• Déconfinement : Restez prudent !!

Métal hurlant (le film d'animation)

Rubrique pour discuter des films d'animation non asiatiques
(productions américaines, divers films de Disney, Pixar, Dreamworks, productions françaises etc).
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 28, 2019 1:14 pm

Image

Je n'ai jamais vu ce film d'animation mais il s'agit d'une oeuvre très célèbre de la science-fiction des années 80 et je compte le voir dès que possible :super:
il s'agit d'un film d'animation canadien réalisé par Gerald Potterton , produit par Ivan Reitman, avec au casting vocal Rodger Bumpass, John Candy, Jackie Burroughs. Oeuvre dotée d'une ambiance esthétique très spéciale, bien marquée années 80 (comme un témoignage de cette époque et d'une patte que l'on ne retrouvera plus mais dont je dois l'avouer je suis de plus en plus nostalgique), oeuvre qui n'hésite pas non plus à montrer certaines scènes de violence et de sexe, et qui est également réputée pour son ambiance musicale très typée aussi avec notamment pas mal de musiques de hard rock et de heavy metal (ça n'étonnera pas vu le titre ^^) . A la musique on retrouve aussi le compositeur Elmer Bernstein connu entre autre pour le film Les 10 commandements de Cécile B De mille ou encore Les Sept Mercenaires, La grande évasion, L'ombre d'un géant ... Un poids lourd de la musique de films des années 50-60-70 ..

On notera aussi que cette oeuvre a été nominée aux Saturn Awards 1982 pour le prix du meilleur film de science-fiction.

Avant de poursuivre cette présentation, on va rappeler qu'il s'agira ici du film d'animation Métal Hurlant. A ne pas confondre avec Métal Hurlant : le magazine sur la BD de science-fiction fondé par Dionnet, Moebius et Druillet, mais il s'agit comme vous vous en doutez d'un hommage aux histoires de ce mag ; les histoires présentes dans ce film omnibus sont dans le même esprit ..
(En ce qui concerne le magazine Métal Hurlant, je rappelle que somewhere nous en avait rédigé un topic pour le forum : cliquez ici , et j'avais quant à moi lancé cet autre topic qui contient des allusions à des sujets plus osés du magazine (nudité, choses transgressives etc) mais aussi des allusions au film - topic que j'avais donc placé dans la rubrique un peu cachée du temple du forum :mrgreen: )

Dans le présent topic ce n'est pas du magazine dont nous allons parler, mais du FILM, sorti en 1981. Film qui n'est cependant pas sans rapport avec le mag Métal hurlant car les petites histoires courtes qu'il contient s'inspirent des histoires de la revue (et de sa version américaine : Heavy Metal)

résumé de l'histoire
Suite à l'arrivée d'un mystérieux engin tout venu de l'espace, une lueur verte nommée le Loc-Nar répand son pouvoir maléfique sur toute la surface de la Terre. Mais qui aura donc le courage de la stopper ?


Ce film contient plusieurs petites histoires qui ont toutes un point commun : une météorite verte. Les différentes sections du film ont été réalisées en parallèle par plusieurs équipes d'animation.


Les différentes histoires :

:arrow: Soft Landing
- Réalisation : Jimmy T. Murakami et John Bruno
- sur un scénario du célèbre Dan O'Bannon (célèbre pour Alien entre autre ou encore Lifeforce, de Tobe Hooper, Plaète hurlante etc .. )
- d'après son histoire et les illustrations de Thomas Warkentin

:arrow: Grimaldi
- Réalisation : Harold Whitaker

:arrow: Harry Canyon
- Réalisation : Pino Van Lamsweerde
- Scénario : Daniel Goldberg, Len Blum
- d'après une histoire de Daniel Goldberg, Len Blum et Juan Giménez
- Musique : Veteran of the Psychic Wars (Blue Öyster Cult), True Companion (Donald Fagen), Heartbeat (Jerry Riggs), Blue Lamp (Stevie Nicks), Open Arms (Journey)

:arrow: Den
- Réalisation : Jack Stokes
- Scénario : Richard Corben (célèbre auteur de comics)

:arrow: Captain sternn
- Réalisation : Julian Harris, Paul Sebella
- Scénario : Bernie Wrightson (auteur de BD et illustrateur célèbre, créateur notamment du personnage de Swamp Thing .. )
- Musique : Reach Out (Cheap Trick)

:arrow: B-17
- Réalisation : Barrie Nelson
- Scénario : Dan O'Bannon encore lui 8-)
- Musique : Heavy Metal (Takin' a Ride) – Don Felder
- Animateur : Fred Hellmich

:arrow: So Beautiful and So Dangerous
- Réalisation : John Halas
- Scénario : Angus McKie
- Musiques : Queen Bee (Grand Funk Railroad), I Must Be Dreamin' (Cheap Trick), Crazy? A Suitable Case for Treatment (Nazareth), All of You (Don Felder), Heavy Metal (Sammy Hagar), Prefabricated (Trust)

:arrow: Taarna
- Daniel Goldberg et Len Blum, d'après Arzach de Moebius
- Musiques : The Mob Rules (Black Sabbath), Through Being Cool (Devo), Working in the Coal Mine (Devo)

A noter qu'il existe un deuxième film d'animation de même inspiration, Heavy Metal 2000 (ou Heavy Metal FAKK 2, affiche ci-dessous) mais dont le seul lien avec le premier est la reprise de l'histoire de Taarna (épisode final).

Image

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19461
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar itikar » jeu. févr. 28, 2019 3:08 pm

Un petit bijou de l'animation ET de la science fiction, qui est aussi un meta objet culte de la contre culture - à l'époque - tout comme sa patite soeur, la revue "Metal Hurlant".
Bref, un monument, qui a certes un peu vieilli côté dessin animé.

La météorite verte, le Loc-Nar, est l'objet le plus fascinant qui relie toutes les mini séquences. Plus que séculaire et universel, c'est un objet rare et intéressant car il s'agit d'un objet moral.

Selon https://villains.fandom.com/wiki/Loc-Nar :

Do not try to escape. You are in my control. Look at me: I am the sum of all evils. Look carefully. My power infests all times, all galaxies, all dimensions. But many still seek me out; a green jewel they must possess. But see how I destroy their lives. „
~ The Loc-Nar explains itself to the young girl.

The Loc–Nar is the central villain of the 1981 adult animated film Heavy Metal Movie, which is based on a pulp comic book franchise of the same name. Its form is that of a basketball–sized glowing green sphere, and it describes itself as "the sum of all evils" and can melt people upon contact.

At the beginning of the film, it is found by an astronaut named Grimaldi, but then kills him in his home when he tries to handle it and then attacks his daughter, forcibly telling her horrific stories that all involve it in some way, which form the bulk of the movie.


Une analyse en français du film très intéressante, qui va donne renvie à Scarab de regarder immédiatement le film s'il n'est pas déjà son film de chevet :lol:



Cet objet moral a eu une influence considérable sur la culture pop mondial. Par exemple, pour n'en prendre que quelques uns, on peut dire que le film Life force n'aurait pas existé sans la fameuse météorite, ni les jeux vidéos Dead space, ou ,peut-être le cinquième élément où on peut voir le Loc-Nar.

De même, cette météorite n'aurait peut-être pas existé sans la kryptonite de Superman ou le monolithe de 2001, l'Odyssée de l'espace ... à moins que cela ne soit là aussi l'inverse ... L'oeuf ou la poule :penseur:

Bref, la météorite est un objet moral mais pas que qui a le pouvoir d'influencer quiconque la touche ou se tient près d'elle. Le courage, l'énergie mais aussi la moralité de la "victime" se transcende alors et vient quelque chose d'autres ...de plus efficace, de plus sauvage et sensuel, et surtout de plus méchant voir pervers ...une sorte de zombification massive doublée d'un lavage de cerveau intégral triplée d'une désinhibition totale.

Bref, de quoi foutre une belle pagaille ! ! ! (ce qui moralement était certainement le dessein de l'équipe du film :siffle: )

A voir absolument.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19461
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar itikar » jeu. févr. 28, 2019 3:19 pm

Ah, il existerait une séquence inédite apparemment, prévue initialement pour apparaître dans le film mais finalement retiré (je regarderais plus tard) :penseur:

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103180
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Scarabéaware » jeu. févr. 28, 2019 9:50 pm

Bon ben déjà y a de quoi être titillé par l'affiche et la présentation que nous en fait Pho, mais alors la vidéo que tu nous met Itikar nous offre quelques beaux aperçus de ce qu'on peut trouver dans cet omnibus :mdr:. Je lirai l'analyse après par contre, je préfère, en attendant ça rend bien curieux tout ça quand au fait de cette météore objet moral :mrgreen:.
Il est certain que je verrai ça d'ici quelques temps :D. Et faudra que je vois un peu comme il faut pour les deux autres topics.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 28, 2019 9:59 pm

bon je vais le voir ce soir :mrgreen: oui c'est une oeuvre culte
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » ven. mars 01, 2019 9:45 am

Du coup, j'ai vu la chose hier soir :mrgreen:

Très bonne expérience, pour ma part ! Mais autant le dire tout de suite, je ne sais pas si ça peut plaire à tout le monde, aujourd'hui en 2019 !
C'est une oeuvre vraiment transgressive, surtout pour l'époque, 1981 ! Il y a beaucoup de scènes de nudité, de la violence, des trucs super bizarres, notamment des extraterrestres sniffeurs de drogue avec de longs nez dégueulasses et autres joyeusetés :lol: On a même une scène avec une navette spatiale (qui ressemble aux navettes américaines de l'époque du programme des navettes) , en intro du film, qui lâche de sa soute une bagnole qui vient ensuite atterrir sur la Terre, cette scène donne le ton de ce film omnibus car d'entrée de jeu on se dit : What the fuck :mrgreen:

Mais c'est ce qui fait tout le charme. On a donc affaire à plusieurs petites histoires différentes (c'est un film omnibus) mais toutes reliées entre elle via cette entité sphérique et verte bizaroïde, le Loc-Nar, qui a pour propriété de corrompre les hommes et créer le chaos. L'une des histoires, la première (Grimaldi) relie un peu toutes les autres ...

Je n'ai pas aimé chaque histoire pareillement, certaines sont je trouve plus intéressantes que d'autres, mais il est probable qu'un autre spectateur que moi aura une autre vision, et préfèrera peut-être telle ou telle autre. Pour ma part j'aime beaucoup celle initiale avec le chauffeur de taxi qui recueille la fille en détresse (d'ailleurs quand on lit l'article posté par itikar, on s'aperçoit que cette histoire aurait inspiré Luc Besson pour son film Taxi Driver avec Bruce Willis :super: ) C'est un exemple parmi d'autres des inspirations de ce film. Quand on est habitué à la pop culture des années 80, on en sent d'autres en le visionnant.

La nudité ne m'a pas déplu, d'autant que les filles sont du genre bien en chair (sans être obèses hein, entendons nous :lol: ) mais c'est un style que j'aime plutôt (moins les visages, mais ça rappelle certaines BD de fantasy de l'époque) ; On a d'ailleurs des histoires qui font plus Science-fiction et dystopie, alors que d'autres rappellent plus des univers à la Conan ou Red Sonja. Et tout ceci n'est pas pour me déplaire.
On a aussi une belle ambiance rock / métal qui devrait ravir les fans du genre :mrgreen:

Bref, en conclusion, une oeuvre intéressante, à voir par curiosité, pour l'expérience, avec un esprit ouvert, si vous n'aimez pas la nudité, la violence, si les histoires un peu basiques vous rebutent je ne garantie pas que toutes les histoires vous plaisent car c'est un patchwork de choses assez bizarroïdes mais à replacer dans l'esprit très transgressif des BD Métal Hurlant à l'époque. Ceux parmi vous qui connaissent un peu les bande dessinées d'auteurs comme Druillet notamment, vous devez voir de quoi je parle. C'est tout cet esprit qu'on retrouve dans ce film d'animation. Pour ma part, gros plaisir coupable à le voir :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19461
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar itikar » ven. mars 01, 2019 10:17 am

Tu m'as donné envie de le revoir :lol:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » ven. mars 01, 2019 10:59 am

ça ne ferait pas de mal :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103180
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Scarabéaware » ven. mars 01, 2019 6:20 pm

Bon ben allez, moi je verrai d'ici quelques temps :mdr:, en tout cas c'est sur que c'est pas le genre de film d'animation à convenir à tout le monde lol. Mais c'est bon des œuvres transgressives comme ça, par contre attention, pour le film de Luc Besson avec Bruce Willis c'est pas Taxi Driver mais Le cinquième élément. Taxi Driver c'est de Scorsese avec Al Pacino et on est complètement sur une autre histoire :siffle:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » ven. mars 01, 2019 7:06 pm

heu oui exact c'est pas la même chose :lol:
tiens je suis en train de voir que lauteur de la scène d'intro avec la voiture qui tombe sur terre est de Dan O'Bannon (qui a oeuvré sur Alien)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » mar. août 20, 2019 9:02 pm

Tiens vous saviez que dans le segment B-19 de ce film, basé sur un scénario de Dan O'Bannon et où des morts vivants apparaissent dans un avion de guerre, le script d'origine devait faire apparaitre des gremlins (créatures légendaires tenues pour responsables des incidents des avions britanniques pendant la seconde guerre mondiale, et qui ont inspiré bon nombre d'oeuvres animées et live par la suite, dont le film de Joe Dante :D )

Image

au final il les ont remplacé par morts vivants :mrgreen:

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103180
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Scarabéaware » mar. août 20, 2019 10:13 pm

Tiens c'est bizarre, c'est quoi qui les a incité à faire ce choix de pas placer de Gremlins alors qu'on avait pas encore eu le film de Joe Dante de sorti ? :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336992
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar phoenlx » mar. août 20, 2019 10:48 pm

aucune idée, dommage !! mais ça rend bien aussi les morts vivants
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103180
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 03, 2020 1:01 pm

Je me suis décidé à le voir hier soir à ce qu'on en reparle en pensant à Elon Musk qui a envoyé sa voiture Tesla dans l'espace et qu'on ait justement le coup d'une voiture qui passe un moment dans l'espace avant d’atterrir sur Terre :lol:.

Et ma foi j'ai bien apprécié l'expérience de cet omnibus lié au magazine Metal Hurlant dont ça me déplairait pas de pouvoir découvrir quelques numéros :lol:. Ça donne comme un sympathique aperçu des histoires qu'on peut y trouver avec une esthétique particulière, ça rend plutôt bien dans l'ensemble à en former tout un univers à travers ces histoires reliées par rapport au Loc Nar terrible objet qui corromps quasiment tout en tout temps. Quand à ceci d'ailleurs on a de quoi saisir le message que ça transmet, ça caractérise bien le côté anti-système en même temps avec cette chose qui détruit ceux qui font le plus preuve d'une forte avidité ayant de quoi les ronger complètement. Mais y a pas que l'avidité qui fait :siffle:.

Enfin bref, il est marrant dans tous les cas de commencer le film avec cette voiture sortant d'un vaisseau pour atterrir sur Terre, peut être qu'un jour on aura de quoi vraiment le faire avec des voitures spécialement conçues pour qu'on se fasse un petit tour de la Terre dans une belle Tesla :lol:. Ou alors prendre la route Terre-Lune pour aller y faire du shopping lunaire :D.

vlcsnap-2020-07-02-22h15m13s030.jpg
vlcsnap-2020-07-02-22h15m13s030.jpg (53.82 Kio) Vu 9 fois

Enfin voila, à partir de ça, on fait route pour les quelques petites histoires qui jalonnent ce film d'animation avec une fille qui a de quoi se confronter au terrible Loc Nar qui semble la craindre et lui livre des histoires avant de tenter de se débarrasser d'elle. Des histoires comportant de leur violence mais aussi de leur sexualité et je crois qu'on peut effectivement dire que la première aura fait très belle source d'inspiration pour Le 5ème élément avec Bruce Willis :mdr:. Et pour ce qui est des filles c'est point désagréables belles plantes qu'elles sont usant de leur charme, d'ailleurs avec le taxi qui avait pas l'air de vouloir profiter de la situation, j'aime bien comme finalement elle se glisse dans son lit :lol:. Ça fait partie des bonnes petites histoires qui illustrent avec le Loc Nar du coup avant de passer dans une autre situation qu'on ne refuserait pas si ça nous permettait de se faire bien du plaisir à se constituer un petit harem, enfin on a pas, mais on pourrait imaginer ça suite à cette aventure :mrgreen:. A noter que nous avons Thierry Bourdon pour la voix jeune du personnage noir et qu'à plusieurs reprises on peut entendre Henry Djanik sur plusieurs personnages ^^. Ensuite de là c'est pour un tour dans une station spatiale, c'est pas forcément le meilleur segment mais c'est pas mal quand même avant de passer à de la guerre avec un avion où plusieurs soldats trouvent la mort mais se font transformer en zombies. Quand on sait qu'on aurait pu avoir des gremlins, en voyant je trouve que c'est quand même mieux que le Loc Nar transforme les morts en zombies, ça convient mieux pour le coup. Pour l'histoire qui suit après ça, on peut dire que c'est bien cocasse avec les extra-terrestres drogués qui sniffent avec leur trompe et qu'on ait un robot avec de grande performance sexuelle :lol:. Euh pourquoi pas, mais alors on hallucine un peu avec l'évocation de mariage juif par là et la circoncision pour le robot :rire:. Dans l'ensemble du WTF elle est pas mal celle là lol. Et on notera qu'au niveau de la station spatiale on a la présence d'un noir ennemi du monde sur le plan de l'alimentation :mrgreen:. Il est partout lol.

vlcsnap-2020-07-02-23h12m09s725.jpg
vlcsnap-2020-07-02-23h12m09s725.jpg (89.2 Kio) Vu 9 fois

Enfin, avant que tout ceci ne se termine, on passe par un autre monde en proie à une armée terriblement destructrice, de quoi penser aux nazis et que l'appel soit fait à une guerrière derrière de sa race pour se confronter à eux même si c'est trop tard pour sauver le peuple qui a fait appel à elle, au moins les terrasser quand même. Et là jusque là on avait quelques belles femmes mais celle-ci, guerrière farouche et badass y a de quoi encore plus apprécier :super:. On peut penser à Red Sonja et d'ailleurs je me disais que ce serait pas mal qu'elle ait encore un peu moins d'habillement, juste ce qu'il faut, protéger ses seins et son sexe :lol:. Enfin bon dans tous les cas on goute bien à ce que nous donne là aussi avec d'en venir à une fin avec son brin d'optimisme quand on pourrait se dire que ça peut finir de manière funeste avec un mal qui n'a cessé, ne cesse et ne cessera de corrompre l'humanité mais après voila, y a toujours possibilité d'accalmie après un combat.

Dans l'ensemble c'est une bonne curiosité qui a de son charme, et qu'on ait une ambiance musicale qui contribue là aussi, c'est bien fait et j'aurai bien envie de découvrir le second film qui était sorti Heavy Metal 2000.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63851
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Náin » ven. juil. 03, 2020 1:25 pm

Ah mais si oui j'ne avais entendu parler de celui-là c'est vrai. A ne pas confondre avec le magazine de BD du coup.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103180
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Métal hurlant (le film d'animation)

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 03, 2020 1:40 pm

Oui à ne pas confondre mais c'est quand même en rapport.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Films d'animation (non asiatiques) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : phoenlx et 1 invité