Thrawn : Alliances (roman 2018)

Plus de 200 romans et une cent-cinquantaine de BD/comics, voilà ce que représente l'incroyable Univers étendu de Star Wars en version papier... Alors pour ceux qui ne savent toujours pas qui est le Grand Amiral Thrawn, il est sérieusement temps de se plonger dans cette rubrique...
SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71603
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 10:21 pm

et un nouveau roman dans le canon Disney par Timothy Zahn !
Date de sortie prévue: été 2018 !

Image
(En semi-congé à durée indéterminée)

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65258
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Thrawn: Alliances (roman 2018)

Messagepar Náin » mer. nov. 22, 2017 10:22 pm

Ah oui j'avais vu ça
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114140
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Thrawn: Alliances (roman 2018)

Messagepar Scarabéaware » mer. nov. 22, 2017 10:42 pm

Punaise, ça arrive vite dis donc après celui qui va seulement nous arriver en français prochainement :mdr:, mais allez bonne nouvelle encore ma foi :D. On a une idée du synopsis ?
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71603
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Thrawn: Alliances (roman 2018)

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 10:44 pm

je ne sais pas, logiqument vu le titre et la couerture, on va voir Thrawn et Vador travailler ensemble, mais à part ça ...
(En semi-congé à durée indéterminée)

Sylvana
Le roi sous la montagne
Le roi sous la montagne
Messages : 21472
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Sylvana » mer. déc. 20, 2017 12:02 am

En tout cas la couverture est mieux que pour le tome d'avant (je n'aimais pas trop le zoom bizarre sur son visage qui était étrangement modélisé)!

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71603
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar SauronGorthaur » mer. déc. 20, 2017 1:01 pm

oui c'est une très belle couverture !
(En semi-congé à durée indéterminée)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114140
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Scarabéaware » mer. déc. 20, 2017 1:48 pm

Faut reconnaître qu'elle vaut bien oui ^^
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Sylvana
Le roi sous la montagne
Le roi sous la montagne
Messages : 21472
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Sylvana » mer. déc. 27, 2017 11:31 pm

Eusebes a écrit :
Sylvana a écrit :J'attends le prochain roman, "Alliances" (Thrawn et Vador), vu leur différence de caractère ça risque d'être intéressant.


Un face-à-face qui promet en effet :saute: ! Thrawn face aux personnalités clés de la machine de guerre impériale (Tarkin et Krennic notamment) c'est toujours intéressant, le Chiss faisant office d'OVNI au sein de la hiérarchie militaire, que ce soit dans le canon Disney ou dans Legends.



Oui j'aimerais bien voir des confrontations avec des personnages impériaux haut placés comme ça aussi :)

Lunia
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1400
Enregistré le : jeu. févr. 26, 2015 6:29 pm
Localisation : Fondcombe, Salle commune des Serpentard, Temple Jedi, Konoha
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Lunia » sam. juil. 07, 2018 10:18 am

Voilà deux extraits trouvés sur SWU:

" Jetant un dernier regard à l’écran de navigation, Anakin pointa l’Actis vers l’horizon et dirigea l’énergie vers les moteurs –

Soudain, R2-D2 bipa un avertissement.

— Qu’y a-t-il ? demanda Anakin, fronçant les sourcils en vérifiant son écran arrière.

Il sentit l’arrière de son cou picoter. Il y avait un vaisseau là-bas, de la taille d’un cargo moyen mais à la configuration inconnue.

Il se mit en orbite juste à côté de son anneau d’hyperdrive.

— Vaisseau non identifié, ici le Général Anakin Skywalker de la République Galactique, appela-t-il. Identifiez-vous et indiquez vos intentions.

Rien. Peut-être qu’ils ne communiquaient sur aucune des fréquences Républicaines standards. Ou bien, et c’était le plus probable, ils ne parlaient pas le basique.

Anakin serra les lèvres, parcourant sa liste de langages commerciaux. Il se débrouillait assez bien en Huttese et en Jawa, mais Batuu était très éloignée de l’influence des Hutts. Meese Caulf ? Il était un peu rouillé, mais il n'avait pas mieux.

— Vaisseau non identifié, ici le Général Anakin Skywalker de la République Galactique, dit-il en essayant difficilement de prononcer les mots en Meese Caulf correctement, espérant que sa structure grammaticale était correcte. Vous êtes proche d’un équipement de la République et interférez avec une mission de la République. Je vous ordonne de vous retirer et de vous identifier.

— Je vous salue, répondit une voix calme dans la même langue. Votre nom est-il bien Général Skywalker ?

— Oui, fit Anakin en fronçant les sourcils. Pourquoi, avez-vous entendu parler de moi ?

— Non, pas du tout, dit l’autre. J’ai été plutôt surpris. Laissez-moi vous assurer que je ne veux aucun mal à votre équipement. Je souhaitais seulement observer de plus près cet intéressant appareil.

— Ravi de l’entendre, répliqua Anakin. Vous l’avez observé. Retirez-vous comme demandé.

Il y eut une pause. Puis, à faible allure, le vaisseau s’éloigna de l’anneau.

— Puis-je demander ce qui amène un envoyé de la République dans cette partie de l’espace ? demanda l’intrus.

— Puis-je demander si cela vous regarde ? contra Anakin. (Ce n’était pas très poli, mais il ne se sentait pas d’humeur. Chaque minute qu’il passait à surveiller l’attitude de cet intrus était une minute qu’il ne pouvait pas passer à surveiller Padmé.) Vous pouvez poursuivre votre route quand vous voulez.

— Ma route ?

— Continuez vos voyages, expliqua Anakin. Allez où vous vous rendiez avant de vous arrêter observer mon anneau d’hyperdrive.

Un autre silence. Le vaisseau alien, au désespoir d’Anakin, s’était arrêté et fixait l’anneau d’hyperdrive à une centaine de mètres. Encore bien trop près pour être en sécurité.

— Oui, je pourrais poursuivre ma route, fit l’intrus. Mais cela pourrait m’être plus utile de vous aider dans votre quête.

R2-D2 émit un trille inquiet.

— Je vous ai déjà dit que j’étais en mission pour la République, dit Anakin. Ce n’est pas une quête.

— Oui, je me rappelle vos paroles, l’assura l’intrus. Mais je trouve cela difficile à croire qu’une République en guerre envoie un homme solitaire dans un seul vaisseau en mission. Je trouve plus plausible que vous soyez sur une quête personnelle.

— Je suis en mission, grinça Anakin. (Cela devenait vraiment irritant.) Directement sous les ordres du Suprême Chancelier Palpatine lui-même. (Non que Palpatine soit au courant qu’Anakin se trouvait là, bien sûr, et encore moins qu’il ait approuvé cette mission. Mais si l’étranger avait entendu parler de la Guerre des Clones, il connaissait sûrement Palpatine, et lâcher le nom du chancelier pourrait ajouter un poids à ses arguments.) Et je n’ai pas le temps pour ça.

— D’accord, fit l’autre. Peut-être serait-il mieux si je vous montrais simplement la localisation du vaisseau que vous recherchez.

Les mains d’Anakin se serrèrent après le manche.

— Expliquez, dit-il calmement.

— Je sais où le vaisseau Nubien a atterri, reprit l’intrus. Je sais que le pilote manque à l’appel.

Anakin serra les dents.

— Donc vous avez intercepté une transmission privée.

— Je dispose de mes propres sources d’information, expliqua l’intrus d’une voix toujours calme. Comme vous, je recherche des informations, sur ce point et d’autres affaires. Comme vous également, je suis seul, sans les ressources nécessaires pour enquêter avec succès. Peut-être qu’une alliance avec un général de la République nous permettrait à tous les deux de trouver les réponses que nous cherchons.

— Une offre intéressante, dit Anakin.

Et puis, finalement, il fut suffisamment proche. Il prit une profonde inspiration, et utilisa la Force.

L’intrus n’était pas humain, bien qu’Anakin l’ait déjà deviné. C’était cependant un proche-humain, comme beaucoup d’autres espèces de la République.

Mais la texture de son esprit ne ressemblait à rien qu’Anakin eut déjà touché auparavant. Il était soigné et bien ordonné, le flot de ses pensées circulant doucement et précisément d’une façon complètement différente de celle des scientifiques ou des mathématiciens. Mais le contenu de ce flot, et les émotions réprimées qui l’accompagnaient, étaient complètement opaques. C’était comme une toile simple et précise de nombres étrangers.

— Quelles sont donc les réponses que vous cherchez ?

— Je souhaite mieux comprendre le conflit qui vous anime, répondit l’intrus. Je souhaite des réponses sur le bien et le mal, sur l’ordre et le chaos, la force et la faiblesse, le but et la réaction. (Il y eut une légère pause, puis la voix reprit, de façon plus formelle.) Vous avez demandé mon identité. Je suis désormais prêt à vous la donner. Je suis le Commandant Mitth’raw’nuruodo, officier de la Flotte d’Expansion Défensive, serviteur de l’Ascendance Chiss. Au nom de mon peuple, je demande votre assistance pour apprendre de cette guerre avant qu’elle ne sème un désastre sur nos propres mondes.

— Très bien, dit Anakin. Quand vous serez prêt.

— Je me prépare immédiatement, répondit Mitth’raw’nuruodo. Une chose encore. Les noms Chiss sont difficile à prononcer correctement pour de nombreux peuples. Je suggère que vous m’appeliez par mon diminutif, Thrawn.

— Cela ira, Mitth’raw’nuruodo, dit Anakin. (Est-ce que cet être allait cesser d’être ennuyeux et condescendant ?) Je pense que je peux y arriver.

— Mitth’raw’nuruodo, reprit l’alien.

— C’est ce que j’ai dit, fit Anakin. Mitth’raw’nuruodo.

— Cela se prononce Mitth’raw’nuruodo.

— Oui. Mitth’raw’nuruodo.

— Mitth’raw’nuruodo.

Anakin serra les dents. Il pouvait discerner une légère différence entre sa prononciation et celle de l’alien. Mais il ne voyait pas comment corriger sa version.

— Très bien, grommela-t-il. Thrawn.

— Merci, répondit Mitth’raw’nuruodo – Thrawn. Cela rendra les choses plus simples. Mon vaisseau est prêt. Allons-y."


Et le deuxième:

— J’ai ressenti une perturbation dans la Force.

L’Empereur Palpatine fit une pause, étendant ses pensées vers les deux hommes se tenant devait son trône, attendant leurs réactions.

Non. Pas des hommes. Evidemment qu’ils n’étaient pas des hommes. Les hommes étaient des créatures insignifiantes, pitoyables, simplement destinées à être dirigées, ou intimidées, ou envoyées pour mourir au combat. Ceux-là étaient bien plus que de simples hommes.

Un Grand Amiral Chiss, un génie stratégique et tactique. Un Seigneur Sith, impitoyable et puissant dans la Force.

Ils l’observaient, Palpatine le savait, chacun d’eux essayant de comprendre pourquoi ils avaient été convoqués. Le Grand Amiral Thrawn observait le visage, la voix et la posture de l’Empereur. Le Seigneur Vador, au contraire, tendait la Force vers son Maître.

Palpatine pouvait ressentir tout cela. Mais il pouvait également sentir la tension entre eux, ses deux plus fidèles serviteurs.

Le fait que tous les deux souhaitent se trouver seul aux côtés de l’Empereur au centre du pouvoir Impérial n’était pas l’unique raison de cette tension, mais y contribuait.

Il y avait plus. Beaucoup plus. Thrawn avait récemment subi une lourde défaite, permettant à un petit groupe de rebelles qu’il avait réussi à piéger sur la planète Atollon de glisser entre ses doigts. Cet échec lui valait le mépris de Vador.

Thrawn, de son côté, s’opposait fermement au projet d’Etoile de la Mort, projet soutenu par Vador, le Grand Moff Tarkin et Palpatine lui-même, vantant plutôt son propre projet de TIE Defender sur Lothal. Jusqu’à présent, l’opposition de Thrawn n’était pas devenue une résistance ouverte, mais l’Empereur savait que ce n’était qu’une question de temps. Vador le savait également.

Mais Palpatine ne les avait pas fait venir pour leur offrir l’opportunité de les réconcilier. Encore moins pour être le médiateur de leur conflit. Il y avait d’autres considérations plus profondes. Thrawn avait fait vœu de loyauté à l’Empire. Mais sa loyauté n’avait jamais été pleinement testée. Vador était aux côtés de Palpatine en tant qu’apprenti du Maître Sith. Mais sa vie précédente au sein des Jedi ne pouvait être ignorée ou écartée.

Aujourd’hui, avec cette intrigante perturbation de Force, se présentait l’opportunité de traiter ces deux problèmes. Palpatine leva brièvement les yeux vers la haute fenêtre de sa salle du trône. Le Star Destroyer Chimaera était visible au loin, sa silhouette en forme de flèche flottant haut au-dessus des immeubles et hôtels de Coruscant. En temps normal, des bâtiments militaires aussi grands n’étaient pas autorisés en orbite basse. Mais Palpatine avait souhaité que le vaisseau soit présent lors de cette rencontre, un rappel subtil à ses deux serviteurs de ce qui avait été donné à Thrawn, et qui pouvait lui être repris.

Vador prit la parole le premier, ce que Palpatine avait su qu’il ferait.

— Peut-être ressentez-vous le Jedi Rebelle Kanan Jarrus, dit-il. Ou bien la créature que Thrawn prétend avoir rencontré sur Atollon.

Bien sûr qu’il ne ressentait pas Jarrus. Il avait remarqué, analysé, et écarté cette perturbation particulière depuis bien longtemps, un fait que Vador ne connaissait que trop bien. La suggestion n’était rien de plus qu’un rappel à Trawn, et à Palpatine, de l’humiliante défaite du Chiss.

Thrawn ne montra aucune réaction visible au commentaire de Vador. Mais Palpatine sentit son attitude se durcir. Il avait déjà promis à l’Empereur qu’il allait s’occuper de Jarrus et des rebelles Phoenix qui avaient récemment glissé entre ses doigts. Une partie de cet échec était dû à des facteurs indépendants de la volonté de Thrawn, ce pourquoi Palpatine ne lui avait pas retiré la Septième Flotte.

Mais Vador avait aucune patience pour les échecs, peu importaient les raisons ou les excuses. Pour le moment, il attendait ; mais il était prêt à intervenir pour résoudre le problème si le Grand Amiral échouait.

— Cette perturbation provient d’ailleurs, fit Palpatine. C’est quelque chose de nouveau. De différent. (Il passa son regard d’un serviteur à l’autre.) Une chose qui requerra votre participation conjointe pour être découverte.

De nouveau, aucun d’eux ne réagit de façon visible. Mais Palpatine put sentir leur surprise. Leur surprise, ainsi que leur contestation.

Travailler ensemble ?

Cette fois, le Chiss intervint le premier.

— Sauf votre respect, votre Majesté, je pense que mes capacités seront mieux utilisées ailleurs, dit-il. Les rebelles qui ont quitté Atollon doivent être retrouvés et éliminés avant qu’ils ne puissent se regrouper avec d’autres cellules.

— Je suis d’accord, dit l’Empereur. Mais la Septième Flotte et le commandant Woldar peuvent s’occuper de cela sans vous pour le moment. Le Grand Moff Tarkin rejoindra également le commandant le temps que sa nouvelle assignation soit prête.

Palpatine sentit un vacillement dans les émotions de Vador, peut-être un espoir que Thrawn pense à tort que c’était le bon moment pour élever de nouveau des objections contre le projet Etoile de la Mort. Palpatine fit une pause, offrant au Grand Amiral l’opportunité d’agir ainsi. Mais Thranw resta silencieux.

— Pendant que Woldar et Tarkin trouveront et s’occuperont des rebelles, poursuivit l’Empereur, vous et le Seigneur Vador prendrez votre vaisseau amiral pour gérer cet autre problème.

— Compris, votre Majesté, dit Thrawn. Puis-je remarquer que le Gouverneur Tarkin et moins familier que moi avec cette cellule Rebelle ? Peut-être une approche plus efficace serait d’offrir au Seigneur Vador l’un de mes Star Destroyers et rechercher cette perturbation par lui-même.

Palpatine sentit soudain une vague de colère traverser son apprenti au choix irréfléchi de formulation de Thrawn. On n’offrait pas un vaisseau à un Seigneur Sith. Il prenait ce qu’il voulait lorsqu’il voulait. Mais comme Thrawn, Vador savait quand rester silencieux.

— Vous me surprenez, Amiral Thrawn, dit Palpatine. J’aurais espéré une certaine hâte à voyager près de chez vous.

Les yeux rouges de Thrawn se rétrécirent légèrement, et Palpatine sentit sa soudaine attention.

— Excusez-moi, votre Majesté ?

— La perturbation se trouve à la frontière de vos Régions Inconnues, expliqua l’Empereur. Son origine semble être la planète Batuu. (De nouveau, il sentit une réaction au nom, réaction qui vint cette fois-ci de chacun d’eux.) Je crois que vous en avez entendu parler ?

Les yeux de Thrawn étaient voilés, l’expression de son visage à la peau bleue montrant qu’il fouillait ses souvenirs.

— Oui, murmura-t-il, j’en ai effectivement entendu parler.

Tout comme Vador, bien entendu. C’était l’endroit où lui et Thrawn avait interagi il y a longtemps, sans le vouloir, avec l’un des plans de Palpatine.

Là encore, Vador resta silencieux.

— Très bien alors, fit Palpatine. Vous Amiral, commanderez. (Il se tourna vers Vador.) Vous, Seigneur Vador, vous occuperez de la perturbation.

— Oui, votre Majesté, fit Vador.

— Oui, Maître, renchérit Vador.

Palpatine se renfonça dans les profondeurs de son trône.

— Alors allez-y.

Les deux serviteurs se tournèrent et se dirigèrent vers la porte entre les deux rangées de Gardes Impériaux vêtus de rouge. Palpatine les regarda s’en aller : le Chiss dans son uniforme blanc de Grand Amiral, le Sith vêtu de noir, sa longue cape flottant derrière lui.

La solution de cette énigme allait en effet les requérir tous les deux. Mais plus important, elle répondrait aux questions persistantes de Palpatine.

Il sourit. Il était temps pour Thrawn de faire face à son futur.

Il était temps pour Vador de faire face à son passé.
Image

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71603
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar SauronGorthaur » sam. juil. 07, 2018 11:10 am

j'ai lu les deux extraits du coup

j'adore Anakin qui bataille pour prononcer le nom complet de Thrawn XD rien que le nom de Thrawn c'est un truc qui lui sert à prendre l'ascendant sur ses adversaires, énorme :lol: :lol:


Pour le second extrait, j'ai l'impression qu'on a une grosse inconsistance/incohérence:

projet d’Etoile de la Mort, projet soutenu par Vador,

Je suis étonné car Vador m'a toujours semblé hostile au projet d'Etoile de la Mort, quand on le voit en parler dans Rogue One et Un Nouvel Espoir, il se montre pas très enjoué, ravi à l'idée de ce projet de Tarkin
(En semi-congé à durée indéterminée)

Lunia
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1400
Enregistré le : jeu. févr. 26, 2015 6:29 pm
Localisation : Fondcombe, Salle commune des Serpentard, Temple Jedi, Konoha
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Lunia » dim. juil. 12, 2020 10:48 am

Quelqu'un l'a lu ? Il est bien ?
Depuis que j'ai entendu la critique de LinksTheSun qui était vraiment mitigée, j'hésite à l'acheter.
Image

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65258
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Náin » dim. juil. 12, 2020 11:34 am

de toute façon ça se trouve ça va plus être canon d'ici peu de temps mouahahaha.

Vous savez en quoi je me dit que disney a VRAIMENT tuer Star Wars ? Parce que j'étais vraiment un fan avant. Pas aussi connaisseur que saurou d'autres mais j'avais lu pas mal de bouquins et de BD. Et même si certains étaient pas terribles ou qu'il y avait des incohérences j'aimais vraiment l'univers et découvrir son histoire ses personnages mythiques de différentes époques, relier tout ça entre eux etc...

Maintenant, outre le fait que je sais que tout ce que j'appréciais n'est plus canon, j'ai aussi le sentiment de lire tout ça en vain. Parce que, que ce soit les nouveaux romans comme le reste, à chaque fois je suis obligé de me faire la réflexion "c'est canon, ça c'est pas canon" et que commence à me perdre. Je ne sais plus ce qu'est la planète d'origine des siths par exemple, la capitale de leur empire etc... Déjà que c'était pas forcément simple dans l'ancien UE. Maintenant avec le nouvel je me mélange et j'en vient à ne plus savoir quelle est l'Histoire de Star Wars. Est-ce que les Mandaloriens avaient un empire qui a menacé la galaxie, est-ce que même la Death Watch au final est canon ? (puisqu'il faut également compter sur la série The Clone Wars, que malgré sa qualité je n'ai jamais vraiment considéré comme canon) etc...

Et ça me soûle, parce que je ne sais plus quand je lis ou regarde une oeuvre quelle est l'histoire derrière; Quand Woody Harrelson cite Aura Sing dans Solo, est-ce l'Aura Sing que je connais qui a fait tout ce que j'ai lu dans les BD ? Non certainement, mais il y a des choses communes cela dit, alors ça me gave, et j'ai tout bonnement abandonné l'idée de suivre l'univers étendu, qu'il soit canon ou pas. Je suis devenu totalement désintéressé.

Maintenant pour moi SW c'est juste un patwork d'histoire et plus un univers construit.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71603
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar SauronGorthaur » dim. juil. 12, 2020 12:45 pm

Náin a écrit :de toute façon ça se trouve ça va plus être canon d'ici peu de temps mouahahaha.

Vous savez en quoi je me dit que disney a VRAIMENT tuer Star Wars ? Parce que j'étais vraiment un fan avant. Pas aussi connaisseur que saurou d'autres mais j'avais lu pas mal de bouquins et de BD. Et même si certains étaient pas terribles ou qu'il y avait des incohérences j'aimais vraiment l'univers et découvrir son histoire ses personnages mythiques de différentes époques, relier tout ça entre eux etc...

Maintenant, outre le fait que je sais que tout ce que j'appréciais n'est plus canon, j'ai aussi le sentiment de lire tout ça en vain. Parce que, que ce soit les nouveaux romans comme le reste, à chaque fois je suis obligé de me faire la réflexion "c'est canon, ça c'est pas canon" et que commence à me perdre. Je ne sais plus ce qu'est la planète d'origine des siths par exemple, la capitale de leur empire etc... Déjà que c'était pas forcément simple dans l'ancien UE. Maintenant avec le nouvel je me mélange et j'en vient à ne plus savoir quelle est l'Histoire de Star Wars. Est-ce que les Mandaloriens avaient un empire qui a menacé la galaxie, est-ce que même la Death Watch au final est canon ? (puisqu'il faut également compter sur la série The Clone Wars, que malgré sa qualité je n'ai jamais vraiment considéré comme canon) etc...

Et ça me soûle, parce que je ne sais plus quand je lis ou regarde une oeuvre quelle est l'histoire derrière; Quand Woody Harrelson cite Aura Sing dans Solo, est-ce l'Aura Sing que je connais qui a fait tout ce que j'ai lu dans les BD ? Non certainement, mais il y a des choses communes cela dit, alors ça me gave, et j'ai tout bonnement abandonné l'idée de suivre l'univers étendu, qu'il soit canon ou pas. Je suis devenu totalement désintéressé.

Maintenant pour moi SW c'est juste un patwork d'histoire et plus un univers construit.

:poignée de main: :poignée de main: :poignée de main: :poignée de main: :poignée de main: :poignée de main: :poignée de main:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114140
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Scarabéaware » dim. juil. 12, 2020 1:09 pm

Je crois qu'il faut considérer le fait que tout ce qui est l’œuvre de Disney n'est que de la merde et que ce qui fait foi pour Star Wars c'est ce qui est désormais considéré comme Legends, faut aller à l'encontre du dogmatisme de Disney avec sa réécriture foireuse de l'Univers Étendu à ne pas trop bien savoir où aller. Après du côté de ce que nous fait Timothy Zahn on peut toujours considérer que ça convient.

Lunia a écrit :Quelqu'un l'a lu ? Il est bien ?
Depuis que j'ai entendu la critique de LinksTheSun qui était vraiment mitigée, j'hésite à l'acheter.


Je l'ai depuis Noël mais je l'ai pas encore lu :mdr:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Lunia
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1400
Enregistré le : jeu. févr. 26, 2015 6:29 pm
Localisation : Fondcombe, Salle commune des Serpentard, Temple Jedi, Konoha
Gender :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Lunia » mer. juil. 15, 2020 10:38 am

Pour moi, c'est très simple, je me suis fait mon propre Canon, peu importe ce qu'a dit ou fait Disney.
Je prends ce qui me plaît dans l'UE et dans le nouveau canon, et c'est tout. Je ne me prends surtout pas la tête à me poser toutes ces questions.
Image

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65258
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Náin » mer. juil. 15, 2020 11:51 am

Oui non mais c'est bien beau mais le soucis c'est que ce qui te plait dans le nouveau et l'ancien canon ne correspondent pas parfois du coup. Donc c'est pas un canon en soit. Et le simple fait de se dire "c'ets mon canon" en réalité casse l'immersion, car au lieu de te dire "tiens dans le passé de cette histoire il s'est passé ça" tu te dis "tiens JE CHOISIS (ce qui te ramène à ta condition de lecteur/spectateur face à une fiction) que dans le passé ou le futur de cette histoire là il s'est passé ou se passera ça"
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114140
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Thrawn : Alliances (roman 2018)

Messagepar Scarabéaware » mer. juil. 15, 2020 1:39 pm

Un canon commun à tous c'est mieux mais oui bon c'est aussi une option le canon personnel selon sa convenance, sauf que oui là on a une énorme diversité de canons avec ça avec les soucis que ça peut poser :lol:. Mais bon pourquoi pas :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Les romans et les comics »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité