Noir

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Noir

Messagepar Schierke » sam. oct. 02, 2010 4:01 pm

Noir.

Ce nom désigne depuis une époque lointaine le nom du destin.

Les deux vierges règnent sur la mort.

Les mains noires protègent la paix des nouveaux nés...


Image


L'Histoire

Paris. Mireille Bouquet est une tueuse à gage d'origine corse. Fille de l'une des familles mafieuses les plus puissantes de l'île, elle assista toute jeune au meurtre de ses parents et à la prise de pouvoir totale d'une famille rivale sur l'île. Elle ne doit son salut qu'à son oncle qui l'emmena avec lui à Paris où il lui apprit le maniement des armes.

Un jour, Mireille est contactée par la jeune Kirika Yuumura, une lycéenne japonaise qui lui propose de faire ensemble un pélerinage dans le passé. A l'e-mail est joint un morceau de musique qui réveille les souvenirs de la tueuse.

Tokyo. Mireille rencontre Kirika pour lui demander des explications. Presque aussitôt, les deux jeunes femmes sont attaqués par des assassins d'élite. Mireille ne doit son salut qu'aux talents exceptionnels de tueuse de la jeune lycéenne pour qui donner la mort est facile.

Kirika s'est réveillée un beau jour dans une vie de lycéenne. Elle a tout oublié de son passé si ce n'est qu'elle est Noir (sans comprendre ce que cela signifie) et soupçonne fortement son identité actuelle d'avoir été inventée de toute pièce. Pour faire la lumière, elle demande l'aide de la jeune Bouquet qui, intriguée par le lien entre cette jeune adolescente et le morceau de musique issu de son propre passé, accepte de travailler en partenariat avec la jeune fille à une unique condition: une fois qu'elles auront les réponses qu'elles recherchent, Kirika devra accepter d'être tuée des mains de Mireille.

De retour à Paris, les affaires reprennent pour le nouveau duo, désormais connu sous le nom de Noir. Mais bien vite, Noir se trouve face à une organisation dirigeant le monde et qui semble détenir les réponses aux mystères entourant le passé des deux jeunes femmes, Les Soldats.


Commentaires

La première chose qui surprend par rapport à Noir, c'est son atmosphère. Tout d'abord, contrairement à de nombreux animés, les 3/4 de l'histoire se déroulent à Paris et les 4/5 en France. Il en ressort donc une ambiance très différente des animés se déroulant à Tokyo.
Pour autant, cette série à la City Hunter féminin et sérieux trouve dans la capitale française un décor d'exception qui se marie à merveille avec l'intrigue très sombre. Tantôt Paris tranquille, tantôt Paris Noire, les aventures de Mireille Bouquet et de Kirika Yuumura se déroulent dans une ville aussi séduisante que mystérieuse, tel le parfum d'une femme fatale.
Les autres paysages français, tels la Corse ou un petit village perdu des Pyrénées, sont également splendides. Un admirable paradoxe entre des paysages d'apparence si tranquilles et pourtant au centre d'une impitoyable lutte entre différents groupuscules.
Quelques affaires se déroulent également dans d'autres pays, mais ça ne dure généralement que le temps d'un ou deux épisodes. On peut ainsi relever une séquence d'anthologie au Japon dans le premier épisode, un épisode très sombre en Russie, un double-épisode en Chine, sans oublier les Etats-Unis et la Sicile.

L'histoire, qui commence comme un City Hunter en nettement plus sérieux et en version "girls with guns" (tout en se démarquant du stéréotype de Nikita ou de Lara Croft, et dont le fan-service est quasiment absent), prend un tournant inattendu vers le 10ème épisode avec une intrigue sur un complot occulte (sans toutefois sombrer dans le fantastique, tout reste très réaliste). Le scénario évoque alors aussi bien des séries comme Evangelion que comme Saint Seiya.
Mais, d'un bout à l'autre, l'ambiance reste très sombre, souvent cruelle même, traduisant un univers sans pitié où les bonnes actions n'effacent jamais les crimes commis et où la mort attend tout un chacun au bout du chemin dans un monde où le destin de l'être humain est d'être fondamentalement mauvais ou de souffrir.

Ajoutons à cela un parti-pris esthétique surprenant pour une série du genre: malgré des scènes d'action de toute beauté et assez violentes, l'usage du sang est réduit au strict minimum, quitte à nuire au réalisme. La violence est traduite différemment et de manière, finalement, assez pertinente.

Enfin, il serait injuste de ne pas évoquer ici une pure merveille: la musique, véritable instrument à émotion qui rendrait presque les répliques insignifiantes tant elle les transcende.
Certainement l'une des plus belles BO qu'oreille humaine puisse entendre. Le thème de combat est absolument magnifique et donne une ampleur incroyable à des scènes d'action si parfaitement chorégraphiées que chaque combat ressemble à une danse.


Le mythique Salva Nos (thème de combat):

http://www.youtube.com/watch?v=lXvVWhQRRyY

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322266
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. oct. 02, 2010 6:27 pm

Une excellente série que j'avais beaucoup aimé quand je l'avais découverte, et une bande originale vraiment sympatique (par la même personne que celle qui a composé les musiques de Hack // sign je crois).
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » mer. oct. 14, 2015 12:21 am

Tiens, en voyant l'annonce d'un coffret Blu-Ray à venir, je m'aperçois que ça fait partie des animes que je devrais voir aussi :mdr:

http://www.manga-news.com/index.php/actus/2015/10/13/Noir-bientot-en-BLu-ray-chez-Dybex

Noir bientôt en BLu-ray chez Dybex

Image

C'est via une bande-annonce sur la page Dailymotion de Dybex que nous apprenons la sortie prochaine de la série animée Noir en haute définition.

Cette série de 26 épisodes, issue du studio Bee Train et réalisée par Koichi Mashimo sur un scénario de Yoko Kikuchi, avait su se tailler une solide réputation au début des années 2000, notamment grâce à ses héroïnes et à son ambiance envoûtante portée par les musiques de Yuki Kajiura. C'est sous la forme d'une intégrale Blu-ray qu'elle devrait nous revenir.


Et tant qu'on y est je met l'opening ;)



A noter également qu'il existe déjà un coffret édition Gold avec son livret de 24 pages :mrgreen:

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322266
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2015 1:28 am

ahhh noir, j'ai envie de me le revoir cet anime, ça fait un bail que je l'ai pas vu j'ai un peu oublié
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » mer. oct. 14, 2015 11:23 am

Un beau rajout dans la liste :mrgreen:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » lun. juil. 29, 2019 6:36 pm

J'ai commencé à voir cet anime, pour le moment j'ai vu les 3 premiers épisodes, c'est déjà pas mal avec ce que ça a d’intrigant, le voile de mystère qui plane avec cette jeune fille que recueille Mireille Bouquet au Japon et qu'elle la fasse venir en France en attendant que la mémoire lui revienne. Mémoire qu'elle a perdu à ne pas se souvenir de bien des choses mais les réflexes de tueuses pro restent bien, la dessus pas de problème qu'on a une mémoire des talents inhérents au "métier" :mrgreen:.

Le premier épisode nous fait donc une sympathique introduction à même de titiller et d'attendre de voir ce qu'il va se produire avec ses deux là. Pour l'ambiance c'est pas mal, et j'aime d'ailleurs beaucoup la musique qui est proposée ici, ça forme une belle B.O. avec un peu de lyrisme aussi, c'est de quoi bien joliment accompagner, on a de quoi bien retenir :D. Bon et puis y a cet air qui semble troubler l'héroïne dont on se demande ce qu'il peut bien signifier pour elle, on peut deviner un peu avec un premier flashback mais ça demande à être approfondi.

On est sur un rythme assez lent, ce qui n'est pas déplaisant et ici ça a de quoi changer d'être au Japon puisque nous nous trouvons à Paris. Par contre pour la vision de Paris, on peut avoir de la peine pour l'Arc de Triomphe qui se retrouve un peu beaucoup encerclé par les immeubles :lol:. Mais bon c'est bien autrement. Sinon avec l'épisode 2 on entend parler de terrorisme mais un terrorisme d'une époque bien lointaine et relativement révolue :siffle:, toujours est il que des membres du GIGN ici s'en retrouvent victime. Mais heureusement on a un commanditaire qui nous fait avoir le plaisir de voir Mireille Bouquet nous neutraliser les responsables :mrgreen:.

Bon pis qu'elle s'appelle Mireille Bouquet, faudra que je vois si on a une info la dessus quelque part, mais je me demande si on aurait pas de l'hommage à Carole Bouquet à tout hasard. Pourquoi avoir choisi précisément ce nom de famille, et pour Mireille on peut toujours penser à Mireille Matthieu qui est très populaire au Japon :mdr:.

Enfin voila, c'est du bon petit début déjà en attendant d'en voir plus, et puis sinon pensée pour la petite introduction à chaque épisode quand au sens que prend le terme Noir ici, un Noir du destin et que ça fasse aussi d'autres évocations avec ça.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322266
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar phoenlx » lun. juil. 29, 2019 9:30 pm

oui moi aussi le nom m'a fait penser à Carole Bouquet !! c'est cool tu te lances dans cette série
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » mar. août 06, 2019 7:19 pm

J'en suis actuellement à l'épisode 12, presque à mi-chemin et c'est toujours un plaisir de plonger dans cette ambiance à suivre Mireille et Kirika entre les diverses missions qu'elles accomplissent en différents territoires et qu'il faut bien sur remplir du moment qu'elles sont commandités, mais c'est surtout l'existence un peu en filigrane pendant un moment d'une étrange organisation qui a de quoi bien nous intéresser. On aborde de l'organisation secrète, du genre à tirer les ficelles dans l'ombre, là dessus on a quelque chose qu'on a tendance à retrouver dans d'autres œuvres, mais bon ça n'empêche pas d'être intrigué avec en plus le fait que cette organisation portant le nom de Soldat cherche à les éliminer. Mais bon y a de quoi y voir comme de la mise à l'épreuve, ça forme comme une succession de défis et il y a du lien entre cette organisation et le concept de Noir, titre de tueur professionnel repris à travers les âges. Y a de quoi être curieux de voir où tout ceci va mener et puis en même temps nous avons le fait de Kirika avec son amnésie.

C'est fait avec une certaine fibre, c'est de l'anime qu'on peut même dire Feel Good je pense avec la touche qu'il a, on y va assez délicatement et petit à petit à découvrir ce que tout cela cache, faisant connaissance avec Chloé et Altena, la première se déclarant comme étant le vrai noir.

Et bon dans tout ça, autant dans l'ensemble chaque épisode à de quoi s'apprécier, autant l'épisode 11 intitulé Thé au clair de lune, à quelque chose d'assez fou et très troublant, c'est même très cocasse :mdr:. Là c'est un peu étrange lorsqu'elles prennent le thé avec cette Chloé et que Kirika ne semble pas plus perturbée à justement le proposé, de quoi déstabiliser Mireille qui a l'impression d'être un le chapelier fou et le lièvre de mars, petite référence à Alice au pays des merveilles qui peut bien convenir dans cette curieuse situation :mdr:.

Enfin voila, ça a sa patte qui fait qu'on se laisse bien embarquer même si ça n'a pas l'excellence d'autres animes bien sur et là j'ai envie d'avoir une petite pensée pour Black Lagoon avec notre cher Revy :mdr:, mais bon Noir possède tout un charme :D.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » jeu. oct. 24, 2019 6:05 pm

J'ai finalement terminé l'anime et je serai passé d'impression de très bon anime à quelque chose d'excellent, pendant un bon moment nous suivons surtout bien les épreuves auxquelles se confrontent Mireille et Kirika qui forment ensemble un bon petit duo. Les divers épisodes sont rythmées par les missions qu'elles accomplissent à devoir tuer implacablement mais c'est aussi le surgissement de cette étrange entité qu'elle le Soldat. De quoi nous tenir en haleine tout du long en plus d'attendre que la mémoire de Kirika vienne à se reconstituer elle qui semble l'avoir perdu où plutôt avoir enfoui une part d'elle...

Tout du long nous avons de quoi être plutôt conquis avec la musique qui nous est servi, formant toujours une belle orchestration, ayant des sonorités religieuses aussi, c'est vraiment une très bonne OST qui nous est proposé au sein de cette atmosphère ayant de son sombre et empreinte de mélancolie. C'est également le côté drame que l'on relève, ce que le destin leur réserve et la manière dont il les prend en tenaille. Si c'est un parcours parsemé de sang c'est aussi de quoi être plutôt touchant, on peut aimer la relation qui se tisse entre Mireille et Kirika, certains moments ont de quoi s'apprécier de différentes manières et dans le touchant j'ai une petite pensée pour l'épisode avec l'homme qui peint au bord de la Seine et avec lequel Kirika fait connaissance, se liant un moment avec lui. Elle témoigne aussi d'un besoin quand au relationnel, nous avons avec tout ceci une expression de la solitude et c'est auprès de Mireille qu'elle trouve la douceur d'une amitié même s'il y a une promesse bien particulière en même temps.

Ainsi on avance dans cette intrigue tout en s'interrogeant sur ce que peut cette organisation qu'est le Soldat mais aussi ce qu'est réellement Noir, ce nom de tueur à gages ayant une résonance toute particulière dans le milieu mais se trouve autrement associé, ayant un autre sens. Et puis on découvre le fin mot de l'histoire, de quoi faire de l'évocation quand on obtient les pièces du puzzle quand à l'histoire du Soldat. Nous avons de l'organisation née avec de nobles et valeureuses intention 1000 ans auparavant mais bien sur autant ça s'est propagé, autant au gré du temps la corruption a pu faire son œuvre obscurcissant quelque peu les valeurs défendues, l'argent et le pouvoir établissant leur corruption d'un côté tandis que d'un autre nous avons le pendant plus porté sur de l'obscurantisme. Et encore ça peut se nuancer un tantinet en ayant connaissance du désir particulier qui anime un personnage mystérieux comme Altena couvant la petite Chloé. En parlant d'elle et de Kirika d'ailleurs le thème des enfants soldats a de quoi ressortir, leur vie est un marasme loin d'être joyeux, elles sont les agneaux sacrifiés sur l'autel de la violence éternelle de notre monde. Puis bon pour le Soldat, quand à cette organisation, ça peut nous faire penser à une autre considérée avec de nobles intentions, renvoyant ainsi à la réalité, je pense là à la franc-maçonnerie qui aura probablement été quelque chose de bien pendant des siècles, constructeur si l'on en croit ce qu'on peut toujours lire dessus mais qui désormais n'est probablement que de la merde corrompue par le pouvoir et l'argent si vraiment on prend considération de l'existence de ceci. De quoi bien mériter une purge :lol:.

Enfin voila, c'est tout de quoi intriguer, offrir une résonance intéressante et en faire de l'excellent anime quand à ce qu'il finit par évoquer, puis nous avons le côté marionnette qui ressort aussi je dirais, la gladiature qui correspond à un enchainement à des obligations, esclave de quelque chose mais pouvant éventuellement se libérer des chaînes sans pour autant tout anéantir, sans pour autant abattre totalement l'hydre au multiples têtes.

Bref, c'est de quoi ne pas laisser indifférent quand à ce que ça suggère, tout en douceur et l'on pourra aussi être d'accord ou non avec certains propos quand à la manière de sauver, entre amour et haine, à chacun de se faire son idée. Nous avons du chemin qui se fait dans le sang et la douleur mais c'est pour aussi présenter une évolution. Par contre si tout semble bien se finir sans que ce soit vraiment du happy end, est ce vraiment le cas ?
Que penser des deux coups de feu qui sont tirés juste à la fin du dernier épisode. Là soit on est optimiste, soit on a de quoi être pessimiste pour Mireille et Kirika, mais dans une vision optimiste il y a d'autres possibilités éventuellement.
Voila, du coup il m'aura été bien plaisant de découvrir cet anime avec l'ambiance qui lui est conféré et puis que ça puisse bercer en même temps avec l'orchestration musicale et que ce soit avec du doux amer.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322266
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 24, 2019 6:46 pm

Il faudrait que je replonge un jour dans l'univers de Noir moi !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94297
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Noir

Messagepar Scarabéaware » jeu. oct. 24, 2019 7:29 pm

Oh oui bien en raviver les souvenirs et replonger dans cette intrigue avec tout le mystère qui plane :mrgreen:.


Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités