Maléfique

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Maléfique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 4:54 am

Image

Date de sortie 28 mai 2014 (1h37min)
Réalisé par Robert Stromberg
Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Sharlto Copley plus
Genre Fantastique
Nationalité Américain


Synopsis et détails :

Maléfique est une belle jeune femme au cœur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son cœur pur en un cœur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. …


Image

Ce que j'en pense :

Quel est le pire des états pour se rendre au cinéma ? Entre autres un vendredi soir avec une migraine provenant d'une fatigue excessive... Ce fut mon cas ce soir et c'est juste avec une once de curiosité légère que je me suis retrouve au cinéma. Le seul film qui me tentait alors était Maléfique produit et interprété par Angelina Jolie et Disney. Je m attendais a voir un joli film sans trop d invention dans la lignée de Jack le chasseur de géants- que j avais bien aimé sans plus - ou du déjà plus réussi Magicien d Oz.. entres autres revisites de contes de notre enfance plus ou moins inventifs... ou pire d un Belle et la Bête made in Christophe Gans.Quel choc extraordinaire ! La Belle et la bête puissance 10000.

Cela faisait longtemps que je n avais point ressenti un tel coup de cœur pour un film. Je pensais que en cette belle année 2014 cinématographiquement parlant pour moi avec des bijoux comme Le soldat de l hiver ou Day of the future past.. mon préféré allait être de très loin la désolation de Smaug. Quelle erreur !

Maléfique est numéro 1 au box office americain (voir ici) et ce n'est pas pour rien, même si en Franc,e on est décidément un peu plus bêtes (voir ici ) ... . Et il se dresse désormais parmi mes numéros 1 ex aequos car je n ai point ressenti autant d amour pour le cinéma depuis le labyrinthe de Pan, et il lui est supérieur à mes yeux, ce film extraordinaire (les films de ma vie) !

Il lui est d un certain côté supérieur donc car Malefique ne joue pas la carte de l intensité dramatique basée sur l horrible et le merveilleux, mais est un film tout public. Ce n est pour autant pas un film parfait mais cette imperfection le rend absolument attachant. Plus que parfait, en tout cas à mes yeux et je vais tâcher de vous expliquer pourquoi.

Difficile de ne pas spoiler si je me met a en raconter l'histoire donc je ne le ferais pas. Sachez juste que l inventivité est totale, déclinant sans cesse les clichés archi connus pour les redéfinir en les sublimant, tous, les uns après les autres. Et qu'a bien des égards, le jeu d'adaptation de Robert Stromberg (un cinéaste que j’ai l'honneur d'envoyer rejoindre des noms tels Peter Jackson, Kazuhisa Takenouchi, Claude Lelouch, Wim Wenders, Frank Oz, Zack Snyder, ou Darren Aronofsky, John Boorman et bien sûr LE magicien de l'imaginaire René Laloux avec les Maîtres du Temps... ) me fait un peu penser a celui que je tente de suivre dans l’écriture de mon roman déformateur du cycle arthurien. En mieux dans leur histoire a bien des égards je le vois bien. Cette version là de la Belle au bois dormant est d une innovation totale y compris dans son traitement moderne a souhait. Les filles règnent désormais au point qu elles réécrivent de a a z les contes les plus célèbres ceux la même qui les ont tant habitées, voire même forgées, depuis des générations !

On pourrait s en offusquer bien sur. Mais là ce serait d une totale mauvaise foi car rarement un film n'a autant brillé de beauté et de poésie et, j'ose le dire, de fétichisme version très haute couture sans une once de vulgarité : plus pudique tu meurs avec une atmosphère a tout instant charmante et symboliquement érotique. Vous n y verrez pourtant pas l'imagination même d un téton. Même si la pensée un tant soit peu lubrique franchira facilement ce pas tant Malefique (Angélina Jolie) et Aurore (Elle Fanning ) en imposent dans leur traitement distinctif : Aurore désarme par son naturel sans cesse babillant et passionne (voulu et magnifique)... et Malefique nous ensorcèle à la moindre des apparitions d'Angelina Jolie, fabuleuse dans toutes ses optiques.

Elle nous ensorcèle et nous désarme sans arrêt qu'elle soit en apparence indomptable ou au contraire complètement aux abois.

L'émotion m'empêche de structurer comme il se devrait ma pensée. Maintenant, j'ai envie de dire que Malefique rejoint la trinité de l imaginaire roi au cinéma : l histoire sans fin, le labyrinthe de Pan et Sucker Punch. Et donc Malefique. Chacun à leur manière ces films désintègrent l'humain pour sacrer l'imaginaire extraordinaire, bien qu'à ce niveau là, le labyrinthe de Pan reste inégalé par sa double sentence implacable. Ici dans Malefique le rapport moral est aussi retourné que le titre, à la manière d'un fabuleux Starship Troopers. La sinécure n'est certes pas dans le palais doré mais au beau milieu des épines reprenant ici leur sens psychanalytique. Maléfique est un grand film et sa profondeur n'a pas cessé un instant de me sidérer. Une leçon de vie qui puise sa force du retournement d'un de nos repères les plus ancrés dans nos subconscients qui eux n ont jamais change depuis qu'on est enfants C est la recette miracle de Disney qui agit pour la bonne cause cette fois, celle de l'esprit critique tout simplement.

C'est déjà pas mal mais ce n est pas tout. Il faut d'avantage pour faire d'un film un chef d’œuvre, bien sûr. Si on arrive a s'écarter du choc psychanalytique, si on parvient a oublier la poésie touchante et grandiloquente, si pleine de subtilité pourtant, de l'actrice titre, et bien que cet exercice là ne soit pas possible tant l ensemble forme un tout (in) cohérent. .. que reste il dans cette bobine ?

Image

Une musique bellissime et brillante qui rend a ses cotés il est vrai presque insignifiant les smaugiennes envolées de notre compositeur oscarise préfère Howard Shore... Une belle partition de jeunes acteurs, admirablement dirigés, notamment les actrices campant Malefique enfant (Ella Purnell ) ou Aurore petite (Vivienne Jolie-Pitt ). Leur émerveillement nous prend aux tripes et nous enchantent tout simplement. Et que dire du choc final qui a la fois redonne sa vraie valeur au grand amour - Disney se repentirait-il de nous avoir tant menti ?! - et a la fois rend justice à la vérité sous-jacente que réalisateur et scénariste (une femme bien sûr, Linda Woolverton ) nous ont en fait patiemment concoctés tout le long de leur film... Qu'est-ce-que j'ai pu pleurer ce soir devant tant de perfection onirique et cinématographique ! Et la ce fut le bouquet des bouquets ... La fin - sauf peut être les dernières minutes qui font parti des quelques rares ratés du film - est formidable. Malefique y est bouleversante, tout comme l'histoire dans son ensemble. Oh la claque !

La magie du cinéma et de ses effets spéciaux, ici de grande qualité (le film dont on a finalement si peu entendu parler a quand même ne l'oublions pas 200 000 000 de dollars de budget ! Et ils se voient à l'écran ! ), permet de rendre celle de l'histoire tangible, et Maléfique est grandiose lorsqu'elle lance ses plus terribles sortilèges. Sans jamais perdre sa fausse armure et sa sensibilité choisie, Maléfique la reine des fées ténébreuse nous en met plein la vue, réveillant et magnifiant nos fantasmes enfantins.Avant de petit à petit, par touche humaniste, nous retourner comme une crêpe d'une évidence oubliée ... le Mal nait d'une pluie de larmes, qu'un rayon de soleil peut parfois éclairer.Wow, c'est beau, sérieux !!

Image

Enfin je garde peut-être le meilleur pour la fin. Jamais au grand jamais je n'ai vu une 3d aussi belle depuis Avatar. On vole dès les premières secondes dans une poésie naïve, avec Maléfique enfant slalomant entre les reliefs de sa lande féerique, un passage rayonnant tout simplement qui nous embarque, aussi improbable que cela puisse paraître, dans le film, tout frappé de merveilles, déclencheur de créance secondaire ... On s'éblouit devant la pureté du dernier vol si solaire de Malefique adulte. Entre les deux extrêmes mettant en scène la belle ténébreuse dans un raccordement vadorissime au féminin ... on voit vivre devant nos yeux des petits êtres simples et simplement heureux en découvrant les habitants de faerie ( Nain ! cours voir ce film, serieux ! toi qui révère le petit peuple prépare toi a prendre un pied d enfer ! ) d une justesse parfaite, sans excès et magnifiquement animés par dessus le marché ! Les trois marraines fées sont aussi sympathiques que fidèles au Disney titre... et la 4eme marraine, tantôt mère étrange tantôt maléfique à souhait est d'une omniprésence magnétique.

Image

Ce film déjà prend maintenant des marques de qualités gigantesques évidentes...mais ce n est pas fini ! Un simple corbeau campe ici un des plus jolis rôle de serviteur ayant été crée par le cinéma, et joué par Sam Riley. Vecteur d'humour, d'émotion et je dirais même d'amour aussi inattendu que magnifique... Les rares il est vrai scènes d'actions n'ont que peu a envier a ce que Weta a pu nous concocter de meilleur. On regrettera ici que celles ci n'aient pas été un peu plus longue ... mais cela serait vraiment chipoté de le consigner. A propos de longueur, on en a une un petit peu gênante au milieu du film.. mais juste quelques minutes on va dire le temps de reprendre notre respiration...

Que dire de plus ? Effets spéciaux quasiment parfaits, esthétique de haute couture parfaite, une œuvre d une poésie humaniste totale se payant le luxe d une leçon psychanalytique basale, une ode a le beauté et au charme naturel des femmes - avec une passion fétichiste absolument géniale ( et, ce qui est dans ce domaine plus que rare, d'une pudeur et d'une candeur totale -), une apologie de la sincérité dans ce qu elle a de plus viscéral et même fondamental, un rythme aérien et nuancé a souhait, et la meilleure performance d'Angelina Jolie depuis des lustres. Tant de beauté touchante et magnifique dans un seul film ... quelle erreur grossière a mes yeux serait la votre de bouder un plaisir si passionnant !

Image

Maléfique est un bonheur de cinéma que je n avais pas vécu depuis bien longtemps. Un de ces rares films qui m'écarquille les yeux du tout début a la toute fin. Un émerveillement. Une illumination artistique qui me rappelle une fois de plus tout ce que l imaginaire peut embellir dans le réel.

on peut le dire sans crainte surtout avec Save mister bank et maintenant Maleficent.. Disney est enfin devenu adulte mais n'a jamais perdu son âme d'enfant.

Pauvres fous ... fuyez le voir au plus vite et en grand écran pour profiter à fond de sa plastique et de celle de la 3D !

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Maléfice

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 12:01 pm

Problème de titre :mrgreen:

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 12:08 pm

Exact :D C'est corrigé !
Merci :jap:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 12:15 pm

C'est vrai que les images ont l'air belles

Itikar a écrit :( Nain ! cours voir ce film, serieux ! toi qui révère le petit peuple prépare toi a prendre un pied d enfer ! )

J'avoue que ta critique me fait hésiter, au départ je n'était mais alors pas du tout emballé, si tu me garantis que l'histoire de la belle au bois dormant n'a pas été complètement modifiée ( ce que montrerait la Bande Annonce ), j'irai certainement. J'avoue que les images sont magnifiques, mais cette espèce de genre épique qu'ils ont encore voulu donner à un conte qui n'en a pas besoin me gêne. Le blanche neige avec la fille de twilight par exemple m'avait énormément plu le temps d'une scène, le reste je n'avais pas aimé. Est-ce pareil ici ? Je ne te demande pas de comparer les deux films sur tous leurs aspects, à priori j'ai compris lequel était le meilleur selon toi, ce que je veux savoir c’est si cet aspect féerique du petit peuple est suffisamment présent et prends le pas sur l'aspect épique que semble avoir le film ?
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 12:35 pm

Par exemple cette bande annonce là m'émerveille au plus haut point :



Et celle-ci s'emploie à tout gâcher :

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 12:46 pm

Je vais tâcher de te répondre, Nain :)

En fait, à aucun moment les représentants les plus étranges du ppeuple sont un héros dans le film, et je crois que c'est ce qui leur donne une cohérence rare : ils sont juste là, ils sont chez eux, qu'ils soient dans un pays enchanteur ou brimé sous un joug implacable. Tout se passe comme si Faery se corrompait au moindre contact de l'Humain. Ainsi, par exemple, Maléfique ne peut pas toucher le fer forgé sans ressentir une terrible blessure, tant elle est connectée à son pays : la Lande.

Maléfique au début est une enfant fée parmi les autres ...

Image

Elle se révèle ensuite reine des Ténèbres bien sûr, quoique avec une énorme sensibilité :

Image

Cette transformation est l’œuvre de l'Homme dans toute son horreur. Rien que cette idée transcende le film et son personnage, je trouve, et ce n'est que le début car de nombreux détours au conte le magnifie, ce que je n'aurais pas cru possible (même si je suis féroce adepte de la pratique).

un article sur l'histoire du film, ne spoilant pas trop. On y apprend de la bouche même d'Angelina Jolie qu'elle a choisie sa propre fille pour jouer Aurore enfant car c'était la seule petite fille de cet âge à qui son costume en faisait pas peur...

La Lande n'est pas qu'un paysage de CGI. Maléfique enfant déjà la protège en vérifiant bien qu'elle reste inviolée par les Hommes. On découvre son pays merveilleux en suivant ses circonvolutions aériennes et ses jeux avec les autres habitants de Faery. Ainsi, on les voit, toujours à bon escient, car ils sont là et c'est chez eux. On est loin de la mignardise classique de Disney où on va avoir un drôle de bonhomme chanter "Hakuna Matata" comme ça rien que pour le fun. Ils sont là, et on s'enchante ou frissonnent avec eux, comme si on assistait à la chronique invisible d'un peuple d'abord heureux, ensuite malheureux et attristé.

Image

Les CGI sont bien sûr utilisés très fréquemment, et souvent pour donner consistance à de nombreux personnages, certains chétifs comme ci-dessus, et d'autres très puissants, qui sont tous des seconds rôles peu utilisés, mais qui habitent véritablement ce pays, qui aurait certainement semblé bien plus désert si nous n'y avions vu que Malefique et un ou deux serviteurs ... Sans tutoyer le brio de Dark Crystal, c'est à mon avis là encore une belle réussite.

Image



C'est bien sûr une bande annonce, très maladroite, donnant plus d'importances aux créatures étranges du Ppeuple qu'elles n'en ont vraiment dans le film - à part le corbeau serviteur - mais cela permet de se rendre compte de leur présence, car c'est vraiment là leur rôle : montrer que la Lande est habitée, pas par des hommes , et tant mieux.

Il ne faut pas se fier du tout à la critique assassine du Monde, écrit par un journaliste à qui le féminisme donne visiblement des boutons ...

Et pour répondre à ta question, j'ai moi aussi été émerveillé lors des 5 premières minutes du film, en me disant "pourvu que cela continue ainsi avec une qualité identique durant tout le film..." Je me trompais, le film n'allait avoir de cesse de toujours plus m'émerveiller, me subjuguer, en un mot de me convaincre de sa force sensible, et complexe, jusque dans ses maladresses, certes nombreuses mais touchantes.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:00 pm

Naïn a écrit :Par exemple cette bande annonce là m'émerveille au plus haut point :



Et celle-ci s'emploie à tout gâcher :



J'aime bien ces deux bandes annonces, qui rendent compte effectivement de deux des types d'ambiance qu'on trouve dans le film, entre autres.

La première bande annonce insiste sur l'aspect poétique et fantastique. La deuxième introduit les rapports entre Malefique et Aurore ainsi que les raisons de ce rapport. Il présente aussi le jeu d'actrice d'Angelina Jolie lorsqu'elle campe une Malefique au summum de sa furie. Mais celle du film est bien plus nuancée que cela, c'est le moins qu'on puisse dire.

J'espère que vous serez nombreux à aller le voir car j'ai hâte de parler sans crainte de spoiler des aspects les plus complexes du film, qui m'ont vraiment touché ...

Par exemple, en mode spoiler actif :

Image

Au début du film, Malefique tombe amoureuse avec un gamin visiblement touché par le merveilleux - une sorte de Frodon jeune tel que l'a dépeint Tolkien - et bien que le gosse évolue pour oublier son enfance et finalement être petit à petit corrompu par le monde des hommes - plus réaliste que celui du conte original - (là encore un peu comme Frodon une fois grand ), on sent que sa fille, Aurore, hérite de ces envies de merveille, doublement légué par la part merveilleuse oubliée de son père et celle de Malefique, représentée ici par les 3 marraines fées classiques, toutes 4 étant parmi les fées du pPeuple. Cette idée est centrale dans le film, jusqu'à sa fin. On a donc le leg paternel d'un sentiment enfoui, une des idées psychanalytiques - entre autres - véhiculées par le film.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Malefique

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 1:19 pm

La première bande annonce insiste sur l'aspect poétique et fantastique. La deuxième introduit les rapports entre Malefique et Aurore ainsi que les raisons de ce rapport. Il présente aussi le jeu d'actrice d'Angelina Jolie lorsqu'elle campe une Malefique au summum de sa furie. Mais celle du film est bien plus nuancée que cela, c'est le moins qu'on puisse dire.
Eh bien, si c'est là ce que chaque bande annonce est sensée représenter, le moins qu'on puisse dire est que c'est raté. Voilà qui ne me met pas en confiance.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:21 pm

Je crois avoir voulu faire preuve d'empathie en vous donnant tous les raisons que j'ai pu inventorier à chaud pour vous donner envie de voir ce film magnifique, et d'autant plus pour des fans d'imaginaire et de merveilleux tels que nous. Ensuite, si vous préférez ne pas le voir, ou vous fier à la vision automatiquement fragmentée des bandes annonces, qui ne peuvent évidemment pas témoigner de la subtilité de ce genre de film, libre à vous :wink:

Je dirais juste que s'il a rejoint instantanément mon podium de numéro 1 toute catégorie confondue, et même passée devant des monuments à mes yeux tels le labyrinthe de Pan, Superman ou Sucker Punch, ce n'est pas pour rien. Le message du film me touche certes au plus haut point. On a un peu de la tragédie classique de Dark Vador dans celle de Malefique, et le bon côté de l'homme ne pèse pas lourd ni longtemps face au poids de ses vices. Aspect très intéressant que je ne peux qu'aimer puisque c'est Faery qui est ainsi mis sur un juste - car inhabituel - piédestal.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Malefique

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 1:25 pm

Je ne dis pas qu'il est mauvais, c'est juste qu'en voyant ces bande-annonces je me suis dit "sympathique comme avant-goût" pour la féerie et la furie, mais si toit tu me dis que c'est là le summum, moi je trouve que c'est bien peu.

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 1:26 pm

Pour l'instant je n'en ait eu que des retours positifs, je ne sais donc pas si j'irais le voir, mais en tout cas c’est devenu une possibilité, et ta critique fort bien écrite m'y encourage.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 1:27 pm

Mais cet aspect épique me fait vraiment peur.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:31 pm

Bombur a écrit :Je ne dis pas qu'il est mauvais, c'est juste qu'en voyant ces bande-annonces je me suis dit "sympathique comme avant-goût" pour la féerie et la furie, mais si toit tu me dis que c'est là le summum, moi je trouve que c'est bien peu.


Je crois qu'il y a là un quiproquo mais je ne peux pas t'expliquer pourquoi on a ici un summum sans te spoiler tout le film, qui n'est pas de la platitude qu'on aurait pu craindre sur un tel thême. Je ne pense pas qu'il y ait sujet plus casse figure que celui-ci. Adapter Malefique au cinéma avec un budget de 200 000 000 de dollars, sans se gauffrer dans une kitscherie des plus insipides, grincantes et gesticulantes ! Ce chef d'oeuvre est j'ose le dire un des plus grands films qui soi, en tout cas pour tout ceux qui ont été un peu enfantés par l'imaginaire et le merveilleux. Un formidable cadeau d'une mère à ses drôles d'enfants. Disney m'étonne dans le bon sens du terme, en ce moment ... Sur mes 5 films préférés de l'année, ils en livrent, directement ou non, 4 ... et celui-ci m'a cueilli au sommet !
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:33 pm

Naïn a écrit :Mais cet aspect épique me fait vraiment peur.


Les rares moments épiques ont l'envergure de l'épique du seigneur des anneaux si cher à PJ. Mais, je le répète, ce sont des moments rares autant que nécessaires car la féérie n'est pas belliqueuse mais sait se défendre chaque fois que la cupidité de la brute humaine tente de la frapper. Le plus souvent, les CGI sont au service de la poésie sensible, comme cette scène stupéfiante où la serre du corbeau en image de synthèse pousse délicatement le berceau d'Aurore bébé ... Cette scène révèle en une seconde ce que va nous livrer ce film.

De même, lorsque le pPeuple ait heureux, ben on le voit heureux et joueur, sans pour autant passer des minutes à écouter un lutin chanter ... Disney se renouvelle vraiment depuis quelques années, et c'est bon signe pour la suite tant ils ont pris l'hégémonie ... Lorsque le pPeuple est opprimé et désespéré, idem, on ne va pas l'entendre se plaindre on va juste voir une petite créature en cgi rentrer les épaules, nous transmettant sans un mot son sentiment de tristesse et de souffrance. Aucunes surenchères, ni me^me dans les batailles et escarmouches, qui durent deux trois minutes et puis s'en vont ... Ce parti pris véhicule une grosse quantité d'émotion et montre le soin que la production a pris à ne pas s’écrouler sous sa propre démesure. En cela ils ont pris un gros risque, car il fallait que leur alchimie opère. Et c'est à ce niveau là également une grande réussite, grande car vraiment pas évidente et casse figure, comme on a pu le voir dans ces films aussitôt vu, aussitôt oublié comme Blanche Neige et le chasseur, le nouveau petit chaperon rouge, Blanche Neige, ou encore la Belle et la Bête, Hansel et Gretel, Jack et les géants ... et de nombreux autres tant le genre a bonne presse ces temps ci.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 1:38 pm

Alors tu me rassures, et cette pensée que l'homme menace le peuple féerique m'encourage grandement à aller voir le film et me fait penser qu'ils ont ENFIN compris ce qu'était la féerie.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:45 pm

J'ai édité certains de mes précédents messages pour info ;)

Et oui, je pense qu'on a là la Faery, et c'est pour cela que j'ai pensé à toi en voyant la manière dont ils ont traité cela, nain. Le royaume de Malefique prend ici une consistance réaliste qu'il n'avait pas dans le dessin animé. A ce niveau là, on touche un réalisme assez proche de celui de Blanche Neige et le chasseur, mais ce dernier film, quasiment vidé de son pPeuple d'ailleurs, était vraiment plat et sans saveur, tout emberlificoté dans une histoire d'amour archi classique. Les enjeux de Malefique sont bien plus complexes, et supérieurs. Pudeur disneyienne oblige, les amours d'Aurore et de Philippe ne sont qu'à peine effleurés, et certainement jamais déflorés.Cela laisse une grande place à la véritable histoire, magique mais surtout véritablement faérique.

Image

D'après ce bel article sur Elbakin.net
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 1:50 pm

itikar a écrit : Pudeur disneyienne oblige, les amours d'Aurore et de Philippe ne sont qu'à peine effleurés, et certainement jamais déflorés.

Oui ba ca, quand tu sais que dans le conte originel elle se réveille en se faisant violer :siffle:

Image
J'aime bien cette image
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:51 pm

Voilà une page montrant les magnifiques concept-art ayant servis à habiller les créatures cgi du film, ou les paysages ...

Si il y a au moins un point où toute la planète s'entend, c'est bien celui de l'esthétisme du film : il est vraiment d'une beauté sidérante, et ce dès les premières secondes :

concepts arts

Image

Image

Image

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 1:52 pm

Ouai non bon ba j'irai le voir
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 1:54 pm

Naïn a écrit :
itikar a écrit : Pudeur disneyienne oblige, les amours d'Aurore et de Philippe ne sont qu'à peine effleurés, et certainement jamais déflorés.

Oui ba ca, quand tu sais que dans le conte originel elle se réveille en se faisant violer :siffle:

Image
J'aime bien cette image


Ici, ce n'est pas ça tout en étant ça ;)

Le viol dont il est question dans cette version Disney du conte d'origine est la coupure nette des ailes de Malefique ... je pense que c'est comparable à un viol pour cette enfant féé qui aimait tant voler et Angelina Jolie nous le montre très bien à travers son jeu d'actrice déchirant. Brrrr


J'ai comme je l'ai dit pleuré comme une madeleine lors de cette scène, comme souvent dans le film, et maintenant d'y repenser.

Je crois que c'est la seule erreur grave (quoique ? ) que Disney a commis ici, d'après les retours. Les enfants ont peur devant le film. Certains sont même terrorisés, car certaines scènes, symboliques pourtant, sont terribles.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Malefique

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 2:02 pm

itikar a écrit :
Bombur a écrit :Je ne dis pas qu'il est mauvais, c'est juste qu'en voyant ces bande-annonces je me suis dit "sympathique comme avant-goût" pour la féerie et la furie, mais si toit tu me dis que c'est là le summum, moi je trouve que c'est bien peu.


Je crois qu'il y a là un quiproquo mais je ne peux pas t'expliquer pourquoi on a ici un summum sans te spoiler tout le film, qui n'est pas de la platitude qu'on aurait pu craindre sur un tel thême. Je ne pense pas qu'il y ait sujet plus casse figure que celui-ci. Adapter Malefique au cinéma avec un budget de 200 000 000 de dollars, sans se gauffrer dans une kitscherie des plus insipides, grincantes et gesticulantes ! Ce chef d'oeuvre est j'ose le dire un des plus grands films qui soi, en tout cas pour tout ceux qui ont été un peu enfantés par l'imaginaire et le merveilleux. Un formidable cadeau d'une mère à ses drôles d'enfants. Disney m'étonne dans le bon sens du terme, en ce moment ... Sur mes 5 films préférés de l'année, ils en livrent, directement ou non, 4 ... et celui-ci m'a cueilli au sommet !
Non mais tu parles de furie alors qu'elle a juste l'air légèrement agacée, c'est ça le problème. Alors qu'elle est sensée en imposer elle fait juste femme froide. Enfin,c 'est ce que je comprends de ce que tu dis en tout cas.

Et j'espère que tu parles pas de la Reine des Neiges, parce que s'ils sont sur pied d'églité, je pense que j'attendrai que Maléfique soit sorti sur TurboDisc PlasmaX200 pour le voir Image .

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 2:07 pm

autre critique à lire :D

http://www.tvhland.com/articles/critique-malefique-et-si-disney-tenait-son-prochain-succes-apres-reine-des-neiges/article-2831.html

Extraits :

Hello les amis! Disney se lance vers un nouveau défi avec Maléfique le 28 Mai. Le studio va tenter de redonner vie au conte La Belle Au Bois Dormant. Le problème c'est que nous connaissons tous le conte. Comment Disney peut nous surprendre? Et bien, nous avons vu le film. Ce film est infernal et ensorcelant! Lisez la suite pour savoir le pourquoi du comment...

Comme vous l'auriez compris le film prend l'angle de vue de Maléfique. C'est une idée de génie! Le conte prend un autre sens qui n'est pas déplaisant du tout. On comprend toutes les raisons de Maléfique d'agir ainsi. On est surtout surpris d'être d'accord avec cette méchante sombre et sans cœur! Mais ce n'est pas tout à fait exacte, Maléfique n'est pas le personnage diabolique que l'on aime à détester. Les spectateurs grands et petits le comprendront avec ce film...

Eh Bien! Eh Bien! Angelina Jolie est super classe. Sa présence a même tendance à tout écraser sur son passage. Ce n'est pas forcément choquant puisque le film s'oriente avant tout sur son personnage. La princesse a un rôle important mais elle est plus en retrait. Le personnage du corbeau est la surprise. C'est un peu le Olaf du film, le perso secondaire qui en impose par son caractère.


Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 2:10 pm

Bombur a écrit :
itikar a écrit :
Bombur a écrit :Je ne dis pas qu'il est mauvais, c'est juste qu'en voyant ces bande-annonces je me suis dit "sympathique comme avant-goût" pour la féerie et la furie, mais si toit tu me dis que c'est là le summum, moi je trouve que c'est bien peu.


Je crois qu'il y a là un quiproquo mais je ne peux pas t'expliquer pourquoi on a ici un summum sans te spoiler tout le film, qui n'est pas de la platitude qu'on aurait pu craindre sur un tel thême. Je ne pense pas qu'il y ait sujet plus casse figure que celui-ci. Adapter Malefique au cinéma avec un budget de 200 000 000 de dollars, sans se gauffrer dans une kitscherie des plus insipides, grincantes et gesticulantes ! Ce chef d'oeuvre est j'ose le dire un des plus grands films qui soi, en tout cas pour tout ceux qui ont été un peu enfantés par l'imaginaire et le merveilleux. Un formidable cadeau d'une mère à ses drôles d'enfants. Disney m'étonne dans le bon sens du terme, en ce moment ... Sur mes 5 films préférés de l'année, ils en livrent, directement ou non, 4 ... et celui-ci m'a cueilli au sommet !
Non mais tu parles de furie alors qu'elle a juste l'air légèrement agacée, c'est ça le problème. Alors qu'elle est sensée en imposer elle fait juste femme froide. Enfin,c 'est ce que je comprends de ce que tu dis en tout cas.

Et j'espère que tu parles pas de la Reine des Neiges, parce que s'ils sont sur pied d'églité, je pense que j'attendrai que Maléfique soit sorti sur TurboDisc PlasmaX200 pour le voir Image .



Synopsis:
MALEFIQUE révèle l’histoire méconnue de Maléfique, la méchante la plus emblématique de Disney, celle du classique de 1959 LA BELLE AU BOIS DORMANT. Maléfique était une très belle jeune femme au cœur pur, qui menait une existence idyllique dans le paisible royaume de la forêt, jusqu’à ce qu’un jour, une armée d’humains menace l’harmonie de son univers. Maléfique devient alors la protectrice la plus acharnée de son pays, mais une terrible trahison fait d’elle une femme au cœur de pierre. Jurant de se venger, elle affronte au cours d’une grande bataille le roi des hommes, et lance sa malédiction sur sa petite fille, Aurore, qui vient de naître. Mais tandis qu’Aurore grandit, Maléfique réalise que la jeune fille est la clé de la paix dans le royaume – et celle de son propre bonheur…


Quant à la Reine des Neiges que je n'ai pas vu donc ne peut point en parler :

Disney avec Maléfique ne trahi pas l'héritage de Disney! Au contraire, il le sublime en le dépoussiérant et en le rendant plus moderne. Ce film, tout comme La Reines Des Neiges, contient les ingrédients pour faire un véritable carton. Allez y sans hésiter et en famille! Nous lui donnons une note 4,5 étoiles. C'est un bon conte qui se partage aussi bien pour les grands que les plus petits.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Malefique

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 2:10 pm

C'est un peu le Olaf du film, le perso secondaire qui en impose par son caractère.
:pleure:

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Malefique

Messagepar Náin » sam. juin 07, 2014 2:11 pm

Bombur a écrit :
Et j'espère que tu parles pas de la Reine des Neiges, parce que s'ils sont sur pied d'églité, je pense que j'attendrai que Maléfique soit sorti sur TurboDisc PlasmaX200 pour le voir Image .

ENFIN quelqu'un qui est d'accord là dessus :entente: :entente: :entente:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 2:15 pm

Cette critique a ceci d'étonnant qu'elle note juste la moyenne alors qu'elle analyse de manière très juste les intérêts du film. J'imagine que son auteur n'a point été transcendé comme je lai été, juste touché(e).

A voir à lire : Malefique

Image

On y apprend aussi pourquoi le film est aussi beau. Je comprends mieux ;)

La réalisation a été confiée à Robert Stromberg, un novice dans la mise en scène mais un expert des effets visuels. Et du visuel et des effets spéciaux, ce film en contient à foison. Ils sont de qualité, dans la tradition des productions Disney, avec une influence des récents Alice aux Pays de Merveilles et Le Monde fantastique d’Oz pour les décors féeriques habités par des créatures colorées. Quant aux scènes présentant la bioluminescence nocturne de l’environnement, elles rappellent inévitablement Avatar. Ces références sont parfaitement normales quand on sait que le réalisateur a été le chef décorateur de ces 3 films


On y lit aussi :

Le box-office mondial en a déjà fait l’un des plus gros succès de l’année 2014 !
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Direction le sanctuaire !
Direction le sanctuaire !
Avatar du membre
Messages : 42227
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Malefique

Messagepar Bombur » sam. juin 07, 2014 2:28 pm

Oui, il est beau, c'est indéniable :jap: .

Sinon, il reste une faute dans le titre du topic : manque un accent aigu :smoking: .

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Malefique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 2:45 pm

Quelques clips sympas :

sur Elle Fanning, l'interprête d'Aurore :


sur une analyse du personnage original intéressante et truculente :




Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Maléfique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 3:02 pm

Une autre critique passionnée, intéressante mais attention, assez spoilante, centrée sur la performance habitée et l'intention d'Angelina Jolie :

http://www.leparisien.fr/cinema/actualite-cinema/malefique-mais-si-jolie-28-05-2014-3878029.php

Rencontrée il y a deux semaines à Paris, Angelina Jolie nous expliquait pourquoi elle aime tant cette fée hors normes : « Maléfique est quelqu'un qui, à un moment donné, perd son humanité. Toute la question est de savoir si elle peut la retrouver. On ne peut pas jouer un tel personnage à moitié. »

La comédienne y est donc allée à fond, basculant en permanence de l'ombre vers la lumière, et collant ainsi à la grande idée développée dans cette version alternative du célèbre conte : « Nous avons tous des rêves et des espoirs très purs pour lesquels nous nous battons, et puis il arrive que nous soyons déçu, trahi ou blessé. Que nous arrive-t-il alors ? Certains se perdent, d'autres savent prendre de la distance. Et si nous franchissons la ligne rouge, sommes-nous capable de faire le chemin inverse ? C'est tout le propos du film... »
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
règne d'Elendil
règne d'Elendil
Avatar du membre
Messages : 18630
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Maléfique

Messagepar itikar » sam. juin 07, 2014 3:14 pm

Une autre critique habitée, et souvent fun, qui révèle tout mais le plus souvent entre spoiler :

Maléfique... mais pas trop
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités