La Bataille des Champs d'Iris

Venez découvrir dans cette section les grandes batailles et guerres qui jalonnent l'Histoire de la terre du milieu et d'Arda.
Saruman
posteur légendaire
posteur légendaire
Avatar du membre
Messages : 6478
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

La Bataille des Champs d'Iris

Messagepar Saruman » dim. déc. 04, 2016 1:58 pm

Image
La mort d'Isildur - Illustration par Anke Eissmann



La bataille des Champs d'Iris est la première bataille du Troisième Âge du soleil puisqu'elle a eut lieu en l'an 2 de cet Âge.

Contexte et bataille

Après la chute de Sauron, Isildur revint au Gondor. Là, il se proclama Roi de l’Arnor et déclara qu'il régnerait sur tous les Dúnedain. Il resta un an dans le Royaume du Sud le temps de réorganiser les frontières de celui-ci avant de repartir pour l’Arnor en remontant l'Anduin. Avec lui vinrent ses trois fils aînés et deux cents chevaliers et soldats.

Lors de leur trentième jour de marche, alors qu'Isildur et ses compagnons se trouvaient aux Champs d'Iris, ils furent attaqués par une troupe d'Orques dix fois supérieure en nombre. Craignant qu'ils ne fussent tous tués, Isildur remit à son écuyer Ohtar le fourreau et les tronçons de Narsil, en lui ordonnant de s'enfuir avec l'un de ses compagnons. Les Orques les virent prendre la fuite, mais ils n'y prêtèrent pas attention.

Les Dúnedain finirent par repousser l’assaut et continuèrent leur route. Une fois la nuit tombée, ils se firent de nouveau surprendre par les Orques et furent encerclés. Ces derniers eurent bientôt le dessus et Elendur, le fils aîné d’Isildur, conseilla à son père de fuir avec l’Anneau Unique. Celui-ci n’eut d’autre choix que d’abandonner ses compagnons et de s’échapper grâce à l'invisibilité conférée par l'Unique. Après cela, tous les Dúnedain furent tués, sauf le jeune écuyer d'Elendur, Estelmo qui avait été assommé durant la bataille et qui rapporta l’histoire des dernières instants des gens d’Isildur.

Isildur, quant à lui, marcha jusqu'à l'Anduin et y plongea. Il se débattit contre le courant pour remonter le Fleuve jusqu'au moment où il se retrouva dans un fouillis de roseaux. Il se rendit alors compte qu'il n'avait plus l’Anneau Unique au doigt. Soulagé d’être libéré de ce fardeau, il marcha dans la vase en direction d’un îlot situé non loin, mais fut abattu par des Orques qui le traquaient. Il retomba dans la rivière, une flèche dans la gorge et une dans le cœur, et mourut.

C'est ainsi que l'Unique et l'Elendilmir, disparurent de la vue de tous durant plus de 2500 ans.
Seuls trois hommes survécurent à ce désastre, dont Ohtar, l'écuyer d'Isildur, et Estelmo, l'écuyer d'Elendur.

NB : Après la Guerre de l'Anneau, lorsque le roi Elessar (Aragorn) ordonna la fouille de la tour d'Orthanc, on y découvrit l'Elendilmir, l'Étoile d’Elendil, que les Rois de l’Arnor portaient en guise de couronne, et qu'Isildur portait au moment de sa mort, ainsi qu'un sachet qui avait contenu l'Anneau Unique. Saruman avait donc trouvé les ossements d'Isildur, mais nul ne peut dire ce qu'il en fit.

Rappel de géographie : Les Champs d'Iris

Jusqu'au Deuxième Âge se trouvait un grand lac à l'endroit où la Rivière aux Iris se jetait dans l'Anduin. Mais au fur et à mesure du temps, il s'était progressivement transformé en un vaste marécage. Les champs aux Iris se trouvent par ailleurs dans le Val-d'Anduin.
Ces champs ont été peuplés de Hobbits de la branche des Forts, et ce jusqu'à ce qu'à l'époque de la Guerre de l'Anneau les derniers Hobbits vivant là-bas soient exterminés par les Nazgûl à la recherche de l'Anneau Unique.

Citations
« Mais l'Anneau fut perdu. Il tomba dans le Grand Fleuve d'Anduin et disparut. Car Isildur marchait vers le nord le long des rives orientales de la rivière près des Champs d'iris, il tomba dans un guet-apens des Orques des Montagnes, et presque tous ses gens furent massacrés. Il sauta dans les eaux, mais l'Anneau glissa de son doigt tandis qu'il nageait ; et puis les Orques le virent et le tuèrent avec leurs flèches. » - Seigneur des Anneaux, Livre I, Chapitre 2


« Isildur prit vers l'ouest, et retirant l'Anneau du sachet fixé à son cou sur une chaînette, il le passa à son doigt avec un hurlement de douleur - et depuis lors jamais plus ne fut vu en la Terre du Milieu. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Le désastre des Champs d'Iris
"Les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements, les petits esprits discutent des gens".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 334490
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Bataille des Champs d'Iris

Messagepar phoenlx » dim. déc. 04, 2016 2:18 pm

Belle synthèse encore une fois pour une bataille restée célèbre de part la mort d'Isildur et la perte de l'anneau au fond de la rivière. Je me suis encore permis d'éditer ton post pour rajouter une image de cette scène (ça fera moins austère !)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Saruman
posteur légendaire
posteur légendaire
Avatar du membre
Messages : 6478
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

Re: La Bataille des Champs d'Iris

Messagepar Saruman » dim. déc. 04, 2016 5:52 pm

Merci beaucoup :wink:
"Les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements, les petits esprits discutent des gens".


Retourner vers « Les grands conflits »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité