Twixt (de Francis Ford Coppola)

Nous trouverons ici tous les films mettant en scène de manière horrible, ou parodique, les créatures de l'au-delà tels : les démons, vampires, lycanthropes, et autres monstres de la Hammer tels la momie ou la créature du lac noir.
ANGELO
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1329
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Twixt (de Francis Ford Coppola)

Messagepar ANGELO » ven. avr. 13, 2012 5:29 pm



Hall Baltimore est un écrivain sur le déclin.
Alors qu'il fait la tournée des grandes villes pour la promotion de son dernier livre, il s'arrête dans une petite bourgade du bout du monde où personne le remarque à part le shérif du coin. Stephen King au rabais, pressé par son agent d'écrire un chef d'oeuvre sous peine de ne plus lui verser de fonds, semé par sa femme de couvrir les dettes qui les submerge, il va essayer de plancher sur son nouveau roman. Noyé dans l'alcool de wiskys glacés, en mal d'inspiration, il voit son entreprise pourtant solitaire prendre un tournant décisif quand le shérif du coin lui propose de s'associer avec lui pour écrire son nouveau livre... commence alors pour lui cet étrange voyage au pays des rêves où l'énigme d'une jeune fille assassinée le ramène à son drame de père meurtri puis le drame de sa fille morte dans un accident de hors bord, et le fait remonter à une série de meurtres dans un hotel abandonné où jadis Edgar Allan Poe demeura.

Film étrange, progressif et onirique, hallucinant à souhait..; certains le trouveront probablemernt ennuyeux. Pourtant si la mise en scène peine à être dynamique, voire parfois tourne au ralenti (on sent que Francis Ford Coppola vieillit), elle offre une panel complet d'un monde insolite où chaque détail compte, comme une pièce d'un puzzle que le personnage de Batlimore campé par Val kilmer cherche à assembler avec l'assiduité de celui qui conscient d'être embarqué dans une histoire qui le dépasse veut absolument savoir à quoi il est confronté. les rêves floués dans une teinte brumeuse et argentée, qui vont de ce ciel aux étoiles filantes et figées dans leur mouvement, de l'étrange forêt à la porte en fer dans le roc et son mystère sur le bord d'un chemin , de l'hôtel mystérieux où eut lieu le drame de l'histoire, à cette jeune fille appelée V, que l'éclat de la lune inonde d'une pâleur surnaturelle et glacée et confuse dans une vapeur d'alcool et la réalité faite de couleurs chaudes, où chaque trait est perceptible dans ses moindres détails tissent une dycotomie si rare entre les deux points de vue qu'elle nous saute aux yeux dès le premier coup d'oeil. elle a su souligner elle même dans un ensemble parfaitement maitrisé une histoire homogène où les deux sont liés par des éléments clés qui conduisent âprement mais sûrement à la résolution de l'énigme de la jeune fille assassinée, comme si dans la logique de Coppola, rêve et réalité se répondaient pour aider les protagonistes à résoudre l'enquête et percer tous les mystères. par ailleurs, le terme de Twixt est tiré du vieil anglais qui signifie "entre" (deux choses)
Quoiqu'on dise du film, On ne peut pas rester insensible au charme étrange d'Elle Fanning, qui reste de bout en bout le personnage le plus ambigü de l'histoire. simple apparition puis accompagnatrice, avant que Edgar Poe la remplace et accompagne le héros dans sa quête d'inspiration, elle révèle insidieusement dans la réalité une toute autre facette moins aguichante qu'on le croyait, et dont le surnaturel finira même par surpasser celui qui teintait poétiquement les rêves de Baltimore.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287947
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TWIXT

Messagepar phoenlx » ven. avr. 13, 2012 5:41 pm

Je ne connaissais pas du tout ça m'a l'air sympa .. Au début en lisant le scénario écrit par toi je me disais d'ailleurs tiens ça doit être un Stephen King ( il affectionne souvent les histoires mettant elles-même en scène des écrivains ayant du mal à trouver l'inspiration, sans doute une hantise qui le renvoit à lui-même ! )
+ aussi le côté fantastique que tu décris
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1329
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: TWIXT

Messagepar ANGELO » ven. avr. 13, 2012 5:59 pm

Je l'ai trouvé fasciné de bout en bout.
Je te parlais souvent de mes héroines d'histoires. mais Fanning ressemble ausis un peu à elles. Je me vois assez dans ce personange de Batlimore qui a du mal à trouver l'inspiration pour son roman. submergé par ses rêves qui lui dictent sa prose comme je suis assez souvent influencé par les miens, aux prises avec ses démons qui l'assaillent, qu'agrémente une histoire de jeune fille assassinée, dans un décor des plus insolites, avec ce clocher qui indique à tous les cadrans une heure différente, et cette bourgade aux vieilles maisons délabrées quand elles ne sont pas abandonnées, architectures vieilles et angulaires que des zones d'ombres sous les porches rendent singulières, eb contrebas de routes qui parcourent sinueuses des bois parfois complètement bigarrés un pe uà la manière des dessins animés expressionistes, mais dans une vision DV des films d'horreur actuels en style documentaire... il faut avouer que le voyage pour le peu qu'il s'y passe est fascinant.
J'ai surtout adoré les rêves. le monde des rêves est vraiment un sujet qui me passionne. la teinte argentée des brumes qui macule l'image dans un éclat lunaire, et met en relief le blanc éclatant de V tant que le rouge saillant qui colore le tapis sur lequel on installe une table pour manger dans l'hotel d'edgar poe juste à l'endroit où des enfants assassinés auraient été enterrés.. c'est vraiment interessant... car même sous cet éclat lunaire, les détails comme la forêt aux arbres qui poussent derrière le héros quand il prend un chemin plutôt qu'un autre sont troublants d'énigme. de fait, la porte de fer dans le roc sous la pâleur de la lune a quelque chose qui me rappelle le tombeau de lucy dans Dracula.. Je me demande si c'est pas le dracula que j'aurais fait.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287947
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TWIXT

Messagepar phoenlx » ven. avr. 13, 2012 6:06 pm

ça fait envie , j'aime bien aussi les histoires ayant trait aux rêves , et avec une vraie emprunte visuelle
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1329
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: TWIXT

Messagepar ANGELO » ven. avr. 13, 2012 6:15 pm

C'est d'autant plus troublant que dans les rêves, c'est une histoire de revenants, alors que dans la réalité, c'est une histoire de vampire. coppola joue sur les deux fronts. les deux cartes sont gagnantes. Parce que la mère Fanning elle est intimidante surtout la fin... la troisième carte est celle de la distanciation... mais elle n'apparait vraiment que de façon ponctuelle et pondérée . de fait, elle met en valeur trois aspects de l'oeuvre. Les rêves de Baltimore, la résolution du conflit par les rêves, l'inspiration de sa prose qu'encourage son investigation aidée par un shérif pas si sain d'esprit que ça, et l'intérêt qu'il a d'achever son nouveau livre pour résoudre le problème des dettes qu'ils ont avec sa femme.
Du grand art scénaristique. Mais j'aurais été beaucoup plus loin si je l'avais écrit.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287947
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TWIXT

Messagepar phoenlx » ven. avr. 13, 2012 8:43 pm

un commentaire intéressant des inrock ( avec un ptit extrait )


( source )

ça me fait de plus en plus envie
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

symkyr
Les 5 anciens pics de Rozan
Les 5 anciens pics de Rozan
Avatar du membre
Messages : 174
Enregistré le : dim. janv. 08, 2012 10:19 am

Re: TWIXT

Messagepar symkyr » ven. avr. 13, 2012 9:32 pm

il me tente beaucoup :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287947
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TWIXT

Messagepar phoenlx » ven. avr. 13, 2012 10:26 pm

Moi aussi à la description c'est le genre de films que j'aime bien voir ! Un peu bizarre, étrange, imparfait mais qui porte une vraie marque qui le différencie des films communs, des références à beaucoup de choses un peu mêlées ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Vampires, lycanthropes et autres monstres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité