Trois Jours à Quiberon (biopic Romy aux 7 Deutsche Filmpreise)

Tout sur le septième art et la télévison.
Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » mer. juin 06, 2018 9:49 am

Elle est pas la fille de Romy pour rien à ce que je vois :siffle: mais whaoh, m'attendais pas à ce que Sarah conteste aussi, alors qu'elle avait approuvé le film… :shock: c'est légèrement fort du café.

si vous reprenez tous les réalisateurs ou tous les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n’a jamais dit qu’elle avait un problème avec la boisson», dit-elle.


(https://www.lalsace.fr/actualite/2018/0 ... ur-sa-mere)

Zulawki et Delon, c'est aucun, alors :mdr: d'ailleurs, le Delon j'attends de voir ce qu'il va en dire, tiens :mrgreen:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » mer. juin 06, 2018 11:59 am

Bonjour le refus de la réalité :mdr:, bon après oui c'est sur que le séjour à Quiberon c'est certainement pas une cure de désintoxication et on va pas non plus totalement lui reprocher qu'elle fustige qu'on représente sa mère sous son plus mauvais jour, je crois qu'on peut la comprendre un peu mais en même temps nier totalement ça ne le fait pas non plus. Comme tu dis c'est fort de café comme ça.

En tout cas oui Zulawski il peut plus dire mais Delon, vivement de voir son avis, en espérant qu'il n'aille pas nier lui aussi, qu'il soit un peu plus dans un entre deux. Y a un juste milieu à avoir la dessus.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » mer. juin 06, 2018 12:27 pm

effectivement, on ne peut pas lui reprocher. en revanche, on peut très bien voir le film en sachant que Romy ne se résume pas à cette période. je ne serais aussi affirmative pour le séjour à Quiberon, en effet. ça peut ne pas en être une comme ça peut (l'interview accordée en cure de désintox', c'est parfait pour un film mais dans la réalité du caractère de Romy, ça me pose quand même problème, doutant qu'elle soit du genre à faire ce cadeau à une certaine presse et encore plus allemande... :siffle: à moins de mettre ça sur le coup de son imprévisibilité). outre le problème que toutes les biographies de Romy ou quasiment sont mensongères si ce n'est pas de la cure de désintox (mais j'ai un peu de mal à croire qu'on doive réécrire toutes les biographies parues sur Romy ... ), je pense quand même probable, vu le caractère de Romy, que ça soit une cure de désintox' mais qu'elle ait voulu le garder pour elle d'où la négation de Daniel Biasini et de Sarah. reste que ce qui est certifié c'est que Romy a emporté la résolution de ses zones d'ombres avec elle. :?

Zulawski, il est out pour y dire quoi que ce soit, en effet :mdr: et, pour Delon, il niera difficilement (il dit texto dans une de ses interview par rapport à des excès de Romy après la mort de son fils). par contre, il parle trés difficilement de Romy (à part pour la préface de la biographie que j'ai lu et quelques interviews) donc s'il ne dit rien dessus ça ne m'étonnera pas .
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 07, 2018 8:54 pm

c'était plus précis par rapport à ce que disait Sarah.

Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 11, 2018 6:31 pm

Bon j'ai enfin regardé ce petit passage :mrgreen:, euh oui...alors comme tu disais "on peut très bien voir le film en sachant que Romy ne se résume pas à cette période", je suis d'accord, par contre visiblement dans le film ça semble insister lourdement d'après ce qu'elle dit :?. Alors finalement, oui y a probablement de quoi tiquer un peu, bon on peut pas nier la réalité mais c'est bien aussi quand on le fait subtilement et pas en y allant comme des bourrins. Enfin on verra bien si c'est comme elle le dit à être de trop nombreux plans sur l'alcool et la cigarette. Y a de quoi comprendre que ça ait gêné.

Sinon Quiberon cure de désintox ? On a qu'à dire oui et non, c'est de quoi se ressourcer de toute façon, et elle pouvait le garder pour elle comme tu dis, par amour le cacher à son mari et à sa fille, pour leur bien. Bon pis Daniel Biasini dit ne jamais l'avoir vu ivre, on a des alcooliques qui savent très bien faire en sorte que ça ne se voit pas quand ils le sont. Toutefois elle n'avait peut être pas forcément besoin de trop boire quand elle était auprès de lui.

Enfin bon, il y a des faits d'excès, après c'est pas non plus autour de ça qu'il faut tourner mais autour de la femme avec ses valeurs, ce qu'elle avait de passionné et son grand talent d'actrice. Ses excès lui auront été fatal mais y a une image à garder.
Pis le problème, c'est que nous on peut voir plus loin, mais c'est dérangeant avec du spectateur lambda complètement à la ramasse qui risque de rester sur une image pas vraiment valorisante. Ceux là ne devraient même pas voir le film mais bon, y a toujours le problème du lambda :mrgreen:.

Sinon Delon, comme tu dis il a dit pour des escès de Romy après la mort de son fils, mais a t'il déjà parlé de ceux avant ?

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » lun. juin 11, 2018 6:36 pm

Ça , je dirais quand j’aurais vu mais c’est vrai que insister dessus, c’est point forcément topissime :? Et pour lambda, je sais pas ce que tu entends parc le mot mais je vois mal des gens qui ne connaîtrais pas du tout Romy ou juste pour les Sissi aller voir ce film.

Euh avant, ça m’étonnerait vu qu’il en est en partie responsable. Ça doit pas être le genre de truc donc il parle ... :siffle:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 11, 2018 6:54 pm

Bah tu peux toujours avoir des gens qui connaissent Romy uniquement de nom qui peuvent éventuellement se retrouver dans la salle, je sais pas.

Hem, oui il va pas non plus se tirer une balle dans le pied :lol:

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » lun. juin 11, 2018 7:19 pm

Éventuellement mais c’est pas la cible première du film. :mdr:

Ça lui ressemblerait pas du tout :rire:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 14, 2018 10:39 am

Fabuleux le juste milieu avec Le Figaro aussi, tiens :rire:

http://www.lefigaro.fr/cinema/2018/06/1 ... biopic.php
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 14, 2018 9:45 pm

Oui alors eux c'est bien gentil qu'ils apprécient mais c'est effectivement l'autre extrême :lol:, un biopic qui a tout ce qu'il faut de croustillant pour eux et qui met en valeur des collègues, ils vont pas cracher dessus :siffle:.

La critique spectateur saura mieux trancher :mrgreen:.

Oh pis tiens on va quand même mettre la critique de l'ESRA, j'ai écouté le début pour le moment :


Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 14, 2018 11:06 pm

Verrais plus tard pour cette critique. Puis pour le film, verrais peut être plus en DVD. Et ce que je voulais dire c’est pas forcément par rapport à mettre les journalistes en valeur ou pas mais plus que je trouve le titre pas spécialement de trés bon goût : « ressuscitée », c’est du bien grand mot aussi excellemment que Marie Bäumer semble jouer le rôle et qui sous-entend trop à mon goût que Romina est remplaçable (que ça soit comme femme ou comme icône) et je pense pas avoir besoin de dire ce que pense par rapport à ce type de sous-entendu :siffle:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 14, 2018 11:27 pm

D'accord, pis oui c'est vrai que pour ce qui est de l'emploi du mot "ressuscitée" dans le titre c'est pas forcément terrible, ils auraient pu choisir une autre formule mais bon, la finesse dans le journalisme ils connaissent pas trop :siffle:. Bon pis ça oui on sait ce que t'en dis :mrgreen:.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 14, 2018 11:31 pm

Manquerait plus qu’un petit « Bavière en Autriche » et c’est la cerise confite au kirsch sur la Forêt Noire :PTDR:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 15, 2018 12:21 am

Ach ja :lol:

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 21, 2018 2:51 pm

belle critique de l'esra qui donne encore plus envie de le voir. par contre, contrairement à ce qu'il semble sous entendre, Romy ne trichait pas vis à vis du public! (d'où le fait qu'elle soit une comédienne extrêmement touchante même en dehors de ses films)

nouveau petit article de match par rapport au film

Un film allemand ressuscite le dernier séjour à Quiberon de Romy Schneider, star fragile qui veut encore croire au bonheur
«  Je suis une femme malheureuse de 42 ans et je m’appelle Romy Schneider. » Marie Bäumer, l’actrice allemande qui incarne Romy, lui ressemble. A tel point qu’on se prend parfois à douter – film de fiction ou documentaire ? – et qu’on s’y laisse prendre. Marie a presque le même âge que Romy à l’époque. Elle aussi vit en France. On la compare physiquement à la star depuis son adolescence. Il y a vingt ans, un sondage avait été réalisé en Allemagne : « Qui pour incarner Romy Schneider ? » Plébiscitée, Marie était passée outre. Comédienne réputée outre-Rhin, professeure d’art dramatique ici, elle n’a cédé qu’il y a cinq ans, à la demande du producteur Denis Poncet.

« Parce que j’ai eu envie d’incarner une femme qui, en 1981, à un moment clé de sa vie, se bat sur tous les fronts. » Même si cette femme se nomme Schneider, Romy, impératrice ingénue devenue la plus grande actrice d’Europe. « Je n’ai pas été marquée par “Sissi”, explique Marie Bäumer. J’ai surtout aimé ses films avec Sautet, qui a su capter son côté masculin-féminin.


Et puis “L’important c’est d’aimer” et “Le vieux fusil”, où elle jouait “les tripes à l’air”. Je la cite en exemple à tous mes élèves. » Au-delà des références troublantes, comment se prépare-t-on sans imiter ? « J’ai visionné des interviews pour capter la façon dont elle respirait, ses regards dans le vague, sa manière de fumer, un peu mec. Et j’ai travaillé son accent typique de la bourgeoisie viennoise. » Ce qui ne suffit pas à éviter les angoisses. Il s’agit d’une icône qui s’est offerte au cinéma comme on donne son corps à la science. « D’abord, poursuit Marie Bäumer, on m’a dit : “Tu es folle.” Je le pensais aussi. Je me sentais funambule. Fragilisée, je ne parvenais pas à m’extraire du rôle, je ne dormais plus. »

Jouer à s’approcher de Romy sans s’y brûler. Même quand il s’agit d’une fiction, cela devient un défi qui implique d’être lucide sur les affres vécues par le personnage. « C’est comme si elle n’avait plus d’issue, plus le moyen de se ressourcer. Il y a une solitude exprimée. Je pense qu’elle a toujours eu le désir d’une vie bourgeoise simple, avec des lieux de vie familiale à la campagne, sans y parvenir durablement. »

Romy, actrice, femme, épouse en train de divorcer pour la deuxième fois, mère. Une dualité, succès-échecs comme une double épine dorsale qui aide à tenir debout et détruit. « Trois jours à Quiberon » plonge au plus profond de l’intime d’une star présentée au bout du rouleau. Durant trois jours, elle reçoit le photographe Robert Lebeck et le journaliste Michael Jürgs qui viennent réaliser une grande interview pour le magazine « Stern ».Il y a les bouteilles de vin, les cendriers, les pilules jusque sur la table de nuit. Romy fume, boit, prend des médicaments – mais lesquels ? – dont elle serait peut-être devenue dépendante. Les propos, les images peuvent choquer. Sembler impudiques. Son visage paraît défait, ses yeux brillants de larmes, son sourire, son âme irradient. « J’espère que sa fille, Sarah, comprendra à quel point nous avons souhaité respecter Romy », murmure Marie Bäumer. Raté.

Si Daniel Biasini, père de Sarah, qui a vécu dix ans avec la star et a été marié avec elle, reconnaît que cette année 1981 fut tragique pour Romy, il ne supporte pas le film : « Impossible de le regarder jusqu’à la fin, à un moment j’ai trouvé que c’était à vomir. On la présente comme quelqu’un qui avait des addictions, ce qui est faux. » Sarah, elle, a évoqué des sous-entendus mensongers concernant sa mère : « On laisse entendre qu’elle était en cure de désintoxication, le film est malsain et opportuniste avec une volonté de dégrader son image. » La réalisatrice Emily Atef explique sur quoi elle s’est appuyée pour son scénario : « J’ai rencontré Robert Lebeck, ami de Romy, aujourd’hui disparu. J’ai eu accès aux 580 photos qu’il a prises au cours de ces trois jours. [...] Je ne voyais pas la star, je voyais la femme en souffrance mais jamais victimaire. 

Début avril 1981, donc, Lebeck shoote sans compter. La pellicule imprime tout, détails, ambiances, réveils difficiles, fous rires nerveux. Et même la chute de Romy dans les rochers de Quiberon, qui se solde par une fracture du pied. La pellicule enregistre tout, sauf les mots, parfois cruels, qu’échangent le journaliste ambitieux et l’actrice à fleur de peau. Emily Atef poursuit : « Elle lui parle comme à un confident, un psy, et Jürgs va loin, manipule, réveille les douleurs. » Pourquoi accepte-t-elle ? Marie Bäumer tente une explication : « Je suppose qu’elle a toujours eu la nostalgie du lien coupé avec l’Allemagne et l’Autriche – où la presse l’avait régulièrement maltraitée et insultée –, l’envie de renouer avec ses racines. Je pense qu’elle a voulu, à travers cette interview, être reconnue pour ce qu’elle était. »

Tout est évoqué. Dans le désordre : « Sissi », sa mère, son père, son beau-père, sa vie, ses hommes, ses relations avec la presse allemande. Jürgs balance ses questions comme des scuds : « Madame Schneider, vous êtes un outrage public à la pudeur. A chaque événement de votre vie, la communauté de “Sissi” est choquée et réclame sa vertueuse impératrice. Pour certains, vous êtes une sainte pour d’autres, une putain. Qu’en pensez-vous ? » Elle garde son calme : « “Sissi”, j’en ai marre d’en parler. Je ne suis pas elle, ni les autres. Si on n’a pas encore compris cela, je n’y peux rien. Ce qu’on raconte sur moi, avant, j’en riais. Maintenant, ça me fatigue. Quand je pars en cure, on dit que je me fais opérer du cerveau ou que j’ai fait une fausse couche. Heureusement, ma fille ne sait pas encore lire ; mais mon fils me dévisage sans savoir quoi penser, et je ne cesse de lui répéter que ce ne sont que des mensonges. Je voudrais tant qu’il me fasse confiance ! » David, le garçon chéri, si proche, si loin… Elle évoque sa propre enfance : « J’ai quitté l’école à 14 ans. Les adultes m’ont dicté ce que je devais faire… Pas de sorties, pas d’amis, j’ai enchaîné les films. Ma mère me disait : “Mais souris donc !” » Elle ajoute : « Peut-être s’est-elle servi de moi… »

Dans la chambre d’hôtel, à Quiberon, la tension est palpable. On fume, on boit encore. Une amie tente d’endiguer le flot de la parole libérée. Peine perdue. Jürgs n’a peur de rien : « Incapable de vous occuper de vous, comment pourriez-vous vous occuper de vos enfants ? » Lebeck le recadre sèchement : « Epargne-nous tes commentaires. » Jürgs entame alors le vaste sujet des hommes en commençant par Wolf Albach-Retty, le père acteur, parti quand elle avait 5 ans et qu’elle va chercher toute sa vie, notamment en Luchino Visconti. « Pensez-vous que votre existence aurait été différente si votre papa avait été là ? » Elle sourit. « Mon père était un bel homme, il riait haut et fort. Il ne pouvait pas assumer son rôle, c’était trop pour lui. Parfois, après son départ, j’allais dans sa penderie, ma mère avait gardé toutes ses affaires. Je pouvais sentir son odeur, c’était comme s’il me serrait fort sans ses bras. J’étais en sécurité. » Jürgs tire le fil des relations masculines. La fuite avec Alain Delon en France. « Quelle fuite ? Je voulais vivre. On était très amoureux. On était jeunes et, enfin, j’étais libre. » Sur son premier mari, Harry Meyen, le père de David, à qui elle avait laissé la moitié de sa fortune pour qu’il accepte le divorce et qui s’est suicidé en 1979, elle confie : « Je pense sans arrêt que j’aurais pu l’aider plus. Comment apprend-on à son fils que son père s’est pendu ? Je fais tout pour David, je veux qu’il puisse compter sur moi. »

Jürgs tente une nouvelle piste, celle du beau-père, Hans-Herbert Blatzheim, qui a dilapidé sa fortune : « Etes-vous ruinée ? » Elle se cabre – « Est-ce que j’en ai l’air ? » –, puis répond posément : « Je ne sais pas où est passé tout ce que j’ai gagné. Aujourd’hui, je n’ai plus rien. J’ai besoin d’argent. Je dois encore tourner un film, et je ferai enfin une pause avec mes enfants. »
A Lebeck, qu’elle appelle Lebo et qu’il surnomme La belle, elle lâche : « Je suis si fatiguée ! Peu importe comment on me voit. Me regarder m’est insupportable. Je me fais peur. J’ai si mal, c’est la douleur de ma culpabilité envers mes enfants que je ne vois pas assez. »

Une semaine après, Romy relit l’interview explosive qui va paraître en Allemagne, le 23 avril, sous le titre : « En ce moment, je suis une femme brisée. » Elle assume, réfléchit sur son ultime réponse : « Il faut continuer à vivre ou continuer à péter les plombs. » Elle ne la raye pas mais trace à la main en dessous d’une écriture énergique, et ce sera publié ainsi : « Je vais vivre et vivre bien. » Un mois plus tard, elle subit l’ablation d’un rein. Puis, le 5 juillet 1981, son fils, David, meurt accidentellement. Il avait 14 ans, comme elle lors de son premier tournage. Sa vie bascule. Le malheur ronge tout de l’intérieur, empoisonne l’âme et le corps. Dévasté par le chagrin, le cœur de Romy Schneider tient à peine un an. Puis renonce à battre le 29 mai 1982. Elle a 43 ans.
e film ne traite en aucun cas de cette chute vertigineuse qui conduit à la mort. Il n’est pas la chronique d’une fin annoncée, mais celle d’une femme bien vivante, prise dans le maelström de ses émotions contradictoires. « Je voulais absolument finir sur une note lumineuse », explique Emily Atef. A Paris, avril 1981 toujours, Lebeck réalise une séance photo intime et sublime. Romy et Sarah. L’objectif capture leurs éclats de rire, leur beauté pure, leur complicité, leur amour. Romy profite de la pause dont elle rêvait. Le tournage de « La passante du Sans-Souci », son ultime film, a été repoussé à cause de sa fracture au pied. Lebeck confiera qu’il ne l’a jamais vue aussi sereine, heureuse. En paix. L’enfer peut attendre.


(http://www.parismatch.com/People/Trois- ... er-1543520)
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 21, 2018 5:50 pm

Bon ben impeccable du coup si ça donne encore un peu plus envie la critique de l'ESRA et bon pour ce qui semble sous-entendu, c'est pas terrible de faire ressortir ça mais bon, en tout cas aux grands fans de corriger la dessus comme tu le fais :jap:. Et puis ça oui c'est clair qu'elle est bien touchante autrement.

Sinon bien l'article de Paris Match, par contre ils ont l'air d'y tenir au placement du mot "ressuscité" :siffle:, c'est mieux mis là mais ils auraient pu dire "nous fait revivre". En tout cas ça reviens sur les propos de Marie Baumer, la polémique, ça brosse bien, par contre merci la remarque de Jurgs « Incapable de vous occuper de vous, comment pourriez-vous vous occuper de vos enfants ? » :shock:. C'est vraiment un enfoiré d'avoir glissé ça lui. Enfin bon, visiblement ça sera passé mais merde. Sinon de la rumeur comme quoi lors de ses cures elle se ferait opérer du cerveau, tu crois qu'elle aurait pu tenter un coup la méthode des électrochocs pour se remettre d'une dépression ? Parce que c'est bizarre que ça ait pu être suggérer ça. Tout comme une fausse couche mais bon, ça c'est les journalistes et leurs conneries.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » jeu. juin 21, 2018 6:36 pm

le "ressucité", je peux le pardonner à Match parce qu'ils ont pas encore sortie celle-là, c'était le Figaro la dernière fois :rire: comme l'impression que Romy a pas dû l'apprécier celle-là puis d'où il l'a sort, d'ailleurs… ? :siffle: c'est totalement faux en plus qu'elle était une mauvaise mère... l'opération du cerveau, je pense que c'est une rumeur ou alors j'ai jamais entendu : c'est des reins qu'elle s'est fait opéré pendant la même période que la cure à Quiberon. euh par contre c'est pas d'où Match a sorti que sa fausse couche c'était une rumeur, c'est vrai mais c'est pas pendant le séjour à Quiberon, effectivement. c'était en 1976 pendant le tournage de portrait de groupe avec dame , elle avait eu un accident de voiture et elle a perdu le premier enfant qu'elle avait eu avec Biasini . c'est pour ça qu'elle a arrêter de tourner en 1977, surtout qu'elle était enceinte de Sarah.
euh pis Match qui trouve que 42 ans et 49 ans c'est presque le même âge, on a comme du problème aussi :mdr:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » ven. juin 22, 2018 11:25 am

mais quels clowns… :PTDR:



Y sont sérieux avec ce titre? :rire:

https://www.glamourparis.com/culture/ac ... -la-/65390
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 22, 2018 1:54 pm

Oh clowns ça va, mais il est beau le bide de Yann Moix à la fin :mdr:. Avec Ruquier ça a déjà été plus Clownesque. En tout cas, dis donc, ça fait vraiment des semaines que je regarde même plus qui sont les invités de On n'est pas couché tellement y en a plus rien à foutre de l'émission et punaise, quand t'entends l'autre conne de folle qu'est Christine Angot, c'est bon elle te saoule direct, t'attends qu'une chose c'est qu'elle ferme sa gueule à parler pour rien dire :siffle:.
Enfin bref, si j'avais regardé, y aurait eu de quoi signaler plus tôt ici :D.

Cerca Trova a écrit :le "ressucité", je peux le pardonner à Match parce qu'ils ont pas encore sortie celle-là, c'était le Figaro la dernière fois :rire: comme l'impression que Romy a pas dû l'apprécier celle-là puis d'où il l'a sort, d'ailleurs… ? :siffle: c'est totalement faux en plus qu'elle était une mauvaise mère... l'opération du cerveau, je pense que c'est une rumeur ou alors j'ai jamais entendu : c'est des reins qu'elle s'est fait opéré pendant la même période que la cure à Quiberon. euh par contre c'est pas d'où Match a sorti que sa fausse couche c'était une rumeur, c'est vrai mais c'est pas pendant le séjour à Quiberon, effectivement. c'était en 1976 pendant le tournage de portrait de groupe avec dame , elle avait eu un accident de voiture et elle a perdu le premier enfant qu'elle avait eu avec Biasini . c'est pour ça qu'elle a arrêter de tourner en 1977, surtout qu'elle était enceinte de Sarah.
euh pis Match qui trouve que 42 ans et 49 ans c'est presque le même âge, on a comme du problème aussi :mdr:


Oui oui bien sur ça passe mais je disais juste, ils y tiennent, ils se sont un peu donné le mot à employer le terme :mdr:.
En tout cas oui y avait vraiment de la réflexion bonne à se prendre une baffe.
Bon pis d'accord, oui des reins ils ont pu aller à lancer de la rumeur sur le cerveau. Sinon oki pour la fausse couche, y a donc vraiment eux, de quoi pas l'arranger encore en plus du traumatisme de l'accident :?.
Pour le 49 ans, j'ai pas vu, t'as vu ça où ? :mrgreen:

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » ven. juin 22, 2018 2:02 pm

je l’ai pas vu jusqu’a la fin mais je disais clowns parce qu’il y en a un qui s’est planté entre Marie Bäumer et Emily Atef pour la ressemblance avec Romy. :mdr: euh pis clowns aussi accessoirement pour ceux qui ont eu l’idée de sortir « esprit de Romy es-tu là? » comme titre d’article :PTDR:
Ou ils sont nuls en anatomie humaine... tout simplement :siffle: :PTDR:
Wikipedia pour l’âge de Marie Bäumer :mrgreen:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 22, 2018 2:18 pm

D'accord, oui bon bah je me demande si c'est pas un peu du fait exprès, faut pas abuser quand même, c'est Ruquier qui fait son con :lol:.
Ah pis tiens, avec le "Esprit de Romy es tu là" on a des amateurs de spiritisme :mdr:

Et oki, bah on va dire que c'est seulement 7 ans de différence :rire:, c'est du presque, pris dans un sens très large :lol:.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » ven. juin 22, 2018 2:47 pm

Je crois qu’ils peuvent attendre la réponse longtemps nos amateurs de spiritisme :rire:
C’est très large, en effet :lol:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » ven. juin 22, 2018 5:03 pm

vu entier pour la partie sur trois jours , je vais être très très très compliquée même si a priori y a rien de dit sur le film ou sur la période Quiberon qui me bloque (mais faut que je vois le film pour dire plus)
c'est qu'ils sont assez inexacts sur ce qu'il dise des fois, mise à part que l'expression "un de ses précédents maris s'est suicidée", alors qu'elle s'est mariée que 2 fois ça me fait légèrement tiquée… , là où je conteste :
- c'est quand Moix, je crois, dit que Romy fait du cinéma "propre", je ne vois pas ce que ça veut dire pour quelqu'un avec son histoire , qui voulait se débarrasser de rôles bien tout lisses comme ceux dans les crèmes fouettées et qui aimait au contraire des rôles politiquement incorrects voire provocants ou percutants à aller fouiller dans un passé noir qui dérange les Allemands et peut être même certains Français : qu'elle joue une agent de la Gestapo dans Triple Cross, je trouve pas ça spécialement propre , ses rôles dans le vieux fusil et dans l'important, elle les joue "les tripes à l'air" comme qui dirait, ou le trio et les innocents aux mains sales, je n'appelle pas forcément ça du "cinéma propre" non plus. même les sautet, dans un certain sens, bien que plus politiquement mis en scène que d'autres films, "propre" c'est une expression qui n'a aucun sens pour eux et l'un des rôles qu'elle allait jouer après la passante, c'était celui de Ulrike Meinhof, la chef de l'organisation terroriste Rote Armée Fraktion avec Baader, on est très loin d'un cinéma propre là aussi. :siffle:
-Fassbinder n'a manqué pas Romy, c'est beaucoup trop gentil pour lui de dire ça. :mrgreen: en réalité, il a juste fait son Allemand de base et tout fait pour ne pas l'avoir dans un de ses films en l'insultant, au passage… :siffle: , alors qu'elle ne demandait que ça de jouer pour lui
-malgré son destin tragique, faudrait peut être pas exagérer à victimiser Romy, elle avait effectivement un côté fort derrière les apparences de fragilité.

Scarabéaware a écrit :Oh clowns ça va, mais il est beau le bide de Yann Moix à la fin :mdr:


du bide impérial le coup avec Luca, je dirais même. :PTDR:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » lun. juin 25, 2018 5:57 pm

Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » lun. oct. 08, 2018 10:19 am

Un journaliste qui a tout compris de la Romy, c‘est trop beau pour être vrai! :mdr:

Hélène, Rosalie ou Sissi, elle sera à jamais Romy



l’impératrice du cinéma français.


:heureux:

Allez je mets l‘article en entier qui parle du trois jours à quiberon qui est passé à la German Films Week : https://www.lorientlejour.com/article/1 ... -romy.html

(oh les salopiots, ils ont détruits les enregistrements de l‘interview de Romy à Quiberon ! :pleure: )
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Rinji
Le crépuscule de Valinor
Le crépuscule de Valinor
Messages : 12062
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Rinji » lun. oct. 08, 2018 11:02 am

Je n'ai pas vu le film mais c'est l'une des premières villes d'escapade amoureuse que j'ai fait avec mon copain (avant d'aller Houat ensuite ) :mdr:

Allez je sors :cherchezpas:

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » lun. oct. 08, 2018 11:32 am

rien à avoir avec une escapade amoureuse, là :siffle: tu fais bien de détaler avant de sortir une autre énormité du genre , Rinji ! :tire-langue:
Et je vais t‘etonnner mais moi non plus , l‘ai pas vu non plus. Du moins, pas encore :mrgreen:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » mar. oct. 09, 2018 1:36 pm

Pour chanter c'est la Houat que j'préfère ce sera pas ici qu'il faudra le faire :rire:. Allez ce sera moi qu'aurai sorti une énormité, passons :siffle:.

Sinon j'ai lu pour l'article, excellent titre effectivement :super:
Bon pis c'est dommage que les enregistrements aient été détruits mais si ça se trouve le diable Michael Jürgs a soudainement eu des remords et aura préféré les faire disparaître :siffle:.

Autrement j'avais rien redis pour l'histoire de "propre", c'est clair que c'est tendancieux leur façon de dire mais disons que c'est probablement une considération par contraste avec le réalisateur allemand dont ils parlent en même temps. C'est moyen de le dire comme ça avec certains films mais bon c'est peut être comme ça qu'il faut le voir, dit pas des espèces de guignols dans une émission qui vire à la farce mais continue malgré tout :mrgreen:.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22594
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Cerca Trova » mar. oct. 09, 2018 2:03 pm

t'essayes de concurrencer Yann Moix avec son bide sur Luca, scarab? :rire:

je sais pas pourquoi mais Jürgs n'a pas l'air d'être du genre à avoir des remords… :siffle: ceci dit, y a toujours le livre que Jürgs a tiré de l'interview même si apparemment, du coup, c'est pas entier par rapport à ce qu'aura pu dire Romy …

mouais… on va dire ça :mdr:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Trois jours à Quiberon (biopic Romy 13 juin 2018)

Messagepar Scarabéaware » mar. oct. 09, 2018 5:52 pm

Hum moué non veux pas lui faire concurrence :lol:

Jürgs c'est effectivement le méchant encore en vie, pis remarque c'est le Stern qu'a détruit le document, pas lui...


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités