Ranma 1/2

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Ranma 1/2

Messagepar Schierke » dim. févr. 26, 2012 5:34 pm

Image

Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts est une série animée de 161 épisodes, 3 films et 12 OAV tirés du célèbre manga signé Rumiko Takahashi (38 tomes chez Glénat).

Opening 1 :



Opening 2 :



Synopsis :

Ranma 1/2, c'est l'histoire de Ranma Saotome, un jeune pratiquant des arts martiaux qui, tombant un jour dans une source maudite au cours d'un entrainement en Chine avec son père Genma, se transforme en fille au contact de l'eau froide (tandis que Genma se transforme en panda). Il en faut toutefois plus pour changer les grands projets que Genma prévoit pour son fils. Ce dernier a ainsi convenu de le marier à l'une des trois filles de son vieil ami Soun Tendo, directeur du dojo Tendo. Cette situation leur permettrait ainsi de squatter à loisir sa demeure et permettrait plus tard à Ranma de prendre la succession du dojo. Toutefois, la fiancée désignée pour Ranma, Akane, n'a aucune intention d'épouser ce dernier, voyant Ranma comme un rival en plus d'un macho insupportable et prétentieux. La cohabitation s'annonce d'emblée difficile. Cette relation qui part du mauvais pied va se compliquer encore davantage quand de nombreux rivaux font leur apparition, tentant d'éloigner ces deux êtres l'un de l'autre (ou tout simplement de déshonorer Ranma ou la réputation du dojo Tendo).


Cette série était juste l'un des rendez-vous incontournables des années Club Do, l'une des plus drôles et des plus délirantes jamais diffusées dans l'émission. Il faut dire que la série a été grandement portée par son doublage français juste jubilatoire en terme d'humour (bien que censuré), à l'image d'un certain Nicky Larson. Le seul véritable reproche que l'on pourrait faire à cette VF est que certains comédiens partent en cours de route si bien que, sur la fin, les différents rôles sont répartis parmi un nombre réduits de comédiens et on finit par vraiment sentir que ce sont les mêmes voix qui reviennent sans cesse. Mais cela ne gâche en rien le plaisir de ce doublage très réussi heureusement. La version originale n'est pas non plus en reste, lançant les carrières de plusieurs jeunes comédiens qui sont devenus depuis des valeurs sûres du doublage japonais.

Tout simplement culte !

A noter que les seiyuus des personnages féminins principaux ont monté un groupe, Ranma DoCo, qui chanta les openings de la série, une initiative suivie par les comédiennes américaines.

L'héritage de la version originale de Ranma se poursuit aujourd'hui sur une autre série, Détective Conan, connue pour son casting 4 étoiles réunissant les meilleurs comédiens de l'industrie. De Ranma, la série réunit ainsi Minami Takayama (Conan Edogawa), Megumi Hayashibara (Ai Haibara), Kappei Yamaguchi (Shinichi Kudo et Kaito Kid), Noriko Hidaka (Masumi Sera) et Kenichi Ogata (Professeur Agasa) parmi les rôles principaux.

Les origines de Ranma 1/2 :

En 1985, Rumiko Takahashi publie dans le numéro 47 du magazine Shonen Sunday une histoire courte Inu de warui ka !! (Désolé d'être un chien). Cette petite nouvelle que l'on trouve dans le second volume de Rumic Theater narre les péripéthies d'un jeune garçon nommé Shiro (prénom communément utilisé au Japon pour les chiens) adepte des arts martiaux et qu'un phénomène héréditaire amène à se transformer en chien lorsqu'il saigne du nez. Un secret embarrassant mis en péril le jour où il va venir par hasard en aide à Momoko, la présidente du club d'arts martiaux, en la défendant face à un garçon un peu trop pressant nommé Jogakushi. Shiro va alors rejoindre le club de la jeune fille avec laquelle une romance va se nouer... Mais les ennuis commençent lorsqu'il accepte d'aider le club de Momoko en relevant le défi imposé par Jogakushi qu'il devra affronter lors d'un combat singulier, au risque de voir son secret mis au grand jour...

Ce one-shot pose les bases conceptuelles de son futur grand succès et on y retrouve de fortes similitudes concernant les personnalités de certains protagonistes. En septembre 1987, les premières planches de Ranma 1/2 sont publiées dans le magazine Shônen Sunday de l'éditeur Shogakukan et le succès est immédiat. Présentes quasiment chaque semaine, elles tiendront en haleine les lecteurs jusqu'en mars 1996. Au final, Ranma 1/2 comptera 38 volumes reliés (Jankoban) et bien que relativement ancrée dans la culture japonaise, son oeuvre sera exportée dans de nombreux pays occidentaux. Au Japon, le manga sera republié en 2002 dans une nouvelle édition (Shinsoban) comptant le même nombre de volumes mais se distinguant de la précédante par de nouvelles couvertures, un logo inédit et l'inclusion des pages couleurs originales de la prépublication dans Shônen Sunday. A noter qu'en 1996, dans la foulée du dernier volume Jankoban, les lecteurs purent se procurer un art book intitulé Ranma 1/2 Memorial Book, recueil d'illustrations contenant également une interview de Rumiko Takahashi ainsi que diverses informations et autres petits bonus annexes. Cet ouvrage existe également dans un second tirage paru en 2003 et qui diffère uniquement par la couleur de sa couverture. En France, le manga a été édité dans son intégralité par Glénat.

Le manga de Rumiko Takahashi a bénéficié d'une panoplie presque complète des diverses adaptations traditionnelles de l'animation japonaise via deux séries TV, trois films et 11 OAV.

La série TV :

Ranma 1/2 Nibun no Ichi (18 épisodes, avril 1989-septembre 1989, diffusée en France en 1992 sous le titre Ranma 1/2). Basée sur les quatre premiers volumes, cette première série TV fut diffusée su Fuji TV en 1989 et ne rencontra pas le succès escompté, la faute en partie à une programmation maladroite en concurrence avec les séries du genre Sentaï. Un paradoxe quand on se rend compte avec du recul qu'il s'agit sans doute d'une des adaptations les plus denses et réussies du manga.

Cette série est parfois référencée comme la saison 1.

Ranma 1/2 Nettôhen (143 épisodes, octobre 1989-septembre 1992, diffusée en France en 1992 sous le titre Ranma 1/2). Un mois après la fin de Nibun no Ichi, Ranma 1/2 revient avec une nouvelle série TV sous l'appellation Nettôhen. A cette occasion, le staff technique est quelque peu remodelé avec notamment l'arrivée de Kenji Kawai et le succès ambitionné est cette fois-ci au rendez-vous. Elle s'étendra sur trois années prenant fin en 1992 alors que le manga est toujours en cours de publication.

Cette seconde série est également référencée en tant que saison 2 à 7.

Film 1 :

Chuugoku Nekonron Daikessen (2 novembre 1991, La Grande Bataille de Chine). En marge de la série, Ranma 1/2 a naturellement droit à un premier film en 1991. Il évoque une histoire inédite au cours de laquelle Ranma se lance dans un périple afin de délivrer Akané qui a été enlevée par un prince des confins de Chine.

Film 2 :

Kessen Jougenkyo ! Kanayomewo Jorimodose ! (1er août 1992, Rendez-nous nos copines !). Ce second film présente également aussi un scénario totalement original. Nos protagonistes habituels partent en croisière sur un bateau de la famille de Kuno et vont devoir faire une escale forcée sur une mystérieuse île où les filles du groupe disparaissent une à une.

Film 3 :

Ranma Nibun no Ichi : Chou Musabetsu Kessen ! Ranma Team vs Densetsu no Kouou (8 août 1994, inédit en France). Diffusé lors du Toei/Shogakukan Animation Festival en 1994, ce dernier film est également le plus court avec une durée de 30 minutes. Basé sur le manga 29, il narre une histoire au cours de laquelle un "phoenix" a trouvé refuge sur la tête de Kuno et s'acharne sur le pire ennemi de ce dernier en l'occurence Ranma.

OAV : Ranma 1/2 :

En 1993, alors que la série TV a pris fin quelques mois plus tôt, Ranma 1/2 revient via une première série de six OAV composée à la fois d'histoires se basant sur le manga original et de scénario inédits.

- OAV 1 : Shampoo Kyouhen ! Kanten Koujou no Wazawai (Le Joyau de la Contradiction, 21/10/1993) ;
- OAV 2 : Tendô-ke Scramble Christmas (Noël chez les Tendô, 17/12/1993) ;
- OAV 3 : Ranma vs Akané Okaasanno Ajiha Watashiga Mamoru ! (Le Combat des Filles, 18/02/1994) ;
- OAV 4 : Gakuen ni Fuku Arashi Adult Change ! Kinako-sensei (Grandir avec Mlle Hinako, 21/04/1994) ;
- OAV 5 : Michi wo Tsugu Mono (L'Héritier du Dojo, 1ère partie, 17/06/1994) ;
- OAV 6 : Michi wo Tsugu Mono (L'Héritier du Dojo, 2ème partie, 19/08/1994).

OAV : Ranma 1/2 Spécial :

Tiré du volume 26, cette nouvelle salve d'OAV évoque les aventures d'Akané, Ranma et Ryôga dans la forêt Ryugenzawa, peuplée d'animaux géants et dans laquelle nos amis se lancent pour une excursion sur les traces d'un souvenir d'enfance de la jeune fille.

- OAV 7 : Yomigaeru Kioku (Les Souvenirs ressurgissent, 1ère partie, 15/12/1994) ;
- OAV 8 : Yomigaeru Kioku (Les Souvenirs ressurgissent, 2ème partie, 17/02/1995).

OAV : Ranma 1/2 Super :

Dernière adaptation en date, ces trois OAV s'inspirent respectivement des mangas 27, 29 et 31. Elles laissent ainsi la fin de l'oeuvre originale orpheline de toute version animée.

- OAV 9 : Aa ! Noroi no harendou, waga ai wa eien ni (La Grotte de la Séparation, 21/09/1995) ;
- OAV 10 : Jaaku no Oni (L'Ogre Malfaisant, 17/11/1995) ;
- OAV 11 : Jutari no Akané "Ranma, Atashi o Mite" (La Poupée Maléfique, 19/01/1996).

Après presque 14 ans d'absence sur les écrans télévisés, un OAV spécial de 30 min a été présenté à l'exposition It's A Rumic World à Tokyo en 2009 à l'occasion du 50ème anniversaire du magazine Weekly Shōnen Sunday. Intitulé Nightmare! Insense of Spring Sleep!, l'OAV est une adaptation d'un chapitre du même nom du tome 34 du manga et est sorti en DVD au Japon le 29 janvier 2010.

- OAV 12 : Akumu! shunmin ko (Nightmare ! Insense of Spring Sleep !, 2009).

http://www.dpstream.net/manga-1522-ranm ... OSTFR.html
http://www.adkami.com/index.php?page=manga&id=44
http://neko-san.fr/anime/ranma

En 2011, un téléfilm live de deux heures a été diffusé le 9 décembre sur la chaîne NTV.

Pour le plaisir, la fameuse chanson d'amour d'Akane à Ranma :lol: :



Voix japonaises:

Ranma Saotome (garçon): Kappei Yamaguchi
Ranma Saotome (fille): Megumi Hayashibara
Akane Tendo: Noriko Hidaka
Genma Saotome: Kenichi Ogata
Soun Tendo: Ryunosuke Ohbayashi
Nabiki Tendo: Minami Takayama
Kasumi Tendo: Kikuko Inoue
Ryoga Hibiki: Kouichi Yamadera
Shampoo: Rei Sakuma
Tatewaki Kuno: Hirotaka Suzuoki
Ukyo Kuonji: Hiromi Tsuru
Mousse: Toshihiko Seki
Kodachi Kuno: Saeko Shimazu
Cologne: Miyoko Aso
Happosai: Ichiro Nagai

Voix françaises:

Ranma Vincent (garçon): Luq Hamet
Ranma Vincent (fille): Barbara Tissier
Adeline Galant: Magali Barney
Genma Vincent: Serge Bourrier
Aristide Galant: Gérard Dessalles (1ère voix), Vincent Ropion (2ème voix)
Amandine Galant: Géraldine Giraud (1ère voix), Barbara Tissier (2ème voix)
Annabelle Galant: Dorothée Jemma
Roland Mathieu: Patrick Borg
Bambou: Barbara Tissier
Julian Storm: Vincent Ropion
Frédérique: Dorothée Jemma
Mathias: Vincent Ropion
Géraldine Storm: Dorothée Jemma
Grand-mère de Bambou: Dorothée Jemma
Maître Ernestin: Serge Bourrier

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar phoenlx » dim. févr. 26, 2012 5:42 pm

Encore une série culte qu'il faudrait que je visionne en totalité ( je ne connais que partiellement :D )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar Schierke » dim. févr. 26, 2012 5:50 pm

phoenlx a écrit :Encore une série culte qu'il faudrait que je visionne en totalité ( je ne connais que partiellement :D )

Ah oui, celle-là, je te la recommande absolument ! C'est des tranches de rigolade à chaque fois. Surtout après l'apparition de Maître Ernestin, celui-là il est impayable ! :lol:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar phoenlx » dim. févr. 26, 2012 6:00 pm

Voix françaises:
Ranma Vincent (fille): Barbara Tissier


J'ai une petite dédicace d'elle :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Kenshin
La 6ème prison
La 6ème prison
Avatar du membre
Messages : 4336
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 10:52 pm
Localisation : L'Enfer

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar Kenshin » dim. févr. 26, 2012 7:41 pm

Je l'ai regarder pendant mon enfance,a mourrir de rire cette serie.

Il y'a eu des OAV aussi bien plus tard.
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feux de camp"

Hell-And-Apocalypse.Games.over-blog.com.

Image

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar Schierke » lun. févr. 27, 2012 3:39 pm

Declic a édité un coffret regroupant les cinq coffrets collectors (161 épisodes) de l'animé Ranma 1/2 en VF et VOst. Le coffret est vendu pour 60 euros.

http://www.declic-collection.fr/dc/Ranm ... -5405.html

Image

ImageImageImage
ImageImage
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar Schierke » jeu. nov. 01, 2012 3:27 pm

Image

Episode 1: Celui qui est venu de Chine ! Un peu bizarre !!

L'Histoire

Enfin, le grand jour est arrivé ! Ranma et son père Genma reviennent de leur entraînement en Chine !

Rien ne pouvait faire davantage plaisir à Soun Tendo, propriétaire du dojo Tendo. Car Ranma, le fils de son vieil ami, doit épouser l'une de ses trois filles et prendre la succession du dojo Tendo. Mais il ignore encore laquelle des trois deviendra la jeune fiancée: la douce Kasumi (19 ans), grande soeur qui a pris la place de la mère, la cupide Nabiki (17 ans), prête à manipuler son monde pour en tirer des bénéfices, ou la cadette Akane (16 ans), garçon manqué adepte des arts martiaux, au tempérament farouche et qui déteste les garçons.

Mais rien ne se passe comme prévu ! En lui et place de son vieil ami et de son fils, ce sont un imposant panda et une jeune fille turbulente se battant l'un contre l'autre qui font irruption dans leur modeste maisonnée.

Car, au cours de leur entraînement en Chine, Ranma et son père sont tombés dans deux des 109 sources maudites. Dorénavant, au contact de l'eau froide, Ranma se métamorphose en fille tandis que son père se métamorphose en panda, pour ne retrouver leur apparence normale qu'au contact de l'eau chaude. Quelle honte pour Gemma de se retrouver avec un fils macho efféminé ! Quelle honte pour Ranma d'avoir un père aussi stupide ! Et quelle honte surtout que ce dernier veuille le marier alors qu'ils feraient mieux de retourner en Chine pour trouver un moyen de retourner à leur état normal !

D'autant que la fiancée de Ranma, Akane, est une jeune fille au mauvais caractère, prône à la violence et pas charmante du tout et qu'elle s'est mis à le haïr dès qu'ils se sont accidentellement croisés, nus, dans la douche.

Pour Akane, c'est sûr, ce Ranma est un pervers qui adore porter des vêtements de filles, mater ses propres seins, et qui n'est pas peu fier de son corps quoi qu'il veuille bien en dire.

RANMA NÔ BAKAAAAA !!!!!!


Commentaires

Adapté de l'oeuvre mythique de Rumiko Takahashi et série phare du Club Dorothée, Ranma 1/2 est une comédie romantique déjantée et absolument géniale.

Ce premier épisode est tout simplement magistral, introduisant magnifiquement des personnages au charisme fort et le concept totalement grand guignolesque de la série qui va faire merveille tout du long. Que de larmes d'émotions, de nostalgie et d'éclats de rire en voyant apparaître le désormais mythique panda et la jeune fille à la natte rousse insolente et turbulente dans une scène devenue d'anthologie.

Si le casting français est entré dans les mémoires pour son excellence et son humour omniprésent (en dépit d'une forte censure), porté par des comédiens (Luq Hamet et Barbara Tissier en tête) qui se sont pris totalement au jeu, quel plaisir de trouver un doublage japonais encore meilleur et qui brille par un casting de rêve.

Kappei Yamaguchi, Megumi Hayashibara, Noriko Hidaka, Minami Takayama, Kikuko Inoue, Koichi Yamadera... Tous sont aujourd'hui d'immenses seiyus avec des voxographies incroyablement riches en rôles d'anthologie... A l'époque, ils n'étaient que de jeunes comédiens d'une petite vingtaine d'années et, pour beaucoup, Ranma 1/2 marqua le début de leur carrière et pas des moindres !

Quel plaisir d'entendre Megumi Hayashibara livrer une prestation absolument magistrale dans le rôle de Ranma fille, pleine de fougue et d'insolence, habitant littéralement son personnage. Et quel plaisir d'entendre Noriko Hidaka pousser le désormais mythique "Ranma no baka !"

La musique n'est pas non plus en reste avec l'une des OST les plus originales et les plus réussies qu'on ait entendu pour une série des années 80/90. Une pure merveille qui colle totalement à l'esprit déjanté de la série.

Vingt ans après, les spectateurs de l'époque se souviennent encore de Ranma, avec une certaine nostalgie et surtout avec les souvenirs d'une des séries animées les plus hilarantes et les plus funs qui ait jamais été diffusées sur le petit écran. D'autres redécouvrent aujourd'hui ce joyau dans sa version non-censurée, renouant avec cet âge d'or des années Dorothée et redécouvrant littéralement un joyau qu'on pensait connaître par coeur mais qui recèle encore bien des secrets.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: Ranma 1/2: Anything Goes Martial Arts

Messagepar Schierke » jeu. nov. 01, 2012 4:50 pm

Episode 2: L'Ecole n'est pas un jeu

L'Histoire

Habitant désormais au dojo Tendo, Ranma se trouve obligé d'aller à l'école avec Akane et Nabiki. Ranma et Akane décident de passer sous silence ces fiançailles absurdes voulues par leurs pères mais, dès l'arrivée aux portes de l'école, Akane est assaillie par de nombreux garçons qui l'attaquent en lui déclarant leur flamme.

C'est le même cirque tous les matins. Aux origines de tout ça se trouve Tatewaki Kuno, un gros mytho adepte de kendo qui pense être le meilleur combattant au monde et qui a décrété que celui qui parviendra à vaincre Akane (autrement dit lui, dans son délire) sera le seul à être digne de l'épouser. Sauf que, comme tous les matins, Akane n'a aucun scrupule à tous les massacrer les uns après les autres avec sa haine démesurée des garçons.

Apprenant que Ranma et Akane sont officiellement fiancés (Nabiki veut foutre la merde :lol: ), Kuno clame haut et fort qu'il n'acceptera jamais ces fiançailles et défie Ranma en duel singulier. En un instant, toute l'école est au courant des fiançailles et les élèves quittent les salles de classe pour assister au duel.


Commentaires

Cet épisode est tout simplement génial, délirant de bout en bout ! L'humour de Rumiko Takahashi fait merveille, entre les transformations qui surviennent aux moments les plus cocasses, les gags qui pleuvent de tous les côtés, le panda (absolument énorme celui-là ! :lol: ), le jeu extraordinaire de Megumi Hayashibara, les monologues grotesques et pompeux de Kuno, et les premiers combats de la série, hyper-prenants et accompagnés de musiques superbes.

Un gros moment de délire pour l'irruption soudaine du panda en pleine école, moment magistralement absurde et magnifiquement déjanté. Explosé de rire, comme souvent ! :lol:

Et Akane est tellement craquante en train d'étaler ses prétendants avec hargne ! Une pure séquence d'anthologie celle-là ! :mrgreen:

Un épisode... MAGISTRAL ! :D

Ah, je m'en lasse pas ! :super:
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » lun. nov. 10, 2014 6:55 pm

:up-remonte: :up:

J'ai acheté le coffret collector de cette série à l'Anim'Est ce week-end :

Image

Pour les malheureux qui ne connaissent pas cette série qui a fait les heures de gloire du Club Dorothée avec Dragon Ball Z, Les Chevaliers du Zodiaque ou encore Nicky Larson, il faut savoir que cette série est assez énorme au niveau de l'humour, humour accentué par le doublage VF absolument hilarant qui en rajoutait une couche :

Ranma Vincent (garçon): Luq Hamet
Ranma Vincent (fille): Barbara Tissier
Adeline Galant: Magali Barney
Genma Vincent: Serge Bourrier
Aristide Galant: Gérard Dessalles (1ère voix), Vincent Ropion (2ème voix)
Amandine Galant: Géraldine Giraud (1ère voix), Barbara Tissier (2ème voix)
Annabelle Galant: Dorothée Jemma
Roland Mathieu: Patrick Borg
Bambou: Barbara Tissier
Julian Storm: Vincent Ropion
Frédérique: Dorothée Jemma
Mathias: Vincent Ropion
Géraldine Storm: Dorothée Jemma
Grand-mère de Bambou: Dorothée Jemma
Maître Ernestin: Serge Bourrier


Et que dire du générique de Bernard Minet cultissime :mdr:



Bref, une série culte de toute une époque que je recommande à tous le monde tant dans son genre elle est sans doute la meilleure, je vais d'ailleurs me la refaire là. :super:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar phoenlx » lun. nov. 10, 2014 7:13 pm

faudrait que je la revoie cette série, je ne connais pas tout ; c'est fou comme les génériques de Minet se ressemblaient les uns les autres ( quand j'entend le début j'ai l'impression d'entendre du bioman " moitié homme moitié robot " :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » lun. nov. 10, 2014 7:43 pm

C'était un peu la fiesta Bernard Minet aussi ce week-end à l'Anim'Est, y avait deux heures de karaoké où ils passaient des génériques d'anime, et une fois sur deux ils alternaient génériques original de séries puis génériques français des années 80, donc on en a bouffé du Bernard Minet. :rire:

Mais les gens adoraient, même les plus jeunes connaissent tous ces génériques cultes de Bernard Minet, y avait une ferveur incroyable à chaque fois qu'il passait le générique VF de Saint Seiya, Olive et Tom (3 fois Olive et Tom :mdr: ), ça c'est vraiment des moments grandioses où tous le monde est rassemblé avec ferveurs, chantant dans la joie et la bonne humeur, c'était vraiment quelque chose.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar phoenlx » lun. nov. 10, 2014 8:05 pm

c'est clair
tiens il y avait pas spicefan de coucoucircus à tout hasard ? des fois il a son stand musical lui
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » lun. nov. 10, 2014 10:12 pm

phoenlx a écrit :c'est clair
tiens il y avait pas spicefan de coucoucircus à tout hasard ? des fois il a son stand musical lui


Tiens, j'allais dire qu'il faudrait lui parler de l'Anim'Est à lui et je me suis souvenu qu'il y était une fois en fait :mrgreen:, en vérifiant c'était en 2009 http://www.coucoucircus.org/forum/viewtopic.php?id=3712, en plus lors de la première fois que j'allais à l'Anim'Est :D. Par contre il me semble pas l'avoir revu depuis...
Faut qu'il fasse son retour l'an prochain allez :saute: :saute: :saute:

Sinon pour Ranma c'est effectivement du beau coffret ;). Rah pis finalement tu me ferais presque craquer là :mdr: je vais encore réviser mes prévisions moi :mrgreen:

Ouh pis oui Bernard Minet, le plaisir de l'entendre n'est pas boudé, loin de la c'est clair :D. Ah oui c'était grand cette ferveur :saute: :saute: :saute: Et puis tu oublie le 3 fois Denver aussi hein :lol:
Yep des grands moments comme tu dis :jap:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » mar. nov. 11, 2014 12:23 pm

J'ai maté les six premiers épisodes hier soir, alors premier bilan :

Concernant le coffret, on a droit à 5 boitiers avec à chaque fois un petit livret qui revient sur l'histoire de cette série, ses créateurs, les personnages, les résumés des épisodes, vraiment très bien ça :super:
Par contre, pas de génériques de Bernard Minet, noooonnnnnn :rire:
On a juste droit au générique japonais, ce qui en un sens est logique, les génériques de Minet n'existant plus que dans l'inconscient collectif de toute une génération désormais... Sinon, j'ai commencé à mater les trois premiers épisodes avec la VF, et pour les passages censurés ils ont fait comme dans Nadia, ils ont rajouté les passages en VO. Du coup, avec cet alternement VF/VO, je suis vite passé à la VO tout court. :?
Car oui, il y a eu beaucoup de censure dans Ranma, faut dire qu'on voit beaucoup la poitrine de Ranma lorsqu'il est en fille, vu qu'il met pas de soutif car il est censé être un mec. :mdr:

Sinon série toujours très agréable à regarder, les personnages sont la vraie réussite de cet anime, beaucoup de personnages, tous plus décalés les uns que les autres, créant à chaque fois des situations cocasses et pas mal de quiproquo autour de la malédiction de Ranma. Sans oublié le côté romantique de cette série avec déjà quelques couples involontaires qui se forment.

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » mar. nov. 11, 2014 12:37 pm

Oué ben voila comment ça donne bien envie de revoir hein :lol:. Ah la la en tout cas c'est le top ces coffrets avec livret :D

M'enfin oui déjà pour l'histoire avant tout ;). Ces situations qu'on avait :D

Aries Phoenix
Le 3ème Âge
Le 3ème Âge
Avatar du membre
Messages : 19246
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Aries Phoenix » mar. nov. 11, 2014 1:10 pm

Je viens de regarder le premier épisode.
A l'époque, j'avais vu la série par morceaux, donc je sens que je vais bien m'amuser avec les 161 épisodes à la suite :saute:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » mar. nov. 11, 2014 1:16 pm

Tu mates en VO ? Parcque les épisodes en VF ont subis beaucoup de censure, ce serait dommage de passer à côté de certaines scènes bien croustillantes. :mdr:

Aries Phoenix
Le 3ème Âge
Le 3ème Âge
Avatar du membre
Messages : 19246
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Aries Phoenix » mar. nov. 11, 2014 1:20 pm

Pas exactement, c'est marrant. Ils ont mis une VF et replacé tous les éléments censurés à leur place sans doubler :lol: Du coups, on ne peut pas passer à côté. Dès que ça parle jap, il y a du néné pouetpouet dans l'air :smoking:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » mer. nov. 12, 2014 6:32 pm

Petite présentation de l'auteur du manga Ranma 1/2, il s'agit d'une mangaka, Rumiko Takahashi, et on s'aperçevra qu'elle est à l'origine d'autres mangas très connus :

Image

Ce qui suit je le recopie depuis le livret inclus dans le coffret DVD :

Née le 10 octobre 1957 à Niigata, Rumiko Takahashi est une véritable star dans le monde de l'édition. Surnommée la "Princesse du Manga", ses titres rencontrent en effet un succès considérable au Japon mais également en Occident ce qui en fait l'une des mangaka les mieux rémunérés. Alors qu'elle étudiait à l'université de Tokyo, c'est en suivant des cours du soir sous l'égide de Kazuo Koike, auteur notamment du manga Crying Freeman, qu'elle commence à s'intéresser sérieusement à la création de mangas. Ce point aura son importance étant donné que pour son mentor, une histoire réussie repose essentiellement sur ses personnages, un précepte que Takahashi saura appliquer avec l'efficacité que l'on connait par la suite...

Elle publie alors ses premiers dôjinshi (manga amateur) avant d'entamer une carrière professionnelle à la fin des années 70. Son premier gros succès ne tarde pas à venir l'année même de ses débuts avec la prépublication de Urusei Yatsura dans le magazine Shônen Sunday, manga plus connu en France sous le nom de Lamu.

Image

Puis en 1980, elle se lance en parallèle sur l'un de se sautres titres majeurs avec Maison Ikkoku, là encore plus connu en France sous le nom de Juliette je t'aime.

Image

Leur publication prend fin conjointement en 1987 après respectivement 34 et 15 volumes. Surfant sur la popularité de l'époque rencontré par les Shonen d'arts martiaux, Rumiko Takahashi entreprend alors un titre auquel elle va se consacrer pendant quasiment une décennie, Ranma 1/2. Si son terrain de prédilection reste avant tout celui de l'humour et plus précisement les comédies romantiques, son dernier titre majeur, Inuyasha, met en avant le sordide et l'horreur, un autre genre qu'elle affectionne particulièrement. Comptant actuellement plus de 50 volumes, ce manga est toujours en cours.

Image

Son imagination débordante et le plaisir qu'elle éprouve à composer lui permettent de faire perdurer ses créations sans jamais lasser son public en dépit d'une inévitable redondance qu iaffecte parfois la mise en scène. Chacune de ces oeuvres s'appuie sur des histoires variées mettant en scène des personnages hétéroclites et aux personnalités attachantes. Elles captivent un public toujours demandeur si bien que la plupart de ses titres se sont vus adaptés en animés. Urusei Yatsura, Maison Ikkoku, Ranma 1/2 ou encore Inuyasha ont en effet tous donné lieu à au moins une longue série TV et pour certains plusieurs films et OAV. L'auteur n'est toutefois pas cloisonnée dans ses longues sagas puisque depuis le début de sa carrière, elle a également publié plusieurs histoires courtes (dont une partie est regroupée sous le titre de Rumic Theater). Ce genre de créations fantaisistes lui permet d'expérimenter d'autres genres, et s'affiche un peu comme des "mangas d'auteur" en parallèle de ses gros succès. C'est également dans ce registre que l'on retrouve la saga des sirènes, Ningyo no Mori, oeuvre qui lui tient à coeur et qu'elle perçoit comme un divertissement lorsqu'elle s'y consacre.

Image

Principales oeuvres

Urusei Yatsura (Lamu) - 34 volumes (1978/1987)
Maison Ikkoku (Juliette je t'aime) - 15 volumes (1980/1986)
Mermaid Forest - 1 volume (1988)
Ranma 1/2 - 38 volumes (1987/1996)
Mermaid's Scar - 1 volume (1992)
Inu-Yasha - 53 volumes (1997-en cours)
Mermaid's Gaze - 1 volume (2003)

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » mer. nov. 12, 2014 6:53 pm

Eh ben :D, n'empêche dire qu'on fais pas assez attention des fois, mais oué voila sa belle oeuvre :saute: :saute: :saute:
En tout cas c'est intéressant de voir qu'elle a commencé par des Dojin :mrgreen:, ça se ressent un peu d'une certaine façon du coup ;), surtout avec Lamu :D

:love: :saute: :saute: :saute:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » jeu. nov. 13, 2014 10:53 pm

J'en suis à l'épisode 12, j'enchaine les épisodes, mais que de fous rires ! Quel humour, des situations et des personnages complètements absurdes, le type qui se transforme en fille, l'autre qui se transforme en panda, un autre qui se transforme en cochon, la fille qui est fiancée à l'ennemi du cochon qui est celui qui se transforme en fille et qui aime le cochon, un autre type complètement maboule amoureux de la fille qui se transforme et dont la soeur est amoureuse du mec qui se transforme en fille, donc exactement la même personne. :lol:

Que de quipropos et de situations absolument incroyables avec toutes ces transformations, rarement le terme de double personnalité n'a autant été adéquat, avec en plus des personnages hilarants au possible, ces 12 premiers épisodes sont pour le moment juste magiques, quel régal cette série. :super:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » jeu. déc. 18, 2014 10:50 pm

Du bonheur en boite cette série, j'en suis à l'épisode 33, pfouaah. :super:

Y a des tas d'opening et d'ending dans cette série vraiment charmante, j'en partage quelques-uns quand même :




Je ferais quelques présentations des persos aussi, sont tellements hilarants.

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » jeu. déc. 18, 2014 11:15 pm

:D, ah oui c'est chouette ces ending là ;), bien plaisant :saute:. Là tu attises bien quelque peu l'envie :mdr:. Allez je crois que je me ferai aussi l'achat du coffret courant 2015 à la Japan Expo tiens ;), on va tabler là et puis si ce n'est là ce sera à l'Anim'Est ou alors ailleurs et en dernier recours listé pour Noël :mdr:

En tout cas vivement de voir ta tite présentation des persos :super:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » jeu. déc. 18, 2014 11:20 pm



Ranma Saotomé (Ranma Vincent en VF)

Ranma Saotomé, le héros (et héroine^^), de cette série.

En japonais, Ranma signifie "chaotique" ou encore "cheval indomptable" alors que Saotomé peut se traduire par "vierge véloce".

Fils unique de Genma Saotomé, Ranma est l'héritier de l'école des Arts Martiaux Saotomé. Au cours d'un périple en Chine, il tombe dans l'une des sources maudites de Tusenkyo au sein de laquelle se noya une jeune fille 1500 ans plus tôt. Depuis, il se transforme en fille au contact de l'eau froide (et redevient un homme au contact de l'eau chaude). Fiancé attitré de Akané Tendô, la fille d'un ami de Genma qui tient un Dojo, il est ainsi amené à prendre la succession de ce Dojo. Mais il entretient avec sa promise une relation pour le moins compliquée. Ne voulant pas reconnaitre l'attention et les sentiments qu'il ressent à son égard, il se défile systématiquement lorsqu'il est mis devant l'évidence en prétextant que cette dernière est violente et peu gracieuse ce qui ne manque pas de raviver des tensions légitimes entre eux.

Sous sa forme féminine, Ranma perd quelques centimètres ainsi qu'une bonne partie de sa force physique en devenant une fille au caractère assez tempétueux. Bien qu'il déteste cette apparence, il sait l'utiliser pour en tirer certains avantages et notamment le charme qui en découle.

Le principal point faible de Ranma reste sa phobie pour les chats qu'il contracta à la suite d'une "épreuve" infligée par son père consistant à s'enfermer dans une cave remplie de félins affamés en ayant le corps enduit de surimi. Formidable combattant, excellent dans l'art de l'esquive et de l'anticipation, il est doté d'une vitesse et d'une agilité exceptionnelles et ne s'avoue jamais vaincu. Malgré son jeune âge, Ranma est en effet capable de rivaliser avec n'importe quel adversaire dans tous les domaines.


Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » jeu. déc. 18, 2014 11:37 pm

Ah ben voila déjà une belle présentation de Ranma qui nous en apprend un peu plus :D. En particulier sur sa phobie des chats, c'est bien un truc que je n'avais pas particulièrement en tête ;) :saute:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » ven. déc. 19, 2014 11:05 am

Lorsqu'il est trop longtemps en contact avec un chat, son cerveau se détraque et il adopte lui-même le comportement de chat. :mdr:

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » ven. déc. 19, 2014 6:34 pm

:lol: N'empêche c'est dingue tous ce qu'on redécouvre avec un tel visionnage :mrgreen:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » mar. déc. 30, 2014 4:44 pm

Image

Genma Saotomé (Genma Vincent en VF)

Genma Saotomé, le père de Ranma.

En japonais, Genma signifie "Cheval non ferré".

Féru d'arts martiaux, Genma a voué sa vie au combat et a pris seul en charge l'éducation de son fils depuis sa petite enfance en l'emmenant s'entrainer aux quatre coins du Japon et de la Chine. Ayant subi lui aussi la malédiction d'une source maudite, il semble se satisfaire de cette seconde forme physique sous laquelle il vit la plupart du temps. Transformé en Panda, il s'exprime au moyen de marmonnements et de pancartes sur lesquelles il retranscrit ses pensées via de courtes phrases assez équivoques.

Genma est d'un naturel profiteur et sa forme animale lui permet très souvent de se défiler. Pas très courageux, il est en effet le premier à prendre la fuite lorsque les ennemis se profilent à l'horizon ou à s'incliner platement devant son maître pervers Happosaï pour ne pas subir ses foudres. Il se bat fréquemment avec Ranma, qui a peu d'estime à son égard, mais son niveau ne lui permet plus de rivaliser avec son fils. Les multiples engagements qu'il n'a pas tenus par le passé sont source d'ennuis fréquents pour son fils.

Image

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Scarabéaware » mar. déc. 30, 2014 5:56 pm

Ah ah oui le père de Ranma c'est du beau :mrgreen-noel:

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59866
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Ranma 1/2 : Anything Goes Martial Arts

Messagepar Somewhere » mar. janv. 13, 2015 5:54 pm

L'opening 3 :



Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités