TMS Entertainment

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
Somewhere
Les confins du temps
Les confins du temps
Avatar du membre
Messages : 60448
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

TMS Entertainment

Messagepar Somewhere » mar. août 05, 2014 8:15 pm

Image

Un petit topic pour parler un peu de la TMS, le studio d'animation à l'origine de l'anime The Lost Canvas.

La TMS Entertainment a été créé en 1995 à la suite de la fusion de deux sociétés de la Sega Sammy (à l'origine des fameux jeux et consoles de la marque Sega) :

:arrow: Tokyo Movie Shinsha, un studio d'animation fondé en 1964 (à qui l'on doit notamment les séries Lupin de Miyazaki et Takahata, Rémi sans famille, Lady Oscar, Ulysse 31...) ;
:arrow: Kyokuichi, une ancienne entreprise de textile créée en 1946 et qui s'est reconvertie en chaîne de salle d'arcade.

Le studio commence sa série de réalisation en adoptant un manga des Clamp, Magic Knight Rayearth. Mais c'est surtout Détective Conan qui amorce la TMS : débuté en janvier 1996, la série est toujours en cours et connaît même une adaptation cinématographique chaque année depuis 1997.

Image

Le studio se fera ensuite également connaitre pour avoir réaliser les animes pour enfant Soreike! Anpanman et Hamtaro et plus récemment pour le shonen D.Gray-Man et donc The Lost Canvas.



La réalisation de l'anime est quand à elle confiée à Osamu Nabeshima, réalisateur japonais né le 14 janvier 1956 travaillant exclusivement pour la TMS et ayant réalisé la plupart de ses gros hits tels qu'Hamataro, D. Gray-Man et Zetman.



Enfin, c'est le compositeur Kaoru Wada qui s'occupe de l'OST de The Lost Canvas. Wada, né le 5 mai 1962 au Japon, est également un fidèle coopérateur de la TMS et de Nabeshima, puisqu'on le retrouve également sur D. Gray-Man, ainsi que sur des animes comme Casshern Sins, Lodoss ou Les Enquêtes de Kindaichi.

Image

tintaglia
Menace martienne
Menace martienne
Avatar du membre
Messages : 6692
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar tintaglia » mer. janv. 21, 2015 9:41 am

C4est bien gentil tout ça, mais quand font ils la suite (et les dessins seront ils plus proches du manga aussi ?)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar phoenlx » mer. janv. 21, 2015 9:58 am

On attend tous cette suite, mais j'ai peur que ce ne soit pas du tout à l'ordre du jour, ils semblent avoir abandonné cet anime :(
Les raisons tiendraient aux ventes, pas suffisantes ; c'est dommage ( Moi sans être aussi fan de Lost Canvas que de l'anime classique j'aurais quand même bien aimé qu'ils adaptent tout car mes parties préférées sont juste après les scènes finales de la saison 2 ... )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90473
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar Scarabéaware » mer. janv. 21, 2015 12:34 pm

Moué...si seulement ils osaient continuer la suite, ils seraient peut être agréablement surpris. Faudrait leur forcer un peu la main :mrgreen:
En tout cas pour TMS bon à voir le petit historique là :D et oui on peut dire pour Kaoru Wada, il fait du bon boulot ;)

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar Chernabog » mer. janv. 21, 2015 3:25 pm

Hélas oui, les ventes en vidéos (puisque c'est ainsi que cette série a été diffusée) étaient décevantes ce qui explique l'arrêt de la série. La TMS ne peut pas faire de miracles, si une série n'est pas suffisamment rentable, ils vont pas continuer à se fatiguer dessus...

(et les dessins seront ils plus proches du manga aussi ?)



Ce serait déjà un miracle que suite il y ait, et si c'est le cas ce sera forcément avec moins de budget donc cela m'étonnerait fort qu'on ait un style plus proche vu que c'est sans doute pour des raisons économiques qu'il a été retravaillé pour l'adaptation.

tintaglia
Menace martienne
Menace martienne
Avatar du membre
Messages : 6692
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar tintaglia » mer. janv. 21, 2015 3:45 pm

Hélas... Il faut dire que dans l'animé, les armures font sacrément lourdingues par rapport au manga (et pourtant je ne suis pas plus fan que ça des mangas papiers...)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90473
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar Scarabéaware » mer. janv. 21, 2015 7:10 pm

Bon ben allez, qui se décide à lancer une pétition des fois que ça marche ? :mrgreen:

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar Chernabog » mer. janv. 21, 2015 7:18 pm

Les pétitions ça ne marche jamais (surtout que ça a déjà été fait, et pas qu'une fois je crois) mais bon vous êtes libres d'essayer. :gandalf-the-grey:

tintaglia
Menace martienne
Menace martienne
Avatar du membre
Messages : 6692
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar tintaglia » jeu. janv. 22, 2015 9:56 am

Je n'aime pas perdre mon temps.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90473
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment : les dessous de l'anime TLC

Messagepar Scarabéaware » jeu. janv. 22, 2015 7:27 pm

Bon ben comme ça c'est tout vu :mdr:, m'enfin j'aimerais bien tester une fois l'efficacité d'une pétition Avaaz pour y croire vraiment en le voyant :mrgreen:

Meleor
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 8812
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

TMS Entertainment

Messagepar Meleor » jeu. janv. 10, 2019 5:39 am

Image

https://fr.wikipedia.org/wiki/TMS_Entertainment


TMS Entertainment Limited (株式会社トムス エンタテインメント, Kabushiki-gaisha Tomusu Entateinmento?), est une entreprise japonaise, filiale de Sega Sammy, qui est à la fois un studio d'animation et une chaîne de salle d'arcade.
Elle est issue de la fusion en 1995 de deux filiales de Sega: Tokyo Movie Shinsha (東京ムービー新社, Tōkyō Mūbī Shinsha?), un studio d'animation fondé en 1964 et Kyokuichi (キョクイチ?), une ancienne entreprise textile créée en 1946 qui s'est reconvertie en chaîne de salle d'arcade.


Bon un sujet créé à la volée donc à la va vite car d'autres trucs sont en attente ce sera donc à peaufiner pour profiter de l'impulsion du moment du au fait que j'ai reçu une série de la TMS vous avez qu'à deviner laquelle lol! :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel: Mais bon je ferais mieux le sujet ensuite peut-étre car il y a un autre dvd qui attend d'étre testé pour que je puisse valider ma commande sur price-minister! en tout cas pour la série TMS c'est bon j'ai validé pour momox! :lol-noel:

Bon voilà ce que nous dit wikipédia:

Histoire:

Kyokuichi (1946-1995):

En octobre 1946, l'entreprise Kyokuichi Henshiki (旭一編織) est fondée à Nagoya dans le quartier Mizuho-ku et fabrique à l'époque principalement des produits textiles. Après plusieurs changements de nom (En 1947 pour Kyokuichi puis en 1957 pour Kyokuichi shine kōgyō, 旭一シャイン工業), l'entreprise installe son siège social en 1958 dans le quartier de Shōwa-ku, toujours à Nagoya. Pendant les années 1950, l'entreprise prend de plus en plus d'importance et intègre même la Bourse de Nagoya en 1957. En 1961, l'entreprise crée une filiale à Sapporo spécialisée dans la fourrure de vison qui est finalement intégré en 1974. Après avoir transféré leur siège social à Nishi-ku en 1974, l'entreprise s'installe à Naka-ku, dans le centre ville de Nagoya.
En 1991, l'entreprise se diversifie en créant une salle d'arcade appelée AG square dans le quartier Naka-ku et change également son nom en Kyokuichi (キョクイチ).
Cependant l'entreprise est en fort déficit et en 1992 elle est rachetée par l'entreprise de divertissement Sega. Cette dernière décide en 1995 de fusionner Kyokuichi avec une autre de ses filiales, le studio d'animation Tokyo Movie.


Tokyo Movie (1964-1995):

C'est le 1er janvier 1963 que sort la première véritable série anime de l'histoire : Astro, le petit robot. Produit par le studio Mushi Production d'Osamu Tezuka et diffusé sur Fuji TV, la série connaît un grand succès ce qui incite les autres chaines à produire leur propre séries animés. NET TV (actuel TV Asahi) commande au studio Tōei Dōga (actuel Tōei animation) la production d'une série, Ookami no ken qui est diffusé dès la fin de l'année 1963. TBS fait de même avec la série Eightman (ou 8 Man) produit par le studio Telecom Cartoon Japan (actuel Eiken) et diffusé elle aussi à la fin de l'année 1963.
Satisfait du succès de 8 Man, TBS veut commander une autre série auprès de TCJ pour début 1964 mais le studio ne peut pas car, en plus de 8 man, le studio produit déjà une autre série, Tetsujin 28-gō (Gigantor), pour le compte de Fuji TV.
En 1963, TBS diffuse une adaptation en spectacle de marionnettes du manga Iga Kagemaru assuré par la troupe Hitomi-Za. Le chef de cette troupe de marionnettistes, Yutaka Fujioka, accepte de reprendre le projet de série de TBS estimant que l'animation de marionnettes et de personnages en papier repose sur le même principe. Fujioka ainsi que d'autres membres de sa troupe comme Masaaki Osumi et Tadao Nagahama fondent le 19 août 1964 le studio Tokyo Movie (東京ムービー). Le tout nouveau studio s'installe tout d'abord dans les locaux de la TBS mais s'y trouve vite à l'étroit et déménage à Shinjuku puis à Suginami.
La première production du studio est Big X, adaptation du manga du même nom d'Osamu Tezuka et diffusé du 3 août 1964 au 27 septembre 1965. Cette série est un échec et provoque une crise interne. Les anciens membres de Hitomi-za ont du mal avec le format 2D qu'impose l'animation et cela provoque des tensions avec les animateurs. Au bord de la faillite, le studio passe sous le contrôle fin 1964 d'International Televisions Film, une société productrice de film, qui réorganise toute la partie administrative et nomme un nouveau président, Shikazou Abe. Le fondateur du studio, Yutaka Fujioka, est rétrogradé comme simple membre du bureau exécutif.
En 1965, Fujioka fait appel à d'anciens vétérans de la Tōei comme Daikichirō Kusube, Osamu Kobayashi et Tsutomu Shibayama qui fondent A production (エイプロダクション), un nouveau studio associé à Tokyo Movie. A production se charge alors de tout ce qui concerne l'animation et Tokyo Movie de la production et du management, la direction des séries est cependant le plus souvent confié aux anciens d'hitomi-Za comme Tadao Nagahama et Masaaki Osumi. Grâce à cette association, le studio va connaître le succès à la fin des années 1960 avec notamment ses adaptations des œuvres du duo de mangaka Fujiko Fujio. On peut citer parmi les œuvres du duo adapté Obake no Q-Taro, Paaman et Kaibutsu-kun. Le studio adapte également des œuvres de littérature occidental (Moomin) ou encore des mangas de sport comme Kyojin no hoshi et Attack No. 1, l'un des premiers anime à viser un public spécifiquement féminin. Tous ces succès permettent à Yutaka Fujioka de regagner son poste de président en 1971.
L'aube des années 1970 voit l'arrivée chez A pro de nombreux animateurs dont notamment Yasuo Ōtsuka, Isao Takahata, Hayao Miyazaki et Yōichi Kotabe. Ils travaillent tous ensemble sur la série Lupin III, une adaptation d'un manga de Monkey Punch. Diffusé d'octobre 1971 à mars 1972, la réalisation de la série est confiée à Masaaki Osumi, Isao Takahata et Hayao Miyazaki (dont ce sont les premiers pas à la réalisation) tandis que le chara-design est assuré par Yasuo Ōtsuka.
Bien que Lupin III connu un succès mitigé, Isao Takahata et Hayao Miyazaki se voit confier la première production du studio pour le cinéma, Panda kopanda, deux courts métrages diffusés sur les écrans nippons respectivement en décembre 1972 et mars 1973. Ces courts métrages, qui racontent l'histoire d'un bébé panda, furent un succès immédiat au Japon, au moment où la Chine offre des pandas au Japon, pour aider à la préservation de l'espèce menacée.

En 1973, le trio Isao Takahata, Hayao Miyazaki et Yōichi Kotabe quitte Tokyo Movie pour Zuiyo Eizo, actuel Nippon Animation, afin de travailler sur Heidi.
Après son départ de Mushi Pro, Osamu Dezaki collabore plusieurs fois avec Tokyo Movie notamment sur Lupin III et Akado Suzunosuke où il réalise plusieurs storyboards. En octobre 1972, il crée avec d'autres ex-employés de Mushi Pro le studio Madhouse qui sous-traite alors pour le compte de Tokyo Movie. Osamu réalise par la suite l'essentiel des grands succès de Tokyo Movie des années 1970 avec notamment Jeu, set et match ! et Jungle Kurobe en 1973, Gamba no bouken en 1975, Rémi sans famille en 1977, L'Île au trésor en 1978, Lady Oscar en 1979 et Ashita no Joe 2 en 1980.
À partir de 1974, les relations entre Tokyo Movie et A production commence à se dégrader. Daikichirou Kusube tombe malade le rendant indisponible et le studio est contraint de tourner au ralenti. Cela contrarie les plans de Fujioka qui voudrait que Tokyo Movie se tourne davantage vers le marché américain et la production de longs métrages. Face aux difficultés de A production, Fujioka fonde le 19 mai 1975 une nouvelle filiale, Telecom Animation Film, justement destiné à produire des longs métrages et pour l'étranger.
Le 9 septembre 1976, Tokyo Movie et A production mettent fin à leur collaboration. A production change de nom pour devenir Shin'ei Doga et Tokyo Movie renomme sa section management en Tokyo Movie Shinsha (東京ムービー新社).
Ces changements permettent à Tokyo Movie Shinsha de se relancer. En octobre 1977, le studio sort trois nouvelles séries: Rémi sans famille, Shin Kyoujin no Hoshi et surtout Lupin III: Part II. Cette suite de Lupin III connaîtra un succès largement supérieur et sera diffusé pendant près de 3 ans.
La fin des années 1970 voit également le retour de TMS dans la production de long métrage. En 1978 sort Edgar de la Cambriole : Le Secret de Mamo dirigé par Yasuo Ōtsuka et surtout en 1979 Le Château de Cagliostro dirigé par Hayao Miyazaki qui rejoint Telecom Animation Film l'année d'après en tant que formateur. Isao Takahata réalise également un film pour Telecom, Kié la petite peste, qui sort en 1980.
En 1980, le départ d'Osamu Dezaki du studio Madhouse met fin à la collaboration entre celui-ci et TMS. Pour autant, Dezaki continue à travailler pour TMS en réalisant notamment Cobra en 1982, le film Golgo 13 en 1983 et The Mighty Orbots en 1984.
Conforté par les nombreux succès que connaît le studio à la fin des années 1970, TMS se tourne de plus en plus vers les marchés étrangers dans les années 1980. En 1981, le studio collabore avec l'entreprise française DiC pour la production d'une série pour le marché français, Ulysse 31. En 1984, le studio fait de même avec la chaine italienne RAI en coproduisant la série Sherlock Holmes. À la suite du voyage de Dezaki et de son ami Sugino aux États-Unis, le studio produit la série The Mighty Orbots, diffusé en 1984, spécialement pour le marché américain. En 1986, le studio produit une nouvelle fois une série pour le marché américain, Galaxy High School.
La fin des années 1980 voit la production de deux longs métrages importants pour le studio, Akira et Little Nemo. Le premier est une adaptation du manga cyberpunk du même nom de Katsuhiro Otomo qui prend également le poste de réalisateur. Sorti en 1988, le film connaît un succès important notamment à l'étranger. Le second est un long métrage adapté de la bande-dessinée américaine Little Nemo in Slumberland de Winsor McCay. Le projet du film fut conçu dès 1978 par Fujioka dans l'idée d'une large diffusion dans les salles américaines. Mais Fujioka peine à trouver un réalisateur pour le film. Pressenti durant un temps, Takahata et Miyazaki y renoncent, ce dernier préférant se concentrer sur l'adaptation sur grand écran de son manga Nausicaä de la vallée du vent.
C'est finalement Masami Hata et William T. Hurtz qui se voient confier la réalisation. Projet ambitieux ayant coûté plus de 5 milliards de yen, le film est diffusé en 1992 aux États-Unis dans l'ensemble du pays. Malgré de bonnes critiques, le public boude le film et c'est un échec. TMS se retrouve alors en grave difficultés financières. Le studio est alors racheté par Sega entreprise en 1992.
Le 11 novembre 1995, Sega décide de faire fusionner TMS avec une autre de ses filiales en difficultés, Kyokuichi. La nouvelle entreprise étant alors connue sous le nom de Kyokuichi-Tokyo Movie (キョクイチ東京ムービー).


De Kyokuichi-Tokyo Movie Shinsha à TMS Entertainment (1995 à aujourd'hui):

Le studio nouvelle monture tente de se relancer en adoptant un manga des CLAMP, Magic Knight Rayearth mais c'est surtout Détective Conan qui permet au studio de se remettre sur les rails. Débuté en janvier 1996, la série est toujours en cours et connaît une adaptation cinématographique chaque année depuis 1997. Le studio peut aussi compter sur ses séries pour enfant Soreike! Anpanman et Hamtaro ainsi que plus récemment sur la shonen D.Gray-man.
En 2000, l'entreprise change de nom pour TMS Entertainment (トムス・エンタテインメント)



Bon allez c'est un premier jet je vais y revenir pour parler de tout ça et mettre des images des séries phares et bon ça va créer des multi-cycles tout ça lol! :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel: Là c'est juste pour profiter de l'implulsion de la réception de mon coffret mais j'ai pas le temps de trop trainer non plus!

Somewhere
Les confins du temps
Les confins du temps
Avatar du membre
Messages : 60448
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar Somewhere » jeu. janv. 10, 2019 3:09 pm

Topic déjà créé 8-)

viewtopic.php?f=136&t=13086

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90473
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar Scarabéaware » jeu. janv. 10, 2019 5:20 pm

Bon ben du coup Meleor tu complèteras dans l'autre topic :lol:. Et alors comme ça t'as été inspiré de commander à Momox par Pho ? :mdr:

Meleor
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 8812
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: TMS Entertainment

Messagepar Meleor » jeu. janv. 10, 2019 10:04 pm

Ben non j'ai pas commandé chez momox à cause de phoenix vu que j'ai reçu mon dvd bien trop tôt pour que ce soit possible si t'analyse bien le timing lol! :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel: Bon pis pour le sujet oui je vais peut-être transférer les posts sur l'autre topic mais du coup ça fait que le topic sur la TMS est qu'un truc perdu dans les sujets de Lost Canvas et la TMS vue surtout sous l'angle de la société qui a fait lost Canvas! :lol-noel: :lol-noel: :lol-noel:

Koga
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 811
Enregistré le : sam. déc. 01, 2018 4:53 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Koga » sam. janv. 12, 2019 10:36 pm

La TMS est clairement le studio qui a foiré l'adaptation anime du manga The Lost Canvas.

Après, je peux comprendre que les fans soient super contents de voit TLC en anim, mais l'anim TLC c'est quoi? Un shonen raté. Les musiques sont insipides, la réal base tout sur le clinquant, sans aucune profondeur, comme je disais dans un autre topic, faut voir le SuiSeiken de Tenma quoi:


Mais LOOOL quoi! Un SUiseiken, ça doit être ça :

ou ça :


Le SuiSeiken est une sorte de révélateur car c'est l'attaque la plus puissante du chevalier Pégase. Le suiseiken de Tenma est déplorable et l'anim The Lost Canvas est de cet acabit.

TMS est sûrement un bon studio, mais ils ont complètement foiré l’adaptation de TLC et il n'est pas étonnant que les OAVs ont été interrompus. Pour les fans ne visant que le gold powa, forcément, c'était un scandale, mais les japonais visent un peu au-delà que simplement le gold power.

Il ne faut pas oublier que les fans du gold power ont descendu Omega comme jamais, et donc la TOEI, sauf qu'Omega est allé au bout de son histoire avec 97 épisodes et un succès au Japon. The Lost Canvas en anim est un plantahe commercial, sans même parler du fiasco des MC TLC pour Bandai, alors qu'Omega, malgré les critiques infondées, a eu plus de succès commercial que TLC.

Je pense que si la TOEI avait fait l’adaptation de TLC, puisque c'était à un moment où ils voulaient faire de StSeiya un seinen (le revival hadès, tenkai, omega) TLC en anim aurait suivi le manga et ne serait pas interrompu.

TMS, si ce n'est pas un mauvais studio, n'a rien compris à l'esprit StSeiya et ça se voit dans chaque moment des OAVs TLC. :smoking:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » sam. janv. 12, 2019 10:58 pm

moi je ne suis pas plus fan de Omega que de The Lost Canvas, je n'aime à vrai dire aucun des deux autant que l'anime classique mais je te rejoins sur les critiques de certains éléments visuels de TLC.
Moi ça fait aussi partie des choses qui me gênent de nos jours. Les personnages ne balancent plus d'attaques impressionnantes, avant ça venait du coeur, que ce soit les cris, les gestuelles étaient cool, c'était LISIBLE les cosmo-énergies étaient belles, mais tout ça ils ne savent plus faire (et déjà à l'époque du Junikyu / Meikai / Elysion, c'était plus pareil)
Bon après tu exagères aussi un peu car il y a de la profondeur dans Lost Canvas, de bons personnages, fouillés, et l'anime sait aussi rendre de belles ambiances notamment celles qui sont contemplatives je trouve, du moins certaines. Mais bon, moi sincèrement, si je n'ai pas acheté les DVD c'est parceque je ne retrouve pas complètement mon Saint Seiya que j'aime.
et pas plus avec ton Omega :mrgreen: malgré de très bonnes phases, je l'avoue. Là c'est plus certains design qui me gênent, un côté parfois trop enfantin, la disparition des pandora box et la manière dont la mythologie est parfois totalement revisitée. L'un comme l'autre, j'aime aucun des deux au même point que j'aimais l'anime des années 80 et ce sont les raisons pour lesquelles je n'ai en fait acheté NI les coffrets de Omega, ni les coffrets de The Lost Canvas (ni Soul of Gold, dont je trouve l'animation mauvaise et le scénario trop bateau)

ça rejoint ce que je disais il y a quelques jours, pour moi saint seiya en animation est mort en 1992. Après j'essaie tout de même de m'intéresser à tout ce qu'ils produisent depuis, on est bien obligé de prendre ce qu'on a, et j'aurais tout de même aimé voir l'adaptation entière de TLC car je pense qu'il y avait des passages à fort potentiel après (le navire de Jamir , les passages avec le chevalier des gémeaux de l'ile kanon etc) c'est quand même dommage qu'ils n'aient pas produit la suite.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Chernabog » dim. janv. 13, 2019 12:57 am

Non mais visiblement selon certains, la qualité d'un anime Saint Seiya se résume à un Sui Sei Ken un peu faiblard selon certains... :roll:

La qualité graphique (on aime ou pas le chara-design, mais c'est globalement homogène et les décors sont très soignés), de l'animation (n'en déplaise à certains, les 26 épisodes sont très loin d'être honteux sur ce plan, y a un moment faut arrêter la mauvaise foi !), les rajouts scénaristiques excellents dans l'ensemble, etc. c'est de la gnognotte visiblement.


Et je passe sur les expressions toute faites du style "gold power" qui n'ont à mon avis de sens que pour celui qui les emploie ! :sleep2:

Somewhere
Les confins du temps
Les confins du temps
Avatar du membre
Messages : 60448
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar Somewhere » dim. janv. 13, 2019 11:35 am

Je connaissais les débats "cékilplufor des chevalier d'or", je ne pensais pas voir de mon vivant un jour "cet séri é plu for qe celle la" :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » dim. janv. 13, 2019 11:44 am

c'est pas de la mauvaise foi Chernabog, accepte que ton avis ne soit pas L'AVIS tout le monde ne partage pas forcément ta vision des séries saint seiya (notamment Lost Canvas)
le graphisme, l'animation, le visuel des attaques, des cosmos ce sont des éléments tout aussi importants que le reste surtout pour un anime saint seiya (en plus d'autres évidemment et pour ma part je reproche d'autres choses dans TLC)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Chernabog » dim. janv. 13, 2019 12:54 pm

Dire que l'animation de The Lost Canvas est déplorable (c'est le terme employé plus haut), vous m'empêcherez pas de penser que si, c'est de la mauvaise foi... Faut pas déc*nner, quand on passe de l'animation lamentable des dernières OAV d'Hadès et quand on voit celle de Soul of Gold et Saintia Shô, y pas photo, The Lost Canvas est clairement au-dessus.

Après, le rendu du Cosmos et tout, on n'est fan ou pas, mais ce sont plus des choix esthétiques et subjectifs. Mais non, y a un moment, on ne peut pas honnêtement dire que l'animation de cette série est bâclée ! :sleep2:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » dim. janv. 13, 2019 1:08 pm

Ce n'est pas qu'une histoire d'animation, c'est un ensemble. Les cosmos, les graphismes, l'animation par moment, si , elle n'est pas très bonne notamment quand on compare à certains films des années 80 par exemple, c'est dommage 20 ans plus tard de régresser (et je pense de même de certains passages dans Omega, tu devrais vraiment revoir certains épisodes dans la deuxième saison notamment Chernabog, les persos sont loin d'être bien animés, ils bougent mal, c'était beaucoup mieux fait dans la série classique ; et je trouve que c'est un comble)
dans Lost Canvas après moi contrairement à Koga c'est un ensemble qui me plombe l'histoire : c'est non seulement l'anime mais un peu aussi le manga (que je n'ai jamais adulé, contrairemnet à d'autres)
L'anime n'est pas une si mauvaise adaptation, dans l'ensemble il adapte plutôt bien le manga, reste que les attaques, les cosmos et autre non j'ai jamais beaucoup aimé, je ne sais pas si on peut dire que ce sont des choix esthétiques, ça tient pas mal aussi à leur utilisation du numérique, aux nouveaux outils j'ai l'impression, ça donne un autre rendu ; je le trouve beaucoup moins classe (il y a des contres exemples avec de belles scènes, et aussi dans le Meikai d'ailleurs car tout est loin d'être à jeter dans le Meikai, les dessins moi je les trouve parfois superbes, c'est souvent l'animation qui merde, encore que pas toujours non plus)

en fait j'ai une vision beaucoup plus nuancée de Lost Canvas que les fans hardcores, et beaucoup plus nuancée du Meikai que les haters hardcore mais ce que je veux dire c'est que si tu prends les séries post 2000 une à une (et évidemment Meikai compris on est d'accord) on a souvent régressé niveau mise en scène, animation (je trouve aussi niveau scénario, les mangas de base, en tout cas pour les spin off après c'est subjectif mais j'ai jamais été fan des scénarii de shiori, je les trouve fouillis, téléphonés, ses construction de personnages sont parfois cool, mais elle a du mal à raconter une histoire en l'amenant d'un point A à un point B, ça part parfois dans tous les sens, bon et évidemment on ne peut pas reprocher à l'anime de reprendre les mêmes défauts, mais si on cumules les défauts du manga, de l'anime en lui-même, perso ça ne fait pas une oeuvre qui m'emporte tellement

je ne dis pas qu'elle n'a que des défauts elle a aussi pas mal de qualités, mais en tout cas ça explique pour ma part ma faible envie d'acheter le coffret DVD (et de revoir) et je pense que c'est aussi ce qu'essaie de dire Koga pour expliquer pourquoi ça s'est moins vendu que par exemple les coffrets historiques.
bon par contre lui adore Omega et moi j'ai aussi une vision bien plus nuancée :lol: (la fin de la deuxième saison notamment je l'ai trouvé longue à dormir)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Chernabog » dim. janv. 13, 2019 1:11 pm

Donc ça pour vous, c'est mal animé et ça bouge mal ?



(et je pourrais citer bien d'autres passages hein !)



Je respecte chaque avis mais juste, NON, on ne peut honnêtement pas dire que TMS a bâclé son adaptation...

On me dit d'aller revoir la saison 2, je répondrais en retournant la remarque !

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Chernabog » dim. janv. 13, 2019 1:22 pm

J'ajouterais que lire que Omega et le Junikyû sont du seinen aura eu au moins le mérite de me faire rire ! :lol-noel:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » dim. janv. 13, 2019 1:47 pm

La scène que tu mets chernabog est une scène qui sert ton argumentation mais elles sont loin d'être toutes comme ça, et je pourrais en montrer pas mal d'autres (où justement on voit les cosmo-énergies par exemple, ou certaines attaques, là Hakurei se bat sans trop déployer le cosmos) qui sont mal foutues.

mais sinon oui celle-ci rend bien. D'ailleurs c'est l'une de mes scènes préférées de la deuxième saison, je ne sais pas si tu l'avais deviné en la postant pour contrer mon argumentation :lol: Mais bon c'est pas toute une saison. J'ajoute que j'aime beaucoup aussi l'ambiance musicale ici (alors que Wada est loin de toujours me séduire, globalement je trouve ses OST plus fades que celles de Seiji Yokoyama mais aussi que Omega, en fait)

Autrement globalement perso la saison 2 m'avait mieux plu que la première, je pense aussi à certaines ambiances dans la forêt.
Après je vais me répéter mais il y a plein de choses qui font que The Lost Canvas n'égalera jamais la série classique en terme de mise en scène, de rendu, d'émotions, de musiques, de personnages, de scénario, que ce soit l'anime ou le manga, ça a moins d'impact sur moi (mais j'aurais aimé voir ce qu'ils auraient pu produire avec les passages de la suite)

Sage et Hakurei sont les deux personnages que je préfère de la série donc dis toi aussi que là, c'est comme si tu m'avais mis un passage avec Shaka dans l'anime classique, ça ne pouvait que me plaire :lol: et j'aime assez cette scène oui mais bon elle dure une minute.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 7849
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: TMS Entertainment

Messagepar Chernabog » dim. janv. 13, 2019 1:53 pm

Bref, pour sortir un peu de TLC et revenir un peu plus globalement à TMS, c'est un excellent studio qui est une référence en matière d'animation.


Difficile de lister toutes les séries cultes qu'on leur doit qu'ils ont réalisé, entre :

-leur diverses adaptations de Lupin (ou Edgar de la Cambriole)
- Lady Oscar
- Ulysse 31
- Rémi sans Famille
- Ashita no Joe
- Cobra
- Sherlock Holmes (l'anime auquel Miyazaki a participé)
- Detective Conan
- B'TX (adaptation d'un manga de Kurumada ^^)


Sans oublier le long-métrage "Little Nemo" (au scénario bancal mais somptueux techniquement !) ni leur participation aux séries animées de Bruce Timm dans les années 90/2000 (Batman, Superman, etc.) où les meilleurs épisodes sur le plan technique étaient signés par eux !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » dim. janv. 13, 2019 2:05 pm

j'aimerais bien la voir en entier BTX
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les confins du temps
Les confins du temps
Avatar du membre
Messages : 60448
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar Somewhere » dim. janv. 13, 2019 3:28 pm

D Gray Man me tente pas mal.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312357
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: TMS Entertainment

Messagepar phoenlx » dim. janv. 13, 2019 3:32 pm

moi je ne raisonne pas trop par studio pour visionner des animes, plutôt d'après le manga de base (s'il m'inspire)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité