• Déconfinement : Restez prudent !!

L'impact du coronavirus sur le cinéma

Sujets et réflexions sur le cinéma, au-delà des débats sur des films particuliers cette rubrique aborde les débats plus larges sur le 7ème art, les genres, les musiques de films, les événements, cérémonies etc
Somewhere
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 64536
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Somewhere » ven. juil. 24, 2020 9:20 pm

Oui à ce rythme-là les plus gros succès au box-office ça va être les films de Michael Haneke.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 24, 2020 9:38 pm

Meleor a écrit :Un public restreint suffit pas à rentabiliser l'exploitation d'un cinéma donc ça peut pas fonctionner ainsi avec que des rares personnes fans de films d'auteurs même si c'est à voir vu qu'il y a des cinés art et essai mais ça doit pas être rentable pour des gros cinémas.


La France déjà peut compter sur Fabrice Luchini :mrgreen:.

Image

Il est temps de rééduquer les gens, adieu Spielberg, bonjour à Michael Heneke, au revoir le MCU, vive le cinéma d'auteur, au revoir Fast and Furious, oui à Terrence Malick, que Transformers aille se faire foutre et que Hirokazu Kore-eda explose au box office, sayonara Ghibli, konichiwa Keichii Hara. On dégage Vin Diesel, on met plus de Fabrice Luchini en avant, on jarte Disney, on applaudit François Ozon, on vire Robert Downey Junior, on fait de la standing ovation pour Tony Leung Chiu Wai, on oublie les comédies romantiques américaines, on sublime le box office de Wong Kar Wai. On éjecte les super-héros, on fait place à plus de Xavier Dolan.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19566
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar itikar » sam. juil. 25, 2020 12:49 am

Une belle attitude franco française en tout cas :lol:

A ce propos, je ne suis finalement pas aller voir IP-Man 4 car le quartier était bouclé suite à la finale de foot au stade de France. On ne l'avait plus entendu depuis le début du confinement, celui-là !

Bah, peut-être demain donc...
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » sam. juil. 25, 2020 1:11 am

en tout cas il n'y avait pas grand monde au stade de france j'ai regardé le match sur ma TV c'était bien mortifère ; 80 000 places dans le stade, et à peine 5000 spectateurs (qu'on entendait à peine en plus, c'est les endormis qui ont du aller, pas les ultra à mon avis :lol: ), quelle tristesse de voir des matchs de foot dans cette ambiance (dire que la finale de la grande coupe d'europe dans un mois va être aussi comme ça au portugal avec un public super réduit, ça va vraiment faire bizarre, du jamais vu en un siècle on dirait presque qu'on assiste à des matchs de quartier)

quelle tristesse cette époque que l'on vit. au-delà de tous les inconvénients sur nos vies (moi j'en peux plus)
vie de merde à la maison et vie de merde même pour les programmes TV, l'absence des événements, les ambiances cimetière partout
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 25, 2020 11:47 am

itikar a écrit :Une belle attitude franco française en tout cas :lol:


Oui enfin si tu lis ce que je met sous la photo de Luchini ensuite, tu verras qu'il y a pas que du français :mrgreen:.

En tout cas c'est clair que cette année ne vaut rien et ça va être de plus en plus le cas si on continue d'échanger avec la Chine qui depuis le Moyen Age est responsable de génocides par le biais de virus qui font énormément de dégâts à l'humanité. La Grande histoire des virus chinois : de la Peste au Covid-19 en passant par la Grippe Espagnole.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » sam. juil. 25, 2020 12:25 pm

moi cette année je la considère déjà comme une année perdue,

un peu comme une année à mettre d'emblée à la poubelle en fait. une sorte de non année.
mon état d'esprit c'est en fait de tout faire pour que la suivante ne soit pas dans la même veine, mais je crains que si en fait, vu le contexte externe, et vu tout ce qu'il faudrait que je fasse pour préparer 2021 (que ce soit mes activités, le forum, d'autres choses, mes voyages, mais aussi ma santé mais tout est lié) car actuellement je ne fais quasiment rien, à cause du contexte de 2020. j'aimerais me préparer, m'optimiser mais c'est un peu tout l'inverse, j'ai tendance à m'enfoncer plus les mois passent, et après, il y aura tout à rattraper et ça risque d'être long, de prendre encore des mois.

Bref mais dès que j'ai un instant de répit je fais malgré tout des petits trucs pour ne pas avoir à les faire l'an prochain, plus je m'avancerai, mieux ce sera.
d'ici un an, on comptera un peu les dégats, je ferai pour ma part le bilan de ma vie à ce moment là (vers juillet 2021) : compter un peu tout ce qu'on aura perdu, où j'en suis, perspectives d'avenir, mais pendant longtemps j'ai misé sur un vaccin vers la fin de l'année (ou début 2021 au plus tard) or là, je crois qu'il faut vraiment revoir cette logique, on va sans doute en chier beaucoup plus longtemps encore.
l'économie aussi va en chier. Le cinéma et l'industrie du spectacle j'en parle pas. tout ce qui est salons, conventions, festivals, concerts, moi j'y allais de moins en moins (à cause de ma santé) mais j'allais quand même dans des salons. pour ceux qui fréquentaient beaucoup ces évènements d'habitudes (comme le concert saint seiya, les salles de cinéma etc) je ne voudrais pas être pessimiste mais l'avenir risque d'être en dent de scie (avec possibilement des phases de reconfinement locaux, avec les salles fermés épisodiquement, je ne parle même pas du foot, du sport. hier franchement, voir la finale du psg dans cette ambiance ça fait mal au coeur, et je ne parle même pas de la coupe d'europe quand elle va reprendre (mais en plus là le foot se joue, depuis 4 mois il se jouait plus, et nul ne sait si ça va perdurer, si même l'euro 2020 - censé à présent se dérouler en 2021 - va avoir lieu; et sans doute plein d'autres évènements sportifs, culturels.

On est en train de vivre une non année.
Moi là si je devais résumer mon année depuis fin Février c'est en gros

--> je suis à la maison avec mes parents
--> on profite du jardin quand on peut l'après midi (et quand les voisins font pas trop chier avec la fumée)
--> on a tous des galères de santé et on ose pas souvent aller chez les médecins (ou alors la peur au ventre)
--> je fais du forum mais souvent avec mes douleurs assis (vu que je suis plus du tout soigné) en mode réduit, stressé, en mode coup de gueule sur le coronavirus, en mode débats en boucle sur cette situation
--> je passe ma vie entre ma chambre et le jardin, et de temps à autre je fais le tour du paté de maison (en mode plombé, jambes lourdes) avec le masque le plus souvent

--> je lis plus que d'habitude !!!!
--> quand je peux je discute ici je mate des films, séries, des supersentai (à la bioman), et depuis seulement hier, je me remet à voir des matchs de foot (mais dans une ambiance de cimetierre, stade de france vide, presque personne pour une finale de coupe .. bref ... la classe)

--> aucune sortie, aucun festival, aucune brocante depuis le début de l'année, ni paris manga (que j'avais prévu, en mars), ni japan expo (en juillet), ni visite de musée (j'avais prévu d'aller au musée d'art ludique vers le mois d'avril, et ça tombait quand j'étais plus en forme, j'aurais pu hors contexte de confinement ... )
ni aucune brocante (j'en fais souvent au printemps), aucune sortie sur paris (je suis pas allé sur paris depuis le 4 décembre. j'ai même désactivé mon abonnement SNCF ile de france pour la première fois depuis ................... 1994 après mon bac et début de mes études parisiennes !!!! )

--> je fais des économies par contre (au début je perdais de l'argent avec cette situation, à cause de plein de bazars liés à la crise, les courses virtuels, les bordels etc. mais plus les mois passent, à rien foutre, à attendre, plus je gagne de l'argent : vu que je dépense plus l'argent que je dépensais avant en brocantes, en salons, en festivals (comme la japan où je claque souvent un paquet de blé en geekeries), j'ai réduis des abonnements, sncf, abonnements de chaines TV footballistiques même si là ça reprend, je vais plus à paris, j'achète moins, même si j'ai aussi commandé des trucs sur amazon pour compenser) c'est une période où vu la crise j'ai aussi des réflexes de prudence, j'évite pour le moment d'acheter du superflu comme d'habitude, je pense à l'avenir, à ce qui pourrait arriver de pire. genre c'est pas trop le moment de claquer sur un coup de tête 100 euros dans une figurine de saint seiya Hadès, on se comprend !!! Je dépense que ce qui est vital en ce moment. et souvent en mode en ligne.

--> j'aimerais profiter à mort de cette période pour booster le forum (vu que je suis plus à la maison que jamais) mais vu mon état de forme, c'est tout l'inverse, j'ai du mal à rester longtemps assis et c'est dur. au final, le forum avance pas mieux que d'habitude. mais bon je me réjouis quand même qu'il survive

--> je vois plus personne physiquement (à part mes parents et de temps à autre un commerçant ou la pharmacienne en mode super speed)
j'ai pas parlé à mes voisins depuis Février. contrairement à mon père qui papote un peu trop souvent je trouve.
quand je sors, j'évite absolument tout le monde, je pars du côté inverse.
j'ai pas vu certains amis depuis près de 2 ans (vu mes galères de santé avant aussi qui m'en ont éloigné)

--> je mate souvent BFMTV, LCI, TF1 (vu que parfois je ne tiens plus sur l'ordi je fais des pauses TV et mes parents ont systématiquement ça allumé en ce moment :lol: ) et plus j'écoute ces chaines plus ça m'énerve (surtout BFM, LCI c'est un autre esprit, et je les trouve souvent plus pertinents, mais question anxiogène c'est pareil voire pire car ils adoptent précisément un ton encore plus juste donc inquiétant eux, de quoi super plomber le moral :lol:

--> j'ai gelé tous mes projets d'avenir, je suis actuellement en mode d'attente, à voir ce qui va se passer.
j'observe surtout les courbes, les news pour voir ce qu'on dit (à l'affut d'un : ça rebaisse ! mais au lieu de ça, ce que je vois c'est : les débiles qui portent pas les masques, les vacances, le virus qui remonte, macron qui réouvre l'aérien etc)
on en a encore pour des mois ou années, moi je vous le dis !!!!!

--> j'ai zappé les élections (et sans aucun regret) jamais je me suis senti aussi peu impliqué par toutes leurs conneries

--> et pour compléter le tableau, je douille, je suis à la maison en mode douleurs, souffrances de dingue (comme cette semaine) semaines après semaines, à observer parfois mon père handicapé aussi (il revient d'une crise d'arthrose de dingue et était cloué avec sa canne à plus pouvoir dormir, s'allonger, et d'ailleurs c'est encore le cas même si depuis son infiltration ça va un peu mieux)
moi je suis une loque. pas été chez le coiffeur depuis octobre (on se les coupe nous-même maintenant :lol: )
j'ai dis adieu à mon kiné qui prend sa retraite mais je ne l'ai revu que deux fois après le confinement, c'est un peu triste, j'aurai peu eu le temps de passer des séances avec lui avant son retrait, et là j'ai pas envie de continuer avec les autres, vu le virus, vu qu'ils vont me flinguer encore plus. j'ai stopppé
mais sans aucun plan d'avenir, là j'ai rien prévu pour la suite. je dois voir des spécialistes sur paris mais j'attends l'éclaircie sanitaire (qui ne vient pas et c'est tout l'inverse)

Et puisqu'on parle ici de cinéma, pour être franc en ce moment c'est le dernier de mes soucis, de savoir si tel film va sortir en septembre ou en décembre, ou même l'année prochaine.

en ce moment quand je peux un peu visionner (à la maison) je regarde des films du passé, et comme j'ai dis, j'en ai une tonne à voir donc ça va.

mais je plains ceux qui bossent dans ces industries, ça doit être une de ces merdes.
c'est pas nous, spectateurs, qui sommes le plus à plaindre à ce niveau. Bon après, les acteurs ils amassent (du moins certains) beaucoup d'argent en temps normal et ils peuvent surement vivre sur leurs réserves mais il y a aussi des petits projets, des petites films, des petits exploitants de salles, quelle merde ça doit être. Mais pour ma part là je pense pas à ça, je pense à moi avant tout, et quand je vais un peu retrouver une vie à moitié normale, pouvoir me soigner, ressortir un peu plus en dehors de ce quartier et tour de paté de maison là ou du contexte : centre leclerc / boulangerie / pharmacie

ça devient vraiment super lourdingue ; en temps normal même quand je suis super méga plombé, c'est très différent. Là cette année j'ai vraiment l'impression d'une année de ma vie qui part en fumée, une année que j'essaie comme je peux de compenser autrement, en lisant par exemple (alors que d'habitude j'ai de moins en moins le temps) , à être réuni en famille, etc, mais bon, on fait plus rien, on attends, on n'a aucune perspective d'avenir, déjà l'an passé on est pas parti en vacance à cause de multiples pb de santé et galères qui se sont cumulé de manière dingue, là c'est encore le cas et l'an prochain, faudra voir 1 si le virus est fini, 2 si on sera pas encore tous plombés suite à cette situation et au retard pris dans nos soins, etc.

2020 pour moi c'est clairement et à jamais (impossible que quoique ce soit même positif inverse la tendance d'ici la fin de l'année, il faudrait du lourd) la pire année de mon existence et de loin, une année sans espoir, une année "fond du trou", une année guignolesque, une année où j'ai sans doute aussi progressé comme jamais dans ma connaissance de la nature humaine, vers une vision extrêmement négative, une année qui a fait progresser ma misanthropie à la puissance 1000, le seul bon côté des choses que j'y vois c'est que si vraiment un jour l'espoir revient, il sera beaucoup plus vif à ressentir, c'est aussi ce que je me disais en 2003 après mon cancer mais à l'époque j'étais encore jeune, naif, influençable, un peu trop à m'écraser encore devant tout le monde et très vite, quand on sort des chimio et qu'on retrouve la réalité, on est à nouveau prix dans la société, dans le flux, dans le métro boulot dodo, dans la vie parisienne, et on finit par oublier et zapper tout dans sa tête pour faire un peu comme tout le monde, jusqu'à en oublier à nouveau ce qu'on s'était promis :
le sens de l'essentiel, l'appréciation des petites choses, sentir et vivre l'instant, apprécier les choses singulières quand elles se présentent. mais 16 ans plus tard, je ne retomberai plus dans ce piège à con comme à l'époque. Je crois que cette crise est la dernière étape de mon mûrissement quelque part, mais peut-être aussi ma pierre tombale, et c'est un peu le paradoxe ironique. J'espère me tromper mais elle m'aura bien fait morfler et je crains d'en garder aussi des séquelles négatives à vie (positives peut-être aussi, mais ça, on pourra le voir vers 2025 je dirais ... En ce moment ce que je me dis c'est qu'il y a peut-être des choses anecdotiques à essayer de faire aujourd'hui et maintenant, qui pourraient transformer 2025 plutôt en positif qu'en négatif, peut-être que c'est là maintenant que ça se joue. et pas dans deux ou trois ans , ou du moins qu'il faut commencer dès maintenant.
c'est un peu ma logique actuelle, et ce qui me maintient un peu à flot

sinon, je serais en pleine dépression et limite à l'état de folie là.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 25, 2020 1:38 pm

En fait y a sérieusement de quoi envier ceux qui sont mort en 2019, au moins ils ont pas connu ce merdier et c'est tant mieux pour eux. Quand la vie ne vaut plus la peine d'être vécue à ce point et si on en a pour des années et qu'on ne puisse plus jamais connaître une année valable parce que le monde est justement dans un effondrement total et qu'on est plus dans un siècle qui permet un quelconque espoir, le seul vrai réconfort à de quoi venir de la mort et vaut mieux mourir en ayant encore une bonne santé en fait.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19566
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar itikar » sam. juil. 25, 2020 2:11 pm

C'est drôle quand Johnny par exemple est mort, une de mes premières réactions a été de me dire "au moins, il part au bon moment ..."
A vous lire, je me dis que j'étais devin quelque part :lol:
Je me dis souvent ça, cela dit, quand quelqu'un s'en va ... puis après je me dis "pas de bol, il ne verra pas la suite du MCU ..."
Cela dit, pas certain qu'on la voit encore longtemps, nous les vivants, de toute manière ...

J'espère que le jour du grand départ, je me dirais aussi pour moi-même ce mantra "au moins, je pars avant que ça n'empire ..." car c'est vrai que lorsqu'on additionne injustice, terrorisme, violence, guerre, pollution, crise mondiale environnementale, climatique, politique, démographique et sociale, et maintenant commerciale et pandémique ... il fait plus très bon vivre en 2020 et + désormais ..

Et on ne peut même plus se dire "vivement le prochain Star Wars ..." d'autant que la qualité n'est plus vraiment là ou alors on est tellement blasé qu'on ne profite plus de tout ça, un peu comme quand on mange trop de chocolat et après on est écœuré. On est plus surpris, moins souvent emballé par tel ou tel projet... des blasés nostalgiques assistant à la fin de leur monde, pris d'assaut par une jeunesse plus ou moins inconsciente et sauvage.

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » sam. juil. 25, 2020 2:28 pm

je sais pas pourquoi mais moi avec le bol que j'ai, je sens que quand je vais partir je vais me dire

"c'est con, je m'en vais maintenant alors que le monde semble moins partir en couille qu'à mon époque, on dirait qu'il y a du redressement dans l'air !!"
mais ceci dit, ça n'en prend pas le chemin :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 25, 2020 2:40 pm

Oui oh je doute franchement que t'ai de quoi te dire ça :siffle:, à moins qu'on ait d'un coup un Serac qui émerge au dessus des riches qui préfèrent nous crever et nous exploiter jusqu'à la moelle plutôt que de faire du paternalisme.

Avant même ce cataclysme déjà je me disais que c'était même pas la peine de penser à la retraite, maintenant c'est encore plus con d'y penser et de lutter pour ça mais alors c'est encore plus con que ça songe à réformer alors que l'avenir est funeste, que les pandémies et les canicules auront raison des vieux mais pas que. L'horizon 2050 s'annonçait très très mauvais, là on a limite de quoi voir le pire sur moins de 30 ans.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
Voyage dans le temps
Voyage dans le temps
Avatar du membre
Messages : 6017
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar ZORRO » sam. juil. 25, 2020 2:52 pm

Quand je vois les films sortis d'après ce qu'on montre quand je regarde les infos sur Google...

Oui on a donc Fabrice Luchini et par dessus tout les grands comiques que sont Michaël YOUN and co... Enfer et damnation...
Moi qui n'allait déjà plus des masses dans les salles obscures... :?
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19566
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar itikar » sam. juil. 25, 2020 2:59 pm

y'a IP-Man 4 quand même :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

ZORRO
Voyage dans le temps
Voyage dans le temps
Avatar du membre
Messages : 6017
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar ZORRO » sam. juil. 25, 2020 3:02 pm

Pour combien de temps en salle ?
Moi je pense que je suis pas près de retourner au ciné...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19566
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar itikar » sam. juil. 25, 2020 3:08 pm

alors là aucune idée :penseur:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » sam. juil. 25, 2020 6:55 pm

moi non plus je suis pas prêt de retourner en salle obscure, mais je me contente des films qui ont plus de 4 mois (ceux qui me plaisent et récent, je peux toujours commander en DVD mais en ce moment peu m'inspirent)
Ip Man 4 je pense le voir mais il faudrait que je vois les 2 et 3 d'abord :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 25, 2020 8:48 pm

itikar a écrit :y'a IP-Man 4 quand même :super:


On a aussi un film de François Ozon, Été 85 :mrgreen:.

Puis quand on a pas la France et l'Amérique ou encore le Japon qui nous appellent y a l'Allemagne, la Pologne, le Danemark ou encore Israël, exemples : http://cameo-nancy.fr/index.php?option= ... Itemid=128 et http://cameo-nancy.fr/index.php?option= ... Itemid=129. Des films où tu peux te retrouver potentiellement tout seul ou a pas plus de 5 voir 10 dans la salle c'est bien :lol:. Mais bon c'est pas pour autant que j'irai moi :siffle:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Somewhere
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 64536
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Somewhere » lun. juil. 27, 2020 3:40 pm

Tout va bien, le cinéma français va sauver les salles de la crise, de nouveaux films 100% français vont arriver, témoin de toute la richesse du patrimoine culturelle cinéphilique de la France, vive le cinéma français :cool:

Le film français qui va sauver le cinéma de la crise
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » lun. juil. 27, 2020 5:00 pm

ça a l'air d'être du lourd ça encore
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » lun. juil. 27, 2020 6:53 pm

Oui bah alors celui là, poubelle :siffle:.

Et c'est sur que si on résume le cinéma français à ça, ça a de quoi vraiment pas le faire :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


SauronGorthaur
Au temps de Vinyamar
Au temps de Vinyamar
Avatar du membre
Messages : 70395
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar SauronGorthaur » lun. juil. 27, 2020 7:06 pm

Somewhere a écrit :Tout va bien, le cinéma français va sauver les salles de la crise, de nouveaux films 100% français vont arriver, témoin de toute la richesse du patrimoine culturelle cinéphilique de la France, vive le cinéma français :cool:

Le film français qui va sauver le cinéma de la crise

Je sais pas ce qui est le plus navrant: le titre (qui implique un sujet de haut vol) l'affiche promotionnelle (on dirait une soire alcoolisée à la piscine qui a mal tournée) ou la bande-annonce (qui confirme ce que l'a priori qu'on pouvait avoir avec un tel titre et une telle affiche laissait présupposer).
(En temps partiel en ce lieu)

Somewhere
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 64536
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Somewhere » lun. juil. 27, 2020 7:07 pm

Ah non mais sérieux, si ce film cartonne cet été, j'aurais définitivement perdu les quelques pourcentages d'espoir qu'il me reste encore.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Meleor
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 10815
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Meleor » ven. juil. 31, 2020 8:05 pm

J'ai pas cliqué car ça me fait perdre ma page donc je sais pas de quoi vous parlez! :lol: Du coup je clique pas toujours sur les liens avec ce système.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104503
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar Scarabéaware » ven. juil. 31, 2020 8:19 pm

Ils parlaient de ça :mrgreen:

Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339347
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'impact du coronavirus sur le cinéma

Messagepar phoenlx » ven. juil. 31, 2020 8:22 pm

Meleor a écrit :J'ai pas cliqué car ça me fait perdre ma page donc je sais pas de quoi vous parlez! :lol: Du coup je clique pas toujours sur les liens avec ce système.

ben faut faire "clic droit" / "ouvrir le lien dans un nouvel onglet"
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Discussions générales sur le cinéma & les séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité