David Lynch

Cinéaste américain extraordinaire qui bouscule le spectateur par ses expériences surréalistes, David Lynch est le réalisateur culte par excellence, auteur d'oeuvres aussi mythiques que la série Twin peaks ou le chef d'oeuvre Mulholland Drive. Artiste complet, cinéaste, peintre, photographe, musicien, on lui doit aussi une adaptation restée célèbre du roman Dune de Franck Herbert, ainsi que de très grands films comme Elephant Man, Sailor et Lula, Lost Highway ou encore Blue Velvet (liste non exhaustive). C'est à un véritable monument du 7ème art que cette rubrique vous convie !
Meleor
Dagor Nuin Giliath
Dagor Nuin Giliath
Avatar du membre
Messages : 12563
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: David Lynch

Messagepar Meleor » jeu. août 27, 2020 6:21 am

LeAlex a écrit :En fait c'est un film limpide Eraserhead quand on pense le truc à froid. Cela parle essentiellement de la galère de la vie de couple avec un chiard sur les bras. Mais à la sauce Lynch... Moralité du film : mettez des capotes.


Ou on se tape des mecs à la place lol! :PTDR:

Mais sinon ce film a couté son mariage à Lynch tant il a trouvé plus important de le finir que s'occuper de son couple! :transpire:

Aries Phoenix
Transmission du livre rouge
Transmission du livre rouge
Avatar du membre
Messages : 30193
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: David Lynch

Messagepar Aries Phoenix » jeu. août 27, 2020 9:39 am

Scarabéaware a écrit :Eh mais dis donc, faudrait que tu nous montres ça tiens :mrgreen:. Voir ce que tu nous a engendré :mdr:.

C'est pas de l'hyper qualité, très BD, mais certains valent le coup :smoking: Le problème c'est que beaucoup sont en format A3 donc je ne peux pas les scanner... Du coup, je devrais employer la tablette ou le phone de ma femme, et surtout bien tout effacer après histoire que mes gosses ne tombent pas dessus parce que c'est bien glauque.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Aries Phoenix
Transmission du livre rouge
Transmission du livre rouge
Avatar du membre
Messages : 30193
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: David Lynch

Messagepar Aries Phoenix » jeu. août 27, 2020 9:42 am

Meleor a écrit :Mais sinon ce film a couté son mariage à Lynch tant il a trouvé plus important de le finir que s'occuper de son couple! :transpire:

Bon, bah il avait dû mal piocher sa femme alors... C'est logique qu'un artiste s'investisse dans son oeuvre, c'est même indispensable. Mais du coup, ça fait effectivement une belle ironie :lol:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. août 27, 2020 10:37 am

pour un artiste l'oeuvre surpasse parfois la femme (et c'est moralement sans doute critiquable mais il ne faut pas voir non plus les artistes comme toujours des saints, les artistes sont avant tout .. des artistes, et parfois ils peuvent avoir des attitudes déplacées dans la vie mais être des génies artistiquement parlant :lol: )

c'est aussi ça qui fait le charme et la complexité de l'art .. ces gens là en fait c'est un peu comme s'ils travaillent pour eux mais aussi pour nous spectateurs, pour le public (mais pas à la manière des réalisateurs yes men qui appliquent juste la logique de studios, qui bossent de manière formatée. non là je parle des vrais artistes à la Lynch justement avec une patte reconnaissable, qui - bon excepté Dune un peu particulier - font leurs films, leurs oeuvres comme ils ont envie, pour eux, pour leur public qui les aime , sans les prendre pour des idiots.

C'est des cadeaux pour nous qu'ils font, en sacrifiant parfois une grosse part d'eux, voire leur vie de famille :mrgreen:

ça ne vous rappelle pas un film ?
ceux à qui ça ne dit rien, regardez notamment le récent Mother ! (de Darren Aronofsky) avec Jennifer Lawrence et Javier Bardem ! Et vous allez voir comment cette logique peut aussi avoir un côté flippant :lol:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Aries Phoenix
Transmission du livre rouge
Transmission du livre rouge
Avatar du membre
Messages : 30193
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: David Lynch

Messagepar Aries Phoenix » jeu. août 27, 2020 11:24 am

Il n'y a pas que les artistes qui sont dans cette logique (bien qu'il y ait toute la dimension émotionnelle, parfois des gens torturés, l'obsession de coucher ce qu'on a en tête...). Etre fils de politicien, ça doit pas être joyeux non plus :lol: Déjà rien que les PDG, ils sont à moitié mabouls, ils bossent 60h/semaine, et ils aiment importer leur travail à la maison...
Et à mon avis Lynch, il devait quand-même bien s'investir émotionnellement dans son boulot. S'il aime tant que ça partir dans des trips sur la folie humaine, il était peut-être même du genre à se relever la nuit pour noter une idée :lol: Et ça, dieu sait que ça peut énerver madame (Je le faisais du temps ou je programmais beaucoup, et ça bardait au matin :mrgreen: )
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. août 27, 2020 11:28 am

ah ça je ne dis pas le contraire hein, il n'y a pas que les artistes qui mettent leur vie personnelle de côté
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mar. sept. 08, 2020 1:12 pm



Un autre bouquin en français sur David Lynch : https://www.amazon.fr/gauche-David-Lynch-Peaks-t%C3%A9l%C3%A9vision/dp/213058151X

La main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la fin de la télévision
de Pacôme Thiellement

si je le partage c'est parceque l'auteur est l'un des intervenants sur l'émission France Culture que j'ai partagé tout à l'heure à propos de Twin Peaks saison 3 (très intéressante au passage)
et il évoquait ce livre dedans

Considéré par Cyril De Graeve (qui l'a mis en couverture de Chronicart) comme une des « pop-stars méconnues » de notre temps, par Philippe Nassif (qui l'a encensé dans les pages de Technikart) comme « notre Greil Marcus », ou par Philippe Manoeuvre (qui a édité son dernier livre, Cabala - Led Zeppelin occulte, chez Hoëbecke) comme un véritable prophète du rock, Pacôme Thiellement est peut-être notre pop-critique le plus important, auteur d'une oeuvre inclassable, à mi-chemin de la philosophie, des cultures populaires (musique, cinéma, bande dessinée) et de la littérature. Après s'être intéressé à Paul McCartney, Frank Zappa, le Président Schreber, Mattt Konture, Gérard de Nerval et Led Zeppelin, il a aujourd'hui jeté son dévolu sur celui que beaucoup considèrent comme l'un des plus grands cinéastes contemporains : David Lynch. Dans La main gauche de David Lynch, il offre une lecture décapante, au style éblouissant et à l'érudition vertigineuse, d'une des oeuvres-clé du cinéma (la série et le film Twin Peaks), tout en en tirant d'étonnants philosophèmes relatifs au médium télévisé, dont Twin Peaks était à la fois une méditation et un produit. Et si Twin Peaks représentait un moment-charnière dans l'histoire, non seulement des séries télévisées, mais de la télévision en général ? Et si Twin Peaks marquait le moment où la télévision atteignait enfin sa fin secrète, capitaliste et gnostique, et en l'atteignant, signait sa fin tout court, c'est-à-dire son autodestruction ? Telle est l'hypothèse que soutient Pacôme Thiellement, s'adjoignant au passage l'aide inattendue de musiciens de jazz, de mystiques iraniens, d'actrices disparues, d'amateurs d'occultisme ― et de Walter Benjamin. Une seule chose est sûre : après avoir lu ce livre, il ne sera plus possible de regarder la télévision comme avant.
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

LeAlex
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Messages : 1201
Enregistré le : ven. mai 08, 2020 4:24 pm

Re: David Lynch

Messagepar LeAlex » mar. sept. 08, 2020 9:04 pm

phoenlx a écrit :La main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la fin de la télévision

Ouuuh je sens un double sens profond dans ce titre... Faut-il comprendre que Lynch s'est tellement paluché de la main droite qu'aujourd'hui seule la gauche est encore valide ? Et qu'étant droitier ça expliquerait pourquoi il ne filme plus que des conneries ? Et donc la nullité extrème de la saison 3 de Twin Peaks signifierait la fin de la carrière télévisuelle de Lynch ? Ouais ça doit être ça... Fortiche le Pacôme mais je peux lire entre les lignes moi, hu hu. :tire-langue:

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mar. sept. 08, 2020 9:06 pm

:lol: :lol: :lol: j'ai pensé à toi en écoutant la vidéo tout à l'heure (ils sont assez dithyrambiques avec la saison 3, pas sûr que tu partages leur avis :lol: )
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

LeAlex
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Messages : 1201
Enregistré le : ven. mai 08, 2020 4:24 pm

Re: David Lynch

Messagepar LeAlex » mar. sept. 08, 2020 9:08 pm

J'ai commencé à grimacer dès que j'ai entendu la vieille rengaine "un grand film de 18 heures"...
:PTDR:

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mar. sept. 08, 2020 9:13 pm

c'est sûr que quand comme toi on se fait chier devant un film , il vaut mieux pas qu'il fasse 18 heures :lol:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

LeAlex
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Messages : 1201
Enregistré le : ven. mai 08, 2020 4:24 pm

Re: David Lynch

Messagepar LeAlex » mar. sept. 08, 2020 10:12 pm

Il y a un paquet de séries dont les épisodes mis bout à bout peuvent réellement donner l'impression d'un film d'une dizaine d'heures. Ce qui n'est pas du tout le cas avec la saison 3 de TP, ne serait-ce qu'à cause de toutes les fins d'épisodes dans le Road House avec les différents groupes qui s'y succèdent. En quoi cette série serait plus considérée comme un film divisé en parties (et en plus 18...) que n'importe quelle autre série dont l'action est à suivre au fil des épisodes ? C'est un argument débile que les intellos ressortent en boucle sans que ça gagne en sens pour autant. Non messieurs ce n'est pas un film, pas plus que filmer des types en train de vomir de la bile jaune s'apparente à de l'art.

Quoique...


phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mar. sept. 08, 2020 10:25 pm

je suis d'accord avec ton premier argument, le reste beaucoup moins ; qu'est-ce que l'art, vaste question
mais autrement oui beaucoup de séries feuilletonnantes c'est un peu la même chose (game of thrones, vikings et en fait la plupart des séries actuelles)
après, même dans les séries feuilletonnantes on distingue parfois comme des petites intrigues qui se résolvent plus ou moins dans les épisodes alors que là, on a plein de choses qui trouvent leur échos et aboutissement en fin de la saison, alors que ça a été commencé au début. c'est ce qu'ils veulent dire je pense mais certes, il n'y a pas que Twin peaks saison 3 qui fait ça.
A noter cependant que dans beaucoup de séries même si les saisons sont un tout relié, on a parfois des réalisateurs différents selon les épisodes, ici c'est que du David Lynch et Marc Frost à priori, ce qui crée une continuité plus forte

Autrement cette saison il faudrait que je la revois en détail mais j'avais aimé me laisser embarquer, y compris dans tous les mystères qui questionnent (jusqu'au bout)
c'est du Lynch en fait. Moi je m'y suis retrouvé en tant que fan de Lynch, j'ai retrouvé mon Lynch :mrgreen:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Aries Phoenix
Transmission du livre rouge
Transmission du livre rouge
Avatar du membre
Messages : 30193
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: David Lynch

Messagepar Aries Phoenix » mer. sept. 09, 2020 3:49 pm

phoenlx a écrit :je suis d'accord avec ton premier argument, le reste beaucoup moins ; qu'est-ce que l'art, vaste question

Ben pareil pour le premier argument, une série reste une série, pour des films, tu fais une trilogie de trois fois 2h30 sinon. Ou alors, on redéfinit le concept de téléfilm pour l'élargir mais pour le moment je trouve la différence assez nette.
Mais pour l'art... je n'y ai jamais inclus non plus le fondamentalement laid et provocateur. Après, il y a des types comme Gigger (le père l'Alien) qui font dans le très laid et repoussant, mais avec une sorte d'esthétisme et en tous cas de recherche. Une marionnette qui gerbe à grands jets sur une musique mélodramatique, c'est directement moins convaincant :transpire:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 10, 2020 1:12 pm

oui mais c'est pas du Lynch là , vos marionnettes :lol:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

LeAlex
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Messages : 1201
Enregistré le : ven. mai 08, 2020 4:24 pm

Re: David Lynch

Messagepar LeAlex » jeu. sept. 10, 2020 2:01 pm

Aries Phoenix a écrit :Une marionnette qui gerbe à grands jets sur une musique mélodramatique, c'est directement moins convaincant :transpire:

Mais c'est plus drôle et décalé qu'une barbie crétine qui met deux bonnes minutes pour écraser une mouche sur la tête de son jules. :|

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » lun. sept. 14, 2020 2:58 pm

tiens je suis en train d'écouter une autre émission intéressante (sur Lynch en générale, mais sortie dans le contexte de la saison 3 à l'époque
avec notamment Rafik Djoumi et Yannick Dahan



Vingt-cinq ans après les saisons originales de Twin Peaks, le “film de David Lynch” est devenu un genre en soi. Alors comment sortir de l’écueil de l’autocitation avec cette troisième saison ? Pour comprendre d’où vient Twin Peaks, retour dans cet épisode spécial sur la carrière et la filmographie de David Lynch, plus complexe que la caricature qu’il a lui même bâti au cours des ans.

Animé par Thomas Rozec, Julien Dupuy, Yannick Dahan, Rafik Djoumi et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Eraserhead, Labyrinth Man (David Lynch, 1977), Elephant Man (David Lynch, 1980), Dune (David Lynch, 1984), Blue Velvet (David Lynch, 1986), Sailor et Lula (1990), Twin Peaks (David Lynch, 1990), Twin Peaks : Fire Walk with Me (David Lynch, 1992), Lost Highway (David Lynch, 1997), Une histoire vraie (David Lynch, 1999), Mulholland Drive (David Lynch, 2001), Inland Empire (David Lynch, 2006), Norman McLaren, Kenneth Anger, L’église de Satan (Anton LaVey), El Topo (Alejandro Jodorowsky, 1970), La Montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973), La Nuit des morts-vivants (Georges Romero, 1968), John Waters, Freaks (Tod Browning, 1932), Hollywood Babylone (Kenneth Anger, 1959 - 1975), Crimes dans l’extase (Jesùs Franco, 1971), Kill, Baby, Kill (Mario Bava, 1966), eXistenZ (David Cronenberg, 1999), Mars Attacks! (Tim Burton, 1996), Twixt (Francis Ford Coppola, 2012), The Art Life (David Lynch, 2016) , Georges Lucas in Love (Joe Nussbaum, 1999), Do the Right Thing (Spike Lee, 1989).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné @nocine-reco

LA RECO DE JULIEN DUPUY : le documentaire “The Art life” dans lequel Lynch parle de sa vie avant le cinéma, juste avant le tournage de son premier film d’Eraserhead.

LA RECO DE RAFIK DJOUMI : de la lecture d’abord, avec “La main gauche de David Lynch” de Pacôme Thiellement (2010), un essai sur le rapport entre la pensée magique et le cinéma, “Le cinéma ou l’homme imaginaire” par Edgar Morin (1956), et “Hollywood babylone” de Kenneth Anger. Un court métrage ensuite, “La vie rêvée de David L.” de Julien Pichard et Paul Lê, tentative d’imagination de la jeunesse de David Lynch.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : “Perdita Durango” d’Alex de la Iglesia (1997), suite non officielle de “Sailor et Lula” jamais sortie en France.

LA RECO DE YANNICK DAHAN : “Dune” de David Lynch.

LA RECO DE THOMAS ROZEC : l’album “BlueBOB” de Lynch (2002).

CRÉDITS
Enregistré le 23 mai 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » lun. sept. 14, 2020 3:19 pm

j'écoute la vidéo partagée dans le post précédent, très intéressant ce que Djoumi nous explique sur la société théosophique d'Helena Blavatsky :o : https://les-ailes-immortelles.net/forum ... 61&t=18643
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mar. sept. 15, 2020 12:21 pm

je ne sais plus si on avait partagé celle-ci mais il livre une belle analyse de la filmo de Lynch je trouve
(notamment le rapport aux entités maléfiques qui surgissent insidieusement dans le réel, le rapport à la nostalgie (de ce point de vue d'ailleurs ce qu'il explique sur la saison 3 de Twin Peaks, et sa profonde différence avec les deux premières fait énormément sens par rapport au message même de Lynch qui nous conseille de ne pas nous reposer trop sur la nostalgie du passé - un débat qu'on a de manière récurrente ici notamment quand on aborde notre rapport au cinéma et aux séries, ou aux émissions anciennes voire au monde d'avant :mrgreen: )

https://www.youtube.com/watch?v=_8U42H7cSvQ
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Somewhere
Valinor
Valinor
Avatar du membre
Messages : 67956
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: David Lynch

Messagepar Somewhere » ven. sept. 25, 2020 1:09 pm

Vous saviez que David Lynch avait réalisé une pub pour la PlayStation 2 ? :mdr:


phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » ven. sept. 25, 2020 1:41 pm

oui j'ai découvert ça assez récemment d'ailleurs :D
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » mer. déc. 30, 2020 9:27 pm

ils sont pas tendres avec twin peaks saison 3 eux :lol: (podcast de l'équipe Nociné)



Vingt-cinq ans après les saisons originales de Twin Peaks, le “film de David Lynch” est devenu un genre en soi. Alors comment sortir de l’écueil de l’autocitation avec cette troisième saison ? Pour comprendre d’où vient Twin Peaks, retour dans cet épisode spécial sur la carrière et la filmographie de David Lynch, plus complexe que la caricature qu’il a lui même bâti au cours des ans.

Animé par Thomas Rozec, Julien Dupuy, Yannick Dahan, Rafik Djoumi et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Eraserhead, Labyrinth Man (David Lynch, 1977), Elephant Man (David Lynch, 1980), Dune (David Lynch, 1984), Blue Velvet (David Lynch, 1986), Sailor et Lula (1990), Twin Peaks (David Lynch, 1990), Twin Peaks : Fire Walk with Me (David Lynch, 1992), Lost Highway (David Lynch, 1997), Une histoire vraie (David Lynch, 1999), Mulholland Drive (David Lynch, 2001), Inland Empire (David Lynch, 2006), Norman McLaren, Kenneth Anger, L’église de Satan (Anton LaVey), El Topo (Alejandro Jodorowsky, 1970), La Montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973), La Nuit des morts-vivants (Georges Romero, 1968), John Waters, Freaks (Tod Browning, 1932), Hollywood Babylone (Kenneth Anger, 1959 - 1975), Crimes dans l’extase (Jesùs Franco, 1971), Kill, Baby, Kill (Mario Bava, 1966), eXistenZ (David Cronenberg, 1999), Mars Attacks! (Tim Burton, 1996), Twixt (Francis Ford Coppola, 2012), The Art Life (David Lynch, 2016) , Georges Lucas in Love (Joe Nussbaum, 1999), Do the Right Thing (Spike Lee, 1989).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné @nocine-reco

LA RECO DE JULIEN DUPUY : le documentaire “The Art life” dans lequel Lynch parle de sa vie avant le cinéma, juste avant le tournage de son premier film d’Eraserhead.

LA RECO DE RAFIK DJOUMI : de la lecture d’abord, avec “La main gauche de David Lynch” de Pacôme Thiellement (2010), un essai sur le rapport entre la pensée magique et le cinéma, “Le cinéma ou l’homme imaginaire” par Edgar Morin (1956), et “Hollywood babylone” de Kenneth Anger. Un court métrage ensuite, “La vie rêvée de David L.” de Julien Pichard et Paul Lê, tentative d’imagination de la jeunesse de David Lynch.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : “Perdita Durango” d’Alex de la Iglesia (1997), suite non officielle de “Sailor et Lula” jamais sortie en France.

LA RECO DE YANNICK DAHAN : “Dune” de David Lynch.

LA RECO DE THOMAS ROZEC : l’album “BlueBOB” de Lynch (2002).

CRÉDITS
Enregistré le 23 mai 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. juin 17, 2021 9:05 pm

petit message du jour de David Lynch :lol:

Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

LeAlex
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Messages : 1201
Enregistré le : ven. mai 08, 2020 4:24 pm

Re: David Lynch

Messagepar LeAlex » jeu. juin 17, 2021 9:57 pm

" Formidable, chef d'oeuvre, cultissime, Lynch révolutionne la météo, hal-lucinant..."
Et puis tous ces symboles cachés, le reflet dans ses lunettes (sans doute un message codé), sa mêche de travers et à la fin cet étrange salut nazi de profil...
Ouuuh mystérieux...


David Lynch quoi. :hum hum:


Et il en a encore dans le pantalon, c'est lui-même qui le dit dans...
vous savez.... cette fameuse saison de cette série là... :evil:

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. juin 17, 2021 10:09 pm

:rire:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 119328
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 18, 2021 12:05 am

:lol: N'empêche David Lynch qui nous parle de la météo c'est...transcendantalement transcendant :rire:.

Bon puis moi ça me fait du rappel qu'il faudra que je m'occupe de voir les émissions précédemment postées :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360175
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » ven. juin 18, 2021 5:22 pm

oui c'est transcendant, c'est le terme :lol:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.


Retourner vers « David Lynch »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité