La Horde Sauvage (The Wild Bunch)(Sam PECKINPAH 1969)

S'il existe un genre roi au cinéma, c'est bel et bien le western. Attention, il a évolué avec son temps et a aujourd'hui plus d'un visage, que cela soit ceux, burinés, de Clint Eastwood, Yul Brinner ou John Waynes ou le visage plus réaliste de Kevin Costner, voire et de plus en plus arborant les jolies trognes des pistolleros féminines. C'est en tout cas sous cette rubrique qu'on en parle, à travers ses milles et unes déclinaisons.
ZORRO
La Grande Musique
La Grande Musique
Avatar du membre
Messages : 9246
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

La Horde Sauvage (The Wild Bunch)(Sam PECKINPAH 1969)

Messagepar ZORRO » sam. juil. 24, 2021 11:18 pm

Bon... J'ai bien vérifié et je n'ai pas vu de sujet alors... Voici pour moi l'occasion de parler de ce film qui compte parmi mes westerns préférés...


LA HORDE SAUVAGE
AFFICHE LA HORDE SAUVAGE.jpg
AFFICHE LA HORDE SAUVAGE.jpg (82.08 Kio) Vu 30 fois

REALISATION: Sam PECKINPAH
SCENARIO: Walon GREEN,Sam PECKINPAH et David WOLPER
PRODUCTION: Roy SICKNER, WARNER BROS
MUSIQUE: Jerry FIELDING

CASTING: William HOLDEN: Pike BISHOP chef de la bande (VF: Jacques BERTHIER)
Ernest BORGNINE: Dutch ENGSTROM (VF: Claude BERTRAND)
Edmond O'BRIEN: le vieux Freddie SYKES (VF: André VALMY)
Ben JOHNSON: Tector GORCH (VF: Henri DJANNICK)
Warren OATES: Lyle GORCH (son frère)(VF: Claude JOSEPH)
Jaime SANCHEZ: Angel (VF: Gérard HERNANDEZ)

Emilio FERNANDEZ: le Général MAPACHE (VF: Jean-Henri CHAMBOIS)
Robert RYAN: Deke THORNTON (VF: Roger TREVILLE) ancien membre de la bande
Albert DEKKER (VF: Paul BONIFACE): Patrick HARRIGAN le patron de la compagnie de chemins de fer
Strother MARTIN (VF: Serge SAUVION): COFFER (chasseur de primes du groupe de Harrigan)
L.Q. JONES (VF: Pierre TRABAUD): T.C. autre chasseur de primes


Le film s'ouvre sur un groupe de soldats entrant à cheval dans la ville de STARBUCK (San Rafael selon certaines versions) au Texas, 1913...

D'autres attendent sur place. La Ligue de la Tempérance prépare une nouvelle manifestation contre les méfaits de l'alcool tandis que les soldats entrent dans le bureau de la banque des chemins de fer... Leur chef qui, quelques instants avant, avait aidé une femme à traverser la rue avec ses paquets, fait mettre tout le monde mains en l'air...
"SI ILS BOUGENT... TUEZ-LES !".
C'est le gang de tueurs de la Horde Sauvage... Sur les toits en face Patrick HARRIGAN, responsable des chemins de fer est en planque avec ses hommes et ils attendent qu'ils sortent... La Ligue de Tempérance entame sa manifestation avec hymnes religieux mais HARRIGAN ne renonce pas "à cause de quelques bigots !"...

Dans la banque Angel repère les canons des fusils sur le toit...
Pike, le chef du groupe, empoigne le caissier en bouclier humain et le balance dehors... Ce dernier est aussitôt abattu par les tireurs embusqués... Pike et ses hommes fuient et rendent balle pour balle, plusieurs sont tués ainsi que de nombreuses femmes et des enfants, chacun ne fait pas de distinction de groupes... Pike, Dutch, Angel et les frères Gorch fuient avec un autre complice grièvement blessé...

HARRIGAN constate ensuite l'étendue des boulettes (les innocents abattus) et s'engueule avec THORNTON... Ancien membre de la bande fait prisonnier et devenu chasseur de primes pour les chemins de fer pour ne pas retourner en prison THORNTON ne peut pas le voir mais n'a pas le choix...
HARRIGAN abat un membre de la bande resté pour surveiller les otages, Lee (Bo HOPKINS) qui vient d'abattre les otages qui essayaient de fuir...

Pike achève le blessé du groupe et ils partent...

HARRIGAN engueule ses hommes non pour la mort de femmes et d'enfants mais... Pour avoir laissé filer le gros de la bande en remontrant les affiches...
"BISHOP !! ENGSTROM !! LES DEUX FRERES GORCH... UN JOLI LOT QUI VOUS FAISAIT UN TOTAL DE 5000 BEAUX DOLLARS... ET VOUS LES AVEZ LAISSE FILER SOUS VOT'NEZ !! LA VALEUR EN LIQUIDE DES QUELQUES TYPES QUE VOUS AVEZ ABATTU... MOINS MA COMMISSION... CA FAIT A PEINE 500 DOLLARS !!" . Harrigan leur ordonne de les poursuivre et de les rattraper...
Deke accepte sous la menace de retourner en prison... (On revoit en flashback les scènes où il est fouetté puis plus tard du côté de Pike ce qui se passa, piégés dans un bordel par les représentants de la loi Pike s'enfuit mais Deke est touché au bras droit et capturé).

Pike et ses hommes retrouvent le vieux Freddy SYKES qui les attendait dans un village isolé avec de nouveaux chevaux... Ils ouvrent les sacs et découvrent des rondelles percées en guise de pièces... Du métal sans valeur !!
Pike explique avoir vu Deke, un autre ancien membre incarcéré jadis...
Engueulades avec les autres suite à la perte du butin... Pike décide de passer au Mexique pour leur échapper... Après un long voyage ils traversent le Rio Grande et se rendent à Agua Verde où ils se mettent au service du Général MAPACHE, un dictateur local en guerre contre Pancho VILLA...

En échange de son aide pour leur fournir le matériel adéquat ils acceptent de travailler pour Mapache et repasser au Texas pour braquer un train militaire transportant des caisses de fusils et munitions...
Mais Pike se méfie de Mapache...

THORNTON et ses hommes passent à leur tour le Rio Grande sans savoir comment agir...

Pike (William HOLDEN)
The-Wild-Bunch1350.jpeg.jpg
The-Wild-Bunch1350.jpeg.jpg (32.29 Kio) Vu 30 fois


Sam PECKINPAH devait au début réaliser pour la Paramount PANCHO VILLA (1968) avec Yul BRYNNER et Robert MITCHUM mais se disputa souvent avec lui... Et la Paramount n'aima pas sa première version... Il est donc juste "mentionné" au générique et enchaîne avec ce film pour la WARNER.

Le film s'inspire de différents événements réels: le nom du groupe (même si on les appelle jamais ainsi dans le film) "Horde Sauvage" est en fait le nom de la bande de Butch Cassidy et du Sudance Kid...
Ce qui posera ensuite problème quand le film de George Roy HILL avec Paul NEWMAN et Robert REDFORD sort avant mais aucune conséquence !

Le massacre du braquage raté de la banque est inspiré de la défaite de la bande des frères Dalton tués durant l'attaque manquée des banques de COFFEYVILLE au Kansas en 1892...
Le Général MAPACHE est inspiré en partie d'un vrai officier Mexicain, Rios ZERTUCHE...

Le casting est complexe: John WAYNE est envisagé pour le rôle de Pike mais il refuse et part tourner CENT DOLLARS POUR UN SHERIF
Glenn FORD devait jouer le rôle de THORNTON mais il tourne un autre western (AU PARADIS A COUPS DE REVOLVER) et est remplacé par Robert RYAN...

Le film est tourné intégralement au Mexique et supervisé par Emilio FERNANDEZ (MAPACHE), acteur mais aussi réalisateur qui conseillera PECKINPAH sur différents aspects du film...
Plusieurs choses marquent: la violence directe vue comme un doigt d'honneur au western traditionnel et au western italien...
La musique de Jerry FIELDING
Le final surprenant (5 jours de tournage sous différents angles... 60.000 cartouches à blanc !!)...

J'avais découvert le film en 1998 dans une autre émission ciné un peu spéciale le lundi en seconde partie de soirée sur Canal Plus dans le cadre de l'anniversaire de la Warner (VOST intégrale)...
Si je n'ai pas aimé la première fois j'ai redécouvert en VF en 2003 enregistré par feu mon grand-père paternel sur RTL9...

On peut trouver cela désuet par rapport à maintenant mais on peut aussi imaginer la surprise à l'époque...
Certains acteurs du film auront aussi des problèmes avec leur entourage après le tournage...
(Dans le documentaire souvenir Ben Johnson (Tector) explique qu'il avait caché ce tournage à sa femme à cause de la réputation de Peckinpah... Il tourne aussi alors LES GEANTS DE L'OUEST avec John WAYNE (il tourne le matin puis pour PECKINPAH l'après-midi)... Mais quand le film sort... :facepalm: Il a une scène où il est (vraiment) beurré avec deux prostituées (des vraies engagées sur place) dans une citerne d'eau avec Warren OATES et ils sont tous bourrés et se lâchent... "Je revois le regard de ma femme en sortant de l'avant-première... "Un film avec Wayne hein ?? TU T'ES BIEN FOUTU DE MA GUEULE !!"... Elle ne demandera pas le divorce mais... LUI COLLERA AUX BASQUES SUR TOUS SES AURES FILMS JUSQU'A SA RETRAITE !!!).

Le film marque aussi sur certains poiunts car avec lui c'est bien la mort du western traditionnel...
Des bandits en bout de course dans un monde qui change (leur fascination devant l'automobile du général MAPACHE, le vieux SYKES qui parle des premiers avions...).
Un grand baroud d'honneur...

Ce film m'a énormément marqué, j'ai un peu de mal à dire pourquoi mais encore maintenant je le revois quand je peux en dvd ou sur TCM Cinéma...

QUELQUES EXEMPLES...

L'arrivée des bandits en ville déguisés en soldats en intro (écourtée hélas)

l'entrée dans la banque... "Si ils bougent tuez-les !"

lorsque la bande quitte le village d'Angel (LA GOLONDRINA chanson du Mexique pré révolutionnaire en 1885)(le vieux qui salue Pike est un ancien bandit qui l'a reconnu de renommée ainsi que Freddy, Don José (Chano URUETA autre grand nom du cinéma Mexicain)...

LA BANDE ANNONCE D'EPOQUE VO


https://www.youtube.com/watch?v=6nchQv2aUCo LA SECONDE VERSION DE "LA GOLONDRINA" à la fin, Freddy et Thornton seuls survivants rejoignent les Indiens...


PHO m'avait demandé un jour quel était le western qui motiva ma collection... je crois que je pourrais dire que c'est lui qui me poussa à continuer... Et encore maintenant quand je le revois...

J'aimerais conclure sur une anecdote personnelle... j'aimais pas tellement la première fois mais quand mon grand-père me le reprit sur RTL9... Lui qui détestait Clint EASTWOOD et les westerns un peu raides... Il m'avoua avoir adoré du début à la fin et avoir bien rit y compris à la fin...

Quand j'ai enfin eu le dvd (et après avoir repris le film lors d'une autre redif sur RTL9) on l'a revu encore ensemble, il adorait toujours puis hélas... début 2012... Ce fut un des derniers films que nous avions revu ensemble avant qu'une saloperie de lymphome ne lui fasse en partie perdre la vue puis ne l'emporte en septembre 2012... Il m'avait remercié pour la nouvelle rigolade...

Quand je revois le film je repense encore à lui et je me marre comme les personnages dans certains de ces passages comme on peut les voir à la fin...

RIP Sam PECKINPAH...
SAM PECKINPAH.jpg
SAM PECKINPAH.jpg (103.14 Kio) Vu 30 fois


Un iconoclaste en décalage total avec son époque mais que j'adore...
(Dustin HOFFMAN qu'il rencontrera ensuite pour le thriller LES CHIENS DE PAILLE dira "ce type était un fou dangereux, un gars en total décalage avec son temps... C'était un pistolero Mexicain à une époque où on envoyait les hommes sur la Lune")...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Náin
Les elfes verts
Les elfes verts
Avatar du membre
Messages : 67188
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: La Horde Sauvage (The Wild Bunch)(Sam PECKINPAH 1969)

Messagepar Náin » sam. juil. 24, 2021 11:41 pm

Un de ses westerns les plus représentatifs celui-là, où la violence visuelle est à son paroxysme. Il continue de creuser la tombe de l'Ouest sauvage dont il avait planté le premier clou avec coups de feu dans la sierra. Il s'est un peu raté avec Major Dundee, mais bon faut dire que la production avait été chaotique sur celui-là. Toutefois je préfère Pat Garett et Billy the Kid, son meilleur western, probablement son meilleur film aussi, où il traite le mieux en creusant plus loin qu'il ne l'avait fait ses thématiques propres.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

ZORRO
La Grande Musique
La Grande Musique
Avatar du membre
Messages : 9246
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: La Horde Sauvage (The Wild Bunch)(Sam PECKINPAH 1969)

Messagepar ZORRO » dim. juil. 25, 2021 8:02 am

La production de MAJOR DUNDEE fut chaotique pour plusieurs raisons (dépassement budgétaire, Peckinpah qui drague lourdement la jeune Mexicaine qui joue l'infirmière et qu'il finit par épouser, engueulades avec les producteurs) puis coup sur coup il écrit le scénario des COMPAGNONS DE LA GLOIRE (Réécriture de Little Big Horn) mais il est retiré du projet puis idem pour PANCHO VILLA et donc là il se lâche...

On a aussi justement un bras d'honneur à la Paramount où les hommes de Villa attaquent les troupes de Mapache à la gare ("Pancho Villa nous attaque !!")... "Vous avez voulu m'empêcher de faire mon film, voilà je le fais !!" :langue:

Peckinpah se donne à fond et certains acteurs l'imitent même dans leur interprétation (William HOLDEN furieux disant "C'est moi le chef de cette bande !! On fait ce que je dis ou je plaque tout maintenant !" ou quand il engueule Ben JOHNSON "Tu comprends pas ? Faut rester ensemble, se soutenir sinon t'es un animal ! Si on s'aide pas on est tous fichus !! Tous fichus !!")...

Je ne nie pas qu'on peut lui reprocher certains aspects (la violence à son paroxysme surtout au final) mais c'était un style nouveau je trouve...
PAT GARRETT ET BILLY LE KID en reprendra certains aspects aussi et sera son dernier bon western... Je suis également fan de celui-ci donc j'approuve.

PECKINPAH enchaînera après LA HORDE SAUVAGE avec UN NOMME CABLE HOGUE (THE BALLAD OF CABLE HOGUE) dans un tout autre style mais qui voudra aussi son pesant de cacahuètes sur le tournage...

Walon GREEN expliqua y a plusieurs années dans une interview souvenir qu'une suite avait été écrite mais ne se fit jamais: la révolution vue du côté de THORNTON (Robert RYAN)...

Dans un documentaire sur le tournage on raconte aussi que PECKINPAH s'était tant donné à fond qu'une fois les dernières scènes tournées et la fête de fin de tournage achevée il est parti seul dans un coin pour pleurer... De joie car il était arrivé au bout mais aussi de chagrin, persuadé alors qu'il ne pourra plus jamais réussir un autre film du même genre...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."


Retourner vers « Westerns »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité