Gallia de l'Epée Sacrée Bushin Kōrinken

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Gallia de l'Epée Sacrée Bushin Kōrinken

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 6:15 pm

Gallia (ガリア, Garia) de l'Épée Sacrée « Bushin Kōrinken »

Image

Techniques de combat :
* Bushin Kōrinken
* Light of Genesis
* Hiten Daisenkō (ひてんだいせんこう, Hiten Daisenkou) (Grand Rayon de Lumière venu des Cieux)


Gallia est un Pallasite de Premier Rang et l'un des quatre Rois Célestes (四天王, Shitennō). Son Chronotector est de couleur jaune. Elle possède une Epée Sacrée Seiken (聖, Seiken) appelée Bushin Kōrinken (武神光臨剣, Bushinkourinken). La Chronotector de Gallia est appelé « Photontector » et a pour « forme objet » une chimère représentant les signes zodiacaux du Verseau, du Cancer et des Poissons.

Gallia est un Pallasite au comportement assez intriguant, car elle ne semble pas se soucier du sort de Pallas, Déesse qu'elle est pourtant censée servir et respecter car le sort de cette dernière est notamment lié à celui d'Athéna. Contrairement à Egeon qui étudiait les humains avec une certaine forme de respect, Gallia les observe comme des insectes qu'elle pourra ensuite disséquer tout en condamnant leurs péchés. Elle vante cependant la laideur et la perversion typiquement humaines de l'ex-Chevalier d'Or du Verseau Tokisada là où Egeon le trouve simplement arrogant et inintéressant parce qu'il ne cherche pas à changer.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 6:21 pm

Gallia dans Saint Seiya Omega

Juste avant le début de la bataille de Pallas Belda, Gallia se rend au Cap Sounion pour faire un marché avec l'ancien Chevaleir d'Or des Gémeaux Paradox qui y est emprisonnée depuis la défaite de Mars et sa propre défaite contre Ryūhō (emprisonnée pour traitrise envers Athéna). Elle propose à Paradox de la libérer et de la promouvoir Pallasite de Deuxième Rang afin qu'elle puisse prendre sa revanche contre Athéna et ses Chevaliers. Paradox accepte.

Depuis cette instant, et à l'instar des trois autres Rois Célestes, Gallia observera le déroulement de la bataille depuis le Chateau de Pallas, et sera le deuxième Pallasite de Premier Rang après Egeon à venir affronter l'armée d'Athéna.

Image

En effet, après la défaite de Paradox qu'elle avait envoyée combattre face à sa sœur Integra et alors qu'Athéna lui avait prodigué des soins en utilisant son cosmos divin, Gallia apparaît sur le champ de bataille, son Epée Sacrée en main et assène un coup mortel à Paradox pour la punir de son échec, créant surprise et effroi parmi les Chevaliers présents. S'en suit un combat à sens unique contre les Chevaliers d'Or dont elle parvient ensuite à esquiver ou bloquer toutes les attaques, que ce soit celles d'Integra, la Greatest Horn d'Harbinger, les Météores de Pégase de Seiya ou encore la Stardust Revolution de Kiki. Alors qu'elle est sur le point d'achever Seiya et Saori, elle en est empêchée par Pallas, car cette dernière ne souhaite pas voir sa soeur morte. Mais Gallia révèle à ce moment-là qu'elle ne la sert pas, ce à quoi Pallas rétorque qu'elle le savait déjà, créant la confusion la plus totale parmis les rangs des Pallasites... Juste après, Paradox unit ses dernières forces avec Integra et font subir à Gallia l'Another Dimension. L'attaque est un échec, mais c'était en faite un piège : leur but était d'offrir une voie d'accès directe aux Chevaliers de Bronze perdus dans les couloirs du Palais suite au piège tendu par le Pallasite Europe. Paradox meurt alors, et Gallia se retrouve entourée de la quasi-totalité des Chevaliers d'Athéna présent dans le Palais...

Un nouveau combat s'engage alors entre Gallia et les Chevaliers de Bronze (ces derniers ayant demandés aux Chevaliers d'Or de poursuivre leur route vers Pallas). Durant ce combat, Gallia sera bien évidemment trop forte pour les Bronzes, mais après un nouveau coup d'éclat de l'étrange cosmos de Subaru, Kôga et ses amis s'employeront à un ultime effort qui éveillera leurs armures à un stade proche de l'Omega. Ainsi équipés avec ces nouvelles armures et cette nouvelle puissance, les cinq Bronzes parviendront à surpasser Gallia et à en finir avec elle. Gallia meurt alors, emportée par l'attaque Tourbillon de Pégase de Kôga.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 7:15 pm

Gallia en astronomie : le Gallia-Gun de Saturne

Image

Le Gallia-Gun, ou Groupe Celte en français (Gallia signifiant Gaule), est un ensemble de quatre satellites ayant une orbite prograde irrégulière autour de Saturne. Leur demi-grand axe varie entre 16 et 19 millions de km, leur inclinaison entre 35° et 40°, et leur excentricité entre 0,48 et 0,53. Ces similarités indiquent que ce groupe pourrait être le résultat de la désintégration d'un objet plus grand. Les membres du groupe celte sont Albiorix, Erriapus, Bebhionn, et Tarvos. Ils portent le nom de divinités celtes. Albiorix est le plus grand du groupe avec un diamètre de plus de 30 km.

Albiorix

Image

Albiorix ou S XXVI (désignation provisoire S/2000 S 11) est l'une des lunes de Saturne. Elle fut découverte en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman. Elle est la plus grande lune du Groupe Celte des satellites naturels de Saturne. Elle porte un des nombreux noms du dieu de la mythologie celtique Teutates (mieux connu sous le nom gallo-romain de Toutatis), assimilé à Mars/Arès.

Erriapus

Erriapus ou S XXVIII (désignation temporaire S/2000 S 10) est l'un des satellites naturels de Saturne. Il fut découvert en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman. Il appartient au Groupe Celte des satellites naturels de Saturne. Il porte le nom d'un Géant de la mythologie mythologie celtique. D'abord nommé Erriapo (datif), le nom fut changé en Erriapus (nominatif) en décembre 2007.

Bebhionn

Bebhionn ou S XXXVII (désignation provisoire S/2004 S 11) est l'une des lunes de Saturne. Sa découverte fut annoncée par Scott S. Sheppard, David Jewitt, Jan Kleyna, et Brian G. Marsden le 4 mai 2005, d'après des observations faites entre le 12 décembre 2004 et le 9 mars 2005, au moyen du télescope Subaru, de 8,2 mètres. Bebhionn a un diamètre d'environ 6 kilomètres et orbite autour de Saturne à une distance moyenne de 16 898 000 kilomètre en 820,130 jours à une inclination de 41° à l'écliptique (18° par rapport à l'équateur de Saturne) et avec une excentricité de 0,333. Il appartient au Groupe Celte des satellites naturels de Saturne. Elle porte le nom de Bebhionn, Géantesse de la mythologie celtique renommée pour sa beauté.

Tarvos

Image

Tarvos ou S XXI (désignation temporaire S/2000 S 4) est l'un des satellites naturels de Saturne. Il fut découvert en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman. Il appartient au Groupe Celte des satellites naturels de Saturne. Il porte le nom gallo-romain d'un dieu de la mythologie celtique, Tarvos Trigaranus, compagnon fréquent de Teutatès. Son nom signifie « Taureau aux Trois Grues » car il est représenté sous la forme d'un taureau couronné de feuillages entre les branches desquels on distingue trois grues.

A noter qu'un astéroide porte également le nom de Gallia, il s'agit de l'astéroïde (148) Gallia a été découvert par l'astronome français Prosper-Mathieu Henry le 7 août 1875.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 8:19 pm

Le Gallia-Gun dans la mythologie : les Dieux Celtes Albiorix et Tarvos, les Géants Erriapus et Bebhionn

Albiorix

Image

Albiorix est l'un des nombreux noms du dieu de la mythologie celtique Teutates (mieux connu sous le nom gallo-romain de Toutatis), assimilé au dieu romain de la Guerre Mars et à Arès dans la mythologie grecque.

Ce dieu est surtout connu par des inscriptions sous la forme « Totatus » retrouvées au sanctuaire de Beauclair, à Voingt (Puy-de-Dôme), en territoire arverne. Teutatès est une forme archaïque ou une variante de Toutatis, il provient de teutã qui a évolué en touta et totã, connu notamment à l'époque contemporaine par le biais de la bande-dessinée Astérix, où il est régulièrement évoqué par l'exclamation « Par Toutatis ! ».

Image

Le sens est « père de la tribu, de la nation », c’est le dieu protecteur d’une communauté et de son territoire, avec une connotation guerrière. C’est la même notion que l’on retrouve dans la mythologie celtique irlandaise de tuath (la tribu), avec les Tuatha Dé Danann. Teutatès peut être rapproché du Dagda et comparé au Mars romain. Cette dernière assimilation fut pratiquée sous le Haut-Empire romain, notamment dans l’île de Bretagne où l'on connaît des inscriptions dédiées à Mars Toutatis (RIB 219). En 2007, l'archéologue Bernard Clémençon a découvert dans les caves du musée Bargoin de Clermont-Ferrand cinq fragments de céramique d'époque gallo-romaine, où figure l'inscription TOTATUS ; ces fragments déposés au musée dans les années 1950 proviennent de fouilles effectuées à Voingt, sur le site de Beauclair. Ces tessons déposés dans une caisse n'avaient jamais été examinés complètement auparavant. Un vase découvert lui aussi à Beauclair, en 1882, par l'archéologue Ambroise Tardieu fut dessiné par ce dernier, sur le dessin on lit aussi le nom de la divinité. Ce vase, déposé au musée, a disparu depuis. Le celtologue Joseph Vendryes a émis l'hypothèse qu'il pourrait s’agir d’un adjectif, utilisé pour éviter de prononcer le nom du dieu, conformément au respect d'un tabou. Ce dieu n'étant pas obligatoirement le même d’une tribu à l’autre.

Tarvos Trigaranus

Image

Tarvos Trigaranus (le Taureau aux Trois Grues) est une divinité gauloise représentée sur le Pilier des Nautes, un monument religieux gallo-romain édifié à Lutèce (Paris) au Ier siècle sous l'empereur Tibère. Cette divinité a l'aspect d'un taureau (tarvos) sur le dos duquel sont posées trois grues (tri garanus). Tarvos est le dieu taureau primordial, tout comme le sanglier primordial de la mythologie hindoue, Tarvos extirpe les terres du fond des océans grâce à ses cornes. C'est un taureau géant, aussi bien bénéfique que destructeur. Dans le concept de la mythologie celte, qui considère la vie et la mort comme cycliques, l'une servant à puiser les ressources pour l'autre et vice-versa, le concept d'une divinité créatrice/destructrice n'est pas incompatible, tout comme le sanglier hindoue ou le dieu Shiva, à la fois symbole de fertilité et lors de ses colères symbole de destruction. On retrouve beaucoup d’éléments communs entre ces mythologies, ce qui renforce l'idée de mythes indo-européens initiaux communs.

Erriapus et Bebhionn sont quant à eux respectivement un Géant et une Géantesse de cette même mythologie celte.

Image

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 8:55 pm

L'Épée Sacrée de Gallia : Bushin Kōrinken

Image

Tout comme les trois autres Rois Pallasite, Gallia possède une Épée Sacré au pouvoir inimaginable, appelé pour la sienne Bushin Kōrinken, soit littéralement "Epée de l'Appel du Dieu de la Guerre". Une épée capable de trancher la lumière, les attaques, les armures d'or, bref tout ce qui se trouve sur son passage...

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 9:06 pm

L'Armure de Gallia : la Photontector

Image

La Chronotector de Gallia est appelé « Photontector » et a pour « forme objet » une chimère représentant les signes zodiacaux du Verseau, du Cancer et des Poissons.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 9:21 pm

La Photontector et la Bushin Kōrinken : une allusion aux photons ?

Image

Le nom de l'armure de Gallia ainsi que le style de son Epée semble faire référence au photon, une particule associée aux ondes électromagnétiques, aux ondes radio et aux rayons gamma en passant par la lumière visible.

Pour rappel, le concept de photon a été développé par Max Planck puis repris par Albert Einstein entre 1905 et 1917 pour expliquer des observations expérimentales qui ne pouvaient être comprises dans le cadre d’un modèle ondulatoire classique de la lumière. Il a ainsi montré que parallèlement à son comportement ondulatoire — interférences et diffraction —, la propagation du champ électromagnétique présente simultanément des propriétés corpusculaires. Les photons sont des « paquets » d’énergie élémentaires, ou quanta de rayonnement électromagnétique, qui sont échangés lors de l’absorption ou de l’émission de lumière par la matière.

Absorption et émission de lumière, tel est ainsi le concept de l'Epée de Gallia qui semble absorber les attaques Greatest Horn et Stardust Revolution d'Harbinger et Kiki et émets des coups de lumière à chacun de ses tranchants.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 9:33 pm

Fanworks, galerie d'images

ImageImage

Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8382
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Chernabog » lun. févr. 03, 2014 9:34 pm

Doublage de Gallia

Version japonaise
Image

En version originale, Gallia est doublée par Wakana Yamazaki, connue pour être la voix de Ran Mouri dans Detective Conan, de Nojiko dans One Piece (elle était également la voix de remplacement pour Nami), d'Arukenimon dans Digimon Adventure 02, de Benkei dans Air Gear ou encore de Ayane dans les jeux vidéos Dead or Alive et Ninja Gaiden.


Version française
Image
En version française, Marie Millet (également connue sous le nom de Marie Giraudon) assure le rôle de Gallia (et de quelques autres personnages, dont Ymir). Cette comédienne a également donné de la voix dans Angel Heart (Haruka, Tania), Dragon Ball Z Kai (Madame Brief, Dendé), Gundam Wing (Lucrezia Noin), Sonic X (Topaze, Cream, Charmy etc...) ou encore Spectacular Spider-Man (Gwen Stacy).

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » lun. févr. 03, 2014 9:37 pm

Et la fiche pour Gallia.

Ce personnage étant toujours en vie au moment où j'ai écris, son histoire n'est donc pas encore complète. Mais à mon avis ça va être la prochaine a valser.

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64213
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Gallia, Reine Céleste de Pallas

Messagepar Somewhere » mer. févr. 05, 2014 7:06 pm

Et v'là, fiche finie.


Retourner vers « Les Pallasites »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité