Hador Lórindol

itikar
ombre sur Mirkwood
ombre sur Mirkwood
Avatar du membre
Messages : 20077
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Hador Lórindol

Messagepar itikar » sam. juin 04, 2016 6:27 pm

Hador Lórindol, de la Maison de Hador

Image
source

Hador, surnommé "Tête d'Or" pour ses cheveux blonds chatoyants, caractéristique de son peuple, né en 390 du Premier Age, est un des Hommes les plus fameux du Premier Age, de la lignée des Edains.

Né en Beleriand, il a pour père Hathol, qui fut le premier Seigneur de son peuple à aller à la rencontre des Eldar, lui-même fils de Magor qui envoya son peuple vivre sur le versant sud de l'Ered Wethrin, dans les vallées du Teiglin et de la Malduin. Il est néanmoins dans les annales du "Quenta Silmarillion" d'avantage cité car, contrairement à ses aïeux, Hador accepta dès l'année 401, et sur conseil de son père, de se mettre au service d'un Eldar, Fingolfin, second fils de Finwë et premier fils d'Indis, né à Valinor. Pour cette raison, cette Maison des Hommes est d'ailleurs nommé "Maison de Hador".

Image

La Troisième Maison des Edain est la plus importante en nombre des trois : au moment de son arrivée au Beleriand, peu après celui de Bëor et celui de Haleth, leur armée était forte de dix mille hommes, menés par Marach.

« Ils étaient pour la plupart grands, avec des cheveux dorés ou de lin et des yeux bleus-gris, mais ils n'étaient pas rares parmi eux à avoir les cheveux noirs, bien que tous fussent pâles de peau. Les membres du Peuple de Marach - le père de Magor- sont « prompts au rire comme à la colère, féroces au combat, généreux pour l'ami comme pour l'ennemi, vite résolus, fidèles en loyauté, joyeux de cœur, les enfants d'Ilúvatar dans la jeunesse des Hommes ».


Ils sont apparentés à la Maison de Bëor et parlent une langue proche, le taliska.

Les futurs peuples de Hador et de Bëor constituent à l'origine un peuple unique, qui accomplit le long voyage depuis l'est de la Terre du Milieu. Ils se séparent durant le trajet, et s'établissent pendant un certain temps sur les rives opposées de la mer de Rhûn (mer étoilée au centre à droite dans la carte ci-dessous) : le « Peuple Mineur » (les futurs Bëoriens) dans les collines du sud-ouest, et le « Peuple Majeur » (les futurs Hadoriens) dans les bois au nord-est. Les deux peuples reprennent ensuite leur marche vers l'ouest, mais la majeure partie du futur peuple de Hador s'installe définitivement au Rhovanion (autour de Eryn Galen dans la carte ci-dessous ) ; d'eux sont issus les habitants de Dale, les Éothéod (habitants du Rohan) et les hommes de la Forêt Noire. Les autres poursuivent le voyage vers l'ouest, et une partie d'entre eux s'établit en Eriador.

Image

L'avant-garde du Peuple Majeur, menée donc par Marach, est la première à atteindre l'Ered Luin, mais l'altitude de cette chaîne de montagnes les effraie, et ils recherchent un moyen de les contourner par le sud : ils entrent ainsi au Beleriand par le sud, tandis que les autres Maisons se sont déjà établies. Marach conduit son peuple en Estolad, où il s'installe au sud-est des établissements du Peuple de Bëor.

Image

Les Edain ne tardèrent pas à reprendre leur migration à partir d'Estolad, invités par les rois des Noldor à vivre auprès d'eux. Malach, le fils de Marach, ayant suivi à l'âge de 7 ans son peuple migrant depuis l'Estolad sur l'ordre de son père, fut le premier Homme de cette Maison à apprendre le sindarin des Eldars, sans se soumettre à eux pour autant, et vécu en Hithlum pendant quatorze ans où il conduit une partie de son peuple. Son fils Magor conduit une partie encore plus grande de son peuple dans les terres autour des sources du Teiglin, sur le versant sud austral de l'Ered Wethrin, après avoir descendu le Sirion.

Image

Mais une partie des Humains regrettèrent d'être venue au Beleriand et de s'être retrouvée impliquée dans la guerre entre les Eldar et Morgoth. Après une assemblée tenue en 369 P. Â., une partie du Peuple de Marach retraverse l'Ered Luin pour revenir en Eriador. D'autres restèrent en Estolad jusqu'à la Dagor Bragollach, mais la majeure partie de la Troisième Maison abandonna cette région vers 380 P. Â.

Mais revenons à Hador, le petit-fils de Magor.

Image

Hador prit pour épouse Gildis, et Gildis lui donna trois enfants : Glóredhel, Galdor, et Gundor.

Vers 415, Hathol son père meurt laissant Hador à la tête de son peuple, sans cesse repoussé par les armées de Morgoth.

De plus en plus sans terres, Hador et son peuple furent remerciés de leurs efforts et sacrifices par les Noldor, en 423 :

Hador reçoit de Fingolfin en remerciement de l'aide apportée lors des batailles contre Morgoth, le fief de Dor-lómin.

Image

Il reçoit aussi alors de Fingon le Heaume du Dragon, qui fut forgé par Telchar de Nogrod peu après la première apparition du dragon Glaurung, en l'an 260 du Premier Âge. Doté de puissants pouvoirs magiques, son cimier représentait la face du Dragon Glaurung, d'où son nom. Telchar avait forgé ce heaume pour Azaghâl, Seigneur de Belegost, mais celui-ci l'offrit à Maedhros pour l'avoir sauvé d'une embuscade tendue par des Orques.

Image
Azaghäl blessant Glaurung

Maedhros à son tour l'offrit à son grand ami Fingon, mais celui-ci ne put trouver personne d'assez fort pour le porter sur ses terres, excepté deux Hommes : Hador Lórindol et son fils Galdor. A partir de là, la relique passa de génération en génération en leg aux Seigneurs du Dor-Lomin.

Après la mort de Galdor au siège de Barad Eithel en 462 , le Heaume passa à son fils Húrin, mais celui-ci ne le portait jamais, préférant combattre à visage découvert.

Image
Húrin Thalion

Le Heaume resta donc à Dor-lómin lors de Nirnaeth Arnoediad, et Morwen la femme de Húrin l'envoya à son fils Túrin à Doriath en 473, qui le reçu des mains de Thingol.

« Le Heaume de Hador fut remis entre les mains de Thingol. Ce heaume était d'acier gris tout ouvragé d'or, et s'y trouvaient gravées les runes de la victoire. Un pouvoir l'habitait, qui protégeait quiconque le portait des blessures et de la mort, car l'épée se rompait qui l'effleurait, et le trait déviait brusquement qui le frappait. »

Dès qu'il le put, Túrin alla combattre aux marches nordiques de Doriath aux côtés de Beleg Cúthalion, et l'Arc et le Heaume tinrent en respect les Orques jusqu'au départ de Túrin, en 484. Ce n'est que trois ans plus tard qu'il coiffa le Heaume à nouveau, lorsque Beleg vint le lui rapporter à Bar-en-Danwedh.

Túrin s'illustra encore avec le Heaume à Nargothrond, combattant sans relâche les Orques et poussant les Elfes à toujours plus d'audace, ce qui devait amener leur perte : en 495, Glaurung vint, accompagné d'une puissante armée d'Orques, et ravagea Nargothrond. Túrin, ensorcelé par le Dragon, s'en fut vers le nord, et l'on ignore ce qu'il advint du Heaume dès lors.

Les exploits de Túrin Turambar, dont la mort de Glaurung furent chantés encore à la fin du Troisième Age par un lointain descendant, le Roi Aragorn Elessar, le plus prestigieux vainqueur de la Guerre de l'Anneau.

Image

Quant à son glorieux ancêtre, Hador, il meurt bravement lors de la Bataille de dagor Bragollach, après avoir servit son Roi Fingolfin jusqu'à la mort. Il périt devant Eithel Sirion en défendant les arrières de Fingolfin, à l'âge de soixante-six ans.

Image

La Maison de Hador devint néanmoins alors vers ces époques la plus renommée des Edain, de par leurs combats au service de Fingolfin et Fingon, et de ce qui s'ensuivit dans l'Histoire des Ages d'Arda.

Car, en suivant les Noldor, ces Edains s'exposèrent à la Malédiction de Mandos.

Beaucoup de ses hommes périrent avec Hador donc lors de la Dagor Bragollach, qui vit Morgoth briser le siège d'Angband, et Hithlum tenir bon, lorsque la Maison de Hador continua à défendre la tour de Barad Eithel. Ils combattirent encore vaillamment lors des Nírnaeth Arnoediad, durant laquelle leurs forces défendirent la retraite de l'armée de Turgon. Ils furent alors tués quasiment jusqu'au dernier. Cette bataille vit la capture par Morgoth de Húrin, Seigneur de Dor-lómin, dont le fils, Túrin, n'était alors âgé que de huit ans. Morgoth, profitant de ce qu'une grande partie des hommes du Peuple de Hador avait péri au cours de la bataille, donna les terres froides de Dor-lómin aux Orientaux, qui réduisirent le reste de la troisième maison des Edain en esclavage.

Les derniers survivants de la Maison de Hador furent alors réduits en esclavage par les Orientaux. Quelques-uns parvinrent à fuir, devenant hors-la-loi ou s'échappant jusqu'aux Bouches du Sirion. À la fin du Premier Âge, ce qui restait des Trois Maisons des Edain luttèrent aux côtés de l'armada des Valar durant la guerre de la Grande Colère. Après la défaite de Morgoth, ils reçurent en don l'île de Númenor.

Image

Les descendants de la Maison de Hador formèrent la majeure partie de la population de l'île, et leur langue devint la principale langue du pays, l'adûnaic.

Image
source

Image
source

Image
source
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360398
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Hador Lórindol

Messagepar phoenlx » sam. juin 04, 2016 10:39 pm

magnifique fiche ! beau travail de synthèse :shock:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

SauronGorthaur
Malédiction sur Hùrin
Malédiction sur Hùrin
Avatar du membre
Messages : 72958
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Hador Lórindol

Messagepar SauronGorthaur » sam. juin 04, 2016 10:52 pm

géniaaaaaaale cette fiche :love:

et puis le casque, raaah :love:
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

itikar
ombre sur Mirkwood
ombre sur Mirkwood
Avatar du membre
Messages : 20077
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Hador Lórindol

Messagepar itikar » sam. juin 04, 2016 11:23 pm

Merci content que ça vous plaise :hat:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
ombre sur Mirkwood
ombre sur Mirkwood
Avatar du membre
Messages : 20077
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Hador Lórindol

Messagepar itikar » mer. sept. 05, 2018 3:08 pm

oups désolé je me suis trompé de lien !

viewtopic.php?f=558&t=16436
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Les Hommes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité