien connu autrefois pour ses interdictions drastiques concernant spécifiquement le jeu vidéo. Les joueurs australiens se souviendront donc avec émotion de Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge comme étant le premier jeu 18+ commercialisé dans les rayons. La lutte pour faire accepter la classification 18+ des jeux vidéo en Australie aura duré plus de 10 ans.

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. janv. 11, 2013 9:48 am

GAME : l'hiver en pente dure

Les fêtes de fin d'année sont passées, mais la situation est loin de s'être améliorée pour GAME France, alors même que les soldes d'hiver viennent d'être lancés. D'après plusieurs sources recoupées par nos soins, l'enseigne pourrait avoir disparu de la carte dès le mois prochain.

Ce matin, à la boutique parisienne de Saint-Lazare. Pour l'ouverture des soldes, le premier étage est inaccessible, et tous les produits se trouvent regroupés au rez-de-chaussée, envahi par des clients attirés par les échos de soldes massifs circulant à toute vitesse sur Internet ou par téléphone. Depuis ce matin, plusieurs magasins opèrent en effet une réduction de 30% sur les consoles neuves et de 60% sur tous les autres produits neufs jusqu'à épuisement des stocks.

Les bras remplis de jeux en plusieurs exemplaires, un homme - au téléphone avec un ami en embuscade dans un Virgin Megastore - essaie de négocier une réduction sur les jeux d'occasion, alors que le vendeur lui répète qu'il faudra encore attendre pour que les soldes soient appliqués aux produits de seconde main. En parallèle, un adolescent se voit expliquer que le magasin ne rachète plus rien jusqu'à nouvel ordre, mais que les annulations et les remboursements de réservations sont désormais acceptés.

Si cela ne concerne pas encore toutes les boutiques de l'Hexagone, l'ampleur des réductions (reprises sur le site de GAME) accentue les doutes sur l'avenir de la marque dans l'Hexagone. Une perspective funeste adoptée par un responsable de magasin, salarié depuis trois ans : "En l'état actuel, le réseau devrait fermer ses portes d'ici février-mars. Un plan de sauvegarde de l'emploi est d'actualité pour des départs massifs au chômage dans les prochaines semaines."

Reprises partielles et stocks à l'agonie

D'après lui, seules des reprises partielles seraient à l'ordre du jour : "Micromania pour quelques magasins qui les intéressent, Free, Cash Converters et un quatrième dont je ne connais pas encore le nom. Nous aurons une réponse de notre comité d'entreprise le 14 janvier pour le détail des offres et une décision sera donnée par le tribunal de commerce de Bobigny le 25 janvier.". D'autres témoignages - dont un laissé dès le 1er janvier sur nos forums - corroborent ces déclarations, tout en apportant quelques précisions. Micromania pourrait reprendre les baux de certains magasins avantageusement situés (en rachetant les stocks restants à prix cassé et en reclassant certains salariés actuels), tandis que Free porterait seulement son attention sur les murs afin de s'implanter physiquement, en particulier dans les centres commerciaux. Les retours les plus pessimistes vont jusqu'à évoquer une fermeture de tous les magasins GAME dès le 20 janvier, soit cinq jours avant la décision de justice finale.

En attendant, l'ambiance est forcément maussade dans les boutiques, en dépit des efforts des vendeurs pour afficher un sourire crispé devant les clients venant profiter des restes. "Nous n'avons plus aucun réassort depuis deux semaines, les achats sont gelés jusqu'à décision du tribunal (donc définitivement), aucune communication n'est faite par la direction et nous sommes laissés en 'roue libre' pour gérer nos points de ventes avec le peu de stock que nous avons", explique notre responsable de magasin, situé dans le sud de la France. "Notre CE ne donne plus de nouvelles et il apparaît qu'ils ont lâché l'affaire et ne défendent plus nos intérêts. Plusieurs responsables de magasins ont pris la liberté de commencer à prévenir les clients d'utiliser leurs bons d'achats avant la fin du mois.". Un certain nombre de cadres seraient d'ailleurs en "arrêt maladie" depuis la mi-décembre après avoir entrevu le destin de l'entreprise.

Heures supplémentaires en souffrance

Pour une partie des employés ayant déjà été forcés de quitter le navire, les retards de paiements des indemnités de salaire évoqués début décembre semblent toujours d'actualité. Il est également question d'heures supplémentaires non-réglées pour une bonne centaine de personnes : "Le service des ressources humaines a avoué n'avoir pas payé la majoration pendant plusieurs années, mais demande un délai pour nous payer... L'AGS prendra donc sûrement le relais." Les propositions de reclassement ont eu peu de succès (sept en interne pour 77 licenciements d'après la direction) malgré des candidats volontaires pour laisser leur place, et le minimum légal a été accepté par la majorité des salariés contraints d'abandonner l'aventure. En cumulé : une prime de départ transformée en prime de fermeture indexée sur la démarque, un an de salaire plein, une seconde année à 65%, ainsi qu'une aide à la formation et à la reconversion.

Notre contact a également eu connaissance des pressions exercées par la direction, à l'époque où certains salariés menaçaient de faire grève : "J'ai pu avoir des échanges à peu près constructifs à plusieurs reprises avec notre directeur des opérations, mais je sais que ça ne s'est pas forcément bien passé avec d'autres responsables de Strasbourg ou Perpignan, entre autres. Pas de sanction disciplinaire à signaler pour le moment, mais je ne pense pas que le service RH en ait les moyens de toute manière... Précisons quand même que la décision de ne pas faire grève a été prise en équipe pour mon magasin, avant l'appel de la direction.".

Une deuxième démarque envisagée

Pour lui et plusieurs autres collègues, le temps n'est plus à l'espoir d'un sauvetage, mais à celui de la reconnaissance des erreurs de gestion et à des départs moins durs pour les employés encore en fonction. "Nous sommes conscients que GAME France va disparaître, donc nous n'attendons plus rien de la part d'un éventuel repreneur qui, de toute manière, ne fera que repousser la chute au vu des trop grandes erreurs qui ont été faites par notre direction. Nous souhaiterions juste que notre situation soit enfin médiatisée, comme celle de Virgin vu que ce sont des entreprises quasiment de même taille, afin d'obtenir un PSE digne pour les employés."

Contacté par nos soins, le porte-parole de l'enseigne confirme que l'ensemble des salariés sera informé des offres de reprise dans la foulée de la réunion du 14 janvier avec le comité d'entreprise, mais refuse de communiquer davantage sur le sujet avant cette date. S'il confirme la suspension des reprises et des réservations, déjà officialisées, sans pour autant les expliquer, les réductions agressives sont présentées comme un moyen de "frapper fort dès le début de la période des soldes pour profiter des premiers jours qui sont les plus fructueux en termes de fréquentation et de chiffre d’affaires", en soulignant que la concurrence préparait également des démarques importantes : "Selon les ventes de cette semaine, nous nous autorisons la mise en place d’une deuxième démarque ultérieurement.". Enfin, le représentant assure que les indemnités dues aux employés licenciés ont été versées début janvier par l'AGS, sauf pour quelques cas isolés en raison de problèmes d'adresses postales.

Source : Gamekult
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. janv. 17, 2013 12:10 pm

Nintendo fusionne ses équipes consoles fixes et portables

Nintendo a annoncé la fusion de ses équipes d'ingénieurs travaillant sur les consoles de salon avec celles des consoles portables.

Désormais, les équipes de développement des consoles de salon et celles des consoles portables travailleront main dans la main. Nintendo a annoncé la fusion des deux équipes. Les 130 ingénieurs travaillant sur les consoles de salon rejoindront donc leurs 150 collègues de la division mobile. Ils se retrouveront dans la nouvelle usine à Kyoto qui a ouvert ses portes ce mercredi 16 janvier.

L'objectif de cette fusion est de faciliter l'échange des idées et le partage de l'expérience des deux équipes, afin de travailler sur des projets toujours plus originaux. Selon nos confrères de Gamasutra, Nintendo espère développer des produits qui pourraient résister à la concurrence avec les tablettes et smartphones. Pour Nikkei, il s'agirait d'améliorer la connectivité entre les plateformes sédentaires et mobiles.

La nouvelle entité restera toutefois séparée en plusieurs divisions, dont les composants, le design et la mécanique. Il est aussi question d'investir 255 millions d'euros dans cette nouvelle structure à Kyoto. Nintendo a donc intérêt à accoucher un bébé très rentable pour amortir cette union.

Source : JVM.C


Skype pour remplacer le chat du Xbox Live ?

Depuis 2011 ça ne se voyait pas trop que Microsoft avait déboursé 8,5 milliards de dollars dans le rachat de la société de communication vocale Skype, et ça le rendait bien triste. C'est pour cette raison que MSN (ou Windows Live Messenger) va complètement disparaître le 15 mars prochain au profit de l'application Skype (ah vous n'étiez pas au courant ?), et il se murmure qu'il en sera de même pour le chat du Xbox Live qui utilisera le même système avec la future Xbox.

C'est en tout cas ce que clame une source très bien placée de CVG en précisant que la chose concernera aussi bien les discussions vocales que vidéos.

Voilà donc une suite logique qui n'a rien de bien surprenant puisqu'une offre d'embauche diffusée en début d'année dernière laissait déjà sous-entendre la venue de Skype sur support Xbox. Tant que ça reste pratique à utiliser tout en étant efficace, on ne va pas s'en plaindre.

Source : Gamers
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. janv. 17, 2013 12:12 pm

GAME : la liste des magasins repris ?

Même si l'information reste à prendre avec des pincettes pour le moment, sachez qu'un des forums regroupant quelques uns des employés de GAME a apparemment permis de mettre en avant la liste des magasins qui seront repris par Micromania et Game Cash. Voici l'ensemble.

- Micromania (44 magasins)

Aix en provence
Alés
Blaruc
Belfort
Besançon Chateaufarine
Besançon CV
Boulogne Billancourt
Caen
Cannes
Chalon sur Saône
Colmar
Comboire
Eragny
Paris St Antoine
Lanester
Limoges st martial
L'Isle Adam
Lyon Grenette
Metz
Montargis
Paris Vaugirard
Paris Victor Hugo
Paris General Leclerc
Qimper
Roanne
Rouen gros horloge
Salon de Provence
Valence 2
Alberville
Avignon Angles
Belle Epine
Boulogne sur Mer
Charleville Mezieres
Chateauneuf les Martigues
Creteil Soleil
Docks Vauban
Douai
Le Puy en Velay
Lille medecin
Orgeval
Parinor
Rennes cv
St Bice

- GAME Cash (22 magasins)

Ajaccio
Sens
Bordeaux St Catherine
Nancy St Sebastien
Sarreguemines
Thionville
Périgueux
Amiens console
Mulun
Angers
Lyon mag 39
Cambrai
Paris levis
St Brieuc
Blois
Tours nationale
Bayonne
Calais
Arras
Senlis
Cherbourg
Nevers

Source : Gamekyo
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » sam. janv. 19, 2013 5:27 am

Licenciements en vue chez Codemasters

Les dures lois de l'économie s'en branlent un peu de pourrir le week-end des pauvres petites mains et c'est dans la journée d'hier que l'on a apprit que Codemasters vient d'entrer en phase de consultation pour alléger ses forces vives.

Le but de la manoeuvre consiste à renforcer les secteurs qui ont une importance stratégique tout en diminuant les ressources dans ceux qui n'apportent aucune valeur ajoutée dans le business. Concrètement, Codemasters se restructure, ce qui aurait pour conséquence le licenciement d'environ 80 postes (sur un total de 500) dans les équipes du dématérialisé et de l'édition, la plupart étant situés dans le studio de Southam.

Mais que les amateurs de jeux de vroum-vroum se rassurent, ce dégraissage n'aura pas la moindre influence sur les développements de Race Driver : GRID 2 ou de l'épisode annuel de Formula One. Ouf, mon sommeil est sauf.

Source : Gamers
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. janv. 24, 2013 10:39 am

THQ : Un trésor dans votre maison d'édition

La vente aux enchères des marques de THQ s'est soldée par le rachat de toutes les licences et filiales, sauf de Vigil Games, développeur des Darksiders.

En faillite, THQ a fini par être liquidé. La justice fédérale américaine a procédé hier soir à la vente aux enchères des principales licences détenues par l'éditeur/développeur. La vente de ses actifs a été confirmée dans une lettre officielle envoyée à tous les employés de la firme, ainsi que dans un document déposé à la Cour américaine chargée des faillites, ont indiqué nos confrères de Kotaku.

La liste précisant les racheteurs est donc désormais connue. Et on apprend avec regret qu'il n'y a eu aucun repreneur pour Vigil Games, la filiale en charge du développement de la série Darksiders. La saga mettant en scène Guerre, le premier Cavalier de l'Apocalypse, sera donc certainement enterrée avec THQ. "Je suis sincèrement désolé pour les employés et les fans de Vigil Games", a écrit Jason Rubin, le patron de THQ sur son compte Twitter.

Néanmoins, les autres filiales et licences s'en sortent mieux. Voici les différentes propositions qui ont été faites à leur sujet :

Relic Entertainment (développeur de Company of Heroes)


Racheteur retenu : SEGA avec une proposition à 26,6 millions de dollars.
Soumissionnaire de sauvegarde : Zenimax Media avec une proposition à 26,3 millions de dollars.

THQ Montreal (développeur de 1666 et Underdog)


Racheteur retenu : Ubisoft avec une proposition 2,6 millions de dollars. Pas d'offre concurrente.

Evolve (les titres en développement à Turtle Rock Studios)

Racheteur retenu : Take-Two Interactive avec 10,894 millions de dollars.
Sauvegarde : Turtle Rock Studios avec 250,000 dollars.

Volition, Inc. (Saints Row)

Racheteur retenu : Koch Media avec 22,312 millions de dollars.
Sauvegarde: Ubisoft avec 5,4 millions de dollars.

Homefront (pour une suite à produire)

Racheteur retenu : Crytek avec 544,218 dollars.

Metro (pour la suite Metro : Last Light)

Racheteur retenu : Koch Media avec 5,877 millions de dollars.
Sauvegarde : Ubisoft: 5,175 millions de dollars.

South Park : The Stick of Truth (attendu le 5 mars prochain)

Racheteur retenu : Ubisoft pour 3,265 millions de dollars.

Notons que le rachat des filiales et licences inclut la reprise du personnel de THQ. Ce qui signifie que les jeux seront toujours développés par les mêmes équipes.

Source : JVM.C

Koch Média est la maison mère de Deep Silver qui édité Dead Island entre autre.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. févr. 01, 2013 5:08 pm

La PS4 annoncée le 20 février : des sources confirment

Cette nuit, un véritable séisme a secoué le monde du jeu vidéo. En effet, Sony a lâché un teaser dans la nature qui nous invite au PlayStation Meeting du 20 février 2013. Tout le monde est persuadé que le constructeur nippon en profitera pour dévoiler la PlayStation 4 et ils auraient raison. En effet, des sources anonymes proches de l'affaire ont déclaré au Wall Street Journal que Sony annoncera bien sa prochaine console de salon lors de cet événement de la mort qui tue tout.

La prochaine console de salon de Sony va être disponible en 2013 sur le marché pour affronter directement la machine de Microsoft qui est aussi programmée pour cette année. Le prochain hardware de Sony va proposer également plus de fonctionnalités sociales pour les jeux, elle va aussi changer la façon dont les consommateurs interagissent avec la machine.

Autre information qui aurait sans doute fait grincer des dents, les sources anonymes ont déclaré au journal que Sony avait en effet pensé interdire le support physique pour imposer le dématérialisé. Mais le poids de plus en plus important des jeux et la vitesse de connexion Internet inégale selon les régions ont poussé le constructeur nippon à abandonner cette idée. Microsoft aurait aussi décidé la même chose. Enfin, Sony ne souhaite pas réitérer la catastrophe qu'a été le développement et la mise en place de la puce Cell pour la PlayStation 3. Ils auraient signé avec AMD pour développer et construire la prochaine puce de la PS4.

Voilà qui devrait rassurer les plus inquiets à propos de l'avenir du jeu vidéo. En attendant, vivement le 20 février.

Source : Gamers

Sony n'aura pas interet a se louper,au vu de leur situation financiere ils ne peuvent pas se permettre un lancement a la PS3.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. févr. 01, 2013 5:11 pm

C'est fini pour Eden Games

Nous le savions déjà dans la mouise depuis qu'Atari l'avait salement délaissé en mai 2012, la faute à des pertes annuelles culminant à 4,5 millions d'euros, mais cette fois-ci c'est pire que tout : le studio lyonnais d'Eden Games zappe la case "redressement judiciaire" pour aller directement en "liquidation judiciaire", autrement dit une fermeture pure et simple.

Bien connu pour les mythiques V-Rally à la fin des années 90, Eden Games avait ensuite engendré des jeux tout aussi symapathoches comme Kya Dark Lineage avant de semer le doute avec Alone in the Dark ou encore les Test Drive Unlimited aux potentiels pourtant énormes.

Dernièrement le studio tentait de vivoter en développant des jeux pour tablettes et smartphones. C'te tristesse...

Source : Gamers
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Somewhere
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 59529
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Somewhere » ven. févr. 01, 2013 6:43 pm

Chez Nintendo aussi ça va très mal, j'ai entendu dire que son PDG souhaiterais démissionner. :(
"Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Ensuite ils doivent se démerder."


Top films vus en 2019
Top animes vus en 2019
Top séries vues en 2019

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304475
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar phoenlx » ven. févr. 01, 2013 7:21 pm

Triste pour Eden Games
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. févr. 01, 2013 8:26 pm

Nintendo va mieux que Sony mais ils payent un départ moyen de la Wii U et une fin de vie de la Wii plutot désastreuse puisque elle va se faire dépasser coté ventes par la Xbox 360 sur les deux premiers marché mondiaux.

Apres,je pense pas qu'Iwata va démissioner.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. févr. 01, 2013 8:35 pm

Dead Space 3 : des DLC pour compléter le micropaiement

EA Games déborde d'idées pour faire payer ses joueurs. En plus du micropaiement, l'éditeur a prévu de sortir une série de DLC permettant d'acquérir des bonus divers et variés.

Récemment on vous informait de la présence de micropaiements dans Dead Space 3. Cette fois, EA Games a confirmé à nos confrères d'Eurogamer la présence d'un autre système de transaction pour son prochain FPS. L'éditeur a en effet présenté une série de DLC achetable, permettant de débloquer divers bonus.

Rappelons que dans Dead Space 3, le joueur sera en mesure de créer ses propres équipements, en récoltant des pièces dans l'univers du jeu. Il sera possible de les ramasser soi-même, d'envoyer un robot explorateur ou bien de les acheter directement avec de l'argent réel.

Toutefois, d'après EA Games, il sera également possible d'augmenter les capacités de son petit robot pour la grosse somme de 4,99 dollars. D'autres contenus seront achetables de cette manière, comme des skins, des nouvelles armes.

Voici la liste complète des DLC prévus pour Dead Space 3 en ce qui concerne les bonus in-game :

Bot Capacity Upgrade – 4.99 dollars
Bot Personality Pack – 4.99 dollars
First Contact Pack - Gratuit
Marauder Pack – 4.99 dollars
Sharpshooter Pack - 4.99 dollars
Tundra Recon Pack - 4.99 dollars
Witness the Truth Pack - 4.99 dollars
Bot Accelerator - 4.99 dollars
Epic Weapon & Resource Pack - 2.99 dollars
Online Pass - 9.99 dollars
Ultra Weapon & Resource Pack - 1.99 dollars
Resource Pack - 0.99 dollars

Source : JVM.C
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » lun. févr. 04, 2013 9:43 pm

Game France : 71 magasins rachetés sur 157

Le tribunal de commerce de Bobigny a rendu son jugement. Plus de la moitié des magasins Game mettra la clé sous la porte et plus de 400 salariés se trouveront au chômage.

Le couperet est tombé vendredi dernier. La majorité des salariés de Game France devront faire leurs cartons. Le tribunal de Bobigny a validé la reprise de 71 magasins sur les 157 du distributeur français de jeux vidéo. Le groupe était en redressement judiciaire depuis le 4 septembre dernier et trois repreneurs sont entrés en lice pour racheter des boutiques et reprendre des salariés. Il s'agit de Micromania, l'actuel leader de la distribution de jeux vidéo en France, Game Cash et Free. Ce premier a hérité de 44 magasins et a sauvé 88 emplois, portant alors le nombre de ses boutiques à 444.

"Dans un environnement peu propice au développement, et après les faillites de HMV au Royaume-Uni, les difficultés de Virgin et Game en France, Micromania poursuit sa croissance. (…) Le réseau n'est pas la prochaine victime de l'évolution du marché des jeux vidéo, mais une entreprise en pleine croissance, que les rumeurs persistantes de sortie des prochaines XBOX et PS4 vont encore renforcer", a indiqué le groupe dans un communiqué.

De son côté, Game Cash a récupéré 24 magasins et 65 salariés, portant le nombre total de ses enseignes à 75. Le spécialiste de revente de jeux d'occasion souhaitait initialement reprendre 26 boutiques. Enfin, Free voulait pour sa part racheter 6 boutiques, mais seules trois lui ont été accordées. En réalité, l'opérateur mobile n'avait pas pour objectif de se lancer dans le vidéoludique. Il souhaitait avant tout convertir les magasins acquis en espace Free. Au final, le fournisseur d'accès à Internet n'aura sauvé que 3 emplois. Ce sont donc 400 employés en CDI et de nombreux autres CDD qui se trouvent désormais au chômage, et ils risquent d'être bientôt rejoints par ceux de Virgin.

Source : JVM.C
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » lun. févr. 04, 2013 9:48 pm

Capcom en bonne santé économique

Malgré les objectifs de ventes non atteints pour Resident Evil 6, Capcom s'en est bien sorti durant les 9 premiers mois de l'année fiscale 2012/2013. Le groupe a dégagé un bénéfice de 52,5 millions d'euros.

Encore un autre rapport financier. Cette fois c'est Capcom qui révèle son bilan des 9 premiers mois de son année fiscale 2012/2013 (se terminant fin mars). Contrairement à Nintendo, tous les voyants sont au vert, malgré "l'échec" relatif de Resident Evil 6, reconnu par l'éditeur.

D'après le document financier, la firme japonaise a ainsi enregistré 72,7 milliards de chiffre d'affaires (575 millions d'euros), soit une progression de 44,6% par rapport à la même période en 2011. Ce qui représente un bénéfice net de 6,645 milliards de yens (52,5 millions d'euros), le double par rapport à l'année passée. L'éditeur a notamment pu compter sur sa division jeux mobiles pour engendrer ces profits. Parmi ses jeux à succès, Street Fighter, ainsi que Smurf's Villages (Le village des Schtroumpfs), deux titres disponibles sur Android et iOS.

Arcade vs Smartphone

Sur les consoles, Dragon's Dogma et Monster Hunter 3 (Tri) G HD ont permis à l'éditeur de gonfler ses bénéfices, notamment grâce au marché nippon. Quant à Resident Evil 6, il ne s'est vendu qu'à "seulement" 4,8 millions d'exemplaires (contre près de 6 millions pour RE 5). Du côté des jeux sociaux, ce secteur enregistre pas moins de 7,2 millions d'utilisateurs et dispose d'une "large marge de progression". Notons que les ventes dématérialisées représentent à elles seule la moitié des revenus de la firme, avec 35,7 milliards de yens.

Conscient que les usages ont évolué, Capcom prévoit alors de fermer trois salles d'arcade déficitaires au Japon, portant leur nombre à 34. Cette branche, qui a connu son apogée dans les années 90, ne représente plus que 11% du chiffre d'affaires total avec 8,2 milliards de yens générés, dont 1,27 milliard de bénéfices.

Source : JVM.C
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » ven. févr. 08, 2013 11:17 am

Ubisoft : le gros trimestre

Ubisoft marque son dernier trimestre 2012 par le retour tant espéré dans le secteur du FPS, auquel s'ajoutent les performances d'Assassin's Creed et Just Dance.

Ubisoft, qui a connu une fin d'année 2012 de rêve avec les cartons de Assassin's Creed III, Far Cry 3 et Just Dance 4, annonce ses résultats pour le trimestre clos le 31 décembre dernier. Sans surprise, le chiffre d'affaires est en hausse de 23% par rapport à 2011 avec 802 millions d'euros contre 652 millions d'euros.

Assassin's Creed III est qualifié de succès historique avec plus de 12 millions de jeux vendus. Une croissance de 70% par rapport à Assassin's Creed Revelations. Très bien reçu par la critique, Far Cry 3 fait mieux que prévu avec plus de 4,5 millions d'unités. A noter que pour ces chiffres, Ubisoft cumule les jeux distribués en boîte et ajoute les ventes en téléchargement.

En plus de ces performances dans le secteur des joueurs passionnés, Ubisoft annonce une très forte croissance dans le segment en ligne grâce à la distribution numérique et à des revenus DLC qui ont quadruplé sur les neuf premiers mois de l'année. Sur iPhone, Rayman Jungle Run a été élu meilleur jeu de l'année par Apple.

La forte progression des secteurs gamer et online compense la baisse attendue du segment casual, où Just Dance 4 reste solide mais est malgré tout victime d'un marché Wii proche de la fin et d'un soufflé Kinect qui est quand même bien retombé. Just Dance 4 est donc en baisse de 16% par rapport à Just Dance 3 mais vend tout de même 8 millions de copies, ce qui reste un exploit unique en son genre sachant que le support principal du jeu se nomme Wii.

« L'exercice 2012-13 est véritablement un tournant pour Ubisoft. Notre performance valide pleinement les choix à long terme et les investissements ambitieux entrepris depuis plusieurs années, avec la très forte montée en puissance des jeux pour joueurs passionnés et notamment le retour en force sur le segment majeur des jeux de tir », déclare Yves Guillemot.

Chiffre d'affaires du trimestre par région
USA : 57%
Europe : 36%
Reste du monde : 7%

Chiffre d'affaires du trimestre par support
XBox 360 : 37%
PS3 : 33%
Wii : 14%
PC : 7%
Wii U : 4%
PS Vita : 2%
3DS : 1%

Activision Blizzard : bénéfice annuel de 1 milliard $

Pour la seconde année consécutive, Activision Blizzard enregistre un profit net supérieur au milliard de dollars.

On a un peu l'impression d'entendre ça chaque année à la même époque, mais Activision Blizzard annonce de nouveaux résultats records sur le dernier trimestre 2012, celui de Call of Duty et de Skylanders. On parle cette année d'un chiffre d'affaires trimestriel à 1,7 milliard de dollars, contre 1,4 milliard de dollars l'an dernier.

La hausse est également constatée sur l'ensemble de l'année calendaire avec un CA de 4,8 milliards de dollars contre 4,7 milliards de dollars. Le numérique (DLC, téléchargements, souscriptions) représente 32% de ce chiffre. Au final, Bobby Kotick s'offre un petit bénéfice annuel de 1,1 milliard de dollars. L'an dernier, Activision Blizzard avait également atteint le milliard de dollars de profit.

En 2013, Kotick ne s'attend pas à établir un nouveau record. L'année devrait être moins prolifique que 2012 et ce pour plusieurs raisons : le contexte économique difficile, le changement de génération de consoles et le fait que 2012 avait un atout spécial avec Diablo III.

Diablo III d'ailleurs, s'est écoulé à 12 millions de copies dans le monde. Chez Blizzard, World of Warcraft repasse en revanche sous la barre des 10 millions d'abonnés (9,6 millions). Parmi les chiffres importants, notons la vente de 100 millions de figurines Skylanders.

Pour 2013, Activision se concentre sur le prochain Call of Duty, Call of Duty Online (marché chinois), Skylanders Swap Force et sur la nouvelle franchise de Bungie. Blizzard de son côté va lancer Hearts of the Swarm le 12 mars, travaille sur du nouveau contenu pour WoW et continuera de supporter Diablo III en développant Blizzard All-Stars et le prochain MMO encore non annoncé. En 2013, Kotick annonce également de nouvelles licences, plateformes et collaborations ainsi que de nouveaux modèles économiques.

Chiffre d'affaires de l'année 2012 par support
PC : 1,2 milliard $
Xbox 360 : 1 milliard $
PS3 : 876 millions $
Wii + Wii U : 291 millions $
DS + 3DS : 141 millions $
PS Vita : 23 millions $

Chiffre d'affaires de l'année 2012 par région
Etats-Unis : 2,4 milliards $
Europe : 1,9 milliard $
Asie : 452 millions $


Konami : baisse des bénéfices

Sans sortie majeure et avec un PES déclinant, Konami passe un trimestre fiscal timide.

Pour le dernier trimestre 2012, Konami annonce un bénéfice net de 8,8 milliards de yens, assez décevant comparé aux 17 milliards de yens de l'an passé. Le chiffre d'affaires du jeu vidéo domestique chute de 35 milliards de yens à 23 milliards de yens, mais le jeu vidéo n'est pas le seul fautif. Comme chez Sega Sammy, le marché Pachinko & Pachislot de Konami a pris cher en fin d'année dernière. Au lieu de rapporter 3,8 milliards de yens, ce secteur accuse un déficit d'1 milliard de yens. Et ce n'est pas faute d'avoir lancé une nouvelle machine à sous Rumble Roses.

Notons que s'il n'y a plus aucun duel entre FIFA et PES, Konami qualifie les ventes de sa franchise foot de solides. Sur la période avril-décembre 2012, la licence PES représente encore 5,5 millions de jeux écoulés. Sur le dernier trimestre uniquement, Konami a surtout vendu ses jeux en Europe (3,6 millions) puis aux USA (2,9 millions) et enfin au Japon (2,6 millions).

Au 31 mars 2013, Konami compte annoncer un profit net annuel de 13,5 milliards de yens. Son trimestre en cours sera marqué par le lancement de Metal Gear Rising en février puis de Castlevania Mirror of Fate en mars. Il faut toutefois noter que les jeux sociaux et occasionnels (GREE, Mobage, Facebook, iOS) ont désormais plus de poids que le jeu vidéo traditionnel, lequel devra se contenter d'une production AAA de temps à autre.

Avec le retour de Sega dans la zone verte, Square Enix aura donc été le seul éditeur japonais à perdre de l'argent sur le dernier trimestre 2012.Sans sortie majeure et avec un PES déclinant, Konami passe un trimestre fiscal timide.


Square Enix replonge

Discret sur les ventes de ses titres phares, Square Enix n'est pas parvenu à tirer profit du jeu vidéo ces 9 derniers mois.

La stabilité n'est toujours pas de mise chez Square Enix. La période avril-décembre 2012 voit le groupe de Yoichi Wada replonger dans le rouge avec une perte de 5,7 milliards de yens, malgré un chiffre d'affaires en légère hausse. L'année passée, Square Enix faisait au contraire un bénéfice de 5 milliards de yens. Wada espère toutefois présenter un résultat positif le 31 mars 2013 avec un gain de 3,5 milliards de yens (contre 6 milliards un an avant).

Il faut dire qu'un premier trimestre 2013 intéressant se profile pour Square Enix avec un Dragon Quest VII 3DS tout juste lancé au Japon, Tomb Raider en mars, l'extension Adoulin pour FFXI le même mois, et Kingdom Hearts HD 1.5 Remix également en mars (au Japon).

Reste que la branche jeu vidéo de Square Enix n'a pas été rentable sur les 9 derniers mois, un fait assez troublant alors que Sleeping Dogs et Hitman Absolution s'en sont bien tirés dans les charts. Pour sa défense, Square Enix évoque « les conditions de plus en plus difficiles du marché mondial » sous lequel le groupe peine à obtenir retour sur investissement. Square Enix s'en tire apparemment mieux dans la catégorie des jeux sur navigateurs, mobiles et sociaux. La compagnie note tout de même les progrès de Dragon Quest X, qui doit encore sortir sur Wii U. Le secteur de l'arcade a également terminé dans le rouge, au contraires des activités de publication (mangas) et de marchandise (figurines) qui compensent comme elles peuvent.

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 11:37 am

Sony annonce la PlayStation 4

Sans dévoiler l'apparence de sa nouvelle console, Sony met en lumière un certain nombre de ses fonctions nouvelle génération. Voici le résumé de l'annonce de la PlayStation 4.

C'est à Andrew House, le CEO de Sony Computer Entertainment, qu'il est revenu l'honneur de révéler la PlayStation 4 lors du PlayStation Meeting 2013 à New York. Un logo, une manette, une nouvelle caméra double, une fiche technique, des applications, des jeux, mais pas de console. Pourtant annoncée pour cette fin d'année 2013 (tout du moins aux Etats-Unis, Sony ne faisant aucune promesse pour l'Europe) la PlayStation 4 n'a pas honoré New York de sa présence physique. Soit la machine n'est pas encore finalisée sur le plan esthétique, soit Sony a décidé volontairement de préserver cet élément pour l'E3.

La PlayStation 4 n'est pas japonaise
Première surprise de ce PlayStation Meeting 2013, l'identité de l'architecte principal de la machine. Si le CV de Mark Cerny justifie sa présence à un tel poste, découvrir que la nouvelle PlayStation a été pensée ailleurs qu'au Japon est un signe des temps qui ne trompe pas. Programmeur, producteur et designer, Mark Cerny a été impliqué sur de nombreux titres depuis les années 80, de Kid Chameleon à Crash Bandicoot en passant par Spyro, Ratchet & Clank et Jak and Daxter. Il définit les cinq piliers de la nouvelle PlayStation avec ces mots : simple, immédiate, sociale, intégrée et personnalisée.

Quand Sony fait péter la RAM
Côté technique, si Sony n'est pas suffisamment entré dans les détails pour que l'on puisse totalement comparer avec les données révélées sur le net ces dernières semaines, une importante caractéristique a dépassé les attentes. Au lieu des 4 Go de RAM GDDR5 (176 GB/s) annoncés dans les différentes fuites, la PlayStation 4 embarquera en fait 8 Go de cette même RAM haute vitesse. Une quantité simplement astronomique en comparaison des 512 Mo de RAM DDR3 (68 GB/s) de la PlayStation 3. L'architecture de la PS4 a été ouvertement décrite comme étant celle d'un gros PC, tout en étant facile d'approche pour les développeurs. Son CPU AMD Jaguar x86-64 comporte 8 coeurs et son GPU AMD Radeon offre, comme annoncé, 18 unités de calcul qui génèrent collectivement une puissance de 1.84 Teraflops. La console sera dotée d'un disque dur et de la connectique habituelle (USB, HDMI, Ethernet, Bluetooth et cie).

Diffuser son expérience de jeu
Les 8 Go de GDDR5 risquent de peser lourd dans le prix de fabrication de la PlayStation 4. Mais lorsque l'on voit certaines fonctions affichées par la console, on comprend aisément la présence d'une telle quantité de RAM. « Nous voulons que rien ne se dresse entre la plateforme et le plaisir de jouer », a déclaré Mark Cerny au sujet de la nouvelle machine. C'est lorsque David Perry de Gaikai est monté sur scène que les choses ont commencé à s'emballer. Comme attendu, la PlayStation 4 offrira des capacités poussées en termes de partage et de sociabilité. Un joueur sera non seulement en mesure de diffuser sa partie en direct sur Internet (Facebook et Ustream ont été annoncés pour le moment) mais il peut aussi autoriser des amis à entrer en mode spectateur afin de les laisser regarder sa partie en direct. La PS4 peut capturer en permanence votre session de jeu et, d'une simple pression sur la touche Share de la manette, permet d'éditer une séquence et de la mettre en ligne. Il n'a pas été précisé combien de minutes d'enregistrement la console peut garder en mémoire, mais les rumeurs parlaient de 15 minutes. Sony insiste sur la fluidité de la chose : une fois la séquence déterminée, le joueur l'expédie et peut retourner à sa partie, sans avoir à attendre que la mise en ligne de la vidéo soit terminée. On imagine l'explosion de vidéos à venir sur YouTube, même si la célèbre plateforme n'a pas été évoquée pendant la conférence. La PS4 pourra aussi envoyer captures et vidéos sur Facebook. Le mode spectateur annoncé récemment dans la colonne rumeur devient aussi réalité. Diffuser sa session de jeu en direct sur Ustream, tout en récoltant les commentaires des spectateurs, devrait éveiller quelques vocations de présentateurs. Il est aussi question pour les spectateurs de pouvoir rejoindre le jeu pour apporter de l'aide, mais ce point là reste encore vague.



Cloud gaming : tous les jeux en libre essai
Un des objectifs de la technologie de David Perry est de donner la possibilité à l'utilisateur de PS4 d'essayer librement n'importe quel jeu disponible sur le PlayStation Store. Un concept qui semble aller au-delà de la simple démo jouable, d'autant plus que les jeux pourront être testés instantanément. « Essayez gratuitement, partagez si vous aimez, et ne payez que pour les jeux que vous adorez », résume Sony. Une telle fonction n'est toutefois pas prévue pour le lancement de la machine. Le cloud gaming n'a donc pas été présenté comme un argument de lancement. Sony a certes confirmé que l'objectif à long terme est de rendre tout le catalogue PS3 jouable en streaming sur PS4 (et encore plus tard les jeux PSone et PStwo) mais ceci ne constitue pas une promesse de départ.

La PS Vita fera tourner les jeux PS4
Si le DualShock 4 n'intègre aucun écran au contraire d'un GamePad, la philosophie de l'écran compagnon ne pouvait échapper à la PS4. Après installation d'une PlayStation App, la PS4 sera donc compatible avec les smartphones et tablettes (iPhone, iPad et Androïd) et bien sûr avec la PS Vita. Le second écran peut alors avoir un rôle similaire à celui du GamePad de la Wii U, comme afficher une carte dans un jeu d'aventure mais aussi faire des achats sur le PlayStation Store en étant loin de chez soi. A long terme, l'objectif de Sony est de rendre presque tous les jeux PS4 jouables sur PS Vita grâce au Remote Play, rien que ça. « La PS Vita est le compagnon ultime pour la PS4, permettant aux joueurs de passer de leur superbe HDTV au magnifique écran 5 pouces de la PS Vita », a déclaré David Perry. Comme pour le cloud gaming, ceci ne constitue pas une promesse de lancement, mais un objectif sur la durée.

Priorité au jeu
Sony n'a pas manqué d'affirmer sa nouvelle console comme « centrée sur les joueurs » et « inspirée par les développeurs ». Et si les histoires de sociabilité et de partage de contenu sont incontournables à notre époque, Sony ne s'est pas du tout attardé sur la notion de divertissement global et absolu dont devrait se prévaloir Microsoft en révélant sa nouvelle Xbox. Face à un concurrent n'ayant plus que le mot « entertainment » à la bouche, il était logique et attendu que Sony se positionne dans une optique favorisant le jeu vidéo, ainsi que la simplicité.

Mode veille et retour instantané au jeu
Ainsi que devrait le proposer la prochaine Xbox, la PS4 possède une sorte de mode veille, un statut lui permettant de rester allumée dans un état de faible consommation tout en préservant la partie en cours. Le but est ici d'éliminer le temps qui sépare l'allumage d'une console du moment où l'on commence à jouer. De la même façon que l'on met une PS Vita en veille avec une simple pression sur sa touche Power, il sera donc permis de mettre la PS4 en sommeil sans gaspiller trop d'énergie, puis de reprendre bien plus tard le jeu où on l'avait laissé. Il va de soi qu'aller naviguer sur Internet sans quitter une partie sera possible, tout comme le téléchargement de jeux et de démos en tâche de fond, ou en mode veille. Mieux, dans le cas d'un jeu acheté sur le PlayStation Store, il sera possible de commencer à jouer dès le début du téléchargement. Le jeu continuera de s'installer sur la machine pendant la partie. On est donc bien dans cette idée de réduire au maximum toutes les barrières entre l'utilisateur et la pratique du jeu.

Les recommandations
Dans un registre un peu plus mercantile, la nouvelle interface de la PS4 proposera des recommandations sur les jeux, émissions et films en fonction des goûts affichés par l'utilisateur. Le but à long terme est de réduire à néant le temps de téléchargement d'un jeu, la console étant supposée « deviner » quel sera le prochain achat de l'utilisateur et ainsi télécharger le jeu à l'avance. Le menu principal de la PS4 permetta aussi de consulter les vidéos de gameplay de ses amis.

Pas de rétrocompatiblité
Sans surprise, mettre un Blu-ray PS3 dans votre PS4 ne permettra pas de jouer au jeu concerné. Plus tard, les jeux PS3 seront disponibles en streaming, mais pour l'heure il est naturellement recommandé de garder sa PS3. Pas d'autres mauvaises nouvelles en vue cependant à l'issue de cette conférence, comprenez que l'on n'a pas entendu parler de système anti-occasion, ni de PlayStation Network payant. A ce stade de l'année, Sony est cependant loin d'avoir tout dévoilé au sujet de sa nouvelle console.

DualShock 4
Si l'apparence de la PlayStation 4 reste secrète, ce n'est pas le cas de sa manette, la DualShock 4. Conservant une forme traditionnelle, ce contrôleur incorpore un nouveau détecteur de mouvements plus sensible, une fonction vibrations, ainsi que le fameux touchpad évoqué depuis bien longtemps. Au sommet du pad se trouve maintenant une Light Bar dont la couleur correspondra à celle du personnage incarné dans le jeu par le joueur. La Light Bar a aussi pour fonction de changer de couleur pendant le jeu, afin de correspondre à différentes situations. On l'imagine ainsi se mettre à virer au rouge lorsqu'un personnage n'a presque plus de vie. La DualShock 4 intègre aussi un microphone et une prise jack. Sony indique d'ailleurs qu'un casque-micro basique sera fourni avec chaque PS4 pour le chat vocal.

La disposition des boutons réserve quelques changements. Les traditionnelles touches Select et Start ont laissé leur place au touchpad, mais ces deux touches ont en fait été intégrées dans le nouveau bouton Options. L'autre nouveau bouton étant la fameuse touche Share qui permettra de diffuser captures et vidéos sur le web sans quitter sa partie en cours, mais aussi de diffuser en direct son expérience de jeu avec des amis spectateurs. Cette manette, dont le touchpad sera aussi cliquable, pourra être chargée avec une station dédiée ou par USB. Enfin, Sony a étudié différents avis afin de revoir ses sticks et ses gâchettes. Le pad pèsera dans les 210g, un peu plus lourd que le DualShock 3 (193g).

Image

Image


PlayStation 4 Eye
La nouvelle caméra PS4 Eye a été détaillée au même titre que la DualShock 4, mais Sony ne dit pas si cette caméra sera incluse d'office avec la console. Il s'agit en tout cas d'une double caméra avec un grand angle de vision (85°) pouvant détecter la profondeur avec précision. Elle affiche une fluidité de 60fps en 1280x800, de 120fps en 640x400 ou de 240fps en 320x192. Comportant quatre microphones pour détecter les sons, elle saura aussi reconnaître le visage des utilisateurs pour les connecter au bon profil et détecter la voix et les mouvements du corps, sans plus de détails. Il est assez clair que l'on n'attend pas une caméra aussi évoluée que le futur Kinect 2.0, mais Sony montre son désir de rester présent dans ce domaine. Les jeux multisupport qui aujourd'hui sont compatibles Kinect ne devraient à l'avenir plus faire l'impasse sur une compatibilité similaire avec le PlayStation 4 Eye. La caméra pourra aussi détecter l'emplacement d'une Light Bar pour d'éventuelles applications ludiques. Enfin, le PlayStation 4 Eye est aussi celui qui détectera le PlayStation Move, lequel sera loin de disparaître avec la PS3. La détection de la baguette magique sera davantage précise, nous promet-on.

Image

Image

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 11:44 am

Sony s'explique sur l'absence de hardware

Cette nuit on a découvert l'existence de jeu, d'un écosystème et surtout d'une manette faisant partie de la famille PS4. Alors oui il faut le dire la conférence de SONY était sans doutes aussi passionnante que boire le Thé avec Mamie Jeanette un dimanche après midi : 2 heures de calme plat où l'on vous raconte les histoire que vous connaissez déjà par coeur et pour couronner le tout et mis à part une petite présentation de l'interface, on ignore tout de la trogne de la PS4. Sony semble reproduire la bourde de Nintendo avec sa Wii U ? Pas du tout nous raconte Yoshida au micro de Polygon :

La console, c'est juste une boite. Il était très important de présenter la manette car elle a un bouton Share, et la console c'est juste une console

Quand Polygon lui demande si on verra la bête à l'E3 2013 il répond qu'ils sont toujours en train de se poser cette question...

Image

Je sais pas vous mais quand Sony dit que sa console est juste une console et nous présente une nouvelle manette, j'ai comme un sentiment de déjà vu...

Source : Gamers
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 4:41 pm

PS4 : le mystère de la date de sortie européenne

Sony déclare ne pas encore savoir si la PS4 sortira en fin d'année en Europe.

A la fin de la conférence sur la PS4, Sony affichait sur l’écran géant au-dessus de la scène un début de date pour la console : la fin d’année 2013. Sauf que le constructeur ne précisait pas si ce serait une sortie mondiale ou pas, un sujet crucial pour les européens souvent relégués en queue de peloton. Il suffit de se rappeler la PS3 qui était sortie en novembre 2006 au Japon et aux Etats-Unis, et en mars 2007 en Europe.

Eurogamer a donc décidé d’attraper Shuhei Yoshida et de lui demander directement entre quatre yeux si nous, vieux continentaux, allons être blousés dans cette affaire. Voici l'échange animé entre le site et le président des Sony Worldwide Studios :

S. Yoshida : « C’est trop tôt pour le dire. Déjà, la console doit être terminée et nous devons comprendre son rythme de production. Après, nous devons jeter un œil aux prédictions de demande et nous devons décider si nous pouvons faire un lancement global ou pas. Donc ça nous prendra un peu plus de temps pour être fixé là-dessus. »

Eurogamer : « Mais c’est une possibilité ? »

SY : « Oui. »

Eurogamer : « Oui, l’Europe va être dernière ou… ? »

SY : « Les européens se plaignent tout le temps d’être les derniers même quand parfois… »

Eurogamer : « Nous sommes toujours les derniers ! »

SY : « …même quand parfois certaines choses sont exclusives aux consommateurs européens. »

Bref, ça sent le roussi. Mais bon, on a bien compris durant la conférence d’hier que Sony se concentre principalement sur le marché américain (conférence à New York, quasiment que des occidentaux sur scène, architecture de la console gérée par un américain…), plutôt que les marchés japonais et européens qui sont déjà conquis par la marque PlayStation.

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 4:46 pm

Xbox 720 : l’informateur bel et bien perquisitionné

Alors que des internautes criaient au fake, diverses preuves confirment que le domicile de SuperDaE a bien été perquisitionné par la police.

Image

Il y a quelques jours, nous vous informions que SuperDaE, l’internaute ayant diffusé de nombreuses informations au sujet de la future Xbox 720, affirmait avoir été perquisitionné par la police des suites d’une plainte apparemment déposée par Microsoft. Devant l’incrédulité de certains, l’individu a diffusé au site The Tech Game une photographie du mandat de perquisition (visible ci-dessous) grâce auquel huit membres de la police australienne et un représentant du FBI ont pu rentrer chez lui et saisir son matériel.

Histoire de tirer cette histoire au clair, le site The Verge a quant à lui contacté directement la West Australian Police, afin que cette dernière confirme l’opération. Ce qu’elle a fait sans sourciller. Selon un porte-parole de la police australienne, le mandat est bien authentique. Ce dernier n’a cependant pas communiqué davantage d’informations sur l’affaire, se contentant de dire que si SuperDaE "veut dire au monde que la police mène une enquête à son sujet en rapport à des biens volés, c’est son choix." De son côté, Microsoft a déclaré "n’avoir rien à partager à ce sujet." Les mots employés par le représentant de la police laissent cependant entendre que SuperDaE n’est pas nécessairement la victime qu'il clame être dans cette affaire.

Pour les joueurs, cette situation a pour mérite d’accorder un certain crédit aux informations diffusées par SuperDaE au sujet de la Xbox 720. Microsoft n’aurait pas cherché à faire arrêter un petit malin qui s’amuse à diffuser de fausses informations sur sa Xbox next-gen. Et s’il y a une leçon à tirer de cette histoire, c’est que les informateurs ont tout intérêt à vivre cachés et à ne pas trop fanfaronner sur internet. Et vendre un kit de développement Durango sur eBay, ce n’était pas vraiment l’idée de l’année non plus…

Image

Source : JVN
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 5:28 pm

PSN : aucun transfert de la PS3 à la PS4

Pas de connexion obligatoire ! Pas de système anti-occasion ! Que de bonnes nouvelles concernant la PlayStation 4, mais il en fallait aussi une mauvaise. Selon les dires de Shuhei Yoshida (oui, encore lui), à l'heure actuelle, la console n'embarquera aucune possibilité de transfert de vos sauvegardes et achats PSN de la PS3 à la PS4, dû à une architecture jugée trop différente.

Il faudra probablement tout racheter donc (si tant est qu'ils seront disponibles sur PS4) même si on espère quelques offres à l'instar de Nintendo, surtout grâce au streaming Gaikai.

Source : Gamekyo
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4335
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Actualité Vidéoludique

Messagepar Kenshin » jeu. févr. 21, 2013 10:18 pm

Trailer récapitulatif des jeux Playstation 4

Vous avez raté les 2 heures de conférence de Sony la nuit dernière ? Les bruits d'internet bien peu enthousiastes ne vous motivent pas particulièrement à vous la retaper dans son intégralité ?

No problemo, un petit trailer récapitulatif a été monté rien que pour vous tout en écrémant le bullshit marketing de rigueur qui représentait approximativement 62% de la soirée. Pour le coup cette vidéo fait un mix de tous les jeux qui ont été présentés : Watch Dogs, Killzone Shadow Fall, Drive Club, Deep Down, infamous : Second Son, etc... En théorie il devrait y en avoir pour tous les goûts.



Source : Gamers
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image


Retourner vers « Jeux vidéo, jeux de plateau »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité