• Déconfinement : Restez prudent !!

Mélodie Cocktail

Rubrique pour discuter des films d'animation non asiatiques
(productions américaines, divers films de Disney, Pixar, Dreamworks, productions françaises etc).
Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63908
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Mélodie Cocktail

Messagepar Náin » dim. mai 26, 2019 10:48 pm



Mélodie Cocktail est un film d'animation des studios Disney sorti en 1948. IL s'agit de la cinquième compilation de courts et moyens-métrages du studio, avant Le Crapaud et le maître d'école. Il se compose de sept courts-métrages d'animation tous plus ou moins reliés les uns aux autres.



C'est un Souvenir de Décembre suit un couple se remémorant ses jeunes années lorsqu'il patinait sur la glace. Plus esthétique qu'autre chose, le métrage nous montre ne parallèle un couple d'humains et un couple de lapins agir de la même manière. Assez joli à regarder, avec une musique plutôt douce, malgré une animation pour le moins assez basique.



Bumble Boogie lui se propose de mettre en image le fameux Vol du bourdon de Nikolaï Rimski-Korsakov avec donc, un bourdon attaqué par des instruments de musique divers et variés. La réécriture du morceau est sympathique, et la réalisation prenante et énergique. On peut le rapprocher d'After You've Gone dans La Boîte à musique.



Johnny Pépin-de-Pomme est l'un des deux films les plus intéressants de cette compilation. IL raconte la légende de John Chapman, qui à la fin du XVIIIe siècle se mit à planter des pommiers partout le long de l'Ohio. L'animation souffre de la comparaison avec les derniers longs-métrages Disney mais l'histoire reste bien racontée et la durée du film, bien plus longue que la plupart des autres, fait que le métrage marque davantage que les autres. On a une vraie histoire quoi.



Petit Toot raconte l'histoire un enfant bateau à la base assez peu douée mais qui parviendra à sauver un paquebot entier. Bon, à l'instar de Pedro dans Saludos Amigos c'est niais, peu intéressant, même pas du tout, et à réserver aux enfant de cinq ans. Bref suivant.



A la gloire d'un arbre est l'un des plus beaux métrages de la compilation. Poétique, le film en raconte pas d'histoire, mais montre simplement un arbre changer de couleur suivant la lumière du jour la nuit l'orage etc...



C'est la faute de la samba nous fait revenir aux temps de Saludos Amigos et des Trois Caballeros avec le retour de Donald, José Carioca et l'Aracuan. Ici les deux premiers compères sont démoralisés, de sorte qu'ils sont même décolorés, jusqu'à ce que l'Aracuan leur redonne des couleurs en les faisant danser et s'amuser. Bon, je n'ai jamais été fan des aventures du duo/trio alors si en plus tu me met une séquence interminable avec une actrice musicienne tu m'a définitivement perdu.



Enfin, comme pour La Boîte à musique, Mélodie Cocktail a gardé le meilleur pour la fin, à savoir La légende Pecos Bill. Situé en plein far ouest, le film nous raconte l'histoire de Peco Bill, as de la gâchette mais également demi dieu qui fut élevé par les loups et qui est montré ici comme étant à l'origine de nombreux paysages et formations de régions comme par exemple le Désert Peint. Il tombe amoureux de Sue, une jeune femme séduisante mais insoumise bien décidée à faire comme bon lui semble. Serait-ce le premier personnage féministe d'un classique Disney ? A vous de juger. Quoi qu'il en soit le film est très réussi, avec un ton qui n'est pas sans rappeler Tex Avery. A savoir par ailleurs qu'en version américaine les passages où Pecos Bill fume uen cigarette ont été censurés. Censure qui fort heureusement n'eut pas lieu chez nous.



Bref Mélodie Cocktail vaut surtout le coup pour ses deux portraits de légendes américaines. D'autres court-métrages restent sympathiques, d'autres très dis^pensables. Bref ça se laisse regarder sans grand déplaisir.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Retourner vers « Films d'animation (non asiatiques) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité