La Crise de la Flotte Noire (trilogie de romans)

Plus de 200 romans et une cent-cinquantaine de BD/comics, voilà ce que représente l'incroyable Univers étendu de Star Wars en version papier... Alors pour ceux qui ne savent toujours pas qui est le Grand Amiral Thrawn, il est sérieusement temps de se plonger dans cette rubrique...
SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71615
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

La Crise de la Flotte Noire (trilogie de romans)

Messagepar SauronGorthaur » sam. sept. 24, 2016 10:55 am

a Crise de la flotte noire (titre original : Black Fleet Crisis) est une trilogie de romans de science-fiction écrits en 1996 par Michael P. Kube-McDowell et placés dans l'Univers Etendu Legends de Star Wars.

Elle se déroule 16 (premier tome) et 17 ( second et troisième tome) après la Bataille de Yavin.


La tempête approche, Fleuve noir, 1999 ((en) Before the Storm, 1996) (Michael P. Kube-McDowell)
Le Bouclier furtif, Fleuve noir, 1999 ((en) Shield of Lies, 1996) (Michael P. Kube-McDowell)
Le Défi du tyran, Fleuve noir, 1999 ((en) Tyrant's Test, 1996) (Michael P. Kube-McDowell)


ImageImageImage

synopsis des trois tomes:
out est calme en tous lieux dans la Nouvelle République. Les survivants de l'Empire sont en déroute et la renaissance des Chevaliers de Jedi a apporté pouvoir et prestige au jeune gouvernement. Les factions qui ont combattu la tyrannie Impériale paraissent unies pour savourer les fruits de la paix. Mais la saison des fruits ne dure pas. Luke se voit proposer par une inconnue de se rendre vers le monde natal de sa mère à la recherche de leurs origines communes. Lando part aussi à l’aventure pour attraper un antique et redoutable vaisseau fantôme lancé vers une mission inconnue. Et Leia, le vivant symbole de la République, affronte le vice-roi des Yevethas, arrogant personnage dont les existences pourraient bien faire voler en éclats l'unité du régime.


Lando, Luke et Leia poursuivent leurs aventures respectives. Le premier est désormais prisonnier du Vagabond Teljkon, avec Lobot, R2-D2 et C-3PO et tente de trouver un moyen de s’enfuir tout en s’efforçant de comprendre d’où vient le vaisseau, et surtout, jusqu’où il ira. Le Maître Jedi lui aussi poursuit sa quête aux côtés d’Akanah, pour en savoir plus sur sa mère, si la jeune femme dit vrai, ce qui le déstabilise de toutes façons. Quant à la Présidente de la Nouvelle République, elle se voit désormais obligée d’entrer en guerre contre les Yevethas qui n’ont aucune envie de stopper la « purification » de leur système à l’aide d’une colossale flotte héritée des Impériaux et contre laquelle son époux, envoyé au front, ne pourra peut-être rien...


La Nouvelle République risque de s’effondrer. Les Yevethas conquièrent un à un les mondes de l’Amas de Koornacht dont ils ont revendiqué la possession. Yan Solo est désormais l’otage du vice-roi Nil Spaar et il le fait savoir à toute la galaxie. Leia est contrainte d’appeler le Sénat à prendre position contre la Flotte Noire, même au prix de la vie de son mari. Mais lorsque Chewbacca apprend la triste nouvelle, il fonce sans hésiter sauver celui qui a déjà risqué sa vie pour lui. Luke aussi se voit mis à contribution dans le conflit. Si sa quête personnelle n’est pas terminée, elle lui a fait croiser ceux qui pourraient l’aider à faire gagner l’Alliance grâce à un atout de la dernière chance.


Michael Paul Kube-McDowell n'est pas un écrivain très connu même aux USA, et il n'a contribué à la saga Star Wars qu'avec cette trilogie, trilogie pas très connue et populaire dans la communauté des fans, peut-être en raison de ces choix et thématiques abordées assez particuliers et surprenants.

Pourtant, cette trilogie est à mes yeux, pour certains éléments, l'une des plus interessantes écrite sur Star Wars.


Ces trois romans s'organisent autour de trois intrigues dont deux qui se croisent, la troisième étant résolu après ldes deux précédentes:

-Une centrée sur Leïa principalement, sur Han et Chewbacca ensuite -> l'intrigue principale, la plus interessante;
-Une sur Luke -> l'intrigue la plus pourri qui soit.
-Une sur Lando, accompagné par R2-D2, C3PO et Lobot. -> l'intrigue qui laisse sceptique.

Commençont par l'intrigue qui pourri bien cette trilogie, celle de Luke:
Luke a décidé de se retirer pour méditer sur ces choix, ces craintes et – accessoirement – la Force, quand il est dérangé par une Fallanassi adepte du « Courant » - une autre forme de la Force – qui lui affirme qu’elle connaît sa mère.
Cette trilogie ayant été écrite avant la sortie de la Prélogie, Padmée n'existait pas encore. Cependant, même sans cela, cette histoire de mère puait déjà l'embrouille bancale et pas crédible; Lucas ayant probablement mit son nez dans cette histoire pour éviter que l'identité de la mère de Luke - y avait-il déjà réfléchi en 1996? - il est logique et attendu avant même de finir l'intrigue que celle-ci va se terminer en queue de poisson. Bref, personnelement, la moitié des chapitres concernant cette intrigue m'a vachement soulé et j'ai sauté des passages. le seul intérêt est la découverte d'un nouveau groupe d'utilisatrices de la Force qui ne sont pas affiliés au Jedi sans être pour autant mauvaises; et que cela sera au final utilie à l'intrigue principale.

L'intrigue sur Lando et les droïdes ensuite est intriguante:
Lando Calrissian, partagé entre ces affaires personnelles et la Nouvelle République, se retrouve mandaté par les Services Secrets dans la chasse d’un vaisseau fantôme doté d'une technologie inconnue, le Vagabond Teljkon. La découverte de cet immense vaisseau intelligent qui communique à travers Lobot rappelle certains épisodes originaux de Star Trek et StarGate, et nous plonge dans de la science-fiction classique plus que le soap opéra. Cependant, l'intrigue ne sert à rien par rapport à l'intrigue principale, et on a quand même cette réaction à la fin "okay c'était cool et original, mais ça a servi à rien, ou je me trompe?"

Arrivons enfin à l'intrigue principale qui est le point fort de cette trilogie:
Leïa, présidente de la Nouvelle République, doit gérer une crise sans précédente quand les Yevethas, un peuple victime des Impériaux adeptes de la victimisation à outrance et de la désinformation, comettent des génocides dans l'Amas où ils vivent sur les populations voisines de la leur pour s'approprier toute la région qu'ils revendiquent, utilisant une vaste flotte impériale tombée entre leurs mains après la déblacle d'Endor et profitant des soupçons et craintes des aliens membre de la Nouvelle République vis à vis des humains pour les diviser.
Cette intrigue a un écho particulier dans notre présent ou la question du terrorisme, de la victimisation et de l'interventionnisme est souvent au coeur de l'actualité.
Les antagonistes sont des aliens aux moeurs étranges - polygamie et reproduction par le biais de sang alimentant leurs "oeufs" - racistes et xénophobes, fanatisés car persuadés d'être des êtres supérieurs au point de se désinfecter après avoir pénétré dans un vaisseau étranger, mais qui utilisent leur passé d'esclaves des Impériaux pour mettre des bâtons dans les roues de leurs ennemis en les accusant non pas de racisme ... mais enfin, c'est tout comme. Leïa, fille de Vador et humaine, se voit confrontée à une fronde considérable de sénateurs aliens la soupçonnant d'humanocentrisme et d'ingérence, et il faudra tout le savoir faire de Ackbar et de l'amiral Drayson - brièvement apparu dans la Trilogie de Thrawn - ainsi que le rôle "particulier" de ce pauvre Han Solo pour permettre à Leïa de chatier ces génocidaires comme ils le méritent.
Bref, la paralysie de la démocratie incapable de lutter contre les forces maléfiques du présent à cause des casserolles du passé est au coeur de cette intrigue, et je devine que cela a joué dans le fait que cette trilogie ne soit pas regardée d'un bon oeil par tous.
On signalera qu'en plus de ça, la victoire républicaine est en partie le fait des Impériaux qui, sans s'allier aux Républicains, leurs rendent bien service. C'est la première fois depuis Trêve à Bakura que dans un roman Star Wars, franchise ou au cinéma le Mal incarné est l'Impérial humain raciste, on voit nos héros et les Impériaux de fait dans le même camp face à des aliens maléfiques. Un gros coup de pied dans le manichéisme qui gangrénait un peu la franchise et qui va progressivement après cette trilogie s'estomper considérablement, avec par exemple la duologie de la La Main de Thrawn et plus récemment la saga Legacy of the Force.

Nil Spaar avec Leïa: Nil Spaar est probablement l'un des méchants de l'Univers Star Wars que j'ai le plus détesté et dont j'ai le plus savouré la mort aux mains des Impériaux
Image

J'ajouterai aussi que dans cette intrigue on a un sous-intrigue avec Chewbacca et son fils, qui nous permet d'assister à un grand moment, l'infiltration d'un commando de Wookies vénères dans un Super-Destroyer des Yevethas ou est retenu Han Solo.

Bref une trilogie particulière qui souffre d'avoir deux intrigues principales dispensables mais qui profite d'une intrigue principale pour le moins interessante et atypique qui, pour une intrigue de 1996, prend un écho fascinant de nos jours.

EDIT/ petit bémol: les personnages de Luke, Leïa et Han ont des attitudes parfois surprennantes qui ne collent pas avec ce qu'on voit d'eux dans les films ou les autres livres. Luke me paraît parfois complètement con, Leïa aussi, et Han semble moins "vaurien" que d'habitude. M'enfin bon ...
(En semi-congé à durée indéterminée)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114224
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Crise de la Flotte Noire (trilogie)

Messagepar Scarabéaware » sam. sept. 24, 2016 12:45 pm

Oh ben tiens voyons, une trilogie avec une intrigue principale très intéressante qui a tout pour me plaire :siffle: :siffle: :siffle:
Toute la beauté et le courage d'aller sur un certain point de vue, celle là il me la faudra assurément. Et tiens je note pour l'accoutrement de Nil Spaar.
Bref, j'apprécie le piquant qui en ressort là :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71615
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: La Crise de la Flotte Noire (trilogie)

Messagepar SauronGorthaur » sam. sept. 24, 2016 12:53 pm

oui je me doutais que cette intrigue t'interesserait :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Eusebes
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: La Crise de la Flotte Noire (trilogie)

Messagepar Eusebes » sam. sept. 24, 2016 6:59 pm

Ah les Yevethas et tout. L'idée ne manquait pas d'une certaine originalité, pour une fois que les méchants n'étaient pas les Siths ou les Impériaux. Ca annonçait les Vongs un peu.
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71615
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: La Crise de la Flotte Noire (trilogie)

Messagepar SauronGorthaur » sam. sept. 24, 2016 7:01 pm

oui, on peut faire quelques parallèles!
D'ailleurs on "revoit" les Yevethas dans les romans du Nouvel Ordre Jedi
Ils se sont fait génocider par les Yuuzhan Vongs, "juste" retour des choses peut-être :transpire:
(En semi-congé à durée indéterminée)


Retourner vers « Les romans et les comics »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité