L'Histoire sans Fin (roman et films)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks etc.
ANGELO
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1390
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar ANGELO » jeu. déc. 28, 2017 2:33 pm

Tiens , je sais pas ce que vaut la série..
Parce qu'il y a une série... Je me demande si ça n'est pas au fond un meilleur format pour raconter ce genre d'histoire...
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 28, 2017 2:34 pm

Il y a une série L'histoire sans fin ? :shock: j'ignorais complètement
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63721
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar SauronGorthaur » jeu. déc. 28, 2017 4:34 pm

il doit parler de la série-dessin-animé non?
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 28, 2017 6:27 pm

ah peut-être mais j'ignorais aussi qu'il y avait un dessin animé
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63721
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar SauronGorthaur » jeu. déc. 28, 2017 6:54 pm

dans les années 90 elle passait à la télé, je regardais ça en même temps que Jumanji, Ghostbusters, etc. tout un tas de série dérivées de films des années 80/90 :rire:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 28, 2017 7:11 pm

et c'est bien ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 28, 2017 7:13 pm

sympa la petite intro

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63721
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar SauronGorthaur » jeu. déc. 28, 2017 8:07 pm

phoenlx a écrit :et c'est bien ?

bah quand j'étais gosse je trouvais ça génial, mais bon, avec un regard d'adulte, je ne saurai dire :rire:

ce moment nostalgie en réentendant le générique :fangirl:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 27, 2018 10:31 am

Hier soir je me suis revu l'Histoire sans fin (le film)
ce soir je pense tester le second film, que je n'ai jamais vu, vous m'avez titillé avec les commentaires dans le topic, et je me demande si je vais pas tester le dessin animé si je le trouve.

C'est quand même un sacré beau petit film même si pas mal d'aspects ont vieilli, quel bel hommage à l'imaginaire et à l'esprit de création. J'aime beaucoup la manière dont les deux trames (monde réel de Bastien et monde imaginaire) s'enchevêtrent. Certains moments d'émotion sont prenants aussi (la scène du cheval m'émeut toujours beaucoup :cry: ) et j'adore le générique de ce film :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 27, 2018 11:12 am

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Dagorlad
Bataille de Dagorlad
Avatar du membre
Messages : 18988
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 27, 2018 5:42 pm

oui, il a mal veilli surtout au niveau des effets spéciaux mais tout le reste est trés prenant, je trouve .
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 27, 2018 6:37 pm

oui j'aime beaucoup entre autres le personnage du géant de pierre ainsi que la grosse tortue qui passe son temps à éternuer :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Dagorlad
Bataille de Dagorlad
Avatar du membre
Messages : 18988
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 27, 2018 6:47 pm

moi aussi :lol: les personnages sont, en effet, les points forts du film
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

itikar
Ancalimë - la première reine
Ancalimë - la première reine
Avatar du membre
Messages : 17098
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar itikar » ven. avr. 27, 2018 7:15 pm

Il y a tellement à dire sur cette histoire par définition sans fin ...

C'est d'abord un double voyage initiatique, parallèle et connecté, celui de Bastien, qui doit apprendre à se battre pour réaliser ses rêves, et celui d'Atreyu qui doit accepter que la solution ne puisse pas venir de lui seul, et jusqu'à faire confiance à un être d'un autre monde, Bastien.

Bastien est l'enfant (ou l'adulte d'ailleurs) qui regarde le film, et il entre dans le monde imaginaire de Fantasia.
Parce que les hommes sérieux ont cessés de croire en l'existence de Fantasia, Fantasia se meurt, et c'est grâce à Bastien qui parvient enfin à accepter totalement l'existence de Fantasia, que ce monde est sauvé.
En deux mots le message est : Si vous arrêtez de croire en l'imaginaire, l'imaginaire disparaitra ...

La force de ce message est entièrement incarnée par l'impératrice, si bien portée dans le film, qui assiste sans pouvoir rien empêcher à la destruction de son monde et de son peuple par le Néant, qui signifie aussi ici l'oubli, jusqu'à ce que l'action de Bastien, révêlant par là-même son courage à lui-même, le sauve en le tirant de l'oubli.

C'est bien entendu aussi un conte merveilleux pour les enfants avec tous les ingrédients dont il a besoin pour entrer dans l'univers du conte : le gentil géant, un fantastique dragon chien, l'extraordinaire tortue géante, des habitants simples mais merveilleux et astucieux, un jeune héros Atreyu en qui ils peuvent s'identifier -, une jeune pincesse maternelle de conte de fée, ils sont aussi Bastien bien sûr mais cela leur est inconscient, et aussi la véritable force d'empreinte de ce film pour un enfant, surtout s'il lui ressemble - un peu rêveur, un peu peureux, très curieux et avide d'apprendre le monde ... - et de l'autre côté, les Ténèbres et le fameux grand méchant Loup.

Cette histoire, ce film, porté par sa musique merveilleuse, la force intemporel de ses messages, le sens universel dissimulé derrière les trois épreuves initiatiques séparant Atreyu et Bastien de la réussite, est de fait probablement un des meilleurs films de ce genre là qui soit. A côté d'autres pépites, pour d'autres raisons, tels que Dark Crystal où il y a énormément à dire aussi.

Comme je l'ai expliqué longuement dans le topic du labyrinthe de Pan, ce n'est pas un hasard si Guillermo Del Toro a créé ce film en s'y référant constamment peut-être sans le savoir. On y trouve également un livre et trois épreuves initiatiques identiques, quoique perverties. Mais c'est sans doute ici un peu hors sujet de le réévoquer.

L'Histoire sans fin est sans conteste un des films qui a fait de moi une partie de ce que je suis et aime.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Maedhros
La forteresse d'Udûn
La forteresse d'Udûn
Avatar du membre
Messages : 9721
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar Maedhros » ven. avr. 27, 2018 7:23 pm

Ce film a fait partie de ma jeunesse, mais j'ai réessayer de l'écoutez il y a peut être un ans ou deux, mais j'ai bloquer sur la différence d'âge. Son message est intemporel, mais le film lui a mal vieillit. Bref, je vais essayer de lire le livre, un jour.
Les siècles de pluie que ce chant appelle ne sont autre que mes larmes...Et le tonnerre qui frappe la terre n'est autre que ma colère ancestrale!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 27, 2018 7:32 pm

oui en fait il y a une double mise en abime intéressante Bastien étant le lecteur (donc spectateur) du livre, devenant acteur à partir du moment où il y croit et se rend compte que sa croyance peut agir dessus, et le spectateur qui assiste au film et aux deux autres trames, c'est très subtil et j'imagine bien que les enfants qui le regardent ne doivent pas forcément percevoir le sens caché, mais pour eux c'est déjà un beau conte avec tous les éléments relatifs.

Il faudrait que je relise ce que tu avais écris sur le Labyrinthe de Pan à l'époque (de Guillermo del Toro), j'ai toujours vu ce film comme bien plus qu'un film de fantasy basique (ou un "simple" film de fantasy très bien réalisé) , ne serait-ce que pour toute la dénonciation du fascisme, les scènes dans le monde réel, il y a au moins deux niveaux de lectures, mais c'est d'abord et avant tout un hommage à la fantasy, peut-être encore plus fort (perso je préfère le Labyrinthe de Pan à l'Histoire sans fin même si j'aime bien l'Histoire sans fin car le message va encore plus loin je trouve) : si dans l'Histoire sans fin on nous explique en filigrane que l'imaginaire disparaîtra si on cesse d'y croire (ce qui serait déjà très triste en soi pour le monde), dans le Labyrinthe de Pan ça va plus loin, l'idée étant que l'imaginaire pourrait aller par sa force et sa magie jusqu'à renverser toute la noirceur du monde et le Mal, pour Ofélia c'est un échappatoire à la réalité, un remède contre la folie, et on aimerait croire que l'histoire "partie fantasy" du film soit vraie .. J'ai toujours vu ce film comme un vibrant hommage au genre de la fantasy (au sens large)

Quoiqu'il en soit ces deux films sont des piliers du genre, l'un, celui-ci, certes un peu démodé pour certains effets spéciaux mais qui ne perd rien de sa symbolique et de son message lequel restera pertinent et vivace encore longtemps, et l'autre pour tout ce qu'il représente aussi (et par ailleurs, oeuvre d'un pur geek, del Toro, le cinéaste adorant l'imaginaire par excellence, qu'on aime ou pas ses films (et perso j'apprécie différemment certains) c'est le genre de cinéastes si précieux pour continuer à faire vivre et vibrer toute cette pop culture, cet esprit sans quoi le cinéma serait si morne et lisse, car trop terre à terre, trop sérieux, ces cinéastes là sont des remparts contre la fadeur morne du réel (réel si inquiétant par ailleurs), au même titre que Tolkien en littérature, Jackson, Cameron, Spielberg et d'autres, je suis de plus en plus sensible à ce type de films j'avoue
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » sam. avr. 28, 2018 12:08 am

bon allez je me lance dans la suite !! (verdict demain !! :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Ancalimë - la première reine
Ancalimë - la première reine
Avatar du membre
Messages : 17098
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar itikar » sam. avr. 28, 2018 1:24 am

Le second est hélas bien moins bien - et le troisième n'en parlons pas - une énième variation assez insipide sur le pouvoir de l'amour ... Juste, on peut prendre plaisir à suivre la suite des aventures des principaux protagonistes, mais le message n'a pas le même intérêt.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Re-Van
vestige de la foudre
vestige de la foudre
Avatar du membre
Messages : 6980
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar Re-Van » sam. avr. 28, 2018 8:17 am

phoenlx a écrit :Il y a une série L'histoire sans fin ? :shock: j'ignorais complètement

L'autre jour je suis tombé sur une mini série, y' avait l'air d'avoir 5 ou 6 épisodes façon un peu comme les téléfilms de noel. Avec un côté un peu gentillet des films de noel aussi :)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 298780
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Histoire sans Fin (roman et films)

Messagepar phoenlx » sam. avr. 28, 2018 10:58 am

oui d'ailleurs j'ai visionné le 2ème film hier soir et je ne l'ai pas trouvé aussi bon que l'autre, certains passages m'ont même un peu ennuyé. C'était tout de même plaisant de retrouver certains personnages bien connus comme le géant de pierre (avec ô surprise le petit bébé :mrgreen: ), le dragon, etc, + certains nouveaux décors et environnements mais je n'ai pas retrouvé la magie de l'autre (de plus je ne m'attendais pas au changement d'acteur principal, que s'est-il passé pour qu'il ne reprenne pas son rôle ? il était trop vieux au moment du second film ? )
bref, content de l'avoir vu par curiosité mais un peu déçu ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité