Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Cette rubrique du forum qui sent bon la nostalgie met à l'honneur Albator, le célèbre corsaire de l'espace (Captain Harlock en VO) ainsi que l'ensemble des séries de son mangaka Leiji Matsumoto. Si vous souhaitez faire une petite balade à bord de l'Arcadia et sillonner la galaxie en compagnie de son célèbre équipage, il ne vous reste plus qu'à cliquer !

Nous abordons aussi les autres séries reliées comme Emeraldas, Harlock Saga, Galaxy Express 999, L'Anneau des Nibelungen, Space Battleship Yamato et tout ce qui est désormais regroupé sous le terme "Leijiverse". Bon surf !
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » ven. juin 03, 2016 6:05 pm

Image

Je lance un topic afin qu'on discute et s'interroge un peu sur les sources d'inspiration de Leiji Matsumoto ! Je n'ai préparé aucun plan, mais c'est un topic coup de coeur et coup de tête que je lance car je suis en train de lire plein de pages web là-dessus en ce moment et ça me fascine. La représentation des femmes dans l'oeuvre de Matsumoto me fascine. Ces créatures étrangement belles longilignes aux longues chevelures comme Emeraldas, Maetel bien connus, et d'autres, qui semblent parfois se fondre avec l'environnement, la nature ou le végétal, comme les mazones et bien d'autres. sur deviant-art on peut trouver pas mal de petites merveilles d'illustrations j'essaierai d'en poster quelques unes dans le topic ultérieurement. Mais avant de commencer le topic, un bon conseil de lecture avec un recueil de mangas de Matsumoto édité très récemment en France et où les jolies créatures féminines sont souvent présentes et mises en valeur, il s'agit de 24 histoires d'un temps lointain (qui contient des oeuvres de jeunesse de Matsumoto) et pour plus de détails je vous renvoie à ce topic

Image

Alors il faut savoir que graphiquement Matsumoto s'inspire beaucoup de l'Art Nouveau. Il n'est pas le seul d'ailleurs, au Japon surtout à l'époque où il s'est lancé dans sa carrière de mangaka il y avait une mode pour ce courant à travers des expos, d'autres artistes qui s'en inspirèrent, et c'est quelque part un étrange retour des choses car l'art Nouveau semble s'inspirer à la base lui-même de l'estampe japonaise, l'art de l'Ukiyo-e.

Qu'est-ce que l'Art Nouveau ? Il s'agit d'un mouvement artistique né à la fin du 19ème siècle (et début 20ème) qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes (définition wikipédia) L'influence de la nature, par exemple de la végétation qui se marie harmonieusement aux formes, comme les cheveux des femmes est grande, il s'agit d'un mouvement qui s'inscrit en réaction à l'industrialisation excessive de l'époque (il faut se replacer dans le contexte de la révolution industrielle) c'est un mouvement qui cherche à se libérer de l'influence du classicisme plus ancien, influence toujours forte même au 19ème siècle. Il s'est développé dans bon nombre de pays avec des noms différents ; En France par exemple il était connu sous le nom Modern Style, en Italie Stile Liberty ...

S'il comporte des nuances selon les pays, ses critères sont communs : l'Art nouveau se caractérise par l'inventivité, la présence de rythmes, couleurs, ornementations inspirés des arbres, des fleurs, des insectes, des animaux, et qui introduisent du sensible dans le décor quotidien. C'est aussi un art total en ce sens qu'il occupe tout l'espace disponible pour mettre en place un univers personnel considéré comme favorable à l’épanouissement de l'homme moderne à l'aube du XXe siècle. En France, l'Art nouveau était appelé « style nouille » par ses détracteurs, en raison de ses formes caractéristiques en arabesques, ou encore « style Guimard », à cause des bouches de métro parisiennes réalisées en 1900 par Hector Guimard (ci-dessous : station Abesses)

Image

ci-dessous : Affiche de l'exposition d'art décoratif des galeries Poirel de Nancy en 1894. L'utilisation du thème du paon récurrente dans l'Art nouveau.
Image

Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte. Il touche bon nombre de domaines qui vont de l'illustration à l'architecture en passant par les meubles bijoux, la céramique, sculpture etc. Parmi les précurseurs du mouvement Art Nouveau on trouve l'anglais Willliam MORIS qui se nourrit du Moyen Âge et pour qui l'art doit parler au peuple dans son ensemble et non seulement à une élite. Sa conception est aussi que l'art doit rendre l'utile agréable. Parmi les artistes et styles précurseurs on trouve aussi les constructions de l'époque victoriennes, ou l'artiste Viollet-Le-Duc, mais aussi et peut-être surtout l'art traditionnel japonais, l'art de l'estampe (comme je l'évoquais précédemment) notamment. On compare parfois l'art Nouveau à l'art traditionnel celte ou irlandais. De même, certains inscrivent un peu l'art elfe chez J.R.R. Tolkien à ce courant ! ( source d'où je reprend ces infos : ce très bon site consacré à Matsumoto. Bref, comme vous pouvez le voir c'est intéressant à étudier, et en plus j'aime y voir des convergences avec Tolkien et d'autres choses :mrgreen:

Avant la Première Guerre mondiale, ce mouvement évolua vers un style plus géométrique, caractéristique du mouvement artistique qui prendra la relève : l'Art déco (1910-1940). Je ne vais pas détailler plus ce mouvement, je vous renvoie à la littérature, à Google, à la page wiki

Parmi les artistes très représentatifs de ce style et dont Leiji Matsumoto s'est sans doute beaucoup inspiré pour ses représentations de femmes on trouve Alphonse Mucha (1860 - 1939).

Image

Quelques exemples de femmes illustrées par Mucha

Image

Image

un exemple de paravent (un art où il laissait libre court à son talent pour représenter des notions comme les Quatre Saisons, les fleurs, les fruits, etc)

Image

Image

Une représentation de Sarah Bernhardt par Mucha (ce genre d'illustrations ont valu à l'Art Nouveau le surnom un peu péjoratif de "style nouille", on comprend un peu pourquoi ^^ )

Image

Mucha affectionnait d'ailleurs les femmes aux très longs cheveux ondulants, symbole de féminité et de séduction pour lui. On peut voir que c'est un art qui accorde une grande importance à la courbe, avec certains éléments qui rappellent aussi les fractals. On trouve d'ailleurs la même chose chez Matsumoto si vous observez bien certaines chevelures. Ci-dessous : Sennen Joô dans Queen Millenia

Image

Ci-dessous : Emeraldas (en compagnie de Tochiro )

Image

ci-dessous : Maetel (et le Galaxy Express 999)

Image

Ce n'est pas la plus connue ni forcément la plus belle représentation de Maetel mais en faisant une recherche je suis tombé sur cette image que je trouve assez parlante

Image

Comme autre source d'inspiration de Leiji Matsumoto pour représenter ses fameuses très belles femmes blondes, on en a déjà parlé sur le forum il y a aussi le film de Julien Duvivier Marianne de ma jeunesse (film de 1954) avec l'actrice Marianne Hold dont Matsumoto semblait beaucoup épris :mrgreen: ( voir le topic)

Image

Chose amusante par rapport à ce film d'ailleurs, l'action se situe dans un très beau domaine bavarois nommé Heiligenstadt et on trouve des clin d'oeil à ce lieu jusque dans le film Albator, l'arcadia de ma jeunesse (ou L'atlantis de ma jeunesse) nom qui n'est pas choisi au hasard !

Il semble que le côté longiligne et souvent très fine des femmes de Matsumoto doive beaucoup à Mariane Hold ; Les femmes des illustrations de type Art Nouveau comme celles de Mucha étaient quant à elle un peu plus enveloppées mais on en trouve justement aussi dans l'oeuvre de Matsumoto notamment dans le manga The Insecters

Image

Image

Dans cette oeuvre on peut admirer la symbiose entre de jolies créatures féminines et l'environnement végétal, un peu comme dans certaines affiches et illustrations de Mucha. Ce thème de la"femme végétale" trouve bien évidemment son apogée chez Matsumoto avec le concept des Mazones (sylvidres dans la VF).

Image

Autre caractéristiques des femmes chez Mucha : elles sont souvent dotées de longues robes avec des drapés fluides. Ceci est fréquent aussi chez Leiji Matsumoto et quand ce ne sont pas des robes il s'agit de la longue cape d'Emeraldas ou du long manteau de Maetel, le vêtement dans tous les cas souligne leurs corps longilignes et prolonge l'aspect ornemental.

Ci-dessous : encore Sennen Joô dans Queen Millenia (la reine du fond des temps)

Image

Ci-dessous : Mellow dans DNA-Sight 9999

Image

On pourra citer aussi bien évidemment Miimé

Image

Je termine cette petite présentation en citant un peu mes sources et en vous redirigeant vers d'autres sites web si vous voulez approfondir

:arrow: Tout d'abord le site yamato.free.fr dont j'ai repris une bonne partie de leur analyse et qui m'a donné envie de faire ce topic
:arrow: ensuite ce site : http://users.swing.be/mucha/art.htm
:arrow: La page wikipédia sur Alfonse Mucha : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfons_Mucha
:arrow: La page wikipédia sur l'Art Nouveau : https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_nouveau

Je poste enfin quelques représentations de femmes diverses et variées glanées sur pinterest, certaines assez osées :mdr:

Image

Image

Et histoire de quitter cette présentation avec le maître en personne, une petite photo de Leiji Matsumoto en train de dessiner Promithium

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aeriale
Brûle, cosmos !
Brûle, cosmos !
Avatar du membre
Messages : 6443
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar Aeriale » ven. juin 03, 2016 11:34 pm

C'est très intéressant, le parallèle avec Mucha et l'art nouveau je n'y avais vraiment pas pensé ! Perso j'adore la manière dont Matsumoto dessine les femmes, leur design svelte, les cheveux, et même au niveau des visages avec les longs cils je trouve ça très beau.
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » ven. juin 03, 2016 11:42 pm

Pareil pour moi ! d'ailleurs oui j'ai pas parlé des cils mais c'est en effet aussi un élément qui me plait bien dans ses représentations
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 12:53 am

Interessante analyse qui pourrait rejoindre à peu près les motivations de matsumoto à avoir inventé les sylvidres... silhouettes longilignes et onduleuses ressemblant à des arbres desquels par ailleurs, il arrivait qu'elles jaillissent dans la série animée... l'idée est d'autant plus interessante que ces apparences longues et élancées étaient aussi fascinantes que terrifiantes... Les silhouettes ont quelque chose de si parfait qu'elles en sont profondément inhumaines... leurs longueurs et leurs minceurs si extrêmes qu'elles en sont disproportionnées... leurs visages en lames de couteau surmontés d'un crâne à l'arrière surélevé coiffées de longues chevelures en virgules!... le teint blaffard, les yeux en amandes, le regard vampirique parfois scintillant.. ajoutons le thème des sylvidres et l'apparition de la reine Silvidra parfois si haute que comprise toute entière dans un plan large on ne distinguait presque plus sa tête tant la stature était mince , élancée et la robe sombre large...dans le salon privé de l'atlantis , une paroi murale flanquée d'une large baie vitrée au grillage de bois en lamelles apparentes croisées en losanges donnant sur un espace plongé dans cette brume fantômatique qui précédait toujours cette apparition, albator cuvant sa journée un verre de vin sanglant dans la paume de sa main.. et jaugeant la chose avec un air aussi sourcilleux que résigné ... et vous aurez un cauchemar!!! Un cauchemar d'enfant! Tant cette vision presque spectrale a l'étrangeté des personnages de rêve...
Ces formes sont éloquentes surtout lorsqu'elles s'appliquent à esquisser les traits de personnages de méchantes... ou de femmes venant d'ailleurs...
Ces caractéristiques font moins d'effet je trouve lorsqu'elles concernent des compagnes d'Albator qui sont pleinement humaines.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 1:17 am

oui si tu fais référence à Kei Yuki / Nausicaa comme compagne d'albator, je l'aime bien mais ce n'est pas ma préférée non plus (par rapport à Maetel, Emeraldas, Promithium / Opale dans queen millenia, et beaucoup d'autres
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 9:01 pm

Oui voilà. Après c'est vraiment une question de goût. moi par exemple, j'ai jamais vraiment apprécié ce style.. même si c'est parfois plus interessant que ce qu'on voit en ce moment... Je reste vraiment ancré dans l'école kurumadienne et de facto celle d'araki même si ça comprend pas mal d'autres animes de l'époque.. j'entends les années 80 où je trouve que le style était plus joli. pareil pour goldorak... où le style pour moi est aussi un peu dépassé. a noter qu'on retrouve aussi des formes hautes et longilignes chez les femmes, comme Vénusia par exemple , et surtout chez les hommes de véga! ça devait être sûrement à la mode dans les années 70... où les mangakas se cherchaient avant de trouver leurs voies.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 9:13 pm

J'aime beaucoup aussi le style Araki bien évidemment, pour les persos masculins je pense même le préférer (je suis un peu perplexe par rapport à certains des personnages de Matsumoto petits, rabougris, avec les yeux tous petits et comme sur le front, ça fait très très bizarre parfois :mrgreen: Pour certains comme albator par contre c'est souvent la grande classe. Disons que Araki, Matsumoto c'est deux styles assez différents, qui ont leur charme propre. Pour les femmes je pense préférer Matsumoto, même si les Saori, Hilda et autre sont très bien à voir aussi. plus dans un style réaliste peut-être (je me souviens par contre que quand j'avais découvert la série les cheveux de toutes les couleurs m'avaient un peu déboussolé :shock: )

Sinon tu aimes les design des clamp ? j'aime bien aussi mais c'est encore plus spécial, personnages très très filiformes pour le coup. Moi j'arrive à jongler entre les styles, ça ne me pose pas de problèmes au contraire je n'aime pas l'uniformité, j'aime l'expérimentation, les mangakas qui ont une vraie patte artistique bien à eux. Par contre les styles extrêmes comme Okada (l'épisode G) là je bloque . Il y a des design que je déteste en animation. Par exemple le collège fou fou fou, j'ai jamais réussi à voir cet anime à cause des têtes :lol: et Toriyama (le style Dragon Ball) j'ai jamais été très fan, les personnages aux cheveux pointus en général je n'aime pas. c'est un peu le cas dans Hunter X hunter aussi. Naruto, tout ça j'aime pas.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 9:18 pm

Si en parlant de Clamp , tu fais référence à Sailor Moon, alors oui j'aime pas mal.. même si les filles ont des têtes un peu simplifiées. Si tu fais référence à Card capor Sakura (mais je m'égare un peu) je trouve ça mignon... si enfin ,tu fais référence à RG Veda, oui, c'est plus mon genre. Là c'est les années fin 80 et début 90.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 9:21 pm

sailor moon c'est pas les clamp à priori, card captor sakura oui
en fait je pensais plutôt à X, à Code Geass :D elles ont fait chobits aussi
au début je bloquais sur leur style mais depuis code geass et X (et depuis que je possède certains artbooks ) j'en suis limite amoureux :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 9:29 pm

Connais pas X et Code Geass.
Moi si tu veux, je dessine des mangas; et mon style se réfère plus à saint seiya , clamp par exemple qu'à DBZ ou même albator. j'ai donc une sensibilité propice à comprendre tes gouts..;


Ah, je suis assez d'accord avec toi au sujet de DBZ. les personnages sont horribles. même Bulma et C18 j'ai du mal même si je reconnais que l'auteur a fait un effort pour les rendre plus ou moins lisibles. mais le style est plus satirique qu'autre chose. Je me dis aussi que le manga est surtout comique et centré sur le délire et l'action, un concentré de WTF et de testostérome conjuguée histoire de montrer ce que donnerait un stallone aux muscles surgonflées à l'extrême et sur le point d'exploser... le style n'a rien de féminin.. c'est l'antithèse de saint seiya. Ce sont deux écoles différentes. apprécier l'un ou l'autre c'est presque cçomme appartenir à un parti politique.
Ken le survivant c'est plus laid encore... !!!

quant à Saint seiya G, c'est même plus des humains. c'est carrément des mutants!
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 9:34 pm

en fait je suis complètement d'accord avec ta vision de Dragon Ball :lol: c'est comme ça que je vois ces séries. après ceux qui connaissent bien disent que DBZ est plus sombre que dragon ball (qui est celui que je connais le plus) on a des gros fans ici. j'ai l'impression aussi qu'il y a les fans de saint seiya versus les fans de Dragon Ball (c'est les deux franchises les plus populaires de l'animation dans les années 80, et je pense même de toute l'histoire, les deux ont battu des records, vivent encore aujourd'hui avec des suites et autre. il y a souvent j'ai l'impression des espèces de gueguerres de supprématies entre les fans des deux, même si certains aiment aussi les deux j'en connais plein. j'ai l'impression que c'est comme la gueguerre Seigneur des anneaux / Star Wars :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 9:53 pm

La concurrence c'est bon pour la santé.

Si il y a en effet une guerre entre saint seiya et DBZ c'est de bonne guerre! :lol: ça prouve que les séries de portent très bien même plus de 20 ans après... on peut pas en dire autant de sailor moon ou de card captor sakura ou même de pokemon qui ont marqué leurs temps mais qui sont vite passées de mode.
Attendons de voir si Naruto et One Piece prendront la voie du succès culte et indélébile... ce dont mon petit doigt me dit qu'ils ne jouiront pas.... n'en déplaisent à leurs fans les plus acharnés.

sinon,
moi j'aurais plutôt vu une opposition Harry Potter Seigneur des Anneaux de la même manière qu'il y en a une sous jacente entre star trek et star wars.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 9:57 pm

oui il y a ça aussi (les gueguerres harry potter sda c'était assez féroce à l'époque de la sortie des films - à la même époque en plus - sur les forums)
inutile que je donne mon avis sur ce que j'en pense :mrgreen:
sailor moon il y a un revival en ce moment, j'avais regardé un peu les nouveaux épisodes (en fait je ne connais pas l'ancienne série) ; c'est mignon mais là je ne suis pas trop motivé à continuer, j'ai un peu stoppé. graphiquement j'aime bien mais ça va pas tellement plus loin.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:06 pm

Pourquoi ne pas faire carrément un topic consacré aux magical girls puisque c'est indubitablement ce vers quoi cette conversation "va" nous conduire? a moins qu'il en existe un. dans ce cas, j'ai pas fait attention.
Sinon,
Les Sailors sont jolies... et désirables... Ma préférée ça reste Sailor Mars!
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:11 pm

je suis d'accord en effet pour ne pas trop polluer ce topic-ci
il y a en effet un topic sur Sailor Moon (dans la rubrique des mangas) n'hésite pas à réagir !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:11 pm

Mais Sakura et sa copine dans Card captor Sakura elles sont mignonnes aussi.
Mais Que penser des autres? Cremy , elle m'énervait, Emi Magique j'avais envie de lui mettre une baffe, Vanessa ,ça allait un peu mais pas trop et Gigi quand j'étais gamin, je la préférais petite que grande..
tout ça pour revenir à Saint Seiya où les filles étaient toutes vraiment jolies.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:15 pm

Les filles de saint seiya sont un mélange de ce que tu appelles art nouveau, avec des silhouettes longilignes et de naïveté dans les traits de leurs visages initiés de la mode Kawai des années 80.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:15 pm

celles de Matsumoto aussi tu ne trouves pas ?

Image

Ici Opale (dans Queen millenia)
dans les autres oeuvres c'est un peu l'équivalent de la mère d'Emeraldas et Maetel
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:26 pm

Si ,
peut être
un peu mais je ne retrouve pas dans leurs yeux la naiveté ou la tendresse du regard de saori... pas plus que je ne retrouve la froideur et la cruauté de celui d'Eris ou Hilda.
J'aime bien mais je ne suis pas fou amoureux... Hilda je suis fou amoureux. Même Eris et Irina je suis fou amoureux.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:28 pm

Emeraldas .... même Maetel , franchement je sais pas...
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:30 pm

oui c'est différent, moi j'aime beaucoup les deux styles !! Maetel je la trouve terriblement expressive dans Galaxy Express 999
Araki sinon c'est sûr que c'est un maître aussi. pour moi ce sont tous les deux des maîtres à leur manière
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 10:41 pm

Oui, et puis ces styles sont assez complémentaires...
Moi je trouve par exemple qu"Emeraldas est trop fine.. comme les autres femmes de Matsumoto.
chez Araki, elles sont légèrement plus en chair, ce qui permet de mieux apprécier leurs silhouettes , leurs hanches par exemple... leurs cuisses, leurs fesses aussi parfois peuvent être plus épaisses..; leurs gorges et leurs épaules plus affinées, houleuses et délicates, sensuelles... parfois voluptueuses. C'est peut être dû au fait qu'on parle de chevalerie et que les caractéristiques physiques sont mises en valeur pour mieux différencier graphiquement les guerriers et leurs princesses... et puis il y a aussi les femmes chevaliers... Saori, le problème c'est qu'après , notamment dans la série post sanctuaire, elle semble un peu carré d'épaules, ce qui est pas toujours très beau. Les femmes de matsumoto elles sont toutes fluettes.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:50 pm

oui mais ça a aussi son charme je trouve ! elles ont un côté assez agile, aérien, elles semblent parfois se fondre avec l'environnement notamment de part les chevelures, c'est beau là où celles d'araki ont une autre forme de beauté, plus réaliste. Les deux expriment beaucoup de mélancolie, il y a dans les deux cas un travail que j'aime sur les yeux. en tout cas là où je te rejoins c'est que chez Toriyama les femmes sont très moches, j'aime pas du tout (notamment Bulma :mrgreen: je compare aussi ça à des espèces de caricatures. En fait je n'ai jamais compris comment on pouvait aimer ce style graphique mais bref, tous les goûts sont dans la nature :mdr: Esmeralda j'adore, tout comme Maetel sa soeur, tout comme leur mère (Promithium, qu'on retrouve d'ailleurs dans l'excellent film - et série - Queen millenia - il y a des scènes où elle est pleine de grace. Après je ne sais pas si tu as remarqué mais d'une série à l'autre le chara design d'un perso comme emeraldas change un peu. Elle me semble plus fine dans la seconde série Albatorr et dans le film L'arcadia de ma jeunesse (ou dans Galaxyu Express 999) que dans Albator 78 par exemple ou dans Maetel Legend

ci-dessous : Emeraldas et Maetel (jeunes) dans les OAV Maetel Legend

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:53 pm

En tout cas un qui arrive très bien à croquer Emeraldas parmi les fanartistes français c'est Jérôme Alquie (très connu aussi entre autre pour tout son magnifique travail sur Saint Seiya avec le trailer Hadès 2001 et autre)

Ci-dessous : une de ses oeuvres (d'ailleurs il m'a dédicacé une Maetel récemment :mrgreen: )

Image

c'est vraiment ma vision d'Emeraldas par excellence :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar Somewhere » sam. juin 04, 2016 11:04 pm

Dragon Ball cé tro bien !!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 11:20 pm

:lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 11:23 pm

Ah... un client!
:lol:
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar itikar » sam. juin 04, 2016 11:28 pm

A propos de fol amour, moi quand j'avais seize ans, j'étais fou amoureux d'une fille de manga également :



Je crois que j'avais créé son topic d'ailleurs :penseur:

Mais, pour l'anecdote, j'avais à l'époque chez mes parents la TV noir et blanc, et j'étais donc sûr qu'elle était blonde et pas grise :rire:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68192
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar SauronGorthaur » sam. juin 04, 2016 11:35 pm

un topic interessant!
(En travaux)

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Leiji Matsumoto, la représentation des femmes et l'art nouveau

Messagepar ANGELO » sam. juin 04, 2016 11:58 pm

Et moi quand Hilda est arrivée dans la série d'asgard de saint seiya.. Je voulais devenir guerrier divin rien que pour ses beaux yeux.. son visage angélique et glacial, son corps svelte... et sa belle chevelure blonde platine... et sa dureté pour le moins délicieusement humiliante.
O Hilda! Je voulais vraiment qu'elle existe pour de vrai!
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?


Retourner vers « Albator et Leijiverse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité