The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Le coin des goodies et figurines The Legend of Zelda, ainsi que des divers ouvrages autour de la série.
Maedhros
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 8866
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar Maedhros » sam. sept. 22, 2018 4:25 am

Image

Après avoir sortis The Legend of Zelda 1 et 2 sur Nes et alors que The Legend of Zelda: A Link to the Past est en train d'être produit, Nintendo commence une étrange partie de son histoire, celle des fiascos des dessins animé. Effectivement, même si des licence telle que Super Mario et The Legend of Zelda sont extrêmement populaire, elles n'ont pas encore la notoriété qu'elles ont aujourd’hui. Seul deux jeux Zelda ont été produit sans compter le Game and Watch ainsi que trois jeux Super Mario. Il est donc intéressant pour Nintendo de faire connaitre ces licences avec des dessins animés.

Image

Ainsi est naquit le dessin animé The Legend of Zelda nommé Princesse Zelda dans la traduction français. C'est une production de DiC pour Diffusion information et communication qui est une société française de production de programme animé. Enfin, elle ne l'était plus vraiment en 1989. Elle là surtout été dans les années 1970 avant de s'étendre et d'ouvrir des filiales au Japon et aux États-Unies entre autres. En 1987, Jean Chalopin (fondateur de la société en 1971) revend ses part de DiC Enterprise, la filliale américaine, gardant la société française qui change de nom pour C£D. Bref, c'est dans une période de transition pour la compagnie que la production du dessin animé commence. Pour la petite histoire, la société fut racheter définitivement pars Disney en 1993. Le dessin animé est donc américano-canadienne et non française. DiC est un studio énorme ayant fait des classique du dessin animé telle que les Mystérieuse Cité d'Or ou Ulysse 31.

Image

Après des négociations avec Nintendo, la société commence en 1989 a produire des adaptation de jeux vidéo telle que Capitaine N qui est une bouillit infâme de toute les licence jugé pas assez porteuse individuellement pars DiC. Puis viens Super Mario Bros qui connaîtra 52 épisodes et deux suites, un dessin animé correct, mais sans plus, mais Super Mario a l'époque était déjà tellement porteur que l'émission est devenus une espèce de programme bâtarde qui se composait en général d'un épisode de Super Mario Bros: Super Show, une émission live-action et surtout d'une deuxième partie animé. Du Lundi au Jeudi, c'était un épisode de Super Mario Brosh et le Vendredi c'était un épisode de The Legend of Zelda.

Image

Depuis tous l'heure, quand je parle de DiC je parle de société de production et non de studio d'animation. Effectivement, à l'époque c'était déjà moins chère de sous-traiter l'animation a une compagnie sud-coréenne ou de racheter des programme japonais en masse. Le véritable studio d'animation est donc Say Yong Animation . L'écriture des épisodes, les story-bord, le background, le design et toute la pré-production ont été crée a la maison mère américaine qui ont envoyé le reste du boulot en Corée qui le renvoyait finit aux USA qui eux peaufinait l'épisode. C'est une méthode de production extrêmement classique encore utilisé de nos jour chez Cartoon Network.

Image

Ainsi quelques effets de lumière, des statiques dessiné aux États-Unis nous donne un résultat qualitativement peu transcendant en 1989, mais reste tous de même correcte. Petit détail ,c'est un adaptation de jeux vidéo qui comporte des éléments de sounddesign de l'oeuvre originale. Les musiques qui sont un peux plus complexe que dans le jeu vidéo, mais surtout on retrouve dans la série les effets sonores du premier jeu. Dans les scènes de combat, il n'y a pas de mouvement de caméra et ensuite le timing est bon, mais nous pouvons voir qu'il n'y a pas de frême intermédiaire entre deux mouvement. On peut voir des déformation d'objet quand ceux-ci rebondissent. Les modèles quand a eux sont extrêmement rigide . Le mouvement est donc assez peu organique. Bref l'animation n'est pas dramatique du tout et tous faire parfaitement aurait fait exploser le budget.

Image

L'écriture en soit des histoire, sans être transcendante, une certaine répétions des épisode, reste tous de même avec certaines bonnes idée comme un épisode où Link meurt et que son âme doit retrouver son corps pour revenir a la vie.

Image

Étant donner que le dessin animé a été seulement après The legend of Zelda1 et 2 qui sont très faible au niveau du scénario et de l'univers, je peux entièrement comprendre que des personnage imaginé alors soit différent de l'image qu'ils ont aujourd’hui. La mythologie Zelda telle qu'on la connet est née petit a petit et il aurait fallut au minimum attendre The legend of Zelda: A Link to the Past pour avoir un univers sur lequel s'appuyer pour crée un dessin animé. Ainsi, le charadesign de Ganon est complètement différent du Ganon telle qu'on le connait, étant donner qu'il n'est dans Zelda 1 qu'un amas de pixel ressemblant vaguement a un cochon bleu, c'est normal. ou encore que l'on ne fait mention que de deux morceaux de la Triforce qui parlent.

Image

Toutefois, n'importe qu'elle scénariste sachant qu'il fait une émission pour enfant aurait produit des personnage assez stéréotyper de l'héroic-fantaisie: une héros droit et courageux et ayant toute les qualité, une jolie princesse qui se fait enlever et un vilain pas beau, mais les scénaristes de cette émissions ont décider que non.

Image

Ce qui fait que le vrai problème du dessin animé sont ces personnages. Zelda est une vrai allumeuse, Link est un trouillard et un pervers tentant de se faire la princesse Zelda, mais aussi toute les autre fille qu'il rencontre. Tous le monde semble ne penser qu'au sexe avec Ganon qui veux marié Zelda, Link, Esprit qui veux Link et le Roi d'Hyrule qui encourage Link a rentré pars effraction dans la chambre de Zelda en lui donnant même des fleurs. Link qui semble aussi être obliger de lancer une blague pourrie a chaque situation. Zelda a tous de même certaine qualité telle qu'être droite et forte même dans l'adversité, comme quoi on peut être une pute et être honorable.

Image

Le dessin animé fut un échec commercial total, pour plusieurs raisons, mais surtout pour les personnages, un héros totalement trouillard et une princesse qui se bat est assez étonnant et nous somme en 1989, le politiquement correct qui nous obligerait a écoutez cette émission n'est pas encore a la mode. De plus, face à des mastodonte comme Saint-Seiya ou Dragon Ball, G.I Jo avec les piètre qualité de l'animation notre dessin animé ne faisait juste pas du tout le poids.

Image

Toutefois avec le succès de The Legend of Zelda: A Link to the Past et The legend of Zelda: Ocarina of Time, DiC décide de rediffuser l'émission qui fut encore une fois une échec commercial. C'est encore une fois a cause des personnages du dessin animé, beaucoup trop différent des personnages de la série qui a maintenant une véritable base. Link y est décrit comme très courageux alors que dans le dessin animé il est un vrai trouillard et le princesse Zelda ne se bar jamais l'épée ou a l'arc, mais bien avec la magie, ce qui est tous le contraire du dessin animé.

Image

Le générique de fin, quant à lui, était celui de Super Mario Bros avec quelques notes à part concernant le staff ayant travaillé spécifiquement sur Princesse Zelda. La série fut interrompue avec la fin du show de Mario si bien qu’il n’y a jamais vraiment eu de fin. Le dernier épisode de l’unique saison se finissant comme un épisode quelconque de la série. Le doublage français du personnage de Zelda n’aura semble-t-il pas été simple puisqu'en seulement treize épisodes, la princesse a eu au moins quatre voix différentes. Elle pouvait même avoir deux voix différentes au cours d’un même épisode, entre sa voix dans le générique de début (identique visuellement mais rejoué à chaque fois) et sa voix dans l’épisode même.
Tu vas dormir avec moi, dans mon lit, ce soir. Tu veux bien Romani?

Oui, ma sœur.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 288832
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar phoenlx » sam. sept. 22, 2018 9:46 am

superbe topic et belle présentation, je ne me souvenais plus de ce dessin animé, je ne crois pas qu'il était passé au club dorothée en France à l'époque mais je peux me tromper ? Le studio DIC faisait pourtant de belles séries à cette époque (enfin peu avant, du temps de Chalopin et Deyriès, du temps des cités d'or et des productions franco-nippones notamment) là c'est une époque plus tardive ..
Tu me rends curieux, même si c'est un poil nanardesque il faudra que je teste un de ces quatre :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61209
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar SauronGorthaur » sam. sept. 22, 2018 11:15 am

j'ai du entendre parler de ce dessiné animé, je pense que le Joueur du Grenier en a parlé une fois pour s'en moquer j'imagine :mdr:
Image

Scarabéaware
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 77475
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar Scarabéaware » sam. sept. 22, 2018 1:56 pm

Très bonne présentation effectivement pour un anime pas forcément bien reluisant mais ça laisse curieux de voir ce que ça donnait :mdr:. Bon pis le studio DIC est associé mais dommage que c'est après sa revente faisant que ce n'était plus le studio comportant les bons éléments qui ont produit les Cités d'Or et Ulysse 31. D'ailleurs qu'est ce qui lui a pris de revendre à Jean Chalopin :penseur:.

Sinon oui j'ai cherché, le JDG en a parlé dans un spécial adaptations de jeux vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=jUUobqvUhKo :mrgreen:

Maedhros
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 8866
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar Maedhros » mar. sept. 25, 2018 3:54 am

phoenlx a écrit :superbe topic et belle présentation, je ne me souvenais plus de ce dessin animé, je ne crois pas qu'il était passé au club dorothée en France à l'époque mais je peux me tromper ? Le studio DIC faisait pourtant de belles séries à cette époque (enfin peu avant, du temps de Chalopin et Deyriès, du temps des cités d'or et des productions franco-nippones notamment) là c'est une époque plus tardive ..
Tu me rends curieux, même si c'est un poil nanardesque il faudra que je teste un de ces quatre :mrgreen:


Non, effectivement en France la série a été diffusé sur Antenne 2 en 1990 et sur France 2 en 1993 et sur f
France 3 en 1995. Quand a vouloir tester, plusieurs épisodes sont présent sur youtube et en vf, voici d'ailleurs l'épisode 4, en deux partie pour une quelquonque raison. Si vous avez 15 minutes a perdre, la qualité n'est pas optimal cependant.





Toutefois, il n'existe pas de DVD en français de l'émission, seul existe deux VHS, il existe toutefois un coffret intégral en anglais sans sous-titre.

Scarabéaware a écrit :Très bonne présentation effectivement pour un anime pas forcément bien reluisant mais ça laisse curieux de voir ce que ça donnait :mdr:. Bon pis le studio DIC est associé mais dommage que c'est après sa revente faisant que ce n'était plus le studio comportant les bons éléments qui ont produit les Cités d'Or et Ulysse 31. D'ailleurs qu'est ce qui lui a pris de revendre à Jean Chalopin :penseur:.

Sinon oui j'ai cherché, le JDG en a parlé dans un spécial adaptations de jeux vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=jUUobqvUhKo :mrgreen:


SauronGorthaur a écrit :j'ai du entendre parler de ce dessiné animé, je pense que le Joueur du Grenier en a parlé une fois pour s'en moquer j'imagine :mdr:


Effectivement Scarabée et Sauron, mais pour plus de sérieux je vous conseille l'excellente vidéo d'Étagère là-dessus, je ne vous cacherai pas qu’énormément de l'information que j'ai obtenu viens de là, les sites spécialisé ne parlant que peu de l'animé et je ne vous parle des comics dont je n'ai littéralement trouvé aucunes information sauf quelques images. D'ailleurs je vous conseille le youtubeur Étagère en général, il est vraiment excellent.

Tu vas dormir avec moi, dans mon lit, ce soir. Tu veux bien Romani?

Oui, ma sœur.

Maedhros
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 8866
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda: Le dessin animé (1989)

Messagepar Maedhros » jeu. sept. 27, 2018 3:39 am

À noté aussi que cette animé a sans doute inspiré la trilogie des Zelda CD-I, mais principalement Zelda: Wand of gamelon et Link: Faces of Evil. Effectivement dans les deux cas nous retrouvons un graphique similaire, mais surtout un Link pervers et trouillard avec une Zelda beaucoup plus guerrière. D'ailleurs la Zelda de ces deux jeux est quasiment une copie conforme au niveau du charadesign de celle du dessin animé.

Image
Tu vas dormir avec moi, dans mon lit, ce soir. Tu veux bien Romani?

Oui, ma sœur.


Retourner vers « Goodies et produits dérivés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité