Critique, analyse et histoire de Dragon Ball

Rubrique générale autour de Dragon Ball, pour parler de sujets divers et en vrac sur la franchise, discussions légères, humour, parodies, fanarts, événements, émissions, reportages, etc.
Somewhere
Fin du monde - Renouveau
Fin du monde - Renouveau
Avatar du membre
Messages : 64180
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Critique, analyse et histoire de Dragon Ball

Messagepar Somewhere » sam. avr. 11, 2015 3:12 pm

Image

Dragon Ball a été créé en 1984 par un jeune mangaka de trente ans Akira Toriyama qui travaille alors pour l'éditeur Shūeisha. La prépublication du manga débute le 3 décembre 1984 dans le numéro 51 de la revue japonaise Weekly Shōnen Jump. L'aspect authentique des personnages et l'atmosphère font de cette histoire un véritable succès. En septembre 1985 sort le premier tome de Dragon Ball et une adaptation télévisée de la série apparaît sur Fuji TV le 26 février 1986. Rapidement, le personnage principal Son Goku devient la vedette de spots publicitaires et Akira Toriyama est invité dans bon nombre d'émissions télévisées japonaises. N'existant plus que par Dragon Ball, Toriyama étouffe. Pour pouvoir s'échapper de ses obligations, l'auteur dessine quelques courts récits parallèles à cet univers, mais faute de temps, et malgré l'aide de ses collaborateurs du studio Bird, Toriyama est obligé de se consacrer exclusivement aux aventures de Son Goku. En 1988, Toriyama décide alors de mettre fin à sa série après quatre ans de succès. Il commence par vieillir les personnages et leur fait vivre une ultime aventure où ils combattent le mal incarné de leur planète : le démon Piccolo Daimaô.

Image

Mais Shūeisha, l'éditeur de Dragon Ball, refuse l'arrêt de la série. Toriyama finit par céder à la pression mais cette suite n'est pas produite suffisamment vite pour que Toei Animation, producteur de la série animée de Dragon Ball, en réalise l'adaptation. La série Dragon Ball s'arrête alors au 153e épisode (qui correspond au premier chapitre du tome 17) et reprendra la suite sous le nom de Dragon Ball Z le 19 avril 1989 toujours sur Fuji TV.

Image

Grâce au tournant Dragon Ball Z, le manga connait un succès phénoménal et donne à Toriyama une notoriété internationale. La série permet à Akira Toriyama de devenir l'un des mangakas les mieux payés du Japon et le manga est traduit dans un grand nombre de langues notamment coréen, italien, chinois, français, catalan et espagnol (les anglophones découvriront cet univers un peu plus tard). La nouvelle série évolue et on constate qu'entre les animes Dragon Ball et Dragon Ball Z, l'approche est relativement différente. Dragon Ball qui raconte la jeunesse de Son Goku garde un ton essentiellement humoristique, tandis que Dragon Ball Z qui met en scène Son Goku adulte et père de famille se focalise plus sur les combats que sur l'humour. Mais malgré ce succès, Toriyama n'en est pas moins lassé des aventures de ses héros. Ainsi, il alourdit les intrigues pour l'arc Freezer (et notamment dans l'anime faisant de cet arc le plus lent de la saga).

Image

La série chute alors dans les sondages. Toriyama lance en parallèle une nouvelle série, Cashman, mais qui n'a pas du tout le succès que Dragon Ball a eu. Il revient alors malgré lui sur Dragon Ball pour retrouver un second souffle et réalise l'un des arcs les plus complexes et les plus réussis de la série, celui des cyborgs de l'armée du Ruban Rouge et de Cell.

Image

En 1992, Toriyama songe à conclure définitivement Dragon Ball à l'issue du combat contre Cell mais l'échec éditorial de Cashman le décide à poursuivre les aventures de Son Goku pour un ultime arc, celui de Buu.



Finalement, Toriyama mène Dragon Ball tambour battant jusqu'en mai 1995. La pré-publication du manga se termine alors dans le numéro 25 du Weekly Shonen Jump. Le quarante-deuxième et dernier volume relié du manga sort quand à lui en août 1995.

Image

Aujourd'hui, Dragon Ball est l'un des mangas les plus vendus et célèbres au monde avec ses 230 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, et l'univers et le style de Toriyama ont inspiré un grand nombre de mangakas de la génération actuelle.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103442
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Critique, analyse et histoire de Dragon Ball

Messagepar Scarabéaware » sam. avr. 11, 2015 11:22 pm

Ben dis donc...vouloir plomber son oeuvre pendant l'arc Freezer, heureusement qu'il aura pas réussi lol. C'est dingue de voir comme il a voulu à plusieurs reprises s'en dégager, heureusement qu'à chaque fois il a continué pour aller jusqu'à Buu :D.
Faut vraiment qu'il se plaise mieux dans l'humour et désire pouvoir ne pas être prisonnier du succès. En fait on peut comprendre qu'il laisse faire avec l'humour actuellement vu comme ça :transpire:
Bonne idée ce topic pour voir d'une autre façon ;)
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Retourner vers « Kamé House - Le coin détente »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité