Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Cette rubrique du forum qui sent bon la nostalgie met à l'honneur Albator, le célèbre corsaire de l'espace (Captain Harlock en VO) ainsi que l'ensemble des séries de son mangaka Leiji Matsumoto. Si vous souhaitez faire une petite balade à bord de l'Arcadia et sillonner la galaxie en compagnie de son célèbre équipage, il ne vous reste plus qu'à cliquer !

Nous abordons aussi les autres séries reliées comme Emeraldas, Harlock Saga, Galaxy Express 999, L'Anneau des Nibelungen, Space Battleship Yamato et tout ce qui est désormais regroupé sous le terme "Leijiverse". Bon surf !
Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar Somewhere » mer. janv. 22, 2014 10:15 pm

Image

Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (Waga seishun no Arcadia) est un film d'animation japonais réalisé par Tomoharu Katsumata, sorti en 1982.

Synopsis

Un pilote, Albator, et un ingénieur, Alfred, se rencontrent à une époque où la Terre est occupée par des humanoïdes, un peuple guerrier ayant établie so quartier général sur la planète bleue. Ensemble, à bord de leur vaisseau spatial du nom d'Atlantis, ils partent pour sauver la planète Tokarga qui est sur le point d'être détruite.


Distribution

Makio Inoue (VF : François Leccia) : Albator (Harlock)
Kei Tomiyama (VF : Jacques Balutin) : Alfred (Tochirô Ôyama)
Reiko Tajima (VF : Nicole Favart) : Emeraldas (Emeralda)
Reiko Mutô (VF : Catherine Lafond) : Maya
Takeshi Aono (VF : ??) : Murigson
Shûichi Ikeda (VF : Daniel Gall et Francis Lax) : Zoll
Tarô Ishida (VF : ??) : Zêda
Hiromi Tsuru (VF : Martine Reigner) : Mira
Yuriko Yamamoto (VF : Catherine Lafond) : Mîmé

Les doublages français et japonais diffèrent et comportent beaucoup d'incohérences. Le début du film présente l'ancêtre de Harlock, connu sous le nom de Fantôme Harlock, affrontant le mont Stanley pour rejoindre l'Angleterre. Entendant la montagne rire de lui alors qu'il se résignait à fuir pour la première fois de sa vie, Fantôme fait une action qui génère la première des incohérences : VF : "la montagne semblait rire de lui, et il perdait du carburant" sous entendu, la fuite de son réservoir est due à la montagne. La VO nous apprend que, pour affronter la sorcière, il allège au maximum son appareil, de sorte à avoir environ dix minutes de vol avec ce qui lui restait de carburant qu'il n'avait pas purgé, et parie sur ces dix minutes pour braver le mont Stanley.

Deuxième incohérence, dans la version française, c'est Albator qui raconte l'histoire de son ancêtre, alors que dans la version d'origine, c'est Fantôme Harlock qui se présente et raconte comment s'est passée cette aventure.

Enfin, il y a beaucoup d'erreurs dans le doublage. La rencontre entre Emeraldas et Toshiro (Alfred) : VF : « Qui es-tu? - Je m'appelle Alfred. Et que fais-tu ici seul ? - Euh rien… J'attends mon ami. - Viens avec moi Alfred. Pour l'instant ton ami est inaccessible, nous le revérons dans l'espace." VO maintenant : "Qui es-tu? Je suis Toshiro, Oyama Toshiro. J'attends mon ami, il est salement amoché… Héhé… - Je viens de traverser la sorcière de feu, c'est pourquoi le Queen Emeraldas, mon vaisseau est endommagé. Il y règne une force d'attraction terrible. »

Image

Ce film est le fer de lance de la série Albator 84. En effet le film se présentait tout d'abord comme un court-métrage de quatre minutes pour présenter l'idée, puis par la suite diffusé en salle sous forme de long métrage d'un peu plus de deux heures. Le film sera découpé en cinq épisodes, dont certaines scènes seront censurées à la sortie de la série à la télévision.

Ce film s'inspire, pour les scènes qui se déroulent pendant la Seconde Guerre mondiale, du manga de 1973 Waga seishun no Arcadia qui conte les aventures d'un ancêtre de Harlock pendant cette guerre.

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » mer. janv. 22, 2014 10:16 pm

Je viens de le voir (merci à itikar pour le lien dans le topic du film^^), et j'ai vraiment beaucoup aimé, certes comme dis dans le paragraphe plus haut il y avait certaines erreurs de doublage dans le film qui par moment m'on fait perdre le fil car on sentait que les dialogues étaient HS lol, mais l'ensemble était globalement très réussi, une très belle intro à l'univers, une sorte de "Albator Origins", une très grande oeuvre de science-fiction en plus d'être un incontournable de l'animation japonaise, bref beaucoup de bonnes choses dans un film tout de même, il faut le dire, assez triste.

De par la mort de certains personnages.


Atlantis, Arcadia, envole-toi !

Image

16.5/20

itikar
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18017
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar itikar » jeu. janv. 23, 2014 2:00 am

Cool pour le topic :jap:

C'est vraiment à mon sens le film idéal pour avoir une bonne base sur le personnage ... et mieux comprendre son caractère il faut le dire assez "space" (ah ah :mrgreen: )

J'en profite pour vous donner une astuce très pratique si vous désespérez de retrouver un vieux film que vous avez envie de voir depuis longtemps ... un très bon réflexe c'est d'écrire sur Google ou you tube "NomFilm youtube film complet"

Il y a vraiment des trésors (Dune par exemple, ou pour revenir à Matsumoto ... Interstella 555 ou bien sûr ce film l'Atlantis de ma jeunesse ... et même sur la dernière chaine you tube tout Albator 84 (22 épisodes) et tout Goldorak (74 épisodes) ^^

Et, encore mieux en terme qualitatif, Les Maîtres du Temps de Moebius (au top 10 - tous ex aequo à la première place - de mes films préférés de tous les temps, et ayant fait de moi une partie de ce que je suis (pas moins ! ) )

Faudrait qu'on ouvre un topic exprès je pense pour se partager nos pépites ^^

Et pour revenir à Albator, un site à conseiller avec tout un tas d'infos et de goodies :


ET, au passage, pour Phoenix qui le cherche, ce lien mène vers le début de l'intégralité de l'endless odyssee (la reprise de l'Anneau des Niebelungen donc, que j'ai en dvd et qui est aussi clairement à voir par quiconque s'intéresse à Albator ...

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 23, 2014 2:18 am

Je viens de le revoir à mon tour, ça rappèle de gros souvenir ( J'ai revu aussi les deux premiers épisodes de la série 78 , je crois que je vais me replonger dans l'univers de Matsumoto ) Le film est vraiment triste par moment ( je ne me souvenais plus bien de cette ambiance musicale , les passages avec l'adagio d'Albinoni m'ont provoqué des frissons :shock: ) quel plaisir de retrouver Alfred et tous ces persos ( oui désolé mais pour moi c'est Alfred j'ai toujours du mal avec les noms japonais mais vous avez raison de rappeler les incohérences malheureusement nombreuses dans ce film et autrement dans la série il y en a malheureusement d'autres aussi .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18017
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar itikar » jeu. janv. 23, 2014 2:26 am

C'est certain ... et je crois bien que tout est dispo sur youtube ... donc y'a plus qu'à se servir ^^ (j'ai mis le lien vers the endless odyssey plus haut qui est vraiment esthétiquement et scenaristiquement très réussi)

Voilà la bande annonce pour vous faire une idée :fete:

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 23, 2014 2:32 am

Cool bonne idée !

Sinon je ne sais pas si vous êtes au courant ( je l'ai appris par la vidéo que j'ai posté tout à l'heure ) mais les éditions Kana viennent de ressortir l'intégrale d'Albator .. A l'origine le manga avait été édité en France en 5 tomes , il est désormais réédité dans un maxi volume de plus de 1000 pages ( c'est plutôt cool pour ceux qui veulent se replonger dans cette oeuvre culte ou carrément découvrir ) ; Le prix : 25 euros

Image

Je vais me le prendre je pense
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18017
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar itikar » jeu. janv. 23, 2014 2:34 am

Ah oui moi aussi je crois !
(j'ai mis la bande annonce de endless odyssee (appelé harlock saga aussi) plus haut)
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 23, 2014 2:35 am

C'est excellent les liens que tu as posté :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18017
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar itikar » jeu. janv. 23, 2014 2:40 am

Oui, il y a vraiment des pépites sur you tube ;)

C'est pour cela, je pense que ce serait une bonne idée de créer un topic pépite pour se refiler les bons plans ;)

voilà aussi le trailer de endless odyssee (attention, spoiler), dont j'ai vraiment à l'époque dévoré les 13 épisodes de 25 minutes ^^



Et pour décider les plus indécis, une critique de cette saga :

http://www.legaliondesetoiles.com/Captain-Herlock-The-Endless-Odyssey_a561.html
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 23, 2014 8:53 pm

itikar a écrit :ET, au passage, pour Phoenix qui le cherche, ce lien mène vers le début de l'intégralité de l'endless odyssee (la reprise de l'Anneau des Niebelungen donc, que j'ai en dvd et qui est aussi clairement à voir par quiconque s'intéresse à Albator ...


Je viens de le voir cet épisode, c'est vraiment très très bien réalisé, très calme, très posé, j'adore.

itikar
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18017
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar itikar » jeu. janv. 23, 2014 9:40 pm

Cool !
Si tu veux, je pense que la chaine youtube renvoie sur les suites à mon avis tu dois avoir 23 liens de 12 minutes ... :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » sam. janv. 25, 2014 5:37 pm

Le générique d'ouverture japonais d'Albator :D

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » sam. janv. 25, 2014 6:50 pm

Je ne crois pas l'avoir déjà entendu, il a un style un peu "opéra" je trouve lol.

Bon Albator c'est du space opera, donc c'est... Cohérent.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » sam. janv. 25, 2014 9:11 pm

Oui ça colle bien à l'univers :D

Perso j'aime surtout beaucoup ce chanteur ( Ichiro Mizuki ) il a aussi chanté pas mal de génériques de séries tokusatsu comme spielvan, winspector, kamen rider, ou des animes comme Mazinger Z lié à la franchise Goldorak et plein d'autres
( ici le générique de Mazinger Z ! :D http://www.youtube.com/watch?v=SsRbI5uDGYE )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2014 12:01 am

Elle est belle cette image ( c'est un fanwork je crois )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » mar. févr. 11, 2014 12:42 pm

Ah mais l'Atlantis c'est un des plus beaux vaisseaux de la SF, j'aime beaucoup.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2014 12:46 pm

oui moi étant gosse il me faisait rêver ce vaisseau
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » mer. févr. 19, 2014 8:31 pm

un cosplay sympa d'Albator et Emeraldas ( japan expo 2012 )
( c'est tiphaine qui fait emeraldas :mrgreen: )

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » mer. févr. 19, 2014 9:01 pm

Miam la Esmeralda. :love:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » mer. févr. 19, 2014 9:30 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » mer. févr. 19, 2014 9:35 pm

Ah ben oui Lara. :love: :love:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [film] Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar phoenlx » dim. nov. 08, 2015 5:21 pm

Je viens de revoir ce film. Je ne sais pas si c'est le fait de le voir dans des conditions nouvelles mais j'en sors bouleversé ce coup-ci, avec une impression plus forte qu'à mon premier visionnage ( si tant est qu'on puisse parler de premier. A mon avis j'avais vu ce film étant gamin, c'est obligé vu qu'il a du passer dans les émissions jeunesse de l'époque mais j'en avais des souvenirs flous si c'est le cas, et j'ai du le revoir il y a un ou deux ans, sur le conseil d'itikar. Là je me le suis donc revu à nouveau, et en VO cette fois, contrairement à la précédente où c'était en VF )

Je m'aperçois qu'ils ont encore censuré des bons passages, notamment ce passage qui prend aux tripes à la fin sur la musique de l'Adagio d'albinoni lorsque ( spoiler )
lorsqu'ils rejettent les corps des défunts dans l'espace

Il y a quasiment tout le discours d'adieu d'Albator qui est coupé et une partie des images j'ai l'impression, mais pourquoi censurer ça mince.
Il y a d'autres coupes, car après je me suis amusé à comparer des passages VF / VO et j'ai l'impression que la très belle chanson de la résistance passe aussi à la trappe ( sacrebleu mais comment on peut couper une très belle chanson comme ça )

Bon du coup, après ce visionnage en VO ya pas photo, j'adore le film, je le revois énormément à la hausse, ça doit venir aussi des doublages .. très très grand film, de grands moments d'émotion, un vibrant film sur la résistance, avec des allusions à la seconde guerre mondiale, des combats aériens avec l'atlantis qui nous remuent bien notamment à la fin mais surtout, une anthologie des personnages principaux de la série, beaucoup sont présents ( albator, emeraldas, Tochiro / alfred, Mime .. ) des moments très tristes et très sombres, difficile de ne pas sortir ébranlé après ce film .. Pour moi il est émotionnellement beaucoup plus fort que le récent film d'Aramaki ( je ne parle même pas des visuels qu'évidemment je préfère à l'ancienne ) il dépasse même la série je trouve. C'est sans doute à ce jour et à ma connaissance mon oeuvre préférée de l'univers Albator ( en attendant de découvrir la série plus récente et Harlock saga bientôt .. ) grande grande oeuvre.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: [film] Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse

Messagepar Somewhere » dim. nov. 08, 2015 5:32 pm

Oui je l'avais adoré ce film aussi, c'est un vraiment le film parfait pour commencer la série.

Manque des images dans ce que j'avais posté, je vais les remettre.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar phoenlx » dim. nov. 08, 2015 5:35 pm

mais moi je l'avais bien aimé aussi mais ... bizarrement moins que là, et je crois que ça venait de la VF ( aujourd'hui je l'ai vu en VO ) il y a des passages qui manquent et tout c'est dommage, même si ça laisse aussi une bonne impression.

Là je suis en train de continuer à écouter le podcast que j'avais posté hier où ils parlent des deux séries et de ce film .. ( les discussions sur albator commencent après 10-12 mn )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar Somewhere » dim. nov. 08, 2015 5:37 pm

Oui tiens d'ailleurs je relis ma critique de l'époque et j'avais aussi été troublé par le VF je vois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar phoenlx » dim. nov. 08, 2015 5:56 pm

d'ailleurs je suis en train d'écouter le podcast là mais ils n'aiment pas le film et je trouve leur critique assez .. à côté de la plaque, sévère ( même s'ils disent certaines choses justes, par exemple j'ai aussi tiqué sur le fait qu'ils laissent repartir albator, en l'exilant, au lieu de le tuer sur terre pendant qu'ils en avaient l'occasion mais bon, à la fin j'ai bien aimé le côté "combat de samourai" de l'espace en respectant un code de l'honneur et tout et puis c'est ce qui permet toute la série par la suite donc bon ^^
mais pour en revenir au podcast là, je suis un peu déçu par les intervenants ( contrairement à d'autres ) ils évoquent certains aspects, mais ils ne parlent pas des forces, des riches du film. Ils critiquent certains aller retour sur terre, le fil conducteur du scénario mais ils font fie de la réalisation générale, des musiques, des scènes qui véhiculent beaucoup d'émotion ( par contre ils te parlent de l'origine de la balafre d'albator etc. évidemment, on est content à travers le film d'apprendre ce genre de petits détails, mais il est loin de se résumer à ces trucs là lol moi je l'ai perçu comme un film vibrant sur une résistance avant tout, qui peut d'ailleurs par certains côtés faire échos à la seconde guerre mondiale, même à travers ses scènes dans le futur )
Bon après c'est pas un film sans défauts non plus c'est sûr.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Le grand exode
Le grand exode
Avatar du membre
Messages : 67034
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar SauronGorthaur » dim. nov. 08, 2015 5:58 pm

C'est ce film que tu me conseilles de voir en premier pho?
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar phoenlx » dim. nov. 08, 2015 6:07 pm

oui franchement, et si possible pour le coup mate le en VO même si la VF c'est les voix de la série de l'époque que j'aimais bien. mais il y a trop de différences, de coupes et tout je trouve.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar phoenlx » dim. nov. 08, 2015 6:09 pm

Somewhere a écrit :Ce film s'inspire, pour les scènes qui se déroulent pendant la Seconde Guerre mondiale, du manga de 1973 Waga seishun no Arcadia qui conte les aventures d'un ancêtre de Harlock pendant cette guerre.


ah tiens puis j'ignorais ceci que tu notes Somewhere. Du coup il faudra aussi que je me penche sur cette oeuvre un de ces jours
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Albator 84 : L'Atlantis de ma Jeunesse (film animé)

Messagepar phoenlx » lun. nov. 09, 2015 11:38 am

Au fait pendant que j'y pense, il y a quelque chose que j'ai trouvé assez mystérieux dans ce film, c'est le mont Stanley ( avec la voix féminine qu'on entend et qui rit lors du passage du grand père d'Albator en avion ) cette même voix qu'on retrouvera d'ailleurs plus tard dans l'espace lorsque l'atlantis traverse la zone turbulente ; Je me demandais d'ailleurs aussi ce qu'était cette zone étrange, qui semble attirer et aspirer la vie de l'équipage, l'atlantis semble d'abord comme aspiré un peu comme si c'était un trou noir et pour la montagne il y a un peu le même phénomène "maléfique" ; c'est très étrange, bien qu'assez poétique et inquiétant, j'aime plutôt bien ces passages
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Albator et Leijiverse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité