• Déconfinement : Restez prudent !!

Doctor Who saison 5

Le Onzième Docteur, interprété par Matt Smith, et qui recouvre la période allant de 2010 à 2013, soit de la saison 5 à la saison 7. Matt Smith est l'acteur le plus jeune ayant joué le rôle du Docteur, devant Peter Davison.
Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64880
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Doctor Who saison 5

Messagepar Náin » jeu. mars 05, 2020 6:46 pm



La saison 5 de Doctor Who, diffusée du 3 avril au 26 juin 2010, est la première saison avec Matt Smith dans le rôle du Onzième Docteur, apparu à la fin de l'épisode spécial La Prophétie de Noël. Elle marque également l'apparition de Amy Pond et Rory Williams, qui deviendront parmi les compagnons du Docteur les plus appréciés et qui resteront jusqu'au milieu de la saison 7 en 2012. De plus, elle fait du personnage de River Song, interprété par Alex Kingston, un personnage régulier après son introduction dans la saison 4. Enfin, il s'agit de la première saison depuis la reprise de 2005 à ne pas être dirigée par Russel T Davies, showrunner de la série de 2005 à 2009, mais par Steven Moffat, qui devient le nouveau showrunner et qui le restera jusqu'en 2017.



Il s'agit pour ma part de ma saison préférée de la période Matt Smith. Tous les épisodes marchent indépendamment les uns des autres tout en étant reliés par une intrigue générale concernant la fissure temporelle qui donne ainsi une structure harmonieuse à la saison sans qu'elle ne prenne le pas sur les histoires des épisodes (comme la saison 6 par exemple).



Cette saison voit alors le retour de plusieurs ennemis du Docteur. D'abord les Siluriens, des monstres issus de l'ancienne série et qui n'avaient pas été vus depuis la saison 21 et l'épisode Warriors of the Deep. Ensuite, ce sont les Anges Pleureurs, apparus dans un épisode désormais culte de la saison 3 (et déjà écrit par Moffat), qui font ici leur retour dans un double épisode intitulé Le Labyrinthe des Anges.



Si ce dernier épisode est spectaculaire et parmi les meilleurs de la série en raison entre autres, de leurs antagonistes toujours réussis, il apporte malgré tout son lot d'incohérences concernant ces créatures intemporels. En effet dans l'épisode Les Anges Pleureurs (ou Blink), on apprend qu'ils se cachent les yeux pour ne pas se voir les uns les autres, afin d'éviter d'être figés à vie. L'ennui étant qu'ici, ils ne se cachent nullement les yeux lorsqu'ils sont en groupes ou même en colonne, et l'on ne comprend alors pas bien comme il est possible qu'ils ne se retrouvent pas bloqués, comme le furent les 4 Anges de la saison 3. Par ailleurs il semble également qu'ils ne soient constitués de pierre que quand ils sont figés, et l'on ne comprend alors à nouveau pas bien comment ils peuvent bouger tout en restant en pierre dans ce nouvel épisode.



Toujours dans les très bons épisodes de cette saison 5, le premier, Le Prisonnier Zéro, est une véritable perle. Marquant donc les premiers pas de Matt Smith dans la peau du Docteur, il introduit également le personnage d'Amy d'une manière joliment féerique, à l'image de ce que Moffat, dans un sens, avait déjà fait dans la saison 2 avec l'épisode La Cheminée du Temps.



En réalité tous les épisodes de cette saison sont réussis. Peut-être le plus faible, ou le moins bon, pourrait être, l'épisode 6, Les Vampires de Venise, ou Le Colocataire, qui est davantage humoristique qu'autre chose, tant les autres épisodes ont chacun leur lot de pépite. Vincent et le Docteur par exemple, qui voit la rencontre entre le Docteur et Vincent Van Gogh (joué par l'excellent Tony Curran) est assez émouvant, bien qu'un peu trop tire-larmes.



On pourra mentionner également Le Seigneurs des Rêves, qui voit le Docteur, Amy et Rory en proie à deux réalités différentes qui sont toutes deux susceptibles de n'être que des rêves, ou La Victoire des Daleks, qui voit ces derniers s'incruster en plein Blitz tandis que le Docteur retrouve un ancien ami en la personne de Winston Curchill.



Enfin l'épisode climax, La Pandorica s'ouvre est remarquable d’ingéniosité et d'écriture. Avant que Moffat ne se perde dans les scénarios abscons, il écrivait alors des scénarios suffisamment ambitieux et aux enjeux cosmiques absolument extraordinaires et qui rendaient par ailleurs hommage au ton de la série et à sa mythologie, l'enrichissant qui plus est d'artefacts ou de reliques tel la fameuse Pandorica. Et que dire de cette idée magistrale (quoique un peu problématique quand on s'y penche un peu) de faire patienter Rory Williams pendant 2000 ans pour sa chère et tendre ?



Le problème de cet épisode tient surtout dans la résolution un peu trop simple. D'abord la libération du Docteur, qui voit Rory ouvrir une prison unique en utilisant simplement un tournevis sonique, et le retour du Docteur, censé être piégé dans une poche de réalité, justifié par le simple pouvoir des mots, qui a toujours été à la fois la force mais quand même beaucoup aussi, la faiblesse de Moffat, qui préfère le plus souvent sacrifier une certaine cohérence ou crédibilité pour une jolie phrase ou un idée poétique.



Quoi qu'il en soit, c'est une saison incontestablement réussie pour Steven Moffat et Matt Smith qui, bien qu'en dessous de David Tennant selon moi, parvient parfaitement à s'emparer du personnage pour lui insuffler une personnalité résolument unique et singulière.

Liste des épisodes :

203 - Épisode 1 : Le Prisonnier zéro
204 - Épisode 2 : La Bête des bas-fonds
205 - Épisode 3 : La Victoire des Daleks
206 - Épisode 4 : Le Labyrinthe des Anges, première partie
206 - Épisode 5 : Le Labyrinthe des Anges, deuxième partie
207 - Épisode 6 : Les Vampires de Venise
208 - Épisode 7 : Le Seigneur des Rêves
209 - Épisode 8 : La Révolte des intra-terrestres, première partie
209 - Épisode 9 : La Révolte des intra-terrestres, deuxième partie
210 - Épisode 10 : Vincent et le Docteur
211 - Épisode 11 : Le Colocataire
212 - Épisode 12 : La Pandorica s'ouvre, première partie
212 - Épisode 13 : La Pandorica s'ouvre, deuxième partie

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Doctor Who saison 5

Messagepar SauronGorthaur » jeu. mars 05, 2020 6:59 pm

Ma saison préférée, je crois
(En semi-congé à durée indéterminée)

Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64880
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Doctor Who saison 5

Messagepar Náin » jeu. mars 05, 2020 7:03 pm

ah carrément
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

kisagi
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 1121
Enregistré le : jeu. mars 01, 2018 7:36 pm
Gender :
Contact :

Re: Doctor Who saison 5

Messagepar kisagi » mer. juil. 08, 2020 5:05 pm

Pour ceux qui serait pas encore au courant la saison 5 est actuellement en cours de diffusion sur NRJ12 tous les jours sauf le week-end à partir de 19h20.
Image


Retourner vers « Onzième Docteur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité