10 Cloverfield Lane (Cloverfield 2)

Cette section aborde les films de monstres géants japonais tels Godzilla et autres Gamera. Sont aussi abordées les oeuvres d'autres pays qui rendent hommage à toute cette culture nippone.
Somewhere
Temple du Verseau
Temple du Verseau
Avatar du membre
Messages : 56227
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

10 Cloverfield Lane (Cloverfield 2)

Messagepar Somewhere » ven. janv. 15, 2016 11:21 am

Image

Bande-annonce énigmatique de 10 Cloverfield Lane, la nouvelle production de J.J. Abrams

La bande-annonce de la production mystère de J.J. Abrams "10 Cloverfield Lane" vient juste d'être dévoilée ! Porté par John Goodman et Mary Elizabeth Winstead le film, en salles le 16 mars prochain, a un lien de parenté avec "Cloverfield".

Anciennement intitulé The Cellar puis Valencia, la nouvelle production de J.J. Abrams dévoile aujourd'hui son nouveau titre et sa toute première bande-annonce. Les premières images de 10 Cloverfield Lane s'ouvrent sur 3 personnes (John Goodman, Mary Elizabeth Winstead, John Gallagher Jr.) en train de faire des jeux de société quand soudain les murs se mettent à trembler. On se rend vite compte que leur intérieur est en réalité un bunker et que quelque chose cloche au sein de cette famille et du monde dans lequel ils évoluent. Notamment lorsque le grognement du monstre de Cloverfield se fait entendre à la fin de la bande-annonce.... Une bande-annonce énigmatique qui donne furieusement envie d'en savoir plus sur ce projet. J.J. Abrams déclare d'ailleurs dans un communiqué "L'idée de faire une suite à Cloverfield est venue il y a un moment déjà. Nous souhaitions que les films aient un lien de parenté (...) Nous voulions garder le titre de ce nouveau projet secret le plus longtemps possible." Tourné en found-footage (ce qui n'est visiblement pas le cas de ce nouvel opus), Cloverfield de Matt Reeves avait créé l'événement à sa sortie en 2008 puisqu'il remettait les films de monstres sur le devant de la scène. Mis en scène par Dan Trachtenberg, 10 Cloverfield Lane sortira sur nos écrans le 16 mars prochain.



http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 49760.html

Somewhere
Temple du Verseau
Temple du Verseau
Avatar du membre
Messages : 56227
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Somewhere » ven. janv. 15, 2016 11:26 am

J'avais adoré le premier Cloverfield, du coup je l'attends avec impatience celui-là. :saute:

Et je préfère le voir dans ce genre de choses Abrams que dans des sagas où il n'a pas le niveau suffisant....

Bombur
sous l'égide de Dohko
sous l'égide de Dohko
Avatar du membre
Messages : 36653
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Bombur » ven. janv. 15, 2016 4:50 pm

Je l'attends avec impatience, j'avais beaucoup aimé le 1, la BA est super et y a John Goodman ; que du bon, donc :bravo: !


Par contre je ferai remarquer que ce n'est pas Abrams qui le réalise, il n'est que producteur !

SauronGorthaur
vestige de la foudre
vestige de la foudre
Avatar du membre
Messages : 59264
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar SauronGorthaur » ven. janv. 15, 2016 5:08 pm

Concept surprenant que cette suite on dirait!
Image

Somewhere
Temple du Verseau
Temple du Verseau
Avatar du membre
Messages : 56227
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Somewhere » lun. févr. 29, 2016 10:55 am

Suite, prequel, film solo : c'est quoi 10 Cloverfield Lane ?

Image

C'est une surprise signée J.J. Abrams et le premier mystère cinéma de 2016... Mary Elizabeth Winstead, John Gallagher Jr. et le réalisateur Dan Trachtenberg nous dévoilent "10 Cloverfield Lane", en salles le 16 mars.

Trois étrangers, un bunker, une menace... Bienvenue au 10 Cloverfield Lane, le nouveau mystère orchestré par le producteur J.J. Abrams. Avec ce film-surprise, initialement baptisé "The Cellar" puis "Valencia" et développé dans le plus grand secret, le maître ès buzz interpelle le futur spectateur : John Goodman est-il un bon samaritain ou un tortionnaire machiavélique ? Faut-il rester à l'intérieur ou tenter de sortir ? Quels sont les liens entre le film et Cloverfield ? Et surtout, surtout... qu'y a t-il dehors ? Alors que la réponse sera connue dans deux semaines à peine (le 16 mars), les acteurs Mary Elizabeth Winstead et John Gallagher Jr. et le réalisateur Dan Trachtenberg ont accepté de nous dévoiler quelques secrets. Bienvenue au 10 Cloverfield Lane...

John Gallagher Jr. : Etant donné que le titre n’est pas Cloverfield 2, on peut comprendre qu’il ne s'agit pas d’une suite mais d’un film en référence à une adresse : 10 Cloverfield Lane. Je ne peux rien révéler, si ce n'est que le seul lien avec le premier film réside dans le ton et le style d’histoire claustrophobique de fin du monde.

Dan Trachtenberg : C'est un film unique, qui n'est ni un prequel, ni une suite. Mais il s'inscrit dans le même esprit et le même ton que Cloverfield. Mais sans lien direct. Pour J.J. Abrams, c'est une sorte de Hitcher avec Rutger Hauer. Et pour moi, c’est un peu dans le style de Breakdown : un film qui vous secoue physiquement.

Mary Elizabeth Winstead : J.J. Abrams nous avait donné une vision nouvelle du monstre, pour une nouvelle génération, avec Cloverfield. Ici c’est une autre sorte de monstre, dans un espace réduit. C’est frais et c'est une vision totalement nouvelle du thriller. Pour moi, 10 Cloverfield Lane est vraiment un film flippant et hors du commun.

Image

John Gallagher Jr. : C’est un film très différent de ce qu'on a l’habitude de voir, vous savez tous ces films bourrés d'effets visuels pop-corn et de super-héros. C’est un film angoissant, existentialiste. Mon personnage est coincé dans ce bunker avec les personnages de John Goodman et Mary Elizabeth Winstead : ils vont tous les trois traverser une forte crise existentielle et se retrouver confrontés à une réalité qui les dépasse. Je joue un peu le rôle du gentil dans ce film, même si j’ai pas mal de zones de mystère, comme vous le verrez. Ce que j’aime, c'est le côté ultra-réaliste des personnages. Même si on est dans un film de genre, nos trois "héros" sont totalement ancrés dans le réel et le ton est totalement sérieux. C’est ce qui m’a attiré. Ce film a une sensibilité à la Hitchcock, où l’intensité psychologique l’emporte sur les grosses scènes d’action et d'effets spéciaux.

Mary Elizabeth Winstead : La tagline du poster américain en dit long : "les monstres sont de toutes tailles". Je crois que le film parle en effet des monstres intérieurs, des démons qui nous hantent, mais aussi de ceux que l’on doit affronter physiquement. Le film soulève aussi l’angoisse d’un futur apocalyptique où tout peut disparaitre du jour au lendemain. Que feriez-vous dans ce cas ? Et puis c’est aussi un film sur la force intérieure : mon personnage ignore à quel point elle est forte, qu'elle peut se sortir de cette situation horrible. Parfois dans notre quotidien, nous n’osons pas tenter certaines choses de peur de ne pas être à la hauteur... Mais je pense que nous pouvons tous être capable de choses incroyables. Il suffit juste de croire en soi.

Image

John Gallagher Jr. : La difficulté dans ce genre de film est d’arriver à équilibrer le ton, pour effrayer mais sans trop en faire pour ne pas rendre le tout ridicule. La peur ce n’est pas quelque chose de facile à créer. Si c’est grotesque, personne n’y croit. Il nous a donc fallu être prudents dans notre interprétation pour créer un suspense sans en faire des tonnes. C’est un film qui repose surtout sur la relation entre ces trois personnages, donc si vous ne croyez pas en nous, vous ne pouvez pas croire en l’histoire qui est racontée. Je pense que nous avons réussi notre coup et que vous serez scotchés sur votre siège...

Mary Elizabeth Winstead : Malgré ce petit film qu'il tournait au moment de notre tournage -vous savez, Star Wars-, J.J. Abrams était omniprésent. Il avait toujours réponse à tout, même dans les plus grands moments de doutes ou d’hésitation. Franchement, je me demande quand il dort !

Dan Trachtenberg : C’est sa société qui a mis en place le scénario et le projet. C’est quelque chose qu’ils ont conçu pour faire partie de ce qu’ils appellent le "Clover-verse", l’Univers de Cloverfield ! J’allais réaliser un autre film qui est tombé à l'eau, et ils sont venus me proposer de réaliser 10 Cloverfield Lane : évidemment, j’ai sauté sur l’occasion et la chance de travailler avec J.J. Abrams. C’est vraiment un scénario qui m’a donné des sueurs froides en le lisant et j’avais hâte de le mettre en images. J.J. était sur Star Wars pendant que je réalisais ce film, donc nous n’avons pas eu une collaboration 24/24 mais il a été néanmoins présent, à distance, tout au long de l'aventure. Tous les jours, j'étais étonné qu’il puisse regarder tous les rushs et me donner des commentaires, surtout d’encouragements ! Au-delà du fait que j’admire J.J. en tant que réalisateur, je l’admire encore plus en tant que chef d’entreprise qui arrive à tout faire et à tout mener de front avec Bad Robot. C’est incroyable... J.J. est un aimant pour les meilleurs talents d’Hollywood. Et même si J.J. et Bad Robot peuvent s’apparenter à Willy Wonka et son usine secrète et magique, il y a vraiment une atmosphère familiale confortable qui y règne.

10 Cloverfield Lane - Sortie le 16 mars 2016

Une jeune femme se réveille dans une cave après un accident de voiture. Ne sachant pas comment elle a atterri dans cet endroit, elle pense tout d'abord avoir été kidnappée. Son gardien tente de la rassurer en lui disant qu'il lui a sauvé la vie après une attaque chimique d'envergure. En l'absence de certitude, elle décide de s'échapper...

http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 50833.html

SauronGorthaur
vestige de la foudre
vestige de la foudre
Avatar du membre
Messages : 59264
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar SauronGorthaur » lun. févr. 29, 2016 9:35 pm

soit ce film est hyper prévisible, soit il nous réservera des rebondissements fabuleux -- au choix :rire:
Image

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16043
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar itikar » lun. févr. 29, 2016 9:37 pm

SauronGorthaur a écrit :soit ce film est hyper prévisible, soit il nous réservera des rebondissements fabuleux -- au choix :rire:


ou l'inverse :lol:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Somewhere
Temple du Verseau
Temple du Verseau
Avatar du membre
Messages : 56227
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Somewhere » mar. mars 15, 2016 8:54 pm

Critique : 10 Cloverfield Lane

Plus de huit années séparent le premier Cloverfield de ce nouveau chapitre, annoncé à la surprise générale il y a quelques mois seulement. Laissant les spectateurs dans le doute le plus complet, on ne savait pas où réellement se situer quant à cet épisode, qui ne précisait pas s’il s’agissait d’un séquel classique ou d’un préquel, voire même d’un film se déroulant dans la même séquence temporelle que le premier.

Réalisé par Dan Trachtenberg (dont c’est la première réalisation à échelle mondiale) qui prenait donc la place de Matt Reeves, bien que ce dernier soit toujours producteur délégué, 10 Cloverfield Lane se veut surtout une production estampillée J.J. Abrams. Le réalisateur du dernier Star Wars a toujours participé au projet, de près ou de loin. Mais que vaut réellement ce nouveau film ? Réussit-il à nous surprendre, huit ans après un premier épisode qui avait laissé un goût d’inachevé à bon nombre de spectateurs ?

Image

Critique garantie sans spoilers

Oubliez les vastes rues de Manhattan et le New-York post-apocalyptique du premier épisode. Ici, vous suivrez les aventures de trois protagonistes : Michelle, Howard et Emett coincés dans un seul et même lieu. C’est donc bien un véritable huit clos que nous propose ce long-métrage, toujours dans un univers étrange où le paranormal pointe à chaque instant le bout de son nez. La véritable force de 10 Cloverfield Lane, c’est de réussir à nous faire oublier les raisons pour lesquelles nous sommes venu le voir, à savoir découvrir la suite du premier opus, tout en parsemant de nombreuses séquences d’indices, indispensables pour comprendre l’intrigue principale mais aussi les raisons qui ont poussé un monstre à attaquer New-York. L’autre atout de ce film, c’est de se faire croiser trois intrigues et à les faire s’entrechoquer durant 1h45. On commence avec une histoire banale, puis survient un élément déclencheur fort, puis un autre qui n’a rien à voir. Le réalisateur laisse notre paranoïa se méler à un univers paranormal à taille humaine tout en s’inspirant des thrillers modernes pour laisser le spectateur suivre bêtement l’aventure sans jamais tout remettre en question.

Image

Si différent du premier ?

Mais alors, 10 Cloverfield Lane est-il véritablement une suite au sens propre du terme ? Oui, très clairement. Alors qu’il pourrait faire penser à nouvelle prise en main de l’univers, quitte à oublier son passé, le long-métrage est en réalité très intelligent et embarque le spectateur dans une nouvelle vision d’horreur, laissant pantois à chacune de ses séquences les plus fortes. Il vous faudra patienter avant de découvrir une once de vérité et ainsi apporter des éléments de réponse à cette question qui taraude votre esprit depuis 8 ans : «Mais quelle est cette créature et pourquoi surgit-elle de nulle part ?» Mais rassurez-vous, le film se veut assez pertinent pour finir en beauté et donner aux spectateurs bien plus que ce qu’ils étaient venu chercher au départ.

Image

Et castingement parlant ?

Autant vous le dire tout de suite, si vous n’aimez pas John Goodman (The Big Lebowski, O’Brother), laissez lui encore une chance. Rôle central et ô combien importantissime dans 10 Cloverfield Lane, celui qui incarne Howard est simplement magistral dans la peau de ce personnage très particulier. À ses côtés, nous retrouvons la trop méconnue Mary Elizabeth Winstead (Die Hard 4, Scott Pilgrim) pour incarner Michelle ainsi que John Gallagher Jr (States of Grace) dans le rôle d’Emett. Le trio fonctionne à merveille et on ne peut que saluer l’initiative de les avoir réunis tous les trois à l’écran, car le résultat n’en est que meilleur, autant le dire. Petite surprise supplémentaire : en V.O., on entend la voix d’un certain Bradley Cooper…

Conclusion :

Savamment réalisé et ce, avec un budget faiblard (seulement 5 millions de dollars), la réalisation de Dan Trachtenberg est une véritable réussite qui apporte un vent de fraicheur dans un cinéma où tous les Blockbusters sont parfois trop cloisonnés. Nous n’avons qu’une seule chose à dire : vivement la suite !

http://www.journaldugeek.com/2016/03/15 ... du+Geek%29

SauronGorthaur
vestige de la foudre
vestige de la foudre
Avatar du membre
Messages : 59264
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar SauronGorthaur » mar. mars 15, 2016 8:59 pm

interessant :mrgreen:
Image

Somewhere
Temple du Verseau
Temple du Verseau
Avatar du membre
Messages : 56227
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Somewhere » mar. mars 15, 2016 9:01 pm

Il a de très bonnes critiques en effet^^

J'avais pas prévu de le voir au ciné par contre vu qu'il y a Batman V Superman la semaine prochaine, m'enfin on verra. :mdr:

Bombur
sous l'égide de Dohko
sous l'égide de Dohko
Avatar du membre
Messages : 36653
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Bombur » mar. mars 15, 2016 9:14 pm

Perso j'ai prévu de le voir :D . Par contre ça m'énerve cette critique, asp de spoilers je veux bien, mais ils pourraient quand même bien dire si ça se passe bien dans le même univers et si c'est avant, pendant pou après !

SauronGorthaur
vestige de la foudre
vestige de la foudre
Avatar du membre
Messages : 59264
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar SauronGorthaur » mar. mars 15, 2016 9:18 pm

moi ça me fait chier car la y a plein de gros films qui sortent et avec les concours, je vais devoir attendre après le 7 avril :langue:
Image

Bombur
sous l'égide de Dohko
sous l'égide de Dohko
Avatar du membre
Messages : 36653
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Bombur » mar. mars 15, 2016 9:24 pm

C'est toujours pareil au ciné, tous les gros films sortent toujours en même temps :lol: .

Bombur
sous l'égide de Dohko
sous l'égide de Dohko
Avatar du membre
Messages : 36653
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Bombur » sam. avr. 16, 2016 8:13 pm

Sérieux, je suis dégoûté, ils le passent déjà plus à mon ciné :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: !!!!!!!!

Bartiméus
caveau d'Hadès
caveau d'Hadès
Avatar du membre
Messages : 5373
Enregistré le : sam. mars 16, 2013 9:50 am
Gender :

Re: 10 Cloverfield Lane

Messagepar Bartiméus » mer. mars 15, 2017 12:29 am

Une nuit, Michelle est victime d'un accident de voiture, elle se réveille enchaînée dans un bunker avec deux hommes, Howard et Emmet. Ils lui affirment qu'ils lui ont sauvé la vie « d'une catastrophe à échelle mondiale ». Ayant du mal à les croire, Michelle décide de s'enfuir par tous les moyens.


J'ai vu le film et je suis un peu dubitatif : il y a une bonne première partie en huis-clos, avec un très bon John Goodman en ancien de la Navy survivaliste qui a construit un bunker en cas de "catastrophe mondiale", extrêmement suspicieux, qui paraît toujours sur le point d'exploser d'une rage incontrôlée au moindre instant.

on passe dans l'horreur quand on découvre que c'est une sorte de serial-killer qui kidnappe des jeunes femmes pour essayer de retrouver l'image de sa fille en elles.


Par contre, la deuxième partie, en gros les 15 dernières minutes laissent assez dans le flou : le film essaie de raccrocher (vaguement) les wagons avec le premier mais ça paraît artificiel

D'où sortent l'espèce de créature avec sa queue-œil et le vaisseau organique alien avec sa bouche ? Des parasites provenant du "Clover" comme ceux qu'on voit dans le premier ?


Je préfère prévenir que le film entretient un rapport très lointain avec "Cloverfield", à la limite on peut dire qu'il se passe en même temps que les événement du premier opus mais c'est tout. Et je ne sais pas ce qu'ont fumé ceux qui ont écrit cette critique mais.......

Il vous faudra patienter avant de découvrir une once de vérité et ainsi apporter des éléments de réponse à cette question qui taraude votre esprit depuis 8 ans : «Mais quelle est cette créature et pourquoi surgit-elle de nulle part ?» Mais rassurez-vous, le film se veut assez pertinent pour finir en beauté et donner aux spectateurs bien plus que ce qu’ils étaient venu chercher au départ.


Le film ne donne AUCUN indice sur la provenance de la créature du premier, mais alors rien.


Retourner vers « Kaijū Eiga »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité