Willow (de Ron Howard)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2009 12:19 am

Image

synopsis (allociné)
Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants apppelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé de temps immémorial par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu'un prophète annonçât la naissance d'une princesse appelée à detrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer céans tous les nouveaux-nés du royaume. Elora échapppa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit. Mais Bavmorda n'avait pas dit son dernier mot...


Willow est un film culte pour certains sorti en 1988, l'un des premiers films marquants dans le genre de la Fantasy. Il est réalisé par Ron Howard (à qui l'on doit aussi les films Cocoon, Apollo 13, Da Vinci Code ...)
Les acteurs phares du film sont Val Kilmer, Warwick Davis, Billy Barty, jean Marsh, Joanne Whalley et Georges Lucas au scénario (Lucas qui est aussi producteur du film). A noter aussi la présence de James Horner à la musique (compositeur plus récemment de la trilogie Le seigneur des anneaux de Peter Jackson) .. Le tournage s'est déroulé au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande. La société Industrial Light & Magic a créé les effets spéciaux du film, qui ont permis une avancée décisive dans la technologie du morphing. Le film n'a rencontré qu'un succès commercial limité et a reçu des critiques mitigées mais a été nommé deux fois aux Oscars et il fut présenté hors compétition au festival de Cannes 1988.
A noter que trois jeux vidéos ont été aussi tirés de ce film. Voilà pour la présentation 8-)


Maintenant, place à mon avis (subjectif évidemment)

J'ai enfin vu ce film ! Willow !
( c'est ma semaine rattrapage des films cultes des années 80 que j'avais raté, après Amadéus avant hier, et le contraste d'impressions est saisissant ! )

Car j'en suis vraiment déçu (est-ce étonnant ?) Je me souviens de certaines critiques qui le comparaient à une époque au Seigneur des anneaux, décidément je comprendrai jamais comment on peut dire ça ; Même si willow n'avait sans doute pas la même ambition , et qu'il ne se prenait sans doute pas au sérieux - on sent qu'ils ont pas mal voulu accentuer l'aspect comique- je le relativise aussi par les effets spéciaux moins bons à l'époque. Mais niveau scénario c'est quand même très manichéen, l'ensemble s'enchaine de manière très convenue, les rebondissements et l'intrigue ne sont pas super recherchés, beaucoup de scènes sont prévisibles, l'histoire qui peut se résumer en deux lignes, comme d'ailleurs dans la plupart des films de fantasy je trouve (même ceux post époque SDA). Jeu d'acteur plus que moyen aussi. Je commenterai même pas l'histoire d'amour :lol:

Pas super étonné de voir que Georges Lucas (que j'aime franchement pas trop, décidément) était derrière ce film, on sent vraiment sa patte , c'est à dire la patte de la médiocrité scénaristique - je le dis au risque de heurter les afficionados :D - Un peu comme un Spielberg qui pour moi était peut-être original pour les années 70-80, Georges Lucas restera décidément éternellement enfermé dans le cinéma à grand spectacle de ces années qu'il n'arrivera plus jamais à dépasser pour apporter ce qu'on attend aussi de ce genre de films c'est à dire de la profondeur et des émotions en plus de l'action pure et des effets spéciaux. En tout cas moi.

A mon humble avis, Willow est un petit film sympa qu'on peut aimer quand on est gosse (c'est sans doute la raison qui fait que beaucoup ont aimé et qu'il fut culte à une époque, et j'aurais sans doute adoré aussi si je l'avais vu dans ma jeunesse) ; un petit film à voir en famille, dans la même veine que les L'histoire sans fin, Labyrinthe et autre.

Je regrette quand même pas de l'avoir vu, pour ma culture cinéphile et par rapport à toutes ces comparaisons que j'avais entendu avec le seigneur des anneaux (qui restera décidément ma référence encore longtemps je pense :mrgreen: )

Je retiens aussi les bouilles attendrissantes de ceux de la race de Willow - dont j'ai oublié le nom mais les fans vont me le rappeler :mrgreen: , les scènes avec les sangliers fonceurs noirs au début du film, assez flippantes, je retiens aussi une BO de James Horner assez entraînante (même s'il est loin d'égaler son travail plus tardif sur Titanic, ou Le masque de Zorro)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Madrygin
mur des lamentations
mur des lamentations
Avatar du membre
Messages : 4985
Enregistré le : mer. juin 04, 2008 3:47 pm

Messagepar Madrygin » mer. oct. 14, 2009 8:40 am

Ah bon il y en a qui ont comparé ça au SDA :shock:

A mon humble avis, Willow est un petit film sympa qu'on peut aimer quand on est gosse (c'est sans doute la raison qui fait que beaucoup ont aimé et qu'il fut culte à une époque, et j'aurais sans doute adoré aussi si je l'avais vu dans ma jeunesse) ; un petit film à voir en famille, dans la même veine que les L'histoire sans fin, labyrinthe et autre.

c'est exactement ça. J'ai vu ce film a sa sortie, j'étais ado donc, et j'avais bien aimé, il y avait un coté poétique la dedans, et le film est volontairement tourné vers la comédie. Bref ça passait bien. Et puis les effets était pas mal pour l'époque
J'avoue que pour lavoir revu depuis à la TV j'ai nettement moins apprécié, c'est toujours sympa certes, mais ça a un peu vieilli et puis moi aussi :PTDR:
Groupie professionnelle

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2009 9:56 am

ba oui !!! Mais moi je me souviens de certains - notamment sur allociné- qui disaient qu'avant le SDA il y avait déjà d'excellents films de fantasy (comparant les deux donc) et ensuite de citer Legend (que j'aime bien mais je comparerais pas les deux en terme d'ampleur, impact et autre) et de citer aussi des films comme Willow ; Je voulais le voir surtout pour ça et maintenant que je l'ai vu je souris un peu à ces critiques.

Après c'est vrai qu'objectivement, pour un gosse je pense que ça peut être un bon ptit divertissement de Noël ou qqch du genre !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2009 10:14 am

En fait (suite à mes remarques sur le cinéma de Lucas et Spielberg, je compare souvent les deux) ce film Willow, symbolise parfaitement le genre de films que j'aurais sans doute adoré étant gosse et qui passent beaucoup plus mal maintenant (je pourrais citer pas mal de Spielberg dans ce cas) Pour moi ces deux réalisateurs n'ont pas réussi à passer le 20ème siècle, ça peut paraître sévère ce que je dis, mais les divertissements qu'ils faisaient s'ils semblaient révolutionnaires à leur époque paraissent vraiment dépassés aujourd'hui (ça choquera sans doute mais les star wars me font la même impression). Ils avaient tous les deux une manière de filmer l'action, le fantastique, la fantasy, la science fiction qui passait à l'époque, aussi bien pour les gosses que même je pense les jeunes adultes, et qui était plus que plaisante, originale, atypique, ils se démarquaient vraiment par rapport au reste de la production.

Mais le cinéma a évolué. Plusieurs films cultes de bien plus grande ampleur sont passé par là ( vers la fin du 20ème siècle / début du 21ème) et aujourd'hui, je le dis avec un peu de tristesse car le gosse que j'étais aimait ce style de cinéma à l'époque, aujourd'hui ces films des années 80 ont terriblement vieilli.

Même chose évidement pour des oeuvres comme L'histoire sans fin, Labyrinthe, Gremlins, et même des réputés monstres comme Star Wars 3 ( les ewoks c'est marrant mais c'est franchement plus mon truc ! ) et pas mal d'autres films ; ya vraiment un truc qui passe plus et c'est pas seulement une histoire d'effets spéciaux qui ont évolué ( D'ailleurs cet aspect là se ressent pas tellement dans Willo)

c'était une manière comique de traiter les films du genre fantasy ou science fiction, en général. Avec un second degré trop prononcé. Un côté presque parodique. Aujourd'hui ça existe encore , c'est même un gros reproche que je fais aussi à certaines productions qui sortent sans arrêt - et dont le destin est de souvent sombrer dans la banalité de l'oubli : on ne retient plus tous ces films du genre qui s'enchainent depuis le début du siècle, à part quelques uns, ils ne marquent pas les esprits et la raison est simple je pense : Ils sont meilleurs en terme d'effets spéciaux que les films d'avant, mais ils les imitent toujours pour le second degré.

Or un film pour qu'il soit vraiment réussi je pense doit être traité au moins en partie de manière sombre et sérieuse. Il n'y a rien , absolument rien qui justifie qu'un film se déroulant dans le futur (genre SF) ou dans un univers de fantasy soit automatiquement tourné à la manière d'une parodie, d'une comédie, avec des tonnes de gags lors des scènes d'action et autre.

C'est ce que j'aime pas aussi dans plein de films actuels. La fantasy et la SF méritent mieux que ça. Méritent d'être traités avec sérieux. Comme n'importe quels autres films. ce qui a plu je pense dans le seigneur des anneaux, ou des oeuvres comme Le labyrinthe de Pan, c'est leur côté sombre et sérieux. Le côté dramatique qui prend aux tripes. Même si on a aussi pas mal d'humour dans le SDA (avec les hobbits et autre ; et je parle pas de Legolas mais d'ailleurs c'est pas toujours pour le meilleur)

Les gens ont besoin d'immersion au cinéma, ils ont besoin de ressentir un côté réaliste. S'ils ont l'impression d'être plongés dans un cirque, au mieux, ils sourient comme lorsqu'on voit une comédie, mais on attend autre chose, en tout cas moi.

Et perso, après le seigneur des anneaux et le labyrinthe de Pan, j'attends vraiment encore le futur film de fantasy qui me bouleversera ; ce genre est vraiment délaissé. des oeuvres comme Eragon, narnia ne sont pas à la hauteur. Même les HP. ça reste du domaine des divertissements de Noël. Comme Willow.

Pas étonnant qu'après certains considèrent la fantasy comme "genre pour l'enfance" ; Si j'aime tant les univers de Tolkien c'est justement parcequ'ils savent dépasser cela et être beaucoup plus sombres et adultes, plaire à un public plus large. Mais ce genre d'histoires manquent cruellement.

c'était pour terminer de rebondir à des polémiques anciennes (après avoir vu Willow et d'autres films qu'on m'avait conseillé, histoire d'étoffer mon argumentation, je suis en tout cas conforté dans mon avis)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Madrygin
mur des lamentations
mur des lamentations
Avatar du membre
Messages : 4985
Enregistré le : mer. juin 04, 2008 3:47 pm

Messagepar Madrygin » mer. oct. 14, 2009 10:39 am

Les Ewoks et jar Jar Binks :roll: c'est clairement pour attirer un jeune public.
Groupie professionnelle

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2009 11:45 am

c'est clair !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Regnak
Les silmarili
Les silmarili
Avatar du membre
Messages : 11895
Enregistré le : mer. févr. 09, 2005 4:07 pm
Localisation : dans le temple des gémeaux en train de jouer au poker avec mon frère

Messagepar Regnak » mer. oct. 14, 2009 12:05 pm

Sauf que les ewoks était mignon et marrant, jar jar on avait qu'une envie: lui arracher la tête. :lol:

Tu dis que willow est manichéen (ce qui est vrai), mais le SDA n'a rien de particulièrement original non plus à ce niveau la.

Dans le sda, c'est une armée de vilains monstres dirigée par le seigneur des ténèbres qui attaque les gentils humains, les elfes se cassent et les nains ont l'air de complètement s'en foutre. Tu rajoutes Saroumane et hop tu as le "sorcier" maléfique. C'est pas les 2 hommes qui pètent un cable (Boromir et Denethor, celui la étant, pour moi, complètement loupé dans le film) qui ajoutent de l'originalité.

La ou le sda est effectivement supérieur à willow et toute la production fantaisiste c'est qu'il est mieux ficelé, les effets spéciaux (même s'il y aurait à redire) pour l'instant on en reparlera dans 20 ans :lol: , les batailles vraiment épiques même si celles de braveheart restent mes préférés, le jeu d'acteur globalement bien meilleur que les eragon et tout le toutim, et puis gollum bien evidement.

Mais moi je me souviens de certains - notamment sur allo- qui disaient qu'avant le SDA il y avait déjà d'excellents films de fantasy (comparant les deux donc) et ensuite de citer Legend


Legend ne valait le coup uniquement pour le seigneur des ténèbres, Tim Curry excellentissime comme toujours, le reste est d'un ennui et d'un inintérêt assez hallucinant. Dire que c'est le papa d'alien, blade runner ou gladiator qui est derrière tout ça, ça à se poser des questions.
Holland March: Munich.
Jackson Healy: What?
Holland March: Guy without his balls. A Munich.
Jackson Healy: Munich, is a city in Germany, Munich. München.
Holland March: You sure?
Jackson Healy: My dad was stationed there.
Holland March: Right. Hitler only had one ball.

"Avec Mel Gibson, je jouis et je suis dégouté en même temps." Yannick Dahan

fides
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12359
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Willow

Messagepar fides » mar. juil. 11, 2017 1:40 am

Je fais une remonté de ce topic tombé dans l'oublie depuis trop longtemps. Je sais Pho que TOI tu ne l'as pas trop aimé. Mais pour moi c'est un bon classique de la fantaisie. Bien sûr que ça n'arrive pas à la cheville de SDA ou de Ladyhawke. Mais ça peut au moins avoir le mérite de faire intéresser ce genre de films aux plus jeunes. Ainsi que pour ceux et celles qui gardent le cœur jeune( comme moi) :mrgreen: . Il ne faut pas oublier ces films qui ont marqué notre enfance et notre adolescence. Ces films qui nous ont fait rêver. Allé, une photo ou 2...

Image


et une seconde...

Image


à plus... :coucou:
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow

Messagepar phoenlx » mar. juil. 11, 2017 9:18 am

oui non mais c'est sûr, willow perso j'aime beaucoup moins que le SDA, mais c'est un film charnière dans l'histoire du cinéma de Fantasy, il n'y en avait vraiment pas beaucoup à l'époque et c'est l'un des premiers grands films du genre qui a marqué le public. avant le SDA il était d'ailleurs souvent cité comme la référence ultime du genre (avec quelques autres comme Legend .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
L'Unique refait surface
L'Unique refait surface
Avatar du membre
Messages : 21750
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Willow

Messagepar Aries Phoenix » mar. juil. 11, 2017 5:11 pm

Par contre, je trouve ça u peu injuste de le mettre dans le même sac que Labyrinthe, qui a quand-même une portée symbolique et psychanalytique non-négligeable, qu'on ne comprend pas forcément (voire certainement pas) quand on est gosse.
Après, pour la comparaison avec Tolkien, je vais être franc (au risque de choquer un peu, mais j'aime être honnête). Le SDA et d'avantage Le Hobbit, ça ne m'a jamais transcendé. Je conviens qu'il y a des points très forts comme la beauté de l'écriture, la virtuosité d'avoir inventé des langues, et surtout les rapports avec le reste de l'oeuvre. Mais tout ça, ça ne se sent pas dans les films ! L'écriture, ben à part les dialogues, elle est absente (logique), les langues, ça serait du charabia, ça reviendrait au même du moment que ça sonne bien, et le rapport avec les autres œuvres... et bien il faut encore les avoir lues ! Elrond par exemple, eh bien si on se restreint aux films, eh bien on ne sait même pas que ce n'est pas un elf "pur sang", on ne sait pas vraiment d'où sort Legolas (à moins d'avoir vu conjointement "Le Hobbit"), et pour le reste (ne lisez pas si vous êtes des fanatiques de Tolkien), eh bien si on s'en tient aux films, on a écrit mieux depuis, plus original, plus profond psychologiquement, plus développé au niveau des personnages, bref, je comprend l'engouement pour Tolkien si on a lu les romans plus le Silmarillion, plus une ou deux autres œuvres, mais les films en eux-même, j'ai vu mieux à mon goût...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

fides
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12359
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Willow

Messagepar fides » mar. juil. 11, 2017 5:44 pm

@Aries: Alors tu dois avouer que Willow, malgré tout est asser bien pour le genre. On s'entend qu'on n'est en 1988 et que la technologie de l'époque était bien moins poussé qu'aujourd'hui. Moi aussi je préfère le Labyrinthe( Auquel je mets 18 et je met 17 à Willow) Mais il a le mérite d'être un pionnier du genre si je peux me prononcer ainsi.
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

Aries Phoenix
L'Unique refait surface
L'Unique refait surface
Avatar du membre
Messages : 21750
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Willow

Messagepar Aries Phoenix » mar. juil. 11, 2017 6:18 pm

Oui, Willow m'avait beaucoup plu quand je l'ai vu. Mais c'était à sa sortie ! J'avais donc 9 ans :pappy: Et rien que de souvenir, j'avais à peu près tout saisi du film. Donc effectivement c'est un bon film, une très bonne introduction à la fantasy pour les enfants, mais je le rangerais plus dans la catégorie des films qu'on regarde avec ses enfants pour se divertir. Labyrinthe, on le regarde avec ses enfants pour les instruire, pour leur laisser un souvenir qui plus tard fera "tilt" notamment sur le contrôle de soi et de son inconscient, sur ses dangers (représenté par Jareth, l'inconscient de Sarah) et donc une véritable réflexion à l'adolescence. Et puis le SDA, eh bien je trouve que c'est aussi assez éducatif, mais moins. Il y a des valeurs importantes, mais aussi des idées trompeuses sur les réalités de la vie. Un autre style, donc, largement mieux réalisé et monté, plus poétique, mais avec une portée symbolique limite inférieure.

Pour en revenir à Willow, si je devais le noter... je serais bien embêté. Ce n'est plus un film qui s'adresse à moi, donc de mes yeux d'adulte il se prendrait un petit 9/20. Par contre, pour montrer et regarder avec mes enfants, je mettrais aussi 17. Labyrinthe, encore maintenant je lui mettrais 18, même pour moi, pour me souvenir de toutes ces valeurs psychologiques fondamentales et amenées de manière drôle et sans prétentions. (La remise en question de soi et des ses connaissances est aussi superbement illustrée...)
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

fides
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12359
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Willow

Messagepar fides » mer. juil. 12, 2017 6:01 am

Excuser moi les gars...mais je trouve ça vraiment :shock: et :PTDR:

On parlaient de Willow et du Labyrinthe et là... ont parle de philosophie et de lecture sérieuse. :lol:
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow

Messagepar phoenlx » mer. juil. 12, 2017 10:06 am

C'est un débat très intéressant (celui sur Tolkien) et j'aimerais beaucoup faire changer d'avis Aries mais il est vrai qu'on dévie un peu, je vais créer un topic à part pour qu'ils puissent en discuter dans la rubrique Fantasy.

EDIT
Bon voilà j'ai scindé le topic et placé votre HS (mais pas si HS) sur Tolkien, dans la rubrique Tolkien (j'ai laissé un lien dans la rubrique Fantasy au sens large)
vous pouvez retrouver la discussion ici, et j'ai bien évidemment donné mon avis sur Tolkien pour répondre à Aries (et c'est long, je vous préviens :mrgreen: )
viewtopic.php?f=114&t=18989

on pourra continuer à en débattre dans l'autre topic, en espérant aussi que les grands tolkiendili qui existaient sur ce forum dans le temps reviennent
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68183
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar SauronGorthaur » dim. janv. 28, 2018 7:58 pm

Le film passe ce soir sur 6TER ( la 22) pour ceux que ça interesse :mdr:
(En travaux)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 28, 2018 8:55 pm

J'essaierai de le revoir dans l'année mais pas ce soir, peut-être qu'une deuxième vision passera mieux (un peu comme les HP dernièrement :mdr: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68183
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar SauronGorthaur » dim. janv. 28, 2018 10:44 pm

Les effets spéciaux de ce film sont tellement mal fait en fait, et ils ont mal vieillit, 1988, c'est sur qu'à l'époque on avait pas les même moyen, mais quand même, c'est chaud :rire:
(En travaux)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 28, 2018 11:31 pm

c'est certain, mais je ne sais pas si c'est une excuse, il y a de très bons films même antérieurs dans le genre SF par exemple qui passent encore très bien
regarde Predator, ou même le premier Terminator. Quand on regarde Conan c'est kitch mais le film emporte par son souffle. Mais c'est rare ce type de films qui résistent au temps dans les blockbusters.

Je me demande si les films actuels (qui sont bons) subiront la même chose, sans doute, j'ai d'ailleurs l'impression qu'énormément de films des années 2010 seront très vite oubliés (notamment dans toute la vague des films orientés marvel) car ils dépendent trop des effets spéciaux (qui sont presue TOUJOURS dépassés) et ne compensent que rarement par autre chose, de la profondeur, un bon scénario (dans les années 80 c'était variable mais on avait quelques belles petites pépites qu'il est encore charmant de revoir ne serait-ce que pour le charme désuet d'une époque où on faisait encore des décors avec des maquettes, ou des personnages avec des marionnettes, où les films étaient réalisés à l'artisanale, etc. Et souvent aussi car un scénario puissant les tenaient, un souffle, un bon casting. aujourd'hui ils prennent la plupart du temps (dans les blockbusters) des mecs qui sortent à peine de l'adolescence pour les rôles phares (les rôles secondaires sont plus tenus par des anciens, mais ça suffit pas)

En fait je ne suis pas super fan de willow, mais je pense que dans 20 ans, il sera plus plaisant de revoir Willow qu'Avengers.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 42191
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar Bombur » lun. janv. 29, 2018 1:56 am

En fait je ne suis pas super fan de willow, mais je pense que dans 20 ans, il sera plus plaisant de revoir Willow qu'Avengers.
M'étonnerait. Trop kitsch. Trop gamin. Et pourtant je suis loin d'être un inconditionnel d'Avengers.

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68183
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar SauronGorthaur » lun. janv. 29, 2018 1:27 pm

Bombur a écrit :
En fait je ne suis pas super fan de willow, mais je pense que dans 20 ans, il sera plus plaisant de revoir Willow qu'Avengers.
M'étonnerait. Trop kitsch. Trop gamin. Et pourtant je suis loin d'être un inconditionnel d'Avengers.

faudrait surtout je pense comparer Willow avec un film comparable des années 2010, car c'est pas très comparable je trouve :lol:
(En travaux)

Bombur
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 42191
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar Bombur » lun. janv. 29, 2018 1:28 pm

Ben ouais mais le truc c'est que depuis on a compris que la fantasy pouvait être prise de manière moins enfantine. Y a toujours quasiment aussi peu de films, par contre :/ .

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » lun. janv. 29, 2018 1:50 pm

je ne saurais même pas citer un film majeur de Fantasy des années 2010.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94364
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 15, 2018 12:30 pm

Alors, alors, je me suis vu Willow avant hier soir :mrgreen:.

Ma foi c'est plutôt sympathique, après je crois que j'aurais certainement beaucoup plus apprécié en découvrant plus jeune je pense, mais bon ça reste pas mal à découvrir maintenant même si c'est pas le meilleur de l'époque non plus. Je n'en attendais pas spécialement grand chose, sauf pour Val Kilmer :mdr:, et là pff, merde quoi, bien sur une fois armé de son épée on a un bon chevalier qui lutte bien mais on aurait pu avoir une autre mise en valeur que ça pour son personnage, ça joue vraiment sur un certain comique avec lui, et c'est dommage parce qu'à travers lui il y aurait pu y avoir moyen d'offrir beaucoup plus de qualité à ce film avec un bon petit panache qu'il aurait pu nous fournir.

Pour ce qui est de comparaison avec le Seigneur des Anneaux, moué, y a de quoi voir un peu du pourquoi certains osent cette comparaison mais on a de quoi vite arrêter la dessus hein. Enfin bref, Willow en soit, offre sa bonne petite aventure tout de même qui aurait pu être mieux ficelé, plus épique même je dirais, il manque une bataille et de l'affrontement digne de ce nom :mrgreen:. Toutefois ça a de son charme avec le peuple dont fait partie Willow, certains ont une belle barbe, par contre je trouve que ça aurait été pas mal que Willow en ait une tiens :lol:, Warwick Davis est bien comme ça mais j'aimerais bien voir ce que ça peut donner avec une barbe lui, ça lui donnerait certainement un bon coup de charisme :D.

Hum...vais quand même évoquer l'histoire d'amour tiens aussi. Euh, la façon dont c'est mis en scène est carrément bonne à jeter :lol:, enfin ça donne un petit côté burlesque mais pfiou, faut pas pousser non plus hein. Après je dois avouer qu'on a une belle rousse à même de nous plaire, y a de quoi être sous le charme de l'actrice, un bon point la dessus :lol:.

Pensée également pour la musique de James Horner, pas forcément sa meilleure composition mais c'était plutôt bien :D.

Vala, je suis pas mécontent de l'avoir vu enfin celui là mais y a pas à dire, ça aurait pu être largement mieux constitué pour en avoir une meilleure aura. Enfin bon, c'est pas si mal quand même :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » ven. juin 15, 2018 12:39 pm

oui le film m'a fait à peu près le même effet que toi quand je l'ai vu :lol: une impression de ... mèèèèèèèèè !!!! tout ça pour ça ?
Mais comme toi je l'ai découvert tard (dans les années 2000 pour ma part, et en fin de décennie) soit bien après le seigneur des anneaux (qui il faut l'avouer a révolutionné notre manière d'apprécier la fantasy au cinéma en offrant enfin un pur spectacle à la fois jouissif épiquement, dans la qualité des effets spéciaux, et également profond, sombre, tout en arrivant subtilement (heu pas toujours mais dans le SDA si quand même le hobbit c'est plus discutable :lol: ) à marier humour / scènes sombres, épiques, aventureuses, bref, voir ou découvrir Willow après ça, ça fait quand même mal je trouve.

à l'époque, certains sur allociné semblaient dire qu'ils préféraient willow au sda, même après avoir vu le SDA, bon c'étaient je pense des frustrés du succès du SDA :mrgreen:

Reste que passé cette semi déception comme on peut le ressentir nous (mais sans doute car on découvre le film tard) il peut s'apprécier en tant que film historique marquant un jalon lui aussi à sa manière dans ce genre de films. IL n'y en avait pas beaucoup à l'époque, et il a bien cette patte années 80 avec tout ce qu'elle peut avoir aujourd'hui de kitch par moment mais malgré tout, restant à sa manière dans les mémoires pour la bouille de ses personnages, le type de mises en scènes, l'acteur qui fait Willow est attachant ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 42191
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar Bombur » ven. juin 15, 2018 1:10 pm

Le seul vieux film de fantasy qui tient encore la route aujourd'hui, c'est Conan :metal: !

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68183
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar SauronGorthaur » ven. juin 15, 2018 1:17 pm

Bombur a écrit :Le seul vieux film de fantasy qui tient encore la route aujourd'hui, c'est Conan :metal: !

film intemporel tellement il est réussi :poignée de main:
(En travaux)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » ven. juin 15, 2018 1:22 pm

c'est vrai. un peu Legend pour le méchant mais bon, il a quand même bien vieilli aussi
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94364
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 15, 2018 2:08 pm

Oui c'est sur qu'on a quand même un bon jalon mais qui aurait mérité comme je disais, que le personnage que joue Val Kilmer soit mieux mis en avant, là ça aurait pu posséder une meilleure aura avec ça. Même sans avoir une grande profondeur et tout, avec une meilleure écriture de ce chevalier ça aurait grandement gagné je pense, à ce qu'il soit vraiment un formidable allié dans la quête de Willow :D. Autrement oui la patte années 80 est bonne.

Mais sinon on est d'accord pour Conan et puis allez, pensée également pour Excalibur :D. Faudra encore que je vois Labyrinthe aussi.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » ven. juin 15, 2018 2:16 pm

labyrinthe je pense qu'il va te marquer davantage :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322419
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Willow (de Ron Howard)

Messagepar phoenlx » jeu. mai 02, 2019 11:22 am

la suite de willow devrait débarquer au format série !

Ron Howard est actuellement en discussion pour s'occuper de la suite de Willow qui prendra la forme du série pour Disney+ !
Si Willow n'a pas eu le succès escompté lors de sa sortie au cinéma en 1988 (57 millions de dollars de recettes dans le monde et tout de même un joli 2 millions d'entrées en France), sa sortie en vidéo rattrapa le tout et finit par faire du film de Ron Howard un des longs métrages les plus populaires de la fin des années 80. Plus de 30 ans après, le célèbre personnage de petite taille devrait bientôt faire son grand retour !
suite dans l'article : https://www.fanactu.com/univers/serie-t ... W5Cl_76hYs
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité