Shōtarō Ishinomori, pionnier du genre tokusatsu

Discussions générales sur les séries japonaises Tokusatsu :
Définitions du genre, inspirations, musiques, produits dérivés, expositions, hommages, magazines ou livres sur le tokusatsu ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Shōtarō Ishinomori, pionnier du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » mer. juil. 22, 2015 12:44 pm

Je suis en train de m'apercevoir que je n'ai jamais beaucoup parlé de Ishinomori dans cette rubrique, pourtant c'est bel et bien à lui que l'on doit les premières séries du genre Tokusatsu ( qui se sont multipliées comme des petits pains par la suite, notamment avec toutes celles abordées ici et bien d'autres )
Dans un premier temps je vais présenter ce monsieur, qui est un auteur de mangas à la base, puis je posterai quelques photos que j'ai prises dans des salons récents comme la Japan expo, où il est parfois mis à l'honneur.

Image


Shōtarō Ishinomori ( de son vrai nom Shōtarō Onodera ) est un auteur de mangas né le 25 Janvier 1938 dans le bourg d'Ishinomori. Il est décédé en 1998. Petite anecdote linguistique, il écrivait initialement son nom avec les kanji suivants : 石森 ( ce qui pouvait se lire ishimori )
Afin d'éviter toute confusion, il changea par la suite en écrivant 石ノ森.

Monsieur Ishinomori faisait partie d'un groupe appelé Tokiwasō (groupe d'auteurs de mangas qui se réunissaient pour penser ensemble. Leur lieu de réunion était un appartement situé dans l'arrondissement de Toshima à Tōkyō)

Il a été formé par le très grand auteur de mangas Ozamu Tezuka ( voir le topic ) ; On peut d'ailleurs sentir des influences de Tezuka dans son style de dessins.

Il a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière ( listés ci-dessous : cliquez )

1967 : 7e Prix Kōdansha du manga pour enfant pour Mutant Sabu et Cyborg 009.
1968 : 13e Prix Shōgakukan pour Sabu to Ichi Torimono Hikae.
1988
33e Prix Shōgakukan, catégorie générale pour Hôtel et Manga Nihon keizai nyūmon
17e Grand prix de l'association japonaise des mangaka pour Manga Nihon keizai nyūmon
1998
Ordre du Soleil levant de quatrième classe
2e Prix culturel Osamu Tezuka : Prix Spécial pour l'ensemble de son œuvre
27e Prix de l'association japonaise des mangaka : Prix du ministère de l'éducation pour l'ensemble de son œuvre


Il est l'auteur du manga Cyborg 009 ( manga de 1963 publié en France depuis 2009 aux éditions Glénat et qui a reçu un prix )
Synopsis de cette oeuvre :
Dans le but de conquérir la planète, la puissante organisation mafieuse Black Ghost enlève 9 humains afin de les transformer en cyborgs dévolus à leurs terribles desseins. Chacun vient d'un pays différent, chacun est doté d'un pouvoir particulier. Mais les 9 se rebellent contre l'organisation et vouent alors leur destinée à détruire toutes les créations diaboliques de Black Ghost.

Image

exemple de page, histoire de montrer à quoi ressemble son trait, on sent bien l'influence de Tezuka :

Image


On lui doit aussi Skull Man, un manga en un seul volume prépublié dans le Weekly Shōnen Magazine.

Image

Histoire de Skullman :
Mikogami Hayato est un reporter qui souhaite travailler sur une légende urbaine d'actualité qui touche la ville d’Otomo. À la suite des meurtres récents d'un bureaucrate, d'un politicien et d'une actrice que les autorités tentent de cacher en les faisant passer pour des accidents, certaines rumeurs circulent sur l'existence d'un mystérieux individu surnommé Skull Man. Après avoir reçu l'accord de son chef, Hayato part alors enquêter à Ootomo qui se trouve être la ville de son enfance. Durant le voyage, il fera la connaissance de Kiriko, une jeune photographe à qui il va fournir son aide pour passer la frontière gardée par des militaires grâce à ses relations. Ensemble, ils tenteront d’élucider le mystère derrière ces meurtres et ce fameux Skull Man.


Il est aussi l'auteur de Kikaider, et la célèbre série Kamen Rider, ainsi que les deux premières séries sentai Go Ranger et JAKQ. Ces deux derniers titres furent adaptés en séries télévisées tokusatsu qui remportèrent un énorme succès. C'est lui qui insuffle un nouveau genre de programmes de télévision au Japon, avec un héros en costume qui se transforme, avec beaucoup d'effets spéciaux.

ci-dessous : tome 1 du manga Go Ranger (signé Ishinomori, qui est aussi le créateur de la fameuse série télévisée Go Ranger, image juste en-dessous)

Image

Image

Go Ranger est une série TV produite entre avril 1975 et mars 1977, la série comprend 84 épisodes de 25 minutes, et est la première série à exhiber les caractéristiques principales du sentai, à savoir :

:arrow: l'équipe de cinq héros (par rapport aux héros solitaires des autres tokusatsus),
:arrow: les costumes en textile (et non en matériaux durs, comme dans Kamen Rider par exemple ou dans X-or)
:arrow: le fait que les héros ont chacun une couleur dominante qui les différencie, avec le rouge en tant que héros principal


Ci-dessous : personnages de la série Kamen Rider

Image

Kamen rider est parfois traduit par Masked Rider. A la base il s'agit d'un manga de Ishinomori, adapté en de nombreuses séries d'animation, et séries live ( avec de vrais acteurs ) du genre tokusatsu. La première série télévisée date de 1971 et suit le combat du jeune Takeshi Hongo contre Shocker, une organisation criminelle maléfique, responsable de son enlèvement et de sa mutation en Kamen Rider.

Axées autour de héros pouvant revêtir des armures entomoïdes luttant contre des monstres, elles constituent la base du style Tokusatsu, au même titre que les Super Sentai, Ultraman ou les Space Sheriffs.

Ci-dessous : Kikaider

Image

Le manga s'appelle Android Kikaider et la série tokusatsu correspondante comportait 43 épisodes, produite par la TOEI. Elle fut diffusée sur NET ( devenue aujourd'hui la chaine TV Asashi ) de 1972 à 1973. Ishinomori développa le manga en parallèle de la diffusion de la série.

Voici le synopsis de cette oeuvre ( que je ne connais pas bien mais elle est très connue des afficionados du genre je crois )

Le Dr. Kohmyoji est un scientifique expert en robotique, qui a été capturé par la maléfique organisation DARK, dirigée par le diabolique Professeur Gill.
Il a alors créé Kikaider, un androïde doué d'humanité qui prend le nom de Jiro sous son apparence humaine, afin de protéger ses enfants de ces criminels.

Mais lorsque le Professeur Gill apprend l'existence de cet androïde si particulier, il envoie les siens en découdre.
Et si Jiro a pu sauver Mitsuko, la fille du Dr. Kohmyoji, il a perdu la trace de ce dernier qui a entre-temps perdu la mémoire...


Il y a eu aussi une séquelle : Kikaider 01, qui introduit un nouveau Kikaider, et voit le retour de Hakaider sous le contrôle du Professeur Gill.

Ci-dessous : deux pages de son manga Kikaider

Image

Image



C'est également à monsieur Ishinomori que l'on doit la fameuse série Tokusatsu San Ku Kaï ( en VO : Uchu kara no messeji - Ginga taisen )
San Ku Kaï qui fut la première du genre diffusée en France, et celle qui popularisa le genre ) --> voir le topic

Image

Son œuvre s'inscrit majoritairement dans la pensée qui domine la littérature japonaise de la deuxième moitié du XXe siècle : un pays ravagé et brisé par une puissance destructrice, le traumatisme des bombardements atomiques restant très présent dans les mentalités.

Depuis 2001 il existe un musée sur son oeuvre au Japon : Le musée Ishinomaki mangattan. Il a malheureusement été en partie détérioré lors du récent tsunami mais a réouvert après quelques années de réparation

Image

Image

photo prise à l'intérieur

Image

:idea: Quelques oeuvres de cet auteur :

en mangas

:arrow: Cyborg 009 (1964)
:arrow: Nikyū tenshi ( 1965 )
:arrow: Mutant Sabu ( 1965 )
:arrow: Sabu et Ichi ( 1966 - 1972 )
:arrow: The Skull Man ( 1970 )
:arrow: Kamen Rider ( 1971 )
:arrow: Le Voyage de Ryu ( 1969 ; publié chez Glénat depuis 2011 )
:arrow: Yapou, bétail humain ( 1971 )
:arrow: Jinsō ningen Kikaider ( 1972 )
:arrow: Inazuman ( 1973 )
:arrow: Kuzuryū ( 1974 )
:arrow: Himitsu sentai Gorenger gokko ( 1975, suite en manga de l'anime Himitsu Sentai Gorenger )
:arrow: Gilgamesh ( 1976 )
:arrow: Hôtel ( 1984 )
:arrow: Manga Nihon keizai nyūmon (« Les Secrets de l'économie japonaise en manga »), 1986
:arrow: Manga chōdendō kōza (« Cours sur la supraconductivité en manga »), 1988
:arrow: Hokusai
:arrow: Zelda no densetsu ( 1993 ) , manga tiré du jeu vidéo The Legend of Zelda: A Link to the Past
:arrow: Miyamoto Musashi ( 2002 )

Séries d'animation

:arrow: Cyborg 009, 1966, 1967, 1968, 1979, 1980, 2008
:arrow: Kaizoku Ouji, 1966
:arrow: Rainbow Sentai Robin, 1966-67
:arrow: Sabu to Ichi Torimono Hikae, 1968-69
:arrow: Nolan (原始少年リュウ, Genshi shounen Ryuu?), 1971-72
:arrow: Sarutobi Ecchan, 1971-72
:arrow: Tonari no Tamageta-kun, 1974-75
:arrow: Hyoga Senshi Gaislugger, 1977
:arrow: Genma Taisen, Harmagedon, 1983
:arrow: Chikkun Takkun, 1984
:arrow: Kaitei 3-man Mile, Bulles Sous les Mers, 1985
:arrow: Hoshi no ko Chobin, Chobin, 1989
:arrow: Miracle Giants Domu-kun, 1989-90
:arrow: Kamen Rider SD Kaiki?! Kumo Otoko, 1993
:arrow: Kikaider, 2000-01
:arrow: Kikaider 01, 2001
:arrow: Kikaider contre Inazuman, 2002
:arrow: Genma Taisen - Shinwa Zenya no Shou, Ghenma Wars - Harmagedon - à l'aube de la légende, 2003
:arrow: Gilgamesh, 2003
:arrow: Zero Zero Nine One, 2006, 2007
:arrow: The Skull Man, 2007


Séries et films live ( notamment les séries tokusatsu dont il est à l'origine )

:arrow: Kamen Rider, 1971 - Toujours en cours
:arrow: Himitsu Sentai Gorenger, 1975
:arrow: Daitetsujin 17, 1977
:arrow: Sankukai, 1979
:arrow: Kikaider, 1972 Séries + 1 Film
:arrow: Kikaider 01, 1973 series
:arrow: Inazuman
:arrow: Mechanical Violator Hakaider (1995) film

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » mer. juil. 22, 2015 12:48 pm

Voici quelques photos que j'avais prises moi-même à la Japan Expo 2010 ( je crois qu'il avait été mis à l'honneur aussi dans des salons plus récents, faudrait que je retrouve les références. d'ailleurs cette année il y avait une conférence sur lui et son oeuvre, et sur le musée Mangattan, mais je n'ai pas pu y assister ... )

Image

Image

Image

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104752
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar Scarabéaware » mer. juil. 22, 2015 6:47 pm

Ah ben dis donc oui, s'il en est l'inventeur ça manquait grandement :wink:
Instructif pour l'initiateur et voir tout ce qu'il a fait :saute: :saute: :saute:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » mer. juil. 22, 2015 7:22 pm

oui bon sinon Kamen rider je ne connais pas bien mais c'est culte. il y a d'ailleurs eu plein plein de séries, ce sont des héros avec des scaphandres de combat en forme d'insectes, souvent à motos. Mais il est aussi à l'origine de la fameuse série San Ku Kai passée en France avant même Xor et les séries comme ça. série un peu inspirée de Star Wars d'ailleurs et où Kenji Oba l'acteur de Xor avait joué un peu ^^
il a fait aussi Kikaider comme je l'ai indiqué et des purs mangas ( pas que du tokusatsu ) c'est un nom à connaitre. Moi je l'ai connu surtout grace aux expos dans les salons ( comme celle des photos ) je me souviens qu'il y avait de belles choses exposées. Là si je trouve la conférence sur You Tube je la posterai mais apparemment personne l'a filmé.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » mer. juil. 22, 2015 7:58 pm

Je poste aussi une petite vidéo émouvante qui parle du musée Ishinomori au Japon ( musée Mangattan )
Ils montrent aussi les images des alentours dévastés après le tsunami ( une grosse partie du musée a été détruite puis reconstruite, apparemment des gens avaient trouvé refuge dedans pendant la catastrophe .. c'est émouvant de le voir resurgir après un tel désastre .. )



Quelques captures de la vidéos

Image

Le train qui conduit au musée

Image

d'autres captures ( dont intérieur du musée )

Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » lun. oct. 02, 2017 6:05 pm

un petit dossier sur le site bdzoom.com pour compléter à propos de Shotaro Ishinomori :

http://bdzoom.com/7317/mangas/le-coin-d ... shinomori/
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » ven. juil. 26, 2019 8:33 pm

on peut dire aussi que certains grands noms du manga comme Go Nagai (le papa de Goldorak) ont appris le métier de mangaka auprès de monsieur Ishinomori



Je viens d'apprendre aussi que monsieur Ishinomori a fait un manga sur le grand peintre Hokusai, auteur fameux de "La grande vague de Kanagawa"
(ce manga est un one shot, paru aux éditions KANA en France) Il a apparemment très bonne réputation, non seulement pour son côté biopic (traitant de la vie d'un génie de la peinture) mais aussi pour sa qualité de manga en soi, où l'on sent le talent d'Ishinomori en la matière.

Image

L'aventure de Hokusai commence réellement lorsque le personnage a une quarantaine d'année. On découvre un opportuniste qui a souvent changé de nom en fonction des écoles auxquelles il s'affiliait. Mais c'est surtout un « vieux fou de peinture », avide de reconnaissance et voulant toujours dessiner, même au seuil de la mort. La renommé de Hokusai ne s'est pas faite toute seule ! Il a dû ruser pour imposer ce nom illustre, en peignant devant une foule sur un grain de riz ou sur une toile géante... Découvrez l'incroyable parcours de ce peintre dans ce one-shot où l'humour rejoint le récit historique.

( source )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » ven. juil. 26, 2019 9:39 pm

Je suis en train de voir qu'il a même adapté un manga Zelda (d'après un des jeux vidéo zelda) ishinomori

https://www.les-ailes-immortelles.net/f ... 71&t=23930

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, l'inventeur du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » ven. juil. 26, 2019 10:04 pm

j'en profite pour partager cette ancienne émission de la chaine you tube TOKUSCOPE qui revient sur la série TV kikaïder (l'une des fameuses séries tokusatsu que l'on doit à monsieur Ishinomori)
Il faudra à l'occasion faire un topic sur cette série .. dans la vidéo ils parlent aussi du reboot récent (2014) ;

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339915
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Shōtarō Ishinomori, pionnier du genre tokusatsu

Messagepar phoenlx » sam. sept. 07, 2019 10:37 pm

On va reposter ici ce lien que nous avait posté Yoko qui parle plus en détail d'Ishinomori : http://bdzoom.com/7317/mangas/le-coin-d ... shinomori/
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Les tokusatsu - Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité