• Déconfinement : Restez prudent !!

Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Ici sont abordés les films du genre slasher, sous-genre du film d'Horreur mettant en scène les meurtres d’un tueur psychopathe, qui élimine méthodiquement un groupe de jeunes individus, souvent à l’arme blanche.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343507
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 31, 2019 10:05 am

Image

J'ai enfin visionné ce grand classique du slasher hier soir (et probablement l'un des initiateurs du genre ?), profitant de l'époque d'Halloween je voulais me faire un film en rapport.

synopsis :
La nuit d'Halloween 1963. Le jeune Michael Myers se précipite dans la chambre de sa soeur aînée et la poignarde sauvagement. Après son geste, Michael se mure dans le silence et est interné dans un asile psychiatrique. Quinze ans plus tard, il s'échappe de l'hôpital et retourne sur les lieux de son crime. Il s'en prend alors aux adolescents de la ville.


J'ai beaucoup aimé même si le film m'a mis très mal à l'aise (ce qui est son but, en soi il est indéniablement très réussi mais je dois avouer que les ambiances slashers ce n'est plus trop ce que je recherche au cinéma ces temps-ci) Les amateurs du genre devraient cependant apprécier, encore en 2019 je pense, voilà un film qui date de 1978 et qui je trouve, reste toujours marquant par ses effets créant la peur, sa mise en scène, film réalisé avec de petits moyens à l'époque pourtant, et qui avait sans doute contribuer avec Assaut peu avant à lancer la carrière du célèbre John Carpenter. Il existe aussi une version longue mais pour ma part, je l'ai découvert hier en version cinéma. Le film s'attache aux crimes du psychopathe Michael Myers, devenu depuis l'un des plus emblématiques criminels de l'histoire du cinéma au même titre que Jason ou Freddy plus tard (la série des Vendredi 13 devant d'ailleurs sans doute beaucoup à Halloween) ...

Au casting, on y retrouve Jamie Lee Curtis dans le rôle de la baby-sitter Laurie Strode (à noter que c'est ce film qui lancera sa carrière), ainsi que Nancy Kyes qui joue son amie et Donald Pleasence dans le rôle du docteur Samuel Loomis (pour ce rôle, c'est Christopher Lee qui avait été approché à la base mais avait refusé le rôle, énorme erreur qu'il regrettera par la suite) mais je trouve Pleasence très intéressant dans ce rôle du médecin ..

Signalons aussi que la musique de ce film (très connue et emblématique, je pense qu'elle parle même à ceux qui ne l'ont pas vu car elle est souvent reprises dans les reportages et autre) a été composée par le réalisateur John Carpenter lui-même. Du moins en partie car il a avoué s'être fait aider de Dan Wyman, un professeur à l'Université d'État de San José .. Le scénario et le script quant à eux sont l'oeuvre de Carpenter mais aussi de sa femme, Debra Hill qui aurait notamment composé les dialogues entre les filles du film, alors que Carpenter se chargeait plutôt de la partie masculine.

Ce film a eu plusieurs suites depuis les années 80 (on compte actuellement onze films, sans compter certains produits dérivés comme jeux vidéos etc)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65272
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Somewhere » jeu. oct. 31, 2019 10:06 am

Vu il y a longtemps donc je ne me souviens plus trop, mais comme souvent un bon Carpenter.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Náin
les grands travaux
les grands travaux
Avatar du membre
Messages : 64962
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Náin » jeu. oct. 31, 2019 1:27 pm

(et probablement l'un des initiateurs du genre ?)


Il y a pas de probablement C'EST l'initiateur du genre.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Scarabéaware » jeu. oct. 31, 2019 2:24 pm

Dommage que Christopher Lee ait refusé d'y participer, mais bon Donald Pleasance c'est bien aussi.
J'ai pas encore vu mais ça viendra, et ce serait tentant de directement voir en Version Longue mais bon autant découvrir la Version Cinéma là et puis découvrir plus tard la VL. Surtout que là avec la Version Cinéma ça doit déjà faire assez :lol:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343507
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 31, 2019 3:21 pm

Mais autreement, comme dans beaucoup de films d'horreur les personnages font de ces trucs complètement absurdes dans ce film

comme par exemple rentrer chez eux en laissant les portes grandes ouvertes, ne fermant jamais à clé, et je ne parle même pas de la fille qui semble avoir des soupçons sur un malade qui la suit au début du film et qui bizarrement, plus tard alors qu'elle garde les gosses, semble ne plus du tout y penser et fait tout pour les inciter à penser à autre chose qu'au "croque mitaine" (elle est vigilante au début du film et après elle agit sans aucune prudence, sa copine en revanche est sur la même ligne de conduite d'un bout à l'autre ..)

Mais bon le film est efficace pour générer la peur et c'est son but ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8451
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Chernabog » jeu. oct. 31, 2019 3:45 pm

Un classique indémodable. La musique, l'ambiance, le méchant (malgré la grossière erreur d'avoir montré son visage, même brièvement...), etc.

Me souviens toujours de la fois où je l'ai vu tout jeune un soir d'été (de mémoire) sur M6 alors que je ne connaissais absolument pas le film, pas même de réputation, un de mes gros "coup de bol de zapping" ! La première scène m'avait bien marqué...

Náin
les grands travaux
les grands travaux
Avatar du membre
Messages : 64962
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Náin » jeu. oct. 31, 2019 3:50 pm

Une figure très souvent reprise mais très rarement égalée que celle de Myers d'ailleurs. Les rares à avoir réussis ce sont les cohen avec Bardem.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343507
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 31, 2019 4:11 pm

No country for old men ? c'est un peu différent comme ambiance quand même
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
les grands travaux
les grands travaux
Avatar du membre
Messages : 64962
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Náin » jeu. oct. 31, 2019 4:20 pm

Mais le personnage de Javier Bardem et celui de Myers sont identiques. 2 allégories de la mort, inarrêtable et irrémédiable
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343507
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 31, 2019 4:32 pm

oui c'est sûr mais je parlais en terme d'ambiance générale
autrement oui excellent film l'autre (supérieur d'ailleurs je trouve)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
les grands travaux
les grands travaux
Avatar du membre
Messages : 64962
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Náin » jeu. oct. 31, 2019 4:38 pm

Oui mais justement, je te parlais moi du personnage iconique que Carpneter a crée :lol:

le fossoyeur de films avait d'ailleurs consacré une vidéo là-dessus me semble-t-il
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11114
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar Meleor » ven. nov. 01, 2019 12:13 pm

Je l'ai vu il y a peut-être vingt ans ce film donc à revoir, je l'ai dans les premiers numéros d'une collection dvd de films d'épouvante que j'avais pas continué après les premiers numéros à tarif d'appel, c'était peut-être bien le numéro un!

Mais sinon c'est un peu d'actu car la saison en cours d'American horror Story s'inspire en partie de ce film.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343507
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Halloween : la nuit des masques (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » mer. nov. 06, 2019 12:25 pm

En fait je ne suis pas trop adepte des slashers mais j'aime bien en voir de temps en temps pour apprécier les subtilités de réalisations, les ambiances (mais il faut du coup que les réalisateurs soient bons, certains comme Carpenter sont plus talentueux que d'autres)
même chose pour les gialli, un genre avec lequel j'ai toujours eu du mal mais avec certains réalisateurs comme d'Argento j'avoue être souvent impressionné et presque charmé (au sens beauté de l'horreur) pas les rendus, les couleurs, les ambiances .. Mais à la base ce style de films d'horreur ce n'est pas trop ma tasse de thé.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Slashers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité