Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:02 pm

Rhéa, Soldat Pallasite de second rang de la Lance divine Gae Bolg (レア, Rea)

Image

Techniques : Gae Bolg, Perfect Pawn

Rhéa est un Pallasite de second rang, considéré par le roi Titan comme le meilleur de cette classe. Contrairement aux autres Pallasites qui sont chacun équipé d'un arsenale, il ne porte pas d'arme à proprement parler. Son bras droit détient cependant la puissance d'une Lance divine capable de tout percer, appelée « Gae Bolg » qui peut être comparée à la technique d'Excalibur. Il emploie également des pantins armés qu'il dirige par son cosmos ("Perfect Pawn").

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:03 pm

Rhéa dans Saint Seiya Omega

Image

Rhéa apparait pour la première au Japon pour interrompre le combat entre le Chevalier de Bronze du Loup Haruto et le pallasite Hati des Dagues pour repartir avec ce dernier.

Le personnage ne réapparaitra ensuite plus sur les devants de la scène jusqu'au moment où il sera chargé par le Pallasite de Premier Rang et Roi Céleste Titan de tuer Shiryū au Château de Pallas. Un combat s'engage donc entre lui et l'ex-Chevalier de Bronze du Dragon, désormais Gold Saint de la Balance.

Trop confiant en sa lance, Rhéa échoue dans un premier temps à percer Excalibur contenue dans le bras droit de Shiryū. Il réussit cependant à tromper le Chevalier d'Or en perçant son armure et à le blesser gravement. Il fait ensuite face à son fils Ryūhō qu'il malmène dans un premier temps, mais le jeune Chevalier de Bronze parvient à faire exploser un cosmos incroyable avant de s'effondrer de fatigue sans avoir pu tuer le Pallasite. Shiryū révèle alors à Rhéa qu'il n'avait pas été mortellement blessé et qu'il jouait les agonisants pour permettre à son fils de faire exploser son potentiel. Il se défait ensuite facilement du Pallasite.

Image

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:03 pm

Rhéa en astronomie : la lune de Saturne

Image

Rhéa, photographié par la sonde Cassini, montrant deux bassins d'impact adjacents.

Rhéa est un satellite naturel de Saturne, le deuxième plus grand satellite de la planète par la taille après Titan. Il fut découvert en 1672 par l'italien, naturalisé français, Jean-Dominique Cassini.

Cassini nomma les quatre satellites de Saturne qu'il découvrit (Japet, Téthys, Dioné et Rhéa) Sidera Lodoicea (« les étoiles de Louis » en latin) en l'honneur du roi Louis XIV de France. Titan, découvert par Christian Huygens presque trente ans plus tôt, avait été désigné simplement Saturni Luna (« lune de Saturne »). Les astronomes prirent l'habitude de les désigner par des numéros : Saturne I à Saturne V. Après la découverte de Mimas et Encélade en 1789, cette numérotation fut étendue à Saturne VII, puis Saturne VIII après celle d'Hypérion en 1848. Le nom actuel de ces sept satellites fut suggéré par John Herschel (fils de William Herschel, découvreur de Mimas et Encelade en 1789) lorsqu'il proposa en 1847 que les désignations numériques soient remplacées par les noms de Titans, frères et sœurs de Cronos (équivalent de Saturne dans la mythologie grecque). Rhéa était la femme de Cronos ; lasse de ce que celui-ci dévore ses enfants, elle lui fit avaler un rocher afin de sauver son fils Zeus.

Caractéristiques physiques

Image

Rhéa est un corps glacé d'une masse volumique d'environ 1 233 kg⋅m-3. Cette faible valeur suggère qu'il est composée d'environ 25 % de roches (masse volumique : 3 250 kg⋅m-3) et 75 % de glace d'eau (masse volumique : 1 000 kg⋅m-3). Initialement, il était supposé que Rhéa possédait un noyau rocheux en son centre. Cependant, des mesures du moment d'inertie axial effectuées lors d'un survol de la sonde Cassini ont mis en évidence une valeur plus compatible avec un intérieur homogène (et une éventuelle compression de la glace au centre), l'existence d'un noyau rocheux impliquant une valeur de ce moment d'inertie axial. La forme générale de Rhéa concorde avec l'idée d'un corps homogène en équilibre hydrostatique. Les caractéristiques de Rhéa sont semblables à celles de Dioné, avec des hémisphères avant et arrière différenciés, ce qui laisse supposer une composition et une histoire similaires. La température à la surface de Rhéa est de -174 °C au soleil, et de -200 °C à -220 °C à l'ombre. Rhéa est fortement cratérisée et sa surface est parcourue de marques claires. Celle-ci peut être divisée en deux zones géologiques différenciées par la densité des cratères : la première zone comprend des cratères de plus de 40 km de diamètre, alors que la seconde, en partie dans les régions polaires et équatoriales, est couverte de cratères de moins de 40 km de diamètre. Cela indiquerait qu'un événement majeur résultant en un resurfaçage a eu lieu durant sa formation. L'hémisphère avant est fortement cratérisé et uniformément clair. Comme Callisto, les cratères sont dépourvus des structures au relief marqué présents sur la Lune et Mercure. L'hémisphère arrière présente un réseau de traînées claires sur un fond sombre, et peu de cratères. Ces traînées pourraient être de la matière éjectée de volcans de glace alors que Rhéa était encore liquide sous la surface.

Image

Vue en couleurs de l'hémisphère arrière de Rhéa par Cassini.

Les formations remarquables de la surface du satellite ont été nommées d'après des emprunts aux divers mythes de la genèse du monde. On trouve ainsi : Faro (divinité soudanaise de l’eau), Ormazd (Iran), Izanami et Izanagi (couple primordial japonais), Qat (Mélanésie), Tirawa (Amérindiens)...

Image

Image en plus haute résolution, montrant notamment des falaises de glace.

Le 6 mars 2008, la sonde Cassini a rapporté des données selon lesquelles un disque de matière orbiterait autour de Rhéa. L'existence des anneaux a été déduite de la modification du flux d'électrons piégés par le champ magnétique de Saturne lorsque Cassini est passée à proximité de Rhéa. Les poussières et débris semblent s'étendre à l'extérieur de la sphère de Hill de Rhéa, mais sont plus denses près de la Lune et contiendraient trois fins anneaux d'une densité encore plus élevée. Toutefois, lors d'une campagne d'observation sous plusieurs angles par la sonde Cassini, aucune trace de ces anneaux n'a pue être observée, ce qui indique qu'une autre explication doit être trouvée pour expliquer le phénomène.

Image

Une vue d'artiste des possibles anneaux de Rhéa.

Exploration

La première sonde spatiale à avoir pris des photographies de Rhéa fut Voyager 1, en novembre 1980. Rhéa a été survolé à plusieurs reprises par la sonde Cassini. Le 17 janvier 2006, la sonde a effectué un survol distant et a pris des photographies en meilleure résolution que précédemment et sous une lumière plus rasante. Ces images semblent indiquer que les raies de Rhéa sont des falaises de glace similaires à celles de Dioné. Rhéa a été photographiée à plusieurs reprises à moyenne distance par Cassini. Un survol proche fut programmé pendant la mission primaire, à la distance de 500 km, le 26 novembre 2005. Un survol proche additionnel fut réalisé le 30 août 2007 à 5 750 km de distance. Un troisième survol a eu lieu le 2 mars 2010, à 100 km d'altitude, dans le cadre de la mission Equinox au cours duquel de l'oxygène fut détecté dans l'atmosphère de la lune.

Image

Rhea devant Saturne prise par Cassini.

Annexe : l'astéroide (577) Rhéa

Rhéa désigne également un nom d'astéroïde, (577) Rhéa, ainsi baptisé en référence à Rhéa, Titanide de la mythologie grecque. Cet astéroïde est un corps céleste différent du satellite naturel de Saturne portant le même nom.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:03 pm

Rhéa dans la mythologie : l'épouse de Cronos et mère de Zeus

Image

Dans la mythologie grecque, Rhéa, ou Rhéia (en grec ancien Ῥέα / Rhéa ou Ῥεία / Rheía) est une Titanide, fille d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre), sœur et femme du Titan Cronos, et mère des dieux Hestia, Déméter, Héra, Hadès, Poséidon et Zeus. D'après Diodore de Sicile, elle était appelée Pandore par certains.

Histoire de Rhéa

Pendant longtemps, Cronos et Rhéa règnent sur l'univers. Cronos, averti par Ouranos et Gaïa qu'un de ses enfants doit le détrôner, cherche à échapper à son destin en dévorant ses enfants. Lors de la naissance de Zeus, Rhéa dupe son mari en lui donnant à avaler une pierre enveloppée d'un lange. Entre-temps, elle a caché l'enfant en Crète. Plus tard, quand Zeus atteint l'âge adulte, il force son père à dégurgiter la pierre et ses cinq frères et sœurs. Dans la mythologie romaine, Rhéa est assimilée à Cybèle, surnommée l'aïeule des dieux, la « Grande Déesse phrygienne », la « Grande Mère » (Magna Mater) ou la « Mère des Dieux ». Celle-ci fait l'objet d'un culte orgiastique, avec mutilation rituelles, qui s'est répandu d'Asie Mineure jusqu'à Rome, où elle est officiellement accueillie sous sa forme de « Pierre Noire ». Sur les représentations, elle est souvent escortée de lions. Peu présente dans les récits, elle intervient dans l'histoire de Dionysos qu'elle guérit de sa folie en l'initiant à ses mystères. Mais elle est surtout connue pour l'amour éconduit du bel Attis (son parèdre) qui devint fou et s'émascula. On surnomme aussi Rhéa suivant les localités : déesse du Dindyme, de l'Ida, des Bérécynthes, etc. Elle est également assimilée à Ops, déesse sabine de la fertilité liée à la Terre.

Image

Hommage

Rhéa est une des 1 038 femmes représentées dans l'œuvre contemporaine de Judy Chicago, The Dinner Party, aujourd'hui exposée au Brooklyn Museum. Cette œuvre se présente sous la forme d'une table triangulaire de 39 convives (13 par côté). Chaque convive étant une femme, figure historique ou mythique. Les noms des 999 autres femmes figurent sur le socle de l'œuvre. Le nom de Rhéa figure sur le socle, elle y est associée à la déesse serpent, cinquième convive de l'aile I de la table.

Image

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:03 pm

La Lance divine de Rhéa : Gae Bolg

Image

Le Gae Bolg, ou Gae Bolga dans la mythologie celtique irlandaise, est l’arme magique du héros Cúchulainn. Différentes hypothèses ont été émises quant à la signification du nom, il semble que le sens soit « javelot-foudre ». Dans le « Cycle d'Ulster », il lui a été remis par la magicienne Scáthach, lorsqu’il séjourne en Écosse avec son ami Ferdiad, pour parfaire son initiation guerrière et sexuelle.

Image

L’objet a été fabriqué avec les os d’un monstre marin nommé Coinchenn, qui avait été tué par un de ses congénères, Curruid. Cette arme est magique, elle ne peut être utilisée que de manière rituelle, selon l’enseignement de la magicienne. À son invocation, elle vient elle-même comme l’éclair dans la main du guerrier, puis fonce sur l’ennemi. Quand elle pénètre le corps de la victime, elle s’ouvre en de nombreuses pointes qui sont autant de blessures mortelles ; elle est foudroyante et implacable. Dans le récit épique de la Táin Bó Cúailnge (la « Razzia des vaches de Cooley »), la reine Medb contraint Ferdiad à affronter Cúchulainn en combat singulier, l’enivrant et lui promettant la main de sa fille Findabair. Les deux guerriers se battent pendant trois jours, l’issue du combat est incertaine. En dernière extrémité, Cúchulainn se sert du Gae Bolga pour vaincre, car Ferdiad avait la peau en corne. L’arme doit être lancée avec les doigts d’un pied.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:04 pm

Fanworks

Image

Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8382
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Chernabog » jeu. janv. 30, 2014 10:04 pm

Doublage de Rhéa

Version japonaise
Image

Rhéa est doublé en version originale par Motoki Takagi, qu'on a pu entendre dans Brave 10 (Kamanosuke Yuri), Claymore (Raki), Ef: A Tale of Memories (Renji Asou) ou encore la série Hunter x Hunter de 2011 (Sedokan et Cheetu).


Version française
Image
La version française fait le choix extrêmement discutable de confier le rôle à une femme ! C'est donc Coralie Coscas (par ailleurs voix de Shunrei ou encore Pavlin dans la même série) qui assure le rôle en VF. On a aussi pu l'entendre dans Countdown (Ria), Pretty Cure (Sakura et Vivi) etc... Au théâtre, elle a notamment joué dans Le Tout du Monde en 80 Jours, Chat en Poche, Cendrillon ou la Pantoufle de Vair etc...

SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70197
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar SauronGorthaur » jeu. janv. 30, 2014 10:06 pm

Son bras droit détient cependant la puissance d'une Lance divine capable de tout percer, appelée « Gae Bolg » qui peut être comparée à la technique d'Excalibur. Il emploie également des pantins armés qu'il dirige par son cosmos ("Perfect Pawn").


marrant, Gae Bolg est une lance de la mythologie celtique, comme Excalibur :super:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 30, 2014 10:09 pm

Décidément qu'est-ce qu'il y a comme repompages

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:10 pm

Je complèterai cette fiche avec les allusions au personnage plutôt intéressantes un peu plus tard. Chernabog peut compléter le paragraphe des doublages. :D

Niveau commentaire sur ce personnage, au niveau du design, je l'aime beaucoup, c'est un des Pallasites au look le moins ridicule et est même plutôt classe. Mais... Mais, car il y a toujours un mais dans Omega, on ne peut pas dire que l'épisode qui était censé glorifier ce personnage fut particulièrement reluisant... Combat contre Shiryu au final assez pauvre techniquement et beaucoup trop court, des idées mais trop peu de développement, bref encore un beau gâchis pour un personnage qui aurait sans doute gagné a être un peu mieux exploité.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 30, 2014 10:11 pm

Tu l'aimes bien surtout car son design rappèle shun ..

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:12 pm

Il me fait surtout penser a un mix de Myu du Papillon et de... Heu, ouai Shun tiens, je pensais pas à lui mais pourquoi pas.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:14 pm

SauronGorthaur a écrit :
Son bras droit détient cependant la puissance d'une Lance divine capable de tout percer, appelée « Gae Bolg » qui peut être comparée à la technique d'Excalibur. Il emploie également des pantins armés qu'il dirige par son cosmos ("Perfect Pawn").


marrant, Gae Bolg est une lance de la mythologie celtique, comme Excalibur :super:


C'est exactement ça, pour ça qu'ils ont choisi de le mettre en duel contre Shiryu, c'est Gae Bolg vs Excalibur.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 30, 2014 10:21 pm

Les épaulettes ressemblent un peu à celles de spectres comme Valentine de la Harpie.
Perso il y a d'autres pallasites que je trouve très cool au niveau des aspects. le problème c'est que je me passionne pas du tout pour les combats avec eux.
Les spectres d'Hadès étaient souvent nazes aussi mais au moins il y avait de l'intérêt je trouve ( comme lorsque Niobe tuait aldébaran etc )

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:23 pm

phoenlx a écrit :Décidément qu'est-ce qu'il y a comme repompages


En l'occurence, il n'y a aucun repompage, Gae Bolg et Excalibur sont deux épées différentes.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 30, 2014 10:24 pm

phoenlx a écrit :Les spectres d'Hadès étaient souvent nazes aussi mais au moins il y avait de l'intérêt je trouve ( comme lorsque Niobe tuait aldébaran etc )


Bof, y a quand même la majorité qui faisaient de la figuration.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 30, 2014 10:28 pm

Oui mais les situations de leurs combats étaient intéressantes comme j'ai dis ( Omega peine à passionner je trouve, perso je m'intéresse pas à ce qui se passe. Dans le chapitre Hadès, c'est hyper prenant )

Pour les repompages en fait c'est l'idée de l'arme contenue dans la main qui est repompée
Mais c'est sans arrêt qu'ils repompent de toute manière ( en moins bien. Comme je viens de dire, les combats sont moins prenants, franchement tu peux me citer un truc équivalent en émotion et intensité au combat shura / shiryu ? moi j'en vois pas, à part peut etre contre absu et encore.
Et le combat avec shura perso c'est loin d'être encore celui que je préfère

SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70197
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar SauronGorthaur » jeu. janv. 30, 2014 10:29 pm

Supernova a écrit :
phoenlx a écrit :Décidément qu'est-ce qu'il y a comme repompages


En l'occurence, il n'y a aucun repompage, Gae Bolg et Excalibur sont deux épées différentes.

repompage de mythes en général je pense!

Gae Bolg est une lance dans la mythologie irlandaise, voici des infos si vous êtes interessés:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gae_bolga

Le gae bolga, dans la mythologie celtique irlandaise, est l’arme magique du héros Cúchulainn. Différentes hypothèses ont été émises quant à la signification du nom, il semble que le sens soit « javelot-foudre ». Dans le « Cycle d'Ulster », il lui a été remis par la magicienne Scáthach, lorsqu’il séjourne en Écosse avec son ami Ferdiad, pour parfaire son initiation guerrière et sexuelle.
Présentation

L’objet a été fabriqué avec les os d’un monstre marin nommé Coinchenn, qui avait été tué par un de ses congénères, Curruid. Cette arme est magique, elle ne peut être utilisée que de manière rituelle, selon l’enseignement de la magicienne. À son invocation, elle vient elle-même comme l’éclair dans la main du guerrier, puis fonce sur l’ennemi. Quand elle pénètre le corps de la victime, elle s’ouvre en de nombreuses pointes qui sont autant de blessures mortelles ; elle est foudroyante et implacable.

Dans le récit épique de la Táin Bó Cúailnge (la « Razzia des vaches de Cooley »), la reine Medb contraint Ferdiad à affronter Cúchulainn en combat singulier, l’enivrant et lui promettant la main de sa fille Findabair. Les deux guerriers se battent pendant trois jours, l’issue du combat est incertaine. En dernière extrémité, Cúchulainn se sert du gae bolga pour vaincre, car Ferdiad avait la peau en corne. L’arme doit être lancée avec les doigts d’un pied.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » ven. janv. 31, 2014 12:59 pm

SauronGorthaur a écrit :
Supernova a écrit :
phoenlx a écrit :Décidément qu'est-ce qu'il y a comme repompages


En l'occurence, il n'y a aucun repompage, Gae Bolg et Excalibur sont deux épées différentes.

repompage de mythes en général je pense!


Ah mais ça c'est normal, le repompage mythologique, c'est l'essence même de Saint Seiya. :super:

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » ven. janv. 31, 2014 1:01 pm

phoenlx a écrit :Pour les repompages en fait c'est l'idée de l'arme contenue dans la main qui est repompée


En faite ça prend tous son sens lorsque tu vois le duel Rhéa-Shiryu.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64216
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Rhéa, Soldat Pallasite de la Lance divine

Messagepar Somewhere » ven. janv. 31, 2014 8:26 pm

Up, paragraphes astronomie+mythologie+Gae Bolg complétés.

Manque plus que le doublage.


Retourner vers « Les Pallasites »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité