Blame! de Tsutomu Nihei

Sujets sur les dessins animés, mangas, films d'animation (Hors Saint Seiya)
Scarabéaware
La ruine de l'Arnor
La ruine de l'Arnor
Avatar du membre
Messages : 82581
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 15, 2019 11:05 pm

phoenlx a écrit :oui Oshii ferait sûrement du bon boulot, après c'est quand même un type de cyberpunk et d'environnement un peu différent de ce qu'il fait en général, mais je ne vois pas trop qui pourrait retranscrire ce genre d'univers avec brio parmi les grands réalisateurs de films d'animation. c'est pas du tout le type d'univers à la Makoto Shinkai ou Miyazaki, je ne verrais pas non plus Hosoda la-dessus, Oshii clairement plus, Otomo peut-être :penseur:


C'est pas faux et du coup oui Otomo pourrait très bien convenir en fait, ou alors on peut même imaginer la dessus une association entre Otomo, Oshii et Dai Sato :D.

Scarabéaware
La ruine de l'Arnor
La ruine de l'Arnor
Avatar du membre
Messages : 82581
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 18, 2019 11:48 pm

Bon ben ça y est, je viens de me tester le film d'animation qui était sorti sur Netflix.

C'est plutôt pas mal pour avoir un aperçu, après faut pas trop s'attendre ici à du contemplatif, on est pas dans une adaptation de Mamoru Oshii mais ce n'est pas non plus pour autant dans un rythme effréné. Concernant du mutique comme il peut être dit du manga, on a plus cet aspect là avec Killy mystérieux personnage taciturne qui s'exprime assez peu, autrement nous avons pas mal de dialogue avec des villageois qu'il rejoint après avoir sauvé certains qui étaient parti en expédition pour trouver de la nourriture. En ce qui concerne l'animation, il était possible d'avoir des craintes quand à l'utilisation de la 3D mais ça parvient à passer, je m'en suis finalement pas trop dérangé mais une animation plus traditionnelle servirait certainement mieux. Du côté des décors on a de quoi apprécier un peu de l'architecture des lieux, cette étrange ville avec ses milliers de niveaux, dédale dans lequel il vaut mieux se promener avec beaucoup de prudence... :mrgreen:

Concernant la ville, celle-ci semble ne pas cesser de s'étendre et être hors de contrôle, on apprends que les humains qui étaient connectés à elle en ont perdu la possibilité de se connecter faisant qu'ils ont été considérés comme des intrus. Ainsi ils ont été chassés par des machines que sont les Exterminateurs, que nous voyons assez rapidement dès le début, et les Sauvegardes qui ont de quoi représenter un grand danger. Quand à la ville et cette connexion c'est de quoi inspirer quand à une maitrise de l'urbanisation, je pense qu'on peut y voir ça, avoir la main-mise sur son évolution en étant dans une situation de contrôle qui finalement viens à échapper, laissant se perdre chacun qui se retrouve la proie d'une urbanisation galopante à même de grignoter de plus en plus de terrain de manière exponentielle, une explosion urbaine. C'est de la ville qui agit comme une matrice prenant soudainement vie et se retrouvant autonome, dé ployant anarchiquement. Enfin j'attends d'en voir plus mais cette ville ça fait songer à une déviance totale, bon puis on peut éventuellement avoir une pensée pour Matrix je pense, penser aux machines avec l'action qu'elles mènent et à quel point la place est laissé à tout une immense masse technologique dont on ne voit pas le bout quand on est en dehors de la matrice.

Dans tous les cas nous avons la quête de Killy qui recherche un humain avec un terminal génétique, de quoi laisser perplexe les humains qu'il rencontre et à qui il offre de quoi se nourrir. Ceux-ci vont le suivre d'ailleurs un peu dans sa recherche avec la promesse d'une scientifique qu'ils découvrent de pouvoir leur fournir une énorme quantité de ration de nourriture mais aussi un terminal génétique synthétique. Pour ce qui est de la scientifique, il s'agit là d'un robot, je sais pas si l'on peut dire cyborg, en tout cas elle se révèle être une aide mais qui mènera notre petite troupe vers le danger tout en l'aidant :siffle:. Si les uns sont à faire en sorte de pouvoir survivre, pour l'autre qu'est Killy c'est aboutir à sa recherche avant tout. Il est d'ailleurs un cyborg, cyborg sur lequel on peut s'interroger quand à sa provenance et savoir qui est il vraiment. Il est mutique et fait assez froid mais n'est pas non plus insensible au sort des humains comme nous pouvons le voir. Bref, ils accomplissent donc un aller-retour du côté d'une usine où ils se retrouvent confrontés aux fameuses machines mais parviennent à s'en sortir tant bien que mal.

Toutefois s'ils s'en sortent ils ne sont pas au bout de leur peine et c'est là qu'on aura de quoi voir un Killy prêt à bien en découdre pour les défendre.
Avec ceci nous avons droit à une plongée virtuelle avec le terminal génétique, concernant cette plongée j'attends de voir dans le manga mais le moins qu'on puisse dire c'est que c'est particulièrement sobre, je me serais attendu à mieux mais bon on peut dire que ça se distingue et c'est pour mieux se concentrer sur un point précis de la virtualité de ce terminal, moyen de survie.

Je n'en dis pas plus quand à ce qu'il se passe pour le final, en tout cas en ce monde post-apocalyptique on trouve une parcelle d'espoir pour l'humanité en parallèle d'une quête semblant loin d'être terminée. C'est un monde sombre, dont j'apprécierai voir plus amplement ce qu'il peut avoir de remuant, parce que là je crois qu'on a un petit aperçu qui nous montre vraiment un minimum, en regardant pour des vues du manga on voit quelques autres éléments que je serai curieux de voir. Et je pense qu'on pouvait toujours être mieux plonger dans l'ambiance, après c'est déjà pas mal. Autrement du point de vue musical, ça fait son petit accompagnement, on a un moment qui souligne bien l'action et un autre sur lequel ma pensée pour Kenji Kawaii a été grande, il aurait su nous sublimer ça de sa musique lui, là c'est sympa sans plus. Musicalement il aurait pu y avoir moyen d'avoir une meilleure B.O.

Somme toute c'est plutôt sympa pour découvrir un peu l’œuvre par ce biais et amorcer de suivre Killy errant dans cette immensité. J'aurai plutôt bien aimé pour faire une petite approche en attendant d'en voir plus avec le manga :D.

Scarabéaware
La ruine de l'Arnor
La ruine de l'Arnor
Avatar du membre
Messages : 82581
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blame!

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 19, 2019 1:56 pm

phoenlx a écrit :une petite vidéo sur ce manga (il fait partie de ceux que je compte explorer en priorité dès que j'aurai un petit moment avec Ergo Proxy et quelques autres) ..



Tiens du coup j'ai enfin regardé cette vidéo de ALT236, c'est très intéressant et voir le film c'est n'apercevoir qu'une fraction de la partie visible de l'Iceberg, c'est totalement de l'entrée en matière mais dans tous les cas on peut dire qu'on a une bonne petite retranscription d'immensité, et tiens pour les travaux de Giger qui inspirent Tsutomu Nihei on pense à ce qu'il a fait pour Alien mais c'est aussi des villes vertigineuses. Bon puis concernant Nihei il avait d'abord fait des études d'architectures avant d'en venir au manga et lui comme architecte c'est à la limite du psychopathe puisqu'il se verrait bien vivre dans une ville aussi démesurée et laisser à la liberté créature d'architectes qui ne serait pas étouffer par des investisseurs et tout le toutim. Évidemment être architecte c'est construire de belles idées sur le papier mais c'est aussi se faire rattraper par la réalité, même quelque chose d'immense pourrait l'être encore plus. Enfin bref, moi je vois aussi une ville ayant échappé à tout contrôle, une urbanisation folle, bah...c'est complètement de la folie architecturale oui, mais un truc qui dévore tout sur son passage à toujours plus s'étendre sans limite. Dans tous les cas ça fait quelque chose de vivant, on a de l'organique, bien des étrangetés, c'est de quoi faire bien sensation, comme il est dit dans la vidéo on a de quoi faire une exploration archéologique avec bien des strates, on a des niveaux mais je crois pas qu'on va sur des niveaux de conscience au travers du labyrinthe à l'entendre comme dans Westworld par exemple, c'est plus une autre manière de prendre conscience, c'est découvrir petit à petit un monde vaste avec ce qui le constitue de part et d'autre.
Bref, totalement de quoi faire une grande immersion, être dans la peau d'un explorateur.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298865
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar phoenlx » sam. janv. 19, 2019 10:04 pm

je ne sais pas trop si je peux commencer le film avant de lire le manga
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La ruine de l'Arnor
La ruine de l'Arnor
Avatar du membre
Messages : 82581
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 20, 2019 12:16 am

Bah le film il n'a pas le côté très contemplatif que semble avoir le manga mais bon c'est pas mal pour en tâter une petite partie.

yoko
Nouvelle guerre sainte
Nouvelle guerre sainte
Avatar du membre
Messages : 8243
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar yoko » dim. janv. 20, 2019 9:10 am

Je conseille fortement le manga même si c'est un investissement, un anime ne pourra jamais retranscrire une telle oeuvre
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298865
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar phoenlx » dim. janv. 20, 2019 10:27 am

Oui j'ai bien l'intention de le lire
ben un anime peut fondamentalement être à la hauteur (comme n'importe quelle oeuvre) mais dans le cas de Blame, au même titre que Berserk et d'autres chef d'oeuvre, ça doit être compliqué, et il ne faut pas qu'ils fassent n'importe quoi, le risque serait de trop banaliser les scènes, les environnements, apparemment c'est une oeuvre qui tire beaucoup sa force de son impact visuel, de cette ville cyclopéenne, de ses créatures internes, c'est très visuel (mais un peu comme l'univers de Miura avec Berserk en fait) ; si on veut bien l'adapter pour l'écran, il faut un poids lourd de l'animation et des moyens, pas faire une oeuvre formatée mal animée et banale comme ils font trop souvent de nos jours.
Je crois d'ailleurs que c'est pour ça que j'ai eu un peu de mal avec Knight of Sidonia quand j'avais tenté l'anime. J'aurais du tester le manga d'abord ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La ruine de l'Arnor
La ruine de l'Arnor
Avatar du membre
Messages : 82581
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blame! de Tsutomu Nihei

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 20, 2019 11:55 am

Pareil je compte bien voir avec le manga, après un anime ou un film d'animation pourrait très bien être à la hauteur, et je suis d'accord Pho, faudrait que ce soit fait par des grands de l'animation sachant magnifier l’œuvre et parvenir à la transcender. Tu peux prendre une partie du manga et faire un film d'animation avec mais il faut faire un apport, oser un rythme lent que ce soit contemplatif et fournisse une expérience choc, que ce soit plus qu'une entrée en matière. Puis musicalement faudrait du Kenji Kawai ou du Susumu Hirasawa. C'est pas une histoire que ça soit compliqué à faire d'ailleurs, c'est une histoire de volonté, de s'investir pour faire ressortir le meilleur, après faut évidemment que ceux qui soient réellement en mesure de capter l'essence de l’œuvre et faire une bonne mise en valeur soient inspirés de le faire. Il s'agit pas juste de travailler dessus, c'est être en symbiose avec, prenons Mamoru Oshii on peut considérer qu'il a été en symbiose avec Ghost in the Shell, avec le matériau d'origine il a réussi à faire du chef d’œuvre.


Retourner vers « Mangas, Japanimation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité