L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Tout sur le septième art et la télévison.
Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 19, 2018 1:36 pm

On va faire le topic de ce fameux film de Robert Redford qui fait par ailleurs partie des premiers films où l'on voit jouer Scarlett Johansson qui n'avait encore que 13 ans à l'époque :D. Produit et réalisé par Robert Redford qui y tiens également un rôle il est sorti en 1998. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Nicholas Evans publié en 1995. On y retrouve également Kristin Scott Thomas et Sam Neill au casting.



Synopsis :

Après un accident ayant coûté la vie à sa meilleure amie et traumatisé son cheval, Grace MacLean, amputée d'une jambe, perd peu à peu le goût de vivre et reste recluse, renonçant à lutter pour surmonter son infirmité. Annie MacLean, la mère de l'adolescente de treize ans, décide de réagir et se met en quête d'un dresseur de chevaux pour guérir celui de sa fille et réconcilier celle-ci avec la vie. Sa quête lui fera traverser le Montana pour rencontrer le mystérieux « homme qui murmure à l'oreille des chevaux » et dont la connaissance de la vie en pleine nature lui a peut-être aussi appris à connaître les humains.




A noter que le rôle de Grace qui est revenu à Scarlett Johansson aurait pu être interprété par Natalie Portman. Par ailleurs un homme qui murmure à l'oreille des chevaux et appeler en anglais Horse Whisperer, chuchoteur qui existe réellement. Je remet ici ce que nous en dit Wikipédia :D.

C'est un dresseur de chevaux qui utilise des méthodes qui sont basées sur la compréhension de la nature, des besoins et des envies du cheval. Le terme a été inventé au XIXe siècle par Daniel Sullivan « the Irish Whisperer », un Irlandais qui a travaillé sur la guérison de chevaux rendus rétifs à la suite d'accidents ou de mauvais traitements. Il est important de ne pas confondre le chuchoteur et l'éthologue. Le chuchoteur est une personne qui met en pratique directement sur les chevaux les méthodes d'équitation douces, souvent inspirées des travaux des éthologues ou de sa propre observation personnelle. Le chuchoteur n'est pas un scientifique. À noter exceptionnellement que Andrea Fappani, chuchoteur, est aussi cependant spécialiste de l'éthologie du cheval


Voila, je l'ai point encore vu mais ça viendra d'ici quelques temps. En attendant si certains l'ont déjà vu, qu'ils n'hésitent pas à faire part de leurs impressions dessus :mrgreen:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » ven. janv. 19, 2018 1:37 pm

Moi aussi, sans doute mon prochain film (visionnage peut-être ce soir :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
conquêtes nùménoréennes
conquêtes nùménoréennes
Avatar du membre
Messages : 17131
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Cerca Trova » ven. janv. 19, 2018 3:31 pm

encore un que j'aime beaucoup, tiens.
mon avis en express: c'est du trés beau film qui touche sur plusieurs tableau (film centré sur les chevaux mais aussi par la relation entre les personnages) avec un certain côté mélo, il faut le reconnaître. il me donne un peu cette impression de film moitié western aussi avec la balade dans l'amérique profonde au travers de personnage de Redford, un peu cow-boy des temps modernes, par certains aspects. et très beaux paysages dans le Montana, des belles scènes filmées au ralentis (dans mes souvenir la partie de l'accident) qui participe à la fois à beau esthétique du film mais peut être un peu dans le too much drama sur cette partie. très touchant, néanmoins, et des acteurs excellents. ah pis j'ignorais pour natalie portman qui aurait pu avoir le rôle. ça aurait pu donner de l'intéressant aussi, tiens. mais pour le coup, rien à redire que ça soit Scaralett Johansson :mdr: et ça doit même être un de ses rôles que je préfère parmi ceux que j'ai vus

je lui mettrais 18/20. et je me ferais bien de la petite revision à un moment, tiens :mrgreen:
" Le spleen germanique, c'est la contradiction continuelle, totale, toujours et c'est aussi être toujours entière , c'est à dire tu ne choisis jamais la facilité."


- Romy Schneider (1938-1982), dans son interview de 1976 à Cologne avec Alice Schwarzer

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 19, 2018 6:18 pm

Je crois que je vais avancer à me le voir demain soir en fait :mdr:.
Bon pis du coup concernant Scarlett Johansson j'ai comme l'impression que ça fait parti de ses meilleurs rôles :D

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 1:05 pm

Voila qui est fait de l'avoir vu hier soir :D

De la réalisation on ne peux plus appréciable, on se laisse fort bien porter par cette histoire qui comporte de son drame et forme de la belle remontée de pente pour le personnage de Grace incarné par Scarlett Johansson. J'ai vraiment bien aimé l'ensemble, on prend du plaisir à se retrouver au milieu des paysages du Montana, belle vision des montagnes depuis la plaine, ça participe beaucoup au charme de ce film, d'un point de vu paysager on a de l'agréable. Après si on veut aller sur de la comparaison, tout de suite, j'aurais tendance à penser à Terrence Malick qui lui dans ces paysages et avec cette histoire nous aurait complètement très profondément touché, qu'on s'immerge à 200 voir 300 % comme avec La Ligne Rouge ou Le Nouveau Monde, quoique qu'on serait plus dans un cadre type les Moissons du Ciel mais bien autrement ici. Enfin bref, c'est histoire d'aller sur un brin de comparaison avant d'aller plus loin dans mes impressions quand à cette œuvre qui, en tant que réalisation de Robert Redford est tout à fait prenante, il nous fait une belle mise en scène avec de quoi largement toucher de plusieurs façons, on a de quoi être titillé, ça fonctionne très bien.

Ainsi quand à cette histoire d'accident qui arrive à Grace MacLean, qui non seulement cause un grand traumatisme à son cheval mais aussi à elle qui se retrouve amputée et complètement détruite par l'évènement, on s'achemine vers un long combat pour la remontée de pente. En ce qui concerne l'accident on peut d'ailleurs dire que c'est de la scène particulièrement marquante, c'est point classique par rapport à ce qu'on peut attendre la dessus. Et c'est vrai que ça fait très drama, mais au moins t'as de quoi bien t'en rappeler celui là, on se le prend bien dans la gueule :mrgreen:. De la s'ensuit la prise de route pour que le gout à la vie soit repris à l'aide de sa mère, jouée par Kristin Scott Thomas qui n'hésite pas à faire des kilomètres pour aller à la rencontre de celui qui pourra les aider, le chuchoteur incarné par Robert Redford. Avec eux deux nous avons du très bon, on apprécie voir les liens qui se tissent et Robert Redford dans son rôle d'homme qui murmure à l'oreille des chevaux offre un aspect intéressant de communication silencieuse et moins silencieuse avec le cheval, y a une belle petite empreinte marquée par la patience et l'amour du cheval, la plus belle conquête de l'Homme. Ah le cheval, on a pas les même liens qu'avec un chat ou un chien mais y a de quoi être touché aussi. On a un bon rythme de pris qui plus est. Et bien sur j'en viens à Scarlett Johansson, bien jeune à l'époque, 13 ans et ma foi...qu'est ce qu'elle nous fait de la bonne interprétation, ah la Scarlett en sa jeunesse elle transmet bien de l'émotion ici, on prend un bon plaisir à la voir jouer cette fille dans son enfer qui retrouve petit à petit une flamme de vivre. Et ça fait du bien de pouvoir prendre du plaisir sur un de ses rôles, ici encore enfant mais voila, quand on songe à la Scarlett actuelle qui perd un peu d'âme surtout dans les films marvel, il y a de quoi aimer son interprétation en ce film, on dit bravo Scarlett :D.

Autrement petite pensée pour Sam Neill, qu'il fait bon retrouver également ici ^^. Sinon peut être qu'il y aurait pu avoir encore un peu plus de temps pris pour la remontée de pente mais c'est déjà très bien comme ça, on a une bonne durée pour l'ensemble et aboutir à de la résurrection morale qui se prend bien de bonnes étapes. Bon pis je sais pas si certains on pu trouver quelques longueurs, je songe aux petits moments de quotidien d'une vie de cowboy, mais moi ça m'aura pas déplu, c'est plutôt pas mal aussi des petits instants comme ça, qui viennent se greffer au travail de résilience et ça participe à la reconstruction. Et puis y a également le petit côté lâcher prise pour le citadin enfermé dans l'urbain et asservi par son travail, c'est pas mal aussi par rapport à la mère de Grace avec du lien qui se tisse avec le personnag de Robert Redford. Bref, ça touche effectivement sur plusieurs tableaux, et ça en dessine un beau :D. On a une réalisation qui se déguste bien ainsi ^^. Allez je lui met bien volontiers un petit 18/20 aussi :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 21, 2018 1:58 pm

c'est cool il t'a plu. je pense lire ta critique après l'avoir vu moi-même (probablement d'ici 15 jours) en tout cas la comparaison avec Malick me titille :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 2:10 pm

Oui attention, pour la comparaison, je suis plus à dire que si on va sur ce chemin, Malick nous aurait superbement bien immergé comme il sait si bien le faire, là par contre c'est différent, on a une autre patte de toute façon mais c'est néanmoins très appréciable et nous avons une belle réalisation. Bon pis t'avais été titillé pour Scarlett toi sinon, eh ben je peux te dire que c'est à bonne raison, elle était encore jeune mais je place son rôle ici dans ceux que je préfère :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 21, 2018 2:14 pm

cool. Je l'aimais bien dans ses rôles plus jeune Scarlett, que ce soit dans les films de Sofia Coppola comme Lost in translation, ou The barber des frères Coen, ou dans Match point de Woody Allen, ou la jeune fille à la perle, ou même dans the island de Michael Bay, ou dans le film d'Almodovar (plus récemment je l'ai bien aimé dans Under the skin mais depuis qu'elle a pris le virage blockbusters à fond avec le rôle de la veuve noire, les Besson, ghost in the shell et autre, j'aime moins j'aimerais bien la revoir un peu dans certains films d'auteur)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 2:22 pm

Faudra encore que je vois The Barber et la Jeune fille à la perle justement ainsi que Under the Skin, voir ce que ça vaut. Par contre elle a joué dans aucun film d'Almodovar, tu confonds avec qui ? :mrgreen:
Sinon on est d'accord, la Scarlett de Blockbuster c'est pas spécialement ça, du coup ça fait d'autant plus de bien de la voir dans des films d'auteur.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 21, 2018 2:26 pm

ahhhh non en effet je dois confondre avec un woody allen
bon il y a match point mais j'en avais vu un autre où elle tenait la vedette avec .... penelope cruz !!!
et c'était vers l'époque de Volver et étreintes brisées, à l'époque je voyais parfois des almodovar qui me marquaient, et j'associe pas mal Penelope Cruz à ses films d'ailleurs, j'ai du faire un mix dans ma tête du coup mais le film auquel je pensais est Vicky Cristina Barcelona :mrgreen:

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 6:14 pm

Ah Vicky Cristina Barcelona, oui c'est de Woody Allen celui là, j'avais remarqué qu'on avait aussi Penelope Cruz dedans, il est dans ma liste :D.

Cerca Trova
conquêtes nùménoréennes
conquêtes nùménoréennes
Avatar du membre
Messages : 17131
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Cerca Trova » dim. janv. 21, 2018 7:34 pm

très bon allen, vicky
" Le spleen germanique, c'est la contradiction continuelle, totale, toujours et c'est aussi être toujours entière , c'est à dire tu ne choisis jamais la facilité."


- Romy Schneider (1938-1982), dans son interview de 1976 à Cologne avec Alice Schwarzer

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 17, 2018 2:43 am

Je viens de le voir je fais une critique express sur smartphone pardonnez mon style

Très beau film j'ai beaucoup aime, on assiste à une histoire poignante avec des scènes qui prennent aux tripes, en particulier celle de l'accident , Robert Redford et Kristin Scott Thomas forment un duo charismatique bien qu un peu mélodramatique , pour ma part au delà de leur relation ce qui m'a accroché le plus c'est tout ce qui tourne autour de Grace incarnée par une très jeune Scarlett Johansson et autour du cheval et de l'entreprise de dressage par le personnage de Redford , c'est plein de scènes fortes et vraiment bien joué ...

Le film est avant tout une ode à la vie , un cri vibrant appelant à se relever après les tragédies, on apprécie aussi les très beaux paysages américains . D'ailleurs certains plans pris à l'heure bleue m'ont un peu rappelé du Terrence malick notamment dans les moissons du ciel ..un film d'une grande humanité et j'ai bien aimé le jeune fils de Redford aussi le petit cowboy même si on le voit moins que d'autres :mrgreen:
Chose marrante (je spoile un peu désolé) sam Neil se retrouve encore un peu cocufié dans ce film même s'il le prend bien, c'est pas la première fois quand on se souvient d'autres rôles forts comme le magnifique La leçon de piano de Jane Campion , décidément :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 17, 2018 12:24 pm

Ah excellent :D. Tu nous feras une critique version longue sur fichier txt à transférer ensuite ? :mrgreen:

En tout cas content que ça t'ait plu ^^, c'est vraiment très beau oui et poignant, cet accident quand tu t'attends pas à ce qu'il se produise de cette manière il fait un gros effet choc. Ah et Scarlett encore toute jeune superbe ici :D. Sinon d'accord avec toi que ça forme tout un ode à la vie et tout. Puis comme je disais Malick aurait pu nous faire quelque chose d'encore plus vibrant avec ça, au milieu de ces paysages et pour la relation avec le cheval, mais c'est déjà dans un bon impeccable avec du style Robert Redford ^^, on profite bien des paysages et puis c'est vrai que y a pour l'heure bleue, j'y avais pas forcément pensé. C'est vraiment une belle œuvre, et tiens pour le cocufiage du personnage de Sam Neill, c'est vrai qu'on a une bonne petite réitération quand on pense La Leçon de Piano :lol:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 287951
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 22, 2018 7:00 pm

Non mais je n'ai pas grand chose à rajouter en fait. Mais avec le recul, je crois que ce que je préfère dans ce film, ce n'est décidément pas la romance entre le personnage de Scott Thomas, et Redford, vous en pensez quoi vous ? On a vu pire mais je trouvais par moment que ça faisait un peu mélodramatique, mais le film autrement est bien, notamment pour les scènes avec Scarlett, avec les chevaux, pour les paysages, le dressage par Redford etc
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
L'anneau Unique
L'anneau Unique
Avatar du membre
Messages : 76813
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (de et avec Robert Redford)

Messagepar Scarabéaware » jeu. févr. 22, 2018 7:38 pm

Oui ben ça la romance c'est pas non plus le plus intéressant, c'est tout le reste qui fait, et concernant la relation entre les personnages de Kristin Scott Thomas et Robert Redford, c'est la petite touche mélodramatique mais sans trop en faire contrairement à d'autres films. On se retrouve aussi dans la tentative de changer un peu la mentalité de la petite citadine, qu'elle lâche un peu plus prise :mdr:. Mais bon c'est surtout sur les autres plans qu'on a de quoi apprécier.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité