Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Les personnages de DC ont été les premiers à être adaptés au cinéma. D'abord Batman en 1966 et Superman en 1978, qui ont d'ailleurs tous les deux eu droit à une saga (ou plusieurs) avant que DC ne tente de faire comme Marvel Studios et ne lance son DCEU.... ils sera donc ici question des films adaptant des personnages de DC, dans ou hors DCEU...

Sous-rubrique :
--> Le DC Extended Universe (DCEU)
Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar Somewhere » dim. déc. 07, 2014 4:42 pm

Image

Focus aujourd'hui sur un monument du film de super-héros avec le célèbre film Superman de Richard Donner sorti le 15 décembre 1978 aux Etats-Unis et le 31 janvier 1979 en France.

Tiré de la franchise des comics du même nom, il constitue le premier opus de la saga cinématographique autour de ce personnage. Il retrace les origines de Superman, incluant sa petite enfance en tant que Kal-El sur Krypton, de sa jeunesse dans la ville rurale de Smallville, puis le moment où il devient Clark Kent, où il adopte le style de vie des gens de Metropolis, sa romance avec Loïs Lane, et enfin son combat contre Lex Luthor. Ce film mit plus de cinq ans à voir le jour, signe de l'ampleur du projet qui est assez énorme. En effet, le premier jet du scénario est écrit dès 1973. Plusieurs réalisateurs seront ensuite pressenti pour réaliser le film, notamment Steven Spielberg et Guy Hamilton, avant que le projet ne tombe finalement en 1976 aux mains de Richard Donner, réalisateur américain de 46 ans, tout juste révélé par son film La Malédiction.

Image

Entre-temps, plusieurs scénaristes ont également complété et enrichi le scénario, dont le célèbre Mario Puzo, auteur du Parrain. Le script du film devient assez conséquent pour que deux films à la fois puissent être réalisés, et Richard Donner s'attèle alors à la réalisation de Superman I et II. Mais des tensions interviennent entre le réalisateur et la production au cours du tournage et Donner quitte le tournage quelque mois avant sa fin. L'intégralité du premier film a été tourné, mais le second n'est fini qu'au trois quart. La Warner décide néanmoins de sortir le premier film en 1978 et celui-ci se révèlera être un grand succès critique et financier, faisant notamment de Christopher Reeves une star.

Image

Un casting où l'on retrouve également un monstre du cinéma en la personne de Marlon Brando dans le rôle de Jor-El :

Image

Un Marlon Brando qui comme à son habitude fit parler de lui sur ce film en demandant à être payé pour plus de 4 millions de dollars pour seulement 10 minutes d'apparation dans le film (il fit ainsi passer à lui tout seul le budget du film de 51 à 55 millions de dollars...). Il refusa également d'apprendre ses répliques et demanda à ce qu'on les lui écrivent devant lui...

Un autre grand nom du cinéma fut également à l'affiche de ce film, Gene Hackman, dans le rôle de Lex Luthor :

Image

Enfin, comment ne pas mentionner John Williams à la musique, devenu le compositeur que tous le monde voulait après sa composition sur Star Wars, et qui signe une fois de plus un thème inoubliable pour ce film :



Le film reçut également un Oscar d'honneur pour ses effets spéciaux.

Pour sa sortie en blu-ray, le film fut regroupé dans un coffret collector avec les quatre autres films de la saga dans sa version longue de plus de 2h25 :

Image

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Somewhere » dim. déc. 07, 2014 4:42 pm

Le premier topic d'une série rétrospective à venir sur l'ensemble des films Superman. Aujourd'hui, le premier et sans aucun doute le meilleur de la saga (je ne compte les films que jusqu'à Superman Returns), dont je viens de voir la version longue aujourd'hui. Mais ayant vu la version ciné il y a longtemps, je ne sais pas trop quelles sont les scènes supplémentaires. En tout cas, je vais me commander ce coffret pour Noël.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 5:27 pm

Ah merci de faire un topic sur ce film, c'est mon film de Superman préféré, mieux, c'est même peut-être encore aujourd'hui l'un de mes deux trois films de super héros préférés voire mon préféré ( tous films confondus y compris évidemment tous les récents autour de Batman, Xmen spiderman, iron man et autres )

C'est même carrément l'un des films cultes de ma jeunesse. Revu en boucle maintes et maintes fois ( à une époque je le visionnais sans cesse :mrgreen: ) Perso Man of steel ne m'a pas procuré le même effet , bien que j'espérais , et bien qu'il ait d'autres qualité.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Somewhere » dim. déc. 07, 2014 5:34 pm

Je l'aime beaucoup aussi ce film, malgré le côté kitsch qu'il a pris avec les années et un côté un peu burlesque avec la façon de traiter le personnage de Lex Luthor, mais la magie prends vraiment, il est très attachant ce film. Et vraiment monumental, toute la séquence à la fin avec le tremblement de terre c'est vraiment du bon, même aujourd'hui je trouve que ce passage est toujours bien fait.

Y a un truc sur lequel je tique par contre, c'est le passage où il tourne autour de la Terre pour lui faire remonter le temps, j'ai trouvé ça complètement WTF et absolument pas logique. :penseur:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 07, 2014 5:58 pm

C'est clair, d'ailleurs même quand j'étais petit je tiquais sur ce passage :lol: je le trouve impressionnant, mais immédiatement je me suis dis : là ils prenennt le spectateur pour un con :lol:
Mais j'aime aussi ce film. C'est vrai que Luthor a un côté comique ; en même temps c'est sympa de voir le jeu de Gene Hackman ( c'est pas ce que je préfère dans le film mais c'est cool en soi ) Perso j'adore toute la partie sur Krypton, le voyage, la jeunesse ( avec les parents ) , ça donne d'ailleurs de belles scènes émouvantes
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 1:13 pm

J'adorais aussi ce film malgré des incohérences et des passages qui me font encore de la peine (je l'ai trouvé neuf en promo à 7 E la semaine dernière)(la mort trop rapide de son père adoptif Jonathan (Glenn FORD que je découvris dans ce film avant de mieux le connaître avec ses westerns (LE DESERTEUR DE FORT ALAMO 1952, L'HOMME DE NULLE PART 1956 entre autres))...
Gene HACKMAN me fait trop rire en LUTHOR (et quand il engueule Otis !! :lol: ).

Une pensée pour Christopher REEVE... SUPERMAN pour toujours pour moi (et qu'on me parle pas de MAN OF STEEL j'AI PAS DU TOUT ACCROCHE !!).
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Somewhere » dim. avr. 19, 2015 1:31 pm

ZORRO a écrit :Une pensée pour Christopher REEVE... SUPERMAN pour toujours pour moi (et qu'on me parle pas de MAN OF STEEL j'AI PAS DU TOUT ACCROCHE !!).


J'adore les deux versions moi, ça me fait penser que j'ai toujours pas maté mon blu-ray de celui-là, content de voir que quelqu'un d'autre l'aime aussi, y en a trop qui le trouve kitsch et vieux ici. :mdr:

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7265
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Re-Van » dim. avr. 19, 2015 1:37 pm

Euuh c'est moi ou dans le coffret Blu Ray ils ont oublié Superman 4 ?

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Somewhere » dim. avr. 19, 2015 1:41 pm

Si il y est, j'ai vérifié, les 5 films, en tout tu as :

- le premier film ;
- le premier film en version longue ;
- Superman II ;
- Superman II director's cut ;
- Superman III ;
- Superman IV ;
- Superman Returns ;
- 1 bluray bonus.

8 blu-ray donc.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 1:50 pm

j'adore aussi le premier superman. perso c'est celui qui a le plus influencé ma vision de superman ( costume, look, personnalité, ambiance ) avec aussi certains comics.
Mais le film de 2004 que tout le monde critique, je ne l'ai pas trouvé mauvais. Je l'ai préféré pour ma part à Man of steel. Man of steel ce que j'ai surtout beaucoup aimé ce sont les scènes initiales sur Krypton .. Mais j'aime beaucoup aussi celles du film de Donner même si elles sont moins creusées, et moins basées sur l'action
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 1:55 pm

C'est peut-être aussi comme Marlon a bouffé dans le budget...
Ce qui me gêne encore moi c'est le début avec Zod et les deux autres emprisonnés et peu après bam Krypton va être détruite... Un peu rapide...
Je vais passer pour une andouille sentimentale mais j'ai toujours la gorge nouée à la mort de Jonathan (Glenn Ford)
peut-être aussi parce qu'il meurt comme mon grand-oncle jadis d'un arrêt cardiaque rapide et quasi sans souffrance (en 2004)
.
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 1:57 pm

pareil je trouve toujours cette scène très émouvante :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 2:05 pm

Et Clark au cimetière: "J'avais toute cette puissance... Et j'ai pas pu le sauver..."
(C'est la seconde fois d'ailleurs que Glenn FORD meurt dans un film ainsi et que je manque de pleurer: en 1972 il tourne le film LES JEUNES ANNEES situé en 1929 au début de la Grande Dépression dans un petit village agricole, son dernier fils est témoin d'un meurtre et doit témoigner mais les potes du voyou le menacent, il témoigne, le gars est en taule et ses potes veulent se venger... Glenn Ford se bat pour le protéger et s'écroule alors que le shérif boucle les gars... Avant de mourir il rappelle à son fils que Dieu a dit "Tu ne tueras point"... Le gosse, après les funérailles, se planque avec sa carabine près de la cellule du tueur mais réentend son père en off et renonce en larmes "pardon papa...")...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 2:14 pm

Intéressant. En tout cas une des raisons qui font que j'aime tellement cet ancien film c'est justement pour toute cette partie de la jeunesse de Kal el sur Terre , son rapport avec ses parents ( et évidemment aussi l'intro sur Krypton mais comme tu l'as dis, un peu expédiée )
je crois que mon film idéal ça aurait été un mixte entre le début de Man of steel, avec une partie kryptonnienne dans les tons du film de Donner mais plus longue, avec plus de tension et d'action, puis grosso modo la partie sur terre comme le film de Donner et toute la suite aussi, avec le même costume qu'à l'époque car je l'aime bien :mrgreen: mais disons avec de temps en temps des effets spéciaux modernisés quand même, encore que j'arrive sans problème à revoir l'ancien film.
Les suivants par contre contiennent plus de bémols surtout le troisième.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 2:20 pm

Je vais me faire flinguer mais j'ai découvert SUPERMAN avec le troisième film que j'adore !!
D'ailleurs je suis plié de rire à chaque fois avec August (Richard PRYOR) quand il est bourré avec l'ordi (et le doubleur d'Eddy MURPHY) sécurisé: "LES DEUX CLES... DOIVENT ÊTRE INTRODUITES... ENSEMBLE ?! :shock: ATTENDS NE CROIS PAS QU'TU AS GAGNE !! J'VAIS APPLIQUER L'PLAN H !!"
D'ailleurs l'été dernier quand il est repassé sur NT1 j'ai regardé avec ma grand-mère (qui avait jamais regardée de Superman!) et elle a adorée...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 2:24 pm

je peux comprendre mais pour moi qui ai découvert les films dans l'ordre, je peux te dire qu'arrivé au 3 ça fait bizarre quand même :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 2:28 pm

M6 repassait le troisième un soir en semaine alors que je commençais à découvrir Superman et j'ai accroché de suite, le premier je l'ai eu plus tard grâce à ma tante qui me l'enregistra alors sur Canal J vers 1992.
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 2:30 pm

Moi à l'époque sinon j'avais beaucoup aimé le 2 aussi. Voir superman en difficulté face à 3 ennemis de sa force c'était plaisant vu que dans le 1 il est seul, même si Lec Luthor lui donne bien du fil à retordre.
Mais le superman 2 revu aujourd'hui j'avoue qu'il a pris du plomb dans l'aile quand même ( Man of steel s'inspire d'ailleurs presque plus de lui je trouve )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Le mont étoilé
Le mont étoilé
Avatar du membre
Messages : 5786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar ZORRO » dim. avr. 19, 2015 2:48 pm

Je crois que le dessin animé des années 90 a aussi un peu repris dedans quand SUPERMAN est face à deux anciens criminels Kryptoniens (Jackster et Mala je crois)...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 2:51 pm

ah le DA je l'ai pas vu
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7265
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Re-Van » dim. avr. 19, 2015 3:12 pm

Le DA Superman et la Ligue des Justiciers sont excellents !

Et sinon, qui a vu le 4 ? :rire:
Moi je suis passé du 3 au 5, j'ai jamais eu la motivation de le regarder, pourtant il est dans mon coffret :xxd:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 19, 2015 3:20 pm

j'i jamais eu le courage de le voir, vu tout ce qu'on en dit !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Regnak
Formenos
Formenos
Avatar du membre
Messages : 11921
Enregistré le : mer. févr. 09, 2005 4:07 pm
Localisation : dans le temple des gémeaux en train de jouer au poker avec mon frère

Re: Superman, le film (1978)

Messagepar Regnak » dim. avr. 19, 2015 6:15 pm

Le 4, je l'ai vu quand j'étais gamin et même à cette époque la, je l'avais trouvé immonde.
Holland March: Munich.
Jackson Healy: What?
Holland March: Guy without his balls. A Munich.
Jackson Healy: Munich, is a city in Germany, Munich. München.
Holland March: You sure?
Jackson Healy: My dad was stationed there.
Holland March: Right. Hitler only had one ball.

"Avec Mel Gibson, je jouis et je suis dégouté en même temps." Yannick Dahan

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » dim. juin 26, 2016 2:27 pm

sinon j'écoute aussi la critique de Durendall à propos de superman 1 et je suis radicalement pas d'accord avec ce qu'il dit au début (à propos de l'introduction du film trop longue pour arriver à Métropolis)

perso c'est ce que j'aime, cette longue introduction (si on compte les scènes sur Krypton, les scènes quand il arrive sur terre avant d'être costumé - avec ses parents adoptifs- je n'aimerais pas que le film soit plus rapide, pas du tout d'accord avec l'ami durendall là ...

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar Somewhere » dim. juin 26, 2016 2:34 pm

Oui, c'est un film vraiment très bien écrit ce premier Superman, l'intro sur Krypton, puis l'adolescence de Clark Kent sur la Terre, ces deux parties constituent une énorme intro de plus de 50 minutes pour finalement introduire enfin Superman à Metropolis. Ensuite vient tout un arc consacré à la relation entre Lois Lane et Superman, puis le final consacré à Lex Luthor.

C'est un film qui prends son temps pour développer ses personnages et qui le fait très bien, le scénario est très fluide et on se laisse facilement bercer du début à la fin, beaucoup de films de nos jours n'arrivent plus à faire ça car ils se concentrent beaucoup trop sur les scènes d'actions.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » dim. juin 26, 2016 2:43 pm

moi c'est ce que j'aime, apparemment durendall non :mrgreen: Parmi ce qu'il critique dans le reste du film j'en prend et j'en laisse aussi. L'humour de Luthor ça m'a pas dérangé ; bon le côté cucul de la relation entre Loïs et superman je veux bien, c'est vrai que ça passe plus difficilement aujourd'hui mais on a tellement de romances cucul de nos jours dans les blockbusters que je crie pas au scandale certaines à mon sens sont bien pires. Pour ce qui est de superman 2 (qu'il déteste) je suis aussi beaucoup moins critique que lui après c'est vrai qu'ils auraient pu se passer de pas mal de scènes comiques. du coup ça me donne encore plus envie de découvrir l'autre version (rien que pour la réintroduction de Marlon brando en hologramme et les dialogues allongés, ainsi que pour le côté plus sombre) c'est vraiment dommage qu'ils aient viré donner.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar Somewhere » dim. juin 26, 2016 6:38 pm

Je viens de voir la vidéo de Durendal, c'est vrai qu'il est un peu dur sur le début du premier film, surtout quand je vois les arguments qu'il sort, comme quoi une intro longue ne correspond pas aux codes actuels et que la moitié du public se serait emmerdée. Ben oui, mais les codes actuels ne sont pas bons et le public est très souvent composé de cons, donc c'est stupide de rabaisser un film uniquement pour qu'il arrive au niveau du public lambda...

Je le trouve dur aussi sur le second film où il dit que Zod et ses acolytes sont un peu des clowns clichés qui veulent dominer le monde. Bon pour le reste je suis d'accord, le côté un peu niais de certaines scènes, mais bon, c'est d'époque ça aussi.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337560
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » dim. juin 26, 2016 6:52 pm

oui voila !! Non mais durendal déteste les films qui prennent du temps à se mettre en place, c'est d'ailleurs une des choses qu'il a détesté dans le premier hobbit (les scènes dans la maison de Bilbo lui ont paru bien trop longues et chiantes :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 64212
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar Somewhere » dim. juin 26, 2016 6:58 pm

Ah oui c'est vrai qu'on peut un peu comparer, moi j'avais bien aimé, ça permettait de revenir tout doucement dans l'univers de la Terre du Milieu et de la Comté, de raviver la flamme nostalgique du Seigneur des Anneaux.

Bombur
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 43310
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Superman, le film (1978, de Richard Donner)

Messagepar Bombur » dim. juin 26, 2016 6:58 pm

Oui bah il est con, c'est pas nouveau :mrgreen: ...


Retourner vers « Les films DC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité