Serial Experiments Lain

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Serial Experiments Lain

Messagepar phoenlx » sam. oct. 15, 2011 4:30 pm

Image

Réalisateur : Ryūtarō Nakamura
Type : Seinen
1ère diffusion : 6 Juillet 1998
Genre : Cyberpunk, thriller psychologique

J'ai hésité à créer le topic maintenant car j'en suis à peine au milieu de cette série en 13 épisodes. Série culte pour beaucoup qui m'avait été conseillée par un ami informaticien et qui à vrai dire, me laisse plutôt pantois et perplexe ( Histoire de ne pas tourner autour du pot, je vais faire simple, je comprend pas grand chose :lol: Si quelqu'un l'a vu et pouvait me servir de guide j'avoue que l'aide ne serait pas de refus car c'est franchement pas super clair - et apparemment c'est la fin qui est censée être compliquée alors j'ai peur :pleure: )

Voici le pitch ( recopié depuis animeka.com)
La petite Lain est une jeune adolescente solitaire, mal dans sa peau qui mène une vie morne au milieu d'une famille qui ne se parle pas. Un jour, elle reçoit un mail d'une camarade d'école qui s'est suicidée. Elle apprend à Lain qu'elle s'est fondue dans le réseau de communication appelé Wired et qu'elle y a rencontré Dieu. Lain, intriguée par ces messages, demande à son père de lui acheter un navi, un ordinateur de la dernière génération, suite à quoi elle se prend d'une passion pour l'informatique et pour le Wired, sorte d'évolution d'internet.
Commence pour elle un voyage dans le monde des hackers et du réseau, à la recherche de l'existence de Dieu et d'elle-même.


Après avoir vu les 2 premiers épisodes, j'étais plutôt emballé, même si l'ambiance est super bizarre ( ça rappèle un peu certains films de David Lynch , une atmosphère un peu surréaliste où on se demande sans cesse, comme dans Mulholland drive, si ce que l'on voit est le monde réel, un rêve ou autre ) et à vrai dire, toute la série continue comme ça ;
Je ne suis pas franchement fan du style graphique, et je trouve globalement les graphismes plutôt pauvres pour une série réputée aussi culte, c'est assez épuré, avec des images qui se répètent parfois, comme lorsqu'on voit marcher Lain dans la rue, comme s'ils avaient voulu y aller à fond à l'économie ( à sa décharge il faut dire quand même qu'elle commence à dater, fin des années 80 ) Pourtant et c'est paradoxal, il y a un vrai sens de la mise en scène au niveau des plans , de certains bruitages etc ; C'est lent , il y a peu d'action , limite soporifique par moment mais je pense que ceux qui comprendront bien l'intrigue pourront être charmés à la fois par cette atmosphère contemplative et surréaliste et par les thèmes abordés, notamment les réseaux virtuels, la perte de l'identité, la folie , la différence monde réel / monde virtuel. En somme, une série qui démarrait plutôt bien et j'avais envie d'accrocher mais à mesure qu'elle avance et qu'on s'enfonce dedans, je la trouve de plus en plus confuse, de plus en plus mystérieuse, j'espère que la fin va me rattraper au vol car pour l'instant j'ai l'impression de sauter à l'élastique et d'avoir oublié d'accrocher l'élastique , l'impression est assez désagréable :shock:

Vous l'aurez compris, sur des thématiques similaires je préfère Matrix mais je vais continuer , courage par Athéna je vais y arriver !! :mrgreen: :lol:

( Un autre post viendra quand je l'aurai terminé, si jamais elle me parle plus .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar phoenlx » sam. oct. 15, 2011 4:38 pm

Andromeda Shun, je pense que tu aimerais , ce qui me fait dire ça c'est que tu as adoré l'ambiance de la fin d'Evangelion, or pour l'instant Lain me fait un peu le même effet , une impression de " c'est quoi ce bordel " :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meikai
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6177
Enregistré le : dim. mars 14, 2004 12:42 am
Localisation : Là où tu n'es pas
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar Meikai » sam. oct. 15, 2011 7:43 pm

Rah j'avais tout été tenté par cette série, surtout à une époque, mais au final je n'ai jamais regardé.
Image
Le phénix est le symbole même de l'espoir, celui qui guérit les blessures, qui libère des charges les plus lourdes, puis fatigué de vivre, il meurt puis renaît. Il chante et déploie ses ailes avec une telle force qu'il s'enflamme.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar phoenlx » sam. oct. 15, 2011 8:11 pm

Moi aussi ça faisait un moment que je voulais la voir ( depuis 10 ans même plus :lol: ) Ben finalement je m'y suis mis cette semaine, j'ai vu 6 épisodes mais c'est très spécial
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 20, 2011 4:10 pm

vu l'épisode 8 ; c'est vraiment de plus en plus bizarre cette série. Je vais me grouiller de la finir ce soir ou demain histoire de voir un peu comment ça évolue car pour le moment je bloque complètement, j'espère que la chute sera à la hauteur de l'ennui incroyable que je ressens depuis le début - en le compensant - sinon je sens que c'est une série que je vais regretter d'avoir vu ; Ou alors je comprend rien mais je suis pas du tout en symbiose avec la réalisation ( à mon avis c'est une métaphore de la folie mais c'est bizarre comment ils traitent le truc j'accroche pas du tout au scénario )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar phoenlx » dim. oct. 23, 2011 4:10 pm

Vu l'épisode 9 à l'instant
Plus on s'enfonce dans la série et plus je suis perdu, là en fait, je continue histoire de finir car je suis complètement à l'ouest , la série m'a perdu depuis un moment et comme j'aime pas m'arrêter au milieu, je me force à finir ( si quelqu'un a vu cette foutue série j'aimerais vraiment qu'il commente, donne son avis, m'explique le pourquoi du comment du truc parceque ça m'énerve vraiment :lol: ) Cet épisode 9 en plus évoque plein de choses bizarres comme Roswell et les extraterrestres, et même certains concepts qui me parlent beaucoup ( comme des histoires de réseau intelligent terrestre constitué à travers tous les humains connectés , ça me rappèle certaines "théories" de Vernadski et la noosphère :shock: http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Vernadski

Du coup il m'arrive un truc bizarre tout à coup, je me demande si je vais pas recommencer Lain depuis le début :lol: A moins que tous les mystères s'éclaircissent dans les derniers épisodes. J'ai l'impression que je suis complètement en train de passer à côté d'une série mythique et ça m'énerve :pleure: :pleure: :pleure: ( un peu comme les personnes qui , en matant Matrix, sortent du film en ayant l'impression que c'est un film énorme mais auquel ils ne captent rien au début, j'en connais plein dans ce cas - je précise que ce n'était pas mon cas, perso j'avais compris déjà plein de trucs la première fois même si les visions ultérieures m'ont enrichi ; Mais j'imagine la position de ceux qui n'avaient rien compris, tout en aimant un peu le film quand même et en ayant l'impression d'être un peu cons et limités d'esprit, sensation désagréable, ben ça me fait ça en ce moment pour lain et c'est affreux !!! :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial experiments Lain

Messagepar phoenlx » lun. oct. 24, 2011 11:06 am

Bon j'ai terminé la série Lain. Et je ne vais pas mentir ;

Pour commencer , la question qui tue : est-ce que c'est une série que je conseillerais : la réponse est sans ambiguïté aucune OUI !! OUI pour plusieurs raisons, la plus importante étant les thématiques qu'elle aborde, certains thèmes philosophiques sous-jacents, les références à Dieu, à la religion, les références à l'informatique, à internet, aux réseaux, au phénomène des otaku, à la folie , la paranoïa.. De plus l'ambiance ( qui rappèle un peu comme je le disais certains films de Lynch ) et la réalisation de l'anime sont assez uniques en leur genre ( quand vous verrez cet anime, que vous l'aimiez ou le détestiez , à mon avis, il en restera au moins quelque chose, un parfum de bizarre, des scènes qui restent dans la tête, une atmosphère ) et enfin parmi les autres " bonnes raisons", plein de petites choses ( moi en tant qu'énorme fan de Matrix - et mille fois assumé d'ailleurs, j'ai l'impression qu'il est à la mode de dénigrer Matrix - j'ai vu dans Lain des choses qui me rappèlent Matrix ) De plus, apparemment et pour avoir déjà un peu surfé sur la toile j'ai l'impression que je ne suis pas le seul à être embrouillé par la série, d'autres ne la comprennent pas du premier coup, elle déboussole, même ceux qui l'aiment et comprennent l'essentiel apparemment. C'est une série qui fait réfléchir, qui fait cogiter, longtemps après, et je sens que ça va être un peu mon sort dans les semaines qui viennent :lol: ça ne me déplait pas au contraire j'adore ça lol

Ca c'était les bonnes raisons de voir Lain !!!

A présent je ne vais pas passer aux bémols car à mon avis ce que je considère pour le moment comme des bémols ne tiennent qu'à moi, à ma compréhension de l'oeuvre plus que parcellaire, mais je ne vais pas mentir en disant que la série a failli me perdre, que la terminer jusqu'au bout a parfois été dur dans les moments où je ne comprenais quasiment RIEN, où je me disais " c'est quoi ce délire" ; Complètement perdu, paumé ( à l'image de l'héroïne presque :lol: ) c'est une série que j'ai failli arrêter après chaque épisode. Et je ne dirais pas que l'évolution finale m'ait vraiment rattrapé, ce seraient plutôt certains commentaires que je viens de lire , sans le net et un ou deux forums ( que je n'ai fais que lire entre les lignes pour l'instant ) j'avoue que ça en serait resté à une espèce de curiosité bizarre presque incompréhensible qui me rappèle vaguement d'autres choses, d'autres oeuvres, références, mais l'impression d'une frustration énorme, c'est du type un peu con qui a rien compris :lol:

C'est le genre de série qu'il faudrait qu'on soit nombreux à voir sur le forum je pense, le genre de série qui mériterait qu'on la commente ici entre nous..

c'est une série qui ne vous laissera pas indifférent soyez en sûrs, si vous aimez vraiment les oeuvres qui déboussolent, et l'animation japonaise de qualité, qui fait réfléchir, qui sort des sentiers battus.

Au final donc qu'est-ce que j'en retiens ? plein de questionnements avant tout, sur le scénario, sur ce que l'oeuvre cherche à véhiculer,
des tonnes de question : est-ce que j'ai bien compris ceci, celà etc

Grosso modo d'après ce que j'ai compris ( je vais le faire bref )

Il s'agit d'une jeune fille solitaire pas mal paumé et un peu autiste sur les bords qui va se réfugier dans un réseau étrange ( clin d'oeil à notre internet ) réseau qui s'appèle le wired. Son attitude solitaire et nolife déprimée rappèle pas mal le phénomène des otaku au Japon.
Qu'est-ce que le wired ? Il s'agit d'un monde parallèle créé par les humains. On pourrait le décrire comme une forme beaucoup plus évolué de notre internet ; on peut y vivre carrément une seconde vie très différente de notre vie "terrestre" réelle. Lain va ainsi développer une seconde personnalité très différentes de la sienne

et par la suite, je spoile un peu donc désolé mais si vous préférez éviter les spoiler, évitez de lire )
quelques spoiler par la suite

--> afficher :
Mais ça va beaucoup plus loin car ce qui se passe dans la série en fait, c'est qu'on a un personnage ( qui s'appèle Eiri Masami ) qui modifie le wired ; son idée est de transformer ce réseau en quelque chose d'assez fou : un réseau où tous les hommes seraient connectés entre eux ( d'après ce que je comprend c'est un peu par le cerveau, si on veut ) mais sans passer par le hardware, donc des machines. Par quel biais me direz-vous ?
A l'aide des résonnances de Shumann ; pour ceux qui ne savent pas ce que sont les résonnances de Shumann il s'agit de Physique donc je vous renvois soit à vos cours, soit à la toile, et à wikipédia ! http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9son ... e_Schumann

Au passage quand j'exprimais l'idée un peu plus haut que ce "concept" m'évoque un peu la théorie de la noosphère de Vernadski, vous comprenez peut-être mieux pourquoi ? Mais on pourra en débattre, et peut-être que je fais fausse route ( Ceux qui me connaissent doivent reconnaître mon penchant un peu obcessionnel je l'avoue à évoquer l'idée de la planète Terre qui deviendrait vivante , d'une certaine manière, idée que je rapproche à la fois des différentes théories Gaïa, d'Asimov etc même si dans chaque oeuvre, tout est très différent ; mais quelque part on est pas loin non plus de l'IA de Matrix qui s'éveille etc je trouve )

Dans Lain ( encore une fois d'après ce que je comprend ou que j'essai de comprendre de manière rationnel ) ce qui se passe c'est qu'un homme donc, cette sorte d'ingénieur Eiri Masami, va tenter de modifier le réseau Wired pour que tous les hommes soient reliés entre eux comme dans le wired mais sans interragir par le biais de machines et d'ordinateur si on veut, un peu comme s'ils étaient eux-même les cellules de base du réseau ;

c'est ce que je comprend en tout cas, même si apparemment c'est tout de même pas exactement ainsi puisque l'information passe par les réseaux électriques, les cables à haute tension etc ( c'est pour cette raison j'imagine qu'on les voit de manière omniprésente dans la série , chose qui peut d'ailleurs paraître très étrange au début .. )

En fait ce Eiri Masami devient une sorte de gourou du Wired, il acquière dessus de grands " pouvoirs " , un peu comme un Dieu du Wired , d'ailleurs c'est le terme souvent utilisé. La série aborde ainsi souvent à travers lui la question de Dieu, des religions, et pas mal de questionnements philosophiques parallèles. Il accède à une sorte d'immortalité mais ça le rend un peu fou, il fera tout pour dominer le Wired et détruire la frontière entre ce monde et le monde réel. ( je paraphrase wikipédia mais tout simplement parceque pour l'instant, c'est ma source principale d'information pour y voir un peu plus clair avec cette foutue série :lol: )

Aux ordres de cet individu un peu omnipotent dans le wired, on a les Knights ( ou Chevaliers ) , des sortes de hackers très doués qui bossent pour lui.

Comme autres personnages importants de l'oeuvre, on trouve aussi les " Hommes en noir " ( des individus qui rappèlent pas mal les agents de Matrix par leur look, lunettes noires etc ) ; les "hommes en noir" livrent une guerre sans merci aux Knights, et cherchent à se débarrasser de ces derniers , les traqnant partout, pour faire échouer le projet d'Eiri Masami.

Bon il y a d'autres personnages qui interviennent mais je ne les détaillerai pas ici.


Fin des spoiler mais par la suite mon post risque d'être incompréhensible si on a pas lu ce qui précède désolé :lol:

En tout cas vous devez un peu mieux comprendre en quoi cette série est intéressante, par son scénario, ses thématiques ..
Les références à l'informatique sont très nombreuses ( il paraît d'ailleurs et ça ne m'étonne pas du tout, un peu comme Matrix, ou Ghost in the shell ) que la série est adorée par les informaticiens, certains lui vouent un culte paraît-il, d'ailleurs l'ami qui me l'a conseillé est un ami informaticien ...
Dans les terminologies, les concepts, on a des clin d'oeil, des allusions, par exemple aux proxy, ou encore au modèle OSI ( le modèle OSI est un procédé permettant la communication entre ordinateurs, à l'aide de couches ou layers de protocoles, sans rentrer dans les détails, c'est par exemple TCP / IP pour internet , pour ceux qui voient .. l'allusion à celà dans Lain est fréquente notamment au début des épisodes, où on voit que les épisodes sont numérotés en temps que layers. ( allusion bien sûr au fait que pour certains le monde du Wired est une sorte de monde qui vient s'ajouter par-dessus le monde réel, un peu comme une couche , concept qui rappèle bien sûr l'informatique mais qui du coup, évoque aussi des questionnements philosophiques profonds, à propos du net ( dans notre vrai monde ) : cf la question récurrente, est-ce que le net n'est parfois pas plus réel que la réalité ( on sait à quel point pour certaines personnes c'est un refuge etc, et ce qui "s'y passe" paraît presque plus réel,
ça évoque bien aussi plein de thèmes qu'on trouve aussi dans matrix ( avec l'opposition des humains connectés et dans le monde réel ) : qu'est-ce que le réel ? comment le définir ? la matrice n'étant pas plus réelle que la réalité etc.
D'ailleurs Lain n'auraitil pas un peu inspiré Matrix ? ( parmi plein d'autres sources des Wavhovski ? ) :mrgreen: A creuser. ( je ne sais pas si c'est possible d'après les dates, c'est un peu sorti à la même époque )

Comme autres clin d'oeil à l'informatique on a aussi les Knights ( les fameux chevaliers, ou hackers à la solde d'Eiri ) semblent évoquer les Knights of the Lambda Calculus , des hackers experts en langage LISP et Scheme, experts en lambda calcul notamment ( désolé mais ça risque d'évoquer des choses uniquement à ceux qui ont fait de l'info :lol: ) d'ailleurs ce n'est pas une organisation réelle mais un peu légendaire, en tout cas, la série semble y faire référence. c'est un exemple parmi d'autres.

On a aussi des références à d'autres choses par exemple l'incident de Roswell :shock: ( d'ailleurs il faudra que je creuse celà car c'est encore flou pour moi )

Bref vous l'aurez compris, une série très riche, une série du genre qu'une fois qu'on l'a terminé, on ne peut "refermer" comme ça, définitivement, l'intérêt je pense c'est de la creuser, pour ma part il y a encore plein de zones obscures, plein de points d'ombre et je n'ai pas honte de le dire, une tonne de scènes où j'ai vraiment rien compris, je pense qu'une deuxième vision s'imposera ; j'espère aussi pouvoir bénéficier de l'avis d'autres personnes sur le forum qui l'auraient vu, mon esprit était peut-être fatigué après tout et je serais ravi d'avoir vos retours, explications , commentaires !

ce que je dois dire aussi c'est que je cherche à tout prix une explication rationnelle , je suis comme ça, ça me rappèle l'époque où Matrix me fascinait car dans l'épisode 1 et une grosse partie de l'opus 2, tout s'expliquait rationnellement, mais j'avoue que j'ai été énormément perturbé à la fin du 2 et dans le 3 avec les histoires de "pouvoirs dans le monde réel " ( d'ailleurs je me dis parfois qu'encore maintenant, je m'en suis pas remis ) ça violait mon esprit rationnel et presque ma vision de l'oeuvre auparavant.
Pour Lain, certains vont jusqu'à dire qu'il ne faut pas chercher d'explication rationnelle, que c'est plus de l'ordre du symbolique etc, comme dans certains films de Lynch ( mais je ne suis pas d'accord, déjà parceque dans certains films de David Lynch comme Mulholland drive, ce n'est pas " n'importe quoi " ; même si ça se passe dans des rêves, c'est "rationnel" et explicable par rapport aux phénomènes de l'inconscient, la psychanalyse etc.

Pour Lain je pense et j'espère qu'il y a vraiment une explication et l'inverse me lourderait un peu.

Ben finalement, je regrette pas de l'avoir découverte !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 15, 2017 12:26 pm

J'ai commencé à m'y mettre hier soir et là je viens de voir le second épisode :mrgreen:. C'est très intriguant et quand à parler d'atmosphère rappelant David Lynch c'est amusant de constater ce qui est fait ici avec les fils électriques, comme si le film Twin Peaks : Fire Walk with Me avait pu insuffler l'idée lors de la création de cet anime :D. En suivant la 3ème saison de Twin Peaks actuellement on a de quoi y être d'autant plus sensible et puis bon là c'est impossible de ne pas y voir un certain sens avec le son et la mise en avant de ces fils électriques qui sont toute la dimension conduisant vers le virtuel, qui sont les faisceaux conducteurs. L'anime ayant été réalisé en 1998 c'est d'ailleurs beaucoup plus à Twin Peaks que l'on peut songer, plutôt qu'à Mulholland Drive mais ça c'est fonction de ce qu'on a déjà vu en amont :mrgreen:. En dehors du lynchien, je ne serais pas étonné par ailleurs que Serial Experimental Lain fasse partie des œuvres ayant pu avoir leur petite part d'influence sur les Wachowski, encore une source d'inspiration qui semble être.
Bref, pour l'instant au bout de 2 épisodes on attend d'en voir un peu plus mais déjà nous percevons la problématique quand à savoir ce qui est entre réalité et virtuel même si on a tendance à plutôt pas trop mal deviner mais on s'interroge par rapport à Lain. Le premier épisode nous met dans la situation post-suicide d'une camarade de classe de Lain et ça fait déjà bien étrange pour les atmosphères, on entre rapidement dans une petite mysticité, y a un petit voile de brouillard qui se dessine mais avec une certaine lenteur aussi. Concernant le style graphique si l'on peut trouver que ça aurait pu être mieux fait moi je trouve que c'est plutôt pas mal, on a un effet de soulignement de Lain enfermée dans sa bulle, quand elle sort, quand elle est dans le train aussi. Et les ombres parsemées de tâches rouges comme le sang ont de quoi bien attirer le regard, en plus c'est de l'ombre avec une teinte violacée, là encore est présent un effet visuel qui contribue à intriguer.
Aussi cet anime c'est des premiers pas sur le net, et c'est pas mal de voir le père de Lain, avec une sacré installation informatique, lui il y va déjà bien à fond pour le web :mrgreen:.
Sinon que j'évoque un peu plus l'épisode 2 aussi, avec cette fameuse boite de nuit, le Cyberia qui semble donc être virtuelle et qu'on ait la projection d'avatar, la situation sur la fin avec le tueur a de quoi bien interpeller également, il se produit un drôle d'évènement avec Lain l'observant puis lui parlant.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar phoenlx » sam. juil. 15, 2017 12:30 pm

ah oui c'est vrai je n'avais pas fait le lien avec les fils électriques
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 22, 2017 12:12 pm

En plus là ils sont loin de passer inaperçus :mdr:, mais bon je vois que t'avais plutôt bloqué pendant une bonne partie des épisodes et quand à avoir l'attention bien captée par les fils électriques à en interpréter quelque chose là encore faut pouvoir y être sensible au moment du visionnage :lol:. Sinon ça passe surtout en ambiance, en effet de style voir en simple plan d'économie.

J'en suis maintenant à l'épisode 7 et j'apprécie toujours autant, après c'est vrai qu'il se passe pas énormément de choses dans chaque épisode, on s'attache à vraiment un élément à la fois, c'est un pan qui se dévoile à nous et on prend un petit temps d'exploration, à ce qu'on soit titiller, c'est une nouvelle couche (layer) qui s'offre à nos yeux en chaque épisode. Et puis on a de quoi être bien interloqué, rien que vis à vis du père dès l'épisode 3, il a une réaction de retrait vis à vis de sa fille qui fait bizarre, en particulier quand elle lui demande à propos de la puce Psyché. Et l'on continu largement à voir un père spectateur qui laisse des impressions étranges, cependant on voit tout de même qu'il a l'air de sembler dépasser par les évènements et c'est aussi dans un petit cadre réactionnel de la folie, une folie qu'on a pas tout à fait de quoi encore bien tâter, une perdition entre réel et virtuel qu'on aurait tendance à beaucoup mieux tâter dans Avalon par exemple :mrgreen:. Bref, et puis y a toute cette évolution du système informatique de Lain qui prend des proportions gigantesques :shock:. Oh au début c'est soft, elle fait sa petite tambouille informatique et puis là c'est devenu la machinerie complètement infernale dans laquelle elle se plonge complètement, c'est d'ailleurs complètement irréel à ce point là :lol:. Ce qui fait se demander si à être ainsi plongée dans le wired elle ne s'est pas créée une telle vision informatique et que la réalité soit tout autre dans l'évolution de l'appareillage. Oh pis ça fait office d'extension extérieure au corps, comme tout notre appareillage technologique actuelle. Nous avons également dans tout ça la sœur qui devient un espèce de légume, se désincarne complètement après avoir vécu quelques étranges expériences comme nous pouvons le voir dans Kids. Pensée aussi pour les Men in Black ( :mrgreen: ) qui eux aussi contribuent bien dans le mystère, observant Lain puis venant à l'embarquer dans l'épisode 7 donnant confrontation par rapport à ses deux personnalités. Ah pis y a un élément qu'est le Dieu du Wired, moi j'en songe à Architecte comme dans Matrix lol, mais c'est aussi chacun qui construit la virtualité, virtualité qui a de ses effets sur le monde réel, ça on a bien ce petit message aussi, les impacts qu'il peut y avoir. Avec tout ça j'aurai d'ailleurs plus particulièrement un épisode comme Kids avec l'entretien entre Lain et le professeur...Cet anime explore du travers lié aux nouvelles technologies à sa manière, en nous laissant dans une certaine brume mais en appliquant bien petit à petit des éléments de son message façon puzzle.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » jeu. juil. 27, 2017 2:18 pm

J'ai vu l'épisode 8 sinon, vraiment très très étrange encore celui là mais j'aime assez :mdr:. Après ça reste très mystérieux mais de toute façon là on est clairement dans une imagerie de la rumeur, des rumeurs, dans cet épisode avec ce que ça peut provoquer, ça vient de partout, c'est de toute origine, on a une petite image intéressante par rapport à ça, c'est la rumeur et ce qu'elle engendre avant d'être démentie. Après vis à vis de Lain y a tout le problème de multiplicité de la personnalité, on est loin d'être dans du simple dédoublement, ça se brouille bien avec elle, avec les regards posés sur elle de façon bien silencieuse mais qui ont de quoi la mettre mal à l'aise. Et y a la part d'enquête mais bon. Pis c'est pas mal aussi pour une de ses amies, en ce qui concerne le fantasme qu'elle a, petit brin bien subversif :mrgreen:. Enfin bon, dans tous les cas, pour elle c'est complètement à y voir de la vision des choses bien brouillée par une certaine folie.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 28, 2017 2:08 pm

J'ai fini de voir les épisodes et le moins qu'on puisse dire c'est que ça laisse très pensif même après avoir lu une petite note d'explication du livret à lire après avoir vu la série :mdr:. Un épisode comme le 9 est assez perturbant par la manière dont il est construit nous changeant bien par son petit aspect documentaire, et l'apparition de l'alien Petit-Gris à la porte de la chambre de Lain ferait presque peur sur le coup :lol:. Mais justement je retiens cet aspect documentaire avec les infos qui nous sont livrées sur l'origine du net, on y a droit dans cet épisode mais pas vraiment par la suite, je me demande donc si l'anime n'aurait pas été également construit pour interroger sur ce qu'est le net, transmettre quelques éléments d'origine à travers ces petits documents incrustés là. D'où est ce que ça vient cette technologie ? Qu'en faisons nous et quel effet produit t'elle ? Quel peut être l'avenir du monde avec ceci ?
Ce sont des questions qui ont de quoi bien remonter comme ça, vis à vis de la webosphère et plus largement de la noosphère :mrgreen:.

phoenlx a écrit :Cet épisode 9 en plus évoque plein de choses bizarres comme Roswell et les extraterrestres, et même certains concepts qui me parlent beaucoup ( comme des histoires de réseau intelligent terrestre constitué à travers tous les humains connectés , ça me rappelle certaines "théories" de Vernadski et la noosphère :shock: http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Vernadski


C'est vrai qu'on a de quoi bien y penser avec la sphère que ça crée et puis on peut renvoyer à voir plus amplement les noms cités dans l'épisode 9 tels le docteur Vannevar Bush et quelques autres pionniers. Je dois avouer que ça m'a fait sourire vis à vis de lui puisque c'est un Bush, pensée pour les deux qui ont été président. Et puis comme il est noté sur sa fiche il était franc-maçon et qu'aperçoit on à un moment dans Lain ? Ce symbole avec un espèce de compas qui peut faire penser à celui du symbole utilisé par la Franc-maçonnerie.



La c'est pour les Knights, ce groupe qui serait sous l'égide de Masami Eiri dont on entend parler mais qui reste beaucoup un groupe avec du secret l'entourant et ayant une certaine influence.

Cet épisode aura agit comme une charnière dans tous les cas, avant de nous lancer vers les autres qui petit à petit nous offrent quelques autres révélations. A ce propos je passe un peu sous spoiler.
On finit d'ailleurs par bien apprendre la véritable nature de Lain mais là encore ça laisse interrogatif, qu'elle soit en réalité un programme ayant un corps humain d'accord mais y a tout de même pas mal d'étrangeté. On notera en tout cas qu'elle a des sentiments, une conscience de ce qui l'entoure mais pendant un long moment n'est pas consciente de ce qu'elle est réellement mais le devient ce qui induit du retournement contre son créateur aboutissant à sa disparition en tant que Dieu. Sur ce point de l'aspect religion c'est sortir d'une phase bien obscure mais pas vraiment pour atteindre véritablement la lumière...Quoique. En tout cas je dirais qu'on est dans un aspect de transcendance aussi.
Bon et puis dans l'ensemble on aborde pas mal de choses entre l'aspect religion, éléments plus techniques et là on pense particulièrement au protocope TCP/IP entre autre qui a pas mal d’occurrences tout du long et est nécessaire au bon fonctionnement du web, à quel point certains dont du net une réalité pour eux, bref, ça brosse pas mal de choses et ça renvoie bien à des faits. Après on a des œuvres comme Matrix mais aussi Avalon qui sont beaucoup plus dans l'excellence mais Serial Experimental Lain est une bonne pierre à l'édifice pour mettre en avant tout ça, être instructif, pointer des problèmes, je dirais qu'il y a eu aussi une petite volonté didactique, ça me parait assez clair qu'il y a cette intention vis à vis d'un phénomène de société en plein essor à l'époque et qui continue de largement bien se développer. En plus avec ce moyen de communication, ça donne aussi de l'attachement à certains programmes je dirais, les programmes font partie de nos vies n'est ce pas ? :mrgreen:
Bon puis je voudrais souligner un autre point, l'importance de la chair est évoqué, pour bien vivre il faut posséder son corps et en prendre soin. On sait le taux de suicide au Japon et nous avons justement commencé l'anime avec ça. La séparation du corps pour que seul l'esprit reste et circule à travers l'information, être tout et partout à la fois, cette idée est présente mais est tout de même un peu pointée du doigts. Du coup ça me fait dire qu'il y a également une part de message anti-suicide par une invitation à conserver son corps et ne pas aller chercher à s'en débarrasser en pensant que l'on continue à vivre à travers le web. On sait l'enfermement qu'il peut y avoir avec certains et jusqu'où ça peut aller...De fait je vois aussi cette part de message pour les japonais.

Après dans l'ensemble quand on voit un anime comme Lain, autant on peut arriver à interpréter pas mal d'éléments, autant il reste des petites part d'ombres et c'est alors profiter d'une atmosphère, d'effets visuels et auditifs comme avec les œuvres de David Lynch et plus que jamais c'est le cas avec la saison 3 de Twin Peaks, on a de l'écho encore plus prépondérant qui se fait pour quelqu'un comme moi qui aura vu Serial Experiments Lain actuellement :mrgreen:. J'appuierai encore sur le fait de à quel point finalement le réseau électrique forme vraiment tout un monde, tout un ensemble d'axes qui conduisent des informations en quantité phénoménale de la simple information demandant à la fée électricité que la lumière soit jusqu'aux transmissions bien plus complexes. Et encore ça reste toujours une belle petite prouesse que la conduction électrique depuis que ça a été fait.

Ah et puis il faut bien parler de ce à quoi nous avons droit à la fin de l'anime qui a de quoi nous renvoyer à Matrix encore, de quoi se demander si ce monde auquel nous avons fait face est vraiment réel ? Quelle est donc sa réalité ? Bon nous avons en tout cas l'expérience menée, on aura suivi une série d'expériences en relation avec Lain, c'est le titre après tout :lol:. Mais tout de même on ne peut en rester là et autant ça donne comme un espèce de happy end bizarre après le bordel qu'il s'est passé, c'est positif de pouvoir finir comme ça, la possibilité de revenir en arrière mais en notre monde ce n'est pas chose possible et c'est à largement comprendre. Par contre avec le temps et le développement continu de la technologie il est toujours possible qu'on oublie des choses, comme un vieux programme :mrgreen:, sans oublier la mémoire courte d'une part des masses mais aussi des nouvelles générations d'internautes qui n'ont pas vraiment connaissances de choses plus anciennes. Bref, y a vraiment toute une matrice avec ses couches, les layers et ses divers éléments qui forment un tout mais que chacun n'embrasse pas complètement.

Autrement j'ai pas trop reparlé des hommes en noirs, ils m'ont fait surtout penser à ceux de Men in Black avec leur petite lumière rouge mais c'est vrai que là il y a de quoi beaucoup plus penser aux agents de Matrix, sauf que là nous n'avons pas d'agent Smith, ils sont là avant tout à surveiller Lain et venir à nous éliminer ce qui trouble le Wired :mrgreen:.
Bon puis je vais rebondir la dessus :

D'ailleurs Lain n'auraitil pas un peu inspiré Matrix ? ( parmi plein d'autres sources des Wavhovski ? ) :mrgreen: A creuser. ( je ne sais pas si c'est possible d'après les dates, c'est un peu sorti à la même époque )


Je pense que Serial Experimental Lain doit bien faire partie des sources d'inspirations pour Matrix, c'est sorti en 1998, à la rigueur c'est possible que pour Matrix sorti en 1999 y ait un petit peu d'influence, récente à ce moment là mais ça puis être plus probant pour les deux suites sorties en 2003, donc c'est possible mais de façon plus fortement probable pour la suite, ça fait ric-rac entre 1998 et 1999 mais ça peut légèrement je dirais.

Sinon...on pense surtout beaucoup à Lain, à ce qu'elle est humainement parlant, à tout ce qu'on visualise avec elle, ce qu'on en suit mais...on ne pense pas forcément beaucoup à Alice, qui vit des choses assez éprouvantes elle aussi finalement et à de quoi se retrouver franchement effrayée :mrgreen:. Cette petite Alice, qui semble proche de Lain, bien plus que ses deux autres amies, amies dont finalement on peut aussi se questionner concernent le lien d'amitié, n'est elle pas un brin solitaire et ne se distingue t'elle pas à fantasmer sur un prof tandis que les deux autres n'expriment pas de telles pensées ? Son cas est lui aussi intéressant et à voir la fin on se demande si en réalité elle n'était pas un centre d'attention sur lequel se pencher...Entre ses interactions avec Lain et son traumatisme, je parle bien de traumatisme oui, elle mérite qu'on se penche un peu sur elle. Et en disant traumatisme justement c'est pour évoquer la mémoire sélective, qui peut effacer des souvenirs trop traumatisant, c'est un aspect à ne négliger vis à vis des données du cerveau :D. Bref, cette petite Alice on la voit à deux stades de sa vie au final, de quoi s'arrêter sur elle ;).

Allez, je crois que ce sera tout pour le moment, on pourra encore y revenir mais vraiment c'est une fort bonne série par rapport à ce qu'elle induit et développe, chaque épisode m'aura titillé à sa manière et l'ensemble donne vraiment quelque chose de très intéressant. C'est très bien ficelé par rapport à ce que ça veux délivrer et ce qu'on peut encore y trouver, un anime à voir et revoir :D. J'ai pris bon plaisir à le découvrir avec sa bonne richesse, son ambiance caractéristique et une certaine mise en scène qui se vaut largement bien. C'est un bon morceau de l'animation à connaître, une œuvre façonné de manière à bien rester en mémoire et ne pas laisser insensible. Après quand on songe à Matrix, Ghost in the Shell et Avalon entre autre forcément il est un peu en dessous mais ne démérite pas, c'est une autre vision qui nous est donnée et mérite clairement d'être mis en avant, d'être appréhendé.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 28, 2017 7:06 pm

Bon pis allez, on va remettre ici cette vidéo de Pause Manga qui revient sur ce qu'est Lain et évoque bien les questions que ça peut soulever avec les interrogations que ça donne :mrgreen:.


Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 28, 2017 7:07 pm

Et je met également celle d'At0mium qui en fait une petite présentation intéressante pour ceux qui voudraient découvrir :D. Après même quand on a vu c'est pas trop mal à voir aussi.


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar phoenlx » ven. nov. 24, 2017 11:47 pm

ah je cherchais ce topic, il me semblait bien qu'on en avait créé un (j'avais oublié de le mettre dans l'index)

je viens de relire l'article sur le film avorté de David Lynch Ronnie Rocket, ça me fait décidément pas mal penser à cet anime aussi :mrgreen:
viewtopic.php?f=91&t=19757
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » jeu. avr. 18, 2019 6:10 pm

Très belle nouvelle édition à venir pour fêter les 20 ans de Lain :mrgreen:

https://www.manga-news.com/index.php/actus/2019/04/18/Plusieurs-coffrets-danimes-prevus-chez-Dybex

Image

Vendu 49,99€, ce coffret contiendra bien sûr l'intégralité de la série sur 2 Blu-ray, mais aussi un livret de 24 pages couleur sur la remasterisation, et un livret de 100 pages de croquis en noir et blanc.

Synopsis :
Avant “Matrix”, il y avait “Lain”.
Née en 1998 de l’imagination et du talent de Ryutaro Nakamura (réalisateur), de Chiaki J. Konaka (scénariste) et Yoshitoshi Abe (illustrateur), “Lain” a bouleversé le petit monde de l’animation des années ’90, par son parti-pris sans aucune concession, son héroïne atypique et son scénario aux antipodes du genre: un pur délire visuel technologique!
Entre philosophie, histoire de l’informatique et théories de la conspiration, “Serial Experiments Lain” s’est imposée comme une œuvre à part, révolutionnaire et mystérieuse; elle a conquis les amateurs de japanime mais aussi de science-fiction à travers tous les continents, et laissé une empreinte indélébile dans son sillage.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314732
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 18, 2019 7:31 pm

ah c'est cool ça, ils sortent de beaux coffrets en ce moment
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91352
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Serial Experiments Lain

Messagepar Scarabéaware » jeu. avr. 18, 2019 7:43 pm

Oui là ça fait les belles petites annonces :D.


Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité