Showgirls (de Paul Verhoeven)

Tout sur le septième art et la télévison.
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 7:35 pm

On va évoquer ce film de Paul Verhoeven qui n'est pas forcément le plus apprécié mais qui mérite certainement qu'on se penche un peu dessus tout de même, ayant par ailleurs gagné le statut de film culte bien après sa sorti :mrgreen:. Appelé Les Girls de Las Vegas au Québec il est sorti en septembre 1995 aux USA et en janvier 1996 côté France et Belgique. On notera la présence de Kyle MacLachlan au casting.



Synopsis :

Nomi, surgie de nulle part, arrive à Vegas pour réaliser son rêve : devenir danseuse. Modestement, elle débute dans une boite de strip-tease. Elle est dotée d'un réel talent et ne souffre d'aucune pudeur. Elle se retrouve rapidement plongée au coeur des grands shows. Parviendra-t-elle à garder son âme ?



Náin
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 61844
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Náin » dim. janv. 21, 2018 7:36 pm

Ah ba oui ! Mais oui ! Mais évidemment qu'il t'intéresse ce film infâme. Pourtant malgré son statut de film culte il n'a absolument rien pour lui.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324939
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 21, 2018 8:20 pm

je connais de nom mais je n'ai jamais vu
ah c'est de celui-là que tu parlais pour MacLachlan je croyais que tu parlais de l'autre (la chair et le sang) :lol: je ne comprenais pas.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 21, 2018 8:21 pm

Náin a écrit :Ah ba oui ! Mais oui ! Mais évidemment qu'il t'intéresse ce film infâme. Pourtant malgré son statut de film culte il n'a absolument rien pour lui.


:rire: D'ailleurs je suis en train de me demander s'il serait pas à placer dans cinéma subversif en fait :mdr:

Et donc oui c'est celui là où on a Kyle MacLachlan :mrgreen:

Náin
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 61844
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Náin » dim. janv. 21, 2018 8:22 pm

complètement.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 23, 2018 11:31 am

Alors c'est un film qui assurément n'est pas à montrer à un nain et qui mérite largement sa place dans le temple :mdr:.

Je l'ai vu hier soir lors de la soirée spéciale de Arte, il était présenté comme plein de mordant et c'est une réalisation où Verhoeven exprime sa détestation de Las Vegas. Qu'il n'aime pas Las Vegas d'accord, c'est une chose mais...en ressortant de ce film on a plus envie de faire meeeeeh. Enfin c'est pas si mal quand même on va dire, si on attend de voir plein de filles se déhancher comme des diablesses c'est impeccable lol, comme pourrait le dire Jean Marie Bigard on a un immense lâché de s***** d'élevage :mdr:. Ah oui on a de la nudité très présente, mais je dirais que ça montre une part du factice de Las Vegas, une forme de prostitution à travers les spectacles qui sont organisés pour pomper encore plus le fric de la clientèle venue se faire entuber de partout en ce lieu d'immense débauche où l'on aura plus tendance à perdre tout son argent qu'en gagner.

Las Vegas c'est un enfer au milieu du désert on le sait, mais Verhoeven aurait pu faire beaucoup mieux qu'à nous faire une telle exposition où règne de la jalousie, une certaine rivalité. On suit le parcours de Nomi Malone qui de petite danseuse de cabaret finie par être la star d'une des plus grandes salles de spectacle, je reviens pas sur toutes les étapes mais bon, voila on s'intéresse avant tout à elle et c'est dommage, parce que ça aurait plus brasser mieux que ça, Paul Verhoeven a mal exploité sa haine en fait, bien sur pour ce qui est des machines à sous et tout l'aspect jeu on le voit dans d'autres films, mais il aurait fallu qu'il imprime aussi sa vision la dessus. Remarque c'est pas tellement une véritablement détestation de Las Vegas mais plutôt une dénonciation de la prostitution de luxe, de l'exploitation de la femme à en faire un objet de spectacle, la dessus on peut dire que ça semble réussi, quoique pas vraiment, plus ça va, plus on va envie d'en terminer avec ce film. J'ai pas spécialement envie de l'apprécier, on a beaucoup mieux pour dénoncer des choses. Bon, pis une petite pensée pour Kyle MacLachlan, c'est mouais, mais ça méritait pas non plus de se faire nominer aux razzie awards. D'ailleurs en parlant de lui y a au moins une scène où on aurait bien aimé être à sa place :lol:, là y avait une petite tension sexuelle intéressante mais le reste, strass et paillettes, illusions des soirées qui en mettent plein les yeux, de l'orgie de poitrine dénudées, bah je valide pas tellement le résultat que tout cela nous donne, enfin disons nous avons un peu de scènes choc surtout une concernant un viol :transpire:.

Bref, tant mieux s'il a désormais acquis un statut de film culte et on appréciera le fait que Tarantino et d'autres aient défendu ce film lors de sa sortie luttant contre une haine de la presse envers lui mais pour ma part je n'en prendrai pas sa défense :mdr:. Même s'il faut reconnaître qu'il a de son intérêt mais y a préférence à voir une autre orchestration de la chose. Bon pis sinon quand je repense à certaines scènes, je me demande si je l'avais pas déjà vaguement vu lol. Du coup là ça aura été le voir sérieusement mais voila, je ne ferai pas partie des fans de ce film :mdr:. Je lui met un 11/20, j'ai pas tellement envie de monter plus haut :lol:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324939
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 23, 2018 11:37 am

ça a pas l'air génial ce truc :lol: Verhoeven ses réalisations sont quand même bien spéciales, beaucoup de sexe et de violence, perso j'ai parfois du mal avec son style (d'ailleurs je me souviens que je n'avais pas adéré tout de suite à Robocop, même ce film qui pourtant a tout de suite eu un statut culte et que j'ai davantage apprécié par la suite mais le côté SF mêlé à la violence, à un certain côté dégradant de la nature humaine, le côté sale du film, des bas fonds, de certains bandits, je crois qu'à l'âge où je l'avais vu à l'époque, ça m'avait un peu .. déstabilisé (par la suite je l'ai bien plus apprécié mais il y a des films de lui qui sont cultes et que je n'aime pas tellement)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 61844
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Náin » mar. janv. 23, 2018 11:41 am

phoenlx a écrit :ça a pas l'air génial ce truc :lol: Verhoeven ses réalisations sont quand même bien spéciales, beaucoup de sexe et de violence

Oui, mais la plupart du temps c'est justifié et ça a du sens. Le personnage de Jennifer Jason Leigh dans La Chair et Le Sang par exemple où son perso fait totalement contraste avec le symbole de la princesse "médiévale" qui disparaît à l'aube de l'époque moderne. Là, en dehors de dire que Las Vegas est une ville de pourriture et que la perso principale est une pouffe doublée d'une conne qui ne pige pas la leçon puisqu'elle s'en va à Los Angeles, il à rien d'autre à dire.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324939
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 23, 2018 11:46 am

je ne sais pas oui, ça a du sens, mais en général je ne suis pas super fan de ses réalisations
c'est pas ma tasse de thé ce réalisateur
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 61844
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Náin » mar. janv. 23, 2018 11:47 am

Ah oui ba après que ce soit pas ton truc ça c'est autre chose. Mais c'est davantage un problème de goût que de qualité. Parce que d'ordinaire Verhoeven fait de très bons trucs. Juste que là il s'est clairement raté.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324939
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 23, 2018 11:50 am

Dans le genre violent je préfère souvent les réalisations de Mel Gibson
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 23, 2018 12:22 pm

phoenlx a écrit :ça a pas l'air génial ce truc :lol: Verhoeven ses réalisations sont quand même bien spéciales, beaucoup de sexe et de violence, perso j'ai parfois du mal avec son style (d'ailleurs je me souviens que je n'avais pas adéré tout de suite à Robocop, même ce film qui pourtant a tout de suite eu un statut culte et que j'ai davantage apprécié par la suite mais le côté SF mêlé à la violence, à un certain côté dégradant de la nature humaine, le côté sale du film, des bas fonds, de certains bandits, je crois qu'à l'âge où je l'avais vu à l'époque, ça m'avait un peu .. déstabilisé (par la suite je l'ai bien plus apprécié mais il y a des films de lui qui sont cultes et que je n'aime pas tellement)


C'est surtout que ça donne pas spécialement envie de se laisser aller à apprécier le film malgré le propos qu'on peut ressortir surtout quand il aurait pu mieux brasser que ça :mdr:. En tout cas ça oui il a un style bien à lui, bon pis tu dis pour Robocop, justement pour le côté dégradant de la nature humaine, il y a aussi quelque chose de cruellement réaliste, l'être humain est aussi de la belle ordure. Mais faudrait quand même que je me le revois un bon coup Robocop.

Náin a écrit :Là, en dehors de dire que Las Vegas est une ville de pourriture et que la perso principale est une pouffe doublée d'une conne qui ne pige pas la leçon puisqu'elle s'en va à Los Angeles, il à rien d'autre à dire.


Pis oui voila pour Showgirls, il aurait pu exprimer beaucoup plus de choses, faire un chef d’œuvre de dégommage de Las Vegas, mais non. Tu peux détester l'endroit mais faire mieux que ça. Enfin c'est bien quand même pour dénoncer une forme d'exploitation de la femme mais bon, autant aller voir ailleurs.

itikar
La dernière alliance
La dernière alliance
Avatar du membre
Messages : 18893
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar itikar » dim. déc. 29, 2019 2:43 pm

Ah, je vais recopier ça ici puisque le topic existe :super:

Scarabéaware a écrit :Carrément 20/20 pour le Showgirls de Verhoeven, toi on peut dire que tu y prends du plaisir et pas qu'à moitié :rire:



Image

20/20 car on y retrouve subtilement le topo caché de son Starship Troopers, à savoir la déshumanisation, ici volontaire et réellement crédible, de ses personnages. C'est évidemment d'autant plus subtil que le terrain choisi - pour faire simple l'exhibitionnisme et le voyeurisme - est frappé d'un classique paradoxe, celui d'être à la fois désiré et dénigré, là où dans son space opera détourné la violence et la destruction est forcément morbide.
En témoigne le choix d'Elisabeth Berkeley interprétant dès le départ une femme à la fois ange et succube, mi vertueuse et candide, mi luxurieuse et manipulatrice, parfaite dans le rôle, un peu à l'image d'Elle Fanning dans The Neon Demon, la vulnérabilité en moins.
L'autre brio, là aussi incompris à l'époque - un peu comme Starship Troopers, le puritanisme en plus, le film a été dénigré et même conspué à sa sortie, avant de devenir culte plus tard, c'est l'absence totale de jugement - contrairement à Starship Troopers, d'ailleurs - Verhoeven montre un système sans jamais prendre de partie, ni même grossir le trait, de manière brute - voire brutale lorsqu'il bascule logiquement dans l'excès - et sans filtre. Cela comprend bien évidemment la nudité ici comme dans ses autres films toujours charnelle et crue, et rarement sensuel - voire jamais, il a d'ailleurs livré à ce sujet que le studio le lui avait reproché sans cependant l'interdire.

Effectivement, Carolco à l'époque sombrait du à l'insuccès de l'île aux pirates, et le prestige relatif dont jouissait alors Paul Verhoeven (suite à Robocop et autres succès de l'époque notamment Basic Instinct évidemment) lui assurait une carte totalement blanche, lui-même a dit qu'il avait pu tourner Showgirls exactement comme il le souhaitait, ce qui lui a permis de détourner de nombreuses scènes, et c'est là qu'on trouve sa mise en scène volontairement excessive comme lorsqu'il décide de sublimer le côté "succube" de Mina en transformant des déhanchées qui se devraient sensuels en déhanchés furieux et dévastateurs. S'il avait voulu alors transformer son film en film d'horreur, c'est sans doute là qu'il l'aurait fait. Mais il se voulait plus fort que ça, et n'a jamais perdu son point de mire qui est de démonter, en filigrane, tout un système basé sur des pêchés tels l'avarice, la luxure, l'envie, l'orgueil, et la gourmandise ... menant bien évidemment à la colère et finalement à la paresse, celle du personnage de crystal, pas si clair bien sûr, qui profite de la colère de sa vis-à-vis à la fois détestée et adorée - toujours les opposés qui s'attirent, autre topo sempiternel de Paul Verhoeven - pour se reposer.

Bref, l'image de la succube cachée n'est pas vaine, car c'est bien un film sur les sept pêchés capitaux qu'il nous pond là, même si le moteur ici est celui de luxure, bien sûr.

On avait tout cela déjà suggéré dans le résumé du film d'ailleurs :

Nomi, surgie de nulle part, arrive à Vegas pour réaliser son rêve : devenir danseuse. Modestement, elle débute dans une boite de strip-tease. Elle est dotée d'un réel talent et ne souffre d'aucune pudeur. Elle se retrouve rapidement plongée au coeur des grands shows. Parviendra-t-elle à garder son âme ?


Image

d'autres points de vues et critiques :

http://www.dvdclassik.com/critique/showgirls-verhoeven

https://www.lemonde.fr/m-moyen-format/a ... 97271.html

https://explicationdefilm.com/2017/06/25/showgirls/

Je rajouterais que Showgirls est aussi l'anti American Dream par excellence, dans le sens que, comme tant d'autres films de ce genre, Mina monte une à une et évidemment péniblement et avec courage chaque marche du grand escalier qu'elle désire gravir pour, en son sommet (elle s'y fait appeler la déesse quand même), faire avec fracas demi-tour et dévaler l'escalier dans son sens exactement inverse, mais sans étapes, genre elle saute de la dernière marche à la première marche - l'auto stop - pour mieux montrer qu'elle n'a pas choisi de gravir le bon escalier et qu'il vaut mieux tout recommencer :super: Au cas où on ne l'a pas bien compris, Verhoeven appuie ce sens là en la faisant, chose improbable s'il en est, être prise en stop par le même conducteur :fete:

Magistral final :heureux:
... qui est cependant volontairement amoindri par Paul Verhoeven, conscient que sa créature n'existe tout simplement pas, ou alors est unique dans son genre ... d'ailleurs, elle se nomme Nomi Malone, soit No, Me I'm alone
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » dim. déc. 29, 2019 7:14 pm

Ah je veux bien reconnaître que quelque part il réussit bien dans sa dénonciation avec la satire que ça donne, il y a de quoi pouvoir être d'accord avec toi sauf que j'ai du mal à te rejoindre dans la pratique au final mais faudrait que je lui redonne une petite chance. Parce que on a cette déshumanisation oui, on a le manque de sensualité c'est vrai et ça a de quoi caractériser qu'elle ne sont aussi que des morceaux de viande, des objets de désirs qui n'existent plus que pour satisfaire la clientèle qui perd son âme en se vautrant dans l'antre du démon qu'est Las Vegas. On pourrait d'ailleurs probablement faire le même film avec l'industrie du porno tellement on a du pas forcément reluisant dans certains cas et t'en sais quelque chose :mdr:. Mais voila, même si j'arrive à voir la substantifique moelle de ce film que nous a orchestré Verhoeven j'ai eu un peu de mal à l'apprécier tel quel, il aurait pu s'exprimer tout ceci en étant dans un aspect plus corrosif, plus virulent. Bon après au moins comme ça il aura pu ne pas se mettre à dos toute la mafia de Las Vegas, ce qui aurait pu arriver si ça se trouve en leur rentrant plus dans le lard et que ça menace sa vie. Quelque part on peut apprécier la subtilité qui évite de trop se mettre en danger lol, de la sorte de toute façon il livre son message dans tous les cas mais bon voila, pour ma part j'aurais pas été forcément bien convaincu comme ceci bien que j'ai de quoi reconnaître que ça puis faire son office. Enfin bon, comme je disais je lui redonnerai une petite chance et mieux le valoriser, par contre j'irai certainement pas jusqu'à 20, ça te je laisse celle belle défense bien motivée :mdr: ;) :super:.

Náin
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 61844
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Náin » dim. déc. 29, 2019 7:24 pm

itikar a écrit : 20/20

oh ba oui ba, hé, film parfait, au moins. Tiens 30/20. Non mieux mieux, 1000.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » dim. déc. 29, 2019 7:38 pm

:lol:

itikar
La dernière alliance
La dernière alliance
Avatar du membre
Messages : 18893
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar itikar » dim. déc. 29, 2019 9:44 pm

Ben, il est très réussi dans sa catégorie, même si il est quasi tout seul dans sa catégorie :mdr:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324939
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 29, 2019 10:02 pm

:rire:

il faudrait que je le vois ce film (je l'ai mais les critiques négatives notamment ici m'ont toujours un peu freiné)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
La dernière alliance
La dernière alliance
Avatar du membre
Messages : 18893
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar itikar » lun. déc. 30, 2019 2:33 am

Attention Pho pour pouvoir saisir ses qualités il ne faut pas se concentrer sur la nudite ... c est certainement le film hollywoodien le plus topless de tous les temps et les sexes féminins sont souvent exhibés quasiment en gros plan. Il faut savoir voir que ce n est pourtant ni un film érotique ni un porno. Si on comprend cela alors on peut l analyser comme il convient. Si non alors autant plutôt regarder un film érotique ou un porno :mrgreen-noel:
Ici il faut comprendre qu on a affaire a un détournement de documentaire et la nudité affichée serait un tablier et une coiffe si le film s interessait a un concours de cuisine.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 96083
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Showgirls (de Paul Verhoeven)

Messagepar Scarabéaware » lun. déc. 30, 2019 11:35 am

Oui Pho, tente le en fait, ce sera pas du temps perdu à le voir, il mérite quand même qu'on se penche sur son cas :mrgreen-noel:. Moi, même si j'arrive pas à l'apprécier autant que Itikar je lui reconnais des qualités et peut le recommander mais forcément faut pas s'attendre à un chef d’œuvre dans la critique que Verhoeven émet. Y a pas de quoi se retrouver menacé de mort par les tenanciers de Las Vegas mais ça fait son office.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fides et 2 invités