• Sortie de Aquaman

Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

En 2008 Marvel Studios sort ses deux premiers films qui devront lancer ce que l'on connaît aujourd'hui comme le MCU. Admiratif de l'idée, DC s'est mis à faire pareil et à également lancé son univers partagé centré sur ses propres personnages. Il sera donc question ici des films du DCEU.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 327075
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar phoenlx » ven. janv. 10, 2020 6:03 pm

ça m'a l'air bien barré oui :lol: bon il faudra voir le film en globalité parceque là ça fait quand même très comédie américaine lamba (du style de celles qu'en général j'ai tendance à fuir :lol: ) mais je m'attendais un peu à ce style de film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
La chute de Sauron
La chute de Sauron
Avatar du membre
Messages : 19040
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar itikar » ven. janv. 10, 2020 7:31 pm

Etant donné le thême - Harley Quinn - c'est plutôt bon signe :oui:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » ven. janv. 10, 2020 7:34 pm

Image
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Maison des Gémeaux
Maison des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42608
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Bombur » ven. janv. 10, 2020 8:03 pm

:PTDR:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 10, 2020 8:18 pm

Pour l'instant je vois pas de quoi les producteurs peuvent avoir peur :mdr:.

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » jeu. janv. 16, 2020 12:23 pm

TOUJOURS PLUS D'IMAGES INÉDITES DANS LES SPOTS TV DE BIRDS OF PREY

Image

Après le dernier trailer mis en ligne il y a quelques jours, Warner Bros. entame désormais la dernière ligne droite de la campagne de promotion de Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of one Harley Quinn), prochain essai du studio dans les Worlds of DC façon Rated-R.

Sous la caméra de Cathy Yan et avec le leadership de Margot Robbie (Harley Quinn), c'est désormais au tour des TV spots de faire la part belle au film Birds of Prey, dont le dernier en date qui mêle resucée des bande-annonces et images inédites. On en apprend notamment plus sur les motivations de Black Mask (Ewan McGregor) d'en vouloir aux (anti ?) héroïnes du film - en cause, une histoire de gros diamant volé. La vidéo est à retrouver ci-dessous, histoire de contenter les plus curieux désireux d'en découvrir un maximum avant de se ruer dans les salles.

Birds of Prey sera au cinéma le 5 février 2020 sous nos latitudes.


http://www.comicsblog.fr/37251-Toujours_plus_dimages_ineedites_dans_les_spots_TV_de_Birds_of_Prey
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » jeu. janv. 16, 2020 12:33 pm

J'ai déjà pas vu SUICIDE SQUAD (Vous avez vu ce que vous avez fait du Joker ??!! :evil: )...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » jeu. janv. 16, 2020 5:43 pm

T'as tenté Joker avec Joaquin Phoenix par contre ? :mrgreen-noel:

ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » jeu. janv. 16, 2020 5:45 pm

PAS ENCORE PU HELAS MAIS IL ME TENTE VRAIMENT !
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » dim. janv. 19, 2020 5:19 pm

BIRDS OF PREY : TOUJOURS PLUS DE COUPS DE LATTES DANS LE NOUVEAU SPOT TÉLÉ'



A quelques semaines de la sortie de Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn), Warner Bros. dégaine les derniers restes de l'arsenal promotionnel pour gonfler l'aura public de cette nouvelle aventure à Gotham City. Peu à peu, la campagne de communication aura fait un peu plus de place aux équipières d'Harley, comme aux deux loustics ricanants qui leur serviront de super-vilains, histoire que tout le monde sache enfin qui est qui.

Le studio met en ligne un nouveau spot télévisé dans cette veine, avec un sentiment de film chorale plus important. La plupart des images en présence avaient déjà pu être aperçues dans la dernière bande-annonce en date (quoi que, on sera heureux de savoir qu'Harley n'a pas renoncé à son goût pour la pôle dance depuis Suicide Squad - après tout, le sport, c'est important).

Birds of Prey est attendu pour le 5 février prochain.


http://www.comicsblog.fr/37295-Birds_of_Prey__toujours_plus_de_coups_de_lattes_dans_le_nouveau_spot_teelee
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » mar. janv. 21, 2020 5:43 pm

WARNER ORGANISE UNE PROJECTION SPÉCIALE DE BIRDS OF PREY À CANNES



Curieuse idée des équipes de Warner Bros France. En lieu et place d'une série d'avant-premières à travers la France, voire même de l'habituelle séance de chauffe au Grand Rex, le distributeur ne proposera (apparemment) qu'une seule projection avant la sortie officielle de Birds of Prey sur notre territoire. Directives de la maison mère ou simple envie de créer l'événement ? Pour l'heure, l'entreprise annonce les conditions de participation à cette avant-première, prévue pour le jeudi 30 janvier prochain.

Warner Bros France fait les choses en grand, en annonçant un "Festival de Quinn" au Palais des Festivals, à Cannes, sur tirage au sort. Différentes animations et tout un tas de goodies seront proposés aux vainqueurs sur place, Boulevard de la Croisette. Pour vous inscrire, un formulaire avec deux questions (fastoches) vous attend sur le site du Festival de Quinn. Pensez tout de même à bloquer une journée et à réserver le train (dans l'absolu, le distributeur n'annonce pas si le coût du voyage fera partie du lot des gagnants - dans le cas contraire, l'opération risque de se limiter à quelques fortunés et aux spectateurs des environs de la Côte d'Azur).

L'opération promo' a forcément quelque chose de surprenant pour un film de cette taille. Il est possible que Warner cherche à capitaliser sur le succès de Joker en festivals pour mettre un peu de brillant sur la sortie de Birds of Prey avec cet apparat cannois, ou que l'idée soit de limiter autant que possible les conversations autour du film, par peur de retours défavorables. Plus loin de nous, pendant la production, on avait cru comprendre que le studio n'était pas nécessairement à l'aise avec la tonalité générale du projet (contre de bons retours publics pendant les projections tests, étonnamment), ce qui pourrait peut-être expliquer les conditions d'avant-première proposées par la division France.

Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) est attendu pour le 5 février prochain.


http://www.comicsblog.fr/37318-Warner_organise_une_projection_speeciale_de_Birds_of_Prey_e_Cannes
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 21, 2020 5:55 pm

:facepalm: C'est quoi cette connerie, et pourquoi pas le faire concourir au festival de Cannes aussi :lol:. Ça sortirait plus tard qu'ils auraient été capable de tenter le coup.

ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » ven. janv. 24, 2020 6:37 pm

Tant qu'on y est autant essayer ça changerait des films improbables !! :metal: :lol:
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » jeu. janv. 30, 2020 5:19 pm

BIRDS OF PREY : LA SCÈNE POST-GÉNÉRIQUE CONFIRMÉE

Image

Démocratisée pour les films de super-héros depuis le premier Iron Man en 2008, et désormais trouvable pour à peu près n'importe quel film de licence à gros budget, la scène post-générique fait partie des éléments dont il est souvent question à quelques jours de la venue d'un nouveau film.

Le cas Birds of Prey n'échappe pas à la règle, puisque les premières projections du film ont eu lieu (avec des retours critiques dans l'ensemble assez positifs), l'occasion également de confirmer : oui, il y a bien une scène post-générique pour Birds of Prey. La rédaction de Comicbook.com, qui l'affirme, se garde toutefois d'en révéler le contenu (on les connaît : ça fera l'objet d'un article d'ici quelques jours).

Au départ de la construction de leur univers partagé, Warner Bros. et DC Comics, par la voix de Zack Snyder, se targuait de ne pas avoir de scène post-générique pour ses films (avec Man of Steel notamment). Depuis, les choses auront largement changé, sans forcément de règle comme pour Marvel Studios - puisque si Shazam! ou Aquaman avaient une scène post-générique, ou Aquaman, Wonder Woman ou Joker n'en avaient pas. On vous rappellera donc de bien rester en salles pour Birds of Prey pour ne pas louper le teaser de toute fin.

Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of one Harley Quinn) arrivera au cinéma le 5 février prochain.


http://www.comicsblog.fr/37425-Birds_of_Prey__la_scene_postgeeneerique_confirmeee
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Somewhere
Batailles sans fin
Batailles sans fin
Avatar du membre
Messages : 62026
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Somewhere » sam. févr. 01, 2020 6:47 pm

J'aime bien le côté vintage :

Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 01, 2020 7:04 pm

Oui ça on peut toujours plutôt apprécier ce petit côté là avec cette affiche.

ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » dim. févr. 02, 2020 9:11 am

Ah oui je trouve que cette affiche rend bien moi aussi...
Bel hommage aux styles de jadis !!
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 05, 2020 5:48 pm

Une première critique, celle de Écran Large, en attendant les autres :mrgreen:


ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » mer. févr. 05, 2020 6:39 pm

A regarder plus tard pour moi donc...
Je me demande ce que ça donnera ce film, je pense pas avoir l'occasion d'aller le voir au ciné...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » jeu. févr. 06, 2020 2:09 pm

mais c'est moi ou tout le monde l'a kiffé ce film ?? C'est dingue !
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Chernabog
divinité en sommeil
divinité en sommeil
Avatar du membre
Messages : 8115
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Chernabog » jeu. févr. 06, 2020 2:14 pm

Et bien faut croire :


Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » jeu. févr. 06, 2020 2:41 pm

Le succès inattendu :mdr:.

Somewhere
Batailles sans fin
Batailles sans fin
Avatar du membre
Messages : 62026
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Somewhere » jeu. févr. 06, 2020 2:42 pm

Náin a écrit :mais c'est moi ou tout le monde l'a kiffé ce film ?? C'est dingue !


Tu parles de qui ?
Parcque moi au contraire je regarde un peu sur Allociné et Imdb, c'est bof bof les notes notes.
"Freeze, t'es givré !"

Mes tops et classements divers sur le forum :


ZORRO
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2786
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar ZORRO » jeu. févr. 06, 2020 6:23 pm

Ca pourrait donc créer un juste milieu dans ce cas mais après chacun a sa propre opinion...
Je regarderai cette vidéo du VLOG si je peux...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Náin
divinité réincarnée
divinité réincarnée
Avatar du membre
Messages : 62095
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Náin » ven. févr. 07, 2020 10:25 am

Birds of Prey : Le box office français… un premier jour à seulement 55 035 entrées !

Image

Et Birds of Prey d’exploser en plein vol… Hier, pour son premier jour d’exploitation en France, Harley Quinn a réuni 55 035 spectateurs (593 copies). La chute par rapport à Suicide Squad (307 062 entrées, -82%) est vertigineuse. C’est le plus mauvais démarrage de l’histoire de l’Univers Cinématographique DC Comics, derrière Shazam (70 998 entrées). Que ce film n’intéresse pas grand monde est une chose, mais qu’il se retrouve au niveau d’un Catwoman (57 217 entrées)… C’est quand même une sacrée surprise. Pour l’honneur et avec l’aide des vacances d’hiver, la super-équipe féminine tentera d’approcher le score final de Shazam (1 075 884 entrées), à défaut de pouvoir atteindre celui de la Task Force-X (2 284 058 entrées). Rendez-vous demain, avec les premiers chiffres américains !

http://lestoilesheroiques.fr/2020/02/birds-of-prey-box-office.html
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 97339
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Scarabéaware » ven. févr. 07, 2020 12:01 pm

Somewhere a écrit :Tu parles de qui ?
Parcque moi au contraire je regarde un peu sur Allociné et Imdb, c'est bof bof les notes notes.


Sur IMDB c'est vrai qu'on est en dessous de 7 mais c'est pas trop mal quand même. Sinon allociné t'as surtout regardé quelle moyenne ?

Après je crois que ce qui doit être surtout apprécié c'est le caractère féministe du film, le reste se fait valoriser ensuite. Mais bon à voir s'il attire un peu plus dans les prochains jours malgré ce petit démarrage :mdr:.

Somewhere
Batailles sans fin
Batailles sans fin
Avatar du membre
Messages : 62026
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Somewhere » ven. févr. 07, 2020 12:07 pm

Scarabéaware a écrit :Sur IMDB c'est vrai qu'on est en dessous de 7 mais c'est pas trop mal quand même. Sinon allociné t'as surtout regardé quelle moyenne ?


Sur Allociné c'est 2.5 Presse et 3.2 Spectateurs les moyennes, donc aucune des deux n'est vraiment emballante.

Et 6.7/10 sur Imdb c'est très mauvais pour un film qui vient de sortir, parcque ça commence toujours très fort sur ce site.
"Freeze, t'es givré !"

Mes tops et classements divers sur le forum :


SauronGorthaur
Les silmarili
Les silmarili
Avatar du membre
Messages : 68742
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar SauronGorthaur » ven. févr. 07, 2020 1:46 pm

(En temps partiel en ce lieu)

Wytélia
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 1175
Enregistré le : lun. mai 26, 2014 11:57 pm
Contact :

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Wytélia » sam. févr. 08, 2020 2:20 pm

Waou, je m'attendais tellement à ce que ce soit aussi mauvais que Suicide Squad mais qu'en plus ils rajoutaient du féminisme dérangeant (sur ce plan-là ça l'est un peu forcément) avec certains personnages que j'aime beaucoup et qui n'ont jamais vraiment rien demandé et revendiqué qu'on utiliserait sans vergogne pour cracher sur tout ce qui a une bite en général.

Et puis soyons francs, le casting fait pas rêver, avec la poupée blonde issue du film-naufrage de DC au cinéma, une ado asiat pas très regardable, Black Canary qui est "blonde platine" et blanche comme un cachet dans les comics et les animés qui devient... black tout court ^^ l'européenne ritale qui a du mal avec les gens en général et la vieille latina lesbienne. Mais ça marche ! Pas parce que les quota diversité ethnique est respectée, mais parce que l'histoire se débrouille pour que ça mène à leur rencontre. Peu importe si dans les autres univers Cassandra devient une putain de Batgirl, que normalement elle est élevée comme apprenti assassin dans les comics, j'aime beaucoup celle du film parce qu'elle est touchante et apporte le réalisme que s'efforçait de faire DC comics quand Man of Steel et BVS sont sortis, car même si on peut gruger la réalité en mettant une jeune ado asiat super mignonne et inébranlable, l'équipe du film a CHOISI à la place cette jeune fille et l'assume jusqu'au bout. Ça a été la surprise en salle quand elle s'est présentée parce que je ne m'étais pas renseigné sur qui elle interprétait. Pareil pour Montoya qui dans les comics a toujours été latina et lesbienne mais la série d'animation de 1992 lui donnait une aura et une classe incroyable.

Avant Once upon a time in Hollywood je me fichait pas mal du nom de Margot Robbie, maintenant je l'adore, aussi je suis peut être un peu biaisé quand je dis que son interprétation de l'arlequine deadpoolesque (oui faut pas se voiler la face) est géniale, mais faut pas oublier non plus qu'on est dans un univers de comics, et que c'est elle qui raconte l'histoire, donc elle peut de temps en temps un peu tricher ou faire des regards caméra, comme si c'était elle la réalisatrice.

Je connais à peu prés tout les personnages du film dans leur réalité comics, animé ou jeu vidéo, ça aurait pu me biaiser dans cette nouvelle version mais en fait non, je dis ça parce que mon perso de DC préféré est... Huntress. Et je la trouve attachante parce que le film n'oublie pas de présenter son histoire mais prend aussi un malin plaisir à tourner son assurance Batmanesque ("Je suis..." avec le même sérieux qui se veut inébranlable) en ridicule, parce que c'est une foudre de guerre mais une quiche total en relationnel. Pareil pour les autres, tout passe parce que tout est expliqué dans le film, par le prisme pas du tout cynique d'Harleen, pour que tu comprennes leur combat et leur but. Donc leur physique, au final on s'en branle ! (un peu :rire: )

Allez, passons à l'inévitable remarque sur un film mettant en scène une bande de nanas : la défiance face à la société patriarcale. Dans l'univers du film, américain, dans une ville pourrie par les mafias, la misère, la violence et les criminels psychopathes, this is a men's world ! 99% des hommes du film sont vu de manière négative, qu'ils soient des hommes de main, des lâches, des traîtres, des givrés qui aiment la violence, ou des enfoirés d'opportunistes, même les policiers de Gotham ne sont pas à l'abri avec le chef de la police que je ne connais pas qui s'est attribué les mérites de SA collègue pour monter en grade. Sans oublier les meilleurs dans le mauvais goût, ceux qui voient des femmes comme des objets qu'on puis disposer comme on veut, qui ne servent qu'à faire joli. Oui cette société est injuste envers les femmes. De là mettre tous les hommes dans le même panier sans apporter de nuances, c'est pas du tout rabaissant. Voilà, j'ai honte d'être un mec au vu de ce film, les femmes maltraitées et méprisées du monde entier sont-elles satisfaites ? J'ai noté 3 exceptions (parce que tu les remarque d'autant mieux dans ce film) qui peuvent être vu comme... neutres. Le cuistot au début du film qui fait son sandwitch à Harleen (et encore, elle le soupçonne de foutre des ingrédients périmés, donc il est quand même malhonnête), l'assassin qui a sauvé Héléna (si ça n'avait pas été UNE gamine, vous croyez qu'il aurait cherché à la sauver ?) et "adopté" dans sa famille d'assassins, elle en devient donc apte à se défendre, mais un assassin quand même, et le mec dans la boîte de nuit de Black Mask qui se retrouve obligé de couper la robe de sa copine pour éviter qu'elle ne se fasse descendre sur le champ. Je sais pas, t'es devant le nouveau plus gros mafieux de Gotham avec comme bras droit un taré qui aime découper ses victime avec son couteau, tu fais quoi ? Tu te jettes sur lui pour protéger ta nana ? Mais ça c'est si tu es un type qui a appris pendant des années à maîtriser sa peur et son corps pour se défendre et défendre les autres au mieux quoiqu'il arrive, parce que dans le cas contraire crois moi que t'auras à peine le temps de lui décocher une droite que ta tête roule par terre séparée de ton corps. Et avec mon sous-entendu, il faut évidemment parler de la personne qui aurait contrebalancé cette impression de récit anti-mâles : où est Batman ?

Après tout il était dans Suicide Squad, donc quand Ace Chemicals explose, que le commissariat se fait attaquer par Terminagirl ou que toutes les petites frappes de Gotham se réunissent à Amusement miles pour trucider une ado et une bande de gentes dames, qu'est-ce qui l'empêche d'intervenir ? Eh bien je sais pas. Problème de droits ? Problèmes du au fait que les fans ont tellement cassé les couilles à Ben Affleck qu'il a laissé tombé ? Que son remplaçant Pattinson n'était pas encore prêt à mettre la cape pour faire une apparition dans ce film ? Vraie volonté d'isoler ce groupe de femmes (célibataires, cela va de soi) sans possibilité d'aide extérieure ? Allez savoir.

Quand aux autres femmes, ben comme le monde n'est pas parfait envers un genre précis, on essaie de nous montrer qu'il y en a qui ne sont guère mieux que les hommes en mettant une mercenaire qui poursuit Harleen et qui se fait exploser par la bâton de dynamite que lui jette Cassandra et l'ex de Montoya qui se range du côté de la loi (et du chef de la police) en la dénonçant pour pas risquer de perdre sa place. N'empêche qu'à la fin du film, je suis un peu paumé sur le message, est-ce les hommes violents, criminels et irrespectueux au quotidien qui sont visés ? Ou bien les mâles américains en général ? Ou bien TOUS les hommes ? Si je me pose cette question, c'est soit parce que je suis légèrement parano, soit parce que le film voulait me faire comprendre ça. Enfin pour ma part je n'ai jamais fait de mal à personne ni insulté, abusé ou harcelé qui que ce soit. Donc si le film est extrêmement bâché ou hué par des hommes, j'aurai peut être des éléments de réponse... en plus du fait que c'est pas forcément le film qu'ils attendaient XD

Pour ma part j'ai pas été déçu, j'ai beaucoup aimé alors que j'avais peur que ce soit une nouvelle cata, je le hisse pas au rang des plus grands films du monde mais c'est divertissant, bien fait et les héroïnes sont cool. Et pour un fan du comics, on y retrouve dans le film la "sainte trinité" Huntress-Black Canary-Oracle/Batgirl.
Image
Huntress ! :heart:

Kryptonian
Death Queen Island
Death Queen Island
Avatar du membre
Messages : 163
Enregistré le : mer. janv. 09, 2019 9:16 am

Re: Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) (2020)

Messagepar Kryptonian » dim. févr. 09, 2020 11:27 am

Nouvelle sortie originale et intéressante avec de la personnalité dans le DCEU.
Très bonne ambiance avec des personnages bien traités et une histoire simple qui fonctionne et raconte exactement ce qu'il faut, comme il faut pour me convaincre. L'humour est approprié sans envahir les personnages et la narration. Je me suis très facilement attaché à cette bande d'héroines, les remises en question et les petites infos qui peuvent résonner dans l'ensemble de l'univers notemment sur la première Black Canary, les références aux Joker...
Le rythme est un peu saccadé par la narration what the fuck de Harley mais ça créé une ambiance entraînante. Le film est assez prévisible malgré tout, je le trouve un peu court et un peu trop rapide mais réussi et particulièrement agréable à suivre. C'est justement coloré, bien écrit, très bien mit en scène sur les combats et honnêtement drôle (les têtes qu'elle tire devant son sandwich me font encore rire). J'aime beaucoup ces spin off qui agrandissent l'univers global tout en étant leur propre film comme Suicide Squad ou Shazam.
Un très bon moment alors que j'appréhendais beaucoup. Petit bémol sur Cassandra Cain mais rien de gênant dans le film en lui-même. Roman Sionis au top, McGregor se donne à fond.
Petit film intimiste et à petite echelle dans le DCEU, plein d'énergie avec une Margot Robbie qui semble être dans son élément, c'est elle qui a façonné ce film d'ailleurs. Comme dans Suicide Squad, je trouve qu'elle joue encore une fois le personnage à la perfction. Les autres persos sont très bien aussi et s'inscrivent très bien dans cette quête d'émancipation. Et ça fait plaisir d'apprécier encore et encore les nouvelles sorties du DCEU, j'avais peur que Birds of Prey soit le premier DCEU que j'aime pas du tout et j'ai kiffé donc double plaisir et je vais vite y retourner.



I shaved my balls for this.

0:25 Avis Général
2:20 Harley Quinn
3:35 Black Mask
4:45 Huntress
5:45 Renée Montoya
6:55 Black Canary
8:05 Cassandra Cain
8:45 Victor Zsasz
9:15 Le Joker
10:15 Batman
11:10 Shazam
11:45 Meta Human Thesis
12:30 Conclusion
13:15 DCEU Spin-off
Le Présent est le Passé du Futur.
AVENGERS ENDGAME / HELLBOY / JOKER / SHAZAM!


Retourner vers « DC Extended Universe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité