Fullmetal Alchemist : Brotherhood

Sujets sur les dessins animés, mangas, films d'animation (Hors Saint Seiya)
Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » mar. oct. 02, 2012 2:08 pm

Roman 4: Sous des Cieux Lointains

Image

Sous des Cieux Lointains

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric ont utilisé une technique interdite relevant du domaine de l'alchimie: la transmutation humaine. Seulement, l'expérience a mal tourné: Edward a perdu un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d'une armure. Devenu alchimiste d'état, Edward, surnommé "Fullmetal Alchemist", se lance, avec l'aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial.

Edward et son frère Alphonse ont quitté Resembool, leur village, depuis plus d'un an déjà. Ils parcourent les routes à la recherche de la pierre philosophale qui leur permettrait de retrouver leurs corps d'origine. Malheureusement, ils vont devoir suspendre leur quête car Edward, terrassé par une violente fièvre, doit prendre du repos. Ils s'arrêtent alors dans un village, perdu au milieu de nulle part, où ils retrouvent Pitt, un ami d'enfance, devenu apprenti-médecin. L'occasion pour les deux frères de voir combien on peut changer en l'espace d'une année...



Les Vacances de Mustang

Le colonel Roy Mustang rêve de pouvoir prendre ne serait-ce qu'un jour de congé. Il décide donc de partir en randonnée sans en aviser la hiérarchie. Mais un incident survient pendant la balade et le fait échouer dans un curieux village peuplé uniquement d'enfants. Pas facile de prendre des vacances quand on est alchimiste et qu'on travaille pour l'armée !


Commentaires

Ce quatrième roman dérivé du manga Fullmetal Alchemist comporte deux histoires d'une centaine de pages chacune.

Autant le dire tout de suite, ces histoires risquent de laisser les fans sur leur faim. Quand on achète un roman (ou même un manga ou un animé) de Fullmetal Alchemist, on s'attend à vivre une aventure des frères Elric dans des lieux insolites. Or ici, ce n'est pas vraiment ce qu'on nous propose.

En effet, loin de nous proposer des aventures à proprement parler, ces deux histoires représentent une sorte de pause dans le quotidien des personnages concernés.

La première histoire démarre alors qu'Edward, terrassé par la fièvre, est en convalescence dans un village perdu au milieu de nulle part où les deux frères retrouvent Pitt, un ami d'enfance qui étudie la médecine. Cette histoire, qui se déroule à peine un an après qu'Edward ait obtenu sa licence d'alchimiste d'état (donc deux ans avant le début du manga), est surtout l'occasion pour les deux frères de revenir sur les souvenirs de leur enfance et de constater à quel point les choses ont pu changer, à la fois pour eux et pour Pitt.

De là, on peut s'attendre à quelques révélations sur leur enfance, mais à part qu'Edward et Pitt étaient les deux sales gosses du village, on n'apprend franchement rien d'important qu'on ne savait déjà. Ca reste trop convenu, trop gentillet, et le personnage de Pitt n'est franchement pas intéressant. L'histoire est, certes, avant tout focalisée sur la psychologie des frères Elric, mais cette introspection ne fait que se répéter à longueur de temps, et souvent sur des détails dont n'importe qui lisant le manga est déjà au courant.

Au final, cette histoire n'apporte strictement rien et, malgré une tentative d'apporter un peu d'action sur la fin (notamment avec le parallèle entre Edward qui tente de stopper l'inondation du village, comme son maître Izumi Curtis l'avait fait avec Resembool à l'époque), elle s'achève comme elle a commencé.

La deuxième histoire, elle, ressemble plus à une histoire parodique du manga. Le colonel Roy Mustang du QG de l'Est est envoyé en stage dans un coin paumé tranquille où il doit former un régiment de soldats qui sert à rien. Alors qu'il pensait profiter d'un mois de détente loin des travaux de paperasserie, il s'aperçoit vite qu'il doit complètement leur apprendre le métier, ce qui va vite détruire ses beaux projets. Là-dessus, Maes Hughes et Alex Louis Armstrong arrivent à la base, menant une enquête dans le coin et, le voyant surmené, Hughes lui propose de partir en randonnée quelques jours sans en aviser la hiérarchie.

Au cours de cette randonnée vite cauchemardesque, Mustang et ses compagnons arrivent dans un curieux village occupé uniquement par des enfants qui les hébergent avec joie, en échange de quoi ils décident de les aider en réparant les dégâts survenus au village au cours d'une récente tempête.

L'intérêt de cette histoire repose sur... le fait de voir le colonel Mustang, à la mine toujours aussi renfrognée, éplucher des carottes, passer le balai, et je ne sais combien d'autres taches quotidiennes qui ne collent pas du tout avec son image, d'où son statut d'histoire parodique avec un humour fidèle à celui du manga. Mais, malgré là-aussi un effort d'amener un peu d'action sur la fin, cette histoire n'apporte pas grand chose et les choses redeviennent bien vite telles qu'elles étaient avant.

Deux histoires totalement anecdotiques donc, qui n'ont pas l'intérêt des trois romans précédents (enfin... meilleures que la chasse aux fantômes du premier roman quand même), mais qui se lisent comme ça.

Pour terminer, comme toujours, Hiromu Arakawa, l'auteure du manga original, signe les quelques illustrations qui accompagnent cet ouvrage.

Vivement le retour d'une véritable nouvelle aventure des frères Elric !
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » jeu. oct. 04, 2012 4:16 pm

Episode 16: Les Traces d'un compagnon d'armes

L'Histoire

Les frères Elric et Winry sont de retour à Central pour rendre visite à Maes Hughes. Lin Yao, l'exubérant prince de Xing qui les accompagne, échappe à la vigilance de ses gardes du corps. Perdant à nouveau connaissance, il est retrouve par la police de Central qui l'arrête pour vagabondage en l'absence de papiers.

Cherchant à découvrir la vérité derrière l'affaire du meurtre de Maes Hughes, le colonel Roy Mustang enquête sur l'affaire du cinquième laboratoire. Il réalise que Hughes a été assassiné car il en savait trop.

En visite au QG de Central, les frères Elric apprennent du sous-lieutenant Maria Ross la mort de Maes Hughes. Réalisant qu'il a été assassiné parce qu'ils l'ont impliqué dans la recherche de la pierre philosophale, Edward culpabilise et décide d'avouer toute la vérité à sa femme Gracia.

Pendant ce temps, les homunculus sont bien gênés par les investigations de Mustang sur l'affaire Hughes. Ils décident alors de détourner son attention et de régler tous leurs problèmes en lui filant un "os à ronger".


Commentaires

Un épisode qui relance l'intrigue autour de la mort de Maes Hughes. Roy Mustang réalise que quelqu'un au sein de l'armée l'a assassiné et qu'un grand complot menace Amestris. Pour découvrir toute la vérité et arrêter l'assassin, il est conscient qu'il ne peut se permettre de faire confiance à qui que ce soit et que c'est une lutte qu'il doit mener seul face à ses mystérieux adversaires.

Les frères Elric, de leur côté, réalisent qu'ils font courir des risques aux personnes qu'ils impliquent dans leur recherche de la pierre philosophale et ils sombrent dans le doute alors qu'ils font un pénible deuil, entre tristesse et culpabilité. La quête de la pierre philosophale amène décidément le malheur à ceux qui la convoitent. Mais s'ils s'arrêtent maintenant, ces sacrifices n'auront servi à rien.

Un épisode assez triste mais qui relance totalement l'intrigue avec d'excellents rebondissements qui promettent le meilleur pour la suite. La tension est à son comble !
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » jeu. oct. 04, 2012 5:41 pm

Episode 17: La Flamme Froide

L'Histoire

Spoilers importants sur l'intrigue !

L'affaire autour de la mort de Maes Hughes connait un rebondissement surprenant. Les éléments à charge du dossier désignent le sous-lieutenant Maria Ross qui est aussitôt arrêtée. Sans échappatoire, elle finira ses jours sur le peloton d'exécution.

Apprenant la nouvelle, Roy Mustang arrange l'évasion de la jeune femme avec la complicité de Barry le Boucher. Dans les ruelles de Central, de nuit, il intercepte Maria Ross dans sa fuite et l'immole de sang froid à l'aide de ses talents d'alchimiste de flamme. La meurtrière de Maes Hughes n'est plus, Roy Mustang a vengé son ami.

Au sein de l'armée, nombreux sont ceux qui ressentent l'attitude du colonel, notamment parmi ses hommes qui le voient se pavaner sans retenue auprès de ses conquêtes durant le service, dans une indifférence totale à l'égard du sort de la défunte.

Edward Elric, notamment, voue à présent une haine sans limite envers Mustang, persuadé qu'il a assassiné de sang froid le sous-lieutenant Ross par esprit de vengeance.


Commentaires

Quel épisode extraordinaire on a là ! La vache ! :shock:

Suite à un rebondissement décisif dans l'affaire du meurtre de Maes Hughes, Roy Mustang est bien décidé à réclamer vengeance de ses propres mains et il n'hésite pas à jouer un jeu sombre et douteux pour s'assurer que justice soit faite. Ce personnage prend ici une dimension véritablement terrifiante, s'affirmant comme l'un des personnages les plus sombres et les plus déterminés de la série, prêt à tout pour parvenir à ses fins, ce qui rend d'autant plus grandiose son irrésistible ascension au sein de l'armée.

A présent, Roy Mustang s'est forgé une réputation terrifiante au sein de l'armée, craint par bien des militaires qui le voient comme un homme redoutable dont il vaut mieux ne pas obstruer le chemin... et comme un sale enf**** coureur de jupons. :lol:

Cela étant dit, et sans revenir sur la force hors-norme de ce personnage, je suis persuadé que la mort de Maria Ross est en fait une mise en scène. Cela m'étonnerait grandement d'un homme aussi intelligent et redoutable que Roy Mustang qu'il saute à pieds joints dans un piège aussi évident tendu par les véritables responsables, surtout qu'il sait que la corruption vient de très haut placé dans l'armée.

Mon avis: il a volé le cadavre d'une autre femme qu'il a calciné à la place de Ross, lui rajoutant une dent en plomb en préalable pour tromper l'expertise, le reste du corps étant brûlé au point d'être impossible à identifier.

Ensuite, il a fait prendre à Hawkeye des congés pour emmener Maria Ross en lieu sûr. La voix de la fille au téléphone, je suis absolument certain que c'est la voix de Fumiko Orikasa qui interprète Riza Hawkeye dans la série (je l'ai entendu sur d'autres séries comme Bleach ou Saint Seiya Hadès, donc j'arrive à reconnaître sa voix). Leur conversation pourrait alors être une sorte de code sur le fait qu'Hawkeye emmène Maria Ross "en balade" dans une autre région.


Après l'ambiance de deuil de l'épisode précédent, cet épisode renforce encore grandement à la noirceur. Roy Mustang a choisi une voie bien difficile qui lui vaudra de se faire de nombreux ennemis, débutant ainsi véritablement son ascension en milieu hostile.

Un épisode d'une puissance incroyable, parmi les meilleurs de la saga jusqu'à présent ! Quelle montée en puissance, putain, j'en reviens pas ! :shock:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » jeu. oct. 04, 2012 7:37 pm

Episode 18: L'Arrogance au creux de sa jeune main

L'Histoire

Spoilers importants sur l'intrigue !

Edward Elric et le commandant Alex Louis Armstrong n'ont pas pardonné à Mustang la mort de Maria Ross, lui témoignant de la rancoeur et de l'hostilité. Pour se débarrasser des gêneurs et avoir le champ libre, Mustang les envoie en mission secrète loin d'Amestris, dans le désert de l'Est qui mène au royaume de Xing.

Guidés par le sous-lieutenant Breda, un des hommes de Mustang, Edward et Armstrong arrivent à l'ancienne cité de Xerxès. D'après la légende, Xerxès était une cité à la civilisation évoluée et prospère qui se serait éteinte mystérieusement en l'espace d'une nuit. D'après la légende, un survivant de Xerxès, connu à Amestris comme le philosophe de l'Est et à Wing comme le sage de l'Ouest, aurait apporté son savoir aux deux pays serait à l'origine de l'alchimie et de l'élixirologie.

C'est dans les ruines de cette cité perdue que se cache Maria Ross. Sa mort des mains de Mustang était une mise en scène pour tromper les mystérieux ennemis au sein de l'armée et, ultimement, pour les forcer à sortir de l'ombre en leur révélant la présence de Barry le Boucher, l'ancien gardien du cinquième laboratoire, à ses côtés. C'est aussi ce que Lin Yao, qui a aidé Barry au cours de l'évasion de la prison qui lui a aussi permis de s'échapper, révèle à Alphonse et Winry.

Tandis que Maria Ross est emmenée au royaume de Xing pour s'y cacher, Edward rencontre des survivants d'Ishbal qui lui révèlent le sort du couple Rockbell, les parents chirurgiens de Winry, qui soignaient les blessés des deux camps durant la guerre et qui ont été assassiné par un ishbal qu'ils venaient de sauver. Demandant à connaître l'identité du meurtrier, Edward découvre qu'il s'agissait de Scar, le fameux tueur en série d'alchimistes d'état.

Pendant ce temps, à Central, les homunculus passent à l'action pour tenter de réduire Barry le Boucher au silence. Ils tombent alors dans une embuscade tendue par les hommes de Mustang, en mission secrète depuis la mort apparente de Maria Ross pour capturer les responsables de la mort de Maes Hughes. Mais ils ignorent tout de la nature de leurs adversaires et cette embuscade pourrait bien s'achever sur un désastre.


Commentaires

Encore un épisode tout simplement grandiose ! Décidément, quelle montée en puissance de malade depuis l'épisode précédent ! :shock:

Après avoir passé la première moitié de la série presque au second plan, le colonel Roy Mustang et ses hommes sont mis à l'honneur dans l'intrigue en cours, débutée lors de l'épisode précédent, qui démarre magnifiquement la croisade acharnée de Mustang contre ses mystérieux adversaires infiltrés au sein de l'armée.

Après avoir manipulé tout le monde dans l'épisode précédent pour marquer un coup d'avance sur l'ennemi, c'est à présent l'heure de passer à l'action. Et là, c'est du pur spectacle ! Son intellect supérieur et ses talents de tacticien hors-pair sont brillamment mis en valeur, de même que les différents talents des cinq membres de sa brigade qu'il a personnellement choisi pour l'accompagner à Central lors de sa mutation et qui se révèlent parfaitement complémentaires et d'une efficacité redoutable sur le terrain.

Sans qu'on s'en rende compte, Mustang a formé son groupe d'intervention perso et celui-ci se révèle réellement redoutable, représentant une menace sérieuse pour les homunculus. Tout cela montre encore combien Mustang est hautement intelligent et déterminé à grimper les échelons au sein de l'armée et à découvrir toute la vérité sur la conspiration interne qui menace tout Amestris. Sa seule erreur: avoir sous-estimé ses adversaires, pensant avoir affaire à de simples humains et non à des ennemis aussi formidables que les homunculus.

Bon, sinon, j'avais deviné pour la fausse mort de Maria Ross et pour les flirts téléphoniques qui étaient une mise en scène, mais j'étais loin de me douter des réelles intentions de Mustang. Il a vraiment bien mené son jeu, le bougre, c'est impressionnant ! :shock:


L'épisode est aussi l'occasion de développer un peu la mythologie du titre avec l'existence d'une mystérieuse cité à la civilisation évoluée qui serait à l'origine de l'alchimie. La figure du sage est intéressante et rappelle nombre de mythes ancestraux, impression renforcée par l'apparence gréco-romaine des ruines.

Bref, un autre épisode fabuleux ! A ce stade, ça relève du génie pur et simple ! Vraiment hâte de découvrir ce que la série a encore en réserve ! :D
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » lun. févr. 18, 2013 1:56 pm

J'ai commencé à revoir la série en Blu-Ray. Je suis vraiment épaté. La réalisation est magistrale à tout point de vue et la qualité de l'animation est absolument bluffante, vivante comme c'est pas permis. Certainement l'une des plus belles séries animées qu'il m'ait été donné de voir ! :love:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » jeu. févr. 21, 2013 11:30 pm

Pour ma part, après le revisionnage de la première série (+ le film), j'ai attaqué le visionnage de Brotherhood.

C'est pour ma part pour l'instant une très belle réussité là aussi tout en prenant de l'indépendance par rapport à la première série, que ce soit côté visuel (on sent la pâte "année 2010") ou musical (pour l'instant je garde ma préférence pour les premières musiques mais celles-ci sont très belles pour certaines là aussi).

C'est assez marrant, pour une série vendue comme une adaptation fidèle au manga, de les voir commencer par un "filler", plutôt réussi d'ailleurs qui finalement passe bien comme introduction, mettant en place quelques mystères notamment concernant Bradley. Le tout s'intercale assez bien avec le reste de l'histoire et j'ai apprécié de revoir des scènes du manga qui n'avaient pas été reprises dans le premier anime (notamment la fausse attaque de Ed lors de son examen, assez cool cette scène même si le premier anime était pas mal aussi avec la chaise à trois pieds).

L'animation est excellente et les combats encore plus réussis que dans la première série (et c'était pas facile pourtant !) et l'émotion toujours au rendez-vous, toujours grâce à la musique (même si encore une fois je préférais les autres mais je m'y fait aux nouvelles).

Côté VF (on oubliera volontiers le premier doublage servie par Dybex sur Virgin 17...), Arthur Pestel est plus convaincant que jamais, de même que Martial Leminoux et Cyrille Monge. Pour Alphone, Audrey Pic n'a pu redoubler le rôle qu'à partir de l'épisode 14 mais la voix de la version Virgin 17 passe pas trop mal malgré tout hormis quelques passages. Le gros problème de ce doublage restera le manque de moyen mis dedans, ce qui a causé un manque flagrant de comédiens parfois très génant à l'écoute (Cyrille Monge ne parvient absolument pas à différencer Hugues de Kimbly par exemple...). Dommage quand on sait que plus de 60 comédiens avait participé à la première... :roll:



Pour l'instant j'en suis à l'épisode 3 (je vais lentement car j'essaye de relire le manga en parallèle) et c'est un vrai plaisir de rédécouvrir en anime les aventures des frères Elric ! :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298859
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar phoenlx » lun. mars 04, 2013 5:13 pm

Vu les 2 premiers épisodes ( vus ou revus car j'ai l'impression que le premier me dit quelque chose, j'avais du le voir dans le temps )

Je suis un peu partagé, pour l'instant je n'ai pas encore le déclic mais je n'ai pas grand chose à critiquer. Ca semble être une belle série, basée sur une histoire émouvante ; Bonne ambiance musicale. j'ai préféré le second épisode au premier , pour ma part, au niveau des graphismes par contre je ne suis pas yper fan, ça fait très années 2000 et pour l'instant je n'ai pas le coup de foudre. Je crois aussi que le concept d'anime basé sur de l'alchimie me parle assez peu , il va falloir que le scénario et les relations entre les personnages soient en béton pour que j'accroche car si beaucoup est basé sur les scènes d'action, je pense décrocher. Mais il y a des bons moments, c'est pêchu ; de bons doublages ( j'ai maté en VF ) affaire à suivre ( si j'enchaine )
je précise que je ne connais ni le manga ni le premier anime :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » lun. mars 04, 2013 5:38 pm

il va falloir que le scénario et les relations entre les personnages soient en béton pour que j'accroche car si beaucoup est basé sur les scènes d'action, je pense décrocher.

Il y a effectivement pas mal d'action, mais jamais au détriment de l'histoire ou des personnages qui sont privilégiés par dessus tout (il se passe pas mal d'épisodes avec énormément de développements d'histoire et peu ou pas de baston). L'histoire ne me laisse d'ailleurs pas l'occasion de décrocher.

Fullmetal Alchemist, c'est avant un scénario en béton, une mythologie incroyablement riche, une situation géopolitique très exploitée par l'intrigue et des personnages charismatiques et profonds. Le meilleur manga que je connaisse avec Berserk.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » lun. mars 04, 2013 7:38 pm

A noter quand même que tu pars avec un léger "handicap" car Brotherhood est réputé pour être certes une adaptation plus fidèle au manga que la première (qui avait débuté alors que le manga était peu avancé, du coup plus de 50% de la série a du être réinventé, de fort belle manière cela dit !) mais aussi une adaptation très "résumée" de ce même manga, occultant pas mal de scènes plus ou moins mineures (beaucoup parce que déjà adaptée dans le premier anime il est vrai mais pas seulement !) ce qui est un peu dommage.

Enfin je dis ça là je regarde la série en relisant le manga en parralèle (pas en même temps je vous rassure hein :lol: mais j'essaye de rester au même niveau chaque jour pour chaque support, quelque chose comme "4 épisode la journée, 1 tome du manga le soir").

Peut-être quelqu'un comme toi qui ne connais pas le manga n'en seras pas dérangé car Brotherhood reste quand même une excellente série mais elle aurait pu être encore mieux si elle avait vraiment repris tous les passages du manga.


Si tu vas jusqu'au bout, je ne pourrais que te recommander de voir le premier anime et si vraiment tu accroches, de lire le manga malgré tout.

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » lun. mars 04, 2013 8:42 pm

Brotherhood n'est pas vraiment un résumé, ça reste une adaptation assez complète dans l'ensemble (même si pas mal de passages du manga sautent effectivement).

Sinon, je n'ai pas l'impression que phoenlx accroche vraiment pour le moment, donc je doute qu'il soit intéressé par le manga ou la première série. Cela dit, il changera peut-être d'avis.

Pour ma part, j'ai rarement connu une série aussi exceptionnelle. J'en suis à l'épisode 35 (dans les montagnes de Briggs) et c'est dingue à quel point l'histoire et la narration sont maîtrisées. Hiromu Arakawa ne fait jamais rien au hasard et la cohérence de son oeuvre est absolue. On sent l'empreinte d'un grand maître dans cette série, tout est parfait, tout fonctionne. :jap:

PS: Si tu ne l'as pas lu, je te conseille Silver Spoon (une autre oeuvre d'Arakawa) dans un genre très différent. :wink:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » lun. mars 04, 2013 11:29 pm

Arrivé à l'épisode 36. Apparemment, l'identité de Pride serait révélée dans l'épisode suivant. :)

J'ai ma petite idée sur son identité, on verra si j'ai raison. Si ça se trouve, je me goure complètement.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » mar. mars 05, 2013 12:07 am

Hé hé, si tu te gourres, tu me diras à qui tu pensais. :lol:


(mais du coup t'as jamais lu le manga en fait ? Je m'étais figuré le contraire)

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » mar. mars 05, 2013 12:12 am

Je suis l'édition double en fait. J'en suis pas encore de là (tome 9 actuellement).

Hé hé, si tu te gourres, tu me diras à qui tu pensais.

Le gosse du fuhrer, je pense. Je pense que la famille du fuhrer trempe dans la combine (je ne vois pas en quoi ce type s'intéresserait à adopter un enfant sinon et je pense que sa femme est une complice présente à ses côtés pour donner une apparence de normalité) et, vu comment Arakawa a mis en avant le gosse à un moment et son intérêt pour Edward, je pense qu'il y a anguille sous roche.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » mar. mars 05, 2013 12:18 am

Ah oui, j'avais oublié que tu avais l'édition double. :wink:

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » mar. mars 05, 2013 12:19 am

Le tome 10-11 sort à la mi-Mars. :)
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Schierke » mar. mars 05, 2013 5:05 pm

Arrivé à l'épisode 41. Pride était vraiment le personnage que je soupçonnais depuis quelques épisodes.

La série est toujours exceptionnelle sinon. Déjà 41 épisodes et ce sont 41 excellents épisodes. La réalisation est travaillée comme un film d'animation, l'animation est à tomber, le scénario est toujours aussi grandiose, les personnages apparus dans la série sont tous très intéressants et charismatiques, les musiques sont un pur chef d'oeuvre... Cette série excelle à tous les points de vue, je ne lui trouve aucun défaut jusque là. "Exceptionnelle" est vraiment le terme qui la définit le mieux. :love:

Encore 23 épisodes. Si ce sont 23 épisodes aussi excellents que les 41 qui ont précédé, c'est que du bonheur. Du très grand shonen en lettres d'or ! :love:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » dim. avr. 21, 2013 12:02 am

J'ai fini Fullmetal Alchemist : Brotherhood ainsi que ma relecture du manga il y a quelques jours.

Mon avis sur le manga ne change pas, un pur chef d'œuvre !!


Concernant Brotherhood, ce fut très agréable de le découvrir mais il souffre quand même de quelques défauts notamment comme dit plus haut pas mal de passages du manga zappé (bon ok rien d'essentiel n'a été enlevé mais il y en a quand même pas mal que j'ai regretté...) même si ironiquement il y aussi quelques rajouts conséquents (notamment au début de l'arc Briggs, avec une cavale de Scar plus développé tout comme l'entrée dans le pays des frères Elric).

Mais dans l'ensemble, on a quand même droit à une adaptation très respectueuse qui rend honneur au support d'origine, je salue notamment la réussite globale de l'adaptation de l'intense bataille finale, superbe sur le plan technique, l'animation est au top et les combats sont dantesques, ils ont fait pété le budget sur ce point là !

Un léger regret pour les musiques, LOIN d'être mauvaises (il y en a même plein qui sont réellement excellentes !) mais ils manquaient 2-3 pistes vraiment épiques pour sublimer le tout et notamment durant tout cet arc final.

Bilan mitigé aussi pour le doublage français à l'évidence baclé par manque de moyen : adaptation très moyenne, bugs de voix (un personnage parle avec la voix d'un autre dans une scène, changements de voix fréquents au fil des épisodes), interprétation hasardeuses parfois (signe d'un enregistrement fait à la volée), répliques oubliées (!!) etc... Les comédiens principaux restent toujours excellents ceci dit. Mais franchement, autant pour la première, j'aurais toujours le dilemme "VO ou VF ?" lors de mes revisionnages, pour Brotherhood, hormis quelques passages, ce sera VO.


FMA est une saga culte qui emporte et séduit quelque soit le support !

Kevin
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Messages : 557
Enregistré le : mer. janv. 25, 2012 5:42 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Kevin » sam. févr. 22, 2014 2:44 am

Chernabog a écrit :Mais franchement, autant pour la première, j'aurais toujours le dilemme "VO ou VF ?" lors de mes revisionnages, pour Brotherhood, hormis quelques passages, ce sera VO.


En parlant de VO, j'aimerais savoir si tu avais revu Brotherhood en VO depuis ton visionnage en VF ?

Moi je me suis acheter les coffrets des 2 séries au dernier Paris Manga (il étaient d'occasion), et je me suis revu l'intégralité des 2 séries en VO. Je suis pas trop fan de la VF de Brotherhood moi non plus, il y a des choix que j'ai pas trouvé terrible perso comme par exemple Frédéric Popovic sur Lin Yao (je trouve qu'il s'en sortait mieux sur Darius et Jerso pourtant plus secondaires), Nicolas Baucaire sur Envy (je préfère de loin Hervé Grull), Antoine Tomé sur Sloth (son Scar était encore très bon par contre), Yann Pichon sur Dr. Knox (je trouve que Gérard Rouzier qui était la première voix du perso collait mieux) ou encore Thierry Kazazian sur Père.

Je me suis aussi mis au manga, je possède les volume 1 à 17, et j'ai lu les 8 premiers. Je prévois d'ailleurs un faux casting basé sur le manga que je posterais sur Planète Jeunesse quand j'aurais fini de le lire (comme je l'ai fait pour le manga Saint Seiya et Saint Seiya : The Lost Canvas).

Kevin
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Messages : 557
Enregistré le : mer. janv. 25, 2012 5:42 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Kevin » sam. févr. 22, 2014 3:41 am

Ah pour Beaucaire j'ai oublier de cité Yoki (Hervé Caradec était bien mieux sur la première série).

Chernabog
Château de Pallas
Château de Pallas
Avatar du membre
Messages : 7684
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Chernabog » dim. févr. 23, 2014 12:02 am

Non, je prévois de revoir les deux séries en VO un jour ou l'autre mais ce n'est pas dans mes projets proches pour l'heure.

Pour te répondre, je n'ai effectivement guère apprécié le Knox de Pichon et le Sloth de Tomé. Pour Envy, je trouvais pas inintéressant le côté plus fourbe que lui donnait Beaucaire mais c'est vrai que Grull était plus pertinent avec le timbre presque androgyne qu'il lui donnait (à savoir que dans les deux séries, c'est à chaque une fois une femme qui le double), son Yoki était effectivement pas très convaincant non plus. Par contre, j'ai plutôt apprécié Popovic sur Lin et Kazazian sur Père à l'inverse (en revanche, je trouvais ce dernier moins inspiré sur Greed que dans la première série, il part trop dans l'aigu dans Brotherhood et perd le côté rauque de la première version qui lui donnait énormément de charisme et d'ironie). Après, j'avoue que quand je lisais le manga, c'était plus une voix à la Jean Topart que je m'imaginais personnellement pour le Père (doublé un peu comme son Salieri vieux dans Amadeus) ^^

Kevin
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Messages : 557
Enregistré le : mer. janv. 25, 2012 5:42 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (plus le manga)

Messagepar Kevin » lun. mars 03, 2014 12:29 pm

Petite anecdote amusante sur la VO de Brotherhood:

Tetsu Shiratori Le comédien japonais qui double Gluttony dans cette série, avait également doublé Kain Fuery dans la première.

D'ailleurs autant j'ai trouvé qu'il collait très bien à Gluttony, autant j'ai trouvé que sa voix n'allait pas sur Fuery. Tetsuya Kakihara qui le double dans Brotherhood colle mieux selon moi.

C'est un peu la même chose avec Maria Ross, Mitsuki Saiga qui l'a doublé dans la première série a une voix qui fait un peu vieille a mon avis, alors que Kaori Nazuka qui l'a double dans la deuxième a au contraire a une voix plus jeune qui va mieux au personnage.

Holly
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 5926
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 1:07 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Holly » sam. août 09, 2014 4:29 pm

Ça y est, je me suis enfin décidée à attaquer cette série, depuis le temps

Bon, par contre, je viens de réaliser que je les avais en VF, je n'avais pas fait attention à ça... Je regarde le début en VF le temps de trouver le reste en VO, et franchement, profitez en parce que ça n'arrivera pas souvent, mais je la trouve plutôt bien cette VF, je suis vraiment étonnée, agréablement surprise (bon pas au point de renoncer au japonais, mais au moins pour envisager de regarder plusieurs épisodes en VF)

Myrdred
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6570
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Myrdred » sam. août 09, 2014 5:09 pm

Je vais sans doute la regarder bientôt vu que tout le monde a l'air unanime dessus, faut que je vérifie ça.

J'avais vu quelques épisodes de l'autre série, j'avais trouvé ça assez moyen.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !


Holly
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 5926
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 1:07 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Holly » sam. août 09, 2014 5:19 pm

Tu as regardé quelques épisodes par-ci par-là ou des épisodes qui se suivaient ?

FMAB, je n'en entends que du bien depuis qu'elle est sortie

Myrdred
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6570
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Myrdred » sam. août 09, 2014 5:50 pm

C'était des épisodes du début de la série, j'ai du en voir 2-3 qui se suivaient et le reste était épars mais j'avais trouvé le rythme mou, il ne se passait pas grand chose dans les épisodes. Vu que tout le monde a l'air de dire que cette adaptation là est meilleure et vaut le détour, je vais vérifier mais d'abord je finis quelque chose de différent.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !



Holly
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 5926
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 1:07 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Holly » sam. août 09, 2014 6:27 pm

Je n'ai vu que le premier épisode pour l'instant, qui est différent de la première série
Mais après, je crois que c'est la même chose à partir de l'épisode 2

Je te confirmerai ça quand j'aurais avancé dans la série

Celle-ci est plébiscitée parce qu'elle adapte fidèlement le manga, alors que la première a proposé une fin (enfin, fin, deuxième moitié serait plus réaliste) originale parce que le manga n'était pas fini à l'époque je crois
Mais au niveau du rythme, je ne suis pas sûre qu'il soit différent...

Aries Phoenix
Le 3ème Âge
Le 3ème Âge
Avatar du membre
Messages : 19232
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Aries Phoenix » sam. août 09, 2014 6:37 pm

En fait, la structure est très différente. La première série TV était une pure invention inspirée du manga et pas seulement dans les derniers épisodes. Ici, ça colle presque à l'identique, et tant mieux. Quant à la fin, je préfère largement celle du manga.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Myrdred
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6570
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Myrdred » sam. août 09, 2014 6:39 pm

C'est ce qui me semble parce que j'en ai parlé avec quelqu'un qui a vu Brotherhood mais pas l'autre et apparemment, il ne savait pas à quoi je faisais référence quand je parlais des épisodes que j'avais vu.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !



Holly
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 5926
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 1:07 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Holly » sam. août 09, 2014 6:54 pm

Je viens de voir l'épisode 2, c'est assez bizarre comme sentiment en fait, j'ai l'impression d'être en terrain familier, mais en même temps, tout est différent

C'est Glutony qu'on voit devant la porte ? :shock:

Et puis alors, considérer certains personnages comme des Homonculus alors qu'ils ne le sont que dans le premier anime, c'est trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès bizarre :mdr:

Hâte de voir la suite ^^
Je pense que je reverrais l'ancienne série après pour comparer

Holly
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 5926
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 1:07 pm

Re: Fullmetal Alchemist : Brotherhood (+ le manga)

Messagepar Holly » dim. août 10, 2014 4:01 pm

La vache, ça avance vite :shock:

L'épisode 7 de Brotherhood correspond au 19 de la première série
Alors autant j'apprécie de voir supprimer les épisodes chiants du genre des faux frères Elric
Autant réduire Nina et Tucker à un seul épisode, ça fait vraiment bizarre, même si manifestement, Tucker n'a pas l'importance qu'il avait dans la série précédente, puisqu'il s'est fait tuer par Scar
Nina, c'était vraiment un choc, c'était un de mes passages préférés de la première série, un des plus tragiques, et là... Ben t'as pas le temps de t'y attacher à Nina... Je n'ai absolument rien ressenti devant cet épisode, j'ai été surprise de la vitesse, et uniquement ça...



Myrdred, tu peux y aller les yeux fermés pour le coup, tu rates un épisode, tu ne comprends plus rien :mdr:


Retourner vers « Mangas, Japanimation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité