• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Call of Cthulhu, jeu vidéo

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

Rubrique consacrée au mythe de Cthulhu et à l'oeuvre du célèbre écrivain Howard Phillips Lovecraft, romans, nouvelles, thématiques abordées, adaptations pour la TV, le cinéma...
N'hésitez pas aussi à visiter notre jeu de rôle entre forumeurs sur cet univers.
itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19518
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar itikar » lun. nov. 05, 2018 7:41 pm

Image

Cyanide Studio vient de sortir "Call of Cthulhu", qui est plus une adaptation du jeu de rôle de Chaosium de Sandy Petersen - le scénariste du jeu est un collaborateur - que de la nouvelle éponyme, même si le héros principal reçoit dans ses rêves le fameux Appel de Cthulhu.

En terme de jeu vidéo, il surprend par les choix de son équipe de développement : par moment, on a l'impression de revenir à l'époque glorieuse des point of click façon Secret of the Monkey Island (d'ailleurs, l'île de Darkwater y ressemble assez lorsqu'on y débarque), et cela va certainement faire fuir les joueurs avides de next gen. Et, en même temps, à bien d'autres moment, la patte "next gen" est bien présente, avec un système finalement élaboré d'alertes de PNJ, par exemple, et des effets de particules intéressants.

Il serait pratique de dire que le point fort du jeu n'est pas dans ses graphiques. En fait, ce n'est que partiellement vrai. Après y avoir joué une dizaine d'heure - complétitude de 23% oui je sais je suis contemplatif la durée de vie annoncée est de 7h mais bon ça c'est quand tu loupes rien je pense et que tu fais tout dans le bon ordre, pas comme moi qui ait du fouiller 40 fois chaque pièce de l'asile pour trouver ce qu'il fallait y faire - on se rend compte que le graphique est souvent parfaitement efficace pour nous faire ressentir l'angoisse, la folie et parfois l'horreur. En effet, comme tout bon support lovecraftien, l'aventure nous entraine et nous emmêle dans des environnements tantôt urbain, plus ou moins cossus, tantôt naturel, et j'imagine tôt ou tard complètement surnaturel.

Autre point fort, l'ambiance sonore, qui, à l'instar d'une sono d'ambiance si importante ne jeu de rôle sur table de l'Appel de Cthulhu, est parfaitement au rendez-vous, jusqu'à parfois des séquences géniales de battements de coeur, le nôtre, s'emballant à proximité d'un monstre forcément léthal.

Le jeu brille également par la vulnérabilité de son protagoniste. Ok, on peut faire progresser ses caractéristiques ce qui a pour effet principal d'affiner sa perceptino et ses possibilités d'interaction avec l'environnement, mais dès qu'on suit une voie combattive on perd systématiquement chaque combat tenté. Bien qu'on parcoure les lieux de l'action en mode FPS semi-ouvert, la ressemblance s'arrête là : on ne dispose pas d'arme, ni de pistolet, hors certaines séquences où l'arme sera à utiliser dans un autre objectif que tuer un adversaire. Résultat, les adversaires, nombreux, il va falloir les éviter pour peu de passer parfois de manière bien gore de vie à trépas. Une des méthodes quand on est repéré est de se cacher ce qui serait efficace si notre cœur ne s'emballait tant que notre vision devienne flou et nous fous.

Parlons de la folie. Le jeu gère la santé mentale, et un autre aspect next-gen n'hésite pas à déformer de manière extrêmement désagréable l'écran pour qu'on se croie vraiment en train de perdre les pédales, terrorisé.

C'est bien simple, rarement un jeu vidéo ne m'a fait aussi peur que celui-là. Croyez-moi, la séquence où nous sommes forcé d'éviter une sorte de larve démoniaque géante ayant peu à envier à un alien de Giger, je m'en souviendrai toute ma vie !

Bon point également, et caractéristique là encore très rôlistique cthulhuéenne, l'émotion et l'aventure va crescendo : on commence une enquête classique dans des docks, qui mène rapidement à un manoir délabré, pour ensuite tout doucement basculer dans l'ignoble, là aussi de manière progressive : des grottes humides vers un asile glauque, jusqu'à une galerie d'art cauchemardesque, on progresse progressivement mais sûrement dans un approfondissement occulte du mythe.

Un mot sur le scénario, à la fois classique - on doit enquêter sur ce qui se cache derrière la mort d'une famille de notable - et original - même si Cthulhu est partout, on suit ici une approche investigatrice différente que dans la nouvelle homonyme, qui s'y prête bien d'ailleurs.

De temps en temps, le héros, qui est détective privée, a la possibilité de reconstituer grâce à ses talents les événements qui sont survenus dans le lieu où il se trouve. Le jeu nous invite alors à "plonger dans le passé" et imaginer, zone après zone ce qu'il s'est déroulé. Ce sont des séquences très malines car on se surprend souvent après coup à se dire "Elementaire !" face à des indices qui pourtant nous avaient bel et bien totalement échappés avant cela.

Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, mais j'ai hâte de continuer. Je viens d'arriver dans une sorte de librairie d'où proviendrait une arme dont la récente récupération a été des plus cruciale pour le personnage que je joue... personnage par ailleurs nouveau venu dans l'île, ne connaissant personne, et peint pourtant un peu partout sur les toiles que je découvre régulièrement. A suivre...

Une petite vidéo de présentation :



Une vidéo de gameplay (première heure) :



Un test :

https://gamergen.com/tests/test-call-of-cthulhu-jeu-empli-folie-impressions-verdict-note-297042-1

Quelques photos pour le fun :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71615
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar SauronGorthaur » lun. nov. 05, 2018 8:37 pm

MIAM MIAM MIAM :cthulhu:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Dark Hal
Les enfants du Soleil
Les enfants du Soleil
Avatar du membre
Messages : 12862
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar Dark Hal » mar. nov. 20, 2018 6:40 pm

Jamais je jouerais à ce jeu de malade :mdr:

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19518
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar itikar » mer. nov. 21, 2018 12:29 am

Fini et au final relativement déçu hormis l ambiance, de malade effectivement et dans tous les sens du terme :D
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350318
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar phoenlx » mer. nov. 21, 2018 12:02 pm

c'est déjà pas mal si l'ambiance est bonne :D
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Dark Hal
Les enfants du Soleil
Les enfants du Soleil
Avatar du membre
Messages : 12862
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar Dark Hal » mer. nov. 21, 2018 12:39 pm

phoenlx a écrit :c'est déjà pas mal si l'ambiance est bonne :D

Ah non l'ambiance est pas bonne du tout du tout du tout, c'est pire que dans un film d'horreur. :blink:

SauronGorthaur
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 71615
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Call of Cthulhu, jeu vidéo

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 21, 2018 12:45 pm

Rinji a écrit :
phoenlx a écrit :c'est déjà pas mal si l'ambiance est bonne :D

Ah non l'ambiance est pas bonne du tout du tout du tout, c'est pire que dans un film d'horreur. :blink:

bah justement c'est ça Lovecraft, c'est le but :smoking:
(En semi-congé à durée indéterminée)


Retourner vers « L'univers de H.P. Lovecraft »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité