• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Conversation Secrète (de Francis Ford Coppola)

Quand on pense "fil d'espionnage", deux mots nous viennent immédiatement, James et Bond. Evidemment, et bien entendu toutes ses James Bond girls. on va trouver tous nos débats de bondmaniaques ici donc, mais également ne les oublions pas tous nos topics en rapport avec le genre Espionnage, dont James Bond forme la partie émergée de l'iceberg. Citons en vrac parmi les films OSS117 - et pas uniquement ceux de Dujardin - , le Saint, Code U.N.C.L.E, la saga Kingsman, les Charlie's Angels ou encore les nombreuses parodies du genre tel les so belmondesques Le Professionnel, Le Magnifique ou encore Satanik, Mata Hari ou Fantomas - idem, pas que celui de De Funes et Jean Marais et tellement d'autres en fait ... De Hichcock à Guy Richie en passant par Hamilton, les plus grands réalisateur du cinéma, mais aussi de séries (Le Saint, Amicalement vôtre, Le Frelon vert, ...), se sont frottés au genre si hollywoodien du film d'Espionnage, en général avec élégance, charme et succès. Si vous aussi cela vous passionne, alors discutez en dans cette rubrique. Elle est ici pour vous. Rien que pour vos yeux.
Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65860
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Conversation Secrète (de Francis Ford Coppola)

Messagepar Somewhere » sam. sept. 12, 2020 10:37 am

Image

Conversation Secrète est un film d'espionnage américain sorti en France en juin 1974 à l'occasion du Festival de Cannes, dont il recevra la Palme d'or. Le film est réalisé par Francis Ford Coppola, tout juste auréolé du succès du Parrain et qui a pu négocier la réalisation de ce projet grâce à ce succès dont il est également scénariste et producteur.

Dans la ville de San Francisco, Harry Caul est un homme très secret, dont sa seule compagnie est une jeune femme à qui il loue un appartement et qui est également sa maîtresse. Il est également un "plombier", un spécialiste de la filature chargé par des employeurs privés d'espionner et d'enregistrer les conversations de certaines personnes. En jour, il piste un couple dans un parc pour le compte d'un patron d'une grande entreprise. Cependant, au moment de remettre les enregistrements à son client, il se rends compte que l'affaire est bien plus importante qu'il n'y paraît. Harry décide alors de retravailler les bandes sonores et découvre ainsi que le couple est en danger de mort. Harry, déjà impliqué auparavant dans un pistage dont son travail a donné lieu à la mort de tout une famille, sombre alors dans la paranoïa : cet homme jusque-là totalement seul dans sa vie va alors perdre peu à peu tout ce qui lui reste.



L'acteur Gene Hackman, une des plus grandes stars de l'époque après son Oscar obtenu en 1972 pour French Connection, endosse ici le rôle d'Harry Caul, totalement à l'opposé des rôles qu'il a joué jusqu'ici. John Cazale et Robert Duvall, alias Fredo Corleone et Tom Hagen dans Le Parrain, retrouvent Coppola dans les rôles respectifs de Stan, un collègue de Harry, et du directeur de la société ayant engagé Harry Caul. Enfin, on notera la présence d'Harrison Ford dans le rôle de l'assistant du directeur pour son dernier rôle avant de devenir Han Solo trois années plus tard...



Le film a été réalisé dans un contexte post-Watergate, dont Francis Ford Coppola fut surtout marqué par l'aspect technique et la capacité de la technologie a pouvoir capter avec une précision extrême la moindre voix. Il s'inspirera énormément du film Blow-Up de Michelangelo Antonioni, dans lequel un photographe capture involontairement un indice sur un meurtre sans s'en apercevoir. Conversation Secrète influencera ensuite lui-même le Blow Out de Brian de Palma, où un ingénieur du son, témoin d'un accident qui a coûté la vie à un candidat à l'élection présidentielle, cherche à prouver qu'il s'agit en fait d'un assassinat au moyen de l'enregistrement sonore qu'il a fait de l'accident.



Le film sera nommé à l'Oscar du Meilleur film, du Meilleur scénario et du Meilleur mixage de son, mais sa principale distinction restera la Palme d'or à Cannes.


Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65860
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Conversation Secrète (de Francis Ford Coppola)

Messagepar Somewhere » sam. sept. 12, 2020 10:37 am

Vu il y a quelques jours, alors j'ai trouvé le film assez ambigüe, ça commence comme un film d'espionnage et ça finit comme un film psychotique, avec entre les deux une longue séquence dans une convention puis dans une petite fête qui m'a un peu sorti du film, je l'ai trouvé un poil trop longue. Au final, j'ai préféré la partie espionnage pour son montage très élaboré à la partie paranoïa, du coup sentiment assez mitigé pour ma part sur ce film.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114197
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Conversation Secrète (de Francis Ford Coppola)

Messagepar Scarabéaware » sam. sept. 12, 2020 12:26 pm

Faut que je le vois aussi celui-ci tout comme Blow Up. J'avais vu par contre la proposition qu'avait fait Brian de Palma sur un tel sujet : viewtopic.php?f=765&t=24965. Tu pourras tenter aussi, par contre si tu n'adhère pas à la partie paranoïa avec la manière dont elle peut faire perdre pied, je sens que ça n'ira pas mieux :mdr:. Pourtant c'est réaliste qu'on ne sors pas forcément indemne de tout ça.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65860
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Conversation Secrète (de Francis Ford Coppola)

Messagepar Somewhere » sam. sept. 12, 2020 12:39 pm

Scarabéaware a écrit :Pourtant c'est réaliste qu'on ne sors pas forcément indemne de tout ça.


Oui tu verras la séquence finale est vraiment... Perturbante.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time


Retourner vers « Films et séries d'espionnage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité