Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
Meleor
Les elfes verts
Les elfes verts
Avatar du membre
Messages : 10705
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Meleor » ven. mai 29, 2020 11:40 pm

Image

Voici comment Manga-News nous annonçait la sortie de ce titre chez Cornélius:

https://www.manga-news.com/index.php/ac ... -Cornelius

Cette ville te tuera, 1er volet d'une anthologie de feu Yoshihiro Tatsumi chez Cornelius

Mercredi, 11 Mars 2015 - Source :Cornelius

Alors que nous avons appris avec tristesse la disparition de Yoshihiro Tatsumi il y a peu (voir la news), nous apprenons que l'illustre auteur reviendra en France aux éditions Cornelius avec le titre Cette ville te tuera.

https://www.manga-news.com/index.php/ac ... -Hiroshima

Il s'agit ici du premier volet d'une série d'anthologies consacrée à l'auteur et réalisée à partir de ses archives personnelles, ce qui offrira un contenu inédit. De plus, la majorité des pages reproduites l'ont été à partir des originaux.

Textes critiques et présentation thématique seront également au menu de ce livre de 336 pages au format 17,4x24,6cm, à couverture cartonnée et à jaquette américaine.

Prévu pour mai, il coûtera 26,50€.




Présentation :

Ce premier volume de l’anthologie que Cornélius va consacrer aux nouvelles de Yoshihiro Tatsumi présente vingt-trois histoires écrites et dessinées au cours des décennies 1960-1970.

Fidèle à sa volonté de montrer la réalité du quotidien, si dure soit-elle, selon les principes du gekiga (dessins dramatiques) qu’il développe à la fin des années 1950, Tatsumi décrit dans ses histoires courtes toute une galerie de petites gens : travailleurs en usine, éboueurs, prostituées, mendiants ou paumés en tout genre, dans un monde en crise encore marqué par les stigmates de la guerre et le fascisme. Fidèle à son maître Honoré de Balzac, Tatsumi décortique impitoyablement ses semblables, dépeignant les passions et les illusions qui font battre les coeurs humains. Ses personnages, auxquels il prête souvent ses propres traits, se heurtent aux murs de leur propre existence, attendant d’être broyé par une société qui a perdu toute forme de mansuétude et n’offre plus aucun salut.

Les éditions Cornélius entreprennent avec ce volume de faire paraître la plus grande anthologie jamais réalisée de l’oeuvre de Yoshihiro Tatsumi pour permettre enfin que soit mieux connu le travail de ce géant du manga, trop tardivement honoré dans son pays.


Voici la critique du site Bodoi:

Image

https://www.bodoi.info/cette-ville-te-tuera/


Fondateur du « gekiga », manga pour adulte aux thèmes et à la narration très réalistes, Tatsumi est l’auteur prolifique d’une œuvre riche que les Français ont pu découvrir dès 1978 dans Le Cri qui tue, ou avec Hiroshima, deuxième manga publié en France, en 1982. Deux expériences qui ne furent pas des grands succès mais ancrèrent le style de l’auteur dans l’esprit de plusieurs lecteurs.
Parmi eux, Jean-Louis Gauthey, éditeur chez Cornélius, qui a entrepris plusieurs décennies plus tard de donner aux planches de Tatsumi l’écrin qu’elles méritaient, après déjà d’honorables publications chez Vertige Graphic. Cornélius publia donc L’Enfer puis Une vie dans les marges, récit autobiographique fascinant qui reçu le Prix Regard sur le monde à Angoulême 2012. On avait alors appris que Tatsumi préparait un troisième tome, que son décès a interrompu avant sa publication.
Fidèle à sa volonté de diffuser massivement l’œuvre du mangaka, l’éditeur a alors annoncé la publication de plusieurs anthologies chronologiques réunissant le meilleur de ses travaux. Cette ville te tuera en est le premier volume et couvre les années 1968-1979. Après une courte préface de Stéphane Beaujean, on y découvre 23 récits, la plupart inédits (les plus assidus avaient pu en lire quelques-uns dans Coup d’éclat, Le Cri qui tue et Popo Color).
Tatsumi se détache du manga classique à la fin des années 1950 avant de forger le gekiga. Ces planches sont donc celles où, après avoir travaillé un peu son idée, il l’affirme et l’assume pleinement. Les récits en portent la marque : réalistes, sociaux, souvent sordides, ils présentent de manière à la fois sobre et puissante les paumés du Japon d’après-guerre. Les frustrations de toutes sortes – sexuelles, la plupart du temps, mais aussi relatives à l’honneur, etc. – prennent presque un souffle épique tant l’auteur y met de puissance.
Ce premier tome est aussi passionnant que désolant, une anthologie étant forcément un choix drastique dans un ensemble qu’on devine excellent. Il est donc un jalon essentiel pour tout amateur de bande dessinée japonaise. Composé et façonné avec soin, ce manga durera sur tous les plans : aussi bien intellectuel que physique. On attend le tome deux ! Et l’on se prend à espérer que Cornélius offrira le même type d’ouvrages à Shigeru Mizuki. Cet autre mangaka majeur, qui vient de nous quitter, a été largement publié par Cornélius, mais la masse impressionnante de ses travaux (et leur variété) mériterait elle aussi une telle navigation guidée.



Image

http://www.9emeart.fr/post/critique/man ... tique-4352

Lien vers la critique de 9eme Art nous rappelant que le prix est en fait 31,50 euro seul point faible du titre selon eux composé de 23 histoires courtes permettant de saisir le vrai sens du gekiga, pour images dramatiques au sens grec du terme.


http://la5edecouv.fr/podcast/la-5e-de-c ... ison-1-5dc

On nous parle de ce manga dans ce podcast!

Critique de scenario.com:

http://www.sceneario.com/bande-dessinee ... 23546.html

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103547
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Scarabéaware » sam. mai 30, 2020 12:25 pm

Je lirai un peu pour les critiques, en tout cas quand à brosser la réalité du quotidien d'après guerre ça doit être effectivement assez dur et bon sang c'est assez affreux le coup de retrouver des bébés dans les égouts :transpire:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Meleor
Les elfes verts
Les elfes verts
Avatar du membre
Messages : 10705
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Meleor » sam. mai 30, 2020 6:14 pm

Les bébés dans les égouts on retrouve souvent ça ou alors bruler les bébés dans un four suite à des avortements! :shock: :? :transpire:

En fait dans ce livre il parle pas trop de l'après-guerre mais plutôt du revers de la médaille de l'expansion économique du Japon avec l'exode rural et le fait que les villes ont explosé niveau population. Au point qu'il y avait des gens payés pour bien tasser les gens dans le métro et il y a même une nouvelle sur un gars dont c'était le métier.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103547
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Scarabéaware » sam. mai 30, 2020 6:30 pm

:transpire: N'empêche c'est con de les bruler dans le four, autant bien les préparer comme il faut pour un bon diner avec quelques bonnes épices et une bonne sauce :mrgreen:. Humour très noir bien corsé bonjour :siffle:.
Ou sinon faut acheter un congel Véronique Courjault. Hop c'est fait aussi.

Sinon d'accord, faire en sorte de tasser les gens, décidément ça fait du sacré métier ça.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Meleor
Les elfes verts
Les elfes verts
Avatar du membre
Messages : 10705
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Meleor » sam. mai 30, 2020 6:37 pm

En fait c'est le fils d'un médecin qui adorait son père et qui tout d'un coup un jour vient le chercher pour une urgence à sa clinique et le surprend en train de bruler des bébés! Il est choqué et le traite d'assassin et d'hypocrite et est dégouté envers lui-même d'avoir profité d'un tel crime en ayant vécu dans le confort grâce au travail de son père et du coup il se barre pour aller vivre seul dans un petit appart en ville miteux mais ensuite il se passe d'autres trucs terribles donnant tout un retournement de situation qui glace le sang! :shock: :transpire:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103547
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Cette ville te tuera (Yoshihiro Tatsumi)

Messagepar Scarabéaware » sam. mai 30, 2020 6:43 pm

Aie d'accord, y a de quoi être curieux de voir à quel point c'est à ce qu'il plonge ainsi dans une grosse vie de merde...
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités