Neon Genesis Evangelion

La saga Evangelion, le chef-d'oeuvre de la Gainax et de Hideaki Anno qui bouleversa le paysage de la japanimation de par sa haute qualité d'animation et son scénario privilégiant l'introspection à l'action. Installez-vous dans votre EVA et préparez-vous au Troisième Impact...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Neon Genesis Evangelion

Messagepar phoenlx » mar. sept. 07, 2010 8:18 pm

Image

Neon Genesis Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン, Shin Seiki Evangerion, littéralement L'Évangile du Nouveau Siècle), souvent abrégé Evangelion ou Eva, est un anime japonais appartenant au genre Science-fiction post-apocalyptique et réalisé par Hideaki Anno du studio Gainax, composé d'une série télévisée de 26 épisodes et de cinq films. Il a également été adapté en plusieurs mangas.


La série, diffusée au Japon entre 1995 et 1996, a tout de suite connu un grand succès et a déchainé les passions, réputée pour la haute qualité de son animation et son scénario alambiqué. Commençant comme une série de mecha classique, Evangelion surprend en s'aventurant dans l'introspection, thème jusque là assez rare dans l'animation. La série aura été autant plébiscitée pour ses grandes scènes d'actions (parfois très sanglantes) que pour ses réflexions.

Une série de quatre films présentant une version améliorée de la série télévisée, avec beaucoup de contenu inédit, a été par la suite créé, Rebuild of Evangelion (ヱヴァンゲリヲン新劇場版, Evangelion Shin Gekijōban). Le premier film est sorti le 1er septembre 2007 dans les salles de cinéma japonaises.

En l'an 2000, une gigantesque explosion se produit en Antarctique, provoquant un cataclysme (raz-de-marées, fonte des calottes polaires) qui dévaste une grande partie de la planète. Les autorités déclarent que cette catastrophe est due à la chute d'un astéroïde. Quinze ans plus tard, l'humanité a surmonté cet événement, appelé le Second Impact. Mais de mystérieuses créatures nommées Anges font leur apparition, et tentent de détruire Tokyo-3, la nouvelle capitale-forteresse du Japon, construite après le Second Impact. Pour les combattre, l'organisation secrète NERV a mis au point une arme ultime, l'« Evangelion » ou « Eva », géant anthropoïde piloté comme une simple mécanique, mais en réalité créature bien mystérieuse. Shinji Ikari, quatorze ans, se rend à Tokyo-3 sur invitation de son père, qu'il n'a pas revu depuis 10 ans. Il est loin de se douter qu'il sera impliqué dans un conflit qui pourrait bien signifier la fin de l'humanité quoi qu'il arrive…



J'ai commencé à voir Evangelion :D Mais seulement les 2 premiers épisodes pour l'instant, c'est déjà ça :lol:
c'est sympa, j'aime bien !

Site très complet sur la série et son analyse : http://evamedias.free.fr/accueil.htm
Modifié en dernier par phoenlx le lun. oct. 18, 2010 2:30 pm, modifié 1 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » mar. sept. 07, 2010 10:08 pm

L'Histoire

An 2000. Un cataclysme d'ampleur mondiale éradique la moitié de l'humanité. Le Second Impact.

An 2015. La civilisation et l'économie se relancent peu à peu mais les cicatrices d'une époque de trouble sont encore présentes.

Par crainte d'un Troisième Impact qui éradiquerait définitivement l'espèce humaine, les hommes se sont réunis dans des villes-forteresses.
Peu de temps après, l'une d'entre elles, Tokyo-3, est attaquée par de mystérieuses formes de vie appelées les Anges.

En vue de protéger le dernier foyer de l'humanité, d'occultes organisations affiliées à l'ONU, la Seele et la Nerv, conçoivent deux projets.

Le premier d'entre eux, supervisé par Yui Ikari puis par le professeur Ritsuko Akagi, est le projet EVA qui consiste à mettre au point des armes de combat humanoïdes pilotées par des adolescents pour protéger la ville.

Le second, supervisé par Gendo Ikari, porte le nom mystérieux de "Plan de Complémentarité de l'Homme".
Un scénario, écrit 15 ans auparavant, qui détermine la destinée et les drames de trois adolescents, et qui mènera ultimement l'espèce humaine au stade final de son évolution.

Shinji Ikari, jeune adolescent de 14 ans orphelin de mère et abandonné par son père des années avant, est rappelé en urgence par ce dernier pour piloter un humanoïde de combat, l'Evangelion.

Avec sa supérieure hiérarchique Misato Katsuragi et ses collègues pilotes d'Eva et camarades de classe Rei Ayanami et Asuka Langley Soryu, le jeune homme va découvrir une vision pessimiste de l'avenir où les hommes se servent d'enfants pour atteindre leurs objectifs les plus inavoués. Un monde où un enfant ne devrait pas avoir sa place !




Commentaires

On adore, on hait, on ne comprend rien à cette branlette intellectuelle... La série a suscité de nombreux avis opposés et extrêmes.

Dans les faits, Evangelion est une série qui a toutes les raisons de dérouter.
Radine, elle ne livre ses secrets et sa richesse intellectuelle qu'à ceux qui arrivent à distinguer ses éléments implicites, ce qui n'est pas toujours une mince affaire.

Elle surprend aussi par son rythme et ses "longueurs". Vendue comme une série de méchas, cet aspect reste cependant bien secondaire, anecdotique sur la fin, tant l'accent est mis sur les psychologies tourmentées des personnages et sur les drames qui surviennent.

Aucun de ses personnages n'est facile à cerner, tous sont, à leur manière, des écorchés de la vie qui survivent péniblement dans un monde au bord du gouffre.
C'est au milieu de ce sinistre spectacle de pessimisme qu'évolue Shinji Ikari, anti-héros principal.

Beaucoup d'interrogations, peu de réponses explicites, le mystère reste entier. Personne ne peut comprendre tout à fait l'oeuvre d'Anno, mais les pistes de réflexion soulevées sont des plus pertinentes.

Reste un travail de recherche visuelle et sonore intéressant et très abouti, ainsi qu'un bel effort d'interpellation intellectuelle envers les spectateurs.


"The fate of destruction is also the joy of rebirth."




phoenlx a écrit :Au fait j'ai commencé à voir Evangelion :D Mais seulement les 2 premiers épisodes pour l'instant, c'est déjà ça :lol:
c'est sympa, j'aime bien !

Ah, excellente série !

Si tu aimes bien les deux premiers épisodes, qu'est-ce que ça va être ensuite alors !
Généralement, les six/sept premiers épisodes ont tendance à rebuter la première fois qu'on les voit tandis que la suite rend vraiment accro (la dernière partie de la série, je pouvais plus m'arrêter).

Bon bah, bon visionnage !


Franchement, des séries de l'accabit d'un Evangelion, j'aimerais en voir plus souvent. Il y a X qui est à peu près du même niveau (chef d'oeuvre) et, un cran en dessous, Higurashi/Higurashi Kai et Noir qui sont vraiment excellents.
Modifié en dernier par Schierke le lun. oct. 18, 2010 2:41 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. sept. 07, 2010 10:11 pm

Je te dirais pas que j'aime autant que saint seiya mais ça se laisse voir :D ( Et puis bon je suis d'accord avec toi, j'ai vu que les 2 premiers donc je peux pas encore juger :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » mer. sept. 08, 2010 1:04 pm

phoenlx a écrit :Je te dirais pas que j'aime autant que saint seiya mais ça se laisse voir :D ( Et puis bon je suis d'accord avec toi, j'ai vu que les 2 premiers donc je peux pas encore juger :mrgreen: )

Disons que je vois Saint Seiya différemment de Evangelion ou X.

Evangelion ou X ont la prétention de vouloir être de grandes oeuvres, marquantes, et s'en donnent les moyens (profondeur du scénario et des psychologies des personnages, symbolisme religieux et philosophique, imagerie visuelle, composition des plans et esthétique).

Saint Seiya est une oeuvre plus commerciale, un peu clichée, destinée avant tout à procurer un véritable plaisir au spectateur avec des combats épiques et une histoire sympathique. Ce qui ne l'empêche pas non plus d'avoir une certaine profondeur (mais ça ne m'a pas non plus semblé être la priorité de Kurumada qui se focalisait surtout sur l'action).

J'aime les deux types d'oeuvres mais je les considère comme des styles différents. Saint Seiya est tourné vers un large public, Evangelion et X davantage à une élite capable de percevoir et comprendre leur richesse (même si Evangelion 2.0 s'ouvre davantage à un large public justement).

Mais j'attends que tu voies la fin de la série (et si possible le film d'époque The End of Evangelion pour compléter l'histoire) pour voir ton avis définitif.
La série connait plusieurs périodes et c'est vraiment dans la dernière partie qu'on saisit son identité profonde.

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » ven. sept. 10, 2010 3:02 pm

Le site Negenerv est en train de préparer une interview du comédien Donald Reignoux (Shinji Ikari dans la série et le film Evangelion 2.0).

Si vous voulez leur envoyer vos questions:

http://www.negenerv.com/interview.html

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. sept. 10, 2010 3:20 pm

Avant faudrait que je me décide à dépasser l'épisode 2 :lol: Il y a des allégories bibliques ou mythologiques sinon dans Evangelion ? (comme dans saint seiya ou shurato ? )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » ven. sept. 10, 2010 3:36 pm

phoenlx a écrit :Avant faudrait que je me décide à dépasser l'épisode 2 :lol: Il y a des allégories bibliques ou mythologiques sinon dans Evangelion ? (comme dans saint seiya ou shurato ? )

Le symbolisme religieux, il y en a énormément (le nom des Anges (Ramiel, Sachiel, Sahaquiel, Tabris...), les Evas, Adam, Lilith, les Manuscrits de la Mer Morte, la Lance de Longinus...) mais c'est surtout destiné à donner une identité exotique à la série, pas tellement à créer des parallèles.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. sept. 10, 2010 5:50 pm

oui , dans le fond ce point rappèle saint seiya, ou la mythologie et l'ambiance "antiquité grecque" sert souvent à donner un fond de décor à l'histoire, et n'est pas toujours réaliste ni allégorique ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » ven. sept. 10, 2010 9:04 pm

phoenlx a écrit :oui , dans le fond ce point rappèle saint seiya, ou la mythologie et l'ambiance "antiquité grecque" sert souvent à donner un fond de décor à l'histoire, et n'est pas toujours réaliste ni allégorique ..

Je trouve quand même qu'Evangelion pousse les choses un peu plus loin que Saint Seiya alors que la mythologie est censée être plus présente dans ce dernier.

Je sais pas comment dire tellement c'est particulier. Hideaki Anno a beau dire, certains éléments forment du sens et, au final, ça sert la dimension philosophique de l'oeuvre qui, elle, est primordiale.

Mais on ne peut pas vraiment aborder l'oeuvre sans la voir dans son ensemble (série + film The End of Evangelion au moins).

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 12:45 pm

Je suis arrivé à l'épisode 7 ( et là je crois que je suis lancé je vais enchainer avec la suite :mrgreen: ) c'est plutôt sympa encore que pour l'instant je ne percoive pas vraiment toutes les allusions bibliques ou autre qui sont évoquées précédement dans le topic, en tout cas, elles ne m'ont pas sauté aux yeux mais j'imagine que c'est par la suite. Par contre c'est une série sympatique par son atmosphère, son rythme et j'aime assez l'ambiance musicale , l'alternance de scènes un peu drôles et légères et de scènes plus graves ( lors des missions ) tout comme le début de relation entre Shinji Ikari et rei, cette dernière bien mystérieuse j'ai hâte d'en savoir plus .. d'habitude je suis pas trop séries de Mecha mais cette dernière se laisse voir ; Au début j'accrochais pas trop au personnage principal , son côté un peu réservé avec sa tronche de déprimé par contre :mrgreen:

EDIT : je suis en train de réaliser que je parle d'Evangelion alors que le topic est consacré à une suite, peut-être devrait-on séparer les posts et les mettre dans un nouveau topic( ?) Il y a combien de saisons et de films parallèles ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 12:54 pm

phoenlx a écrit :Je suis arrivé à l'épisode 7 ( et là je crois que je suis lancé je vais enchainer avec la suite :mrgreen: ) c'est plutôt sympa encore que pour l'instant je ne percoive pas vraiment toutes les allusions bibliques ou autre qui sont évoquées précédement dans le topic, en tout cas, elles ne m'ont pas sauté aux yeux mais j'imagine que c'est par la suite. Par contre c'est une série sympatique par son atmosphère, son rythme et j'aime assez l'ambiance musicale , l'alternance de scènes un peu drôles et légères et de scènes plus graves ( lors des missions ) tout comme le début de relation entre Shinji Ikari et rei, cette dernière bien mystérieuse j'ai hâte d'en savoir plus .. d'habitude je suis pas trop séries de Mecha mais cette dernière se laisse voir ; Au début j'accrochais pas trop au personnage principal , son côté un peu réservé avec sa tronche de déprimé par contre :mrgreen:

EDIT : je suis en train de réaliser que je parle d'Evangelion alors que le topic est consacré à une suite, peut-être devrait-on séparer les posts et les mettre dans un nouveau topic( ?) Il y a combien de saisons et de films parallèles ?

Alors, en tout:
-Une série de 26 épisodes.
-Les Director's cut de 4 épisodes
-Film Death and Rebirth of Evangelion (résumé de la série)
-Film The End of Evangelion (film de conclusion)
-Film Evangelion 1.0
-Film Evangelion 2.0

Pour les allusions religieuses, il y a le nom des Anges (même s'il me semble qu'ils ne sont pas dits directement dans la série).

Sinon, en avançant davantage, il y a pas mal d'imagerie religieuse et des allusions à Eva (ça, c'est présent dès le début), Adam, Lilith...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 12:58 pm

cool tiens par contre à un moment dans l'épisode 5 je crois il y a une espèce de machine phoreuse qui m'a rappelé celle de Matrix 3 qui cherchent à creuser la terre pour atteindre le coeur de Sion :shock: jusqu'à présent je crois que c'est l'épisode qui m'a le plus emballé avec le tout premier qui pose les bases de la série

c'est adapté d'un manga Evangélion ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 1:03 pm

phoenlx a écrit :cool tiens par contre à un moment dans l'épisode 5 je crois il y a une espèce de machine phoreuse qui m'a rappelé celle de Matrix 3 qui cherchent à creuser la terre pour atteindre le coeur de Sion :shock: jusqu'à présent je crois que c'est l'épisode qui m'a le plus emballé avec le tout premier qui pose les bases de la série

c'est adapté d'un manga Evangélion ?

C'est l'inverse, le manga est dérivé de la série (bien qu'il ait commencé sa parution un peu avant pour la promouvoir). Il est actuellement toujours en cours (le rythme de parution est d'un tous les X ans :lol: ).

La machine foreuse, tu parles de l'Ange Ramiel (l'espèce de losange), non ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 1:04 pm

oui voila !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 3:46 pm

Sinon en fait la version de la série que je découvre moi c'est Renewal, c'est bien la série d'origine ? :shock: ou c'est une remasterisation ? d'après mes recherches à l'instant sur le web ça semble être une remasterisation datant des années 2000 (avec ajout de scènes supplémentaires) je pensais que c'était la série initiale que j'étais en train de voir mais en réalité non

Bon sinon, je suis arrivé à l'épisode 9 , je préfère poster une critique dans plusieurs épisodes pour l'instant je dirais pas que je suis scotché (je pense pas que ça deviendra une de mes séries cultes mais je prend tout de même du plaisir à la voir et je préfère attendre une vision plus globale et l'embrasser totalement pour émettre un avis vraiment objectif.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 3:50 pm

phoenlx a écrit :Sinon en fait la version de la série que je découvre moi c'est Renewal, c'est bien la série d'origine ? :shock: ou c'est une remasterisation ? d'après mes recherches à l'instant sur le web ça semble être une remasterisation datant des années 2000 (avec ajout de scènes supplémentaires) je pensais que c'était la série initiale que j'étais en train de voir mais en réalité non

Bon sinon, je suis arrivé à l'épisode 9 , je préfère poster une critique dans plusieurs épisodes pour l'instant je dirais pas que je suis scotché (je pense pas que ça deviendra une de mes séries cultes mais je prend tout de même du plaisir à la voir et je préfère attendre une vision plus globale et l'embrasser totalement pour émettre un avis vraiment objectif.

Il n'y a qu'une version de la série remasterisée ensuite une ou deux fois. Par contre, les épisodes 21 à 24 ont eu droit à un montage director's cut, mais c'est tout.

Pour la série, attends de voir la suite (là c'est encore un peu le "monstre de la semaine". L'aspect psychologique sera beaucoup plus développé ensuite).
Le dernier acte (à partir de l'épisode 17) est vraiment énorme, ça serait dommage que tu loupes ça.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 3:50 pm

Image

c'est quoi au juste les différences avec la version non renewal ? ya des scènes en moins ou différentes ?

EDIT
oups désolé, posté après toi
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 3:56 pm

Andromeda Shun a écrit :Pour la série, attends de voir la suite (là c'est encore un peu le "monstre de la semaine". L'aspect psychologique sera beaucoup plus développé ensuite).


justement c'est un des côtés qui m'a un peu surpris, si les épisodes se suivent (apparition progressive de nouveaux persos, des différents enfants pilotes un à un etc) je m'attendais à un truc moins .. répétitif là c'est toujours un peu le même principe avec les scènes dans la vie civile ( les moments d'humour etc) puis vers la fin ou le milieu l'apparition de l'ange et le combat qui évidement se termine toujours bien :lol: Moment certes sympatique que les combats entre les évangelion et les anges mais au bout d'un moment ça se ressemble un peu et ça ferait presque sentai en anime ( bon je grossi le trait :mrgreen: ) mais ça reste plaisant, plaisant non pas finalement pour ce à quoi je m'attendais ( je m'attendais à de la profondeur, une série grave, triste, finalement c'est un mélange d'émotions , de scènes drôles , parfois un peu coquines :mrgreen: les scènes à l'école tout ça , c'est pas du tout ce que je m'attendais à voir et ( mais c'est sans doute le fait que je suis finalement pas si habitué à l'animation que ça) ya des moments où je me sentirais presque davantage devant un Shojo qu'un shonen
surprenant donc mais pas déplaisant, j'aime bien :)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 4:10 pm

je m'attendais à de la profondeur, une série grave, triste, finalement c'est un mélange d'émotions , de scènes drôles , parfois un peu coquines Mr. Green les scènes à l'école tout ça , c'est pas du tout ce que je m'attendais à voir et ( mais c'est sans doute le fait que je suis finalement pas si habitué à l'animation que ça) ya des moments où je me sentirais presque davantage devant un Shojo qu'un shonen

(Tombe par terre !)


Euh... En fait, ce à quoi tu t'attendais, à partir de l'épisode 17, c'est exactement ça sauf que je crois que ça va être beaucoup plus violent et torture mentale que ce que tu t'imagines (quand je t'ai lu parler d'une série écolière, je suis tombé à la renverse).

Le dernier acte, c'est plus un drame psychologique qu'une série de méchas (beaucoup moins présents).

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 4:13 pm

cool alors faudrait que j'accélère :lol: :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 4:15 pm

J'en profite pour évoquer rapidement l'affaire de la fin de la série.

Pour certaines raisons, les épisodes 25 et 26 n'ont pas pu suivre le scénario voulu par Anno. Du coup, ces derniers épisodes, très controversés, sont présentés sous une forme expérimentale et sont complètement abstraits (ils traitent des thèmes de la série mais pas du tout de l'histoire).

Le film The End of Evangelion (absent des coffrets Dybex de la série mais sorti avec le film Death and Rebirth of Evangelion au début des années 2000) a été crée afin de proposer une "vraie" fin à la série.

The End of Evangelion est un film que je trouve absolument magnifique (mais très violent et très torture mentale) et j'ai envie de mettre un petit lien vers cette superbe vidéo hommage.


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 03, 2010 4:17 pm

oki ben je verrai la vidéo après avoir vu les 26 :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » dim. oct. 03, 2010 4:25 pm

phoenlx a écrit :oki ben je verrai la vidéo après avoir vu les 26 :mrgreen:

C'est un peu spoiler mais pas plus qu'une bande-annonce de film (et, au point où tu en es de la série, je pense pas que tu comprendrais grand chose de toute façon, ça te semblera plus bizarre qu'autre chose).

Je pense que tu peux la voir si tu le veux.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. oct. 05, 2010 4:55 pm

ouille le forum arrête pas de bugger aujourd'hui
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. oct. 05, 2010 5:08 pm

j'ai avancé jusqu'a l'épisode 13 , ça commence à devenir intéressant 8-) jusqu'à présent le 13 et peut-être aussi le 12 sont mes préférés avec le 1 .. j'aime bien aimé l'espèce de tentative de hacking du système, et il donne envie d'en savoir plus sur Ritsuko et le mystère de sa mère .. Jusqu'à présent Evangelion est une série pour laquelle j'aime pas spécialement les persos principaux ( les enfants m'énervent, surtout Shinji avec son caractère effacé " je fais tout ce qu'on me demande sans broncher" et l'autre la asuka avec ses colères de gamine :lol: Heureusement qu'il y a toute une gamme de persos secondaires plus intéressants et mystérieux , à commencer par le père de Shinji, ou encore Katsuragi, son père mystérieux aussi et justement Ritsuko ... Hâte d'en savoir plus notamment sur les évênements du Second Impact je suis heureux que la série avance un peu car jusque là ya des moments je me sentais un peu dans l'ambiance sentai version dessin animé : l'ennemi arrive hop on envoit les Eva avec la musique et voilà :lol: :lol:

J'aime bien cette image du second impact (on dirait des ailes et je pense que c'est voulu , ça me fait penser aux anges à ailes multiples, les séraphins, ceux qui inspirent aussi le surplis d'Hadès dans saint seiya 8-) )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » mar. oct. 05, 2010 6:06 pm

Bah, c'est purement voulu oui. Ca fait partie de l'histoire (mais bon, je sais plus si à ce stade on connait les circonstances exactes du Second Impact).

Pour Shinji, je sais pas si tu changeras d'avis, mais Asuka crois-moi qu'elle n'est pas du tout celle qu'on imagine au début. C'est certainement le personnage le plus profond et le plus tourmenté de la série.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. oct. 05, 2010 6:08 pm

d'ac , pinaise il va falloir le méga renversement pour changer mon impression parceque là c'est mal barré ( ya des moments où j'ai l'impression qu'elle me gâche à elle seule la série, c'est un peu ma tête de turc pour le moment :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » mar. oct. 05, 2010 6:38 pm

phoenlx a écrit :d'ac , pinaise il va falloir le méga renversement pour changer mon impression parceque là c'est mal barré ( ya des moments où j'ai l'impression qu'elle me gâche à elle seule la série, c'est un peu ma tête de turc pour le moment :lol: )

Et pourtant crois-moi qu'elle en a énormément encaissé (d'où son comportement d'ailleurs)... et que le pire reste encore à venir.

Les deux personnages que tu détestes, justement, sont la représentation même de la fragilité de l'esprit humain dans la série, le but d'Anno lors du dernier acte et du film The End of Evangelion est de les faire souffrir, de les détruire de la manière la plus sadique possible.



Quelques extraits sans gros spoiler (j'ai trié) de critiques du film The End of Evangelion (sachant qu'il y a énormément d'avis très différents sur ce film).

Ca te donnera une petite idée de ce à quoi on peut s'attendre de la fin de la série.



La dif­fé­rence pri­mor­diale, selon moi entre les deux conclu­sions est que l'une est une in­vi­ta­tion à s'ou­vrir au monde, alors que l'autre (celle du film) est d'un pes­si­misme assez ef­frayant. Ab­so­lu­ment tout ce qui avait été ac­quis dans la série, au fil du film, est à un mo­ment ou un autre perdu. Anno prend un malin plai­sir à lais­ser ses per­son­nages es­pé­rer, pour les dé­truire de la ma­nière la plus hor­rible pos­sible.

The End of Evan­ge­lion est un film tel­le­ment mal­sain que l'on est en droit d'at­tendre une conclu­sion jus­ti­fiant toute cette ébauche de sang, de morts et de vio­lence gra­tuite. Ce film n'est cer­tai­ne­ment pas à re­com­man­der à tous, car il est à la fois très éprou­vant mo­ra­le­ment, mais aussi gra­phi­que­ment.


http://www.krinein.com/manga/neon-genesis-evangelion-les-films-1817.html



Ikari Shinji may be the focal point of Evangelion, but he is the driving force behind End of Evanglion. No matter how you look at the movie, there is no doubt that this is Shinji’s story. Much of the franchise’s success is attributed to the fact that many of Ikari’s grievances ring true within the hearts of the viewers. His fears, uncertainties, and fallacies accurately reflect what it is to be human. While his actions in the movie may be utterly detestable, there is not a moment where his emotions are unbelievable.

Shinji’s severe mental breakdown, however, is where an irrevocable schism of opinion occurs. Quite literally, the vast majority of the second half is devoted to showing the inside of Ikari’s distraught mind. While some viewers may lament the lack of coherent storytelling, this is probably the only way to rip away all the pretentious buffers a Shinji-type character creates around himself. Using some freakishly phantasmagoric imagery, End of Evangelion performs a vivid psychological lobotomy on the mentally disturbed Ikari… and the results are not pretty. His deep, oedipal longing for his mother, his parasitic need for others, his destructive sexual frustrations and, most importantly, his escapist attitude towards life, absolutely everything undergoes extensive scrutiny. Yet, the movie never ends up sounding like a psychology text book. In a stroke of artistic genius, the movie effectively manages to hold up a mirror to the audience asking, “how are you any different?”


http://www.nihonreview.com/anime/neon-genesis-evangelion-end-of-evangelion/



My final words on The End of Evangelion are this: it’s not a film about giant robots. It’s not a film about the end of the world. And it’s most definitely not an action film. It’s a film that showcases the fragile and emotional nature of its characters and their relationships with each other.

When there is destruction, there is always rebirth. It might not work out the way one thinks, but that’s ultimately the beauty if the film.


http://www.isugoi.com/the-end-of-evangelion-review/

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. oct. 05, 2010 6:42 pm

J'aime bien les oeuvres sombres profondes philosophiquement et sérieuses donc sur ce point, je crois que le film va me plaire !! J'aime bien les ambiances de tragédies, j'aime bien quand les clichés sont bousculés (le héros ne s'en sort pas bien forcément à la fin etc)

mais en revenche, j'apprécie aussi quand il y a une lueur d'espoir dans l'obscurité (les oeuvres uniquement pessimiste sans espoir, j'ai souvent du mal , c'est pour ça d'ailleurs je crois que j'ai souvent du mal avec le genre apocalyptique, surtout au cinéma comme il est traité dans certains films, ça me donne le cafard et je préfère souvent la SF plus optimiste, ou en tout cas, qui mélange pessimisme profond et espoir mince mais persistant) Sur ce que tu me dis je crois que la série et le film vont me plaire et me déplaire chacun dans leur genre :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Messagepar Schierke » mar. oct. 05, 2010 6:52 pm

phoenlx a écrit :J'aime bien les oeuvres sombres profondes philosophiquement et sérieuses donc sur ce point, je crois que le film va me plaire !! J'aime bien les ambiances de tragédies, j'aime bien quand les clichés sont bousculés (le héros ne s'en sort pas bien forcément à la fin etc)

mais en revenche, j'apprécie aussi quand il y a une lueur d'espoir dans l'obscurité (les oeuvres uniquement pessimiste sans espoir, j'ai souvent du mal , c'est pour ça d'ailleurs je crois que j'ai souvent du mal avec le genre apocalyptique, surtout au cinéma comme il est traité dans certains films, ça me donne le cafard et je préfère souvent la SF plus optimiste, ou en tout cas, qui mélange pessimisme profond et espoir mince mais persistant) Sur ce que tu me dis je crois que la série et le film vont me plaire et me déplaire chacun dans leur genre :lol:

Te plaire et te déplaire en même temps ? Pas logique mais, vu l'oeuvre, totalement normal. :lol:

Dire qu'il n'y a pas une lueur d'espoir, la fin de la série (si on y survit) est quand même assez optimiste.

La fin d'End of Evangelion, elle, est incroyablement "pessimiste" mais n'a rien d'une bad ending, ni d'une happy ending. Ca va bien au-delà de ça, c'est beaucoup plus fort, presque mythologique.

Au final, Evangelion est une oeuvre qui parle de choix et de la nécessité de voir le monde changer. Shinji est l'incarnation de la personne qui évite les choix et se les laisse imposer.

Les choix peuvent être bons ou mauvais ou ne pas l'être (faire du mal comme du bien selon les cas et les personnes concernées) mais, tant qu'ils sont pris en connaissance de cause, ils sont toujours fondés.

Ce qui fait tout l'intérêt du film, c'est que Shinji est un personnage profondément lâche et égoïste, un être méprisable et tourmenté mais incroyablement humain.

Et malgré cela, même avec toutes les meilleures intentions du monde, l'être humain n'a pas forcément la force nécessaire pour créer son propre bonheur. C'est peut-être là la raison d'une fin extrêmement ambigue.


Retourner vers « Evangelion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité