One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Rubrique consacrée au célèbre manga de Eiichirō Oda et à son adaptation animée ainsi qu'à tous les autres aspects de la franchise (romans, jeux vidéos, films).
Embarquez tous sur le Vogue Merry et c'est parti pour l'aventure !!!
Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11088
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » ven. oct. 11, 2019 3:12 pm

Image

Description du produit

Si tu es un pirate parmi les pirates, rejoins l'équipage de Luffy pour une nouvelle aventure sur l'île de la fête ! Réalisé de main de maître par Mamoru Hosoda (Summer Wars et les enfants loups, Ame & Yuki), ce nouvel opus de One Piece mélange humour décapent et combat renversant. Résumé : L'équipage du chapeau de paille décide de s'offrir enfin un repos bien mérité. Direction l'île de la fête : plantureuses créatures, mets succulents, spa... Un vrai paradis pour les pirates ! Mais c'est sans compter sur le Baron Omatsuri, le propriétaire de l'île, qui leur annonce qu'avant de profiter des attractions, ils vont devoir passer des épreuves d'enfer. Laissant ses compagnons affronter les épreuves, Chopper fouille un peu plus l'île. Il y découvre rapidement quelques éléments troublants sur la véritable nature de cette île et de ses habitants. Quels sombres desseins le Baron Omatsuri trame-t-il dans le dos des pirates au chapeau de paille ? Luffy est-il seulement conscient de la situation dont il va devoir se dépêtrer ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/One_Piece ... le_secrète

One Piece : Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets est un film d'animation japonais réalisé par Mamoru Hosoda, sorti en 2005.
C'est le sixième film de la franchise One Piece. Il est sorti dans les salles obscures japonaises le 5 mars 2005 où il reste six semaines dans le Top 10 du box-office, engrangeant ainsi 1 200 000 yens. Il est ensuite disponible en DVD le 21 juillet 2005.
En France, le film sort directement en DVD et Blu-ray le 17 octobre 2012, édité par Kazé.
Le film se démarque de tous les autres par son graphisme complètement différent, réalisé par Mamoru Hosoda (La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants loups, Ame et Yuki).





Synopsis:

L'équipage du chapeau de paille reçoit une étrange invitation, les conviant sur l'île de la fête (Omatsuri). Ils y font la connaissance du baron Omatsuri qui défie Luffy et ses amis à trois épreuves. Au cours des différents événements de plus en plus bizarres, l'équipage va se déchirer (Nami (la chatte voleuse) s’énerve contre Usopp (le sniper d'elite ) et Sanji (la jambe noire) s'énerve contre Zoro (le chasseur de pirate) ). Ce sera au capitaine, aidé de personnages qu'il aura rencontrés sur l'île, d'éviter à ses compagnons une mort certaine...


Dans la chronologie:

Ce sixième film peut s'intégrer dans la chronologie de la série animée. Il semble se dérouler entre les arcs Davy Back Fight et Water 7.




Vidéo de l'excellente chaine Jehros qui nous décrypte en quoi Mamoru Hosoda a su sublimer One piece pour y mettre sa patte d'auteur pour ce film atypique qui est aussi le premier long métrage du réalisateur et nous montre comment ce film est très imprégné par le mouvement superflat impulsé par l'artiste contemporain Takashi Murakami qui interroge la culture Otaku, on pourrait aussi penser à Inio Asano en passant. :mrgreen:

La vidéo nous parle avant des films Le Château de Cagliostro et du Tenkai qui ont certaines caractéristiques communes niveau réadaptation d'un auteur d'une grosse franchise et pour le premier on constate que Hayao Miyazaki a ce point commun avec Hosoda d'avoir réalisé un film de franchise pour leurs débuts, d'où aussi le coté cocasse que Mamoru Hosoda fut remplacé par Miyazaki pour la réalisation du Château Ambulant car Hosoda s'était avéré en inadéquation artistique avec Ghibli.


Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11088
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » dim. oct. 13, 2019 11:03 am




L’OVNI ONE PIECE | TRIATHLON OP #10 : Film 6 : « Le Baron Omatsuri et l’île aux secrets »
3 956 vues•10 févr. 2018

L' Archipel Otageek

64 k abonnés



S'abonner
Salut à tous ! Cette fois c'est la review d'un OVNI pour le 10ème épisode du Triathlon One Piece: film 6: "Le Baron Omatsuri et l’île aux secrets".

Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11088
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » lun. oct. 14, 2019 4:21 pm

https://www.manga-news.com/index.php/dv ... iece-Films


De HIM, le 12 Novembre 2016 à 16h10
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


16/20
[Critique du film 6 de One piece, Le baron Matsuri et l'île aux secrets !]
Je vais essayer d'être aussi bref que possible ... Mais il est important de préciser que j'ai une grande affection pour one piece, bien que je ne la regarde plus aujourd'hui, je me suis tapé environs 550 épisodes quand j'étais encore en 5eme, et ce fut une série qui me remis sur la voie de l'animation japonaise.
Tout ça pour dire que mon avis est a prendre avec des pincettes, je connais plutôt bien, et j’apprécie beaucoup l'univers de la série ... Ce qui aide pour regarder un film, cela dit avec une vague connaissance des personnages (c'est à dire la lecture d'un résumé jusqu'à la fin de l'arc impel down) suffit à appréhender les environnements :) .

D'autant plus que ce film est radicalement différent du reste de la série, et même des autres films !
Ce qui frappe en 1er lieu c'est bien sur la différence de graphismes, en effet Hosoda impose son style, très clair. Cependant dites adieux a l'animation assez pourrie des épisodes classiques ... Ici l'animation est ultra-fluide.
On peut d'ailleurs dire que graphiquement le film vaut le coup, les scènes d'actions sont très bien chorégraphiées, la réalisation est elle aussi très dynamique et inventive, et le design général des personnages, des décors est très bon !
On vomira rapidement sur une scène à la pseudo-première personne ... Dans une forêt ... Tout en 3D ... Mais la scène se fait vite oublier ^^.

Mais rien qu'avec tout ça, si vous aimez one piece, ne cherchez plus, vous aurez ce que vous voulez : de la bonne action ... Et plus encore !

Car un film peut être fun, mais ça ne l'empêchera pas d'être creux ... Ce que ce film n'est pas !
Et c'est surprenant venant d'une telle licence, d'un tel produit, ce n'est pas évident de transformer un film, c'est à dire un produit dérivé destiné aux fans, d'une des licence les plus lucrative du monde de l'animation, en film d'auteur x).
Et pourtant, pas de problème Hosoda s'y colle !
Le scénario de ce film fait penser à l'album la zizanie de Asterix (histoire de faire une petite analogie qui ne spoil pas). Et cette idée est excellente, quoi de plus intéressant dans une série basée sur l'amitié et les compagnons que d'ébranler ces concepts ?
De plus, Hosoda maitrise parfaitement l'ambiance de son film, débutant sur des scènes extrêmement comiques (Luffy qui fait des trucs stupides, toujours très efficace) et aboutissant sur un final ultra-malsain, voir même flippant (oui oui)!
Un peu à la manière de heart of darkness, ou de son adaptation cinématographique apocalypse now, on assiste avec ce film à une véritable plongé au cœur de la folie ... Le simple fait d'écrire cela me surprend mais c'est la cas.

Je m'arrêterais ici pour ne pas spoiler, mais je suis bluffé par le film, qui est à la fois un excellent one piece, mais aussi un excellent Hosoda, car c'est un film de Mamoru Hosoda avant d'être un one piece.
Comme toujours avec ce réalisateur on retrouve une très bonne réalisation, des couleurs et un style maitrisé et propre, une animation fluide, soignée et dynamique. Et comme tout bon one piece, on y retrouve de superbes scènes d'actions, ainsi qu'un scénario et des péripéties assez inédites dans la licence, Hosoda a fait des choix osés, et ça paye largement, on se retrouve avec l'épisode le plus sombre de la série, beaucoup plus axé sur la psychologie de ses personnages et sur leurs interactions qu'un one piece classique.
C'est pourquoi c'est un film à voir pour les fans de one piece, tout comme pour les personnes qui connaissent juste la série de loin. Si vous ne connaissez vraiment rien de rien sur la série, lisez donc un bon résumé et ça devrait suffire à prendre le train en route :) .Je vais essayer d'être aussi bref que possible ... Mais il est important de préciser que j'ai une grande affection pour one piece, bien que je ne la regarde plus aujourd'hui, je me suis tapé environs 550 épisodes quand j'étais encore en 5eme, et ce fut une série qui me remis sur la voie de l'animation japonaise.
Tout ça pour dire que mon avis est a prendre avec des pincettes, je connais plutôt bien, et j’apprécie beaucoup l'univers de la série ... Ce qui aide pour regarder un film, cela dit avec une vague connaissance des personnages (c'est à dire la lecture d'un résumé jusqu'à la fin de l'arc impel down) suffit à appréhender les environnements :) .

D'autant plus que ce film est radicalement différent du reste de la série, et même des autres films !
Ce qui frappe en 1er lieu c'est bien sur la différence de graphismes, en effet Hosoda impose son style, très clair. Cependant dites adieux a l'animation assez pourrie des épisodes classiques ... Ici l'animation est ultra-fluide.
On peut d'ailleurs dire que graphiquement le film vaut le coup, les scènes d'actions sont très bien chorégraphiées, la réalisation est elle aussi très dynamique et inventive, et le design général des personnages, des décors est très bon !
On vomira rapidement sur une scène à la pseudo-première personne ... Dans une forêt ... Tout en 3D ... Mais la scène se fait vite oublier ^^.

Mais rien qu'avec tout ça, si vous aimez one piece, ne cherchez plus, vous aurez ce que vous voulez : de la bonne action ... Et plus encore !

Car un film peut être fun, mais ça ne l'empêchera pas d'être creux ... Ce que ce film n'est pas !
Et c'est surprenant venant d'une telle licence, d'un tel produit, ce n'est pas évident de transformer un film, c'est à dire un produit dérivé destiné aux fans, d'une des licence les plus lucrative du monde de l'animation, en film d'auteur x).
Et pourtant, pas de problème Hosoda s'y colle !
Le scénario de ce film fait penser à l'album la zizanie de Asterix (histoire de faire une petite analogie qui ne spoil pas). Et cette idée est excellente, quoi de plus intéressant dans une série basée sur l'amitié et les compagnons que d'ébranler ces concepts ?
De plus, Hosoda maitrise parfaitement l'ambiance de son film, débutant sur des scènes extrêmement comiques (Luffy qui fait des trucs stupides, toujours très efficace) et aboutissant sur un final ultra-malsain, voir même flippant (oui oui)!
Un peu à la manière de heart of darkness, ou de son adaptation cinématographique apocalypse now, on assiste avec ce film à une véritable plongé au cœur de la folie ... Le simple fait d'écrire cela me surprend mais c'est la cas.

Je m'arrêterais ici pour ne pas spoiler, mais je suis bluffé par le film, qui est à la fois un excellent one piece, mais aussi un excellent Hosoda, car c'est un film de Mamoru Hosoda avant d'être un one piece.
Comme toujours avec ce réalisateur on retrouve une très bonne réalisation, des couleurs et un style maitrisé et propre, une animation fluide, soignée et dynamique. Et comme tout bon one piece, on y retrouve de superbes scènes d'actions, ainsi qu'un scénario et des péripéties assez inédites dans la licence, Hosoda a fait des choix osés, et ça paye largement, on se retrouve avec l'épisode le plus sombre de la série, beaucoup plus axé sur la psychologie de ses personnages et sur leurs interactions qu'un one piece classique.
C'est pourquoi c'est un film à voir pour les fans de one piece, tout comme pour les personnes qui connaissent juste la série de loin. Si vous ne connaissez vraiment rien de rien sur la série, lisez donc un bon résumé et ça devrait suffire à prendre le train en route :) .


De DemiCercle [218], le 31 Juillet 2015 à 23h50

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343146
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Messagepar phoenlx » lun. mars 02, 2020 6:15 pm

Tiens je ne savais pas que mamoru Hosoda avait réalisé un film One piece
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11088
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: One piece film 6: (Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets,2005, premier film de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » dim. juil. 26, 2020 3:27 am

Oui et il est vu par beaucoup comme chef d'œuvre mais pas forcément par les fans lambdas de One piece en fait comme pour Oshii et Lamu!


Retourner vers « One Piece »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité