Princess Bride (de Rob Reiner)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94194
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Princess Bride (de Rob Reiner)

Messagepar Scarabéaware » ven. nov. 29, 2019 11:10 pm

Image

Qui veut la Robin Wright de Princess Bride ? Qui qu'en veux ? :D. Bon ben de sur le producteur peu scrupuleux dans Le Congrès de Ari Folman et puis certainement les grands fans de ce film :mrgreen:.

Princess Bride est un film de Rob Reiner sorti en 1987 avec bien entendu Robin Wright dans l'un de ses premiers rôles et nous avons aussi Columbo, j'ai nommé Peter Falk :D. Il s'agit de l'adaptation du roman du même nom de William Goldman sorti en 1973.

Et boum qu'en voila le synopsis :

Bouton d'Or, tombe amoureuse d'un palefrenier, Westley. Ils vivent un amour fou mais Westley est déclaré mort lors d'un raid de pirates sanguinaires.




Je me suis décidé à le voir ce soir et voila un petit morceau de fantasy des années 80 qui est plutôt bien plaisant à voir avec son lot de cocasseries :mrgreen:. Bon après sur la fantasy on pourrait en avoir plus mais c'est tout de même pas mal quand même et puis on a de quoi avoir une bonne marade avec cette charmante histoire qui nous est contée par Peter Falk en grand père rendant visite à son petit-fils malade :D. Il y a de quoi plutôt bien apprécier Robin Wright dans ce qui est son premier grand rôle, il s'agit là ceci étant dit de son second film. On la retrouve donc comme étant la princesse de cette histoire, Bouton d'Or qui connait d'abord une vie simple de paysanne avant d'être embarqué dans une tout autre aventure.

L'histoire de ce conte débute donc avec Bouton d'Or qui vient à tomber de son palefrenier mais celui va devoir partir quelques temps et semble trouver la mort en mer tué par un terrible pirate. Les années passent et la jeune Bouton d'Or est promise à épouser le prince du royaume, de quoi l'attrister. Mais elle vient à se faire kidnapper par un trio de brigand bien particulier mené par un type ayant deux sbires dont l'un est joué par le catcheur français André the Giant :D. Ainsi ils prennent la fuite avec elle se retirant dans un lieu qu'ils sont censé être les seuls à pouvoir rejoindre sauf que...sauf que...tout à coup ZORRO ARRIIIIIIIIIIIIIIIVE :mrgreen:



Image

Alors il pourfend les brigands accompagnés du commandant Monastorio associé à l'Aigle avant d'enchainer à brûler par milliers des rongeurs de la taille d'un dragon qui crachent de la neige en faisant pousser des arbres d'un marais de feu qui grimpent dans les lianes de sable pour qu'enfin avec 6 doigts l'honneur soit poursuivie avec la mort aux trousses du plus terrible des pirates et...et...euh je m'égare là :mrgreen:.

Plus sérieusement nous avons donc ce mystérieux jeune homme qui a de quoi faire penser à Zorro et nous avons droit à une bonne petite scène de duel à l'épée avant de le voir poursuivre son chemin pour nous sauver la princesse et connaître quelques autres aventures :D. Tout ceci se produit dans une atmosphère remplie de cocasse comme je disais plus haut, on a une bonne dose d'humour mais qui convient plutôt bien en fait. Après c'est sur qu'il y aurait de quoi préférer un petit ton plus sérieux mais c'est amusant en fait de voir ce que ça donne comme ça aussi.

Bref, ça nous donne quelque chose de fort sympathique avec cette histoire racontée à ce petit garçon ayant des figurines des Maîtres de l'Univers et du Capitaine America entre autre dans sa chambre ^^. C'est vraiment du bon petit truc en soit :D.

Bombur
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 42162
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princess Bride (de Rob Reiner)

Messagepar Bombur » sam. nov. 30, 2019 1:30 am

Je l'avais vu sur les conseils de la fille qui avait chanté mon Mercenaire, mais j'avais pas été ultra convaincu, je me rappelle :mdr: .

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18579
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Princess Bride (de Rob Reiner)

Messagepar itikar » sam. nov. 30, 2019 2:17 am

Princess Bride est aussi un pur bijou unique de double voire triple mise en scène. En ce sens c est un OVNI filmographique réalisé par un génie. Un peu dans un autre genre comme un Starship Troopers ou plus proche de nous un Sucker Punch il a perdu au moins la moitié des spectateurs ceux qui n ont pas réussi à percevoir le film caché derrière le film ... Et pourtant le scénario possède un indice récurrent prouvant sans doute l intention première. Ainsi l intrigue est une intrigue de faux semblant du debut à la fin ... Faux pirate... faux poison .. Faux mariage et faux amour... Fausse mort mais vraie torture ... Faux méchants et faux génie. Tout est faux dans ce film jusqu a la princesse toujours impeccablement maquillée... a part son amour avec son Wesley de beau gosse sans doute.

Apres avoir compris ça on peut analyser ce qu on voit. Et peut-être comprenons nous alors que ce n est pas anodin si on voit à l ecran un Zorro ou qu on entend parler d un big mac. Car que voit on a l ecran si ce n est les images qui défilent dans la tête du gosse malade écoutant et interprétant le texte que lui lit son grand-père ? Mais le lit il vraiment ce texte ou l adapte t il plutôt pour toujours retenir l attention de son petit fils plus habitué a se détendre devant sa télé ou sa console de jeu plutôt qu en lisant de vrais livres ?

Voilà. Comme je le disais tout est faux dans ce film et c est bien ce qui le rend aussi génial et vraiment a part.

Et cerise sur le gâteau c est très drôle et très bien interprété :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94194
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princess Bride (de Rob Reiner)

Messagepar Scarabéaware » sam. nov. 30, 2019 11:20 am

Bombur a écrit :Je l'avais vu sur les conseils de la fille qui avait chanté mon Mercenaire, mais j'avais pas été ultra convaincu, je me rappelle :mdr: .


Oui c'est sur que faut pas être trop réticent à ce que ça donne :mdr:. Mais bon après y a un comique bien assumé et de quoi passer un bon moment avec ce conte un brin folklorique :D.

Sinon Itikar toi on voit comme tu adore complètement et ma foi oui y a de quoi te rejoindre dans ton interprétation, parce que dans tous les cas y a bien une histoire dans l'histoire aussi, et il effectivement bien probable que ce qu'on voit c'est justement bien ce que le gamin imagine en écoutant l'histoire, sa vision des personnages et si son grand père lui parle de quelqu'un étant masqué alors il a de quoi pouvoir penser à Zorro qui nous parle tous. Et puis évidemment le grand père adapte l'histoire pour son petit fils, parce que ça le coup du Big Mac ça peut vraiment pas être dans le roman :lol:, là tu invite complètement la réplique pour ton auditoire lol. Du coup on peut aussi dire que ça fait son petit brin d'hommage à l'imaginaire.

Ah pis ça oui nous avons un humour qui fait joliment mouche ^^.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322087
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princess Bride (de Rob Reiner)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 30, 2019 2:23 pm

Ah tiens j'avais bien aimé son "stand by me" adapté de stephen king à lui, il faudra que je teste ce film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité