Edgar Allan Poe

Films et littérature fantastiques ou d'épouvante. Entre autres sujets abordés ici : les récits surnaturels et surréalistes, romans et films de loups-garous, fantômes, vampires (tel Dracula), monstres de la Hammer, romans d'Edgar Poe, Stephen King, Richard Matheson, films d'horreur divers, slashers, gialli, thrillers horrifiques, Night Shyamalan, Guillermo Del Toro, Romero, Dario Argento, Mario Bava, Christophe Gans, David Cronenberg et bien d'autres réalisateurs sont à l'honneur ainsi que l'écrivain H.P. Lovecraft auteur du fameux mythe de Chtulhu.
Doctor Jones
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar de l’utilisateur
Messages : 16079
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Edgar Allan Poe

Messagepar Doctor Jones » ven. sept. 09, 2005 11:43 am

j'ai décider de créer un topic sur Edgar Allan Poe afin d'en apprendre un peu plus sur lui et sur ces oeuvres le plus souvent très sombre car il n'a pas eu une vie facile.
Image
http://www.cafardcosmique.com/auteur/poe.edgar.html
http://perso.wanadoo.fr/oscurantis/biogpoe.htm
Un film sur sa vie sera réalisé par Sylvester Stallone , le tournage commencera cet automne. Je tient à préciser que Stallone est un admirateur des oeuvres d'Edgar Allan Poe.
Modifié en dernier par Doctor Jones le lun. janv. 11, 2010 6:05 pm, modifié 1 fois.

Doctor Jones
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar de l’utilisateur
Messages : 16079
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » ven. sept. 09, 2005 11:54 am

Doté d'une vaste intelligence, Edgar Allan Poe était un homme très courtois mais d'une férocité sans égale, et était habité de rêveries parmi les plus étranges qui aient jamais traversé un esprit humain.
Dès l'enfance il lisait Byron, Coleridge et la plupart des romantiques de son époque. Il a aussi beaucoup lu d'ouvrages traitant des cosmogonies scientifiques, des sciences naturelles et du mysticisme.
Dans sa vie, il a perdu toutes les femmes qu'il a aimées, il s'est brouillé avec toutes les personnes qui auraient pu lui venir en aide. Il vécut dans une misère presque constante, même s'il a connu de son vivant une certaine célébrité, surtout par ses activités de journaliste.
Il est l'auteur de nombreuses nouvelles et de poèmes. Nombre de ses ?uvres ont été traduites en français par Charles Baudelaire et Stéphane Mallarmé. On en trouve quelques-unes en accès libre sur le web. Il est également le créateur du personnage de Dupin, détective exceptionnellement intelligent, qui inspira le Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle.

Il eut une grande influence sur de nombreux écrivains comme Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé, mais aussi Émile Gaboriau, Paul Valéry, Jules Verne, Villiers de l'Isle-Adam, et dans une moindre mesure Fedor Dostoïevski et Conan Doyle. Mais son véritable héritier est Lovecraft qui va partir de l'?uvre de Poe pour explorer des gouffres encore plus terrifiants.
Pendant longtemps, on se trompa sur son compte en France car il fut victime, d'une part, d'une étude psychologique faite par Marie Bonaparte et dénoncée par l'universitaire Claude Richard comme une escroquerie scientifique et intellectuelle, et d'autre part, de Charles Baudelaire lui-même, son introducteur en France, qui se reconnaissait dans cet écrivain hanté et misérable et le présentait avec trop d'insistance comme le parangon des poètes maudits et sulfureux.
Aujourd'hui, son influence se poursuit dans la littérature britannique, comme le prouve l'oeuvre de Joanne Kathleen Rowling (voir Harry Potter et la coupe de feu). Nombre de ses oeuvres ont été portées au cinéma et dans la bande dessinée. Le groupe de hard rock Iron Maiden a adapté également Murders in a rue Morgue (Double assassiant dans la rue Morgue en français). Ray Bradbury, qui s'est également largement inspiré de Poe et qui ne s'est jamais caché de son adoration, a consacré un chapitre intégral dans ses Chroniques martiennes combinant avec brio des bribes et des personnages des oeuvres de Poe dont Le Masque de la Mort Rouge et Le Puits et le pendule( source Manucorp.com)

un poème d'Edgar Allan Poe

ESPRITS DES MORTS
par Edgar Poe



Ton âme se trouvera seule,
Parmi les sombres pensées de la grise pierre tombale.
Personne, dans toute la foule, pour t'épier
A ton heure de secret :



Garde le silence en cette solitude,
Qui n'est pas l'abandon, car alors
Les esprits des morts qui étaient
Avec toi de leur vivant sont à nouveau,
Dans la mort, autour de toi, et leur volonté
Va te couvrir de son ombre : ne bouge pas.



La nuit, claire pourtant, se rembrunira.
Et, de leur suprême trône céleste,
Les étoiles n'abaisseront plus sur nous
Leurs regards pleins de lumière - espérance donnée aux mortels -
Mais leurs globes rougeoyants, sans un rayon,
Paraîtront à ta lassitude
Étre un feu et une fièvre
Qui voudraient s'attacher à toi pour toujours.



Voici, maintenant, des pensées que tu ne banniras pas,
Voici, maintenant des visions qui ne s'évanouiront pas,
De ton esprit elles ne s'en iront
Plus comme la goutte de rosée s'en va de l'herbe.



La brise - le souffle de Dieu - est au repos.
Et la brume sur la colline,
Pleine d'ombre - pleine d'ombre sans déchirure encore,
Est un symbole et un signe.
La façon dont elle s'accroche aux arbres,
Un mystère d'entre les mystères.( source comnet.ca)


http://www.comnet.ca/~forrest/francais/oeuvres.html sur ce site vous trouverez ses contes et ses poèmes
Image

Doctor Jones
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar de l’utilisateur
Messages : 16079
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » ven. sept. 09, 2005 12:06 pm

Il me fait un peu flipper pas vous?

Conan le Cimmerien
Maison des Gémeaux
Maison des Gémeaux
Avatar de l’utilisateur
Messages : 411
Enregistré le : dim. nov. 20, 2005 8:59 pm

Messagepar Conan le Cimmerien » ven. sept. 09, 2005 12:25 pm

Fabio a écrit :Il me fait un peu flipper pas vous?


c un peu glauque mais c'est ça qu'est bien !!

Roland
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar de l’utilisateur
Messages : 1904
Enregistré le : ven. avr. 22, 2005 12:34 pm
Localisation : en haut de la Tour Sombre
Contact :

Messagepar Roland » sam. sept. 10, 2005 6:11 pm

moi personnellement j'aime bien
Je ne vise pas avec ma main, celle qui vise avec sa main a oublié le visage de son père. Je vise avec mon oeil.
Je ne tire pas avec ma main, celle qui tire avec sa main a oublié le visage de son père. Je tire avec mon esprit.
Je ne tue pas avec mon arme, celle qui tue avec son arme a oublié le visage de son père... Je tue avec mon Coeur

Conan le Cimmerien
Maison des Gémeaux
Maison des Gémeaux
Avatar de l’utilisateur
Messages : 411
Enregistré le : dim. nov. 20, 2005 8:59 pm

Messagepar Conan le Cimmerien » sam. sept. 10, 2005 6:26 pm

personnage de Dupin, détective exceptionnellement intelligent


§ Double assassinat dans la rue morgue , nouvelle célébre de ses histoires fantastiques. Le coupable est surprenant .....

Poe touche au surnaturel même dans sa poésie, avec son poéme célébre le Corbeau, où le volatile est l'incarnation se son chagrin , son nom est "jamais plus" nevermore, car jamais plus, le chagrin ne quitera sa vie et son esprit , tel le volatile perché au bord de son toit , à jamais.

Conan nevermore

**********************************

The Raven
by Edgar Allan Poe

Once upon a midnight dreary, while I pondered, weak and weary,
Over many a quaint and curious volume of forgotten lore,
While I nodded, nearly napping, suddenly there came a tapping,
As of some one gently rapping, rapping at my chamber door.
"'Tis some visitor," I muttered, "tapping at my chamber door-
Only this, and nothing more."

Ah, distinctly I remember it was in the bleak December,
And each separate dying ember wrought its ghost upon the floor.
Eagerly I wished the morrow;- vainly I had sought to borrow
From my books surcease of sorrow- sorrow for the lost Lenore-
For the rare and radiant maiden whom the angels name Lenore-
Nameless here for evermore.

And the silken sad uncertain rustling of each purple curtain
Thrilled me- filled me with fantastic terrors never felt before;
So that now, to still the beating of my heart, I stood repeating,
"'Tis some visitor entreating entrance at my chamber door-
Some late visitor entreating entrance at my chamber door;-
This it is, and nothing more."

Presently my soul grew stronger; hesitating then no longer,
"Sir," said I, "or Madam, truly your forgiveness I implore;
But the fact is I was napping, and so gently you came rapping,
And so faintly you came tapping, tapping at my chamber door,
That I scarce was sure I heard you"- here I opened wide the door;-
Darkness there, and nothing more.

Deep into that darkness peering, long I stood there wondering,
fearing,
Doubting, dreaming dreams no mortals ever dared to dream before;
But the silence was unbroken, and the stillness gave no token,
And the only word there spoken was the whispered word, "Lenore!"
This I whispered, and an echo murmured back the word, "Lenore!"-
Merely this, and nothing more.

Back into the chamber turning, all my soul within me burning,
Soon again I heard a tapping somewhat louder than before.
"Surely," said I, "surely that is something at my window lattice:
Let me see, then, what thereat is, and this mystery explore-
Let my heart be still a moment and this mystery explore;-
'Tis the wind and nothing more."

Open here I flung the shutter, when, with many a flirt and
flutter,
In there stepped a stately raven of the saintly days of yore;
Not the least obeisance made he; not a minute stopped or stayed
he;
But, with mien of lord or lady, perched above my chamber door-
Perched upon a bust of Pallas just above my chamber door-
Perched, and sat, and nothing more.

Then this ebony bird beguiling my sad fancy into smiling,
By the grave and stern decorum of the countenance it wore.
"Though thy crest be shorn and shaven, thou," I said, "art sure no
craven,
Ghastly grim and ancient raven wandering from the Nightly shore-
Tell me what thy lordly name is on the Night's Plutonian shore!"
Quoth the Raven, "Nevermore."

Much I marvelled this ungainly fowl to hear discourse so plainly,
Though its answer little meaning- little relevancy bore;
For we cannot help agreeing that no living human being
Ever yet was blest with seeing bird above his chamber door-
Bird or beast upon the sculptured bust above his chamber door,
With such name as "Nevermore."

But the raven, sitting lonely on the placid bust, spoke only
That one word, as if his soul in that one word he did outpour.
Nothing further then he uttered- not a feather then he fluttered-
Till I scarcely more than muttered, "other friends have flown
before-
On the morrow he will leave me, as my hopes have flown before."
Then the bird said, "Nevermore."

Startled at the stillness broken by reply so aptly spoken,
"Doubtless," said I, "what it utters is its only stock and store,
Caught from some unhappy master whom unmerciful Disaster
Followed fast and followed faster till his songs one burden bore-
Till the dirges of his Hope that melancholy burden bore
Of 'Never- nevermore'."

But the Raven still beguiling all my fancy into smiling,
Straight I wheeled a cushioned seat in front of bird, and bust and
door;
Then upon the velvet sinking, I betook myself to linking
Fancy unto fancy, thinking what this ominous bird of yore-
What this grim, ungainly, ghastly, gaunt and ominous bird of yore
Meant in croaking "Nevermore."

This I sat engaged in guessing, but no syllable expressing
To the fowl whose fiery eyes now burned into my bosom's core;
This and more I sat divining, with my head at ease reclining
On the cushion's velvet lining that the lamplight gloated o'er,
But whose velvet violet lining with the lamplight gloating o'er,
She shall press, ah, nevermore!

Then methought the air grew denser, perfumed from an unseen censer
Swung by Seraphim whose footfalls tinkled on the tufted floor.
"Wretch," I cried, "thy God hath lent thee- by these angels he
hath sent thee
Respite- respite and nepenthe, from thy memories of Lenore!
Quaff, oh quaff this kind nepenthe and forget this lost Lenore!"
Quoth the Raven, "Nevermore."

"Prophet!" said I, "thing of evil!- prophet still, if bird or
devil!-
Whether Tempter sent, or whether tempest tossed thee here ashore,
Desolate yet all undaunted, on this desert land enchanted-
On this home by horror haunted- tell me truly, I implore-
Is there- is there balm in Gilead?- tell me- tell me, I implore!"
Quoth the Raven, "Nevermore."

"Prophet!" said I, "thing of evil- prophet still, if bird or
devil!
By that Heaven that bends above us- by that God we both adore-
Tell this soul with sorrow laden if, within the distant Aidenn,
It shall clasp a sainted maiden whom the angels name Lenore-
Clasp a rare and radiant maiden whom the angels name Lenore."
Quoth the Raven, "Nevermore."

"Be that word our sign in parting, bird or fiend," I shrieked,
upstarting-
"Get thee back into the tempest and the Night's Plutonian shore!
Leave no black plume as a token of that lie thy soul hath spoken!
Leave my loneliness unbroken!- quit the bust above my door!
Take thy beak from out my heart, and take thy form from off my
door!"
Quoth the Raven, "Nevermore."

And the Raven, never flitting, still is sitting, still is sitting
On the pallid bust of Pallas just above my chamber door;
And his eyes have all the seeming of a demon's that is dreaming,
And the lamplight o'er him streaming throws his shadow on the
floor;
And my soul from out that shadow that lies floating on the floor
Shall be lifted- nevermore!

feedback
Blue Graad
Blue Graad
Avatar de l’utilisateur
Messages : 6131
Enregistré le : mer. avr. 06, 2005 11:23 am
Localisation : A l'auberge
Contact :

Messagepar feedback » jeu. sept. 29, 2005 4:15 pm

poe est l'un des maitres de la littérature fantastique, j'aime beaucoup!

ayoros13
divinité éveillée
divinité éveillée
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8232
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » lun. janv. 11, 2010 2:12 pm

Poe je n'ai jamais lu (enfin quoi que peut etre quelques nouvelles) mais c'est le maitre à penser de Baudelaire, j'ai appris cela en cours il y a quelques semaines.
L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête » Pascal

Doctor Jones
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar de l’utilisateur
Messages : 16079
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » lun. janv. 11, 2010 2:33 pm

C'est l'écrivain préféré de Stallone.

Madrygin
La Giudeca
La Giudeca
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4915
Enregistré le : mer. juin 04, 2008 3:47 pm

Messagepar Madrygin » lun. janv. 11, 2010 5:19 pm

Ca me fait penser que je m'étais promis de le lire et que je l'ai pas encore fait. En plus je l'avais trouvé en ebook mais bon, c'est moins bien que le papier je trouve.
Groupie professionnelle

ayoros13
divinité éveillée
divinité éveillée
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8232
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » lun. janv. 11, 2010 5:22 pm

Madrygin a écrit :Ca me fait penser que je m'étais promis de le lire et que je l'ai pas encore fait. En plus je l'avais trouvé en ebook mais bon, c'est moins bien que le papier je trouve.



oui lire sur le pc ca fait mal aux yeux
L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête » Pascal

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar de l’utilisateur
Messages : 230387
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Contact :

Messagepar phoenlx » lun. janv. 11, 2010 5:23 pm

J'ai bien lu ce que tu écris au début du topic fabien ? Un film sur Poe par Stallone ? :shock: Il sort quand ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ayoros13
divinité éveillée
divinité éveillée
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8232
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » lun. janv. 11, 2010 5:30 pm

phoenlx a écrit :J'ai bien lu ce que tu écris au début du topic fabien ? Un film sur Poe par Stallone ? :shock: Il sort quand ?


apprend à lire, fab à juste dit que poe était l'écrivain préféré de silvestre :lol:
L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête » Pascal

Doctor Jones
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar de l’utilisateur
Messages : 16079
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » lun. janv. 11, 2010 6:05 pm

ayoros13 a écrit :
phoenlx a écrit :J'ai bien lu ce que tu écris au début du topic fabien ? Un film sur Poe par Stallone ? :shock: Il sort quand ?


apprend à lire, fab à juste dit que poe était l'écrivain préféré de silvestre :lol:


Il veut réaliser un film sur Poe, il la toujours affirmé.

ayoros13
divinité éveillée
divinité éveillée
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8232
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » lun. janv. 11, 2010 6:07 pm

Dr.Jones a écrit :
ayoros13 a écrit :
phoenlx a écrit :J'ai bien lu ce que tu écris au début du topic fabien ? Un film sur Poe par Stallone ? :shock: Il sort quand ?


apprend à lire, fab à juste dit que poe était l'écrivain préféré de silvestre :lol:


Il veut réaliser un film sur Poe, il la toujours affirmé.



ha j'avais pas vu que t'avais écrit ca, j'ai juste lu le poste où tu dis que c'est l'écrivain préféré de stalone[/u]
L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête » Pascal

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar de l’utilisateur
Messages : 230387
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Contact :

Messagepar phoenlx » lun. janv. 11, 2010 6:36 pm

Le peu que j'ai lu de Poe c'était vraiment assez sombre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Horreur - Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité