Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Venez découvrir dans cette section les grandes batailles et guerres qui jalonnent l'Histoire de la terre du milieu et d'Arda.
itikar
Imladris - le refuge
Imladris - le refuge
Avatar du membre
Messages : 17745
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar itikar » dim. déc. 07, 2014 2:39 am

Je suis étonné qu'il n'existe point de topic sur cette bataille ? :shock:

Voilà un extrait illustré des "Enfants de Hurin", de J.R..R Tolkien, retranscrit par Christopher Tolkien, et traduit par Delphine Martin mais il ne fait que survoler le sujet ;)

« Les Elfes chantent encore bien des complaintes et font encore bien des récits à propos des Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables, où tomba Fingon et où fut fauchée la fleur des Eldar. Une vie d’homme ne suffirait pas pour en raconter toutes les péripéties. On rapportera donc ici seulement des faits qui ont pesé sur la destinée de la Maison de Hador et des Enfants de Hùrin l’Inflexible.

Image


Ayant fini par rassembler toutes les forces qu’il pouvait, Maedhros choisit un jour, le matin du solstice d’été. Ce jour là, les trompettes des Eldar saluèrent le lever du Soleil, et à l’Est, on brandit les étendards des fils de Fëanor ; et à l’Ouest, celui de Fingon, Roi des Noldor.

Image


Alors Fingon observa les terres alentours depuis les murailles d’Eithel Sirion, et son armée était déployée dans les vallées et les forêts recouvrant le versant Est des Ered Wethrin, bien cachée aux yeux de l’Ennemi ; mais Fingon savait à quel point elle était puissante. Car tout les Noldor du Hithlum étaient rassemblés, et de nombreux Elfes du Falas et de Narothrond les avaient rejoints ; et il avait une grande troupe d’Hommes. A sa droite se trouvaient l’armée du Dor-Lòmin et tout le courage de Hùrin et de son frère Huor, à qui s’étaient joint Haldir de Brethil, leur parent, avec de nombreux hommes des bois.

Image


Puis Fingon regarda vers l’Est, et ses yeux d’Elfe perçurent au loin un nuage de poussière et l’éclat de l’acier, semblables à des étoiles dans la brume, et il sut que Maedhros s’avançait ; et il se réjouit. Il regarda ensuite vers le Thanrogodrim, surmonté d’un nuage sombre et d’une fumée noire ; et il sut que la colère de Morgoth était ravivée et que leur défi serait accepté, et l’ombre du doute assombrit son cœur.

Image


Mais à ce moment là, un cri se fit entendre au sud, porté par le vent de vallée en vallée, et les voix des Elfes et des Hommes s’élevèrent, exprimant joie et étonnement. Turgon, sans avoir été appelé et de manière inattendue, avait en effet mit fin au siège de Gondolin, et arrivait avec une armée forte de dix mille hommes, formant une forêt aux mailles brillantes, aux longues épées et aux longues lances. Alors, quand Fingon entendit au loin la forte trompette de Turgon, l’ombre passa et son cœur fut transporté, et il cria d’une voix forte : « Utùlie’n aurë ! Aiya Eldalië ar Atanatarni, utùlie’n aurë ! Voici venu le jour ! Regardez peuple des Eldar et Pères des Hommes, voici venu le jour ! » Et tout ceux qui entendirent sa formidable voix retentir à travers les collines, répondirent en criant : « Auta i lòmë ! La nuit arrive à son terme ! »
Image


Bientôt la grande bataille s’engagea. Car Morgoth connaissait l’essentiel de ce qui avait été préparé et prévu par ses ennemis et il avait arrangé ses plans en fonction de l’heure de leur assaut. Déjà, une redoutable armée partie d’Angband se rapprochait du Hithlum, tandis qu’une autre, encore plus importante, se portait à la rencontre de Maedhros pour empêcher que les forces des deux rois ne s’unissent. Et ceux qui allaient affronter Fingon étaient tous vêtus d’habits bruns et avaient dissimulés leurs armes d’acier ; et ils réussirent ainsi à s’avancer loin sur les sables de l’Anfauglith avant d’être découverts.

Alors le cœur des Noldor s’embrasèrent, et leurs capitaines voulurent attaquer l’ennemi sur la plaine ; mais Fingon s’éleva contre cette idée.

« Méfiez vous de la ruse de Morgoth, seigneurs ! Dit-il. Sa force est toujours supérieure à ce qu’elle semble être, et ses desseins différents de ce qu’il laisse paraître. Ne révélez pas vos propres forces, laissez d’abord l’ennemi épuiser les siennes en attaquant les collines. » Car les rois avaient décidés que Maedhros traverserait l’Anfauglith sans se dissimuler, avec toute son armée, composée d’Elfes, d’Hommes et de Nains ; et une fois qu’il aurait attiré vers lui, comme il l’espérait, les plus grosses troupes de Morgoth par cette manœuvre, alors Fingon viendrait de l’Ouest, et la puissance de Morgoth serait ainsi prise entre le marteau et l’enclume, et mise en pièces ; et le signal de cette attaque devait venir d’un grand fanal qu’on allumerai en Dorthonion.

Image


Mais le Capitaine qui commandait les armées de Morgoth à l’Ouest avait reçu l’ordre d’attirer Fingon hors des collines par tous les moyens. Il s’avança donc, jusqu’à ce que la ligne de front s’opproche des eaux du Sirion, s’étendant depuis les murailles de Barad Eithel jusqu’aux marais de Serech ; et des avant-postes de Fingon on voyait les yeux des ennemis. Mais personne ne répondit à leurs défis, et les railleries des Orques s’évanouirent face aux murailles silencieuses et à la menace cachée dans les collines.

Alors le Capitaine de Morgoth envoya des cavaliers pour parlementer, qui s’approchèrent jusqu’au pied des murs extérieurs de Barad Eithel. Ils emmenèrent avec eux Gemlir fils de Guilin fils de Guilin, un seigneur de Nargothrond, qu’ils avaient capturé lors de la Bragollach et avaient aveuglé ; et leurs hérauts le poussèrent en avant en criant : « Des comme lui, nous en avons bien plus chez nous, mais si vous voulez les revoir, vous devez vous dépêcher. Car lorsque nous rentrerons, nous nous occuperons d’eux tous de cette manière. » Et ils tranchèrent bras et jambes à Gemlir, et le laissèrent.

Par un hasard malencontreux, à cet endroit des avants poste se trouvait Gwindor, fils de Guilin, avec une compagnie nombreuse venue de Nargothrond ; il était justement partit en guerre, avec autant d’hommes qu’il avait pur réunir, parce que son frère avait été pris, et pour la grande douleur que cela lui causait. Sa colère brûlait à présent telle une flamme, et il s’élança à cheval, de nombreux cavaliers à sa suite, à la poursuite des hérauts d’Angband, qu’ils tuèrent ; et tout les gens de Nargothrond les suivirent, et ils s’enfoncèrent profondément dans les rangs de l’armée d’Angband. Voyant cela, l’armée des Noldor s’enflamma, et Fingon coiffa son heaume blanc, fit sonner ses trompettes, et toutes son armée fondit des collines dans un assaut brutal.


Image


L’éclat des épées que les Noldor tiraient des fourreaux était semblable à l’embrasement d’un champ de roseaux ; et si féroce et vive fut leur attaque que les plans de Morgoth faillirent être déjoués. Avant que l’armée vers l’Ouest pour servir d’appât puisse être secourue, elle fut balayée et anéantie, et les bannières de Fingon traversèrent l’Anfauglith et furent hissées devant les murailles d’Angband.


Image


Toujours en première ligne allaient Gwindor et les gens de Nargothrond, et même là, rien ne put les arrêter ; et ils enfoncèrent les portes extérieures et tuèrent les gardes dans les cours même d’Angband ; et Morgoth trembla sur son trône souterrain en les entendant frapper contre ses portes. Mais là, Gwindor fut prit au piège et capturé vivant, et ses compagnons massacrés ; car Fingon ne put lui venir en aide. Par de nombreuses portes dérobées, Morgoth lâcha hors du Thanrogodrim le gros de son armée, qu’il n’avait pas encore lancé dans la bataille, et Fingon défait sut battre en retraite avec forces de pertes hors des murailles d’Angband.

Image


Alors, sur la plaine de l’Anfauglith, au quatrième jour de cette bataille, commencèrent les Nirnaeth Arnoediad, dont aucun récit ne peut rapporter toutes les souffrances. De tout ce qui advint lors de cette bataille à l’Est : de la déroute infligée à Glaurung le Dragon par les Nains de Belegost, de la trahison des Orientaux, de la défaite de l’armée de Maedhros et de la fuite des fils de Fëanor, on ne dira rien ici. A l’Ouest, l’armée de Fingon battit en retraite au-delà des sables, où périrent Haldir fils de Halmir et la plupart des Hommes de Brethil. Mais alors que la nuit tombait sur le cinquième jour, et que les Ered Wethrin étaient encore loin, les armée d’Angband encerclèrent celle de Fingon, et les combats durèrent jusqu’à l’aube, resserrant l’étau. Au matin vint l’espoir, lorsqu’on entendit les cors de Turgon, qui s’avançait avec l’armée principale de Gondolin ; car Turgon avait été posté au Sud pour garder les Passes du Sirion, et il avait empêché la plupart de ses soldats de se joindre au téméraire assaut. A présent, il accourait pour aider son frère ; et les Noldor de Gondolin étaient forts, et leurs rangs étincelaient comme une rivière d’acier sous le soleil, car l’épée et le harnais du dernier des guerriers de Turgon avaient plus de valeur que la rançon de n’importe quel roi des Hommes.

Image


Alors la phalange de la garde royale enfonça les lignes des Orques, et Turgon se fraya à l’épée un passage jusqu’aux côtés de son frère. Et l’on raconte que les retrouvailles de Turgon et de Hùrin, qui accompagnait Fingon, furent un moment de joie au milieu de la bataille. Et pendant un moment, les armées d’Angband furent repoussées, et la retraite de Fingon put reprendre. Mais une fois Maedhros en déroute à l’Est, Morgoth eut de nouveau d’important renforts à disposition, et avant de Fingon et Turgon ne puissent se mettre à l’abri des collines, ils furent assaillis par une marée d’ennemis, trois fois plus nombreux que toutes les forces qui leur restaient. Gothmog, le premier Capitaine d’Angband, était présent ; et il coupa en deux l’armée des Elfes, encerclant le Roi Fingon et repoussant Turgon et Hùrin vers les marais de Serech. Puis il fit face à Fingon. Et ce fut un funeste affrontement. A la fin, Fingon se retrouva seul, au milieu des cadavres de sa garde, et il lutta contre Gothmog jusqu’à ce qu’un Balrog se glisse dans son dos et l’emprisonnant avec un fil d’acier. Alors Gothmog abattit sa hache noire, et une flamme blanche jaillit du heaume de Fingon au moment où il se fendit. Ainsi tombât le Roi des Noldor ; et ils le frappèrent dans le poussière avec leurs masses, et sa bannière , bleu et argent, ils la piétinèrent dans la boue formée par son sang.
Image


Cette bataille fut perdue ; mais Hùrin et Huor et ceux qui restaient de la maison de Hador tenaient bon avec Turgon de Gondolin ; et les armées de Morgoth ne parvenaient toujours pas à gagner les Passes du Sirion. Alors Hùrin s’adressa à Turgon : « Pars maintenant, seigneur, tant qu’il est encore temps ! Car tu est le dernier de la maison de Fingolfin, et en toi réside le dernier espoir des Eldar. Tant que Gondolin résistera, Morgoth connaîtra la peur en son cœur »

« A présent, Gondolin ne pourra demeurer longtemps cachée, et une fois découverte, elle finira forcément par tomber », répondit Turgon.

« Pourtant, si elle résiste encore un peu, dit Huor, alors de ta maison viendra l’espoir pour les Elfes et les Hommes. Cela je te le dit, seigneur, avec la mort dans les yeux : même si nous nous séparons ici pour toujours, et que je ne pose plus jamais les yeux sur tes blanches murailles, de nos deux lignées une nouvelle étoile se lèvera. Adieu ! »

Maeglin, le fils de la sœur de Turgon, qui se tenait là, entendit ces paroles et ne les oublia pas.

Alors Turgon suivit le conseil de Hùrin et de Huor, et il donna des ordres pour que son armée commence à battre en retraite en traversant les Passes du Sirion ; et Echtelion et Glorfindel, ses Capitaines, gardaient ses flancs à droite et à gauche, afin qu’aucun ennemi ne puisse les dépasser, car la seule route dans cette région était étroite et longeait la rive Ouest du flot grossissant du Sirion. Mais les Hommes du Dor-Lòmin tenaient l’arrière-garde, comme Hùrin et Huor l’avaient demandé ; car en leur cœur ils ne souhaitaient pas fuit les terres du Nord ; et s’il ne leur était pas possible de trouver un chemin jusqu’à leurs foyers, ils voulaient tenir ici jusqu’à la fin. Ainsi Turgon se fraya par l’épée une voie vers le Sud, jusqu’à dépasser l’arrière garde de Hùrin et Huor, et il disparu dans les montagnes et fut dissimulé aux yeux de Morgoth. Mais les frères rassemblèrent ceux qui restaient parmi les hommes puissants de la Maison de Hador, et ils se replièrent pied à pied jusqu’ franchir les marais de Serech, pour se trouver face aux flots du Rivil. Là ils firent halte et ne reculèrent plus. Alors toutes les armées d’Angband s’abattirent sur eux, comblant le Rivil avec leurs morts, encerclant les survivants du Hitlum comme la marée montante le fait d’un rocher. Là, comme le Soleil passait à l’Ouest et que les ombres des Ered Wethrin se faisaient plus denses, Huor tomba, l’œil percé d’une flèche empoisonnée, et autour de lui tous les courageux Homme de Hador furent tués et formèrent un tas ; et les Orques les décapitèrent et les entassèrent, comme une montagne d’or dans le soleil couchant.

Image


Seul demeurait Hùrin, le dernier de tous. Alors il jeta son bouclier, et saisit la hache d’une capitaine des Orques pour la brandir deux mains ; et les chants disent que la hache fuma du sang noir des Trolls qui composaient la garde de Gothmog, jusqu’à l’anéantir, et à chaque fois qu’il tuait, Hùrin hurlait : « Aure entuluva ! Le jour reviendra ! »

Soixante-dix fois, il lança ce cris, mais ils finirent par le prendre vivant, sur l’ordre de Morgoth, qui pensait ainsi lui causer plus de mal qu’en le tuant. Aussi les Orques se saisirent-ils de Hùrin à mains nues, et les mains restaient accrochées à lui, alors qu’il les avaient trachées de leurs bras ; et ils étaient toujours plus nombreux, jusqu’à ensevelir Hùrin sous leur nombre. Alors Gothmog l’enchaîna et le traîna sous les railleries jusqu’à Angband.

Image


Ainsi prirent fin les Nirnaeth Arnoediad, tandis que le Soleil se couchait au-delà de la mer. La nuit tomba sur le Hithlum, et une formidable tempête se leva, venue de l’Ouest »

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Imladris - le refuge
Imladris - le refuge
Avatar du membre
Messages : 17745
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar itikar » dim. déc. 07, 2014 3:04 am

Petite question : ne devrait-on pas créer une rubrique "les grandes batailles d'Arda" dans l'Ardapedia (idée : utiliser la colline de cadavres pour illustrer la rubrique), pour y déplacer (et créer) ce genre de topics transverses ?

On pourrait y envisager des topics pour :

* L'attaque des vaalr contre Morgoth jusqu'à Utumno
* L'attaque des Arbres par Morgoth et Ungolianth
* l'attaque de Formenos par Morgoth et Ungolianth, avec la mort de Finwë
* la première bataille fratricide des elfes
* la défense de Elu Thingol en Doriath contre Morgoth
* La bataille sous les etoiles
* Dagor Aglareb la glorieuse bataille
* Le siege d'Angband
* Dagor Bragollach, la bataille de la Flamme subite
* Nirnaeth Arnoediad (ce topic)
* les batailles de Turin, ses différentes résistances contre l'avancée de Morgoth
* la Bataille de Nargothrond
* le siège de Gondolin
* La seconde bataille fratricide
* la bataille de Doriath (nains contre elfes)
* la Guerre de la Grande colère
* les guerres numénoréennes en terres du Milieu
* la bataille de la dernière alliance
* la Bataille du Rhudaur
* la bataille de Fornost
* la bataille de Minas Ithil
* la bataille des champs aux iris
* La bataille des champs verts
* La bataille des 5 armées
* la bataille du gouffre de Helm
* la bataille de Pelennor
* la bataille du Morannon
* les batailles de la Forêt Noire
* Bataille des Nains des Monts du Fer
* la bataille de Belleau

etc ... j'en ai oublié pleins :D

Bref, on le voit cela mérite certainement une catégorie à part entière :gimli:

On a déjà quand on fouille bien pas mal de topics et posts pouvant être déplacés pour y faire de la matière ...
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Gloinpeace
route de Nilfheimr
route de Nilfheimr
Avatar du membre
Messages : 7769
Enregistré le : mar. nov. 01, 2011 11:53 am
Localisation : Erebor

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Gloinpeace » dim. déc. 07, 2014 8:46 am

De loin ma bataille préférée et certainement la plus tragique d'entre toutes...
Je me servais y a un ou deux ans de l'histoire des grandes citées dans les topics : Chroniques du premier âge pour décrire l'histoire de ses citées et les grandes batailles qui les concernent je sais pas si tu te rappelles.

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66033
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar SauronGorthaur » dim. déc. 07, 2014 10:04 am

hum itikar,

Image


cette image la, c'est la Bataille des Cinq Armées :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Bref tu aurais pus mettre cette fameuse illustration de la bataille:

Image
Image

Náin
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 58956
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Náin » dim. déc. 07, 2014 10:08 am

Ah ce que j'aime cette bataille, si tragique et pleine de conséquence, tant d'actes héroïques !
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66033
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar SauronGorthaur » dim. déc. 07, 2014 10:11 am

Naïn a écrit :Ah ce que j'aime cette bataille, si tragique et pleine de conséquence, tant d'actes héroïques !

c'est en effet une excellente bataille, comme Gondolin .... pour une fois que le Mal gagne :mdr:
Image

Náin
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 58956
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Náin » dim. déc. 07, 2014 10:12 am

SauronGorthaur a écrit :
Naïn a écrit :Ah ce que j'aime cette bataille, si tragique et pleine de conséquence, tant d'actes héroïques !

c'est en effet une excellente bataille, comme Gondolin .... pour une fois que le Mal gagne :mdr:

Pur une fois ? Ba mon vieux :|
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 10:25 am

Très bonne idée de topic. De toute manière ce n'est pas le seul topic important qui manque dans cette rubrique, tout ce qui concerne le silmarillion, les âges anciens, le premier et le second âge, les textes des contes perdus , des Home, ça reste à développer ; depuis trois âge on ne fait que parler en boucle des films quasiment, et très très vaguement des livres ( seigneur des anneaux , hobbit, fin du troisième âge ) et d'autres choses, mais je me réserve pour ma part pour l'après Hobbit pour m'investir à nouveau plus profondément dans ce genre de sujets. Avant votre arrivée à tous ( et avant les grands débuts du tournage ) on n'était pas suffisamment sur le forum pour lancer des sujets la-dessus ( quoique j'aurais pu, un peu esseulé, mais pour avoir parfois tenté et fait des bides monumentaux, ça ne donnait pas envie ) maintenant que la donne a changé, je compte bien remplir la section Ardapedia :mrgreen:

Cette bataille est de loin ma préférée aussi, sans doute d'ailleurs une des plus grosses de l'Histoire de la Terre en nombre de participants ?
Très importante en tout cas de part ses conséquences sur la suite des évènements, sa dramaturgie, les nombreux personnages importants qui tombent.
Les grandes batailles sont celles qui évoquent systématiquement des exploits ( ou des évènements et duels dramatiques ) celle-ci en regorge que ce soit l'acte héroïque de Hùrin Thalion contre Gothmog, que ce soit le nain Azâghal ( je ne sais plus si l'accent se met comme ça ) face au dragon Glaurung, que ce soit les humains Huor et Hurin qui couvrent la fuite du roi Turgon vers Gondolin, ainsi que tout l'aspect tactique, les retournements ( je trouve que Tolkien décrit fort bien celà avec force détails, même dans la partie silmarillion pourtant résumée, plus qu'il ne le fait dans d'autres batailles )

Pour ce qui est de la rubrique à part sur le forum, on en a déjà beaucoup, vous voulez une rubrique sur les batailles ? A force de créer des rubriques secondaires, on ne saura plus trop quoi mettre dans les rubriques principales comme Silmarillion , Contes et Légendes inachevés etc ; Mais à voir
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Posteur de bronze
Posteur de bronze
Avatar du membre
Messages : 41222
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Bombur » dim. déc. 07, 2014 10:28 am

Cette bataille est de loin ma préférée aussi, sans doute d'ailleurs une des plus grosses de l'Histoire de la Terre en nombre de participants ?
Et pourtant encore moindre que les Cinq Armées en nombre de pages :mrgreen: :lol: .

Náin
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 58956
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Náin » dim. déc. 07, 2014 10:34 am

Ba la description d'une bataille serait plus dans l'Ardapédia. Ce que l'on met pour moi dans la rubrique silmarillon, c’est tout ce qui concerne ba les Homes ( puisque non canons, les ouvres autour, sa fabrication, ce que l'on en a pensé ) et le silmarillon quoi, mais tout ce qui est description d'événements canons va dans ardapédia selon moi.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66033
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar SauronGorthaur » dim. déc. 07, 2014 10:44 am

Bombur a écrit :
Cette bataille est de loin ma préférée aussi, sans doute d'ailleurs une des plus grosses de l'Histoire de la Terre en nombre de participants ?
Et pourtant encore moindre que les Cinq Armées en nombre de pages :mrgreen: :lol: .

:rire: :rire: :rire: nombre de pages comparable, ou un peu supérieur pour Nirnaeth, mais toujours bien moins que Helm ou Pelennor, en effet :rire:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 10:48 am

Bon je ne vais pas polémiquer encore avec toi Bombur sur la taille de la bataille, ton message ressemble limite à du trolling, et vous savez très bien que la densité d'une bataille ne se mesure pas en nombre de pages (ni son importance par rapport aux évènements globaux), de plus, dans le silmarillion tout s'enchaine très vite. Un paragraphe du silmarillion contient limite autant de grands évènements que de lignes, chaque ligne c'est déjà au moins une escarmouche ou un grand duel, l'exploration d'une stratégie aux conséquences majeures, le STYLE descriptif n'est pas du tout le même ni la manière de raconter que dans le hobbit. Donc rien à voir évidemment, mais de toute manière Bombur qui sait très bien ce que représente Nirnaeth Arnodiad le sait très bien.

Pour ce qui est de la rubrique sur les Batailles, je vais la créer de suite.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 58956
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Náin » dim. déc. 07, 2014 10:53 am

C'était de l'humour je pense Pho
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66033
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar SauronGorthaur » dim. déc. 07, 2014 10:56 am

Naïn a écrit :C'était de l'humour je pense Pho

les smileys suffisent à le prouver :mdr:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 11:08 am

oui j'espère qu'il ne pense pas que la bataille des cinq armées est plus importante que celle des larmes innombrables :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

gold
antre de Cerbère
antre de Cerbère
Avatar du membre
Messages : 4044
Enregistré le : mer. déc. 04, 2013 2:36 pm

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar gold » dim. déc. 07, 2014 11:35 am

Nan je pense pas :lol:
Par contre si ça se trouve pj le pense :mdr:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 11:38 am

si un jour il adapte la bataille des larmes, je pense qu'il changera vite d'avis ( et je me demande bien à quoi elle pourrait ressembler avec lui :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 7251
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Re-Van » dim. déc. 07, 2014 11:58 am

Un beau bordel cette bataille!
Ca me donne envie de me faire un BFME2 a 8 joueurs :D

Náin
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 58956
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Náin » dim. déc. 07, 2014 12:33 pm

Re-Van a écrit :Un beau bordel cette bataille!
Ca me donne envie de me faire un BFME2 a 8 joueurs :D

Ooooooohhhhhh doux souvenir
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Posteur de bronze
Posteur de bronze
Avatar du membre
Messages : 41222
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Bombur » dim. déc. 07, 2014 9:01 pm

phoenlx a écrit :Bon je ne vais pas polémiquer encore avec toi Bombur sur la taille de la bataille, ton message ressemble limite à du trolling, et vous savez très bien que la densité d'une bataille ne se mesure pas en nombre de pages ( ni son importance par rapport aux évènements globaux ) , de plus, dans le silmarillion tout s'enchaine très vite. Un paragraphe du silmarillion contient limite autant de grands évènements que de lignes, chaque ligne c'est déjà au moins une escarmouche ou un grand duel, l'exploration d'une stratégie aux conséquences majeures, le STYLE descriptif n'est pas du tout le même ni la manière de raconter que dans le hobbit. Donc rien à voir évidemment, mais de toute manière Bombur qui sait très bien ce que représente Nirnaeth Arnodiad le sait très bien.

Pour ce qui est de la rubrique sur les Batailles, je vais la créer de suite.
Ben oui c'était du troll, pour souligner justement que l'ampleur d'une bataille ne se mesure pas en nombre de pages et que donc la Bataille des Cinq Armées peut être très grande, même si évidemment pas autant que Nirnaeth :lol: .

Bombur
Posteur de bronze
Posteur de bronze
Avatar du membre
Messages : 41222
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar Bombur » dim. déc. 07, 2014 9:02 pm

Naïn a écrit :
Re-Van a écrit :Un beau bordel cette bataille!
Ca me donne envie de me faire un BFME2 a 8 joueurs :D

Ooooooohhhhhh doux souvenir

:entente: :entente: :entente:

itikar
Imladris - le refuge
Imladris - le refuge
Avatar du membre
Messages : 17745
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables

Messagepar itikar » lun. déc. 08, 2014 6:25 pm

Gloinpeace a écrit :De loin ma bataille préférée et certainement la plus tragique d'entre toutes...
Je me servais y a un ou deux ans de l'histoire des grandes citées dans les topics : Chroniques du premier âge pour décrire l'histoire de ses citées et les grandes batailles qui les concernent je sais pas si tu te rappelles.


Effectivement ! Je savais bien que j'avais vu des informations détaillées ici, merci de l'info, cela va permettre de compléter ;)

Je dois dire que ces derniers temps, je suis souvent retombé sur "les ailes immortelles" et notamment tes posts ou ceux de Phoenix ... entre autres ... pour trouver des illustrations que je cherchais. Comme quoi, je crois qu'à force on a ou on va épuiser toutes les belles illustrations d'internet sur le sujet !
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Les grands conflits »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité