Le Labyrinthe de Pan (de Guillermo del Toro)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks etc.
Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » dim. juil. 15, 2007 7:02 pm

Le coffret a l'air magnifique, je me le prendrais bien juste pour ça :PTDR:
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. juil. 15, 2007 7:26 pm

Dr.Jones a écrit :Citation:
---> Batman Begins (mais j'avais eu tout plein de pb avec la bande son tu te rappèles Confused )


Oui je m'en rappelle, t'est retourné au magasin pour changer le dvd non ?


Oui ils m'avaient changé le premier que j'avais pris mais je sais plus trop ce qui s'etait passé, la deuxième fois j'avais pris le DVD moins bien (première fois j'avais du prendre une version un peu plus complète au niveau des bonus et plus chere, je m'étais trompé sans doute en le changeant ... )

Et celui que j'ai est mieux mais je trouve le son malgré tout pas top , par rapport à un divx que j'ai c'est pourri (mon divx par contre est pourri au niveau de l'image c'est de la qualité screener) c'est un peu bizarre du coup mais parfois je me demande si ça viendrait pas de mon lecteur DVD qui commence un peu à dater
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Doctor Jones
Les Havres du Lindon
Les Havres du Lindon
Avatar du membre
Messages : 16117
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » ven. nov. 30, 2007 11:10 am

Je l'ai vu quand il est passé sur Canal + c'est un beau film, très poétique, mais certains passages sont hard !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. nov. 30, 2007 11:50 am

oui c'est très dur par moment (ben pis surtout à la fin :? )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

maia
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2383
Enregistré le : jeu. nov. 03, 2005 1:35 pm
Localisation : Dans le Royaume d' Asgard, aux cotés de Fenrir d' Epsillon...

Messagepar maia » ven. nov. 30, 2007 9:09 pm

vi, ce film m'as retourné les tripes
N'ai pas peur, car la peur tue l'esprit. N'ai pas mal, car la douleur tue l'ame. Existe, car c'est Etre.

-Trace un chemin à tes pieds... :licorne:

cliquez ici : http://s1.bitefight.fr/c.php?uid=110360

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. nov. 30, 2007 9:11 pm

Ouaip
C'est rare que j'ai envie de pleurer au cinéma mais j'avoue qu'il est difficile de retenir ses larmes à certains passages
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

maia
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2383
Enregistré le : jeu. nov. 03, 2005 1:35 pm
Localisation : Dans le Royaume d' Asgard, aux cotés de Fenrir d' Epsillon...

Messagepar maia » ven. nov. 30, 2007 9:21 pm

ou son envie d'aller coller quelques coups de crocs !
N'ai pas peur, car la peur tue l'esprit. N'ai pas mal, car la douleur tue l'ame. Existe, car c'est Etre.



-Trace un chemin à tes pieds... :licorne:



cliquez ici : http://s1.bitefight.fr/c.php?uid=110360

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. nov. 30, 2007 9:30 pm

Oui à Sergi Lopez :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 01, 2009 5:57 pm

Je me suis revu le labyrinthe de Pan ( pas forcément mon meilleur moment pour voir un tel film d'ailleurs :roll: mais ce film est magnifique)

Pour la première fois en VF (que je zappais jusque là car j'ai beaucoup plus de mal qu'avec les voix espagnoles mais je voulais voir un peu et je trouve que malgré tout le film reste poignant)

En fait Sergi Lopez se double lui-même. c'est à la fois bien et pas bien car sa voix française avec son accent espagnol pour incarner Vidal ça me gêne beaucoup, il perd un peu de sa dimension terriblement méchante ce perso. Beaucoup plus impressionnant de le voir parler en espagnol mais bon

Sinon j'ai vu des ptits bonus que j'avais même pas vu dans mon dvd :shock: Il y a un bonus consacré à la conférence de presse au festival de Cannes notamment où Del Torro parle de l'Espagne frankiste et de son amour du genre de la fantasy, ainsi que des quelques thèmes qu'il a voulu faire passer dans le film, c'est intéressant, bizarre que j'avais zappé ce truc.

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » lun. déc. 06, 2010 6:00 pm

J'ai revu le labyrinthe de Pan une nouvelle fois et décidément mon avis ne change pas de visions en visions, c'est un chef d'oeuvre absolu ; Certains apparemment sont gênés par la fin du film mais ça dépend de quelle fin on parle et j'ai l'impression qu'ils ont mal compris le film.

La subtilité du scénario est d'ailleurs incroyable, le scénariste est un véritable maître pour avoir réussi à faire passer un tel drâme en conte de fée avec justement deux lectures possibles ( c'est ça qui est beau ) J'ai conservé un journal de l'époque où le DVD est sorti, et il titre JAMAIS UN CAUCHEMAR N'A ETE AUSSI BEAU !! je trouve que c'est parfaitement approprié.

Je connais des personnes qui disent avoir ressenti une impression malsaine avec ce film et je peux comprendre ( Melian sur le forum je crois ?) c'est vraiment très très dur. Moi en plus pour la fin je retiens l'interprêtation dure (et réaliste) et il me marque d'autant plus qu'il me retourne les tripes à chaque fois mais en même temps je le vois comme un magnifique plaidoyer pour la fantasy, c'est plus qu'un simple conte de fée ou film de fantasy, c'est un hommage à la fantasy , au rêve et à l'imaginaire comme moyen d'échapper à une réalité parfois très dure. L'énorme amoureux des univers de Tolkien que je suis est vraiment marqué par ce message comme d'autres dans le film ( notamment le plaidoyer contre le fascisme ; Sergi Lopez est extraordinaire dans ce rôle, tous les acteurs sont remarquables d'ailleurs, à commencer par la petite fille - les acteurs enfants sont loin d'être toujours bons ce qui du reste est assez compréhensible .. )

Tiens en voyant le générique de fin j'ai pu constater qu'Alfonso Cuaron avait participé au film , ça m'étonne vraiment pas car j'aime souvent ce qu'il fait ( y compris sur Harry Potter , il est le réalisateur du seul des HP que j'aime assez ) Le labyrinthe de Pan porte vraiment la marque du talent espagnol en matière de films fantastique et horrifiques ce sont souvent des maîtres.

Certaines scènes comme la scène finale ou
la mort du médecin ou celle de la torture
me prennent vraiment toujours aux tripes et que dire de la reconstitution de certaines créatures, Pan, Pale Man ( inspiré de certaines peintures espagnoles célèbres, des tableaux de Goya, Saturne dévorant ses enfants)

Ce film est plein d'allégories (à apprécier avec un peu de culture et il y a sans doute des éléments que je n'ai pas percu ; d'ailleurs j'aurais aimé que Del Torro communique un peu plus sur tout ça, les bonus du DVD se concentrent surtout sur le making of .. c'est dommage et ce serait peut-être le seul bémol que je verrais à l'édition collector)

Si vous ne savez pas quelle édition acheter d'ailleurs prenez l'édition collector 4 DVD qui contient aussi de magnifiques dessins préparatoires, elle est sublime. L'un des plus beaux coffrets en ma possession.

Merci à Del Torro d'avoir réalisé ce chef d'oeuvre, et vraiment dommage qu'il se soit presque totalement retiré du projet du Hobbit il aurait sans doute apporté quelque chose de très intéressant :(
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » mer. juin 22, 2011 1:43 am

Pour les pianistes en herbe qui veulent jouer la petite contine du film ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » mer. juin 22, 2011 10:56 pm

Un film que j'ai adoré !
Une ambiance inquiétante au possible, des acteurs merveilleux et une situation dans le temps très réussie. Ce n'est pas du tout un film facile ni à visionner ni à appréhender pour des raisons évidentes mais ça en vaut vraiment la peine.
Sergi Lopez campe un personnage odieux à souhait mais qu'on adore détester. Les décors et la mise en scène sont somptueux.
Une vraie leçon.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » mer. juin 22, 2011 11:18 pm

ça prend vraiment aux tripes ce film. On aimerait en voir plus souvent de cette qualité ..

Malheureusement beaucoup de gens ( qui ne l'ont pas vu ) l'imaginent un peu comme un film d'horreur classique j'ai l'impression ( sans doute un peu trompés par la bande annonce )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » jeu. juin 23, 2011 8:47 am

J'en connais qui en se fiant au titre ont cru qu'il s'agissait d'un gentil film pour enfants ! Sic !
A partir de là, quand on ne se renseigne pas... :roll:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » jeu. juin 23, 2011 8:53 am

oui j'avais lu un débat sur allociné un jour où une personne pensait que c'était orienté enfance, du fait du parfum de conte. Pour moi c'est vraiment dur pour des enfants je ne conseillerais vraiment pas le film ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » jeu. juin 23, 2011 4:33 pm

Si, si tu veux terroriser le gamin pour un bon moment, c'est une bonne idée que de lui montrer ce film.
Tu imagines comment on montre la personne qui a autorité sur la petite et le mal qu'il lui veut, comment il traite sa femme et ses subordonnés. Je ne parle même pas de la partie fantastique qui est elle même également effrayante.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » jeu. juin 23, 2011 6:24 pm

oui moi je sais que si on m'avait montré un film comme ça à 10-12 ans j'aurais vraiment ressenti un profond malaise ( déjà qu'à l'époque des trucs comme Taram et le chaudron magique m'impressionnaient :mrgreen: ) c'est clairement une oeuvre pour adulte.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » jeu. juin 23, 2011 11:15 pm

Attends, tu déconnes ! Gamine, j'avais été complètement terrorisée par Taram. Les visions du cochon, j'en garde un sacré souvenir.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » jeu. juin 23, 2011 11:36 pm

oui et le méchant aussi ! dont j'ai oublié le nom, avec des espèces de bois de cerf si ma mémoire est bonne.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » ven. juin 24, 2011 10:56 am

Image

C'est lui !
Sinon, j'ai vu un film qui m'a un peu fait penser au labyrinthe "Balada triste...". C'est un film espagnol aussi mais de Alex de la Iglesia. Il commence pendant la guerre civile espagnole pour suivre la vie d'un homme qui devient un clown triste dans un cirque. Sous couvert de montrer des clowns, acrobates et dompteurs de toutes sortes, il montre une violence des rapports et des sentiments qui est assez effrayante. Sans oublier la situation dans l'Espagne Franquiste... C'est bein mignon les clowns :mrgreen:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » ven. juin 24, 2011 11:22 am

Je connais pas. Mais l'école espagnole nous pond souvent de très bons films dans le genre horreur et fantasy , souvent plus profonds et prenants ( par leurs ambiances et atmosphères ) que certains blockbusters américains aseptisés
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » ven. juin 24, 2011 5:33 pm

Effectivement, les espagnols ont un don pour distiller l'angoisse.
Le film dont je te parlais est en salle depuis la semaine dernière. Si tu habites dans une ville importante, tu as, je pense, de grandes chances de le trouver distribué même s'il n'est diffusé que dans une cinquantaine de salles.

"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » ven. juin 24, 2011 5:54 pm

Ah ok ben j'avais pas cherché à le voir celui la, faudra que j'essai dès que j'ai l'occasion !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Myrdred
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6574
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Myrdred » mar. juin 28, 2011 8:19 pm

J'ai vu le labyrinthe de Pan il y a quelques jours et je dois dire que le film est très bon, l'étrange quête initiatique que suit l'héroïne combinée au cadre plus humain donne une dimension intéressante au film. Les personnages humains se montrent souvent bien plus monstrueux et effrayants que les créatures fantastiques finalement assez peu nombreuses, le monde des humains devient donc un lieu inquiétant et menaçant alors que le monde des créatures semble plus onirique et permet d'échapper à une réalité cruelle. Le final est assez prévisible bien que l'on brûle d'envie de voir ce fameux monde souterrain. C'est donc un film dont le principal intérêt est l'atmosphère qui s'en dégage, atmosphère qui met en évidence les travers d'un système et de l'homme.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » mer. déc. 14, 2011 3:30 pm

La critique de Yannick Dahan sur le labyrinthe de Pan
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Duramou » ven. déc. 16, 2011 1:47 pm

Dahan a souvent un point de vue intéressant.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » ven. déc. 16, 2011 1:56 pm

Oui ! Il y a quelques jours je me délectais à écouter ses critiques, il y a toujours un côté barjot ( et je suis d'ailleurs pas non plus toujours sur la même longueur d'onde que lui mais c'est très intéressant à entendre. Et là pour le labyrinthe de Pan je le rejoins a 100%! )

On avait d'ailleurs créé un topic sur lui :D viewtopic.php?f=91&t=8468
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
La Fondation Graad
La Fondation Graad
Avatar du membre
Messages : 40666
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar Bombur » lun. avr. 23, 2012 10:39 pm

J'ai la flemme d'écrire un long commentaire, mai je confirme, c'est bien un chef d'œuvre !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 304669
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le labyrinthe de Pan : chef d'oeuvre absolu

Messagepar phoenlx » dim. sept. 30, 2012 7:50 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Règne de Durin III
Règne de Durin III
Avatar du membre
Messages : 17522
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Débat comparaison Labyrinthe de Pan - histoire sans fin

Messagepar itikar » jeu. nov. 15, 2012 3:39 pm


Je copie ici à la suite une partie de la discussion entamée sur le film Dark Crystal à propos de la Fantasy, et qui a dérivé sur le Labyrinthe de Pan ..
phoenlx


itikar a écrit :Bah, je n'arrive pas à décemment minimiser l'ampleur de films comme Dark Crystal et l'Histoire sans Fin.
Ils ont trop de facettes unique et fondamentales pour à mes yeux mériter d'être comparé à des blockbusters d'aujourd'hui, quels qu'ils soient.

Ce sont des monuments psychologiques, philosophiques (et métaphysiques !) et féériques, des guides vers ailleurs ... et vers nous mêmes d'ailleurs :wink: ce qui n'est pas à mes yeux le cas d'Harry Potter.



Angelo a écrit :c'est sûr que c'est ni les narnias de disney ni betheveen.

mais ce sont des films trop mûrs pour les enfants je trouve.
encore qu'on est jamais trop jeunes pour mûrir ...

en tout cas, s'il y avait la dark fantasy (vampires loups garous ect..; ) moi je classifierais ces deux films sous l'égide de la cold fantasy ou fantasy froide. (c'est un mot qui existe pas mais je l'emploierais pour désigner un merveilleux étrange, fascinant mais aussi un peu triste ou malaisant)

Ca se tient :jap:


D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si le labyrinthe de Pan - fantasy loiselienne froide par excellence - partage beaucoup de chose avec l'histoire sans fin comme j'en parle ici si ca t'interesse :

http://itikar.over-blog.com/article-22877949.html
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité