Lone Ranger (film de Gore Verbinski)

Rubrique consacrée aux justiciers légendaires de toute sorte dans la pop culture. Une large place est ici consacrée à Zorro et à ses diverses adaptations, en comics, films, séries, dessins animés.
itikar
Les gens des chariots
Les gens des chariots
Avatar du membre
Messages : 20869
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Lone Ranger (film de Gore Verbinski)

Messagepar itikar » sam. août 10, 2013 1:47 am

Un pâle ersatz, saucé Pirates of the caraibes -pas si mal en fait à bien y regarder pour peu qu'on adhère à l'esprit blockbuster bien sûr - de "Cow-boy et envahisseur", le film qui m'aurait fâché du western du 21ème siècle, s'il n'y avait pas eu Django pour me réconcilier ?



Ne vous y trompez pas, ce Lone Ranger là est je pense un petit chef d'oeuvre ... tourné dans des paysages naturels somptueux en prime et avec une bande son et musicale ultime.

Petit, oui, comme c'est un blockbuster, il se voit automatiquement interdit de l'estampille "œuvre d'art" cher à certains autres cinémas.

Chef d'oeuvre tout de même, car Gore Verbinski et sa bande de joyeux drilles a su trouver le bon rythme, le bon tampo, le bon jazz pour alterner les moments d'action, d'héroïsme, d'humour, d'émotion et même de dégout de l'humanité, qui est si habituel du nouveau cinéma US du vingt et unième siècle.
C'est bien simple, j'ai retrouvé dans ce film au titre si ridicule - pourquoi pas le "renard masqué" pendant qu'on y est ? - un certain parfum désespéré du labyrinthe de Pan, c'est quand même assez énorme. Bon, pas autant, ok, pas si virtuose ok, mais tout de même, je ne m'y attendais pas !

Quand Mickey rentre chez le boucher, ça doit donner le Lone Ranger probablement. Mode nouvelle époque encore oblige, les justes, les méchants, et en fait à peu près tout le monde, tombent par centaines ... On dirait que Gore Verbisky a mûri depuis ses gentils pirates ...

Et bien mûri, car sa maestria, sublimé par le Johnny Deep des grands jours, qui sans égaler Jack Sparrow campe un Tonto tout de même fort réussi, en tout cas fort différent, signant ainsi une nouvelle prouesse de caméléonisme dont il a le secret.

Et l'anti héros du jour, Armie Hammer, campe un ranger solitaire tout à fait passionnant ! Sans s'attacher à lui - c'est pas bon pour le marketing de Johnny - il est quand même sacrément bon cet acteur ! Car pudique, sans doute.
Leur duo fonctionne à merveille, voire trio car le cheval wow le cheval sérieux !

Les rôles titres côtés méchants sont très bons également en particulier William Fichtner et Tom Wilkinson, parfaits tout deux.
Le chef indien et le capitaine de cavalerie sont chouettes eux aussi. Même les gosses jouent fort correctement. Y compris les seconds couteaux ...

Donc, déjà, sachant que l'histoire est bien ficelé, sans déborder d'originalité certes, ça part hyper bien ! Mais, le vrai génie de Lone Ranger est de transformer, sans doute pas mal grâce à Sergio Leone, le style de l'histoire en fonction de l'effet voulu. Et on mord joyeusement à l'hameçon ! L'humour est recherché, présent mais pas omniprésent; le ridicule, assumé, tutoyé, mais jamais plombant. L'action réussie, originale et prenante. L'émotion crédible, saupoudré d'une touche de naïveté infantile absolument formidable ! Les répliques, savoureuses.

Autre coup de génie, c'est le pompage qui aurait pu être éhonté du cultissime Princess Bride. Ceux qui l'auront vu, revu, aimé et re aimé, comprendront ce que je veux dire. Le gosse qui est emporté par l'histoire que lui compte le viel indien au point de, enthousiaste, réclamer une meilleure suite aux aventures qu'il entend, remettant sans cesse en doute la véracité du conte ... c'est bien sûr le petit fils du vieux Peter Chalk de grand-père qu'on retrouve là ... Bien sûr, cette nouvelle boucle d'or n'a pas le même charme niché dans ses boucles dorées.
C'est le seul, je dis bien le seul, point faible que je trouve à Lone Ranger - en plus de son titre à ch... - le rôle féminin titre, celui de Ruth Wilson, est raté, presque transparent. Celle qui est censée donner l'inspiration à son aimé fait bien pâle figure je trouve ... Casting et personnage raté. Heureusement, la prestation finalement toute en finesse de Helena Bonna Carter sauve les meubles à ce niveau, et évite de proposer un film uniquement macho. Pourquoi pas, remarque, après tout. Il n'en reste pas moins truculent, excellent, un peu testostéroné mais sans prétention non plus.

Alors, Django ou Lone Ranger, au final ? C'est je dirais une question de goût. Jusqu'à ses derniers moments, Django joue la carte du réalisme total. Sauf à la fin, à la grande habitude de Quentin. Django est aussi le film de la maturité pour Tarantino, il y traite de thème important.
Mine de rien, Lone Ranger traite lui aussi d'un thème important, et sans complaisance : le génocide indien. C'est pas rien.
Non, j'exagère, il n'y a pas de comparaison qui tienne bien sûr ... Mais Lone Ranger est meilleur je trouve dans le mélange de style, et même dans le puisage de références. En fait, c'est sans doute ceci et cela qui fait qu'il a personnellement ma préférence.
Ici, nous saute aux yeux bien sûr il était une fois dans l'ouest - les Rangers notamment ressemblent aux mines patibulaires archi cultes de l'introduction de Leone. Gore fait hommage à son illustre inspirateur sans du tout se juger supérieur bien au contraire, c'est un film humble qui attend ici le spectateur. C'est suffisamment rare pour être signalé.
Un hommage à Princess Bride, évidemment, et aussi au labyrinthe de Pan quelque part je le mentionnais. C'est aussi un clijn d'oeil à Lucky Luke, à travers un ersatz très réussi, et légèrement ridiculisé, de Jolly Jumper.
Derrière la fantaisie bienvenue, qu'apporte donc notamment le cheval mais aussi la formidable musique de Hans Zimmer, tout en recyclage rétro emporté et spectaculaire, l'atmosphère est très sombre, désespéré même. Les héros ont perdu beaucoup, et n'ont plus rien à perdre. Ils ne se battent pas par espoir, juste par désir de tenter d'améliorer ce qui peut l'être. Et prêt à casser bien des œufs au passage pour terminer leur omelette pas du tout égoïste.

Il y a un peu de Fisher King ou allez, soyons fou, de donquichottisme dans Lone Ranger, également.

Pour le reste, c'est du Gore Verbinsky. Il y a des moments fous, des trains disloqués qui se croisent et se recroisent on en sait trop comment, comme si dans Indiana Jones et le Temple Maudit, Indy s'était mis à remonter dans son chariot tout ce qu'il avait descendu encore et encore, dans un illogisme délirant et constant. A son habitude, les véhicules en mouvement deviennent la scène de folle cavalcade, doublé de tir au pigeon très improbable, et de mouvement impossibles rendus possibles par la magie du cinéma.

La magie du cinéma. Les dernières minutes de Lone Ranger sont un hommage vibrant tout entier, non seulement au western, mais aussi aux pionniers des magiciens du 7ème art. L'indien termine sa journée de travail, prend sa valise et s'en va rentrer chez lui dans la fumée de la nouvelle ère - hommage à mon nom est personne au tout début du film au passage - Et bien non, comme on s'y attend, mais comme on s'en émerveille, grand enfant que nous sommes redevenus alors, aussi, c'est habillé comme un milord de la nouvelle vague, tout en costume noir, qu'il s'en va de l'autre côté du miroir, se renfoncer dans les fin fonds des canyons de l'ouest sauvage. Un superbe générique de fin, qui donne le véritable ton du film ... et qui lorgne, certes de loin, un macadam cow-boy.

Avant cela, exactement comme Peter Chalk à la fin de Princess Bride, le vieux grand-père met lentement mais fièrement son chapeau sur la tête, avant de prendre congé de l'enfant.

Du grand art.Un bon moment. Tout ce qui nous fait aimer le cinéma. Pas moins ... bien que cela n'engage que moi.

Musique parfaite, évidemment, écoutez plutôt celle du grand final épique à souhait ... Ca se passe de tout commentaire.




Fiche signalitique :
Date de sortie : 7 août 2013 (2h 29min)
Réalisé par Gore Verbinski
Avec Johnny Depp, Armie Hammer, Tom Wilkinson, Helena Bonna Carter, William Fichtner et Tom Wilkinson, ... et sic Ruth Wilson
Genre : Action , Aventure , Western
Nationalité : Américain
Presse : 3,3 /5
Spectateurs : 3,8 /5
Note perso : 4.5/5
Conseillé : 5/5
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Morgoth Bauglir
Ombre sur Númenor
Ombre sur Númenor
Avatar du membre
Messages : 18162
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Lone Ranger

Messagepar Morgoth Bauglir » sam. août 10, 2013 2:47 pm

La BA m'a fait forte impression, il ne reste plus qu'à aller le voir bientôt...

Ta critique est très intéressante, je pense que je vais me dépêcher de le visionner après cela :lol:.

Et cette musique remixée de Guillaume Tell, hummm....
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

SauronGorthaur
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 74553
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Lone Ranger

Messagepar SauronGorthaur » ven. août 16, 2013 10:26 am

pour l'instant le film en tout cas fait un gros flop. D'aillerus pour rue89 il y a des explications, et je suis d'accord avec certaines:

http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/08/10/les-6-raisons-font-lone-ranger-flop-annonce-244853
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

itikar
Les gens des chariots
Les gens des chariots
Avatar du membre
Messages : 20869
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Lone Ranger

Messagepar itikar » lun. août 19, 2013 2:03 am

Bah, beaucoup de ceux qui ont décidé de ne pas aller le voir aurait pourtant aimé le voir, je pense, car les bons films d'aventures sans prétention (comme les premiers Indy ...) sont vraiment un plaisir rare ... et certes complètement inattendu je m'attendais comme je l’ai écrit à un raté ... Paradoxalement, c'est certaines bonnes critiques qui m'ont fait aller le voir ... et la curiosité de voir un Disney "mature".
Je pense que ce qui a joué contre lui, c'est, outre l'avalanche estival de blockbuster cette année, le parfum de frelon vert qui s'en dégage (avec le masque) et le fait que le western n'est pas le décor traditionnel d'un block buster. Pourtant, il aurait pu bénéficier de l'aura "Django", auquel j'ai préféré Lone Ranger pourtant. Bizarre.

Dommage pour ce film, qui j'espère aura une deuxième vie plus réussie lorsque les spectateurs daigneront aller le voir en dvd ou autres rediffusions ...

Cela dit, le lien sur les futurs flops des blockbusters qui sortent à la chaine est intéressant ... A suivre.

Quant à Disney, qui re flop dangereusement après John Carter ... je ne m'en fais pas trop. Après tout, ils ont eu Avengers pour se refaire et peuvent se redresser avec les films Marvel à venir et Star Wars, bien sûr. Il y a plus risqué comme filières je crois ...
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 74553
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Lone Ranger

Messagepar SauronGorthaur » lun. août 19, 2013 10:00 am

itikar a écrit :Je pense que ce qui a joué contre lui, c'est, outre l'avalanche estival de blockbuster cette année, le parfum de frelon vert qui s'en dégage (avec le masque) et le fait que le western n'est pas le décor traditionnel d'un block buster..

Marrant, toi tu compares à Green Hornet, j'y aurais pas pensé! mais c'est pas cette comparaison qui a été préjudiciable au film: c'est la comparaison avec Pirates des caraïbes. pour beaucoup, revoir un Johnny Deep maquillé et farfelu + des gags surprenants + des sauts dans le vide + Gore Verbinski + Disney .... moi quand j'ai vu la bande-annonce, je le dis, j'ai cru juste voir un dérivé far westien de Pirates des Caraïbes.
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

Somewhere
Les silmarili
Les silmarili
Avatar du membre
Messages : 68790
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Lone Ranger

Messagepar Somewhere » lun. août 19, 2013 12:30 pm

itikar a écrit :Pourtant, il aurait pu bénéficier de l'aura "Django", auquel j'ai préféré Lone Ranger pourtant. Bizarre.


Faut dire aussi que ceux qui sont allez voir Django, c'est parce que c'était un Tarantino, pas parce que c'était un western.
Modifié en dernier par Somewhere le lun. août 19, 2013 6:09 pm, modifié 1 fois.
~ Je n'ai pas peur d'un adversaire qui peut voir le futur, car mes adversaires n'ont pas de futur ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

SauronGorthaur
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 74553
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Lone Ranger

Messagepar SauronGorthaur » lun. août 19, 2013 4:44 pm

Nova a écrit :
itikar a écrit :Pourtant, il aurait pu bénéficier de l'aura "Django", auquel j'ai préféré Lone Ranger pourtant. Bizarre.


Faut dire aussi que ceux qui sont allez voir Djando, c'est parce que c'était un Tarantino, pas parce que c'était un western.

pas faux! d'ailleurs ça me fait penser que je l'ai toujours pas vu :siffle:
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

Morgoth Bauglir
Ombre sur Númenor
Ombre sur Númenor
Avatar du membre
Messages : 18162
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Lone Ranger

Messagepar Morgoth Bauglir » lun. août 19, 2013 5:16 pm

Je l'ai vu car j'aime et les westerns et les films de Tartiflette 8-) .
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

Somewhere
Les silmarili
Les silmarili
Avatar du membre
Messages : 68790
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Lone Ranger

Messagepar Somewhere » lun. août 19, 2013 6:10 pm

Y a de la tartiflette dans Django ? :penseur:
~ Je n'ai pas peur d'un adversaire qui peut voir le futur, car mes adversaires n'ont pas de futur ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

Morgoth Bauglir
Ombre sur Númenor
Ombre sur Númenor
Avatar du membre
Messages : 18162
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Lone Ranger

Messagepar Morgoth Bauglir » lun. août 19, 2013 8:01 pm

Tarantino = Tartiflette :rire:
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

itikar
Les gens des chariots
Les gens des chariots
Avatar du membre
Messages : 20869
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Lone Ranger

Messagepar itikar » lun. août 19, 2013 9:59 pm

SauronGorthaur a écrit :
itikar a écrit :Je pense que ce qui a joué contre lui, c'est, outre l'avalanche estival de blockbuster cette année, le parfum de frelon vert qui s'en dégage (avec le masque) et le fait que le western n'est pas le décor traditionnel d'un block buster..

Marrant, toi tu compares à Green Hornet, j'y aurais pas pensé! ...


Ah bon ? :siffle:

Image

Image

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
Le roi sous la montagne
Le roi sous la montagne
Messages : 21481
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Lone Ranger

Messagepar Sylvana » mar. août 20, 2013 1:29 am

Moi je viens d'aller le voir, et j'ai bien aimé!

Alors forcément, il fait clairement penser à Pirates des Caraïbes et c'est ce que les gens lui reprochent en général. Un peu comme les clins d'oeil trop présents au SDA dans le Hobbit (fuyez pauvres fous! le chandelier, le précipice du Balrog/roi des gobelins, etc) là on se retrouve avec des références tout à fait volontaires aussi (les cascades improbables à la Pirates des Caraïbes genre les héros accrochés à des cordes/poutres qui tournent/échelles), les acolytes qui font penser au duo de pirates (celui qui se travestit avec des habits de fille, et son pote brutal, d'ailleurs joué par le même acteur dans the Lone Ranger il me semble!), avec Depp qui joue toujours le comique de service doué mais dérangé dans sa tête, et le héros un peu naïf embarqué dans l'histoire (à la Orlando Bloom, heureusement Armie Hammer joue bien mieux, en même temps c'est pas dur!) :lol:

Bon ça c'était les points négatifs, ça faisait d'après moi clairement Pirates des Caraïbes au far west. Si Depp avait été plus sérieux/badass, ça serait peut-être mieux passé, avec des cascades moins farfelues.

Mais il y a aussi des choses qui m'ont agréablement surprise, comme le scénario qui était bien mieux ficelé qu'il n'en paraissait au premier abord, et bien mené, des méchants bien dans leur rôle (du coup j'ai hâte de voir ce que Fichtner peut donner en Shredder dans TMNT :lol: ), l'histoire semble finir en happy end mais est mélancolique tout de même (y'a du monde qui crève dans les deux camps), le côté aussi historique avec les magouilles des blancs qui rognent le territoire des indiens, l'appât du gain... il y avait de bons moments tragiques. Les paysages sont grandioses aussi, ça donne trop envie d'aller aux USA dans les canyons! *_*

Par contre je n'ai pas aimé la musique de finale, trop cliché, trop longue, j'aurais préféré une bonne musique grandiose classe plus originale que ça, qui finissait par être énervant voire parodique...

itikar
Les gens des chariots
Les gens des chariots
Avatar du membre
Messages : 20869
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Lone Ranger

Messagepar itikar » mar. août 20, 2013 1:31 am

Je suis plutôt d'accord avec ta critique, sauf pour la musique, que personnellement j’ai adoré et que j'écoute en boucle depuis chez moi :D
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
Le roi sous la montagne
Le roi sous la montagne
Messages : 21481
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Lone Ranger

Messagepar Sylvana » mar. août 20, 2013 1:38 am

Mais c'est une reprise, c'est pas très original :? disons qu'elle a trop été reprise de partout cette musique :lol:

Mais on me dit dans l'oreillette que c'est la musique fétiche du Lone Ranger aux USA depuis les années 30 donc fallait apparemment absolument la mettre...

Elmys
Troisième prison
Troisième prison
Avatar du membre
Messages : 4137
Enregistré le : ven. déc. 21, 2012 9:29 pm
Localisation : A l'infirmerie

Re: Lone Ranger

Messagepar Elmys » jeu. mai 14, 2015 10:53 am

Le film qu'il faut voir après avoir regardé la série des années 50/60 :lol: Sérieux, tout a un peu changé. Le Tonto, est 'moins sage" que dans la série. En fait, la série est juste un peu plus sérieuse ( et y a Georges J. Lewis et Guy Williams qui font une apparition :lol: ).
Mais sinon globalement, j'ai trop bien aimé. Des scènes surprenantes, mouvementés, hilarantes ( "Ne refais plus jamais ça" END ...D'ailleurs je pense que la réplique de John a été reprise de la série.... :penseur: :lol: )
Les répliques inoubliables aussi. Non franchement, beaucoup disent que c'est decevant mais j'ai aimé ( ok, le cliché de la scène d'action type Western du train, c'est pas aller chercher loin... :lol: ).
Acteurs formidables aussi. Johnny Depp campe bien l'Indien et comme toujours Helena Bonham Carter était dans les parages.. :mdr:
J'aime aussi le cheval blanc ( Silver ) qui me fait penser à Phantom, mais beaucoup plus drôle ( j'adore comment il apparait pour venir en aide à ces deux là :rire: ).

Et je l'ai vu dans l'ordre aussi. Je préviens... :smoking: ( j'ai coupé 30 secondes avec les scorpions ) et Ô mon dieu, des lapins carnivores... :peur:
Manners Maketh Man

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Scarabéaware » sam. mars 27, 2021 11:55 pm

Bon alors, je l'ai vu hier soir celui-là :mrgreen:.

C'est vraiment pas mal du tout, de quoi passer un bon petit moment, par contre y a de quoi préférer un Pirate des Caraïbes mais au final j'aurai plutôt bien apprécié. C'est assorti de ses petites doses de cocasseries, on peut dire que Johnny Depp a de quoi bien prêter à sourire quand à son incarnation de cet indien à travers qui l'histoire nous est contée avec quelques ellipses dans la narration, on a des mystères avec des trous pour certains moments lol. Mais bon on dira que ça fait le charme de la chose, maintenant je me demande si j'aurais pas préféré que ça nous soit conté sans les moments avec le petit garçon au présent. Enfin bon ça se vaut comme ça et puis y a de quoi un peu sourire de ce que ça nous donne par ce biais. Par ailleurs en tant que film live Disney on peut pas dire que ça manque de sang, car ça nous en avons quelque peu avec un bon lot de morts, là dessus ça a de quoi convenir aussi et que ça forme un western assez sympathique avec cette aventure que ça nous orchestre sur fond d'avancée du chemin de fer et que nous ayons du vil profiteur à châtier comme il se doit :mrgreen:.

Nous avons du bon petit duo avec Arnie Hammer en Lone Ranger et Johnny Depp en Tonto qui arrange l'histoire comme ça lui chante lol, ça inscrit une bonne dynamique entre les deux. Il y a aussi de quoi plutôt bien aimer les apparitions de Helena Bonham Carte qui tire bien son coup et même de manière carrément explosive, c'est les petites zestes qui vont bien aussi, par contre il aurait pu être bon d'en profiter un peu plus, on la voit assez peu dans l'ensemble quand même. Mais après il est pas désagréable de profiter de Ruth Wilson sinon, demoiselle en détresse par excellence :D.

Voila, dans l'ensemble c'est vraiment bien sympathique comme tout, ah puis William Fichtner nous fait une belle crapule avec de la bonne gueule qui va bien et même en prime une cicatrice au niveau des lèvres, ça donne de la gueule intéressante sur ce point, remercions le pour l'amochissement :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Cerca Trova
Détenteur du feu secret
Détenteur du feu secret
Avatar du membre
Messages : 32048
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Cerca Trova » dim. mars 28, 2021 10:53 am

fin Johnny Depp fait plus du capitaine Sparrow en Indien, je trouve mais bon c'est ça son cocasse
pis Disney, ils ont très bien su profiter du fait qu'il y avait Helena pour se faire de la pub mais c'est vrai qu'on la voit pas tant que ça, au final... :siffle:
« Cléopâtre Darleux et Thierry Omeyer n‘arrivent jamais en retard, ils sont Alsaciens »

Náin
Valinor
Valinor
Avatar du membre
Messages : 67949
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Náin » dim. mars 28, 2021 12:15 pm

Oui clairement c'est du pirates des caraïbes au far west. Mais c'est pas désagréable et Verbinski est maître pour ce qui est du divertissement. J'aime beaucoup la musique aussi (je veux dire celle du film hein pas la reprise de Rossini évidemment)
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 74553
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar SauronGorthaur » dim. mars 28, 2021 1:02 pm

Tiens j'avais pas donné mon avis sur ce film, que j'ai vu je sais plus il y a combien d'années :lol: le commentaire de Naïn, je suis assez d'accord, c'est un Pirates des Caraïbes au Far West. C'est divertissant ... après, c'est moins bien, clairement, que Pirates des Caraïbes, et sans être un navet, c'est pas un film exceptionnel, il est rapidement oubliable - d'ailleurs je me rappelle de pas grand chose :lol:
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Scarabéaware » dim. mars 28, 2021 1:07 pm

Oui même si on peut lui faire ce petit reproche de faire du Sparrow plus que faire l'indien qui n'y fait pas vraiment penser, ça fait bien son office tout de même.
Ah puis ça faut pas trop avoir d'attentes sur la présence de Helena parce que sinon y a de quoi être déçu c'est clair :mdr:.
Autrement pour la musique c'est vrai que c'est pas mal.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
La forteresse d'Udûn
La forteresse d'Udûn
Avatar du membre
Messages : 9696
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar ZORRO » jeu. avr. 29, 2021 11:48 am

Tiens je croyais avoir parlé moi aussi du film mais non...

Alors je crois qu'il va falloir que j'essaye aussi de parler du personnage un de ces jours !

Le film a de nombreux problèmes et il faut dire que le principal, comme le soulignait bien L'ECRAN FANTASTIQUE à sa sortie... EST QUE CE PERSONNAGE EST TRES PEU CONNU CHEZ NOUS... A la rigueur y a un avantage, on peut voir le film sans le connaître...

Mais bon sang quelle cata !

Pour illustrer mon propos je vais juste ajouter ceci...
Si le film a été aussi un bide aux USA c'est parce que c'est la dernière (ré) adaptation d'un personnage culte par chez eux et les fans purs et durs ne laissèrent pas passer. En gros c'est un peu comme LA LEGENDE DE ZORRO pour les fans de la version de Guy WILLIAMS... On notera justement que certains passages semblent copiés sur LA LEGENDE DE ZORRO (LE TRAIN, la cavalcade du justicier à cheval sur le toit du train)...

Mais bon... Le scénario de base est bien repris cependant... Le justicier était le frère d'un Texas Ranger assassiné, le tueur s'appelle bien Butch CAVENDISH...
MAIS APRES... :facepalm:

Lone Ranger (the) 1938.jpg
Lone Ranger (the) 1938.jpg (60.54 Kio) Vu 171 fois
La toute première adaptation en 1938 avec Lee POWELL et Chief Thundercloud (Victor DANIELS)

lone ranger serie.jpeg
lone ranger serie.jpeg (41.84 Kio) Vu 171 fois
la série de 1949 à 1958 avec Clayton MOORE et Jay SILVERHEELS (Harold SMITH) qui sera aussi Geronimo dans LA FLECHE BRISEE.

C'est justement le problème quand on réadapte...
Ca passe plus.
legend-of-the-lone-ranger-lp-front.jpg
legend-of-the-lone-ranger-lp-front.jpg (114.45 Kio) Vu 171 fois

Un autre film avait tenté de réadapter (c'estt la première version que je vis): LA LEGENDE DU RANGER SOLITAIRE (William FRAKER 1981) avec Klinston SPILSBURY (qui ne fit plus rien d'autre après donc ne cherchez pas !!) et Michael HORSE... Le film prenait aussi des libertés car on avait aussi pour la fête le Président GRANT (Jason ROBARDS, le "Cheyenne d'IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST doublé en VF par Laurent HILLING), le Général CUSTER (qui ne tue pas d'Indiens ici :lol: ), Buffalo Bill et Wild Bill Hickock... Davy Crockett et Zorro ne pouvant pas venir ! :lol:
On notera aussi la présence de Christopher LLOYD dans le rôle de Cavendish, mais pas si fou et non doublé par Pierre HATET...
LE FILM A ETE UN BIDE MONUMENTAL ET LES FANS ARRACHAIENT MÊME LES AFFICHES AUX ENTREES "Le seul VRAI Ranger était Clayton, imposteur !!"...

Et ce film de VERBINSKI... BON... C'est juste moche, dommage, on avait des idées intéressantes (Tonto vieux au musée qui raconte l'histoire au gamin, la tragédie réelle des Indiens)... Mais après, non...
Pour en revenir au film... Même le look de DEPP... Il avait fumé quoi cet ostrogoth ? :shock:
Une autre chose qui me déconcerte; ils peuvent pas se voir, s'engueulent... Même quand le cheval choisit HAMMER DEPP qui dit "pourquoi LUI ?"...
Dans la bd comme dans les autres versions c'est le Ranger, guéri de ses blessures, qui découvre le cheval et le capture puis devient son ami...

Je dirais juste que c'est une réadaptation LIBRE un peu comme le BLUEBERRY de Jan KOUNEN avec peu de références au personnage...
Autre truc qui me fout la rage: les propos de DEPP "Tonto n'était qu'un faire valoir du héros dans la série je le vois bien, pour un peu on s'attend à ce que le justicier lui dise "va me chercher un café mon brave"...".

Quand je lis ça je me dis "il a dû en regarder que cinq minutes de chaque épisode..."... ET SURTOUT... J'ai jadis acheté le livre souvenir autobiographique de Clayton "I WAS THAT MASKED MAN" ("J'étais cet Homme Masqué") réponse à la question leitmotiv "qui était cet homme masqué ?" posée souvent en fin d'épisode...
Le chapitre sur Jay SILVERHEELS... Ils s'étaient croisés peu avant la série sur un western de série B de Roy ROGERS et se sont retrouvés ensuite au casting de la série... Dès le début ils s'entendaient bien, Clayton refusant toujours qu'on caricature ou rabaisse son personnage... Même après la fin de la série ils étaient restés en contact, se retrouvaient en famille... Jay SILVERHEELS mourut au début des années 80, grand fumeur, des suites d'un cancer des poumons...
Je citerais certains passages du chapitre: "Je n'ai jamais oublié la dernière fois que je le vis peu avant sa mort à l'hôpital, sous ses tubes, méconnaissable... "Jay c'est moi Clay, tiens bon, on t'aime tous... Nous lâche pas...". Trois jours après je rentrais d'une tournée festival western... Ma femme vint me chercher, en larmes, "C'est Jay... Il est mort hier...". J'ai été avec ceux qui dispersèrent ses cendres sur la terre de la réserve où il était né et avait vécu avant de venir en Californie... On me demanda de dire quelques mots en souvenir... J'étais en larmes, je ne savais pas quoi dire... J'avais perdu plus qu'un ami, un frère... Comment résumer en quelques mots une amitié de plus de trente ans débutée par hasard dans un western de série B ? Jay SILVERHEELS me manque toujours... Mais je sais qu'un jour nous nous reverrons... " donc JACK SPARROW la ramène pas !!

Voilà... Je sais pas trop quoi dire de plus: gros risque mal calculé... Dommage...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Scarabéaware » sam. mai 01, 2021 9:23 pm

Eh ben je crois bien qu'il faudrait que tu nous fasses un topic de présentation de la série :mrgreen:. En tout cas forcément pour des puristes du personnage y a de quoi comprendre que ça ait pu très mal passer avec une relecture qui peut se faire douteuse quand on est connaisseur, y a de quoi saisir :mdr:. Maintenant quand on en connait rien, voila ça a de quoi passer, pour moi pas trop de problème même si ça aurait pu être meilleur encore.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
La forteresse d'Udûn
La forteresse d'Udûn
Avatar du membre
Messages : 9696
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar ZORRO » dim. mai 02, 2021 4:50 pm

j'avais pensé à le mettre d'abord dans les séries oui...
Là j'ai eu quelques frayeurs avec mon ordinateur depuis ce matin alors navré je voudrais attendre d'être sûr de ne pas ravoir de tuiles... (Démarrage lent, plus rien à l'écran quand je mets mon mot de passe et longues mises à jour)...

Oui c'est vrai je dois dire que j'ai été le premier à reconnaître, comme plusieurs critiques, si on connaît pas le personnage pas de souci... Je crois qu'il a un peu mieux marché chez nous qu'aux USA justement pour ça...

Pour faire un comparatif explicite ce film est pour beaucoup chez eux ce que fut VIDOCQ avec Gérard DEPARDIEU... Relecture totalement différente et modernisée qui ne garde que le personnage principal...

Après faut de tout pour faire un monde...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Cerca Trova
Détenteur du feu secret
Détenteur du feu secret
Avatar du membre
Messages : 32048
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar Cerca Trova » dim. mai 02, 2021 5:03 pm

pas vue la série mais un remake avec exactement la même histoire, c'est chiant. c'est mieux s'ils ont gardé que les grandes lignes
bon là, c'est juste qu'on a spécialement l'impression de voir un western, à certains moments, mais ça reste divertissant.
« Cléopâtre Darleux et Thierry Omeyer n‘arrivent jamais en retard, ils sont Alsaciens »

ZORRO
La forteresse d'Udûn
La forteresse d'Udûn
Avatar du membre
Messages : 9696
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Lone Ranger (de Gore Verbinski)

Messagepar ZORRO » dim. mai 02, 2021 9:32 pm

Il est vrai que le remake quasi à l'identique c'est pas toujours ça mais bon...
Moi c'est surtout DEPP que je supporte pas ici, pas uniquement le fait qu'il est pas comme la série et les films d'origine... Ca c'est pas si terrible !
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."


Retourner vers « Autres justiciers légendaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité