La période historique des Trois Royaumes (Chine)

Les Trois Royaumes est un roman historique chinois sur la fin de la dynastie Han et la période des Trois Royaumes, 220-265. Écrit par Luo Guanzhong au XIVe siècle d'après l'œuvre de Chen Shou écrite au IIIe siècle, ce roman fait partie des quatre livres extraordinaires de la littérature chinoise, ce qui le classe parmi les romans les plus longs et les plus anciens de l'histoire chinoise.
Cette rubrique du forum est consacrée au roman en lui-même mais aussi à la période historique en elle-même ainsi qu'aux nombreuses adaptations du livre pour le cinéma (notamment le célèbre film de John Woo), ou encore en série TV, en mangas, BDs, jeux vidéos (dont la fameuse série des Dynasty Warriors).
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322556
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

La période historique des Trois Royaumes (Chine)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 9:28 pm

Image

J'ouvre un topic pour évoquer l'époque historique dite "des trois royaumes" en Chine.

Il s'agit d'une période qui commence en 220 après la chute de la dynastie Han et qui se termine avec la réunification de la Chine par la dynastie des Jin occidentaux en 280.

Etant très fan du film de John Woo (Les trois royaumes) en deux parties, dans le topic duquel nous avons déjà un peu parlé de cette période, et histoire d'avoir un topic bien à part pour parler des faits historiques décrits dans le film (notamment cette fameuse bataille de la falaise rouge) je préfère ouvrir un topic à part plutôt que parler en détails des faits historiques dans la rubrique cinéma. Dans le présent topic il sera donc question de l'Histoire de la Chine ancienne à cette époque, mais j'évoquerai de temps à autre les multiples romans, films, séries, BDs qui couvrent cette période historique ; Difficile de faire l'impasse sur toute cette matière car l'épopée des trois royaumes c'est quelque chose de très important dans le coeur et la culture populaire chinoise.

Il faut savoir que le film de John Woo sorti en 2008 est l'adaptation du célèbre roman chinois Chroniques des Trois Royaumes écrit au 14ème siècle par Luo Guanzhong d'après l'œuvre de Chen Shou écrite au 3ème siècle. Ce roman fait partie de ce qu'on appelle "les quatre livres extraordinaires de la littérature chinoise", les trois autres étant le célèbre roman Au bord de l'eau (de Shi Nai An), Voyage en Occident (qui raconte la légende du roi des singes) et aussi le Rêve dans le pavillon rouge). ; Le film Les trois royaumes ne couvre d'ailleurs qu'une petite partie du roman, en l'occurrence cette bataille de la falaise rouge (red cliff en anglais) et ses préparatifs, bataille qui correspond à quelques chapitres importants du livre mais qui n'en constitue pas l'ensemble, l'histoire des trois royaumes combattants est bien plus vaste et couvre plusieurs décennies.

Il y eut moult autres adaptations de ce grand récit épique, des séries TV comme celle-ci) , des mangas (ou plutôt des manhua, comme il faut dire en Chine, notamment celui-ci), des jeux vidéos (notamment la série des Dynasty Warriors) et même des jeux de carte, bref. Dans ce topic, nous allons revenir aux sources historiques à la base de toutes ces histoires.

Les trois royaumes dont il sera question sont ceux de :
:arrow: Wei (魏) au Nord le long du fleuve Jaune,
:arow: Wu (吳) dans le Sud-Est,
:arrow: et Shu (蜀) dans le bassin du Sichuan.

ci-dessous : les territoires des Trois Royaumes de Chine en 262.Le Shu est représenté en vert, le Wu en jaune et le Wei en rouge.
Image

Pour décrire le contexte historique je vous poste en introduction de ce topic un petit résumé de cette période venant du site histogames.com ) Les cartes et illustrations ajoutées viennent de wikipédia et du net.

___________________________

Les « Trois Royaumes » désignent une période de l'histoire chinoise commençant en 220 après la chute de la dynastie Han et se terminant avec l'établissement de la dynastie Jin en 265. Durant cette période, les trois royaumes de Shu, Wei et Wu s'affrontèrent pour la domination de la Chine.

Cette période nous est connue notamment par le roman historique Chroniques des Trois Royaumes ou Sanguo Zhi écrit au XIVème siècle par Luo Guanzhong, un écrivain chinois, sur les bases de textes anciens. Ces textes couvrent une période qui s'étend de 184 à 280.

Le Sanguo Zhi fait partie des Vingt-Quatre Histoires, une collection de livres qui couvre l'histoire de la Chine de 3000 av. J.-C. à la dynastie des Ming au XVIIème siècle.

La révolte des Turbans Jaunes

Tout commença avec la dynastie Han qui régnait sur la Chine depuis 206 avant notre ère. Ces quatre siècles de domination sont considérés comme un des âges d'or de l'histoire de la Chine. Cependant, dans les dernières décennies de la dynastie, les eunuques et riches familles usurpèrent le pouvoir impérial à tour de rôle. La dynastie fut alors jugée décadente et corrompue notamment par la secte Taiping (Voie de la grande paix) fondée par Zhang Jiao.

Au printemps de l'an 184, la secte poussa le peuple à se révolter. Les partisans devaient arborer sur leur front un foulard jaune ce qui donna le nom de la révolte des Turbans Jaunes. Cette révolte fut réprimée par des seigneurs de guerre très puissants comme Cao Cao, Liu Bei, Yuan Shao, Sun Jian, Guan Yu, Zhang Fei, Liu Biao...

Et le royaume éclata...

L'empereur Xian, régnant depuis 189, n'eut plus aucun contrôle sur les actions des différents seigneurs de guerre qui contrôlaient leurs territoires respectifs. L'Empire éclata alors en plusieurs morceaux, dirigés chacun par un seigneur de guerre qui avaient pris conscience de son pouvoir durant la révolte des Turbans Jaunes.

ci-dessous : Cao Cao dans le film de John Woo : Les Trois Royaumes
Image

Cao Cao contrôla un territoire au centre-nord, tout comme Yuan Shao en Chine septentrionale, Liu Biao au centre, Sun Jian au sud-est ou encore Liu Zhang et Zhang Lu à l'ouest... Au fur et à mesure que les années défilaient, les différents seigneurs s'affrontèrent ou s'unifièrent pour agrandir leurs territoires jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que trois en 208.

Bataille de la Falaise Rouge

C'est à cette année qu'eut lieu la célèbre bataille de Chi Bi, plus communément appelée la bataille de la Falaise Rouge, celle qui est relatée dans le film de John Woo, Les 3 Royaumes ou Red Cliff sorti en 2009.

Voici une carte du déroulement de la bataille de la Falaise Rouge et de la retraite de Cao Cao.
Image

Pour comprendre cette bataille il faut expliquer que Cao Cao unifia le nord de la Chine en 207 et fut élevé au rang de premier ministre de l'empereur Xian. L'année suivante, afin de réunir la Chine Han, il lance une campagne vers le Sud. Pour contrôler le Sud, il doit prendre le fleuve Yangtze. Cependant, ce fleuve était contrôlé par deux seigneurs de guerre, Liu Biao et Sun Quan.

ci-dessous : Sun Quan en costume d'empereur, peinture de Yan Liben (600-673) .
Image


Un troisième seigneur, Liu Bei, avait pris refuge chez Liu Biao après qu'une tentative d'assassinat à l'encontre de Cao Cao eut échoué, dix ans auparavant.

ci-dessous : une illustration du seigneur de guerre Liu Bei issue du jeu Dynasty Warriors 8-)
Image

Liu Bei fut forcé de fuir vers le Sud après que Liu Biao perdit la vie à cause d'une maladie. Il emmena avec lui une centaine de millier de réfugiés car Cao Cao avait pris le territoire de Liu Biao avec notamment ces nombreux navires de guerres et la base navale de Jiangling. Cao Cao fit poursuivre les réfugiés avec sa cavalerie qui les massacra lors de la bataille de Changban, en octobre 208. Liu Bei réussi à prendre la fuite emmenant avec lui son principal conseiller et stratège Zhuge Liang (ci-dessous : une illustation de ce personnage).

Image

Liu Bei, bien décidé à se venger envoya son fidèle stratège vers Sun Quan, pour lui demander une alliance contre les royaumes du Nord. Malgré les menaces de plus en plus présentes de Cao Cao qui se ventait de posséder 800 000 hommes, Sun Quan accepta.

C'est alors qu'eut lieu la bataille de la Falaise Rouge qui opposa, sur les bords du fleuve Yangtze, l'armée de 220 à 250 000 hommes de Cao Cao à celle nettement inférieur de Liu Bei et Sun Quan (20 à 50 000 hommes).

ci-dessous : le site de cette bataille situé au sud de Wulin
Image

La victoire fut pour les alliés grâce à leur talent de stratège et aux erreurs stratégiques de Cao Cao qui fit combattre ses soldats sur des bateaux alors qu'ils n'y étaient pas habitués (mal de mer et manque d'expérience sur l'eau) contrairement à ceux de Liu Bei.


Les Trois Royaumes en guerre

Ainsi la conquête du sud prit fin. Au nord, le royaume de Wei fut dirigé par Cao Cao. Au sud-est, le royaume de Wu, était sous la direction de Sun Quan. Et, c'est en 220, au sud-ouest, que le dernier royaume fut formé, le royaume de Shu de Liu Bei et de son stratège Zhuge Liang. Les trois royaumes furent gouvernés dans un premier temps par des personnages très charismatiques.

L'alliance du Shu et du Wu était précaire et une fois Cao Cao vaincu en 208, Sun Quan et Liu Bei se firent la guerre pour le contrôle de la province de Jing (anciennement occupée par les Wei). Sun Quan tentera même plusieurs fois de faire assassiner son ancien allié.

ci-dessous : Combat entre troupes de Shu et de Wei dans la vallée de la rivière Wei, illustration du Roman des Trois Royaumes de la période de la dynastie Qing.
Image

En 234, Zhuge Liang décéda, laissant le royaume du Shu affaiblit sans stratège talentueux à sa tête. Le royaume du Wu ne trouva aucun successeur convenable à Sun Quan (mort en 252). Cao Cao (mort en 220), et ses descendants furent renversés par les Sima. Ces derniers finiront par prendre la capitale du Shu, en 265, marquant la fin de la période des « Trois Royaumes » et l'avènement de la dynastie Jin avec pour empereur Sima Yan. Le royaume du Wu finit quant à lui par être conquis en 280 par les Jin.

Voilà, bon tout ceci était pour introduire le topic car il y a beaucoup à dire sur toute cette période.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322556
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les trois royaumes (Chine)

Messagepar phoenlx » mer. mars 13, 2019 3:22 pm

Quelques personnages liés à l'Histoire des trois royaumes
(personnages ayant donc historiquement réellement existé, et qu'on retrouve souvent, de manière plus ou moins romancés, dans les adaptations cinématographiques et autres autour de cette période)

Royaume de Wei

Les empereurs du royaume de Wei (avec leurs dates)
Image

Je détaille un peu ces personnages (et d'autres personnages importants liés au royaume de Wei, qu'on retrouve souvent dans le roman des trois royaumes)

Cao Cao (155 - 15 mars 220)
Image
Fondateur du royaume du Wei, père de Cao Pi, de Cao Jie, de Cao Zhi, de Cao Ang

Xiahou Dun (163 – 13 juin 220)
Image
Général et cousin de Cao Cao et de Xiahou Yuan. Il était surnommé "Xiahou Le Borgne".

Jia Xu
Stratège d'abord au service de Dong Zhuo, puis de Li Jue, puis de Zhang Xiu et Cao Cao. Hautement respecté, il fut reconnu pour sa franchise et pour ses excellents conseils militaires.

Xiahou Yuan (164 - Juillet 219)
Image
Cousin de Xiahou Dun et Cao Cao, qu'il rejoint en 190. Il s'occupait de la formation des armées du Wei et il était notamment réputé pour ses frappes rapides comme l'éclair et sa maîtrise de l'arc. Durant les batailles, il dirigeait la plupart du temps une aile de l'armée du Wei. Il captura Chen Shi (général du royaume des Shu). Il affronta l'archer vétéran du Shu, Huang Zhong, lors de la bataille du mont Ding Jun,et fut tué par ce dernier.

Dian Wei (160- Printemps 197)
Image
Dian Wei était un guerrier chinois, de même que le garde du corps personnel du seigneur de guerre Cao Cao lors de la fin de la dynastie Han en Chine antique. Il devint célèbre pour son extraordinaire force physique, et ses deux hallebardes, pesant chacune quatre-vingts jin (environ 18 kg1). Comme la plupart des personnalités de son époque, Dian Wei apparaît dans le Roman des Trois Royaumes de Luo Guanzhong.


Royaume de Shu

Liste des empereurs de Shu :

Image

Détaillons ces personnages (et d'autres liés au royaume de Shu)

Liu Bei
Image
Liu Bei était un guerrier émérite qui fonda avec l'aide du stratège Zhuge Liang le royaume de Shu dont il se proclama empereur en 221, établissant l'éphémère dynastie des Shu-Han. Il était le mari de Sun Shangxiang ainsi que le père de Liu Shan. Il est également le frère d'arme de Guan Yu et Zhang Fei.
Après sa mort, il reçut le nom posthume d’empereur Zhaolie. Liu Bei fut immortalisé dans le roman Histoire des Trois Royaumes où il est dépeint comme un monarque vertueux, empli des valeurs confucéennes.

Zhuge Liang
Image
L'un des plus grands stratèges de l'histoire, au service de Liu Bei. Il était le mari de Yueying, ainsi que l'instructeur de Jiang Wei. À la mort de Liu Bei, il régit le Royaume Shu. Il incarne encore aujourd'hui en Chine l'intelligence.

Guan Yu (né vers 160-162, mort vers 219-220)
Image
Souvent mentionné aussi sous le nom de Guan Gong c'était un grand général chinois qui servit sous les ordres de Liu Bei, le fondateur du royaume de Shu, dont il est le frère d'arme avec Zhang Fei, et aurait été un des cinq « généraux tigres », avec Huang Zhong, Ma Chao, Zhang Fei et Zhao Yun, bien qu’on ignore s’il a effectivement porté ce titre.
Réputé de son vivant guerrier invincible, il a été capturé et exécuté, avec son fils Guan Ping par les troupes de Sun Quan, par Lu Meng lors du siège de Fan. Il a été divinisé quelques siècles après sa mort sous le nom de Guanshengdijun ou Guandi, « Saint empereur Guan ». Il est toujours vénéré de nos jours en Chine, aussi bien par les taoïstes que par les bouddhistes. Il est particulièrement populaire à Hong-Kong comme dieu de la guerre, des hommes d’affaires et des policiers. On le représente traditionnellement comme un géant à face rouge (symbolisant la loyauté et la droiture) avec une très longue barbe et portant un guandao (une arme d’hast à hampe moyenne de l’époque des Song) qui pesait, selon la légende, plus de 80 jins (environ 40 kg). Il a été immortalisé dans le roman des Trois Royaumes, où il est dépeint comme un guerrier loyal et honorable capable d'exploits surhumains.
Il est le père de Guan Ping, Guan Xing, Guan Suo et Guan Yinping.

ci-dessous : statue de Guan Yu
Image

Zhang Fei
Image
Puissant général chinois qui servit sous les ordres de Liu Bei et qui était réputé par ses adversaires pour avoir au combat la force de dix mille hommes.
Mari de Lady Xiahou et l'autre frère de sang de Liu Bei et de Guan Yu, très puissant mais un peu trop porté sur la boisson, il était membre des Cinq Tigres du Shu. Il est le père de Zhang Bao, Zhang Shao, Zhangshi et Xingcai. Selon la légende, il faisait partie des « Cinq généraux tigres » de l’armée du Shu, avec Guan Yu, Huang Zhong, Ma Chao et Zhao Yun, bien qu'on ne soit pas sûr qu'il ait effectivement porté ce titre. Son personnage fut immortalisé dans le roman Histoire des Trois Royaumes où il est dépeint comme un guerrier presque invincible, mais trop porté sur l’alcool et tête brûlée. Il fut tué, trahi par ses propres subordonnés qui livrèrent sa tête à Sun Quan en 221.

Jiang Wei
Image
Élève de Zhuge Liang et de Yueying. Un moment du côté du Wei, il rejoignit le Shu car ses talents n'y été pas reconnu. Il admirait Zhuge Liang qui, durant la bataille de Tian Shui en 228, après lui avoir tendu un piège, lui demande de le rejoindre en tant d'élève. Jiang Wei, fou d'admiration, accepta tout de suite.

Zhao Yun (168 - 228/229)
Image
Il était le plus jeune des « Cinq généraux tigres » du royaume de Shu. Il était connu pour sa bravoure légendaire et sa loyauté sans égale, notamment après avoir chargé à lui seul, les lignes du Wei, afin de retrouver Liu Shan, l'un des fils de Liu Bei, alors que Cao Cao les a rattrapé à Chan Ban.
Il reprit la ville de Nanjun, aux mains de Chen Jiao. Sa lance se nommait Dragon Féroce. Il était surnommé "L'Eternel victorieux"

Huang Zhong (148 – 220 ou 221 ou 222)
Image
Général chinois, il occupa des positions sous les seigneurs de guerre Liu Biao, Han Xuan et Liu Bei. Ce fut toutefois au service de Liu Bei, sous les bannières du royaume de Shu, qu'il se fit une renommée grâce, entre autres, à sa fermeté, son courage et son excellente subordination. Il faisait partie des Cinq Tigres du Shu.

Ma Chao (176 - 222/226)
Image
Fils aîné de Ma Teng et le cousin de Ma Dai. Il a reçu le surnom de "Ma Chao le splendide" grâce à sa force guerrière. Pour essayer de venger son père, il a commandé une armée pour attaquer Cao Cao à Chang'an mais fut toutefois défait après une avancée considérable (Pang De faisait également parti de son armée). Après avoir été blessé lors d’une bataille, il quitte Zhang Lu et rejoignit les forces de Liu Bei. Il proposa d'ailleurs plusieurs stratégies pour capturer Hanzhong. Étant considéré comme un cavalier hors pair, il fut l’un des cinq généraux-tigres des Shu, avec Guan Yu, Huang Zhong, Zhang Fei et Zhao Yun.
Il était très réputé pour son sens de le justice. Il fut contraint de rejoindre le Wei à la mort de son père mais à la première occasion, il rejoignit le Shu.
Ma Chao est décédé en 222 à l'âge de 47 ans. Avant sa mort, il écrivit à Liu Bei : "Plus de 200 membres de ma famille ont été tués par Cao Cao, je n'ai que mon cousin Ma Dai, qui est avec moi, il sera le seul à continuer ma lignée familiale, je le confie au soin de Sa Majesté. C'est tout ce que j'ai à dire." En 260, le fils successeur de Liu Bei, Liu Shan accorda à Ma Chao le titre posthume du "Marquis Wei".
Il est souvent comparé à Lu bu et Guan Yu pour sa force guerrière.


Royaume de Wu

Les empereurs de Wu :
Image

Détaillons ces personnages (et d'autres liés au royaume de Wu)

Sun Ce
Image
Avec l’aide de son ami et frère de sang, le stratège Zhou Yu, il pose les bases de ce qui sera royaume de Wu qui occupera une bonne partie du sud de la Chine lors de la période des Trois Royaumes de Chine, et dont son frère, Sun Quan, deviendra empereur. Il fut assassiné à l’âge de 25 ans lors d'une affaire de vengeance et recevra à titre posthume le titre de roi Huan de Changsha (長沙桓王, Chángshā Huán wáng).
Beaucoup d’éléments de légende existent derrière son personnage, qui a été immortalisé dans le roman Histoire des Trois Royaumes où il est présenté comme un jeune guerrier fougueux et charismatique surnommé « le petit hégémon ou petit Conquérant »

Sun Quan (5 juillet 182 - 18 mai 252)
Il s'agit du frère de Sun Ce. Il était un seigneur de guerre chinois à l'époque de la fin de la dynastie Han et premier empereur de la dynastie des Wu occidentaux lors du début de la période des Trois Royaumes. Comme de nombreuses personnalités de son époque, Sun Quan fut immortalisé dans le Roman des Trois Royaumes de Luo Guanzhong.

Zhou Yu
Image
Il était le frère d’armes de Sun Ce, fondateur du royaume de Wu, et servit ensuite le frère de celui-ci, Sun Quan. Il est considéré comme le principal artisan de la victoire de la Bataille de la Falaise rouge (208) qui opposa la coalition Shu/Wu à Cao Cao et qui obligera ce dernier à renoncer à unifier la Chine. Son personnage a été immortalisé dans le roman Histoire des Trois Royaumes et dans de nombreux opéras. On le connaît au Japon sous le nom de Shūyu Kōkin.

Lu Su (172-217)
Image
Lu Su est un vassal du royaume de Wu. En 200 sur la recommandation de Zhou Yu, il s'en va servir Sun Quan. Il décide de s'allier à Liu Bei, lors de la bataille de Chi Bi. À la mort de Zhou Yu, il devient Commandant et sert le Wu contre le Wei et le Shu.
Lu Su décède en 217. Sun Quan a pleuré sa mort et assista à ses funérailles. Zhuge Liang a également tenu un service commémoratif pour Lu Su.

Xiao_Qiao (entre 176 et 187 - entre 213 et 222)
Image
Elle était la femme de Zhou Yu et la fille de Qiao Xuan.
Âgée de quatorze ans, elle aide son époux du mieux qu'elle peut pour le soulager du champ de bataille.
Sa grande sœur Da Qiao et elle furent surnommées par les gens les « deux Qiao » en raison de leur grande beauté. Elles étaient considérées comme les femmes les plus belles du monde, à l'époque. Elles étaient célèbres dans toute la Chine.

Sun Jian (155/156 - 191/janvier 192)
Image
Sun Jian, Wentai de son nom de courtoisie, était un officier et général descendant du légendaire Sun Tzu (l'auteur du fameux traité militaire L'art de la guerre), Sun Jian était un guerrier dont la réputation était d'avoir des nerfs d'acier. Originaire du Jiang Dong, il fut surnommé le Tigre enragé du Chaos ou le Tigre du Jiang Dong après avoir tué un de ces animaux à l'âge de 10 ans. Il était le père de Sun Ce, Sun Quan et Sun Shanxiang et le mari de Wu Guotai.

Sun Shangxiang (184/189/192 - 221/222/223)
Image
Fille cadette de Sun Jian et de Wu Guotai, petite sœur de Sun Ce et de Sun Quan, elle était la femme de Liu Bei (mariage politique)
Elle découvrit les arts martiaux à l'âge de 8 ans. Quelque peu masculine, elle possédait un caractère enjoué, qui lui permettait de surmonter le combat et de garder les idées claires. Plus jeune que ses deux frères, Ce et Quan, on dit qu'elle tentait de dépasser le premier et qu'elle surpassait de loin le second. Elle a un autre grand frère, Sun Yi.
Par souci politique, en 209, on organisa son mariage avec Liu Bei, du Shu, dans le seul but de piéger Liu Bei et de le tuer. Cependant, les deux époux parvinrent à s'apprécier et tombèrent finalement amoureux l'un de l'autre. Pour son mari, Shangxiang cessa de se battre, mais continua à faire garder l'entrée de sa chambre par des dames de compagnie vêtues d'une lourde armure. D'après le Roman des trois Royaumes, elle se suicida peu de temps après la défaite et la mort de Liu Bei à Yi Ling.

Gan Ning (175 - 215/216/218/219/220/222)
Image
Gan Ning était un valeureux guerrier sous Sun Quan. Anciennement un pirate qui vivait de crimes et de pillages, il était surnommé "Le Pirate aux Voiles de Soie". Il tua le père de Ling Tong, Ling Cao, mais après être rentré au Wu, il se lia petit à petit d'amitié avec Ling Tong, ce qui suivit une grande rivalité. Il avait des clochettes à sa ceinture pour effrayer ses ennemis.

Voilà pour l'essentiel il y en a d'autres je complèterai le topic plus tard !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7260
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: La période historique des Trois Royaumes (Chine)

Messagepar Re-Van » jeu. juin 13, 2019 3:11 pm

Et un grand merci pour cette passionnante fiche :love: :love: :love:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322556
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La période historique des Trois Royaumes (Chine)

Messagepar phoenlx » mer. juin 19, 2019 10:56 pm

un fanwork représentant la bataille de Jia Meng !

(auteur : amelie the fox)
Image

C'est l'occasion de revenir sur le contexte de cette bataille, qui se déroule à la fin de la dynastie des Han à l'époque de la conquête de la province de Yi par le seigneur de guerre fameux Liu Bei, campagne militaire menée contre Liu Zhang le gouverneur de la province (correspondant actuellement au Sichuan et à la ville de Chongqing) -> voir carte ci-dessous qui représente les provinces de la Chine à la fin de la dynastie des Han.

Image

on peut voir que la province de Yi se trouve au sud ouest de la carte ..
La campagne de Liu Bei pour ravir cette province se déroule entre 212 et 214 après JC, pendant la fin de la dynastie Han soit quelques années après la célèbre bataille de la falaise rouge (transcrite au cinéma par John Woo ^^) qui elle se déroula en 208.

La bataille de Jia Meng se conclut par la victoire de Liu Bei, qui devient le nouveau maitre de Yi aux dépens de Liu Zhang. C'est à partir de la province de Yi que Bei va fonder le royaume du Shu Han, au début de la période des trois royaumes.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322556
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La période historique des Trois Royaumes (Chine)

Messagepar phoenlx » mer. juin 19, 2019 10:57 pm

A noter pour ceux d'entre vous qui sont gamers que cette bataille fait partie de celles jouables dans les fameux jeux Dynasty Warriors (éditeur Koei)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Les Trois Royaumes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité