• Les rubriques Mangas et Cinéma du forum sont en Travaux durant quelques semaines (mais vous pouvez les utiliser !)

Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Débats sur des films en particuliers (n'hésitez pas à utiliser l'index - sur ce lien pour vous y retrouver).
Scarabéaware
Terminabot
Terminabot
Avatar du membre
Messages : 152137
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Black Lodge, Death Star, Pyongyang, Vaisseau de Freezer, Ra Metal, Comète Blanche
Gender :
Contact :

Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar Scarabéaware » dim. mars 20, 2022 6:15 pm



Barry Lyndon est une réalisation de Stanley Kubrick sortie en 1975. Il s’agit de l’adaptation du roman intitulé Mémoires de Barry Lyndon de William Makepeace Thackeray qui tient de l’autobiographie fictive.

Les rôles principaux sont tenus par Ryan O'Neal et Marisa Berenson. La Warner avait exigé de Kubrick qu’il prenne un acteur connu pour le rôle titre, aussi il l’a d’abord proposé à Robert Redford qui a refusé et s’est donc reporté sur Ryan O’Neal connu à l’époque pour le film Love Story sorti en 1970. A noter également sur le plan du casting que les amateurs de Chapeau Melon et Botte de Cuir auront retrouvé pas moins de 17 acteurs de la série.



La narration en VF est assurée par Jean-Claude Brialy.

Le film a remporté en 1976, 4 oscars pour sa direction artistique, sa photographie, ses costumes et sa B.O. ainsi que deux BAFTA pour meilleur réalisateur et photographie.

Malgré de bonnes critiques à l’époque, le film aura été un échec commercial dans les pays anglo-saxons mais aura eu un grand succès dans d’autres pays tels que la France.

Image

Synopsis :

En Prusse, au début de la guerre de Sept Ans, un voyou irlandais conquiert le cœur d'une riche veuve et assume la position de son mari mort.


Bande annonce :



La critique de Durendal qui n’aime pas Kubrick entre 47 et 54 min environ :lol: : https://youtu.be/uEH1eYA7WYU?t=2816

Et une autre évoquant quelques autres aspects vis-à-vis du film : https://www.youtube.com/watch?v=lrl9Synu7pY

Excellente réalisation de Stanley Kubrick que j’aurai enfin découverte. Une belle fresque avec l’histoire d’un jeune irlandais épris d’une femme qu’il ne peut épouser dans la mesure où elle est promise à un riche capitaine anglais qu’il va affronter en duel et le laissant pour mort va être obligé de fuir vu sa condition. Ce sera de quoi le forger avec ce qu’il va connaître comme épreuves le faisant aller de Charybde en Scylla avant de connaître une ascension au sein de la bourgeoisie…

Nous avons une belle esthétique tant du point de vue des paysages de campagne que des décors fastueux dont nous pouvons profiter après la partie concernant la guerre de 7 ans, de quoi en avoir une belle dose de contemplation avec le fait aussi que ça nous forme bien des tableaux. C’est de quoi également apprécier le travail effectué pour parvenir à nous capter des scènes entièrement éclairées à la bougie sans appoints, on ne peut pas dire que cette intention ne se valait pas, bien sur maintenant ça a de quoi être plus aisé d’un point de vue technique. Mais il avait désiré tourner de la sorte et l’on peut dire que c’est réussi, par contre il aura fallu user d’une grosse quantité de bougies quand on voit toutes celles qui sont utilisées. En tout cas quoi qu’il en soit ça nous donne de bonnes scènes là aussi quand à ce film fleuve loin d’être déplaisant à voir. Nous sommes sur un rythme lent qui ne plaira pas à tout le monde et on ne peut pas dire que ce soit très porté sur l’action, nous avons une scène de bataille mais autrement c’est assez éludé sur ce plan et que l’on s’intéresse à bien d’autres moments. Sur le plan de la B.O. c’est également très appréciable quand à l’ensemble de l’accompagnement musical que ça forme et que nous ayons bien de la musique classique d’époque entre compositions de Bach, Mozart et Vivaldi entre autre. On reste bien dans les clous en étant en cohérence avec l’époque où se déroule l’histoire contrairement à ce que pourra nous faire Sofia Coppola bien plus tard avec son Marie Antoinette par exemple :mrgreen:.

Ainsi nous parcourons la vie de Redmond Barry qui deviendra Barry Lyndon et dont l’histoire nous est narrée pour décrire les aléas qu’il va connaître, nous sommes prévenus quand à la tragédie de son destin. Ryan O'Neal nous fait une bonne incarnation du personnage, toutefois je pense que si Robert Redford avait accepté le rôle ça aurait été encore plus impeccable mais c’est toutefois parfaitement excellent avec lui. On commence par déjà gouter sa relation avec sa cousine Nora, pas de quoi être choqué pour l’époque qu’ils puissent potentiellement se marier ensemble, toutefois les choses tournent bien différemment et que pour lui ce soit le début de tout une aventure qui va le conduire à rejoindre l’armée du roi et déserter pour finalement mieux se retrouver à batailler contre l’ennemi avec les Prussiens grâce à un joli coup d’ironie du sort. Autant dire que ce sera pas la même qu’avec l’armée anglais dans la mesure où l’on peut se faire fouetter à la moindre incartade :mrgreen:. Mais s’en sortant plutôt bien il a de quoi connaître une autre vie ensuite qui le conduira à connaître une ascension dans le milieu de la bourgeoisie faisant preuve d’opportunisme à saisir une belle occasion de profiter d’une très belle vie auprès de la comtesse de Lyndon incarnée par Marisa Berenson dont nous avons de quoi être plutôt bien sous le charme ^^.

De fait après avoir été amoureux transi, fuyard, soldat et espion le voici profitant d’une vie de grand luxe une fois bien forgé par la vie à y avoir bien perdu en naïveté. On lui voit alors un certain dédain au détriment de son épouse qu’il ne se prive pas de tromper autant qu’il le peut, ce qui est assez terrible pour elle. Par ailleurs ça n’aide pas à ce que son premier fils apprécie celui qui devient dès lors son beau père. Toutefois quand à cette vie, nous sommes prévenus, c’est de l’ascension qui va connaître une chute dont le temps va bien être pris pour nous y amener.

Quand à sa chute, il a de quoi vivre un moment vraiment terrible, là-dessus c’est du poignant avec ce qu’il vient à perdre. Mais autrement le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec toute cette teinte d’ironie du sort qui s’abat sur lui qui passe de bien des victoires sur la vie à quelques défaites qui prêtes à sourire même si pour le pauvre qui n’est pas né non plus avec une cuillère en argent dans la bouche, ça a de quoi être une sale désolation. On peut toutefois dire que ça donne lieu à tout une morale et il aurait mieux valu qu’en sa qualité de profiteur il soit plus attentif à certains points. Et dans ces points, on peut compter sa relation tendue avec son beau-fils. Là-dessus d’ailleurs à ce qu’il n’aime pas son beau père, je trouve par contre qu’il aurait pu être bon de le voir établir quelques manigances à son encontre, mais en soit c’est très bien comme ceci aussi et sa position d’attente sans trop se décarcasser lui permet finalement d’avoir gain de cause. Alors c’est sur qu’il vaut mieux batailler pour obtenir ce que l’on veut mais il faut savoir être aussi dans l’attente qui peut nous apporter tout aussi bien réparation. Simplement attendre c’est aussi pas si mal des fois, certains devraient en prendre de la graine et se laisser vaincre par un ennemi pour mieux le cueillir ensuite et évacuer le problème qu’il représente. Enfin ça dépend de bien des paramètres mais cette morale a de quoi se faire ressortir ici, tout vient à point à qui sait attendre comme dit l’expression.

Enfin voila, dans l’ensemble c’est parfaitement excellent donc avec Kubrick qui aura pris tout un grand soin quand à cette réalisation la dessus et qui forme comme je disais une très belle fresque et même une très bonne fresque. De quoi bien le considérer comme du chef d’œuvre de sa part, on pourrait vouloir du plus de manigance et se dire que ça aurait pu être encore mieux d’avoir Robert Redford, néanmoins c’est largement impeccable comme ceci et qu’il y ait de quoi bien gouter à cette œuvre qui nous charme de bout en bout et qu’on se laisse bien porter, si certains peuvent avoir de quoi s’ennuyer en la visionnant, ça n’aura point été mon cas.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL FREEZER, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL EREN, ALL HAIL SKYNET, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL WILLIAM DELOS.
Venez jouer avec Bob Image.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar phoenlx » dim. mars 20, 2022 6:29 pm

Grand film de Kubrick Barry Lyndon, à l'époque j'avais été très marqué par la réalisation, les plans léchés, la musique, le rythme lent peut déplaire cependant
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

SeliCat
posteur divin
posteur divin
Avatar du membre
Messages : 5515
Enregistré le : dim. oct. 10, 2021 6:11 pm
Localisation : Bout d'Brousse Creek, Santa Mondega, Melmac
Gender :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar SeliCat » lun. mars 21, 2022 4:06 pm

Vu à la télé, j'ai été fascinée et j'ai voulu la B.O. ... en K7 audio à l'époque :mrgreen:

J'ai eu l'opportunité de le revoir au cinéma et c'était magnifique et le rythme lent ne m'a pas endormie ... contrairement à un autre film de Kubrick revu aussi en salle. :transpire:
ImageImageImage

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar phoenlx » lun. mars 21, 2022 5:42 pm

quel film t'a endormi ? :mrgreen:
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
Terminabot
Terminabot
Avatar du membre
Messages : 152137
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Black Lodge, Death Star, Pyongyang, Vaisseau de Freezer, Ra Metal, Comète Blanche
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar Scarabéaware » lun. mars 21, 2022 7:11 pm

J'ai comme l'impression que pour le film qui a du l'endormir que ça sent 2001 :mdr:.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL FREEZER, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL EREN, ALL HAIL SKYNET, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL WILLIAM DELOS.
Venez jouer avec Bob Image.


SeliCat
posteur divin
posteur divin
Avatar du membre
Messages : 5515
Enregistré le : dim. oct. 10, 2021 6:11 pm
Localisation : Bout d'Brousse Creek, Santa Mondega, Melmac
Gender :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar SeliCat » mar. mars 22, 2022 3:18 pm

Oui, hihi :xxd:
ImageImageImage

Cerca Trova
Maison du Cancer
Maison du Cancer
Avatar du membre
Messages : 42989
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar Cerca Trova » mar. mars 22, 2022 3:56 pm

Scarabéaware a écrit :J'ai comme l'impression que pour le film qui a du l'endormir que ça sent 2001 :mdr:.


oui c'est bien pour s'endormir 2001 :lol:
Image


"Most of what you think you know about Camelot and the evil sorceress known as Morgan Le Fay is nothing but lies. I should know for I'm Morgan Le Fay, High-Priestress of the Isle of Avalon."

"The truth winds somewhere between the road to Glastonbury, Isle of the Priests, and the road to Avalon, lost forever in the mists."

- Mists of Avalon

Scarabéaware
Terminabot
Terminabot
Avatar du membre
Messages : 152137
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Black Lodge, Death Star, Pyongyang, Vaisseau de Freezer, Ra Metal, Comète Blanche
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar Scarabéaware » mar. mars 22, 2022 6:19 pm

Moi ça avait bien été n'empêche :mdr:
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL FREEZER, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL EREN, ALL HAIL SKYNET, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL WILLIAM DELOS.
Venez jouer avec Bob Image.


SeliCat
posteur divin
posteur divin
Avatar du membre
Messages : 5515
Enregistré le : dim. oct. 10, 2021 6:11 pm
Localisation : Bout d'Brousse Creek, Santa Mondega, Melmac
Gender :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar SeliCat » lun. avr. 11, 2022 6:21 pm

ImageImageImage

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420955
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Barry Lyndon (de Stanley Kubrick)

Messagepar phoenlx » lun. avr. 11, 2022 6:38 pm

oui il y a beaucoup de Haendel dans ce film, j'aime bien tout ce qui est baroque, notamment ce compositeur
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende


Retourner vers « Les films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités