Hollow Man : L'Homme sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 789
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Hollow Man : L'Homme sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Mr.Mauser91 » mar. août 21, 2012 5:14 pm

Image

Je trouvait pas de sujet pour ce film que j'ai acquis dernièrement et que je viens juste de revoir. Je l'avait déja vu il y'a une dizaine d'années et m'avait plutôt marqué.

L'histoire est un reboot du thème de l'homme invisible. Un scientifique (Kevin Bacon) s'injecte sur lui-même un serum le rendant non-visible, sans l'accord du gouvernement pour qui il travaille. Mais malheureusement le serum pour redevenir visible ne fonctionne pas, et c'est là qu'arrive les ennuis.

On pourrait s'attendre à ce que le type invisible se serve de ce don à bon escient et fasse le bien autours de lui. Sauf que Verhoeven et ses auteurs eurent l'intélligence de raconter l'histoire de façon très réaliste. Ici, il est question d'un mec ayant un égo de la taille d'un immeuble, persuadé d'être un génie, un rien mégalo et parano. Ajoutez à cela q'avant l'opération il était affublé de la gueule de psychopathe de l'éttonant Kevin Bacon et le cauchemare commence !

La mise en scêne très vicelarde de Verhoeven rend le film oppressant au possible, n'hézite pas à se jouer du specateur, à inclure des petits détails qui finalement sont importants et à se mettre à la place du Hollow Man.

Le scénario est d'un réalisme fou. Transposez ça dans la réalité : Un mec qui hérite d'un tel pouvoir ne serait-il pas tenté en effet de comettre des crimes ou à utilisé ce don pour assouvir ses pulsions ?

Là dessus, Kevin Bacon, l'acteur, fait très fort. Cet excellent acteur arrive à faire très peur sans être visible et donne toute la crédibilité et l'ambiguité propre au personnage.
On se rend compte aussi que Philippe Vincent, son comédien VF, nous livre un doublage magistrale et un jeu d'acteur finalement convaiquant grâce à sa voix un peu chevrotante. La BO du regretté Jerry Goldsmith n'est pas en reste et s'adapte parfaitement à la situation, et sa musique alerte le spectateur plus encore que la mise en scêne et les acteurs.
Le thème principale est, je trouve, bien trouvé, à coup de piano rappellant un peu l'enfance, la naiscance ou une "seconde naiscance" :twisted:

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce film ! Paul Verhoeven était définitivement dans son élément quand il touchait au fantastique et j'attend son hélas improbable retour avec impatience ! Là dessus je conseille ce film à tout ceux qui seraient curieux, car qu'on aime ou pas, on ressort pas indemne de cet expérience 8-)
Modifié en dernier par Mr.Mauser91 le mar. août 21, 2012 8:38 pm, modifié 1 fois.
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar phoenlx » mar. août 21, 2012 6:33 pm

J'ai adoré ce film aussi et je me demande s'il n'est pas tout simplement mon Verhoven préféré !

En le voyant la première fois j'avais été plutôt surpris car j'étais habitué à la série TV l'Homme invisible, et c'est vraiment très différent :shock: Beaucoup plus violent, sombre, "vicelard" comme tu le dis, c'est un terme approprié. Plutôt bien joué, j'ai beaucoup aimé la prestation de Kevin Bacon, certaines scènes m'avaient fait vraiment peur , je me demande ce que ça me ferait de le revoir car je l'avais vu à l'époque de sa sortie mais très bon film à voir.

Image
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar phoenlx » mar. août 21, 2012 6:39 pm

je suis en train de voir il y a eu un Hollow man 2 ? je savais pas :shock:
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 789
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar Mr.Mauser91 » mar. août 21, 2012 8:35 pm

Apparement oui, il y'a une suite direct-to-video ne reprenant aucun persos du film 1. L'idée d'une suite est absurde, le premier se suffisant largement à lui-même. Je l'avait vu la première fois avec ma famille, on pensait que l'homme invisible serait gentil et ferait des missions. Grossière erreur.
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar phoenlx » mar. août 21, 2012 10:12 pm

mais la suite n'est pas réalisée par Paul verhoeven apparemment mais par Claudio Fäh ( d'après allociné )

pourtant c'est bizarre car sur l'affiche ils mettent " paul verhoeven présente"
en tout cas je suis d'accord avec toi, je ne vois pas trop pourquoi faire une suite et si c'est pas le même réalisateur ça m'étonne pas que ce soit moins bon. toujours cette affreuse mode des suites et remake qui devient ridicule , souvent pour faire moins bien en plus
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 789
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar Mr.Mauser91 » jeu. août 23, 2012 1:31 pm

J'ai vu sur IMDB que Jennifer Lopez aurait pu jouer le rôle d'Elisabeth Shue. Pffou, on a eu chaud !
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar phoenlx » jeu. août 23, 2012 5:43 pm

oui, encore qu'elle joue pas si mal que ça, le soucis c'est qu'elle joue souvent dans des navets de comédies romantiques
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Bombur
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 45704
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Hollow Man-L'Homme Sans Ombre (Verhoeven, 2000)

Messagepar Bombur » jeu. août 23, 2012 6:05 pm

Si vous voulez voir une (très) bonne comédie romatique, mattez-vous d'urgence My Sassy Girl (et pas le remake américain) !

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 02, 2019 6:16 pm

Le mal-aimé : Hollow man, l'homme sans ombre de Paul Verhoeven

Image

Parce que le cinéma est un univers à géométrie variable, soumis aux modes et à la mauvaise foi, Ecran Large, pourfendeur de l'injustice, se pose en sauveur de la cinéphilie avec un nouveau rendez-vous. Le but : sauver des abîmes un film oublié, mésestimé, amoché par la critique, le public, ou les deux à sa sortie. Cette semaine : Hollow Man, l'homme sans ombre de Paul Verhoeven.

"Un film d'action pénible, peu plausible" (NY Times)
"Ca n'apporte rien à la fête hormis les choses les plus simplistes" (Roger Ebert)
"Un film vide de sens" (Hollywood Reporter)
"Digne de la télévision ou d'un DTV" (Boston Globe)
"Hollow Man est creux parce qu'il y a un vide là où l'imagination devrait être." (Chicago Tribune)
"On attendait un traitement plus sulfureux de la part de Paul Verhoeven" (Le JDD)
"Passé un début très prometteur, le film devient d'une grande lourdeur." (Les Cahiers du cinéma)
"Œuvre sans cesse empêchée, de bout en bout frustrante, Hollow Man reste un film en creux" (Libération)

L'HISTOIRE (attention spoilers dans ce paragraphe)

Sebastian Caine est un scientifique de génie. C'est donc une tête brûlée mégalomane, antipathique et excessive, à la tête d'un laboratoire gouvernemental top secret où il expérimente l'invisibilité sur des animaux avec six autres experts - parmi lesquels Linda, son ex, et Matt, son nouveau copain secret.

Après avoir enfin réussi à ramener dans le domaine du visible un gorille, il décide de ne pas informer le Pentagone de sa trouvaille. A la place, il décide de passer directement au test humain sur lui-même, pour entrer dans l'Histoire. Inquiets mais inconscients, Linda et Matt acceptent d'être complices de la chose, et faire croire à l'équipe que le Pentagone a donné son feu vert.

Sebastian devient donc invisible, et profite gentiment des possibilités pour amuser ses collègues. Mais quand le protocole censé le rendre visible échoue, et qu'il se retrouve enfermé dans le laboratoire, il commence à devenir fou. Il échappe donc à la surveillance de ses collègues pour aller tripoter la vétérinaire, puis aller violer sa voisine. Quand il découvre que Linda couche avec Matt, il explose littéralement un innocent chien. Et quand il apprend que le charmant couple va informer leur boss du Pentagone de l'expérience qui a mal tourné, il décide d'aller le noyer pour que personne ne sache.

Sebastian prépare ainsi sa vengeance : une fois que toute l'équipe est réunie dans le laboratoire, il change les codes d'accès pour les y enfermer. Il commence par étrangler Janice, exploser le cou de Carter contre un tuyau, mettre un coup de barre de fer dans le ventre de Matt, briser le cou de Sarah et empaler Frank. Parce qu'il aime un peu Linda, au fond, il se contente de l'enfermer dans un frigo pour qu'elle meurt de froid.

Mais Linda n'a pas dit son dernier mot : dans un élan MacGyver, elle fabrique un aimant et s'échappe, puis improvise un lance-flamme pour stopper Sebastian qui s'apprête à quitter le labo après avoir mis en marche un inévitable compte à rebours pour tout faire exploser. Après un affrontement de feu, puis d'eau, Sebastian est laissé pour mort grâce à l'électricité (et Matt, revenu à lui pour sauver Linda).

Le couple s'échappe en remontant dans la cage de l'ascenseur. Ascenseur qui, avec le souffle de l'explosion, est propulsé vers le haut et manque de peu de les écraser. Il amène avec lui un Sebastian à moitié carbonisé, qui s'attaque à Linda une dernière fois. Celle-ci accepte donc enfin de l'embrasser, puis l'envoyer définitivement en enfer avec l'ascenseur. Fin.

LES COULISSES

Lorsqu'il se brûle les ailes avec Showgirls en 1995, Paul Verhoeven chute violemment du piedestal érigé sur les succès de RoboCop, Total Recall et Basic Instinct. Starship Troopers, qui rencontre un succès mitigé (surtout le sol américain), l'enferme un peu plus dans la science-fiction, un genre qu'il n'apprécie pas particulièrement et qu'il tentait de fuir. Rejeté par le système, il voit les portes se fermer les uns après les autres. Ainsi arrive Hollow man, l'homme sans ombre, une superproduction à 95 millions de dollars (dont plus de la moitié pour les effets) qu'il accepte "pour rester dans le business".

Avec le recul, Paul Verhoeven est particulièrement dur avec son septième et dernier film hollywoodien :

"C’est le premier film que j’ai fait dont je me suis dit que je n’aurais pas dû le faire. Il a rapporté de l’argent et tout, mais ce n’est vraiment plus moi. Je pense que plein d’autres gens aurait pu le faire. Je ne pense pas que plein de gens auraient pu faire Robocop comme je l’ai fait, ou Starship Troopers. Mais Hollow Man, je me suis dit qu’il devait bien y avoir 20 réalisateurs à Hollywood qui auraient pu faire ça."

Sa version de L'Homme invisible reste un cas unique dans sa carrière hollywoodienne : le seul film à ne pas avoir été un succès à sa sortie, ou à avoir été sauvé par la suite au point de devenir culte. Pas aussi percutant que Basic Instinct, pas aussi excessif que Starship Troopers, pas aussi incroyable que Showgirls, Hollow man, l'homme sans ombre est donc considéré comme le maillon faible de sa filmo américaine. Et le retour de Verhoeven dans sa Hollande natale juste après ne fera que confirmer ça. Hollow Man aura néanmoins droite à une suite, comme Starship Troopers, RoboCop et Showgirls.

Je vous laisse lire la suite et la fin de cet article sur le site d'Ecran Large (perso j'aime beaucoup ce film et je suis d'accord avec leur opération de "sauvetage" lol ) : https://www.ecranlarge.com/films/dossie ... MEvIRrdahI
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

SauronGorthaur
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 74553
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar SauronGorthaur » sam. févr. 02, 2019 8:21 pm

ah bon le film a été critiqué à sa sortie?
Il est pourtant relativement pas mal !
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 02, 2019 10:02 pm

Je trouve aussi moi ! j'aimais bien à l'époque le revoir de temps en temps à la maison (là ça fait un paquet d'années que je ne l'ai pas revu mais j'ai le DVD et ça me tente pour les prochains jours)
je ne savais même pas qu'il était critiqué d'ailleurs, à l'époque je ne m'intéressais pas trop au box office, aux critiques presse, spectateurs, critiques allociné, je le découvre via cet article.
Je peux comprendre aussi, en ce sens que c'est un film de Verhoeven, réalisateur qui a fait de très gros succès durant la décennie précédente, et même avant, avec La chair et le sang, Robocop, Basic Instinct, Total Recall, Starship Troopers, certains avaient sans doute trop d'attente avec ce film et en le découvrant, l'ont trouvé décevant par rapport aux autres (ce qu'il est peut-être objectivement, encore que moi je l'aime beaucoup)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » lun. févr. 04, 2019 12:43 pm

Tiens faudra que je le vois aussi celui là :D. Dommage qu'il ait été si mal aimé lors de sa sortie mais c'est encore du film que la presse finira bien par revaloriser, en attendant aux spectateurs de lui faire sa valorisation. Bref, curieux de voir ce qu'a fait Verhoeven avec cette invisibilité :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » ven. nov. 19, 2021 7:43 pm

Je me suis décidé à le voir et ma foi c'était là aussi du bon de la part de Verhoeven, après on peut considérer ses films précédents comme meilleurs mais ça faisait très bien son office en matière de violence et puis à émettre une part de critique en même temps. C'est à se demander si ceux qui n'ont pas apprécié le film à l'époque n'attendaient pas que ce soit plus acerbe vis à vis de l'armée tellement il pouvait toujours y avoir un boulevard.

Mais bon je pense que c'est déjà pas mal de nous faire pencher du côté de la perversité d'un homme qui profite bien de cette invisibilité et quand à l'armée ça fait une bonne suggestion que l'utilisation pourrait être potentiellement dérangeante et que y a pas que l'armée qui pourrait en faire des bénéfices douteux si on imagine des espions invisibles :mrgreen:. Enfin bref, ça fait du bon petit film avec cette situation où après bien des tests et avoir enfin trouvé comment permettre d'inverser le processus d'invisibilité, le passage à la phase d'expérimentation humaine se produit et c'est carrément le génie responsable de tout ceci qui se propose pour être le cobaye. De quoi le mener vers une situation qui va s'avérer problématique mais dont il va finalement bien profiter.

Kevin Bacon convient très bien dans le rôle et puis on a de quoi également apprécier la présence de Josh Brolin ainsi que de Elisabeth Shue entre autre sur qui nous avons quelques charmantes vues ^^. Je crois que sur le plan du voyeurisme on serait pas les derniers pour s'en faire une joie tellement ça laisse quartier libre à ceci, par contre à travers le personnage de Sebastian Caine on va pas mal sur les déviances possibles à commettre des crimes en toute impunité et ça a de quoi très bien convenir comme ceci, c'est réaliste

Autrement nous avons une très bonne modélisation pour le corps tant humain que pour celui du Gorille, c'est très bien fait avec les différentes étapes du processus de retour à la visibilité qui se font en plusieurs paliers. Et puis sur le plan musical ça fait une bonne petite composition de Jerry Goldsmith. Voila, dans l'ensemble c'est tout à fait correct et ça se fait suffisamment acerbe avec lui qui vire psychopathe, Verhoeven aura bien exploité le sujet à sa manière.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » ven. nov. 19, 2021 8:09 pm

oui moi j'aime beaucoup ce film
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Johnny
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 328
Enregistré le : ven. juin 04, 2021 12:11 pm
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Johnny » ven. nov. 19, 2021 8:10 pm

J'avais aussi apprécié ce film à sa sortie. On s'est focalisé sur les effets spéciaux, mais ça reste surtout une belle relecture du mythe de Gygès dans La République de Platon, le premier à montrer que l'invisibilité aboutissait à des choses négatives.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » ven. nov. 19, 2021 8:51 pm

Exactement, ce film est beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait de part ses thématiques, son ambiance, le jeu d'acteur, les questions éthiques qu'il soulève comme tu le dis. Je crois que c'est un peu ce qui m'avait déstabilisé à l'époque, j'étais trop habitué à l'homme invisible (la série) et au départ, je m'attendais à retrouver quelque chose du même genre or ça n'a rien à voir :lol: Là pour le coup on est beaucoup plus dans une ambiance "verhovienne"
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Pulsion
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2753
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Pulsion » ven. nov. 19, 2021 11:31 pm

un grand pouvoir implique....."mon cul oui, je suis invisible et je vais méchamment en profiter !" :mrgreen:
Bon film, Kevin Bacon effrayant.
Je conseille également un film plus récent sur ce thème : Invisible man (2020), assez sombre également et le procédé d'invisibilité est plus intéressant de mon point de vue.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 123524
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » ven. nov. 19, 2021 11:35 pm

Ah oui Invisible Man récemment sorti c'est dans mes intentions de le voir celui là :D.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Pulsion
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2753
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Pulsion » sam. nov. 20, 2021 1:32 am

Mais tout de même, dans Hollow man, la force de caractère ce film c'est largement Kevin Bacon, au moins autant que les effets spéciaux. Un acteur lambda n'aurait pas rendu la volonté de nuire du perso aussi effrayante.

C'est chouette l'esprit Verhoeven, hein ? :lol:
Image


Invisible Man
Image
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 20, 2021 10:43 am

ça donne bien envie de voir Invisible Man :mrgreen: Je vais aussi le noter dans mes listes celui-là
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Pulsion
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2753
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Pulsion » sam. nov. 20, 2021 12:16 pm

Il le faut, tu le dois, vois-le, right now ! :mrgreen:
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 368543
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 20, 2021 12:39 pm

il est si marquant que ça ? :lol:
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Pulsion
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2753
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Hollow Man : L'Homme Sans Ombre (de Paul Verhoeven)

Messagepar Pulsion » sam. nov. 20, 2021 5:40 pm

Non. :mrgreen:
Mais c'est un bon film, et la façon dont c'est abordé vaut le détour, sans être révolutionnaire pour autant.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"


Retourner vers « Thrillers horrifiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité