• Déconfinement : Restez prudent !!

La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Beowulf au cinéma ? Ca va déchirer !!!!!!!!

Messagepar phoenlx » ven. nov. 02, 2012 6:17 pm

ba perso même si j'ai pas tout apprécié dans le Beowulf de Zemeckis je l'ai presque plus apprécié que Tintin ( Tintin j'aime beaucoup le début du film dans les scènes un peu calme mais vers la fin ça tourne trop à l'action gratuite et ça me saoule )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 43267
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Beowulf au cinéma ? Ca va déchirer !!!!!!!!

Messagepar Bombur » ven. nov. 02, 2012 6:25 pm

Moi j'ai bien aimé Tintin, mais c'est vrai qu'il y a plus d'action que dans les BD :lol: . Enfin bon, de toute façon on parlait juste de la motion-capture. Et ouais, nain a raison : en plus dans Tintin c'est bien fait et dans Beowulf pas.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 28, 2020 12:33 pm

Bon alors hier soir je me suis revu ce film ! j'étais parti pour revoir le 13ème guerrier qui au passage mine de rien est une autre adaptation (mais très libre) de l'histoire de Beowulf. mais je ne retrouvais plus mon DVD :lol: du coup c'est partie remise.
Comme je suis pas mal dans une ambiance vikings / monde scandinave médiéval / Danemark en ce moment, c'était un bon moment pour revoir le Beowulf de Zemeckis que j'avais vu à l'époque au cinéma (en 2007) mais plus jamais revu depuis. J'en gardais un souvenir très mitigé, la performance capture notamment m'avait plutôt gâché le film.

Ca va peut-être surprendre mais hier soir lors de cette revision, j'ai aimé le film !!!!! Beaucoup plus que la première fois
IL est certes loin d'être sans défauts, et au final je crois que les mêmes choses qui m'énervaient à la première vision m'ont parfois encore bloqué. La performance capture n'est pas toujours heureuse (le pire je trouve c'est pour les scènes avec le dragon) mais le film a un certain charme malgré tout et quand on fait un peu abstraction de ça, qu'on se laisse entrer dans l'histoire, avec ses répliques, c'est vraiment du bon !

Le charisme d'Anthony Hopkins se ressent, les scènes avec Angelina Jolie sont plutôt prenantes (et j'aime bien une petite musique qu'on a à ce moment là)
l'ambiance musicale du film est d'ailleurs intéressante, Grendel est parfois émouvant, les combats du film, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux (malheureusement) mais on ressent plutôt bien l'ampleur épique à travers les répliques (j'avais au passage oublié aussi qu'il y avait autant de passages un peu paillards, des allusions au sexe parfois bien crues, dans ma mémoire le film avait un côté beaucoup plus .. "tout public", visible par des enfants notamment or je ne dirais pas ça au vu de certaines scènes :lol:

Une touche héroique s'en dégage, le personnage de Malkovitch (incarné ici évidemment aussi en performance capture, mais qui ressemble à l'acteur) est aussi très intéressant. les décors du film notamment celui de la grande salle du roi Hrothgar évoquent plutôt bien les halles vikings avec une petite ambiance bien scandinave, même chose pour les objets, la coupe, les épées, etc. En fait sur le fond, le jeu d'acteur, les répliques, l'atmosphère ce film est je trouve très bon et prenant, on en sort avec une impression très agréable, en revanche sur la technique utilisée, ça gâche un peu le résultat (sur les trois quarts du film environ, j'ai plutôt bien aimé la partie avec angelina jolie par exemple) ; c'est étrange de la part de Zemeckis (ou pas ?) d'avoir opté pour ce choix
étrange ou pas car il semblait beaucoup aimer le procédé à l'époque (ce film est venu peu de temps après son Pôle Express)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 28, 2020 12:46 pm

Anthony Hopkins dans le film (le roi Hrothgar)

Image

John Malkovitch

Image

la coupe

Image

Alors concernant cette coupe d'or, c'est l'un des éléments qui a inspiré Tolkien pour la fameuse scène avec Bilbo et Smaug dans Erebor,
dans Beowulf, nous avons un esclave qui vole un jour cette coupe dans le repère d'un dragon, lequel dragon entre ensuite dans une fureur folle et ravage le pays (les scènes avec Smaug dans le Hobbit s'en inspirent clairement)
Dans Beowulf cette coupe faisait partie d'un pacte entre Beowulf et la mère de Grendel (tant que Beowulf ne récupèrerait pas cette coupe, elle le laisserait en paix lui et son peuple, or évidemment le retour de la coupe dans la grande halle du roi va entrainer mort et destructions (scènes finales du film)

Par rapport à Tolkien l'auteur du seigneur des anneaux et son lien avec Beowulf, je rappelle ce topic : viewtopic.php?f=114&t=12370
topic sur la traduction aux éditions Christian Bourgois il y a quelques années de la traduction par Tolkien du poème épique médiéval)

je complète un peu avec ce que nous dit Wikipédia :
J. R. R. Tolkien travailla dans sa jeunesse à la traduction de Beowulf, et pratiqua le texte pendant toute sa vie professionnelle (il était philologue et professeur de langue et littérature anglaise et d'anglo-saxon à Oxford). En 1936, sa conférence Beowulf : les monstres et les critiques a révolutionné le mode de perception du poème. Avant que Tolkien ne le remarque, Beowulf n'était étudié que pour sa valeur linguistique ou historique, mais son contenu littéraire était méprisé. Tolkien a mis en avant avec passion la beauté et la richesse de l'œuvre, et a réussi à convaincre le milieu universitaire de considérer Beowulf comme un des plus beaux poèmes de langue anglaise.

Ce texte lui servit d'inspiration dans plusieurs passages de son œuvre. Par exemple, certains aspects de Gollum rappellent Grendel. De même, le vol de la coupe du dragon qui, par la suite, incendie un village, trouve un écho dans l'épisode de Bilbo et Smaug dans Le Hobbit. Dans Le Seigneur des anneaux, l'arrivée d'Aragorn, Legolas, Gimli et Gandalf à Meduseld, le Château d'Or du Rohan, fait écho à l'arrivée de Beowulf à la cour du roi Hroðgar. Vincent Ferré voit des hommages évidents à Beowulf : « des scènes entières sont reprises dans Les Deux Tours, comme l’arrivée devant la « halle » du roi (Théoden), le combat du héros contre les monstres, l’orgueil démesuré de certains personnages héroïques, mais aussi l’arrivée inespérée des armées alliées, au son du cor »
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 28, 2020 12:48 pm

une très bonne page web (qui nous parle à la fois du film Le 13ème guerrier de Mc Tiernan, adaptation de Michael Crichton qui surfe aussi sur l'histoire de Beowulf, et qui nous parle du film Beowulf de Zemeckis) : https://filmexposure.ch/2016/02/24/dess ... -un-heros/

l'auteur de ce texte semble beaucoup aimer les deux et on a une belle analyse de ce qui fait la force des deux oeuvres (au-delà de certains défauts aussi évidemment)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70117
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar SauronGorthaur » mar. janv. 28, 2020 1:44 pm

Le seul vrai problème de ce film pour moi est qu'il souffre du syndrome "Bradangelina détruit le récit originel à leur avantage"; comme Troy dans lequel Brad Pitt joue un Achille embelli/glorifié, ici, Angelina Jolie a complètement fait changer une partie du récit originel pour avoir un "beau" rôle (après peut-être par sa faute, choix de réal peut-être, mais de manière symptomatique, c'est souvent quand Angelina ou Brad sont dans des films que ceux-ci voient le récit transformé pour donner à leur personnage une importance plus grande). Alors au final ça dénature pas l'ensemble du récit, mais comme Angelina Jolie est une actrice qui m'insupporte, ça m'a pas aidé à apprécier ce film qui est pourtant honorable ...
(En temps partiel en ce lieu)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 28, 2020 2:09 pm

Faudra vraiment que je vois ce film, au moins en guise d'autre entrée en matière en attendant de me lire le livre un de ces jours et l'on peut grandement remercier Tolkien pour tout ce qu'il a mis en œuvre à l'étudier et le revaloriser fortement.

En tout cas par rapport à ce à quoi ça touche y a de quoi être bien titillé de toute façon. Sinon concernant l'utilisation du procédé de la performance capture, je trouve ça dommage que du moment qu'on a des acteurs comme Anthony Hopkins au casting on ne profite pas complètement avant tout de lui en chair et en os. Après tu dis que son charisme se ressent, tant mieux mais quelque part y a comme une injure que je ressens plus avec lui que d'autres curieusement :lol:, et en même temps de quoi songer à la problématique que soulève un film comme Le Congrès de Ari Folman. Mais bon après voila, ça aura été un peu la petite lubie qu'aura eu Robert Zemeckis quand à la technique, c'est pas non plus à trop se propager et c'est quand même intéressant en même temps.

Enfin passons, par contre Sauron fait la réflexion quand à Angelina Jolie, j'ai regardé la bande annonce et c'est assez étrange de voir comme c'est sa performance capture qui semble la plus réussie. On peut même se demander si elle a vraiment fait de la performance capture elle :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 28, 2020 2:43 pm

je trouve que c'est parmi les plus belles scènes (et mystérieuses) du film celles avec angelina jolie moi, elles ne me choquent pas
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mer. janv. 29, 2020 1:41 am

Pour compléter un peu ce topic à propos de Beowulf, je vais réécrire aussi en quoi le récit de Beowulf, dont Robert Zemeckis nous fait ici une adaptation assez libre, a inspiré Tolkien l'auteur du seigneur des anneaux et du Hobbit

On va rappeler ici cet ouvrage traduit depuis peu en français de Tolkien : https://www.les-ailes-immortelles.net/f ... 14&t=12370

Image

Petit copier coller de wikipédia (que j'avais mis aussi dans le topic sur Le 13ème guerrier de Mc Tiernan, autre film qui s'inspire fortement de la légende de Beowulf) :

Tolkien et Beowulf

J. R. R. Tolkien travailla dans sa jeunesse à la traduction de Beowulf, et pratiqua le texte pendant toute sa vie professionnelle (il était philologue et professeur de langue et littérature anglaise et d'anglo-saxon à Oxford). En 1936, sa conférence Beowulf : les monstres et les critiques a révolutionné le mode de perception du poème. Avant que Tolkien ne le remarque, Beowulf n'était étudié que pour sa valeur linguistique ou historique[réf. nécessaire], mais son contenu littéraire était méprisé. Tolkien a mis en avant avec passion la beauté et la richesse de l'œuvre, et a réussi à convaincre le milieu universitaire de considérer Beowulf comme un des plus beaux poèmes de langue anglaise.

Ce texte lui servit d'inspiration dans plusieurs passages de son œuvre. Par exemple, certains aspects de Gollum rappellent Grendel. De même, le vol de la coupe du dragon qui, par la suite, incendie un village, trouve un écho dans l'épisode de Bilbo et Smaug dans Le Hobbit. Dans Le Seigneur des anneaux, l'arrivée d'Aragorn, Legolas, Gimli et Gandalf à Meduseld, le Château d'Or du Rohan, fait écho à l'arrivée de Beowulf à la cour du roi Hroðgar. Vincent Ferré voit des hommages évidents à Beowulf : « des scènes entières sont reprises dans Les Deux Tours, comme l’arrivée devant la « halle » du roi (Théoden), le combat du héros contre les monstres, l’orgueil démesuré de certains personnages héroïques, mais aussi l’arrivée inespérée des armées alliées, au son du cor ».

(source : wikipédia)

ci-dessous : Meduseld, le château d'or du roi Theoden dans Le seigneur des anneaux

Image

Voilà ce qu'on peut dire. Mais il y a d'autres choses dans l'oeuvre de Tolkien qui semblent inspirés de Beowulf, notamment le personnage de l'homme-ours Beorn comme on va le voir.

En effet, si on se penche un peu sur l'étymologie de Beowulf le terme "Beowulf", en vieil anglais, est la contraction de Bee (abeille) et Wolf (loup) ; en d'autre terme, le loup des abeilles. Ce serait en réalité une allusion à l'ours (les ours sont très friands de miel et font des dégats dans les ruches) Le nom de Beowulf est donc en fait un kenning qui signifie "ours" (un kenning est une figure de style propre à la poésie scandinave qui consiste à remplacer un mot par une périphrase à valeur métaphorique). L'ours était à cette époque considéré comme le roi des animaux avant d'être supplanté plus tard par le lion ...

Beowulf serait inspiré du personnage de Bödvar Bjarki, surnommé « l’ours de bataille », un personnage qui apparait dans la geste des Danois de Saxo Grammaticus (certains sur le forum sont rompus et de fins connaisseurs de tout ce que je viens de dire mais pour ceux parmi vous qui ne savent même pas qui était Saxo Grammaticus, ou ce qu'est la Geste des Danois, je vous invite à cliquer sur les liens wikipédia que j'ai linké, car tout ceci est passionnant)

Wikipédia nous dit aussi que le poème épique Beowulf évoque à plusieurs reprises des événements historiques ayant réellement eu lieu comme le raid du Roi Hygelac chez les Frisons, aux environs de 515, au cours duquel il trouva la mort, ou encore la présence de Hrothgar (le roi incarné par Anthony Hopkins dans l'adaptation de Zemekis), ainsi que Hrothulf et Ohthere, qui sont tous les trois des héros légendaires probablement inspirés de personnalités réelles. De plus, certains événements sont à rapprocher des sources scandinaves comme la Vieille Edda, la Gesta Danorum, les fornaldarsagas, etc. Ces sources reprennent souvent les mêmes héros danois et suédois.

Vous allez voir, à partir de cette petite réflexion on va creuser un peu les inspirations chez Tolkien (et arriver aussi au concept du berserk tel que souvent présenté dans la pop culture). Beowulf, ce puissant guerrier Goth du conte anglo-saxon serait donc associé à l'ours, notamment pour sa force redoutable.
Chez Tolkien (dans le livre Le Hobbit) il aurait inspiré le personnage de Beorn (Beorn signifie "ours" en vieil anglais !)

Beorn, personnage du roman Le Hobbit (ici une illustration de l'artiste canadien Ted Nasmith)

Image

Beorn dans le film Le Hobbit - La désolation de Smaug (de Peter Jackson)

Image

Au passage, vous vous souvenez sans doute que Beorn peut se transformer en ours, et qu'il élève de très grosses abeilles (qu'on voit malheureusement peu dans le film de Peter Jackson à part dans cette scène rigolote postée ci-dessous où notre bon vieux Bilbo est réveillé par l'une d'elle :mrgreen: mais Tolkien décrit plus en détails les ruches qu'on trouve près de sa fameuse demeure)

Image

Image

beorn serait inspiré des guerriers berserkr (singulier berserk) de la mythologie germano-scandinave, ces guerriers fous qui développaient une force et une fureur terrible en plein combat et qui étaient comme possédés. Ces derniers étaient aussi souvent associés aux ours.
On en a d'ailleurs quelques beaux exemples dans la culture populaire,

exemple le personnage de Bjorn dans le manga (et l'anime) Vinland Saga !

Image

ou encore le personnage d'Orson dans Lodoss War

Image

Mais comment ne pas citer Gutts dans le manga Berserk (pour moi l'incarnation archétypale de l'idée que je me fais d'un berserk dans toute sa splendeur furieuse :mrgreen: )

Image

J'ai évoqué le personnage de Björn (de Vinland Saga)
Le nom björn est le terme vieux norrois apparenté au terme vieil anglais beorn, il signifie aussi ours. Ce terme a donné björn ou bjørn dans les langues scandinaves actuelles. On peut lire sur wikipédia que le mot beorn est fréquemment employé dans la poésie anglo-saxonne comme synonyme de « guerrier ». Plusieurs personnages historiques ou légendaires de la période anglo-saxonne sont nommés ainsi, notamment Björn Járnsíða (Björn Côtes-de-Fer), fils du célèbre chef viking Ragnar Lodbrok, qui aurait participé à l'invasion de l'Angleterre menée par ses frères à la tête de la Grande Armée païenne en 865.
Personnage qu'on retrouve au passage dans la célèbre série TV à succès Vikings.

Image

Le nom de Björn est d'ailleurs aussi le nom d'un personnage humain transformé en ours, et qui était le père de Bödvar Bjarki, le héros qui apparait dans la Geste des Danois que nous avons évoqué plus haut et qui aurait inspiré Beowulf (certains pensent même qu'il s'agit du même personnage)

Tolkien avait aussi utilisé ce nom de Björn à l'époque des Contes perdus pour nommer l'oncle du marin Eriol, le grand marin parti d'Angleterre et qui se retrouve sur l'Ile de Tol Eressëa où il rencontre les elfes qui lui raconte leurs légendes (lesquelles deviendront par la suite plus ou moins le silmarillion dans les versions plus tardives de la subcréation tolkienienne ...)

Pour en revenir à Beowulf (le héros de la saga anglo-saxonne) il faut donc rappeler que le texte nous a été transmis par des moines copistes, donc des chrétiens (avec une possible déformation par rapport à la forme initiale scandinave, qui ne nous est pas parvenu) ; Le récit est-il par ailleurs légendaire ou réel ? ou inspiré de faits réels ? Certains chercheurs pensent que le récit de Beowulf serait inspiré de faits réels qui se seraient déroulés entre 450 et 600 au Danemark et au sud de la Suède, à rapprocher des résultats des fouilles archéologiques sur les tumuli funéraires dans ces régions. Certains de ces tombeaux ont été identifiés comme ceux d’Eadgils et d’Ohthere dans l’Uppland. De la même manière que le fragment de Finnsburh et d’autres vestiges de poèmes courts, Beowulf a pu être conçu en premier lieu comme document historique pour détailler l’existence de figures importantes, comme Eadgils et Hygelac, ou Offa, roi des Angles sur le continent. La dimension généalogique est importante et traduit la nécessité pour un peuple de magnifier ses origines à travers l’origine de ses chefs. En tant que récit historique, fondé sur une chronique de hauts faits guerriers, Beowulf contient une forte dimension collective et identitaire. (source : wikipédia)

Passionnant n'est-ce pas ? 8-)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar Scarabéaware » mer. janv. 29, 2020 12:20 pm

Passionnant et même très intéressant, c'est là qu'on voit à quel point c'est fondateur entre Béowulf et les Sagas, on en a un fort héritage qui nous baigne complètement et influence culturellement. De quoi aussi bien nourrir le mythe du Berserker et que ça en donne quelques beaux représentants dans la culture populaire dont Guts en particulier. Puis on a aussi le fait que du nom Beorn en a découlé celui de Bjorn, comme ça on fait pas forcément le rapprochement mais pourtant on a la consonance très proche tout comme le sens.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mer. janv. 29, 2020 12:24 pm

oui et je ne sais pas si tu te souviens mais dans la série Vikings, à un moment Bjorn affronte un ours de mémoire (dans je ne sais plus quelle saison)
le clin d'oeil est bien vu

edit : c'est dans la saison 3 : https://www.youtube.com/watch?v=xfY1BLlYzoQ
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar Scarabéaware » mer. janv. 29, 2020 12:40 pm

Je me souviens bien, c'est d'ailleurs présenté comme un rite il me semble.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mer. janv. 29, 2020 1:03 pm

oui une sorte de rite d'initiation, rite de passage à l'âge adulte
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mer. juin 17, 2020 6:24 pm

la vidéo toute chaude du fossoyeur, sur ce film

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63814
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar Náin » mer. juin 17, 2020 6:24 pm

le retour du fossoyeur

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar phoenlx » mer. juin 17, 2020 8:25 pm

je venais de le poster juste au-dessus Nain :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63814
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: La Légende de Beowulf (de Robert Zemeckis)

Messagepar Náin » mer. juin 17, 2020 8:30 pm

Ah mais j'avais pas vu la deuxième page en fait
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités