• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

Rubrique consacrée au mythe de Cthulhu et à l'oeuvre du célèbre écrivain Howard Phillips Lovecraft, romans, nouvelles, thématiques abordées, adaptations pour la TV, le cinéma...
N'hésitez pas aussi à visiter notre jeu de rôle entre forumeurs sur cet univers.
SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar SauronGorthaur » ven. oct. 20, 2017 11:10 pm

Le Mythe de Cthulhu à ça de particulier que Lovecraft n'est pas son seul créateur. Il en est LE créateur, mais il a échangé avec d'autres écrivains qui ont en même temps que lui et après sa mort, fortement contribué à rendre son Univers plus développé et populaire.

August Derleth est le plus important de ces auteurs. Dans un sens, il est le "fils" spirituel de Lovecraft, et dans sa démarche, est un peu le Christopher Tolkien de Lovecraft, même si la comparaison - qui est de moi - est assez limitée. Après tout, Christopher Tolkien n'a rien inventé de ce qu'il publie, et n'a pas cherché à s'approprier l'oeuvre de son père.

Image

August William Derleth, né le 24 février 1909 à Sauk City, dans le Wisconsin, et mort le 4 juillet 1971, est un écrivain et anthologiste américain. Bien qu'il soit surtout connu pour avoir été le premier à publier les écrits de H. P. Lovecraft et pour ses propres contributions au Mythe de Cthulhu, Derleth est également un écrivain régionaliste notable. Il produit par ailleurs de la fiction historique, de la poésie, des romans policiers, de la science-fiction et des biographies.

Titulaire de la Bourse Guggenheim en 1938, Derleth considère la Sac Prairie Saga comme son travail le plus sérieux ; il s'agit d'une série de fictions, fictions historiques et de travaux naturalistes destinés à saisir la vie dans le Wisconsin telle qu'il la connaît.

Contemporain du "Maître de Providence", la première rencontre entre Derleth et Lovecraft est épistolaire (ils ne se rencontrent d'ailleurs jamais physiquement). En 1926, Derleth, alors âgé de 17 ans, envoie une lettre à Lovecraft, dans le simple but de lui demander un renseignement concernant la manière d'aborder un récit fantastique. Cette première correspondance constitue le point de départ d'une longue amitié qui dura 12 ans, jusqu'à la mort de Lovecraft. Ce dernier (qui surnommait affectueusement Derleth « le gamin ») fit même apparaître son correspondant, sous forme de clin d'œil dans plusieurs de ses nouvelles sous l'identité du Comte d'Erlette, gentilhomme français du XVIIIe siècle (Derleth avait, semble-t-il, une lointaine ascendance française), auteur d'un des grimoires blasphématoires du Mythe de Cthulhu : le sinistre Culte des Goules.

Pendant plusieurs années, August Derleth gagne sa vie comme enseignant (il est membre du comité directeur et de la "Parent-Teacher Association" - organisme typiquement anglo saxon regroupant les enseignants et parents d'élèves - du lycée de Sauk City), noveliste, romancier et animateur de séminaires d'écriture. Il collabore régulièrement à Weird Tales et sert même de médiateur entre Farnsworth Wright, le rédacteur en chef du magazine et Lovecraft, qui ne s'appréciaient guère, Wright refusant de publier les nouvelles de Lovecraft qu'il jugeait en inadéquation avec la ligne éditoriale du magazine. C'est notamment grâce à l'intervention de Derleth que ce dernier publie La Maison de la sorcière en 1933. Durant tout ce temps, la production littéraire de Derleth s'oriente essentiellement vers le fantastique, tout en commençant à se tourner vers l'écriture de polars.

La mort de Lovecraft affecte énormément Derleth, qui estime de son devoir de faire connaître au plus grand nombre l'œuvre du « maître de Providence ». Après avoir récupéré des monceaux de manuscrits incomplets, de textes inachevés et de notes de travail de Lovecraft auprès de Robert H. Barlow, son exécuteur littéraire, il fonde, en collaboration avec Donald Wandrei, la maison d'édition Arkham House en 1939, consacrée à l'œuvre de HPL. Dès lors, Derleth se pose comme LE continuateur de Lovecraft, développant la cosmogonie de ce dernier, achevant les histoires incomplètes que ce dernier avait laissées derrière lui.

En 1939, Arkham House publie son premier recueil lovecraftien, The Outsider and Others , puis, en 1941, Someone in the Dark , une série de contes et de nouvelles écrites par Derleth à partir de notes fragmentaires de Lovecraft. Une partie des textes de ces deux ouvrages est traduite en français et publiée sous le titre Le rôdeur devant le seuil. En 1943 paraît Beyond the Wall of Sleep , un livre qui contient entre autres deux petits romans que Lovecraft n'avait pas fait publier de son vivant: La Quête onirique de Kadath l'inconnue et L'Affaire Charles Dexter Ward Enfin, à partir de 1965, il entreprend la publication des Selected Letters de Lovecraft en cinq volumes, dont il ne voit pas la fin.

Dans le même temps, plusieurs dizaines d'anthologies, de pastiches et de recueils sont produites par Arkham House. La plupart sont traduites en français et publiées chez Presses Pocket sous les titres suivants :
-Le Masque de Cthulhu (1958)
- La Trace de Cthulhu (1962)
-L'Ombre venue de l'espace (1971)
-L'Amulette Tibétaine (1985)
-Le Fantôme du Lac (1987).

Derleth, par respect envers Lovecraft qualifiait les histoires contenues dans ces recueils de « collaborations posthumes », même s'il en était l'unique auteur.

Soucieux de perpétuer le Mythe et de lui offrir une nouvelle jeunesse, il encouragea le jeune écrivain anglais Ramsey Campbell à publier L'Habitant du Lac (un recueil de nouvelles) en 1964. Puis, en 1971, c'est au tour de Brian Lumley (britannique lui aussi) de contribuer à l'enrichissement du Mythe grâce au cycle de Titus Crow (publié en France en deux volumes : l'Invincible Cthulhu et l'Abominable Cthulhu). En dépit des reproches adressés à ces auteurs, et en premier lieu à Derleth lui-même, par les puristes lovecraftiens (la plupart des critiques portant sur l'impossibilité d'associer le style lovecraftien et un récit d'aventures classique voyant les héros gagner à la fin), ce sont ces auteurs qui parviennent à perpétuer les créations de Lovecraft et créer l'intemporalité du Mythe de Cthulhu.


Car c'est cela, le gros "problème", ce que certains fans de Lovecraft repprochent à Derleth.

Créateur de l'expression "Mythe de Cthulhu", Derleth contribue à ouvrir de nouvelles perspectives pour ce dernier. Toutefois, l'œuvre de Derleth, marquée par son essence fondamentalement chrétienne, s'éloigne des aspects purement matérialistes et athées développés par Lovecraft.

L'un des apports les plus contestés de Derleth est son obsession à vouloir créer un panthéon de divinités bénéfiques ayant autrefois vaincu les Grands Anciens, et disposées à aider l'humanité face aux horreurs d'outre-espace. Indéniablement, la présence chez Derleth de ces « anges gardiens » contribue à tuer une partie de l'horreur primordiale inspirée par les allusions macabres à la destruction finale et inéluctable de l'humanité. Conséquemment, de nombreux critiques reprochent à Derleth d'avoir amoindri la portée de la vision cosmique lovecraftienne en la replaçant dans un contexte manichéen d'opposition du bien et du mal, résolument étranger à l'œuvre du « maître de Providence ».

Citons quand même parmi les inventions majeures de Derleth pour le Mythe de Cthulhu: Hastur, Lloigor, Ithaqua, le peuple Tcho-Tcho ou encore le professeur Laban Schrewsbury.


Image
Ithaqua le Wendigo, une des meilleures créations et ajouts au Mythe de Cthulhu de Derleth


Bref: sans August Derleth, le Mythe de Cthulhu de Lovecraft n'aurait probablement pas connu l'essor et le succès qu'il a connu après la mort de Lovecraft. Derleth est le grand continuateur de Lovecraft, même si il est fortement contesté et critiqué pour avoir altéré l'essence du Mythe, apportant à une oeuvre purement athée et nihiliste un semblant d'espoir et de morale chrétienne.
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350075
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar phoenlx » ven. oct. 20, 2017 11:24 pm

Intéressant encore comme topic, j'ignorais qu'il y avait une sorte de "christopher Tolkien" pour Lovecraft, personne ayant fait publier des oeuvres incomplètes de manière posthume, en les complétant, quand tu dis qu'il les a complété d'ailleurs, qu'en est-il exactement, il a rajouté des chapitres entiers de fin à des oeuvres incomplètes ou c'est des petits ajouts disseminés ? c'est comme pour le silmarillion ?

je comprend aussi que son projet choque un peu, même moi qui ai peu lu Lovecraft, j'en ai lu suffisamment pour être un peu gêné par ce dualisme qu'il introduit avec des divinités plus positives, ce n'est pas ça Lovecraft ça altère l'oeuvre, son oeuvre est assez pessimiste et de ce que j'en ai retenu on a surtout des divinités assez sombres et inquiétantes, qui exercent sur l'humanité une impression de fatalité comme si le sort funeste final était inéluctable.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65238
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar Náin » ven. oct. 20, 2017 11:26 pm

Ah ba je savais pas ça tiens
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar SauronGorthaur » ven. oct. 20, 2017 11:46 pm

phoenlx a écrit :Intéressant encore comme topic, j'ignorais qu'il y avait une sorte de "Christopher Tolkien" pour Lovecraft, personne ayant fait publier des oeuvres incomplètes de manière posthume, en les complétant, quand tu dis qu'il les a complété d'ailleurs, qu'en est-il exactement, il a rajouté des chapitres entiers de fin à des oeuvres incomplètes ou c'est des petits ajouts disseminés ? c'est comme pour le silmarillion ?


Difficile à dire, je ne m'intéresse à Derleth que depuis peu, et il est lui peu édité en France, contrairement à Lovecraft. Il semble qu'on est quand même trois types de cas:

-Les nouvelles et mini-romans de Lovecraft non publiés de son vivant et que Derleth a publié sans les toucher (exemple: L'Affaire Charles Dexter Ward)

-Les nouvelles de Derleth qu'il a rédigé en s'appuyant sur des notes fragmentaires de Lovecraft (exemple: Le rôdeur sur le seuil) ; malheureusement, j'ignore comment savoir, si c'est possible, quels éléments de ces nouvelles sont de Derleth seul et lesquels sont issus des notes de Lovecraft.

-Les créations de Derleth seul


Pour l'heure, de Derleth, j'ai juste lu:


-L'Habitant de L'Ombre (nom original: The Dweller in the Darkness) que j'ai lu aujourd'hui-même

- Au-delà du seuil ( nom original: Beyond the Threshold) que je vais relire sous peu

phoenlx a écrit :je comprend aussi que son projet choque un peu, même moi qui ai peu lu Lovecraft, j'en ai lu suffisamment pour être un peu gêné par ce dualisme qu'il introduit avec des divinités plus positives, ce n'est pas ça Lovecraft ça altère l'oeuvre, son oeuvre est assez pessimiste et de ce que j'en ai retenu on a surtout des divinités assez sombres et inquiétantes, qui exercent sur l'humanité une impression de fatalité comme si le sort funeste final était inéluctable.


Tout a fait. Après, ça reste limité: les dieux positifs, les DIeux Très Anciens, ne sont au final que trois à être nommés - Nodens, Bast et Hypnos - et peuvent être perçu comme étant dans la continuité de Lovecraft - du moins pour Bast, car cela expliquerait le rôle des chats dans l'oeuvre de Lovecraft; ils sont aussi peu actifs face aux Grands Anciens et Dieux Extérieurs. Donc l'apport de Derleth est réel, mais moins important que ce qu'on pourrait craindre, car au final, ces "aides" ne sont pas ultra-actifs et peu soucieux en vérité des humains, les aidant juste pour contrecarrer les desseins de leurs ennemis.
Modifié en dernier par SauronGorthaur le sam. oct. 21, 2017 8:04 pm, modifié 1 fois.
(En semi-congé à durée indéterminée)

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15557
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar Maedhros » sam. oct. 21, 2017 12:03 am

J'avais lut les dieux très ancien qui dans ma fanfiction on va les nommer valars tiens, mais très intéressant et effectivement pour une oeuvre nihiliste il tout de même étrange d'avoir des dieux qui ne sont pas mauvais pour l'homme, mais bon peut être peut t'on différencier les livres du mythes de Chtullu à ceux de Lovecraft en tant que tel.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar SauronGorthaur » sam. oct. 21, 2017 12:06 am

Maedhros a écrit : mais bon peut être peut t'on différencier les livres du mythes de Chtullu à ceux de Lovecraft en tant que tel.


C'est tout a fait valable: différencier l'oeuvre de Lovecraft du Mythe de Cthulhu qui s'est construit autour grâce notamment à Derleth est ce que certains fans de ses oeuvres font. Perso je fais un compromis qui est d'accepter les oeuvres de Derleth et d'autres continuateurs quand elles ne remettent pas en cause fondamentalement la pensée de Lovecraft.
(En semi-congé à durée indéterminée)

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15557
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar Maedhros » sam. oct. 21, 2017 12:10 am

Je ne veux pas en revenir à Tokien, mais cela me rappelle un peu tout ce qui tourne maintenant autour de lui comme les jeux l'ombre du Mordor et l'ombre de la guerre.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: August Derleth, le second père du Mythe de Cthulhu

Messagepar SauronGorthaur » sam. oct. 21, 2017 9:25 am

Maedhros a écrit :Je ne veux pas en revenir à Tokien, mais cela me rappelle un peu tout ce qui tourne maintenant autour de lui comme les jeux l'ombre du Mordor et l'ombre de la guerre.


je comprend pourquoi tu fais cette comparaison, et c'est assez pertinent dans le fond

Sinon, après avoir un peu lu Derleth la, je peux constater deux choses intéressantes:

-L'action de ses récits se déroulent principalement dans le Wisconsin, d'où Derleth est originaire. COmme Lovecraft situait l'action de ses récits chez lui, en Nouvelle-Angleterre, Derlerh utilise son Etat d'origine comme théatre de l'action --> et le Wisconsin, ses forêts avec des lacs, ça s'y prêtre bien, et je comprend mieux l'importance accordée dans ses récits à Ithaqua le Wendigo.

-Lovecraft est un personnage. En fait, Derleth utilise dans ses récits Lovecraft; il est cité par les personnages qui disent "vous avez lu les nouvelles de Lovecraft? Et bien il avait raison, c'est pas de la fiction" :rire:
(En semi-congé à durée indéterminée)


Retourner vers « L'univers de H.P. Lovecraft »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité